Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion




Ciel à l'instant


Astrodienst



Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau coffret Ultra Premium ...
Voir le deal

Vomir son vague à l'âme I_icon11Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteVomir son vague à l'âme I_icon11Voir ses messagesVomir son vague à l'âme I_icon11Voir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Vomir son vague à l'âme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage

cheliel

cheliel

Vomir son vague à l'âme Profil11
Vomir son vague à l'âme Empty
MessageSujet: Vomir son vague à l'âme
Vomir son vague à l'âme I_icon_minipost_participateMar 28 Juin 2022 - 15:03

Bonjour à toutes et à tous,

J’interviens rarement ces derniers temps et relativement peu pour parler de ce qui m’arrive ou me perturbe, mais 2022 est une année difficile. Au-delà des aspects sociétaux qui ressemblent juste à un gros tas de fumier bien puant, je suis mal intimement. J’en ai gros sur la patate comme dirait l'autre, et j’ai besoin de vider mon sac quelque part, alors voilà, je crée ce sujet.

Si vous aussi vous avez besoin d'expurger ou exprimer un mal être, partagez vos sentiments sur ce fil de discussion. Vomissez ici tous ces troubles qui pèsent sur vos humeurs.

débile


Dernière édition par cheliel le Mar 28 Juin 2022 - 15:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

cheliel

cheliel

Vomir son vague à l'âme Profil11
Vomir son vague à l'âme Empty
MessageSujet: Re: Vomir son vague à l'âme
Vomir son vague à l'âme I_icon_minipost_participateMar 28 Juin 2022 - 15:06

Cette année, j’ai perdu plusieurs membres de ma famille qui sont morts dans des conditions plutôt brutales. Je suppose que ce sont les conséquences de la vaccination, mais je n’ai rien qui appuie cette théorie sinon mon intuition. Plusieurs chocs affectifs successifs donc, plusieurs enterrements, plusieurs gestions de crise humaines et sentimentales.

À côté de cela j’ai subi beaucoup de reproches de ma mère qui m’a accusé d’être un fils indigne parce que je ne me manifeste pas beaucoup en ce qui la concerne. Le fait est qu’elle s’est montrée très peu présente pour moi à contrario de son investissement pour ma fratrie et que, c’est bien triste à dire, mais j’ai appris à vivre sans son soutien ou le besoin de ses avis pour aller vers mes propres chemins. Cela me blesse davantage qu’elle soit si peu encline à s’intéresser à moi alors qu’elle me réclame le contraire tout en sachant que quand ça déraillait pour elle, je suis l’unique personne de son entourage à lui avoir tendu la main, que ce soit tant sur les plans psychologiques, affectifs que matériels.

Je pensais que nous étions passés à autre chose dans notre relation, mais il semble qu’elle soit prompte à en redéfinir l’histoire pour s’arranger avec sa propre conscience. Ce manque d’honnêteté de sa part me pèse, surtout quand cela vient appuyer des reproches insistants et mal venus me concernant. Je vis avec, je ne me bats pas, mais ça remu des émotions pas toujours très plaisantes.

Je suis également en froid avec ma sœur, pour ces mêmes raisons de mensonge sur le passé, et la capacité de faire sa petite popote avec les événements afin d’en être la victime plutôt que l’instigatrice des mauvais coups du sort. Je suis conscient que nous avons tous notre version des faits en fonction de nos sensibilités, mais réinventer les événements pour qu’ils collent à une version victimaire, blesser l’amour des autres sans l’ombre d’une hésitation, tout cela relève de quelque chose qui me dépasse totalement. Je ne comprends pas qu’on puisse réécrire les faits à ce point, si ce n’est pour se dédouaner d’une culpabilité pesante.

Demain, c’est l’anniversaire de mon grand-frère et il a choisi de le faire chez moi. Ceci dit, il ne mérite pas que la célébration de sa naissance se transforme en guerre froide entre membres de son clan alors que c'est un amour. Je vais donc recevoir tout ce beau monde à mon domicile et prendre le masque de l’hypocrisie diplomatique, quand tant de choses m’affecte et me laisse un goût amer sur le bord des lèvres.

Pour couronner le tout, ça va plutôt mal avec mon compagnon qui attend toutes les concessions de ma part, mais se retrouve incapable de faire l’inverse. Très angoissé, il fait passer tous ces besoins en priorité, et je dois m’adapter aux conditions qu’il nous impose jusqu’à me brider. Il a pris les rênes de notre couple avec ses faiblesses et je me suis laissé enfermé dans ce schéma par peur d’être une nouvelle source d’angoisse à son endroit. Peut-on continuer de respecter une émotivité fragile quand la nôtre est bafouée parce qu’on nous considère capable de tout encaisser ?

Je suis fatigué de devoir me conformer aux dispositions et à l’égoïsme patenté des autres. Je suis fatigué d’être empathique, de devoir taire mes avis pour ne pas heurter les sensibilités quand la mienne est maltraitée sans vergogne. Je suis fatigué d’être une bonne pâte, de me montrer conciliant, de lutter avec tact et diplomatie pour ne pas froisser des egos qui n’hésitent manifestement pas à piétiner le mien. Je ne veux pas me battre contre des moulins à vents, je n’ai pas d’énergie à donner afin d’alimenter des guéguerres d’intérêts. Pourtant, je suis fatigué d’être le dindon de la farce pour que certain(e)s puissent se sentir bien dans leurs godasses.

