Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiFAQRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion

Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteVoir ses messagesVoir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Ma dépression...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

Scorpio_gemini

avatar

MessageSujet: Ma dépression...
Mar 19 Déc 2017 - 1:04

Bonjour, bonsoir,

Ce ne sera pas un post habituel, avec tout plein de smileys.. Non... Je ne sais pas ce qui m'arrive, mais malgré toute la bonne humeur et l'énergie dont je veux faire preuve, je crois que depuis quelques mois, je suis en dépression...  J'essayais de me convaincre du contraire, de me battre, de me relever. Je ne saurais expliquer d'où ça vient mais j'ai envie de me cacher, de m'éloigner de tout, de tout arrêter, de fuir les gens, de fuir la foule, les relations humaines... Je m'en veux d'être dans cet état.

J'ai envie de rien et les périodes de joie sont de courte durée...Je joue à la perfection le jeu de la personne heureuse avec mes sourires et mes discussions superficielles mais la réalité est toute autre. Je replonge de nouveau dans l'insomnie, dans la fatigue inexplicable, j'ai des crises d'angoisse... J'essaye de prendre des calmants à base de plantes mais ça ne m'est d'aucun secours non plus. J'ai le sentiment de ne pouvoir faire confiance à personne... Toute mon énergie est comme absorbée et perdue dans le néant. Je suis tantôt ramenée à terre avec un réalisme sanglant tantôt à errer dans des illusions utopiques d'un monde qui n'existera jamais...

Je me confie ici car je sais que je ne connais personne en réalité, personne ne pourra me juger. J'essayais de comprendre ce qui se passait à travers la science, la psychologie, et maintenant l'astrologie mais je ne trouve aucune réponse à mes questions existentielles...

Désolée de plomber l'ambiance, j'aurais tant voulu apporter un brin d'optimisme à ce climat difficile que nous vivons actuellement mais je n'y arrive pas... Je m'excuse d'avance de heurter la sensibilité de certains par mes paroles négatives.  triste

Si vous avez des idées sur ce qui se passe dans mon TN ou les aspects qui provoquent cet état, je vous en remercie d'avance...
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

avatar

En ligne
MessageSujet: Re: Ma dépression...
Mar 19 Déc 2017 - 1:17

Salut Gemini la scorpionne...

Les conseilleurs ne sont pas les payeurs.

Je vais te dire les choses comme je les sens. Sans fard et brut de décoffrage (mais je suis peut-être aussi déprimé, à moins que ce ne soit congénital lol)

Fais-toi une bonne tisane au gingembre avec un peu de curcuma (c'est bon pour tout) et puis dis toi que la vie, c'est juste un moment à tirer, qu'il y a encore des surprises(et des bonnes sans doute si t'es patiente) à gratter mais qu'au bout comme on sait ça finit mal, alors sélectionne ce que tu penses vraiment valoir le coup.

Sachant ça, essaye de meubler comme tu peux, en étant créative par exemple (c'est un bon moyen de passer le temps et de se revaloriser), tu sembles écrire avec facilité, tords toi le crâne sur le papier, mouche le, torche le jusqu'à y essorer tout ce qui te bouffe l'esprit... Une purge...

Ou lance toi dans la lecture des suppliciés de la vie qui ont trouvé un exutoire dans une oeuvre qui a donné un sens à leur cheminement de lépreux passagers. Ça permet de relativiser de savoir ce que d'autres ont enduré et résisté à...

Ecoute Iggy Pop à fond "The passenger" (ou d'autres morceaux des Stooges)et quand la camionnette de flics arrive pour tapage nocturne, tu leur montres tes fesses joyeusement ou un doigt d'honneur. Alors tu vas sentir ton coeur battre à du mille à l'heure et tu vas te sentir vivante, terriblement vivante et tu trouveras ça bon, atrocement bon et... Wink


Dernière édition par Maldoror le Mar 19 Déc 2017 - 1:28, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

blacksnacke

avatar

MessageSujet: Re: Ma dépression...
Mar 19 Déc 2017 - 1:19

Scoprio gemini a écrit:
Désolée de plomber l'ambiance, j'aurais tant voulu apporter un brin d'optimisme à ce climat difficile que nous vivons actuellement mais je n'y arrive pas... Je m'excuse d'avance de heurter la sensibilité de certains par mes paroles négatives.
si des gens sont heurté pour ça qu'il aille au diable ! faut pas faire l'autruche non plus le mal est partout ^^

déjà commence par reconaitre et accépter que t'a un soucie. c'est pas une tare, la sociéter entière est malade et fabrique des gens malade, je trouve ça normal dans le monde ou ont vie que des gens passe par des période comme ça. donc tinquiette pas. d'autent que t'a bien fait de confier ici, en général les gens sont bienveillant sur ce forum (bon j'avoue moi peut être pas toujours mais sa reste occasionnelle voir rare XD)


dépression ou pas, je pence qu'il ni as pas que ça. si tu fait des crise d'angoisse renseigne toi sur les différent trouble anxieux. j'aimerait te posé d'autre question sur ton état mais je suis pas psy donc je vais pas le faire...

t'a tout a fait raison par contre de combattre se faite... continu d'éssayé de lutter contre les pensé négatif, pence au positif et éssaille de te motivé pour pas resté inactive du moins trop inactive...


