Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiFAQRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion

Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteVoir ses messagesVoir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Asexualité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Clementia


MessageSujet: Asexualité
Ven 7 Oct 2016 - 13:17

Bonjour,
quels pourraient être selon vous les indicateurs de l'asexualité dans un thème?

rappel: définition d'un asexuel: une personne qui ne ressent d'attirance sexuelle pour personne
(mais elle peut ressentir de l'attirance émotionnelle, intellectuelle, esthétique (autre que sexuelle donc) pour quelqu'un.). L'asexualité est une orientation à part entière.

nb: le spectre de l'asexualité est très vaste. Et un asexuel peut ressentir du désir sexuel; seulement il n'en éprouvera pour personne en particulier (ils peuvent aussi ressentir du plaisir sexuel: ainsi même si certains n'auront spontanément pas envie d'avoir des relations sexuelles avec leur conjoint, ils peuvent néanmoins consentir à avoir des rapports et y prendre plaisir; ou certains asexuels pratiquent la masturbation. Aussi, si certains manifesteront du désintérêt pour toute forme de sexualité, ce ne sera pas nécessairement le cas pour tous.)

J'imagine que les aspects dissonants à Mars ou Vénus (Neptune notamment et Saturne), ou un Mars en capricorne ou en signe d'air peuvent rentrer en compte?
Revenir en haut Aller en bas

Owlferein

avatar

MessageSujet: Re: Asexualité
Ven 7 Oct 2016 - 14:15

Vachement vaste en effet la definition ! Ça englobe beaucoup de choses, et je trouve qu'il est dommage de les mettre dans une case specifique.


Bref, j'imagine de mauvais aspects entre mars, venus et saturne ou il y a un blocage au niveau de la sensualité.

Plus encore si saturne reçoit des mauvais aspects en 8.

Mars en signe d'air, la stimulation est d'avantage cérébrale je dirais.
Moi par exemple j'ai besoin d'embrasser l'idée de le faire, il faut que ce soit une personne interessante, l'aspect physique passe en second plan apres.
Revenir en haut Aller en bas

Electrode

avatar

MessageSujet: Re: Asexualité
Ven 7 Oct 2016 - 14:22

Bonjour,
C'est une question intéressante.
Clementia a écrit:

J'imagine que les aspects dissonants à Mars ou Vénus (Neptune notamment et Saturne), ou un Mars en capricorne ou en signe d'air peuvent rentrer en compte?
C'est "chaud" de balancer des suppositions comme cela, je propose de voir quelque TN :
Janeane Garofalo(actrice, comique et militante politique. Lors de son spectacle de stand-up filmé à Seattle, elle a abordé le thème de son asexualité et s'est décrite comme n'ayant aucun intérêt pour le sexe)



Frédéric Chopin (à la vie romantique souffrante et vide jusqu'à sa rencontre avec George Sand, cette dernière se plaignant en substance que le pianiste était au lit aussi froid avec elle que l'aurait été un cadavre.)


(mars en bélier en 8, quel paradoxe ! lol )
si vous en trouvez d'autres avec l'heure de naissance...
pour le moment, c'est surtout l'aspect vénus saturne qui ressort...
Je présume aussi que la présence des poissons et vierge, de la maison 6/ maison 12 + maître de la maison 7 doivent avoir des caractéristiques intéressantes.
Revenir en haut Aller en bas

ginue

avatar

MessageSujet: Re: Asexualité
Ven 7 Oct 2016 - 17:08


je n'ai rien pigé à la définition de l'asexualité lol.

Donc en gros, si un homme ressent du désir sexuel, mais pour personne en particulier, alors il sera considéré comme asexuel???

S'il se masturbe mais qu'il ne couche avec personne , il sera aussi considéré comme asexuel???

Selon moi , ce n'est pas de l'asexualité, mais plutôt de la peur des relations intimes, peut être par blocage.