Je suis fatigué et je n’ai plus envie de rien. Je laisse simplement les choses se faire, j’observe et je m’isole pour trouver le calme intérieur. Je me réconforte en mes mondes intimes. Je me sais capable d’endurer beaucoup de choses alors j’attends que la vague passe, je me laisse porter et qui vivra verra. Ça ira mieux demain.

Je n’attends pas forcément de soutien ou de solutions extérieures, je connais aussi la part de responsabilité qui m’incombe dans ce qui m’arrive. J’avais juste besoin de m’exprimer au-delà du jugement.

Bien à vous,

C.
Revenir en haut Aller en bas

Sogu

Sogu

Vomir son vague à l'âme Profil11
Vomir son vague à l'âme Empty
MessageSujet: Re: Vomir son vague à l'âme
Vomir son vague à l'âme I_icon_minipost_participateMar 28 Juin 2022 - 15:58

Nouvelle lune en cancer demain, je te souhaite un nouveau départ émotionnel et familial plus chaleureux. Les relations et les questionnements familiaux sont des thèmes intimes dont on ne peut s'affranchir (enfin, difficilement, je crois). Personnellement, j'ai tendance à penser en ce moment avec nostalgie que je récolte ce que j'ai semé, surtout depuis le départ, l'un après l'autre, de tous mes enfants. Je me garde bien de leur reprocher quoique ce soit, chacun fait sa vie, et ce n'est pas à eux de remplir la mienne pour toujours. Ce n'est simplement pas si simple à vivre, trouver un nouvel élan d'énergie et d'amour, combler le vide qui s'est installé naturellement après toutes ces années où ils étaient le centre alors que je me reproche de ne pas avoir assez témoigné mon amour au moment présent. Que reste-t-il de tout ça ?
Revenir en haut Aller en bas

Enkidou

Enkidou

Vomir son vague à l'âme Profil11
Vomir son vague à l'âme Empty
MessageSujet: Re: Vomir son vague à l'âme
Vomir son vague à l'âme I_icon_minipost_participateMar 28 Juin 2022 - 16:11

Les autres ne pourront pas se remettre en question si ils n'en ont pas l'envie.
Ca me fait penser à mon père qui a essayé pendant plusieurs années d'attiser le climat familial mais bon au bout d'un moment, on ne peux pas changer les autres si ils n'expriment pas la volonté de changer.

Je pense que prendre de la distance (physiquement et dans ton coeur), ce n'est pas fuir si tu estimes que ce n'est pas possible de revenir à un point d'entente.

Je trouve que ta manière d'appréhender ces événements est la bonne, même si c'est dur, tu ne rentres pas dans leurs jeux d'égo.

Bon courage cheliel  up
Revenir en haut Aller en bas

Violette

Violette

Vomir son vague à l'âme Profil11
En ligne
Vomir son vague à l'âme Empty
MessageSujet: Re: Vomir son vague à l'âme
Vomir son vague à l'âme I_icon_minipost_participateMar 28 Juin 2022 - 16:19

Comme cette fin de lunaison fait remonter plein de choses à la surface de ce que l'on avait peut-être occulté jusqu'alors !.....et cette future nouvelle lune en...cancer fait profondément son "plongeon" dans des eaux tumultueuses...
Je vous rejoins Cheliel smack et Sogu smack ....des choses difficiles à..."digérer" de mon côté également....
Une fois que c'est "vomi"...faisons place...pour ne plus avoir d'indigestion et faire un nouveau départ comme le suggère Sogu : nouvelle lune cancer-signe cardinal- pour une impulsion nouvelle up ...
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

Maldoror

Vomir son vague à l'âme Profil11
En ligne
Vomir son vague à l'âme Empty
MessageSujet: Re: Vomir son vague à l'âme
Vomir son vague à l'âme I_icon_minipost_participateMar 28 Juin 2022 - 16:25

J'ai plus de famille (ou quasi plus). La sélection est faite. Mais je ne me suis jamais très bien senti entre ces guirlandes d'hypocrisies et petites médisances larvées. De gens qu'on n'a en général pas choisis.


Courage à toi, l'ami.
T'en fais pas tout ça ne dure qu'un temps, la solitude, comme une vague récurrente viendra toujours te libérer d'une façon comme une autre avant une nouvelle envie de reprendre "l'amer"... Wink
Revenir en haut Aller en bas

Cobra

Cobra

Vomir son vague à l'âme Profil11
En ligne
Vomir son vague à l'âme Empty
MessageSujet: Re: Vomir son vague à l'âme
Vomir son vague à l'âme I_icon_minipost_participateMar 28 Juin 2022 - 19:02

c'est vrai qu'avec une série d'oppo de Saturne à tes planètes en Lion ; à l’intérieur ça bout quand même malgré la lassitude mais je te comprend des fois on envie de sortir la Kalachnikov " vos gueules mes mouettes !"

t'as aussi Neptune qui joue sur ta Lune : genre embrouilles , attitudes pernicieuse , et j'en passe ....et puis quand tu ne t'y attends pas tu tombe sur une bonne âme ( c'est comme les "Bouddha" c'est rare ) .