si t'es anxieuse dans certaine situation comme avec la foule. éssaye de te confronter a cette peure... ne fuit pas, combat, mais vasi par étape ! vas pas parlé devant une foule de 1001 personne qui te scrute pour commencé lol

pendant c'est situation anxieuse est bien à l'espris que l'anxiéter même pendant les crise d'angoisse n'est pas mortel et à une limite, elle monte mais s'arrêtte a un moment. éssaye de faire des exercice de respiration dans c'est moment la, tu véra elle partira petit a petit ^^



Revenir en haut Aller en bas

blacksnacke

avatar

MessageSujet: Re: Ma dépression...
Mar 19 Déc 2017 - 1:25

Maldoror a écrit:
Ecoute Iggy Pop à fond "The passenger" (ou d'autres morceaux des Stooges)et quand la camionnette de flics arrive pour tapage nocturne, tu leur montre tes fesses ou un doigt d'honneur . Alors tu vas sentir ton coeur battre à du mille à l'heure et tu vas te sentir vivante, terriblement vivante et tu trouveras ça bon, atrocement bon et...
les flic vont surement te prendre a 4 patte qu'an ils auront vue que tu leurs montre t'es jolie fesse (vue comment ils sont) bigsourire


mille dsl j'ai pas pu m'en empêcher, j'aime saisir les perche bigsourire
Revenir en haut Aller en bas

jackleen


MessageSujet: Re: Ma dépression...
Mar 19 Déc 2017 - 8:01

Scorpio...

c'est l'hiver, on déprime plus à cette période!
Tu écoutes les conseils de Maldoror, c'est un sage...

Maldoror,

tu raisonnes comme si tu avais 80 a, mais c'est toi qui a raison!

Blacksnakes

tu te défoules, ça ne fait de mal à personne.....
Revenir en haut Aller en bas

sourcil92

avatar

MessageSujet: Re: Ma dépression...
Mar 19 Déc 2017 - 8:47

Comme le dit blacksnacke, la société d'aujourd'hui est malade. Alors surtout, ne te torture pas pour elle! La fin d' Uranus carré90° Pluton promet bien pour tout le monde, mais surtout pour notre génération.

D'un point de vue plus spécifique à ton thème, est-ce que t'as déjà fait des recherches sur ton Saturne carré90° Lune? Parce qu'un Saturne dominant carré90° à une Lune dans un thème féminin, c'est quand même du lourd! Et ton Soleil sextile60° Saturne te conseille de faire de la lumière sur ce Saturne.

Désolé, j'ai aucune compétence en astrologie karmique. Alors essaie de trouver quelqu'un, fais des recherches ou fais carrément une rétrospection.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Ma dépression...
Mar 19 Déc 2017 - 9:26

