Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion





Ciel à l'instant


Éphémérides


Position actuelle des planètes

Astrodienst

Astrocarillon
Les 4 déesses



Séparation ou crise ? - Page 3 I_icon11Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteSéparation ou crise ? - Page 3 I_icon11Voir ses messagesSéparation ou crise ? - Page 3 I_icon11Voir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Séparation ou crise ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage

lilith13

lilith13

Séparation ou crise ? - Page 3 Profil11
Séparation ou crise ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Séparation ou crise ?
Séparation ou crise ? - Page 3 I_icon_minipost_participateMer 29 Mai 2019 - 15:05

Rappel du premier message :

Bonsoir Forum,

Un moment que je n’ai pas eu le temps de participer, crise oblige, je commence à sortir la tête de l’eau !

Je vous lis tous les jours et je crois comprendre que nous sommes nombreux à subir les affres du transit de la triplette en capri (saturne-pluton-NS).

De mon côté, pour ceux qui ont suivi : déménagement à Marseille en septembre, grossesse en décembre et fausse couche en janvier…

Suite à cela, tout est parti en vrille. La fausse couche a réveillé tout ce qui déconnait dans mon couple (et la liste est longue !), et de disputes en disputes, nous avons décidé de ne plus vivre ensemble. Il est donc remonté vivre à Paris et me voilà avec ma maison sur les bras, seule, mais tranquille !

Je n’arrive pas encore à mettre le mot de « séparation » sur tout ça. Je me dis encore que ça n’est peut-être qu’une crise… et que ça va revenir… même si je n’y crois pas trop et que je n’imagine pas un seul instant qu’il revienne vivre avec moi à plein temps. La vie à deux était juste devenue insupportable… J’étais partie à Marseille en mode « maison, bébé, mec », je me retrouve à n’avoir que la maison ! Et dans le fond, ça me va. Je me sens bien ici, je vais installer mon cabinet et organiser les ateliers et formations dans la maison au lieu de louer autre chose à l’extérieur (ce que j’aurais dû faire si on était restés sous le même toit).

Parmi le nœud de la crise : Une sexualité qui ne m’a jamais vraiment convenu, et à l’heure actuelle, une totale absence de désir. Donc difficile d’envisager de remettre un bébé en route quand tu n’as plus le moindre début de désir pour ton mec. + son côté super paternaliste qui avait tendance à m’infantiliser et à me parler comme si j’avais 5 ans. Et ça, je ne peux plus !! Saturne oblige, j’ai besoin de me construire seule, sans un mec qui m’emmerde avec ses remarques désobligeantes, voire humiliantes. (Quand j’avais posté sur ma RS, beaucoup d’entre vous : Astro81, Malunamoi, Cobra, ne voyaient pas de bébé, mais la nécessité pour moi de bien gagner ma vie). C’est exactement ça, je me retrouve seule dans une ville où je me sens profondément bien, mais avec tout sur le dos : donc faut que je redécolle de fou professionnellement.

+ Un mec qui me plait énormément, avec qui le jeu de séduction dure depuis des mois, mais pour le moment, je n’y vais pas… Il est aussi en pleine séparation, est né à Paris dans le même arrondissement que moi et la même année, et vient d’emménager à Marseille (beaucoup de parallèles entre nos deux histoires).

Beaucoup de pression et d’incertitudes…Je suis totalement paumée, mais l’énergie est là. Je ne sais pas du tout ce qu’il va se passer avec mon compagnon, si ça va revenir ou si je n’arrive pas à admettre que c’est bel et bien terminé…

Je remets ma RS (mon TN est dans mon profil). Pour ceux qui ont des idées sur la suite et sur « Est-ce que je vais m’en sortir » ??? Merci d'avance à ceux qui s'y pencheront !

Séparation ou crise ? - Page 3 Astro_23

Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage

Maldoror

Maldoror

Séparation ou crise ? - Page 3 Profil11
Séparation ou crise ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Séparation ou crise ?
Séparation ou crise ? - Page 3 I_icon_minipost_participateSam 1 Juin 2019 - 13:20

Hello Lilith 


Je n'ai guère envie de m'appesantir sur ce genre de sujet. Quant aux enfants etc.

Moi même, j'en ai un que je ne vois plus depuis... un bon moment... Et en ai fait quasi mon deuil même si ma porte lui reste ouverte mais soit.

Ma "science astrologique" étant, même si j'en connais en gros la symbolique quand même, un poil trop ténue. Et puis je ne m'en remets pas vraiment totalement à l'astrologie et c'est heureux.

Quasi personne n'est à même de faire une analyse exhaustive d'une situation, sans que ne filtre quelque part, une infusion, si infime soit-elle, du "libre-arbitre". De la Providence? De l'exception qui confirme la règle, en supposant même que l'analyse de départ soit infaillible. Hors l'homme ou la femme qui analyse, avec ses moyens, n'est pas infaillible. Jamais.

Espoir donc.

Je vois juste un truc. Tu dis que tu te disputes depuis quasi un an avec "ton mec" (un an, c'est plus ou moins le temps qui a suffi pour que je me sépare à la suite de disputes récurrentes en 2014, après 18 ans de partages communs).

On ne se dispute jamais anecdotiquement, surtout si c'est récurrent. C'est la marque d'un déséquilbre de l'attente de l'un par rapport à l'autre. Si l'amour est sincère et relativement partagé (équilibré, je veux dire) des deux côtés, on se met automatiquement à la table des négociations car selon moi, l'Amourrrr, le vrai (si tant est qu'il peut durer indéfiniment)ne peut pas courir le risque d'un côté comme de l'autre de se retrouver tronqué. Trop rare. Une entente, c'est un travail de longue haleine. On s'est mis à poils, au propre comme au figuré!

D'après ce que j'ai ressenti à la lecture, tu as déjà quasi fait le deuil de cet amour. Si ce n'est que pratiquement et matériellement, tu te retrouves face à l'inconnu. En plus tu sembles clairement avoir des vues (déjà) sur un autre, un "sauveur" potentiel qui semble te plaire d'emblée. Ce qui marque une sorte de disponibilité. Hors quand on a encore un pied dans une relation, enfin, selon moi, selon mon expérience à moi, c'est très difficile d'être "disponible"... Bref, ce que je veux dire c'est que tu ferais une grossière erreur de rester avec ton ex, qui dans le fond ne t'attire peut-être plus vraiment (et les disputes sont juste un indicateur de cet état de choses), pour des raisons matérielles ou pire encore par peur de lui "faire du mal"... C'est comme ça que les pires malentendus continuent d'exister. Et la chute est plus terrible encore. La rancoeur, le ressentiment, que sais-je...