Beaucoup de gens , à cause de leur éducation ou tout un tas d'autres complexes, n'arrivent pas à concrétiser une relation physique avec le sexe opposé. Il ne faut pas forcement leur coller une étiquette d'asexuel.
Revenir en haut Aller en bas

Blou

avatar

MessageSujet: Re: Asexualité
Ven 7 Oct 2016 - 19:52

mars = le désir
panne de mars = panne de désir
c'est peut-être ca?
Revenir en haut Aller en bas

jackleen


MessageSujet: Re: Asexualité
Sam 8 Oct 2016 - 13:55

ça peut venir de l'éducation reçue non ?

on peut aussi n'avoir aucun intérêt pour le sexe après avoir subit un viol ! étoile
Revenir en haut Aller en bas

Blou

avatar

MessageSujet: Re: Asexualité
Sam 8 Oct 2016 - 14:00

ou bien neptune délaisser le désir charnel pour la spiritualité
Revenir en haut Aller en bas

Rave

avatar

MessageSujet: Re: Asexualité
Sam 8 Oct 2016 - 19:49

Il ne faut pas oublier que la sexualité est un spectre et que au bout de ce spectre, se trouve les asexuels, qui sont réellement considéré comme une sexualité à part entière. De la même manière que tu nais homosexuels ou hétérosexuels, tu nais asexuels, tu ne le deviens pas. Ce n'est pas lié à un quelconque traumatisme. Si tu pers ta libido ou subis des blocages due à un traumatisme, ce n'est pas de l'asexualité.

Je recommanderais cette article, qui l'explique très bien:

https://bellemaispascruelle.wordpress.com/2014/08/06/lasexualite-est-ce-que-tu-sais-vraiment-ce-que-cest/
Revenir en haut Aller en bas

Cassiopée

avatar

MessageSujet: Re: Asexualité
Sam 8 Oct 2016 - 20:17

Je ne connaissais pas du tout l'assexualité...mais cela ressemble à l'amour platonique, au fond...
Revenir en haut Aller en bas

Blou

avatar

MessageSujet: Re: Asexualité
Sam 8 Oct 2016 - 20:31

ba, à part la course de vénus, nept, saturne et bien sur mars, je vois pas
D'autre part, pour étayer cet article, il faudrait un article purement scientifique, ca doit se savoir chez le médical sous un autre nom peut-être
Revenir en haut Aller en bas

insaissisable

avatar

MessageSujet: Re: Asexualité
Sam 8 Oct 2016 - 21:46

pour ma part, à force de déceptions : neptune maîtrisant vénus en poissons, on se fond dans l'autre mais l'autre fuit cette osmose. L'asexualité devient la solution. La spiritualité, la méditation, l'unité entre soi et l'univers semble être la voie pour atteindre cette osmose que l'on ne peut obtenir avec un individu lambda.
Revenir en haut Aller en bas

Rave

avatar

MessageSujet: Re: Asexualité
Sam 8 Oct 2016 - 23:51

insaissisable a écrit:
pour ma part, à force de déceptions : neptune maîtrisant vénus en poissons, on se fond dans l'autre mais l'autre fuit cette osmose. L'asexualité devient la solution. La spiritualité, la méditation, l'unité entre soi et l'univers semble être la voie pour atteindre cette osmose que l'on ne peut obtenir avec un individu lambda.

Dans ce cas, ça serait plutôt de l'abstinence, non?

Question intéressante, les préférences sexuels (hétéro, homo ou autres) sont-elles remarquables dans l'agencement des planètes?
Si ce n'est pas le cas, et que l'on considère l'asexualité comme une sexualité comme une autre, il devient normal qu'elle ne soit pas visible dans un thème, au même titre que les autres sexualités.
Dans ce cas, chercher une cause à l'asexualité dans l'agencement du thème de quelqu'un, ça serait comme chercher une cause à l'homosexualité de quelqu'un.
Bien sur si c'est visible en analysant le thème natal, ça change pas mal de choses.
Revenir en haut Aller en bas

Cassiopée

avatar

MessageSujet: Re: Asexualité
Dim 9 Oct 2016 - 23:29

que je sache, l'orientation sexuelle n'est pas visible en astrologie, il me parait difficile d'aller plus avant sur le sujet...
Revenir en haut Aller en bas

