Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiFAQRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion






Ciel à l'instant


Éphémérides


Position actuelle des planètes

Astrodienst

Astrocarillon
Les 4 déesses


Un carnet des rêves ! - Page 4 I_icon_minipost_participateVoir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteUn carnet des rêves ! - Page 4 I_icon_minipost_participateVoir ses messagesUn carnet des rêves ! - Page 4 I_icon_minipost_participateVoir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Un carnet des rêves !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage

Invité

Invité

Un carnet des rêves ! - Page 4 Profil11
Un carnet des rêves ! - Page 4 Empty
MessageSujet: Un carnet des rêves !
Un carnet des rêves ! - Page 4 I_icon_minipost_participateMer 2 Aoû 2017 - 21:52

Rappel du premier message :

Coucou Forum ! star

Encouragée par Imogen, je reposte un sujet que j'avais - il y'a quelques jours - supprimé. look

J'ai commencé un cahier de brouillon dans lequel je note mes rêves (ceux qui me dérangent / ou ceux qui me marquent). Il y'a des éléments de mon passé qui semblent vouloir réémerger oniriquement, de façon étrangement trop régulière. Dans ce petit cahier, j'ai décidé d'y noté aussi les transits - ceux qui me sautent aux yeux - sur mon TN pendant les rêves en question.

Les thèmes récurrents : l'abandon, le vide, le rapport à la réalité (généralement, je m'aperçois très vite que le rêve est un rêve).

La tendance s'est renversée depuis début juillet, je ne ressens plus autant l'abandon. Je sens que veux m'échapper du rêve. Finalement, c'est moi qui abandonne le rêve.

J'ai constaté deux choses intéressantes par rapport aux transits depuis le début de ce cahier :

1. La présence de Grand Trigone lors des rêves
2. Une correspondance entre les aspects que font les luminaires en transit sur les planètes du TN et "l'atmosphère" du rêve / les sensations.

ex :
-1er rêve noté de ce type début juillet, la conjonction Mars-Soleil en transit rencontre mon Mars natal en signe Cancer M7. Dans le rêve, je me comportais de façon un peu inhabituel. J'utilisais une forme d'agressivité passive envers mes interlocuteurs sans raison.
-2eme rêve, en ce moment le Noeud Nord céleste stationne sur ma Lune natal Lion. Au moment du rêve, la Lune C était en conjonction0° à ma Lune natal en M8. Je me sentais plutôt bien dans le rêve, j'avais l'impression d'être en sécurité. Un peu comme dans un cocon. Mais je me suis quand même volontairement "débranchée" du rêve.

Bon, ce n'est peut-être que des coïncidences. Et comme je n'en suis qu'au début... Je ne peux pas vraiment dire que ça va mener quelque part. Mais quoi qu'il arrive, c'est un exercice intéressant que d'écrire ses rêves.

Avez-vous un petit carnet des rêves vous aussi Est-ce que vous voulez tenter ? (on fait une expérience générale ! sunny ) Que pensez-vous de l'influence des transits sur les rêves / cauchemars ?
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage

Celinesachou

Celinesachou

Un carnet des rêves ! - Page 4 Profil11
En ligne
Un carnet des rêves ! - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Un carnet des rêves !
Un carnet des rêves ! - Page 4 I_icon_minipost_participateDim 24 Juin 2018 - 12:50

Merci à vous 3 pour votre aide...tout ce que vous me dites me semble possible...
En fait en rapport avec l'astro je pensais que notre synastrie pouvait être en lien avec ce rêve ( j'ai mon avis là dessus mais peut être que je me fais des films...)
La synastrie en question:
Un carnet des rêves ! - Page 4 Astrot11
Revenir en haut Aller en bas

silver

silver

Un carnet des rêves ! - Page 4 Profil11
Un carnet des rêves ! - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Un carnet des rêves !
Un carnet des rêves ! - Page 4 I_icon_minipost_participateDim 24 Juin 2018 - 15:36

Ce qui retient mon attention c'est le trigone entre ta vénus en 12 et sa lune en 12, les émotions et sentiments cachés, enfouis...
Revenir en haut Aller en bas

Celinesachou

Celinesachou

Un carnet des rêves ! - Page 4 Profil11
En ligne
Un carnet des rêves ! - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Un carnet des rêves !
Un carnet des rêves ! - Page 4 I_icon_minipost_participateDim 24 Juin 2018 - 16:42

Bah mes sentiments envers lui étaient loin d être cachés au contraire il a été le premier homme à me faire dévoiler vraiment mes sentiments... Enfin ... C 'est venu de moi....