Une vraie crise (re)fonde l'amour vrai et détruit le "leurre". C'est mon avis et ça me coûte de le dire.

La balle est dans ton camp et quand j'ai dit ça, j'ai tout dit mais rien non plus.

Bref, voilà ma modeste pierre à l'édifice et sorry si tu estimes que j'ai mis les pieds dans le plat.

J'essaie toujours de nettoyer à fond de cale mais je peux parfois confondre la cale avec le "gaillard d'avant"  laugh

smack
Revenir en haut Aller en bas

Whisky-Tango

Whisky-Tango

Séparation ou crise ? - Page 3 Profil11
Séparation ou crise ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Séparation ou crise ?
Séparation ou crise ? - Page 3 I_icon_minipost_participateSam 1 Juin 2019 - 13:57

Alia à écrit:
 

Coucou Alia hearts

Nous n'allons pas nous "manger", bien que je suis sûr de notre bon goût, avec nos caractéristiques Balance/Capricorne à vouloir être au-dessus du gâteau.

Désolé pour ces incompréhensions. triste et merci de me lire. En principe, j'essaye de partager ce que je sais par expérience, et je ne sais pas tout, sinon, je ne serais pas ici non plus. J'ai été littéralement aspiré à revenir, et j'ai dû me métamorphoser, retour vers le futur.

En comparant nos écrits, tout n'est qu'erreur de vision du positionnement des mots, ce qui fait que cette Vierge montre bien sa stérilité, même dans l'emploi de son nom. Les aspects célestes actuels n'arrangent rien non plus, avec cette conjonction0° Saturne, encore lui; à Pluton, car ils symbolisent à eux deux, une élévation par Saturne en passant par une destruction avec Pluton. Uranus n'arrange rien non plus, car il agit comme bon lui semble sur chacun de nous, et il nous faut apprendre à jongler avec tous les mots, inclus dans les phrases.

La suite:
 

@Maldoro, chapeau

Qu'est-ce qu'elles volent les balles de golf balai C'est une belle philo pour Sophie ça. Un avis de plus n'est jamais de trop. Aime ton prochain comme toi-même, s'il ne t'aime plus, profites-en pour mieux t'aimer avec un(e) autre. Mais surtout Lilith13, à voir ta RS 2O21/22, ce n'est qu'une RS, avec ou sans mariage/enfant, qui peut être aussi ton enfant intérieur, la séparation ou le divorce est toujours omniprésent. Autant savoir qu'avec ou sans enfant, l'amour se doit, de mon point de vue, respecter un minimum de sens à ce que l'on donne à la vie, surtout lorsqu'il y a des enfants. Ils ne sont pas des kleenex dont on se sert après, sur les conséquences de nos désirs impulsifs. Ce qu'il y a de bien avec l'astrologie, c'est que chaque planète, chaque aspect, tous ont une signification subliminale.

De mon point de vue, ce n'est pas ce que nous faisons qui compte, mais la conscience ou la présence à nos pensées, et ce que nous en faisons. Elles sont créatrices, donc bien penser à ce que l'on pense. Il n'est jamais trop tard de corriger une pensée, tant qu'elle n'est pas abandonnée, sans avoir confirmé. Une pensée qui s'évapore, ne doit pas être abandonnée sans certitude.

WT marguerite, j'adore.
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

Maldoror

Séparation ou crise ? - Page 3 Profil11
Séparation ou crise ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Séparation ou crise ?
Séparation ou crise ? - Page 3 I_icon_minipost_participateSam 1 Juin 2019 - 14:03

C'est beau, ce que tu dis, tu as un style particulier qui n'appartient qu'à toi, mais en ce qui me "concerne", je n'ai pas compris où tu voulais en venir. Wink
Revenir en haut Aller en bas

Whisky-Tango

Whisky-Tango

Séparation ou crise ? - Page 3 Profil11
Séparation ou crise ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Séparation ou crise ?
Séparation ou crise ? - Page 3 I_icon_minipost_participateSam 1 Juin 2019 - 14:35

Maldoror a écrit:
C'est beau, ce que tu dis, tu as un style particulier qui n'appartient qu'à toi, mais en ce qui me "concerne", je n'ai pas compris où tu voulais en venir. Wink

Salut Maldoror Wink

Il n'y a rien qui te concerne, autre que ton témoignage pertinent.
Qu'y peut-on, sinon d'avoir à marcher à petits pas. +1

Comme je l'ai évoqué plus avant, sur le dicton ou le "dit-on", "qui aime bien châtie bien", je j'ai plus tellement envie d'être aimé. Que j'attire des Cancer des Scorpion des Lion et autres configurations astrologiques, dans lesquelles chaque signe en cache un autre, il y a de quoi réfléchir, et réfléchir, c'est du ressort de la Vierge analyser pour savoir si c'est bon ou ce que cela cache, j'avoue que j'ai du mal à répondre, sinon, toute vérité n'étant pas bonne à dire, le mensonge ne vaut pas mieux, et que dire de l'hypocrisie? Même si l'on cherche dans un thème la part de mythomanie, de mégalomanie, des manipulations, perverses et narcissiques, t'as pas fini, que l'autre est déjà parti(e) ou tu ne fais plus rien, pour t'assurer que nous sommes tous pareils.

Il ne reste qu'à faire avec. Tu prends ce qui vient, tu bouffes ou tu bouffes pas, de toute manière, il y a toujours un lendemain, et chacun en fait ce qu'il peut.

C'est ça l'évolution, c'est de passer du poney au mulet, puis au cheval, et enfin au dromadaire, pour traverser le désert de la vie, dans l'espoir de trouver une oasis. Et, trabalhar la moukère tropdrole

WT
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

Maldoror

Séparation ou crise ? - Page 3 Profil11
Séparation ou crise ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Séparation ou crise ?
Séparation ou crise ? - Page 3 I_icon_minipost_participateSam 1 Juin 2019 - 14:47

Ah bin, là, rien à redire. J'ai non seulement tout compris mais je pense en gros la même chose.
Revenir en haut Aller en bas

lilith13

lilith13

Séparation ou crise ? - Page 3 Profil11
Séparation ou crise ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Séparation ou crise ?
Séparation ou crise ? - Page 3 I_icon_minipost_participateSam 1 Juin 2019 - 16:13

Whiky-Tango, Ile au Trésor, Maldo, Alia, Cobra, je réponds à tous vos messages demain (et tant de choses à dire), j'ai pas pu me connecter aujourd'hui, journée famille pénible !
Des bisous à tous et à demain !!!! smack smack
Revenir en haut Aller en bas

Whisky-Tango

Whisky-Tango

Séparation ou crise ? - Page 3 Profil11
Séparation ou crise ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Séparation ou crise ?
Séparation ou crise ? - Page 3 I_icon_minipost_participateSam 1 Juin 2019 - 20:46

Malunamoi a écrit:
hello



bouquet

Bonjour Malunamoi fleur

Désolé d'avoir choqué ta sensibilité lunaire. Je comprends la sensibilté féminine, très souvent attachée aux enfants. Moi aussi j'y suis très attachés. Malheureusement, je n'ai eu que deux épouses qui n'ont pas eu ta sensibilité, et qui sont malheureusement responsables de la souffrance qu'elles ont provoqué chez nos enfant, dont une dcd, et croyez-moi, je n'ai que de bonnes nouvelles de sa part, et les derniers sont arrivés à se sortir d'une malade.