Vu le ciel qui arrive j'ai l'impression que ça va péter mais là ça pourrait être radical , et c'est l'occasion de remettre les pendule à l'heure vu que tu vis aussi le retour du NN . Apprendre à dire non c'est pas facile , après ça frustre en face mais au moins tu es clair avec toi-même , ah c'est sûr y en moins de monde mais au moins t'as plus de sang-sue ...à mon avis c'est l'occasion qu'il te reste cette année .

le long transit de Mars dans ta VI c'est l'occasion de dynamiser sa vie quotidienne , y a une forme d'épuration aussi dans cette maison ; Mars fera carré à ta Lune : prise de distance possible avec la famille .
En plus ça se passera proche de la dernière oppo de Saturne envers ton Mercure , rapport avec la fratrie ( Mars est en plus second maitre de ta III ) .

A mon avis tu boucleras un gros chapitre courant 2025 : Saturne-Neptune sur ta Lune ( mois d'avril assez remarquable à priori ) , mais le plus important c'est d'être OK d'ici à 2025 .
Revenir en haut Aller en bas

Simple Demoiselle


Vomir son vague à l'âme Profil11
Vomir son vague à l'âme Empty
MessageSujet: Re: Vomir son vague à l'âme
Vomir son vague à l'âme I_icon_minipost_participateMar 28 Juin 2022 - 22:41

Alors, déjà, même si c'est pas grand chose; tout mon soutien. J'espère que des éclaircies là où cela peut. "Etrange", mais, derrière tes dernières interventions, au de là de tes mots je "sentais" quelque chose. Et après avoir réfléchi plusieurs heures au contenu potentiel, à la justesse et la teneur de cette invitation à "vomir", je "passe" finalement mon tour. A voir d'ici août, peut-être si ça parvient à avoir une forme qui ne fait pas "bureau des plaintes" ( en ce qui me concerne exclusivement). Je sais que tu as dit que tu ne "cherchais" rien que te déverser en postant ce message, "accepte" quand même cette manifestation de ma considération. Je ne vois pas comment poursuivre, donc autant arrêter. fleurr bouquet (je ne trouve pas "mieux" désolée si c'est déplacé)
Revenir en haut Aller en bas

ENYLEVED

ENYLEVED

Vomir son vague à l'âme Profil11
Vomir son vague à l'âme Empty
MessageSujet: Re: Vomir son vague à l'âme
Vomir son vague à l'âme I_icon_minipost_participateMer 29 Juin 2022 - 1:53




Revenir en haut Aller en bas

magiel

magiel

Vomir son vague à l'âme Profil11
Vomir son vague à l'âme Empty
MessageSujet: Re: Vomir son vague à l'âme
Vomir son vague à l'âme I_icon_minipost_participateMer 29 Juin 2022 - 15:25

Courage à Toi Cheliel ....
le Soleil est toujours présent même en temps d'orage ...
Tout passe .... coquin
smack
hearts
Revenir en haut Aller en bas

cheliel

cheliel

Vomir son vague à l'âme Profil11
Vomir son vague à l'âme Empty
MessageSujet: Re: Vomir son vague à l'âme
Vomir son vague à l'âme I_icon_minipost_participateMer 29 Juin 2022 - 15:30

Merci à toutes et à tous pour vos mots,

Sogu : Je pense que le meilleur moyen de dépasser les propres reproches que nous sommes capables de nous formuler, c’est de réaliser ce que nous nous blâmons de ne pas avoir fait ou de diminuer l’expression de ce que nous réprouvons dans nos comportements. Il n’est jamais trop tard pour bien faire. On ne peut pas changer le passé, mais on peut intervenir sur ce que nous souhaitons pour l’avenir. Enfin, je ne suis pas parent, mais j’imagine aisément les défis devant lesquels cette condition nous met. L’amour se témoigne de tellement de manières différentes, tu l’as certainement exprimé plus que tu ne le crois, par les gestes, les attentions, les inquiétudes, les dons de toi pour que tes amours ne manquent de rien. Peut-être ne le vois-tu pas parce qu’ils ne le voient pas non plus.bisou

Enkidou : merci pour tes encouragements. Je ne cherche pas à transformer les autres, mais je crois que j’en ai assez de m’adapter à leurs conditions. Oui, tu as raison, prendre de la distance peut être salutaire.fleurr

Tata Violette : J’espère que tu parviendras a digéré les soucis qui te pèsent et à profiter de cette nouvelle énergie pour continuer d’offrir ta belle lumière.smack

Maldo : Je vais certainement reprendre l’amer, mais ça sera avec une petite binouze pour faire passer la pilule.lol

Cobra : j’avoue que je n’avais pas regardé les transits pour la période. J’espère que je n’irais pas vers l’explosion, c’est l’une des raisons qui me fait vider mon sac. Je ne souhaite pas accumuler de ressentiments pour pouvoir laisser la place à une certaine forme de lucidité. En tout cas, merci pour ce prévisionnel. sunny