Electrode

avatar

MessageSujet: Re: Asexualité
Lun 10 Oct 2016 - 9:08

Où sont les sexologues du forum ?
Je pense moi aussi que l'orientation sexuelle n'est pas visible dans le TN, sauf si on prend en compte l’interaction sociale, qui ne joue pas systématiquement chez les sujets.
Pour les bi ou les pansexuels, j'aurais tendance à présumer l'influence d'uranus. L'asexualité peut s'expliquer (sans psychologiser) dans une tendance à ne pas vouloir privilégier quelqu'un en particulier, cela peut s'expliquer par l'aspect ascendant-uranus, mais aussi par un saturne probablement très intimiste, ou bloquant l'accès à l'universalité.
Après tout, se donner aux autres ou permettre l'accès de son corps aux autres est une action très symbolique, il serait assez étonnant que rien ne soit quelque peu indiqué dans le TN.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Asexualité
Lun 10 Oct 2016 - 9:35

Electrode,

Je ne pense pas que l'asexualité soit régie par le fait de refuser son corps à l'autre, d'ailleurs de nombreuses personnes asexuelles ont expérimenté la sexualité, mais cela s'est fait sans convictions. C'est un manque de désir, il n'y a pas de libido, néanmoins l'échange affectif n'est pas refusé, c'est même d'ailleurs mis au premier plan dans les relations.

En ce qui concerne la pansexualité, je pencherais plus pour son association à Neptune qu'à Uranus. En effet, c'est une indifférence du genre qui mène à l'expérimenter, il n'y a pas de frontières à l'échange. L'être et son âme sont plus importants que sa geinte et le partage sexuel est opéré sur la base du désir de communion et non pas sur celle de la pulsion reproductive. J'en sais quelque chose, c'est mon cas.
Revenir en haut Aller en bas

Electrode

avatar

MessageSujet: Re: Asexualité
Lun 10 Oct 2016 - 9:49

Maellou a écrit:

Je ne pense pas que l'asexualité soit régie par le fait de refuser son corps à l'autre, d'ailleurs de nombreuses personnes asexuelles ont expérimenté la sexualité, mais cela s'est fait sans convictions. C'est un manque de désir, il n'y a pas de libido, néanmoins l'échange affectif n'est pas refusé, c'est même d'ailleurs mis au premier plan dans les relations.
je sais, tu n'as pas l'impression d'avoir quelque peu caricaturé ce que j'ai écrit ? Je ne l'ai pas du tout présenté comme une définition...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Asexualité
Lun 10 Oct 2016 - 10:08

Bonjour,
Je pense que l'on fait erreur quand on cherche des penchants ou a définir la sexualité de quelqu'un en regardant les différentes planètes qui ne font en réalité que décrire des choses qui se produisent dans la vie, et non qui nous sommes réellement.
C'est pour cela que beaucoup étudient Vénus pour la sexualité, mais Vénus n'est pas la sexualité. Je peux trouver tel homme très beau sans avoir d'attirance sexuelle pour lui, ou telle femme très belle sans avoir la moindre attirance sexuelle.
Si l'on veut faire un peu de psychologie il faut revenir aux bases et à la philosophie qui a permis de construire l'astrologie et reprenant nos philosophes, et voir du côté de l'âme, l'âme sensitive, émotionnelle, qui donnera des renseignements sur la sexualité. Cette âme sensitive est régie par la Lune.
C'est donc la Lune qu'il faut regarder en matière de sexualité. La Lune c'est la psyché qui contient le monde des images et des fantasmes.

Prendre la maison VIII pour parler de sexualité me semble aussi être un non-sens total. La maison V est la maison de la sexualité (c'est bien elle qui donne les enfants qui ne naissent pas les choux). La maison VII est aussi, d'une certaine manière, en lien avec la sexualité puisqu'elle parle de l'union, du mariage.

Un thème ne va donner la cause de l'homosexualité, par exemple, mais peut indiquer dans la description que le natif aura des penchants homosexuels. on a essayé trop longtemps d'expliquer les choses en psychologie en matière de sexualité, mais il ne faut pas oublier que nous avons tous tout les penchants de la sexualité en nous, ils sont juste à un moment donné réveillés, ou certains dominent plus les autres, d'autres sont mis en sommeil pour différentes raisons, selon l'éducation, la pression sociale du moment, les modes, etc.