Que veux-tu, nul peut être parfait. Cependant, je t'accorde de me l'avoir fait remarquer, et je m'en suis excusé auprès de vous-toutes, et Lilith13 va me reprendre dès qu'elle sera disponible.

Je ne pense pas qu'il y ait d'inquiétude à avoir. Pourquoi se faire du mal à la place des autres? D'ailleurs, elle n'a encore rien répondu sur ce sujet. Je lui ai trouvé un créneau pour dans deux ans, juste le temps de mettre son activité en route, à la condition qu'elle ne retombe pas encore sur la grande illusion, comme beaucoup d'entre-nous.

Cela ne sert à rien de forcer le destin. Apprendre à vivre les choses en face. Ce n'est pas parce nous ne sommes pas femme, que nous ne manquons pas de sensibilité et d'amour pour les enfants. Essayez de vous mettre à leur place, lorsque les parents se foutent sur la tête, tout ce que les enfants craignent, être placés en famille d'accueil, etc..

Alors, de mon point de vue, mieux vaut ne pas avoir des enfants, que de les vouloir égoïstement, et ici, je ne nome personne. Je connais même des femmes qui n'ont pas d'enfant, et qui critiquent celles qui en ont une ribambelle pour toucher les alocs, et dur/dur de ne pas le lui rappeler, une gentille femme en dehors de ça, lorsqu'elle ne râle pas. sanglot tropdrole

smack WT fleur
Revenir en haut Aller en bas

ileautresor

ileautresor

Séparation ou crise ? - Page 3 Profil11
Séparation ou crise ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Séparation ou crise ?
Séparation ou crise ? - Page 3 I_icon_minipost_participateDim 2 Juin 2019 - 2:17

Sinon Lilith je comprends ton inquiétude... le fait que le temps continues à passer... et pas de bébé à l'horizon.

De mon côté je peux t'assurer qu'une rencontre tardive existe! j'en ai fait une à 38 ans et dès le 1er jour j'ai annoncé la couleur: un bébé sinon rien! lol laugh (c'est ma franchise décapante) et l'homme en question était d'accord cela dit cave laugh

Ensuite même sans enfant, il y a toujours un enfant à consoler, à garder, à faire sourire...
mais ce n'est pas la même chose, je suis bien d'accord.



J'ai heureusement pu voir grandir des enfants autour de moi et faire du "périscolaire" aussi


mais il me manque encore quelque chose et je sais que je n'en resterais pas là. Toi non plus, j'en suis sûre... Mais chaque chose en son temps!

Revenir en haut Aller en bas

alia


Séparation ou crise ? - Page 3 Profil11
Séparation ou crise ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Séparation ou crise ?
Séparation ou crise ? - Page 3 I_icon_minipost_participateDim 2 Juin 2019 - 3:38

Hello Bon We le fofo....bigsourire

Pas le temps là, je repasserai faire un retour
WT up up up

Céleste comme je suis sympa je vais réfléchir à un autre post sunny
Lilith marguerite

Bisous à tous
Revenir en haut Aller en bas

Malunamoi

Malunamoi

Séparation ou crise ? - Page 3 Profil11
Séparation ou crise ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Séparation ou crise ?
Séparation ou crise ? - Page 3 I_icon_minipost_participateDim 2 Juin 2019 - 5:58

Whisky Tango
Revenir en haut Aller en bas

Violette

Violette

Séparation ou crise ? - Page 3 Profil11
Séparation ou crise ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Séparation ou crise ?
Séparation ou crise ? - Page 3 I_icon_minipost_participateDim 2 Juin 2019 - 6:35

N'oublions pas que :


Ceci n'est que mon avis, celui qui n'engage que qui vous savez.... sourire
Revenir en haut Aller en bas

Aljocha

Aljocha

Séparation ou crise ? - Page 3 Profil11
Séparation ou crise ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Séparation ou crise ?
Séparation ou crise ? - Page 3 I_icon_minipost_participateDim 2 Juin 2019 - 8:05

Et des gynécologues qui annoncent des stérilité... Heureusement que le vivant nous echappe en quelque sorte.
J'ai tendance à penser que la vie, c'est ce qui n'est pas prévu au programme ... Nul ne sait de quelle maternité nous pourrons nous réaliser... Parce qu'il n'y a pas qu'une façon d'être fertile, et d'être feconde... Il n'y a pas qu'une seule voie pour vibrer en tant que mère.
Mais, lilith, votre pseudo parle quand même d un grand travail peut être à ce niveau... Lilith me parle de cette part non connue, méconnue parce que pré natale ... Donc, puissance du mystère utérin, d'y psychisme maternel....
Allez, ravie de vous lire. Ravie de voir tant de respect sur un post aussi engageant..
Voyez vous lilith sans le savoir vous aidez beaucoup et c'est à mon avis déjà faire acte de création
Revenir en haut Aller en bas

lilith13

lilith13

Séparation ou crise ? - Page 3 Profil11
Séparation ou crise ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Séparation ou crise ?
Séparation ou crise ? - Page 3 I_icon_minipost_participateDim 2 Juin 2019 - 8:47

Me voilà reconnectée ! Désolé pour les retards de réponse.

Cher Wiskhy-Tango : Encore un grand merci pour le temps passé à répondre et à analyser les RS ! Déjà, sache que je n’ai pas mal pris ton interprétation première, même si elle pouvait paraitre quelque peu sentencieuse, j’ai bien capté qu’il y avait des nuances ! Et je ne l’ai pas pris comme une sentence définitive et déterministe. Nier ma difficulté avec la maternité serait mentir. Oui, j’ai du mal avec ça… l’envie se confronte au rejet. Saturne vs Nœud Nord cancer ?