Simple Demoiselle : tes mots me touchent plus que tu ne le croies. Merci pour cet élan de soutien que tu me confies. Dans tous les cas, n’hésite pas à exprimer ici ce qui te perturbe. Ce n’est pas le bureau des plaintes que de sortir de soi les éléments psychiques perturbateurs, ça n’a même pas besoin d’être logique ou compréhensible à partir du moment où cela te permet d’expurger ce qui te hante. Bisous fleurr coeur

ENYLEVED : smack

Magiel : merci pour l'optimisme que tu me transmets. fleurr hearts
Revenir en haut Aller en bas

Glauque

Glauque

Vomir son vague à l'âme Profil11
Vomir son vague à l'âme Empty
MessageSujet: Re: Vomir son vague à l'âme
Vomir son vague à l'âme I_icon_minipost_participateMer 29 Juin 2022 - 16:43

Revenir en haut Aller en bas

ileautresor

ileautresor

Vomir son vague à l'âme Profil11
Vomir son vague à l'âme Empty
MessageSujet: Re: Vomir son vague à l'âme
Vomir son vague à l'âme I_icon_minipost_participateMer 29 Juin 2022 - 21:42

Je te sens fatigué Cheliel... smack

Je m'attelle à la lecture de ton post.
Ayant moi-même une famille difficile, je comprends que tu en es assez d'être à la fois le soutien de ta famille
et en me^me temps que tu ne sentes pas assez d'empathie de leur part.

Les moments de pertes et de deuils font souvent exploser les non-dits, et surprise! on se fait des alliés mais aussi des mésententes apparaissent... car chacun exprime ses manques à ce moment-là.
Evidemment, si celui sur lequel tout le monde s'appuie se rebelle, rien ne va plus...

En même temps, les uns et les autres te font confiance même s'ils ne savent pas le manifester: (ou maladroitement):
- c'est chez toi que s'organise l'anniversaire de ton frère.
Tu es donc celui qui réunit la fratrie (et la famille);
- ta mère a confiance en toi: elle s'appuie sur toi -et elle a pris l'habitude de le faire visiblement... - mais les choses lui échappent, c'est donc forcément que tu n'en fais pas (plus) assez...

Bon tu as aussi envie d'être aimé (comme je te comprends).
J'ai écris sans réfléchir, spontanément - après une journée demandant beaucoup d'énergie - je me relirais pas la suite pour compléter et ou doser ce que j'ai dit...
Mais déjà, je pense que ce que tu revendiques viendra.. petit à petit... par petites touches.

Pas de tout le monde en même temps. Non. Mais l'un te fera un clin d'oeil, et reconnaîtra que tu as de l'empathie, que tu es à l'écoute pour les autres...
Ou que l'autre n'en fait pas beaucoup...
En tout cas, crois-moi: si tu n'étais pas là pour "lier" la sauce, il n'y aurait pas beaucoup de communication dans ta famille, ni de fait d'être ensemble.
je le ressens comme ça.

Courage smack


Bon je vais arrêter mes paupiettes qui mitonnent avec des fonds d'artichauts et des champignons et un fonds de tomates). Un mélange à moi un peu bizarre, mais qui se mange.

heureusement je me suis trouvée un chéri qui m'a fait des petites patates sautées en rentrant.
Après ma journée de travail (10 toilettes en ehpad), j'ai fait les courses, et ramené des fruits et des légumes... et des steacks. Hum, je me suis régalée.

... bon j'avais déjà mangé une salade de tomates et un avocat là je n'ai plus faim. je crois que je vais faire la sieste.. laugh

Et au supermarché, j'ai craqué sur les melons - fraises et framboises (j'ai eu la paie ce matin).
Bon il y a encore des bonnes choses dans cette vie.

encore smack
Revenir en haut Aller en bas

ceyba

ceyba

Vomir son vague à l'âme Profil11
Vomir son vague à l'âme Empty
MessageSujet: Re: Vomir son vague à l'âme
Vomir son vague à l'âme I_icon_minipost_participateMer 29 Juin 2022 - 21:47

Bonsoir j'espère que la fête d'anniversaire se passe bien. Ce qui ressort de tes paroles selon moi,c'est le besoin de s'exprimer, de se reconnecter avec la créativité, la nécessité d'être qui tu es sans devoir mettre le masque. Vomir renvoie à des des émotions stagnantes qui cherchent une sortie.
C'est parfois plus compliqué que ça de faire le passoire. A force de s'adapter aux autres on apprend à se sur adapter et on en oublie nos propres besoins. Retourner vers toi, remettre de l'amour pour toi dans l'expression de tes besoins est idéale je pense.
Et puis c'est l'été le moment de vibrer et partager avec ceux que tu aimes, ta famille de cœur.
Je t'embrasse prends soin de toi Chel
Revenir en haut Aller en bas