Lui a refoulé ces sentiments oui je pense et beaucoup dans la retenue

Par contre la maison 12 montre bien la relation cachee
Revenir en haut Aller en bas

silver

silver

Un carnet des rêves ! - Page 4 Profil11
Un carnet des rêves ! - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Un carnet des rêves !
Un carnet des rêves ! - Page 4 I_icon_minipost_participateDim 24 Juin 2018 - 18:00

Oui c'est pas étonnant d'être dans la retenue avec une lune en maison 12...en plus il est du signe de la vierge ! Les natifs de ce signe ont beaucoup de mal à faire avec leurs émotions, ils préfèrent être dans le "rationnel", ça les rassure.
Revenir en haut Aller en bas

Navane

Navane

Un carnet des rêves ! - Page 4 Profil11
Un carnet des rêves ! - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Un carnet des rêves !
Un carnet des rêves ! - Page 4 I_icon_minipost_participateSam 20 Oct 2018 - 11:52

Il y a 2 nuits, j'ai rêvé que j'étais sur un fil qui reliait le sommet de 2 montagnes.
J'avançais mais mon équilibre était très fragile avec une sensation de ballottement constante.

Jusqu'à ce que je bascule complètement.

Je me suis retrouvée à l'envers ; la tête en bas et les pieds toujours sur ce fil avec les nuages cotonneux et le ciel pour sol.

Quasi extatique.

***

En transit :

Amas en MVIII qui flirte avec Pluton N, au trigone de l'Asc Poisson, carré Jupiter MXII N
Saturne C en conj à Neptune Capri/MX N, sextile à l'Asc Poisson
Jupiter C en conj à Saturne Scorpion/MIX N
Lune/Mars C en Verseau MXII au trigone du Soleil Balance/MVIII et sextile Uranus/MC N


Dernière édition par Navane le Sam 20 Oct 2018 - 12:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Un carnet des rêves ! - Page 4 Profil11
Un carnet des rêves ! - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Un carnet des rêves !
Un carnet des rêves ! - Page 4 I_icon_minipost_participateSam 20 Oct 2018 - 12:13

Super intéressant!!!! J'avais commencé un cahier avec mes rêves mais sans les transits (je l'avais commencé avant de m'intéresser à l'astrologie).
Mais là je vais m'acheter un carnet pour noyer mes rêves et mes intuitions et éventuellement marquer les transits comme tu le fais, justement ça m'aidera à mieux me familiariser avec eux vu que je connais pas grand chose dessus ^^

Et je suis retombée sur un rêve fait en 2006 dans lequel j'avais un oeil qui sortait de son orbite (niééé lol). Et hier une de mes collègues avec qui je m'entends très bien (que je connais depuis presque 1 an) nous a dit qu'elle avait eu des problèmes de thyroïde et que ça s'est manifesté par des yeux exorbités. Il faudra que je lui demande en quelle année elle a eu ça.
Revenir en haut Aller en bas

Danaé

Danaé

Un carnet des rêves ! - Page 4 Profil11
Un carnet des rêves ! - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Un carnet des rêves !
Un carnet des rêves ! - Page 4 I_icon_minipost_participateVen 9 Nov 2018 - 8:04

Mon rêve frappé de cette nuit:
 
_______

Ça fait un moment que je n'ai plus fait ça. Alors voyons voir, si j'y vois clair dans les transits nocturnes.

Un carnet des rêves ! - Page 4 Astrot11


- Lune et Jupiter Célestes en conj. à mon Soleil-Pluton natal en M10 / Scorpion. C'est marrant parce que, l'humoriste en question en vrai a un humour très noir (Scorpionnesque), la M10 m'évoque la scène. Pour moi Jupiter c'est aussi le grand rigolo parmi les autres planètes, si proche de la Lune... Ça pourrait renvoyer au groupe de femmes. star

- Le Soleil Céleste vient de passer sur mon MC, je me répète... Mais pour moi, le MC. C'est la grande scène de la vie. bigsourire

- Mercure Céleste sur Mercure Natal... Je ne sais pas trop quoi en penser.