Rechercher des causes est faux. Pour reprendre l'exemple de l'homosexualité, ce n'est pas le rapport aux parents qui génère des homosexuels, non. On a tous une part d'homosexualité, le rapport aux parents peut juste révéler cette part, mais n'en est pas la cause. Les psychanalystes aujourd'hui le disent bien, Freud est sur ce point bien décrié par ses paires.

On peut trouver dans un thème bien des renseignements sur le comportement sexuel, mais attention aux généralités que l'on peut trouver, comme certains astrologues qui se permettent d'analyser le comportement sexuel d'une célébrité suite à un scandale, à base de généralités qui permettent d'appuyer effectivement le comportement que l'on sait de l'individu, médiatiquement, mais qui n'est pas une étude réelle de la psychologie du natif. C'est irresponsable de la part de ces astrologues de faire de telles "analyses" et mettre en erreur et en défaut l'astrologie.

Je reviendrais sur quelques éléments de réflexions concernant la sexualité dans un thème, sachant que c'est un aspect difficile à analyser.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Asexualité
Lun 10 Oct 2016 - 10:44

Electrode_CB a écrit:
Je sais, tu n'as pas l'impression d'avoir quelque peu caricaturé ce que j'ai écrit ? Je ne l'ai pas du tout présenté comme une définition...

Je ne comprends pas ta réaction, je n'ai jamais prétendu une telle chose et je n'ai pas cherché à te corriger. Je faisais simplement part de ma perception des choses. Je t'ai répondu à toi parce que ton intervention était intéressante. J'éviterais d'intervenir si tu crois que mon but est de caricaturet tes propos...
Revenir en haut Aller en bas

Electrode

avatar

MessageSujet: Re: Asexualité
Lun 10 Oct 2016 - 10:51

Maellou a écrit:

Je ne comprends pas ta réaction, je n'ai jamais prétendu une telle chose et je n'ai pas cherché à te corriger. Je faisais simplement part de ma perception des choses. Je t'ai répondu à toi parce que ton intervention était intéressante. J'éviterais d'intervenir si tu crois que mon but est de caricaturet tes propos...
Si j'ai mal interprété tes intentions, je te demande de bien vouloir excuser ma réaction. bouquet


@ Sidon,
Tu dis que nous avons tous les penchants en nous, du coup, il n'y aurait pas de limites entre "normal" et "anormal" qui sont en effet des termes indéfinissables... toutefois j'ai un doute quand même... que dire par exemple de la zoophilie et autres ?... les limites, même conventionnelles, doivent exister pour le bien d'une société.
Par ailleurs, maison 5 = "faire des enfants", mais justement dans la plupart des sexualités, l'enjeu n'est pas de faire des enfants, mais bien le plaisir.
Revenir en haut Aller en bas

arkania

avatar
°~ Modérateur ~°

MessageSujet: Re: Asexualité
Lun 10 Oct 2016 - 12:06

Bonjour ,

juste un rappel : "libido" en psycho, c'est la pulsion de vie, donc la vitalité qui donne du sens à l'existence. On peut la mettre dans la jouissance en terme général (bien manger, bien boire, la chair, le pouvoir, l'argent, le travail...) bref, cela dépend juste de ce qu'un individu trouve indispensable à son épanouissement (besoin de réalisation dans la pyramide de MASLOW). J'ai tendance à penser (c'est tout personnel) qu'on met autant d'importance à la séduction ou aux rapports sexuels tant qu'on n'a pas trouvé comment se valoriser par d'autres voies... il peut sembler rassurant de plaire, d'être le centre du monde de quelqu'un d'autre parce que c'est une manière de se sentir important... D'exister!!
Je ne dis pas que toutes les personnes qui pensent que les rapports physiques sont importants en sont là, mais je constate que beaucoup souffrent de ne pas avoir quelqu'un qui les trouve cruciaux dans leur vie et passent tellement de temps à chercher l'attention à l'extérieur.
Peut être que ceux qu'on qualifie d'asexué (dont je pense faire partie) sont ceux qui mettent leur valeur ailleurs que dans le fait d'être attractif (dans le sens "commercial" du terme).
Quand les relations auront d'autres buts que se rassurer (soi ou l'autre), collectionner, posséder, prendre le pouvoir, j'y trouverai sans doute plus d'attrait...