Blou

Blou

Vomir son vague à l'âme Profil11
Vomir son vague à l'âme Empty
MessageSujet: Re: Vomir son vague à l'âme
Vomir son vague à l'âme I_icon_minipost_participateMer 29 Juin 2022 - 22:05

bein moi j'ai été confronté à la même chose que toi - donc je vais te parler de l'outil qui m'a servi à rebondir. peut-être que cela te sera utile ou pas.
alors il s'agit de se mettre dans un coin tranquille dans la forêt par exemple - et de cracher le plus possible - en fait de rejeter tout ce qu'on peut. quel exercice laugh
et puis ensuite de partir, soit en médit ou en balade. Répéter cela quand on arrive à bout. Et autre chose : écrire tout sur un papier et bruler le papier en laissant partir tout à l'univers .
Et Cheliel allume ta lumière; tu vas trouver la sortie smack
en cas de grande souffrance, se laisser porter par la baïne car la mer te ramènera au rivage. Ne pas lutter contre le courant ..............
voilà la bise
Revenir en haut Aller en bas

ENYLEVED

ENYLEVED

Vomir son vague à l'âme Profil11
Vomir son vague à l'âme Empty
MessageSujet: Re: Vomir son vague à l'âme
Vomir son vague à l'âme I_icon_minipost_participateMer 29 Juin 2022 - 22:16




Revenir en haut Aller en bas

cheliel

cheliel

Vomir son vague à l'âme Profil11
Vomir son vague à l'âme Empty
MessageSujet: Re: Vomir son vague à l'âme
Vomir son vague à l'âme I_icon_minipost_participateJeu 30 Juin 2022 - 14:46



Ilautresor : merci pour la spontanéité de tes mots, pour la générosité de ton humanité et pour tes visions qui apportent de nouveaux angles à explorer. Dommage que tu ais retiré la partie cachée, parce que maintenant que j’ai le temps de te répondre, je ne peux plus relire ce que tu y avais laissé. Ton témoignage personnel avait du sens et je comprends pourquoi tu voyais certains parallélismes entre nos deux histoires pourtant si différentes. Dans tous les cas, je suis content d’apprendre que tu prends plaisir à faire la popotte. Ce sont des choses qui permettent de vivre des satisfactions sans pour autant demander des efforts surhumains. J’espère que tu as profiter du bon repas que tu as mitonné pour toi et ton chéri smack .

Ceyba : la fête d’anniversaire s’est bien passée, et mon frère était content, c’est là le principal. Merci de t’en inquiéter. Oui, ces derniers temps je ressens le besoin de me reconnecter à ma créativité et j’ai recommencé à écrire, chose que je ne faisais quasiment plus. Je publierai peut-être ici l’avancée de mes travaux, pour avoir des avis extérieurs. Enfin, j’espère que cet été va réellement me permettre d’avancer sur ce plan spécifique. J’espère que tout va bien pour toi et tes proches et je t’embrasse également douce Ceyba.

Blou : merci tout plein pour tes conseils et astuces que je vais certainement testés pour retrouver un esprit plus serein. Cela fait longtemps que je n’ai pas été dans la forêt et je crois que ça me manque plus que je ne le crois. La bise également bisou !

Revenir en haut Aller en bas

Angèle

Angèle

Vomir son vague à l'âme Profil11
Vomir son vague à l'âme Empty
MessageSujet: Re: Vomir son vague à l'âme
Vomir son vague à l'âme I_icon_minipost_participateJeu 30 Juin 2022 - 15:59

Coucou cheliel,

J'ai tenté ce matin de poster un message mais gros bug (j'en ai beaucoup en ce moment débile).
Comme à chaque fois, je fais un copier de mes messages avant de poster. Vu les difficultés rencontrées ce matin, le "copié" est devenu "collé" dans un fichier word pour être à nouveau "copié/collé" ici cet après-midi.
Tout le monde s'en fout mais bon, voilà, le cheminement de mon message est expliqué lol.


Arf la famille, c’est une micro-société où chacun tient un rôle bien défini. Un rôle dans le meilleur des cas qu’on choisit d’endosser, un rôle imposé très tôt dans d’autres circonstances. La question reste pourtant la même lorsque ce rôle devient trop étroit, dans lequel on porte un masque qui ne correspond plus à notre vérité : comment je fais pour sortir du jeu sans que toute la scène théâtrale ne se casse la gueule et moi avec ?

Je me questionne toujours sur les bénéfices secondaires inconscients à maintenir un rôle dans lequel on ne se reconnaît pas ou plus. Est-on si prisonnier que ça de sa famille, de leurs attentes, des relations parfois pathogènes ou ne nous emprisonnons-nous pas par peur du changement et de ses possibles conséquences, d’exprimer notre pouvoir personnel ; bref, quels sont les freins intérieurs qui m’empêchent d’agir ? Peur de ne pas être loyal envers notre clan et donc de les trahir ? Mais nous, sommes-nous loyaux envers nous-mêmes quand on subit une situation ?

Dans ton cas spécifique cheliel, tu sembles avoir pris ce recul (du moins avec ta mère et ta soeur) et, forcément, l’équilibre maintenu jusqu’à présent étant caduc, des reproches émergent. Dans un système bien en place, si une pièce du rouage bouge toute la mécanique est perturbée. Il faut que les autres pièces bougent également pour un autre fonctionnement. Et ça, c’est une autre affaire.