Lorsque l’on parle de dépression, que l’on est soi même en dépression, face aux autres, me viennent ces mots « Ils ne peuvent pas comprendre »…
Du coup, la personne en dépression, se sentant incomprise, s’isole de plus en plus. Jusqu’à l’exclusion sociale, la peur de l’autre ou des autres. Une peur qu’elle aura elle-même créer. Mais le résultat est la.
Déjà, ma belle, pour te rassurer. Accepter de poser un regard lucide sur son etat est un premier pas. Savoir que quelque cloche « cloche » et refuser de « faire semblant » est le tout premier pas pour s’en sortir.
La dépression n’est pas une fatalité mais une maladie. La personne malade n’est donc pas totalement responsable de son etat. A un moment donné, dans le processus de recapture de la sérotonine, le processus s’enraye et enclenche la dépression.
Nos organismes sont soumis à des stress intenses, pollution, perturbateurs endocriniens, et parfois changements de saison qui peuvent entrainer un etat transitoire et une épisode dépressif.
La dépression n’est pas une maladie à prendre à la légère. Pour le syndrome « dépression saisonière » une prise de vitamine D et des soins en lumière peuvent aider.
La dépression nourrit et engendre sa propre fatigue par l’insomnie. Il est donc indispensable de récupérer un sommeil de qualité. J’utilise depuis plusieurs années désormais de la mélatonnine qui oblige mon cerveau à se reposer. Avec un cerveau mieux reposé, on réfléchit mieux, on « trouve des solutions aux problèmes »on relativise.
En dépression, on se trouve dans l’incapacité de cette prise de recul.
Mais qu’est ce que la dépression ? Derrière la chimie organique, le symptome principal de la dépression est de remplacer la pulsion de vie par la pulsion de mort.
Dans cette noyade au creux de la pulsion mortifère, se profile bien sur l’incapacité à vivre. On ne devient pas suicidaire, non, plutôt on devient incapable de vivre. C’est cette incapacité à vivre qui caractérise la dépression. On reste dans son lit, on est incapable d’assumer des taches evidentes, on néglige son hygiène…On se traine et on pleure beaucoup.
Il est difficile de parler de « dépression lorsque l’on a soi même pas véçu ces douloureux moments ». La vie nous semble un poids mort, un fardeau, une souffrance, un non sens absolu.
De dépressif, le syndrome devient chronique. Il réapparait sporadiquement, périodiquement. On perd le gout de rire, de vivre, parfois même des aliments.
On renonce…A quoi ? je répondrai un peu à tout…à tout ce qui nous caractériqse en tant que personne, tout ce qui fait notre force et notre richesse. On devient un fantome. Un fantome de sa propre vie.
Une fichue dépression a empoissonné plus de 10 ans de ma vie…Aujourd’hui, j’en suis sortie. J’ai a peu prêt tout connu, dans cette maladie, médoc, sevrage aux médoc, hospitalisation, descente aux enfer, co morbidité…ce fut une période éprouvante pour moi, pour mon entourage pour ma fille. Voire sa mère pleurer en permanence ne fut pas gratifiant, ni rassurant. C’est très dur pour un enfant. Pourtant, je suis incapable de me culpabiliser. J’ai sans doute fait des erreurs dans mon existence mais la vie m’avait mis un fardeau moral que je ne pouvais assumer. On dit parfois que ce qui ne nous détruit pas nous rend plus fort…Rien n’est plus faux car entre les deux, se trouve la dépression. Nous ne sommes pas détruit mais nous sommes plus fragile.
Au bout du tunnel, je m’en suis sortie…La réponse reste médicale. Dans ce parcous, plus que les antidépresseurs, les anxiolitiques m’ont aidé.
La mélatonnine que je prend encore régulièrement, pour re équilibrer mon sommeil. Les élixirs floraux peuvent apporter une réponse satisfaisante ( en particulier les élixirs d’orchidées)
L’iode est également essentielle et faire un bilan thyroidien n’est pas négligeable. Un mauvais fonctionnement de la thyroide peu facilement engendrer un syndrome dépressif.
Ce qui peu aider…les animaux. Les chats en particulier ( pas par hazard s’oil existe des bars à chats dans des zones avec un coefficient de stress particulièrement élevé). Le Chat est un animal soigneur et c’est justement une chatte qui venait régulièrement me soigner qui m’a aidé à passer le cap…Un sacré de Birmanie…Elle montait sur mes genoux et restait couché sur moi, sans bouger de longue heures.
A un moment donné, ce syndrome venait et repartait pour nous pourrir la vie. C’est là ou mon compagnon m’a proposé ce changement de vie, de partir vivre sur un voilier. Pour me guerrir. La mer m’a aidé, les pas et les cap ont été franchis dans le temps. Après 4 ans de vie à bord, j’oserai dire que ma dépression s’est éloigné…j’ai repris confiance en moi, repris le gout de sourire puis de rire. Je suis parvenue à renouer le contact avec les autres. J’ai repris gout à la vie…la pulsion de mort a laissé la place à la pulsion de vie.
Partir est salutaire, changer de cadre, aller en mer. En mer, on touche du doigt sa propre vie et on se sent vivant, bien plus qu’à terre.
Et dés qu'on se sent vivant, on n'est plus en dépression.....

Naviguer fut ma réponse…Il en existe peu etre d’autre…Mais ce fut la mienne….
Infiniment bon courage à toi… smack
Revenir en haut Aller en bas

ceyba

avatar

MessageSujet: Re: Ma dépression...
Mar 19 Déc 2017 - 10:00

hello scorpio-gem
avec toutes ces planètes en oppo avec ton asc tu m'étonnes qu'ils soient tous contre toi
voilà mon conseil:
Revenir en haut Aller en bas

PALOMA

avatar

MessageSujet: Re: Ma dépression...
Mar 19 Déc 2017 - 10:17

Scorpio_gemini a écrit:
Bonjour, bonsoir,

Ce ne sera pas un post habituel, avec tout plein de smileys.. Non... Je ne sais pas ce qui m'arrive, mais malgré toute la bonne humeur on peut pas être "toujours" de bonne humeur,il y a des états + neutres sans être des états dépressifs,peut-être que ton organisme en avait assez si la "bonne humeur était un peu "en force"? et répond par une "fermeture de robinet" et se régénère dans + de passivité qui vire à l'apathie selon si excès de "forçage"? la depression et c'est bien le mot est un processus naturel pour un réequilibrage,une tentative en tout cas, parfois on met du temps à se rendre compte "d'une bonne humeur" un peu feinte qui cache des choses + complexes? et l'énergie dont je veux faire preuve, je crois que depuis quelques mois, je suis en dépression...  J'essayais de me convaincre du contraire, de me battre, de me relever.Je connais bien NS bélier! mais parfois la question/l'enjeux n'est pas de se battre,il est ailleurs,quand le sujet n'est pas là,ça devient contre-productif car c'est se battre contre un signal qui nous alerte de quelque chose à écouter/entendre au contraire dans la réceptivité Je ne saurais expliquer d'où ça vient mais j'ai envie de me cacher, de m'éloigner de tout, de tout arrêter, de fuir les gens, de fuir la foule, les relations humaines... Je m'en veux d'être dans cet état.