Je comprends bien la vision que tu développes, ton histoire, ton parcours, et les expériences, parfois bien douloureuses, qui t’ont amené à développer cette pratique de l’astrologie. Avoir des parents soignants, c’est tout un programme en soi !
Je reviens sur tes analyses RS : Tu as été loin dans le temps !! 2022, c’est dans un bail, mais je note donc qu’il y a une fenêtre ouverte à ce moment-là. D’ici là, beaucoup de choses se seront passées, faisons dans l’ordre ! Difficile pour moi de me projeter dans une interprétation qui me parle de dans 3 ans, mais elle a au moins l’intérêt de se dire que la vie continue, que d’autres aventures commenceront…..

Oui Asc scorpion pour cette année, et la dépression-déconstruction a bien été au programme ! J’ai fait ma fausse-couche au moment du début de la RS (vers le 25 décembre), d’où une année marquée par la mort. Les mois qui ont suivi ont été très douloureux, maintenant ça va déjà bien mieux. Là, je sens bien le phénix qui renait de ses cendres !

Dans ta réponse à Alia, tu écris : « Comme je lui ai apporté l'au-delà de son horizon, cela devrait lui être rassurant. Le plus difficile, est toujours de trouver le bon père pour les enfants. »

Cette phrase est bien la phrase clé à mon sens ! C’est vraiment au moment de la fausse-couche en janvier que j’ai remarqué cet autre mec, comme un flash (la première question que je lui ai d’ailleurs posée est « Est-ce que tu as des enfants ? ouf, il n’en a pas !). Pour moi, symboliquement, le terme « fausse-couche » m’a renvoyée tout de suite à l’idée que je n’étais pas dans la « bonne couche ».

Toute ma problématique tourne autour de maternité et sexualité, comme bien des femmes tu me diras ! Comment avoir un enfant là où il n’y a plus de désir ? D’où ma déception quand tu m’écris dans ton premier message qu’il n’y aura pas de sentiments cette année !!! Quelle plaie, moi qui me sens si attirée par cet homme…. Et pas de sexe non plus ?? Ce n’est pas une question à la légère, l’absence de sexualité actuelle, + la fausse-couche, me renvoie à un vide abyssal… Ce mars poisson RS, au trigone de Vénus scorpion sur mon MC, pas de sexe du tout pour cette année ?

Je complète ma réponse en répondant à Maldo, Ile au Trésor etc…

Merci encore à toi smack bouquet
Revenir en haut Aller en bas

lilith13

lilith13

Séparation ou crise ? - Page 3 Profil11
Séparation ou crise ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Séparation ou crise ?
Séparation ou crise ? - Page 3 I_icon_minipost_participateDim 2 Juin 2019 - 9:11

Ile au trésor : Oh oui, une femme sans enfant reste un tabou. Ouvre ton dico Larousse au mot « femme » (et c’est encore le cas dans l’édition de 2019) : tu liras en premier : « individu capable de procréer ». Et oui, même le dictionnaire nie notre féminité lorsque nous n’avons pas enfanté.

Lis « Sorcière » de Mona Chollet !

Dans ton cas, tu as l’air d’avoir « soigné » ce désenfantement en t’occupant des autres, et en t’entourant d’enfants et d’un univers enfantin (comptines etc…) ! Ce qui reste à mon sens le meilleur moyen d’affronter cette épreuve. Je ne pense pas cependant (et n’en déplaise au Larousse rédigé par des hommes) que la finalité d’une vie de femme soit d’avoir un enfant, il y a tant d’autres choses à faire, mais c’est vrai que lorsqu’on en veut un, c’est difficile de faire son deuil. Je vois beaucoup de femmes en thérapie (de 42 à 45 ans) qui viennent juste pour faire le deuil d’une maternité qui n’arrivera plus.

A mon âge, tu y crois encore. Comme toi, je pense aussi que c’est la 1ère chose que je demanderai à un mec en le rencontrant ! Peut-être pas au premier rencard non plus !
Merci pour tes mots en tous cas !

Whisky-Tango : Je reviens juste sur la phrase qu’Alia a extraite de ton analyse : "Chez toi, tu aurais pu éviter la contraception (...) Lune (la fécondité) en Poissons m-2 (la nature) est largement contrariée pour avoir naturellement des enfants"

"Mercure maître de de m-5, suggère une stérilité"

Alors, il y a du vrai (je n’ai en effet jamais pris de moyen de contraception ! Je dis toujours que c’est ma tête ma contraception, un vrai contraceptif psychique). Par contre, je suis tombée enceinte deux fois… quand ma tête m’avait lâchée ! La dernière fois, dès que j’ai vraiment voulu tomber enceinte, c’est arrivé assez rapidement… pour le résultat qu’on connait. La fois d’avant, j’avais 27 ans, j’étais avec un mec depuis un moment, et je l’ai trompé un soir : et je suis tombée enceinte. Faut croire qu’il y a aussi un souci entre le conjoint officiel et les amants dans ma tête !
Revenir en haut Aller en bas

Angèle

Angèle

Séparation ou crise ? - Page 3 Profil11
Séparation ou crise ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Séparation ou crise ?
Séparation ou crise ? - Page 3 I_icon_minipost_participateDim 2 Juin 2019 - 9:27

Lilith a écrit:
D’où ma déception quand tu m’écris dans ton premier message qu’il n’y aura pas de sentiments cette année !!! Quelle plaie, moi qui me sens si attirée par cet homme…. Et pas de sexe non plus ?? Ce n’est pas une question à la légère, l’absence de sexualité actuelle, + la fausse-couche, me renvoie à un vide abyssal… Ce mars poisson RS, au trigone de Vénus scorpion sur mon MC, pas de sexe du tout pour cette année ?

Coucou Lilith,

Je vais laisser W-T apporter ses précisions mais je ne pouvais faire autrement que d'intervenir suite à la lecture de tes interrogations.
Ne laisse les rênes de ta vie à personne d'autres qu'à toi-même, ne te destitue pas de ton pouvoir personnel au profit d'un tiers, de l'astro, etc. On a déjà bien à faire avec nos conditionnements pour en rajouter une couche avec les astres. L'astro est un magnifique outil de compréhension, d'appréhension des cycles, des potentialités mais en aucune façon une RS, une progression ou que sais-je ne décidera que ce sera le vide intersidéral point de vue sentiment, pro... La preuve par le vécu, point de vue émotionnel et sentimental, je pense que tu n'as pas été en reste depuis le début de ta RS. Une rupture, ce sont des sentiments qui sont brassés, une attirance, ce sont des émotions qui sont mobilisées.
Tout ça, tu le sais déjà, c'est juste une petite intervention de ma part pour renforcer cette connaissance peut-être un peu perdue de vue vu la période déstabilisante que tu traverses.