Parfois, les relations humaines reposent sur un déséquilibre, un lien instable et non épanouissant mais si elles perdurent c’est que finalement, quelque part bien enfoui, on y trouve un sens. Quand on arrive à mettre le doigt dessus, je pense qu’un processus intéressant peut se mettre en place pour se libérer consciemment de ce qui finalement nous entrave corps, cœur et âme.
Famille, je vous hai(me).

Se pose également la question de ce qu’on projette, de ce qu’on interprète du vécu systémique. On peut ne pas agir par peur de ce que cela pourrait provoquer. Mais concrètement, qu’en sait-on ? Et là, je pense plus à la relation avec ton conjoint.

De plus, chacun a rarement la même version. On peut avoir du mal à reconnaître la dépendance affective par exemple, voire même la rejeter car trop difficile à accepter pour l’ego, ce qui peut se traduire parfois par une certaine violence à l’égard de cet Autre sans lequel on ne se sent pas grand chose (d’où le manque de reconnaissance témoignée, une certaine violence dans les propos pour minimiser le pouvoir que cet Autre exerce sur moi).

Se pose aussi la question de ce fameux Amour inconditionnel. Certes, aimer sans ne rien attendre en retour, l’idée est belle d’un point de vue théorique. Mais dans nos incarnations, n’attendons-nous pas tous un minimum d’équilibre, de partage ? Etre re-connu dans notre investissement, notre implication dans le lien, est-ce vraiment trop demandé ? Est-ce forcément le signe qu’on agit plus par reconnaissance, « retour sur investissement »  que par réel amour désintéressé ? Je ne pense pas, pour ma part, que ce soit aussi manichéen.

cheliel, je ne sais pas si tu as la possibilité et l’envie de partager ces ressentis douloureux avec les membres de ta famille et ton compagnon. En as-tu déjà eu l’opportunité ? Voire même par une œuvre, une création afin de matérialiser tes émotions et de les partager au travers d’un cadeau (qui en serait un au sens propre comme au sens figuré)…
Revenir en haut Aller en bas

catseyes


Vomir son vague à l'âme Profil11
Vomir son vague à l'âme Empty
MessageSujet: Re: Vomir son vague à l'âme
Vomir son vague à l'âme I_icon_minipost_participateJeu 30 Juin 2022 - 17:11


Cheliel,

Je suis de tout coeur avec toi car je découvre ton post et ai l'impression de me retrouver complètement dans ta situation

As-tu essayé d'écrire ce que tu ressens ? Pa sur le forum mais dans une sorte de journal que toit seul pourra lire. Un moyen de transférer tes ressentis douloureux sur du papier en esquivant rien, en "crachant" tout ce que tu as sur le coeur, cela peut être un moyen d'évacuer ... et te faire du bien

smack
Revenir en haut Aller en bas

cheliel

cheliel

Vomir son vague à l'âme Profil11
Vomir son vague à l'âme Empty
MessageSujet: Re: Vomir son vague à l'âme
Vomir son vague à l'âme I_icon_minipost_participateVen 1 Juil 2022 - 9:18

Angèle : Je ne m’en fous pas que tu ais galéré à poster. Je trouve que ce n’est pas plus mal que tu aies raconté là tes péripéties concernant tes problèmes de connexion. Exprimer les frustrations, c’est le premier pas pour s’en affranchir. En tout cas je te remercie pour le temps pris afin de m’écrire et de me donner un point de vue finalement apaisant.

Alors suite à mon intervention ici, j’ai partagé mes ressentis avec ma sœur et mon compagnon. L’un comme l’autre a semblé tomber des nus.

Ma sœur ne prend pas très au sérieux ce que je ressens et sa seule réponse est qu’il nous faut probablement couper les ponts un temps, sauf que c’est une décision qu’elle avait déjà prise, mais sans l’annoncer. Elle saute seulement sur l’occasion pour officialiser ce qu’elle mettait en place depuis un moment.

De son côté, mon compagnon se sent dépassé. Il est conscient que ses angoisses le conduisent à être égoïste et à prioriser sur son propre bien-être, mais sa seule réponse est la peur de me voir partir par lassitude. Je dois donc le rassurer et une fois de plus, mes propres insécurités sur le fait d’être nié dans mes besoins s’effacent derrière les siennes. J’ai l’impression d’un bon vieux cercle vicieux.

Comme dis plus haut, je ne vais pas me battre, je n’ai pas d’énergie pour ça. J’ai enfin trouvé la force d’exprimer ce qui n’allait pas. Ce simple fait est déjà réparateur en lui-même. J’avais besoin de me donner le courage de dire, c’est chose faite et c’est déjà une petite victoire en soi.