J'ai envie de rien et les périodes de joie sont de courte durée..renouvellement/réformes des désirs et ça passe par la mort= absence de désirs,cycle.Je joue à la perfection le jeu de la personne heureuse avec mes sourires et mes discussions superficielles mais la réalité est toute autre.pour moi mouvement intérieur qui recherche l'approfondissement,pénible/douloureux mais salutaire Je replonge de nouveau dans l'insomnie, dans la fatigue inexplicable, j'ai des crises d'angoisse..réaction de défenses à la transformations(lune noire en scorpion?) je pense pour très bien connaître le sujet(pluton conjoint NN) la fatigue c'est la lutte et tension en réaction à la peur de la mort des anciens schémas mentaux à réformer. J'essaye de prendre des calmants à base de plantes mais ça ne m'est d'aucun secours non plus.face à ce mouvement lourd ça ne fait pas trop le poids.Je sais pas sous quelle forme tu prends ces plantes,mais l'élixir floral fleurs de bach "rock rose"à des chances de t'aider,"le sweet chesnut" aussi bien en aide pour les transformations/reformes de l'être vécu péniblement J'ai le sentiment de ne pouvoir faire confiance à personne... Toute mon énergie est comme absorbée et perdue dans le néant.Selon moi fin d'un cycle/systéme,besoin de mourir à l'ancien(processus à durée variable selon besoin) qui laissera la place à un nouveau cycle de fécondité + tard Je suis tantôt ramenée à terre avec un réalisme sanglant tantôt à errer dans des illusions utopiques d'un monde qui n'existera jamais...équilibrage entre acceptation du réel de la vie et fuite.Vers un nouveau sens. Pour ma part j'ai été/suis dans un processus entre fausses joies et dépression. 2 faces d'une même pièce. Le sens, gagner en maturité/profondeur par la gravité et découvrir/donner un nouveau sens + profond et authentique -superficiel à la joie.En somme un passage. pour moi la gravité,la sobriété est un accés vers la joie.Le + souvent ont le vie mal et c'est la dépression; difficile ce dépouillement/épluchage de soi.
Ton message me parle beaucoup sourire j'aurai pût l'écrire à une époque pas si lointaine,et même épisodiquement encore maintenant;
Ce que ton message m'évoque,c'est que tu vis un mouvement qui vise/demande à transformer en profondeur les fausses joies,les façades/faux semblants;exigeance d'encore + de profondeur/authenticité qui passe par de la gravité.
Une remise en question de choses piliers en soi,ses propres exigeances etc..

Je me confie ici car je sais que je ne connais personne en réalité, personne ne pourra me juger. J'essayais de comprendre ce qui se passait à travers la science, la psychologie, et maintenant l'astrologie mais je ne trouve aucune réponse à mes questions existentielles...

Si vous avez des idées sur ce qui se passe dans mon TN ou les aspects qui provoquent cet état, je vous en remercie d'avance...


Dernière édition par PALOMA le Mar 19 Déc 2017 - 10:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Kevinastro

avatar

MessageSujet: Re: Ma dépression...
Mar 19 Déc 2017 - 10:47

Bonjour

je crois que depuis quelques mois, je suis en dépression... J'essayais de me convaincre du contraire, de me battre, de me relever. Je ne saurais expliquer d'où ça vient mais j'ai envie de me cacher, de m'éloigner de tout, de tout arrêter, de fuir les gens, de fuir la foule, les relations humaines... Je m'en veux d'être dans cet état. a écrit:

Bonjour je pense que tu dois consulter un professionnel de santé pour faire le point.
Un médecin généraliste pour commencer.

Ce médecin verra bien ...

C'est plus sage


Bon courage
Kevinastro
Revenir en haut Aller en bas

Malunamoi

avatar

MessageSujet: Re: Ma dépression...
Mar 19 Déc 2017 - 11:12

Bonjour Scorpio gemini,

Au niveau astro (rhaaa j'aime pas la façon dont astrothème mets tes planètes il faut suivre le fil pour voir réellement où elles sont) mais il me semble que tu as une conjonction applicante de Mars Pluton à ton Soleil en VI en Scorpion

c'est une boule d'énergie qui demande à être défoulée sinon c'est limite autodestructeur, est ce que tu as un moyen ( sport ? ) de le faire, de vider ce trop plein d'energie qui pêut se retourner contre toi au quotidien et te tourmenter ?

Ta Lune Bélier fait que tu es comme bombardée émotionnellement , soit par a-coups, soit tout le temps mais effectivement comme dis plus haut le carré90° Saturne n'est pas facile.

Uranus en transit sur ta lune encore une fois ( la dernière peut être ? je ne sais plus jusqu'à combien il retrogradera dans le Bélier ), peut t'aider à changer tes habitudes, secouer un peu quelque chose, mais son mauvais côté aussi c'est qu'il cerebralise toutes tes émotions actuellement, tu es à fleur de peau en quelque sorte.

Ton maitre d'ascendant est rejeté en conjonction à ton descendant mais en VI.
Et comme dis plus haut ( tu as eu plein de bons conseils) essaie de t'en servir, de l'intégrer au quotidien, d'écrire, de trouver un moyen de communication, quelque chose propre à toi même si ça te parait utopique. C'est hyper important pour un ascendant Gémeaux, alors si tu n'aimes pas la foule il doit bien exister un moyen de se servir de ce petit Mercure Wink parce que toutes les planètes quasiment à l'ouest dans ton thème montrent que tu as quand même besoin des autres.

Saturne passe dans ta VII, les autres sont un poids, tu as donc envie de les fuir, et en bonne saturnienne que tu es ( mais pas que) tu culpabilises. Il est là le gros souci aussi.