- Mars Céleste dîne en face de ma Lune en Lion (Théâtrale ?)... Là, ça me fait penser aux vêtements de mon rêve. D'abord jugé comme étant inappropriés, ou manquant une pièce ou sur la fin... Jalousés ? laugh Pendant le rêve, je ne me suis pas sentie mal de porter ces vêtements. Je m'en fichais comme d'une guigne. Il faut peut-être y voir là, l'effet de Vénus R Céleste Trigone Lune au Natal. doute2

Il faut que je regarde les astéroïdes. Ce rêve complètement frappé était fun malgré tout. rijaune
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Un carnet des rêves ! - Page 4 Profil11
Un carnet des rêves ! - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Un carnet des rêves !
Un carnet des rêves ! - Page 4 I_icon_minipost_participateDim 11 Nov 2018 - 17:54

C'est marrant ce rêve Wink Par contre je ne sais pas l'interpréter par rapport au planètes ^^
Ca m'arrive aussi de rêver que ma tenue change sans que je ne m'en aperçoive !!

Mes derniers rêves en date !

Un carnet des rêves ! - Page 4 Rzove_10

Un carnet des rêves ! - Page 4 Rzove_11
Revenir en haut Aller en bas

Navane

Navane

Un carnet des rêves ! - Page 4 Profil11
Un carnet des rêves ! - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Un carnet des rêves !
Un carnet des rêves ! - Page 4 I_icon_minipost_participateMar 11 Déc 2018 - 18:52

Il y a une semaine, j'ai fait ce rêve :

Un soir d'été, je suis à la campagne. Un endroit que je ne connais pas mais plusieurs de mes proches sont là. Je ne me souviens plus de quoi on discute.
Il fait une chaleur étouffante.

Je me retrouve dans une grande pièce. Allongée sur un lit. Là encore c'est un endroit inconnu.
Je me dis qu'un bain me ferait du bien. Sauf qu'il n'y a personne pour m'aider.
Un homme débarque et me propose de me faire prendre cette douche. Devant ma... comment dire,... ma circonspection, il m'annonce tout de suite qu'il est médecin. Je suis rassurée, c'est un professionnel de santé donc un œil distant.

Les médecins ne s'occupent jamais de la toilette des malades. Alors comme je m'y attends un peu, il est pas franchement doué mais, pas grave, je le guide et il s'adapte à la situation.
Sa maladresse mêlée à sa volonté de bien faire est terriblement touchante. Une complicité naît pendant la douche. Il rit de lui. Il me charrie, il y va joyeusement et, ça, ça me plaît beaucoup. Bien entendu, je lui rends la pareille. Et ça a l'air de lui plaire aussi. On rigole comme des baleines. Une complicité d'esprit mais aussi une complicité émotionnelle. Quelque chose de doux, magique se crée et nous enveloppe.

Il me ramène au lit et me met en pyjama. Il a du mal à me quitter. Je ne tiens pas à ce qu'il parte non plus. Je suis à l'aise avec lui. Sereine, apaisée.

Il s'allonge près de moi. Il vient chercher ma main et entrecroise nos doigts. On continue à se parler, s'écouter et sourire. Douceur.
Il y a une alchimie tellement forte avec lui que je n'ai peur de rien, pas même de moi.

Je regarde vers la fenêtre en face et lui dis :
_ C'est curieux, il fait jour en pleine nuit...
Un soleil flamboyant nous fait en effet face alors qu'à cette heure de la nuit ce n'est juste pas possible.
Il répond :
_ Le soleil ne peut pas se coucher sur ce qui est en train de se passer ici. Ça doit venir de toi.
_ Ah non, ça vient de toi.
_ Alors de nous, peut-être...
Il accompagne ses mots d'un baiser tendre à la commissure de mes lèvres. Je ne lutte pas. Je me sens bien. Nouvellement bien.
Il me propose de venir à son cabinet médical le lendemain. Il a hâte qu'on se revoie. Moi aussi. J'accepte.

Au matin, toute papillonnante, je me rends à son cabinet.
La plaque vissée au mur de l'entrée indique qu'il est chirurgien esthétique et réparatrice. Oh. Début de malaise intérieur. Je me crispe. Je me sens laide d'un coup.