Citation :
Comment avoir un enfant là où il n’y a plus de désir ?

Désir d'enfant ou désir sexuel ?
Parce qu'on peut tout à fait tomber enceinte sans que ce soit le feu des sens dans la chambre à coucher. En revanche, un désir d'enfant conscient qui se confronte à un refus inconscient, là oui, l'inconscient gagnera la partie tant que la partie immergée de l'iceberg n'aura pas été appréhendée, acceptée, transcendée. Il me semble que tu travailles sur la psychogénéalogie, il te reste peut-être encore quelques ficelles à tirer de la pelote pour tricoter un vêtement à ta juste mesure...

Je te souhaite le meilleur pour la suite Lilith...
Revenir en haut Aller en bas

Cévennes

Cévennes

Séparation ou crise ? - Page 3 Profil11
Séparation ou crise ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Séparation ou crise ?
Séparation ou crise ? - Page 3 I_icon_minipost_participateDim 2 Juin 2019 - 9:48

ranversant oulala on a fait descendre notre Ange du Balcon , et en plus elle dit que des vérités ! hearts
Revenir en haut Aller en bas

Whisky-Tango

Whisky-Tango

Séparation ou crise ? - Page 3 Profil11
Séparation ou crise ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Séparation ou crise ?
Séparation ou crise ? - Page 3 I_icon_minipost_participateDim 2 Juin 2019 - 10:48

Bonjour le Forum fleurr

J'avais commencé à répondre à Aljocha, lorsque "l'averse" de vos réponses est tombée. Ce sujet est devenu une mine d'or dans tous les sens de sa phonétique, et je pense qu'il n'est pas près de s'éteindre, à vous ou nous étreindre, devant ce panorama de situations, toutes aussi pathétiques les unes que les autres, à en faire appel à Panoramix, sans me prendre pour lui. J'ai pourtant tout une bibliothèque remplie de situations, toutes aussi surprenantes et tristes à la fois, sauf pour "ceusse" qui n'osent raconter leurs témoignages.

Lilith13, je t'avais envoyé un MP, il y a déjà qlqs jours, en vue de te rassurer, voire de t'apaiser sur ta situation; pas de panique donc pour personne. Les mots sont des mots qui créent des maux, sans savoir par quels sens et sens (émotionnel) ils doivent être pris, sentis, et consommés. Il pleut tjrs des réponses en vous écrivant, aussi retenez vos larmes, car il n'y a pas d'arme dans nos discours, que de l'harmonie, et sans les armes au nid.

Vous devez bien comprendre, je l'espère, que rien ne va plus nulle part en ce moment, alors autant nous mettre sur les mêmes pieds de compréhension, sans bousculer qui ou quoi que ce soit. D'autant que vous faites, pour la majorité, partie d'une génération totalement particulière, depuis que Pluton à transité son signe, et de ça, j'en confirme les effets attendus. Seulement, cela mérite de mieux s'entendre, et sans se laisser emporter.

Je ne mets aucun doute dans l'amour que chacune/chacun peut porter au fait d'avoir, de vouloir ou s'occuper d'enfants, je n'ai presque fait que ça, avec la gynécologie chez mes parents, maternité à domicile, y compris le nôtre au RdC, la belle époque des accouchements à domicile. Les enfants sont rois chez moi, la fille (15 a) et moi, attendons nos nouveaux voisins, avec leurs enfants petits qui font la sieste pour l'instant.

Donc, recevez plein d'amour hearts en attendant mes échanges de mots pour apaiser ces tristes situations et incompréhensions. J'avoue que parfois, mes intuitions dépassent ma diplomatie, et j'ai été formé à la "dur", du fait des raisons de vie en cours, de bien des transformations, voire complètement désordonnées par l'accumulation de charges.

Vous toutes et tous, j'ai pensé aussi que je ferai mieux que les autres, après et encore, en appliquant de nouvelles pensées. Résultat, c'est différent de ce que j'aurais pu imaginer, malgré l'astrologie et mes résolutions surtout. Je suis entouré d'exemples qui, se ressemblant aux vôtres, raison qui me fait peut-être paraître dur, mais la vie ne nous fait pas que des cadeaux, car au bout du compte, nous en oublions nos devoirs de faire, car notre vie est un en faire. Le paradis, c'est lorsque nous sommes là-haut, tout aussi bien qu'en bas, mais plus personne ne peut nous voir et entendre, et nous n'avons que très peu de moyen pour leur communiquer ce que nous aurions refusé d'entendre de notre vivant.

Ghost:
 


@ plus tard (dans la nuit comme d'hab) marguerite
Revenir en haut Aller en bas

lilith13

lilith13

Séparation ou crise ? - Page 3 Profil11
Séparation ou crise ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Séparation ou crise ?
Séparation ou crise ? - Page 3 I_icon_minipost_participateDim 2 Juin 2019 - 11:39

Angèle, quel plaisir de te lire, si rare ! bouquet

C’est marrant finalement comme on est vulnérable quand on dévisse et que l’avenir parait si incertain. Angèle, tout ce que tu m’écris tombe sous le sens, je sais si bien qu’aucun transit, ou RS, ne décidera de ce qu’il se passera. Et pourtant, dès que l’avenir se brouille….

« Une rupture, ce sont des sentiments qui sont brassés, une attirance, ce sont des émotions qui sont mobilisées. » J’aime beaucoup.

Pour répondre à ta question, désir d’enfants ou désir sexuel ? Oui, on peut tomber enceinte sans que ce soit le pied, et c’est bien ça qui me pose problème. Depuis ma fausse couche, j’ai interrogé des dizaines de femmes avec enfants, et je dirai que 80% d’entre elles m’ont répondu qu’il y avait l’homme avec lequel on faisait des enfants, et les amants. Et là, moi je bug ! C’est un discours tellement enraciné dans les consciences, séparer jouissance et maternité, je crois que ma rébellion vient de là.

Tu parles de psychogénéalogie. J’ai choisi d’écrire mon article de fin d’études sur les matriarches bibliques, surtout sur Rachel. Pourquoi ? Toutes les matriarches traversent l’épreuve de la stérilité : Sarah, Rebeccah, Rachel… 3 générations de femmes, descendantes d’Eve, qui elle-même a reçu la sentence divine : tu souffriras dans l’enfantement. Derrière, il y a Lilith, la première Eve. Celle qui s’est rebellée, qui est partie, qu’on a chassée.