Voilà ce que je peux te dire astrologiquement parlant, il y a quand même des pistes. L'astro n'est pas un médecin et n'a pas toutes les réponses non plus, prends ce qui te parle dans les conseils, accepte que ton soleil passe par des crises de transformation Soleil Pluton pour mieux renaitre à autre chose, que cela ne se fait pas en douceur mais que la pulsion de vie est bien là Mars

Bon courage smack





Revenir en haut Aller en bas

blacksnacke

avatar

MessageSujet: Re: Ma dépression...
Mar 19 Déc 2017 - 11:51

un dernier conseille, renseigne toi contre les plante naturel antidépressive plutôt que de prendre les antidépresseur, c'est bourré d'effet secondaire cette conneris, et dans mes recherche j'avais trouvé plein de plante avec des vertue antidépréssive...et sens effet secondaire surtout. après si les plante ne suffise pas la oui faudra peut être envisager les anti déprésseur...je te dit ça car si tu voit un médecin c'est la première chose qu'il vas faire...

éloigne toi de l'oméopathie sa marche pas ça bigsourire privilégier les plante en gélule.
Revenir en haut Aller en bas

silver

avatar

MessageSujet: Re: Ma dépression...
Mar 19 Déc 2017 - 15:54

Bonjour Scorpio_gemini, bon t'as eu pas mal de bons conseils déjà alors je ne vois pas trop quoi ajouter (Je suis d'accord avec blacksnacke, évite de prendre des anti-dépresseurs, ça détraque plus que ça n'aide à guérir).

Mais effectivement ça peut te faire du bien de te consacrer à des activités qui te plaisent. On a à peu près tous traversé une période de déprime, ou de dépression, pour telle ou telle raison, et à ce moment là on ne sait plus trop où on en est et je suis bien placée pour savoir à quel point c'est difficile (Au moment j'étais en dépression ma mère en a fait une presque en même temps que moi, et ça a duré des années, je te dis pas l'ambiance).
On a tendance à en faire toute une histoire, on culpabilise le plus souvent mais il ne faut pas, ça prouve que tu te rends compte que ce que tu vis actuellement ne te correspond plus et c'est ça qui peut finalement te donner envie de changer les choses. C'est une période de "transition", un peu pénible, je te l'accorde...
J'ai une phobie sociale donc je comprends ta réaction vis à vis des gens. Ne te mets pas la pression, vas-y doucement, sois toi-même. Je sais bien que c'est plus facile à dire qu'à faire, il faut du temps...
Mais je pense qu'il ne faut pas se renfermer sur soi (c'est l'erreur que j'ai fait et ça ne m'a pas fait du bien), essaie de faire des activités en groupe, ou au moins exprime-toi par écrit, sur internet, je trouve que c'est déjà bien, ça te décharge un peu, mais à mon sens ça ne remplace pas le contact de la vraie vie.
Bon courage...j'espère que tous ces commentaires auront réussi à te remonter un peu le moral. fleurr
Revenir en haut Aller en bas

thanatonaute

avatar

MessageSujet: Re: Ma dépression...
Mer 20 Déc 2017 - 14:28

Bonjour,
Il faut absolument que tu ailles voir un medecin car tu as effectivement toutes les caractéristiques de la dépréssion.
Je viens de perdre un ami qui c'est suicidé la semaine dernière. Il en avait marre de la vie.
Si seulement il était allé voir un docteur, il serait encore avec nous.

C'est pourquoi il est urgent que tu prennes un RDV avec un medecin, avant de faire des bétises irréparables.

Tu as écrit ce post, c'est un bon début. Continues dans cette voie et fait toi SOIGNER.

Je te souhaite de tout coeur de t'en sortir et que tu ne ressentes plus autant de soufrance.

Bonne et belle vie
Revenir en haut Aller en bas

Scorpio_gemini

avatar

MessageSujet: Re: Ma dépression...
Mer 20 Déc 2017 - 21:54

Merci Maldoror pour tes conseils Wink , je suis tout à fait d'accord avec toi, je pense que la vie est faite de hauts et de bas et on a pas vraiment le choix que d'apprendre à contourner les obstacles. Trouver les moyens d'aller mieux car personne ne fera cela à notre place. L'écriture me semble être une bonne idée. Je devrais peut-être tenir un journal intime en cette période tendue.

Merci pour ton soutien Blacksnake.
Jackleen, l'air de rien, le manque de luminosité joue beaucoup sur le moral.
Ceyba, opposition180° à mon Asc  m'a plombée pas mal. Surtout sur le plan physique et la forme, j'ai eu quelques soucis de santé assez embêtants mais pas trop graves...