Pour ce qui est de l’amour inconditionnel, j’entends la raison et le bon sens qui soutiennent ton propos. Toutefois, ce que j’imagine, c’est qu’on ne peut pas attendre de l’autre qu’il nous aime parce que nous l’aimons, ou tout du moins que cela se situe sur le même niveau d’intensité. Être aimé n’entraîne aucune obligation, surtout quand on l’est malgré nous et indépendamment de notre propre engagement dans les sentiments qui nous sont destinés. En ce sens, j’imagine qu’il est plutôt sain de ne rien attendre de spécifique et simplement profiter de ce qu’il est possible de partager. Après, quand il s’agit d’un amour intime, c’est bien évidemment différent, puisqu’il se base sur un partenariat dans la vie et donc une réciprocité.

Enfin, il y a une différence de taille entre ne rien attendre de particulier (pour éviter tout phénomène de projection idéalisée menant le plus souvent à des déceptions) et être nié ou bridé dans la relation.

En tout cas, un énorme merci Angèle aux ailes de lumière, tes mots sont des perles de conscience qui donnent matière à s’introspecter au-delà de l'amertume bouquet fleurr .

Catseyes : Merci pour ton soutien et ton empathie smack . Oui, j’écris souvent ce que je ressens, ce moyen d’expression étant pour moi quelque chose de naturel. Je chante aussi, pour vider le trop plein et rendre beau des choses pesantes. Et toi, quels sont tes moyens d’expression ?
Revenir en haut Aller en bas

Celine

Celine

Vomir son vague à l'âme Profil11
En ligne
Vomir son vague à l'âme Empty
MessageSujet: Re: Vomir son vague à l'âme
Vomir son vague à l'âme I_icon_minipost_participateVen 1 Juil 2022 - 9:23

Juste pour te souhaiter bon courage Cheliel et j'espère des jours meilleurs a venir très vite pour toi bouquet

Merci pour ce post intéressant de par les interventions de chacun smack
Revenir en haut Aller en bas

cheliel

cheliel

Vomir son vague à l'âme Profil11
Vomir son vague à l'âme Empty
MessageSujet: Re: Vomir son vague à l'âme
Vomir son vague à l'âme I_icon_minipost_participateVen 1 Juil 2022 - 9:52

Céline : Merci pour tes mots. J'espère que tout va bien pour toi et que ton entretien a donné quelque chose. wish smack
Revenir en haut Aller en bas

Navane

Navane

Vomir son vague à l'âme Profil11
Vomir son vague à l'âme Empty
MessageSujet: Re: Vomir son vague à l'âme
Vomir son vague à l'âme I_icon_minipost_participateVen 1 Juil 2022 - 10:00

En fait, cheliel, ce sujet me ramène à celui du "choix cornélien" ouvert par remedios fin janvier. Tu y faisais part de ces nœuds et de l'impression d'être parfois le dindon de la farce.
Je t'avais écrit un message que je me permets de redéposer ici car tu sembles plus disposé à l'échange.

Citation :

cheliel chéri,

[...]

C'est un bien joli paradoxe que tu décris, comme je les aime...
C'est comme si tu étais là à te minimiser dans une générosité débordante, tout en cherchant à être, être reconnu mais dans une forme de déni de toi-même.

On a dû en discuter, mais peut-être faut-il ramener cette considération à ton endroit, à ta propre individualité et son importance. Assumer aussi ce besoin de reconnaissance. Je crois que ça commence par là pour ne pas avoir l'impression d'être un imposteur quand finalement il y a retour.
D'une façon générale, je pense vraiment que plus on s'en défend et plus on alimente un complexe dans une boucle pernicieuse. Plus on lutte et plus on le subit et/ou l'alimente.
Quand le besoin est intégré, reconnu en soi, décliné dans un espace serein, il y a moins d'attente et moins de déception. Il finit par s'étioler de lui-même.

Par ailleurs, il n'y a rien de honteux dans le souhait d'être reconnu. Il n'y a rien de honteux car, bien souvent, il parle du terreau sur lequel on s'est construit, l'histoire du petit enfant (parfois avant même qu'il naisse), du regard approbateur parental qui définit les contours, structure et constitue l'image que le petit se fait de lui-même et de sa place au monde.
À un niveau archaïque, être reconnu, c'est être aimé et exister. C'est humain, simplement. Et puisque rien n'est figé, ça se restaure.   

En as-tu déjà parlé autour de toi, notamment quand tu t'es sentie pas reconnue ?
J'imagine que ce sont des choses que tu as déjà tenté de démêler mais je pose tout de même les questions... Y avait-il une différence de contexte, de groupe, entre les situations où tu as ressenti de la déception car pas de retour et celles où tu t'es pensé illégitime car un retour ?

Sans que tu n'aies fait quoi que ce soit ou aidé quelqu'un, tu ressens quoi quand on te fait un cadeau ou une parole sympa inattendue ? Arrives-tu à être dans l'accueil pur, à te lover dans la générosité d'un moment chaleureux, t'en délecter dans une complétude intérieure caressante ? Ou y a-t-il de la gêne, ne serait-ce qu'un fond au loin ? Crois-tu ne pas mériter, ne pas être digne des attentions offertes ? Penses-tu que l'on ne puisse pas te manifester de la tendresse pour celui que tu es, juste pour toi et dans un instant privilégié sans rien attendre de toi ?

[...]