Rachel est belle et désirable, sa sœur Léa l’est moins. Jacob aime Rachel, mais il doit d’abord épouser Léa. Léa aura de nombreux enfants avec Jacob, mais quand viendra le tour de Rachel, elle restera stérile (trop désirable, trop sexuelle). Il lui faudra alors substituer un fruit à sa sœur Léa pour tomber enceinte. Elle y arrivera, mais elle en meurt (morte en couche), et sera abandonnée et enterrée seule, loin de tous les autres patriarches et des autres matriarches.

Sarah , avant elle, deux générations au-dessus, ne peut devenir mère qu’à 99 ans. La première chose qu’elle dit à Dieu : « Je deviendrai donc mère quand je n’ai plus de désir ? ». Car c’est bien la condition sine qua non dans la Bible pour devenir mère… renoncer au désir. Avant cela, Sarah était la maitresse de Pharaon, alors qu’elle est mariée à Abraham, mais leur union semble ne pas être consommée.

Dans la Kabbale, le Zohar, c’est Lilith qui préside aux fausses couches et aux mortes en couche. Lilith n’aime pas que les femmes renoncent à leur désir…(Là, je réponds au passage à Aljocha !).

Je ne peux pas tout détailler ici, je vous enverrai mon article en décembre quand je le rendrai. Mais la Bible en elle-même (avec un regard psychologique et symbolique, pas religieux) est une mine d’or pour comprendre ce qui se joue très profondément chez chacune d’entre-nous. Notre inconscient collectif est nourri de cette division interne : désir, maternité. Ce qui chez les hommes se traduit par le duel Vierge-Putain (ça c’est plus dans le nouveau testament avec Marie et Marie Madeleine !)

Pour le moment, je préfère essayer de lâcher ma tête et d'aller là où me portera mon utérus ! sourire Il finira bien par trouver son chemin !

Merci Angèle d’être descendu de ton balcon !! smack

Suite pour Maldo :
Maldo : 18 ans de partage commun, c’est long ! Je serai intéressée d’avoir ton avis de mec sur tout ce que j’ai soulevé comme questionnement sur le désir sexuel dans le couple sur le long terme….

Oui les disputes étaient récurrentes, depuis le début cela dit, mais la dernière année était raide. Le déséquilibre était bien lié au fait qu’on avait des attentes différentes. Lui a un côté très tradi parfois et essayait de me coller une image de femme sur le dos que je ne captais pas (comme devoir me taper les repas de famille, la belle-famille etc…), bref tout ce qui me rend dingue dans une relation. Tout en aimant chez moi tout ce qui était anti-conventionnel (il a une petite contradiction entre sa lune cancer et sa vénus uranienne).

C’est vrai que si cette attirance s’est inscrite si profondément en moi, c’est que je devais me sentir dispo. Et dès que j’ai compris que j’étais vraiment en train de m’enticher, j’ai demandé à mon compagnon de partir….peu importe au final ce qu’il se passera avec le « sauveur », il a au moins le mérite de m’avoir fait passer le cap.

Tu écris : « « Bref, ce que je veux dire c'est que tu ferais une grossière erreur de rester avec ton ex, qui dans le fond ne t'attire peut-être plus vraiment (et les disputes sont juste un indicateur de cet état de choses), pour des raisons matérielles ou pire encore par peur de lui "faire du mal"... C'est comme ça que les pires malentendus continuent d'exister. Et la chute est plus terrible encore. La rancoeur, le ressentiment, que sais-je... ».

C’est effectivement le souci, la peur du matériel que je dois régler très vite… et la culpabilité maladive de l’abandonner (et sa lune cancer sait très bien s’y prendre !). J’ai le droit à tout, même au chantage au suicide… Si tu pars je meurs, si tu me laisses, je ne pourrai plus jamais vivre etc… C’est très dur. En même temps, j’ai une telle tendresse pour cet homme, c’est ma famille, mon ami, le seul avec qui j’ai envie de parler. Si je le détestais, ça serait bien plus simple. Mais je l’aime très fort, sans le désir… (ce qui en fait vraiment un pote ou un frère au final). Je ne supporte pas de lui faire du mal, de le savoir malheureux. Je sais bien qu’il va falloir que j’assume mes choix…

Je suis d’accord avec l’idée qu’une crise refonde l’amour vrai et détruit les leurres….et ça, l’avenir nous le dira maintenant !

Non, tu n’as pas mis les pieds dans le plat ! bouquet sourire

Revenir en haut Aller en bas

lilith13

lilith13

Séparation ou crise ? - Page 3 Profil11
Séparation ou crise ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Séparation ou crise ?
Séparation ou crise ? - Page 3 I_icon_minipost_participateDim 2 Juin 2019 - 11:43

Cobra : Merci pour les précisions !!! bouquet

Whisky-Tango : Mais je n'ai jamais reçu de MP.... ? téléphone Tu me l'as envoyé quand ?
Revenir en haut Aller en bas

Celinesachou

Celinesachou

Séparation ou crise ? - Page 3 Profil11
Séparation ou crise ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Séparation ou crise ?
Séparation ou crise ? - Page 3 I_icon_minipost_participateDim 2 Juin 2019 - 12:00

Coucou Lilith bouquet

Je me permets juste une petite intervention car je vois que tu parles de chantage au suicide tout ca.... brrrr

Ca me ramene quelques annees en arrière...j ai bien connu tout ca et j ai eu du mal a m en dépétrer...

De mon coté je restait pour mon fils (je vais pas te refaire l histoire tu la connais Wink)... c est moi qui ai été mise a la porte... et qui ai du tout reconstruire en repartant de zero avec filston sous le bras...

Pourtant avec un peu de recul Mr a voulu revenir sur ses décisions et c est alors que j ai eu le droit au chantage au suicide (je n aime que toi... ce sera toujours toi... toi ou personnes d autre...je ne peux vivre sans toi etc etc etc) .
En plus de mon ex... j avais la le pere de mon fils...
Quand il m appelait en mode depressif j etais présente... alors que tout son entourage n en pouvait plus de le voir tjr dans le meme etat...j y suis toujours allé...en essayant de garder des distances en lui disant je suis la pour toi mais je ne reviendrai pas...

Jusqu au jour ou j ai réalisé qu il fallait que j arrete d etre présente, car ce ne s arreterait jamais...et qu au final je n etais pas sure que ce soit le mieux pour lui...
En restant la pour lui avec ma culpabilité... il n aurait pu faire le deuil de cette relation... alors j ai coupé net.
Et je pense que ca l a aidé pour lui... meme si apres ca il n a plus nourrit que rancoeur envers moi...