PALOMA, Je pense également que c'est un cycle, la lumière ne serait pas ce qu'elle est sans l'ombre... C'est ainsi. Ce qui m'embête dans tout cela, est que je vis les choses avec beaucoup trop d'intensité et je ne sais que peu me modérer. Soit je suis très joyeuse, soit très triste, soit j'ai de l'énergie à en revendre soit je suis vidée comme jamais... Les fleurs de bach, déjà essayé, je verrai pour celles dont tu me parles. Merci pour ton message, ce que j'en retire est qu'il faut savoir relativiser, laisser couler, on ne peut pas tout contrôler, il faut se laisser le droit de pleurer de temps en temps, le droit d'être faible car on est pas parfait. Courage à toi aussi  up bouquet

Ton témoignage est particulièrement touchant Hakuna-Matata, j'ose pas imaginer tout ce que tu as traversé pendant cette longue période de 10 ans...  Je te comprends pour le voilier, j'avoue que dès fois, j'ai envie de partir dans un pays lointain, de tout chambouler, de chambouler mes repères (qui n'en sont pas vraiment) et de me retrouver. Car à force de vivre dans une société de consommation et une société malade, on finit pas ne plus savoir qui on est réellement et on finit par se perdre.
Je pense que tout est lié, le moral est lié à l'alimentation et est lié à l'environnement. Ces derniers temps je néglige pas mal ces points, je mange peu ou grignote, car je n'ai pas trop d'appétit. Les carences peuvent vite affaiblir et finir par affecter le moral...

Sourcil92, c'est particulièrement intéressant ce que tu dis, surtout pour Saturne  carré90° Lune ,  je trouve que cet aspect est particulièrement difficile à vivre, et le passage de  Uranus sur la Lune provoque un certain chaos sur le plan émotionnel... Voici ce que j'ai trouvé à ce sujet d'ailleurs: 
Saturne/lune dissonnant:
 
Je ne me reconnais à moitié, je trouve que cela me ressemblait beaucoup plus il y a quelques années, avec le temps, je me suis adoucie, voire ramollie, peut-être un peu trop...

Maluneamoi, concernant mon amas, c'est exactement cela, ça faisait déjà une semaine presque que je ne m'étais pas entrainée et j'ai commencé à avoir le moral au plus bas et des comportements autodestructeurs, le sport fait partie de moi, de mon équilibre mental, sinon j'explose de l'intérieur. Dailleurs depuis que je me suis entraînée, ça va beaucoup mieux! (jusque quand?... ). Merci de ton soutien  bouquet

Silver, merci beaucoup pour ton message de soutien  fleurr , j'espère que tu iras mieux toi aussi..
J'avoue que cette période de changements et de transition a été particulièrement brusque et éprouvante... Espérons que des jours meilleurs pointeront le bout de leur nez... Je pense suivre ton conseil et me consacrer aux activités que je voulais faire depuis longtemps.

Bonjour thanatonaute, je suis vraiment désolée pour ton ami...  triste 
Mais je ne suis pas à ce stade là. Même si je trouve que nous vivons dans un triste monde et que beaucoup de choses sont vaines, je ne me vois pas arriver jusque là.
Par contre, les psy, les médecins, personnellement je préfère éviter. Pour traiter la dépression, il faut traiter la cause (l'ennui/solitude/déception etc) et non pas traiter les symptômes (la tristesse, envie de rien, etc) de la dépression en gavant les personnes d'antidépresseurs qui les rend inaptes et molles comme des légumes. 
Merci pour ton soutien.
Revenir en haut Aller en bas

Malunamoi

avatar

MessageSujet: Re: Ma dépression...
Mer 20 Déc 2017 - 22:53

Hello
Contente de savoir que tu vas mieux après t’être défoulée sportivement. up
Ce n’est pas la clé de tout mais ça aide

smack

Revenir en haut Aller en bas

Cévennes

avatar

MessageSujet: Re: Ma dépression...
Mer 20 Déc 2017 - 23:07

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Ma dépression...
Ven 22 Déc 2017 - 1:38

Scorpio_gemini a écrit:

Par contre, les psy, les médecins, personnellement je préfère éviter. Pour traiter la dépression, il faut traiter la cause (l'ennui/solitude/déception etc) et non pas traiter les symptômes (la tristesse, envie de rien, etc) de la dépression en gavant les personnes d'antidépresseurs qui les rend inaptes et molles comme des légumes. 

Ne fais pas l'impasse sur une visite au moins chez le généraliste, ne serait-ce que pour faire vérifier les points soulevés par Hakuna (vitamine D, thyroïde, etc), ce serait trop stupide de passer à côté et de rater l'occasion de résoudre simplement et rapidement ta dépression.
Je ne m'y connais pas bien mais il me semble que la dépression n'a pas forcément de cause donc ce n'est pas forcément la conséquence de déception de solitude ou d'ennui. La combattre en s'occupant le corps et l'esprit va peut-être t'aider à aller mieux superficiellement et momentanément, mais je ne sais pas si ça va t'aider à la dépasser et la surmonter. D'autres te diront ça.

fleur smack
Revenir en haut Aller en bas

Scorpio_gemini

avatar

MessageSujet: Re: Ma dépression...
Ven 22 Déc 2017 - 3:01

Merci Maluneamoi smack Faut dire aussi que les transits sont plutôt favorables en ce moment, même si l'astro ne fait pas tout...