J'entre. Le cabinet est luxueux, marbre et décoration contemporaine. J'aperçois des femmes dans la salles d'attente. Elles sont toutes splendides.
Je ne me présente pas à la secrétaire. Je n'en ai pas vraiment le temps puisqu'il sort de son bureau. Un sourire immense se dessine sur son visage. Le mien est plus timide. Il avance vers moi d'un pas pressé et m'embrasse dans les cheveux. Et putain, qu'est-ce que je me sens moche à cet instant. Il m'invite à le suivre dans son bureau. Ses patientes attendront.

Je suis recroquevillée en moi, je lâche des demi-phrases d'une voix à peine audible, du mal à me laisser aller vers lui et à cette complicité qu'il essaye de renouer. Quelque chose me tourmente. Il le voit, il le sent. Alors il me demande ce qui se passe. Pourquoi cette distance soudaine ?
La discussion est floue mais je lui explique que le fait soit chirurgien esthétique me renvoie au corps qui est le mien et à sa différence. Lui qui passe ses journées à remodeler des corps, je crains d'être pas seulement une succession de nœuds, déformations et autres rétractions mais un défaut tout entier sous son œil acéré. Que j'aurais aimé le savoir avant.

Ça le fait sourire, le bougre... Selon lui, si j'avais su dans quelle spécialité il exerçait, je ne l'aurais jamais laissé m'approcher et on serait sans doute passés à côté de cette rencontre magique. Ah, il a pas faux. Il ajoute qu'aucune laideur ne lui est apparue dans ce qu'on a partagé.
La fin m'échappe un peu mais je crois m'entendre dire que je suis irréparable (?), que je ne suis pas à réparer/soigner (?) et lui me propose de construire et d'avancer ensemble tranquillement.

Mes craintes s'envolent.

***

Au réveil, j'étais bien. Incroyablement bien. Aucune tension que ce soit dans ma tête ou dans mon corps. Quelque chose de surprenant aussi : je respirais mieux que d'habitude, comme si ma cage thoracique s'était assouplie, dépliée avec de meilleurs volumes.
Il sont très rares les rêves où je suis avec un homme. Si celui-ci m'a marquée, c'est parce qu'il est nouveau que la relation amoureuse et l'intimité soient envisagées sans envie de fuir ou sans fébrilité.

***

Au niveau des transits :

Lune Balance C en conj au Soleil Balance/MVIII
La dissonance C Vénus (MVIII)/Uranus (MII) qui a aspecté et re-aspecté mon Mercure Balance/MVIII (maître MVII)
Mars/Neptune C dissonant à mon IV/X – Uranus
Mercure rétro C en conj à Saturne Scorpion/MIX, carré Lune Lion N
Pluton C qui relâche sa dissonance à mon Soleil Balance/MVIII et en bel aspect à un de mes z'amants en Vierge – Mars/MVII
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

Maldoror

Un carnet des rêves ! - Page 4 Profil11
Un carnet des rêves ! - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Un carnet des rêves !
Un carnet des rêves ! - Page 4 I_icon_minipost_participateMer 12 Déc 2018 - 13:33

Ton rêve est à la fois terrible et terriblement bien décrit. Et surtout quelle mémoire! C'est une petite nouvelle en soi. Faut-il y voir un rapport avec des transits? Je ne m'aventurerai pas là dedans. Comme je ne sais pas non plus si nos rêves sont les parties fantasmées de pièces manquantes au puzzle (de la vie "réelle").
Une vie parallèle peut-être, au delà de toutes nos difformités humaines et refoulées... ? Wink
Revenir en haut Aller en bas

cheliel

cheliel

Un carnet des rêves ! - Page 4 Profil11
Un carnet des rêves ! - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Un carnet des rêves !
Un carnet des rêves ! - Page 4 I_icon_minipost_participateMer 12 Déc 2018 - 17:14

C’est un très beau rêve. Je trouve qu’il ressemble à un conte. Voir au-delà de la tyrannie qui définit les standards de l’esthétique corporelle, pour s’ouvrir aux beautés du cœur.

Ce médecin vient guérir quelque chose. Il est l’allégorie d’un complexe entre la représentation et l’être. Il voit au-delà d’un handicap. Le corps peut être déformé, l’esprit lui est magnifique et s’épanouit là où l’existence se réinvente, quand le cœur vibre dans la délicatesse d’un partage simple et sincère. Il se peut côtoyer toutes ces bimbos qui font d’un moindre détail, l’objet d’un complexe à effacer au scalpel, cet homme choisi l’authentique imperfection d’une femme riche d’humanité.