Et tu connais la suite de l histoire :)
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

Maldoror

Séparation ou crise ? - Page 3 Profil11
Séparation ou crise ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Séparation ou crise ?
Séparation ou crise ? - Page 3 I_icon_minipost_participateDim 2 Juin 2019 - 13:26

Lilith a écrit:
C’est effectivement le souci, la peur du matériel que je dois régler très vite… et la culpabilité maladive de l’abandonner (et sa lune cancer sait très bien s’y prendre !). J’ai le droit à tout, même au chantage au suicide… Si tu pars je meurs, si tu me laisses, je ne pourrai plus jamais vivre etc… C’est très dur. En même temps, j’ai une telle tendresse pour cet homme, c’est ma famille, mon ami, le seul avec qui j’ai envie de parler. Si je le détestais, ça serait bien plus simple. Mais je l’aime très fort, sans le désir… (ce qui en fait vraiment un pote ou un frère au final). Je ne supporte pas de lui faire du mal, de le savoir malheureux. Je sais bien qu’il va falloir que j’assume mes choix



Oui, c'est classique quasi. Ça me rappelle des choses.  rapport entre hommes et femmes quand ça commence à merder, ça s'apparente au trou noir. Pour un "Passionné" comme moi, ça remet quasi tout en question. Et tous le panel sur un moment, un coup de tête, une ivresse, peut défiler car il n'y a déjà plus rien à perdre. Aucune "raison" dans tout ça. Juste le besoin de vider ce trop plein émotionnel. Je l'ai déjà dit, le "quittant" a des longueurs d'avance sur celui qui est quitté.

Pour ma part, je suis resté (peut-être pour la première fois de ma vie) depuis, en bons termes, j'aime toujours cette femme en partie, pour son côté "unique" (c 'était elle et c'était moi) que je ne retrouverai évidemment sans doute chez personne d'autre et en même temps, je ne parviens pas à lui pardonner de certains trucs. Ce qu'elle m'a dit, écrit, ses certitudes qui ont fini par me convaincre pour finalement s'envoler, comme ça, presque sans "regrets" et recommencer ailleurs 9 mois (sic) après et même se marier un an après (bin oui, une façon comme une autre de passer à autre chose).

Moi, je ne trouve pas ça sérieux et donc je m'en veux autant qu'à elle (en partie comme je l'ai dit) de n'avoir pas été simplement son amant de passage, ce qui a long terme et rétroactivement m'aurait sans doute mieux convenu. Bref.

Mais sexuellement, on est quasi resté d'équerre jusqu'à la fin. Tant qu'à faire. Autant joindre la merde à l'agréable si on peut. Je reconnais que j'ai peut-être insisté une fois ou deux mais dans le fond, je crois qu'elle en avait envie aussi. Et ne l'a pas regretté (mais va savoir ce qu'elle a dit aux "autres" après... mais je ne crois pas, elle était adulte et vaccinée). Sinon, elle ne l'aurait pas fait. 

Dans la tête d'un "connard" comme moi, c'était aussi un moyen peut-être de la faire réfléchir ou de gagner du temps. Vu que quand je l'ai retrouvée (après un premier coup de foudre mais 12 ans plus tard), elle m'a dit qu'elle n'aimait plus son mari car elle n'avait plus aucun désir pour lui. Et qu'elle ne pouvait dès lors pas "assumer" etc.

Mais j'ai bien compris qu'elle a fait sans doute la même chose avec moi qu'avec son ex mari. Les  femmes peuvent très bien te dire, sans sourciller, moi, je ne saurais pas encore faire l'amour avec un homme que je n'aime plus, tout en le faisant une fois la situation avenue. Ensuite se retrancher sur le fait qu'elles ne voulaient pas rendre l'autre malheureux, qu'elles voulaient encore se persuader qu'il restait quelque chose, bref tout un imbroglio pour justifier à rebours une "glissade" qui aurait pu continuer à alimenter le malentendu.

Je préfère pour ma part quelqu'un de "libre" qui me dirait : "pour un tas de trucs, je me suis détaché de toi et c'est irrémédiable mais tu me plais encore physiquement et j'aime faire l'amour avec toi. Mais c'est fini, si tu veux..."

Je sais que ça peut être difficile à comprendre pour certaines femmes (qui se disent malgré tout "libérées" mais qui reproduisent tout de même les anciens shémas patriarcaux, dans leurs comportements voire fantasmes-----> mauvaise conscience rapport au "surmoi"). 
Pour un mec, c'est jouable.

Une femme "libre" mais c'est très rare. Qui peut dissocier les deux choses.

Car alors on doit  se justifier à rebours de ce moment de faiblesse qu'on mettra sur le côté "insistant" ou encore demandeur du déjà "ex", pour encore le "protéger", "avoir la paix?", lui "laisser un beau souvenir?", "en souvenir du passé?", "pour solde de tout compte?" ou simplement parce qu'on veut encore se persuader qu'il reste une petite flamme, qui sait?"

En fait toutes ces relations "hommes-femmes" dans un monde matérialiste (car le contexte est celui-là. Je serais curieux de voir comment les tributs "primitives" fonctionnent sur ces plans là...) sont souvent faussés, par la mauvaise conscience perpétuelle et la peur aussi de la solitude.

C'est une carmagnole. Du début à la fin. Où chacun essaye de "sauvegarder" ses marrons du feu, en fonctions de ses attentes comme ses déceptions et autres frustrations.

Je ne sais pas si j'ai répondu à ta question.

Wink lol


Dernière édition par Maldoror le Dim 2 Juin 2019 - 13:47, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

ileautresor

ileautresor

Séparation ou crise ? - Page 3 Profil11
Séparation ou crise ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Séparation ou crise ?
Séparation ou crise ? - Page 3 I_icon_minipost_participateDim 2 Juin 2019 - 13:36

Bonsoir Lilith,

je ne peux que réagit face à l'appel qu'il te lance... un "appel" au suicide n'est pas du tout ce qui peut te "rattraper" en tant que femme.

On peut être présente comme amie - mais en faire un père me semble problématique effectivement. Qui est l'enfant? Faudra-t-il porter le père en plus de l'enfant? ... et je sais de quoi je parle, je suis spécialiste en matière d'aide à présent.

Et Est-ce qu'un jour, ce mal-être, est-ce que ce sera à l'enfant devenu plus grand de "porter" ce père à bout de bras? C'est compliqué quand même.

On peut être un père aimant, présent, fragile même mais il s'agit de ne pas être un père défaillant.
Une femme peut être femme sans être mère - mais si elle devient mère, je suis persuadée qu'on a parfois besoin d'un relais - à moins d'être une femme avec une forte personnalité (j'en connais) qui doit se battre sur tous les fronts... financier, personnel et professionnel, en le faisant garder tout en allant travailler...
perso je ne pensais pas cela possible pour moi. Ma meilleure amie l'a réussi - c'est possible - mais il faut savoir gérer son budget, sa maison, son boulot... un boulot d'équilibriste ou de funambule...