Et le bisou du matin smack


Dernière édition par Navane le Ven 1 Juil 2022 - 10:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

ileautresor

ileautresor

Vomir son vague à l'âme Profil11
Vomir son vague à l'âme Empty
MessageSujet: Re: Vomir son vague à l'âme
Vomir son vague à l'âme I_icon_minipost_participateVen 1 Juil 2022 - 10:41

J'ai besoin d'écrire à tête reposée, avant de poster de façon définitive... Wink

Ce qu'écrit Angèle est fort pertinent... Elle écrit mieux que moi bien des choses que je voulais dire.

Et Navane aussi...

j'avais lu quelque part que chacun tient un rôle bien à part dans la famille : qu'on est comme un pilier de la maison et aussi "une tuile du toi" - indispensable pour les autres,
... et qu'on se tient néanmoins un peu à distance - Wink (dans un test ancien de Psychologies).
On tient les autres debout (et on les empêche de prendre l'eau sans doute) mais étant un peu loin de temps en temps, on se préserve.

En effet, ce que tu as écrit me fait comprendre que notre trop grande empathie fait qu'on se fait envahir par les autres.

Effectivement quand on cherche à se dégager du jeu familial, les autres membres ne sont pas d'accord! car c'était fort confortable pour eux!




Mais en devenant soignante, je suis devenue bien + débrouillarde.
Par exemple: j'ai appris à conduire à 50 ans (passés), ma petite voiturette roule bien.
et je compte bien rebondir un de ces 4...
à l'aide de mes études antérieures.


ce que je mets en cache, c'est souvent pour synthétiser ce que je dis car je suis bavarde.. Wink

Navane parle aussi du besoinde reconnaissance... je trouve que c'est juste.

Bien à toi Cheliel. Ne sois pas trop gentil avec les autres, prends un peu de distance. Mais en acceptant le fait d'avoir besoin d'e^tre utile... et surtout en oubliant pas d'être un peu égoïste, de prendre du temps pour soi / pour toi.
On a besoin de se ressourcer.

Tous les soignants le savent: il faut prendre soin de soi pour prendre soin des autres. Sinon on s'épuise, on a des mauvaises paroles, on peut aller au burn out (et personne n'y gagne rien). Crois-en quelqu'un qui en a l'expérience (et qui est régulièrement en burn out) Wink laugh cave laugh

-> les fleurs de Bach sont pas mal aussi (Olive: contre l'épuisement) par exemple Wink

Comme toi, je suis un pilier de la famille, mais il ne faut pas que ce soit au détriment de ta propre vie... Wink smack

PS récemment j'ai gagné en sérénité, j'accepte désormais les miens comme ils sont...



Tu parviendras aussi à trouver plus de sérénité, j'en suis sûre. smack
Revenir en haut Aller en bas

Celine

Celine

Vomir son vague à l'âme Profil11
En ligne
Vomir son vague à l'âme Empty
MessageSujet: Re: Vomir son vague à l'âme
Vomir son vague à l'âme I_icon_minipost_participateVen 1 Juil 2022 - 11:24

cheliel a écrit:
Céline : Merci pour tes mots. J'espère que tout va bien pour toi et que ton entretien a donné quelque chose. wish smack

J'attends la réponse pour le travail on verra bien. wish pour le coup je suis vraiment dans le lâcher prise en ce moment je me dis que si ça se fait c est que c est bon sinon je trouverai autre chose qui me correspondra plus Wink ça fait pas avancer les choses mais ça aide moralement sourire
Puis ça fait 2 jours que je suis couchée et que je passe mon temps à dormir avec la fièvre donc ça aide aussi pour le lâcher prise lol

De mon expérience personnelle desfois on a l'impression que les autres ne nous voit pas tels que nous sommes , et on peut leur en vouloir pour ça mais je pense qu'il est bon de s'interroger sur le fait de savoir si nous même on ose de se montrer son vrai visage et ne pas porter des masques pour mieux " convenir " peut être à l'image des autres ...
Bref peut on être accepté pour qui nous sommes si nous ne montrons pas vraiment qui nous sommes ?
Perso c est le constat que j'ai fait ces derniers temps donc je te le partage bouquet

Exprimer sa vérité ce n'est pas aller à l'encontre des autres , mais c est faire le chemin vers soi ...
Chacun ayant sa propre vérité , il peut se révéler quelques incompréhensions , mais c est en passant par le dialogue et l'échange et la vision de chacun que la clé peut être trouvée ...
Parfois des chemins se séparent , mais est ce vraiment grave ? Est ce définitif ? Et surtout est ce qu'il vaudrait mieux entretenir une relation ou on ne se sentirait pas bien et pas libre d'être soi ? Je pense que non car tôt ou tard on le retournera sur la personne en face également peut être inconsciemment
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


Vomir son vague à l'âme Profil11
Vomir son vague à l'âme Empty
MessageSujet: Re: Vomir son vague à l'âme
Vomir son vague à l'âme I_icon_minipost_participate

Revenir en haut Aller en bas
 

Vomir son vague à l'âme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News



" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~
~Vidéos~
Vomir son vague à l'âme Pierre12 Vomir son vague à l'âme Notes-11
~Musique pour Relaxer~