Ton inconscient te dit de belles choses Navane. Il te montre que l’on peut t’aimer pour ce que tu es et non pour ce que tu montres. Il te fait savoir que la valeur de ton cœur ne se mesure pas sur les définitions imparfaites de ta physionomie et que tu as le droit d’espérer que certains soient capables d’en contempler la belle et irradiante chaleur.

Ton histoire est très touchante, merci pour le partage.

Edit : Il y a un fort rapport au charnel aussi, avec la toilette partagée. La découverte de la différence et le respect avec laquelle on l'apprivoise. C'est sensible, agréable, c'est intime et doux.

Honore ton corps pour ce qu'il est en dépit de sa dite forme, car il demeure le temple de ta si belle âme.
Revenir en haut Aller en bas

Danaé

Danaé

Un carnet des rêves ! - Page 4 Profil11
Un carnet des rêves ! - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Un carnet des rêves !
Un carnet des rêves ! - Page 4 I_icon_minipost_participateMer 12 Déc 2018 - 20:04

C'est intéressant Navane. J'ai l'impression qu'on a souhaité t'envoyer un message. Personnellement, je pense que certains rêves sont là pour nous préparer avant certaines transitions (ça peut être des transitions dans la vie réelle, ou des transitions psychologiques)... Je placerais ce rêve dans cette catégorie. sourire
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Un carnet des rêves ! - Page 4 Profil11
Un carnet des rêves ! - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Un carnet des rêves !
Un carnet des rêves ! - Page 4 I_icon_minipost_participateMer 12 Déc 2018 - 20:36

Waw c’est beau tes rêves, Navane! love happy
Moi aussi je rêve...plutôt rêvasse pendant mes heures perdus de glandouille...à Michel T. Weiss

Un carnet des rêves ! - Page 4 18838910


Lui il me fait toutes choses (que les draps s’en souviennent).rijaune Beau, intelligent, artiste, poete a ses heures perdus...il a tout lui!!!! Bon je sais...plus très jeune...mais bon tic tac l’horloge tourne ! Y avait même un épisode ou il été en train de tondre la pelouse torse nu du coup je l’ai remis en boucle débile ...d’ailleurs à la nouvelle lune j’ai fait deux vœux pour mes 2 couvre chefs du taf: pour le bonnet gris petite fleur grise (avec j’ai la tronche d’un préservatif trop petit, mais c’est pas grave je l’aime quand même:grimace: ) - que les anges lui guident les pas sur mon chemin! méditation

Et pour la casquette à logo de la boîte - que ma patronne arrête mon foutu contrat pour de bon cette fois ci et qu’elle m’oublie après le 22 décembre , je les veux mes 2 semaines de vacance ! wish

Pour le premier je sais pas ...Peut être que pendant la boucle de Jupiter sur ma part de mariage, trigone au maître du FC et sextile au maître de 5 il me trouvera et moi comme Whitney je vais lui chanter « i’m every woman » qu’il voudra ( Amélie moresmo, Céline Dion, la Bellucci....) et là il va me demander en mariage et comme ça je tomberais enceinte des triplets ...et après je vais me casser avec un jeunot pour me venger de m’avoir fait attendre toutes ces années et de ses érections mollassonnes et je rafle 3 fois de pension alimentaire et la moitié de ce qu’il a veryhappy ...bien fait pour lui! Il va rester seul comme un con dans sa grande baraque! Il avait qu’à venir avant..et j’exagère très peu voir pas du tout!

Pour le deuxième bien plus probable...si j’arrive à tout finir avant ...je suis à 72 heures depuis une semaine et j’ai bossé samedi et dimanche paye en heures normales pas en heures sup parce que je le veux bien ! Vive la nouvelle lune, j’attends les moissons à la pleine! ranversant
Revenir en haut Aller en bas

Angèle

Angèle

Un carnet des rêves ! - Page 4 Profil11
Un carnet des rêves ! - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Un carnet des rêves !
Un carnet des rêves ! - Page 4 I_icon_minipost_participateJeu 13 Déc 2018 - 8:19

Quel plaisir Navane de lire ce rêve en ce matin glacial sourire.

Ce qui est intéressant c'est que ce rêve, bien que très personnel, revêt une portée universelle. Je pense que chacun peut y trouver des éléments faisant écho en soi....