Après tout le monde n'a pas envie d'être artiste... laugh

PS et qu'on ne se trompe pas... j'ai adoré mon père... même fragile. C'est lui qui m' appris à lire ( et j'adore la littérature jeunesse Wink )
J'ai choisi de rester avec lui après le divorce de mes parents - il était justement un homme fragile au niveau de la santé - mais tout le monde n'a pas envie de devenir soignant...

J'ai choisi mon père - cardiaque, un homme blessé - mais aussi ma mère - en étant soignante comme elle -
J'aurais peut-être préférée être une artiste... mais j'ai bien l'impression d'avoir eu une place assignée. Voilà je te confie cela si cela peut t'aider dans ta réflexion... smack
Revenir en haut Aller en bas

Angèle

Angèle

Séparation ou crise ? - Page 3 Profil11
Séparation ou crise ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Séparation ou crise ?
Séparation ou crise ? - Page 3 I_icon_minipost_participateDim 2 Juin 2019 - 13:53

Lilith a écrit:
La première chose qu’elle dit à Dieu : « Je deviendrai donc mère quand je n’ai plus de désir ? »

On peut le comprendre sous un angle autre que sexuel. De façon générale, une fois l'objet désiré obtenu, on ne le désire plus. Le désir se déplacera ailleurs. Le désir peut être obnubilant, prendre toute la place psychique, on s'imagine que sa satisfaction sera le summum du bonheur, du plaisir mais il y a beaucoup de fantasmes autour de cette convoitise; contrairement au besoin primaire dont on n'a pas forcément conscience tout en étant un manque objectif et vital.
Est-ce que d'arrêter de "désirer" dans ce cadre précis pourrait être une façon de dire ce que tu exprimes par ces mots:
Citation :
Pour le moment, je préfère essayer de lâcher ma tête et d'aller là où me portera mon utérus ! Séparation ou crise ? - Page 3 508509 Il finira bien par trouver son chemin !

Citation :
Mais la Bible en elle-même (avec un regard psychologique et symbolique, pas religieux) est une mine d’or pour comprendre ce qui se joue très profondément chez chacune d’entre-nous. Notre inconscient collectif est nourri de cette division interne : désir, maternité.

Effectivement, la mère de Jésus est d'ailleurs la "Vierge Marie", la femme qui a enfanté le Messie ne pouvait avoir connu les plaisirs de la chair.....  Le tabou de la sexualité s'inscrit, à mon avis, dans la traduction très orientée (et donc erronée) de certains car c'est un point commun fondamental avec les autres espèces. Le langage nous différencie des animaux (au commencement fut le Verbe), la sexualité nous en rapproche; d'ailleurs, le Diable a souvent été représenté sous les traits d'un bouc. Et puis la jouissance, c'est perdre momentanément le contrôle de soi, de son corps, de ses réactions, c'est être possédé finalement bigsourire. On n'est plus soumis à la raison, à la conscience, c'est la "petite mort" suivie de la résurrection (et là on empiète sur le domaine de Dieu); on répond à l'appel, à l'expression pleine et entière des sens (sans aucune décence sourire). On pourrait aller plus loin, à savoir l'expression pleine et entière de Soi.

Ceci étant dit, il me semble également que par ces récits bibliques il est question du pouvoir de Dieu, c'est lui qui finalement décide si une femme enfantera ou pas. Et finalement, qu'est-ce que Dieu si ce n'est la part divine en chacun de nous ? Se reconnecter à soi-même, c'est à dire se re-co-naître dans son essence, son unicité, dans ce qui nous relie aux autres mais aussi à tout ce qui nous échappe, nous dépasse... (on en revient à cette notion d'inconscient finalement).

Dans la difficulté à enfanter, on peut également se demander si on se permet de perpétuer la génération, la lignée dont on est issu; autrement dit, qu'est-ce qui fait qu'une part de nous pourrait souhaiter y mettre un terme ? Y aurait-il quelque chose à guérir de ce côté là ? Comment remettre de la vie dans ce qui aurait pu être mortifère pour des générations passées ?
Il y a tellement de pistes que finalement, je crois que c'est toi qui a raison:

"je préfère essayer de lâcher ma tête"


Citation :
Je ne peux pas tout détailler ici, je vous enverrai mon article en décembre quand je le rendrai.

Je le lirai avec grand intérêt sourire.
Revenir en haut Aller en bas

Whisky-Tango

Whisky-Tango

Séparation ou crise ? - Page 3 Profil11
Séparation ou crise ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Séparation ou crise ?
Séparation ou crise ? - Page 3 I_icon_minipost_participateDim 2 Juin 2019 - 21:51

lilith13 a écrit:
Cobra : Merci pour les précisions !!! bouquet

Whisky-Tango : Mais je n'ai jamais reçu de MP.... ? téléphone Tu me l'as envoyé quand ?

Bonjour Lilith13 et Tous, sourire

Je ne retrouve pas non plus la trace de ce MP dans ma boite d'envoi.

Je l'ai fait depuis un autre PC, celui que j'utilise au lever dans mon lit, pendant mon réveil. Étais-je connecté? Est-il parti?, ceci expliquerait-il cela? Je vais recommence en faisant très court, et vérifierai sur mon autre PC. L'urgence n'est plus la même, mais ce que je voulais te faire savoir en privé reste le même.

Là, j'ai tellement lu sur le forum surtout, que je répondrai plus tard, voyant que les compréhensions se font, et d'autres réponses compléteront.

Ton sujet aura soulevé une richesse de partages passionnants, tant sur l'usage de l'astrologie, que des développements personnels. Personnellement, c'est ce que je trouve sympath sur ce forum, c'est l’ambiance qui y règne.

@ bientôt, WT fleurr


Revenir en haut Aller en bas

ceyba

ceyba

Séparation ou crise ? - Page 3 Profil11
Séparation ou crise ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Séparation ou crise ?
Séparation ou crise ? - Page 3 I_icon_minipost_participateLun 3 Juin 2019 - 5:33

WT
Je viens de voir que le message que tu as perdu est arrivé dans ma boite aux lettres !!! débile
je le retransmet à lilith up
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


Séparation ou crise ? - Page 3 Profil11
Séparation ou crise ? - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Séparation ou crise ?
Séparation ou crise ? - Page 3 I_icon_minipost_participate

Revenir en haut Aller en bas
 

Séparation ou crise ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News



" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~
~Vidéos~
Séparation ou crise ? - Page 3 Pierre12 Séparation ou crise ? - Page 3 Notes-11
~Musique pour Relaxer~