---------------------------
Les équations à résoudre dans le destin sont :
les évènements à vivre,
la souffrance à comprendre,
la connaissance à acquérir
l'important est, cependant, de bien vivre le présent...
Revenir en haut Aller en bas

Clementia


MessageSujet: Re: Asexualité
Lun 10 Oct 2016 - 20:13

Bonsoir,
merci à tous pour vos interventions très intéressantes!
Je n'ai présentement pas le temps de vous répondre mais je m'y mettrai dès que possible.
En attendant, bonne semaine à vous bouquet
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Asexualité
Sam 15 Oct 2016 - 13:24

Electrode_CB a écrit:
Bonjour,
C'est une question intéressante.
(...)
C'est "chaud" de balancer des suppositions comme cela, je propose de voir quelque TN :
Janeane Garofalo(actrice, comique et militante politique. Lors de son spectacle de stand-up filmé à Seattle, elle a abordé le thème de son asexualité et s'est décrite comme n'ayant aucun intérêt pour le sexe)



Frédéric Chopin (à la vie romantique souffrante et vide jusqu'à sa rencontre avec George Sand, cette dernière se plaignant en substance que le pianiste était au lit aussi froid avec elle que l'aurait été un cadavre.)


(mars en bélier en 8, quel paradoxe ! lol )
si vous en trouvez d'autres avec l'heure de naissance...
pour le moment, c'est surtout l'aspect vénus saturne qui ressort...
Je présume aussi que la présence des poissons et vierge, de la maison 6/ maison 12 + maître de la maison 7 doivent avoir des caractéristiques intéressantes.
Je me suis prise une claque en tombant sur ce sujet car j'ai cru voir mon thème posté ! En fait c'est celui de Janeane Garofalo ! La seule différence entre elle et moi est notre ascendant, je suis ascendant Lion. Ca fait quand même tout drôle...
De mon côté, sur ce sujet, je peux dire que je suis capable de vivre de très longues périodes d'abstinence, où le désir est complètement éteint. Il n'y a pas de manque, ni de frustration, c'est comme s'il dormait. Puis, arrive une rencontre qui rallume un grand feu. Mais ces rencontres sont rares car je suis difficile, malgré moi. Ce sujet est compliqué, jamais fluide ou harmonieux.
Je pense que les dissonances Vénus-Saturne s'expriment de plusieurs manières différentes.
Voilà pour mon petit topo. :)
Revenir en haut Aller en bas

Venusie

avatar

MessageSujet: Re: Asexualité
Mar 18 Oct 2016 - 14:28

Pour Gorafalo, son asexualité peut s'expliquer par plusieurs indicateurs de manière traditionnelle, sans pour autant aller chercher une explication dans les trans-saturniennes qui sont "collectives" caractérisant des évènements "invisibles" au plan collectif pour moi, Saturne représentant les limites du monde visible et de la mort si on respecte les préceptes de l'astrologie comme telle, léguée par les Anciens :
1) Vénus est maître de VII qui représente le comportement sexuel, et celle-ci est opposée à Saturne car Saturne est une planète naturellement maléfique.
2) la maison V Lion qui représente la joie dans la sexualité et les plaisirs, est gouvernée par le Soleil en chute dans la Balance et dans la maison 6, qui est la 12 de la 7 qui représente les épreuves dans l'union selon Junctin de Florence. Et la maison 6, c'est aussi la santé comme le handicap, et effectivement l'asexualité est un trouble du désir sexuel dans la mesure où les êtres humains dans leur très grande majorité sur la Terre se reproduisent et procréent.
3) le Soleil en chute maître de V Lion donc la sexualité dans la joie est au carré de la Lune en Cancer qui représente son désir sexuel ( la Lune est significateur général de la sexualité, du désir chez les anglo-saxons comme chez les Hindous en plus de Vénus qui l'est pour Aboali et Bonatti ). Le carré entre le Soleil maître de V Lion et la Lune représentant le désir sexuel, est représenté comme un obstacle.
4) Vénus maitre de VII Balance, est aussi affligée par le carré en réception de Jupiter Taureau maitre de 8 ( = ce qui détruit ) et de 12 ( = ce qui sépare ). Même si le carré par réception de domicile est dit moins nuisible qu'un carré normal, cela ne change rien au fait que Jupiter est nuisible à Vénus parce qu'il gouverne les maisons 12 et 8, et aussi parce que le carré est décrit comme un obstacle.