Merci Imogen, pour les généralistes je suis d'accord, il y a des problèmes de santé qui nécessitent de voir le médecin, mais les psy, je reste très sceptique.
En ce qui concerne la dépression, la plupart du temps il y a quand même des éléments déclencheurs, mais d'après ce que j'ai lu (cela releve de l'épigénétique) il y a des personnes qui ont une prédisposition à déprimer plus que les autres. Mais ce n'est pas une fatalité, l'ADN évolue , et il est possible, en se faisant un peu violence de faire pencher la balance dans le bon sens, et plus on se force d'aller bien et plus on est heureux mais c'est plus facile à dire qu'à faire...
En tout cas là ça va mieux  sourire  Je ne sais pas jusque quand mais je m'efforcerai de garder le contrôle!
Merci pour tes conseils smack  fleurr
Revenir en haut Aller en bas

thanatonaute

avatar

MessageSujet: Re: Ma dépression...
Ven 22 Déc 2017 - 10:55

Par contre, les psy, les médecins, personnellement je préfère éviter. Pour traiter la dépression, il faut traiter la cause (l'ennui/solitude/déception etc) et non pas traiter les symptômes (la tristesse, envie de rien, etc) de la dépression en gavant les personnes d'antidépresseurs qui les rend inaptes et molles comme des légumes.

Je comprends ton attitude envers ce milieux de la "santé" qui en France, supprime les symptomes, sans soigner vraiment le fond du problème chez le patient.

Mais il est utile de préciser que dans cette maladie, il est souvent urgent de supprimer la douleur au plus vite, pour ensuite s'attaquer au(x) problème(s) de fond.

Les personnes dépressives souffrent tellement que les anti dépresseurs ont leur utilité. Pour un temps, je te l'accorde. Mais c'est souvent un passage obligé avant de pouvoir remédier aux causes réelles de la maladie.

L'essentiel c'est que tu ailles mieux, mais si tu as une rechute,n'hésites pas à utiliser tous les moyens mis à ta disposition pour te soigner.

Je te souhaite un joyeux Noêl (avec pleins de cadeaux bigsourire matériels, spirituels, etc...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Ma dépression...
Ven 22 Déc 2017 - 12:21

Scorpio_gemini a écrit:
Merci Maluneamoi smack Faut dire aussi que les transits sont plutôt favorables en ce moment, même si l'astro ne fait pas tout...

Merci Imogen, pour les généralistes je suis d'accord, il y a des problèmes de santé qui nécessitent de voir le médecin, mais les psy, je reste très sceptique.
En ce qui concerne la dépression, la plupart du temps il y a quand même des éléments déclencheurs, mais d'après ce que j'ai lu (cela releve de l'épigénétique) il y a des personnes qui ont une prédisposition à déprimer plus que les autres. Mais ce n'est pas une fatalité, l'ADN évolue , et il est possible, en se faisant un peu violence de faire pencher la balance dans le bon sens, et plus on se force d'aller bien et plus on est heureux mais c'est plus facile à dire qu'à faire...
En tout cas là ça va mieux  sourire  Je ne sais pas jusque quand mais je m'efforcerai de garder le contrôle!
Merci pour tes conseils smack  fleurr

Merci pour l'article up

T'efforcer de garder le contrôle, c'est très saturnien comme réaction. Avec le risque que comporte le fait de s'embarquer dans cette voie là, très saturnienne elle aussi (dark side of saturn).
Imagine qu'en dépit de tous tes efforts pour maintenir tout ton être dans le droit chemin, le corps et l'esprit droits comme un i et tendus vers un objectif bien défini (et inatteignable pour le commun des mortels, le must pour un saturnien), un jour tu tombes malgré tout ? Comment te relever si tous tes efforts jusqu'à présent n'ont fait que converger vers un même but : te tenir debout envers et contre tout et tous, le regard rivé uniquement vers ton objectif final ? Tu finiras sans doute par y arriver bien sûr, mais peut-être après une durée passée à terre qui sera beaucoup plus longue et inconfortable que si tu apprends, plus humblement et avec plus de bienveillance envers toi-même, à accepter de tomber souvent, aussi souvent que nécessaire, et à te relever, fébrilement sans doute la première fois, mais de plus en plus facilement ensuite, au fur et à mesure des chutes, qui ne marqueront plus des coups d'arrêt, ni des renoncements, mais des potentielles sources d'enrichissement et d'apprentissage sur toi-même.

Tes planètes en scorpion te permettent une bonne capacité de régénération de toute façon, mais le jour où un transit un peu compliqué de saturne viendra chercher des noises à ton amas, c'est là que ça pourrait se corser.

Tout cela étant dit, si tu te sens mieux c'est le principal évidemment ! Je suis pas en train de te dire de te casser la gueule juste par précaution lol Wink
Revenir en haut Aller en bas

Violette

avatar

MessageSujet: Re: Ma dépression...
Ven 22 Déc 2017 - 12:25

Juste un petit message après tous ces conseils : Enlever le MA du titre du post....Ce genre de "problème" ne t'appartient pas....et il faut s'en débarrasser, ceci à titre symbolique mais ô combien salvateur......
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Ma dépression...
Ven 22 Déc 2017 - 12:50

C'est bien vu Violette, sage comme idée ! Ne pas s'approprier la dépression pour ne pas risquer qu'elle te définisse Scorpio_gemini, pour qu'elle ne finisse pas par t'engloutir (qui a dit que les mots n'étaient pas importants ? Wink )
Revenir en haut Aller en bas

PALOMA

avatar

MessageSujet: Re: Ma dépression...
Ven 22 Déc 2017 - 13:21

Scorpio_gemini a écrit:
Merci Maluneamoi smack Faut dire aussi que les transits sont plutôt favorables en ce moment, même si l'astro ne fait pas tout...