Ce rêve, je le comprends différemment de ce qui a été évoqué plus haut fort brillamment d'ailleurs (chacun peut le comprendre avec ses propres filtres sourire ).
Je trouve qu'il n'est pas seulement question de beauté d'âme, d'aller au-delà de l'apparence du corps. Je le trouve hyper sensuel et charnel ce rêve.
Il est question de chaleur, de douche, de lit, de corps qui se frôlent, de lèvres qui se cherchent, de cheveux (je crois me souvenir que les cheveux sont pour toi un élément important constitutif de ta féminité).

Citation :
Je regarde vers la fenêtre en face et lui dis :
_ C'est curieux, il fait jour en pleine nuit...
Un soleil flamboyant nous fait en effet face alors qu'à cette heure de la nuit ce n'est juste pas possible.
Il répond :
_ Le soleil ne peut pas se coucher sur ce qui est en train de se passer ici. Ça doit venir de toi.

Pour moi, la "fenêtre" peut représenter l'ouverture sur l'avenir mais aussi "la fenêtre de l'âme".
Tu es peut-être dans un processus de conscientisation (le soleil) de tes besoins émotionnels, féminins, inconscients (nuit); prête à laisser briller l'unité de ton corps/âme/esprit....

Citation :
Au matin, toute papillonnante

bigsourire


Citation :
La plaque vissée au mur de l'entrée indique qu'il est chirurgien esthétique et réparatrice. Oh. Début de malaise intérieur. Je me crispe. Je me sens laide d'un coup.

 Ce malaise intérieur que tu peux ressentir, c'est peut-être ça qu'il est nécessaire de soigner, réparer...

Citation :
J'entre. Le cabinet est luxueux, marbre et décoration contemporaine. J'aperçois des femmes dans la salles d'attente. Elles sont toutes splendides.

Le marbre, ce n'est pas vraiment contemporain. Pour moi, il y a quelque chose autour de la temporalité qui s'exprime: l'ancien se marie au nouveau, au futur; on en revient à cette idée d'unité évoquée plus haut.
Dans les rêves, tous les personnages sont sensés nous représenter. Tu es aussi bien ce chirurgien qui est en capacité de réparer, magnifier, que ces splendides jeunes femmes. Seulement, elles sont en salle d'attente, et là, je pense à ton ancien avatar où cette magnifique femme tente de sortir de sa chrysalide.

Citation :
Je ne me présente pas à la secrétaire. Je n'en ai pas vraiment le temps puisqu'il sort de son bureau. Un sourire immense se dessine sur son visage. Le mien est plus timide. Il avance vers moi d'un pas pressé

La temporalité, on y revient.... Tu ressens peut-être l'urgence de pouvoir exprimer toute cette beauté et cette unité intérieure, de les assumer (en salle d'attente pour le moment).

Citation :
Selon lui, si j'avais su dans quelle spécialité il exerçait, je ne l'aurais jamais laissé m'approcher et on serait sans doute passés à côté de cette rencontre magique.

Moi je crois que c'est toi qui dois te rapprocher de toi-même dans tout ce qui te constitue. La rencontre magique ne concerne, à mon avis, que la rencontre avec des parties de toi qui tu aurais peut-être négligées jusqu'à maintenant ?

Ce rêve est en parfaite adéquation avec ton nouvel avatar, ils sont le miroir l'un de l'autre. Ton corps n'est pas qu'un corps dont il faut prendre soin dans un sens technique, médical mais un corps qui peut être source de plaisir, qui doit vivre sa vie.

Point de vue transit, je trouve que le travail plutonien à ton Soleil entamé ces dernières années n'est pas anodin... Il s'attèle maintenant à ton Mars, maître de 2 (corps, valeurs, jouissance des biens....) et à ta Vénus, maître de 3 et 8 (échanges, transformation, expérience partagée...).
Au-delà des maîtrises, Pluton qui a travaillé ton Soleil et vient maintenant soutenir ta conjonction Mars/Vénus a touché ton essence, ton intimité, ton égo pour maintenant (re?)distribuer les cartes dans la manière de vivre et d'assumer tes z'amants.
Quel beau programme ! star
Revenir en haut Aller en bas

Navane

Navane

Un carnet des rêves ! - Page 4 Profil11
Un carnet des rêves ! - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Un carnet des rêves !
Un carnet des rêves ! - Page 4 I_icon_minipost_participateDim 16 Déc 2018 - 10:27

Juste vous dire qu'il y aura bien un retour sur vos interventions toutes plus pertinentes les unes que les autres, et je vous en remercie.
J'ai eu une fin de semaine compliquée. Il me faut un peu de temps (que je tiens à prendre) mais ça va venir.