Quant à Chopin, c'est assez simple :
- Jupiter Bélier maître de VII Poissons, qui décrit son comportement sexuel en maison 8 Bélier qui a la réputation d'être une maison de difficultés et qui détruit.
- Ce Jupiter Bélier est au carré ( = obstacle ) de la Lune Capricorne significateur général du désir, dans la maison V ( = plaisir, sexualité, amour ). Et la Lune elle-même est en exil dans le Capricorne, ce qui n'est pas bon.
- Saturne Sagittaire maître de V, en IV et qui reçoit le carré de son Soleil Poissons maître de 12 Lion ( = épreuves ).

Cela suffit assez largement pour comprendre leur asexualité. Je vous ai donné la méthode et à vous de la confronter aux autres TN.

Revenir en haut Aller en bas

Electrode

avatar

MessageSujet: Re: Asexualité
Mar 18 Oct 2016 - 14:36

Venusie a écrit:
et effectivement l'asexualité est un trouble du désir sexuel dans la mesure où les êtres humains dans leur très grande majorité sur la Terre se reproduisent et procréent.

Pour ma part, si l'asexualité est de ne pas avoir de fantasme, je trouve cela bien plus "plaisant" à vivre qu'au contraire, vivre dans l'attirance "normal" de la sexualité qui consiste à avoir en fait souvent des fantasmes (ce qui est mon cas). Donc, "trouble du désir", je me demande bien qui est le plus concerné.
Revenir en haut Aller en bas

Venusie

avatar

MessageSujet: Re: Asexualité
Mar 18 Oct 2016 - 14:54

@ Electrode

Je ne suis pas d'accord avec ton sous-entendu, pour moi une sexualité normale ne se situe jamais aux extrêmes et on ce qu'on sait aujourd'hui depuis l'affaire DSK :
- qu'il y a des gens sexuels à l'extrême comme ce n'est pas permis ( addictions de toutes sortes ), et les médecins appellent bien ça un trouble de la sexualité.
- l'autre extrême sur l'échelle de la sexualité de 0 à 10, c'est bien l'absence de désir sexuel, caractérisé par l'asexualité. J'en connais certaines personnes pour qui c'est un enfer d'avoir des rapports sans en retirer du plaisir, c'est malheureusement ce que ce les médecins appelle un trouble du désir sexuel. Et pour finir, j'ai une sœur médecin qui m'a appris tout ça ( elle a fait des études de gynécologie et elle est bien plus au courant de ces choses-là parce qu'elle en a trouvé quelques patientes qui avaient des problèmes donc bon... ), donc désolée Électrode, on n'a clairement pas la même définition de ce que c'est l'asexualité.

Et je pense bien que les asexuels représente une minorité comme les gens qui sont comme DSK. Entre les deux, nombreux sont les gens à avoir une sexualité normale peu importe qu'il soit homo, ou etc et n'aille pas coucher avec des animaux, dans le juste milieu sans les excès et sans absence de plaisir.

Après tout, on a des hauts et des bas aussi, mais je n'envie pas du tout ceux qui font tout dans l'excès voire ceux qui ne ressentent rien du tout, l'un comme dans l'autre, ce n'est jamais plaisant à vivre.
Revenir en haut Aller en bas
 

Asexualité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News



" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~
~Vidéos~
~Musique pour Relaxer~