Merci Imogen, pour les généralistes je suis d'accord, il y a des problèmes de santé qui nécessitent de voir le médecin, mais les psy, je reste très sceptique.
En ce qui concerne la dépression, la plupart du temps il y a quand même des éléments déclencheurs, mais d'après ce que j'ai lu (cela releve de l'épigénétique) il y a des personnes qui ont une prédisposition à déprimer plus que les autres. Mais ce n'est pas une fatalité, l'ADN évolue , et il est possible, en se faisant un peu violence de faire pencher la balance dans le bon sens, et plus on se force d'aller Pour moi tu n'a pas encore compris,pas saisi;(c'est normal on ne repense pas son organisation perso en 1 jour);
ta démarche ici et dans d'autres réponses du fil, on entend ta volonté de contrôle,de combat,de forcer les choses, donc de nier certains aspects/ besoins + passifs,intérieurs? que tu dois considérer comme "faible","des faiblesses"?.Tu verra tant que ce schéma tient"..peut-être, et selon ça te pétera ou non à la figure(effet boomerang)selon ton obstination.

Je te livre un pan de mon expérience perso qui n'est pas la tienne mais aspects similaires.
+ le besoin de passivité m'appelais/m'alertais + en bonne guerrière et cheftaine qui veut tout controler je redoublais de volonté/désir de faire plier(binaire) ce qui s'opposait en moi/avait besoin de place et ça marchait un peu au début et c'est devenu de + en + difficile car augmentation de la pression (opposition/conflit) et ben à force de tirer sur la corde je me suis trouvé prisonnière/immobilisée! et quand tu veux pas entendre/comprendre ce qui doit l'être dans tes équilibres, besoins intimes/profonds et bien la sanction tombe(dans le sens ou la machine déraille,c'est mathématique dans le jeu des forces); à force de vouloir sans cesse réinstaurer le mouvement je me suis trouvée paralysée psychiquement/immobilisée avec des maux psychosomatiques et le marché c'était "tu as un travail à faire d'écoute"et tu bouge pas.tu peux geindre,pleurer;crier tu dois évoluer/te transformer ma petit fille!(au bout d'un moment la machine est à bout de souffle,la panne! peut plus démarrer,moteur trop encrassé! ce n'est pas du "lacher-prise" tel qu'on l'entend mais bel et bien "une écoute avec un effort actif de comprendre/écouter "donc pénible/ralentissement et désagréable et retord pour les parties qui aime aller en force/dans l'énergie projetée etc..c'est presque contre-nature selon cas (surement le tien à lire tes mots,les béliers n'aime pas trop l'écoute! c'est clair ta lune en bélier,quinconce lune-mars,j'ai mars conjoint lune en cancer et saturne qui se mèle à tout ça) ) je me souviens a cet instant que tu parlais du ras -le bol de la passivité des hommes,et la tienne? un peu agressée? conflit? (quinconce lune mars si je lis bien le tn planètes pas trés lisible!) j'étais en instrospection active ce matin justement sur mes quinconces, et je constate que ce sont vraiment des noeuds problématiques!.seul les identifier pour les dénouer libère et c'est assez costaud.

Dans L'abc de l'astro il y a des cas pratiques de personnes trés yang qui ne voulaient rien entendre de certaines choses en eux qui réclamaient leur place et bien (accidents + en - grave) jambes cassées/chômage forcé etc..pour créer de l'extérieur un contexte qui oblige à la passivité puisque la personne la refuse comme un enfant qui préfère manger des bonbons plutôt que des légumes.(l'effort d'écoute,d'équilibrage etc..) je ne veux pas t'inquiéter inutilement mais je trouve que ça montre bien les choses.je ne connais pas ton tn,donc je ne sais pas quelles peuvent être les conséquences de conflits non entendu/résolus? ça peut être trés variables.
bien et plus on est heureux mais c'est plus facile à dire qu'à faire...
En tout cas là ça va mieux  sourire  Je ne sais pas jusque quand mais je m'efforcerai de garder le contrôle! phrase qui résume pouquoi j'ai eu envie de t'écrire ce message
Merci pour tes conseils smack  fleurr


Dernière édition par PALOMA le Ven 22 Déc 2017 - 13:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

PALOMA

avatar

MessageSujet: Re: Ma dépression...
Ven 22 Déc 2017 - 13:25

Imogen a écrit:
C'est bien vu Violette, sage comme idée ! Ne pas s'approprier la dépression pour ne pas risquer qu'elle te définisse Scorpio_gemini, pour qu'elle ne finisse pas par t'engloutir (qui a dit que les mots n'étaient pas importants ? Wink )

je suis partagée et pas d'accord dans ce cas ,où selon moi il y a déni/fuite de l'écoute(désappropriation) ,au contraire se l'approprier pour en prendre la responsabilité; Celle de ses maux. sans bien sûr s'enfermer toute entière dans cette définition sourire
Revenir en haut Aller en bas
 

Ma dépression...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News



" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~
~Vidéos~
~Musique pour Relaxer~