D'ici là, kiss du dimanche 10h27 smack
Revenir en haut Aller en bas

cheliel

cheliel

Un carnet des rêves ! - Page 4 Profil11
Un carnet des rêves ! - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Un carnet des rêves !
Un carnet des rêves ! - Page 4 I_icon_minipost_participateDim 16 Déc 2018 - 10:51

Prend ton temps Navane. J'espère que tes difficultés sont passagères et que tout rentrera dans la normale pour toi. Bisous du dimanche, et souhait de plaisirs chocolatés.
Revenir en haut Aller en bas

Navane

Navane

Un carnet des rêves ! - Page 4 Profil11
Un carnet des rêves ! - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Un carnet des rêves !
Un carnet des rêves ! - Page 4 I_icon_minipost_participateJeu 20 Déc 2018 - 17:50

*Je préviens, c'est long*

Maldoror a écrit:
Ton rêve est à la fois terrible et terriblement bien décrit. Et surtout quelle mémoire! C'est une petite nouvelle en soi.

Merci Maldoror fleur

Je le trouve mal plié mais ce n'était pas vraiment pas l'intention qui m'a animée à son écriture. Je m'y suis reconnectée facilement tant il m'a marqué, sauf la fin qui est assez filante. Fermer les yeux, utilisation du présent pour décliner les images et ressentis sans trop réfléchir.

Sinon, j'ai bien accroché sur les mots que tu as employés « terrible/terriblement » dans leur contre-pied positif. Je crois que je m'en suis servie (vérification rapide, oui, il y est)... Terrible, ouais sourire

Citation :
Faut-il y voir un rapport avec des transits? Je ne m'aventurerai pas là dedans. Comme je ne sais pas non plus si nos rêves sont les parties fantasmées de pièces manquantes au puzzle (de la vie "réelle").

Jolie question. Je t'ai vu t'interroger au détour d'un sujet sur les méninges qu'on s’emberlificote à trop triturer les étoiles. Je ne sais pas non plus s'il faut voir un rapport avec les transits mais c'est l'expérience que ce sujet a initiée. Je trouve l'exercice intéressant.

Ça ne fait pas partie de mes automatismes mais on met bien en corrélation l’événementiel avec des aspects astro ; ma voiture aspect/truc-muche, une rencontre transit/bidule-chouette, ma santé conj/tagada-tsoin-tsoin
On établit des correspondances entre des traits de caractère, des traits physiques avec des parties de son thème.
Pourquoi pas avec un rêve qui reste qui plus est un excellent indicateur, une fenêtre sur ses remous intérieurs ? Encore faut-il en déchiffrer le langage, tu me diras...

Je ne me précipite pas sur mon thème pour voir ce qui s'y passe. Pour tout te dire, je n'ai jamais regardé le thème de mes proches. Aussi, je n'envisage pas l'astrologie comme extérieur à soi. Il me semble important de recontextualiser, de s'interroger sur son vécu, de tout remettre en lien. Ça évite de se dire, par exemple, quand on a avec une dissonance machin-chose qu'elle empêche de vivre des relations affectives épanouissante tout en espérant que le futur transit de bidule-chouette en MVII vienne tout débloquer à travers une rencontre aussi magique que providentielle. Le retour à soi avec des interrogations de fond me semble plus pertinent, porteur et responsable.
Si la mécanique interne coince, tout l'univers pourra se pointer dans la MVII que ça ne changera pas grand-chose dans la problématique initiale.

Ainsi la dynamique astro sur le TN pourrait être dès lors intéressante à observer et à mettre en parallèle avec les rêves marquants. Au niveau intériorité, ça reste le bon le plan. Celui-ci en dit long sur mon schmilblick, je trouve.
D'ailleurs, tu l'as qualifié de « terrible »... N'est-ce pas parce que chaque atome de mon être y transpire corps et âme quelque part, que ce soit dans mes pleins et mes déliés, y est presque palpable, qu'il fait écho à ce que tu as pu entrevoir de moi, que quelque chose semble se tramer dans mes contorsions ?

Nan mais t'façon, je pense que mes rêves sont bien plus malins que moi. Si si, c'est une fenêtre pertinente, je t'assure bigsourire

Citation :
Une vie parallèle peut-être, au delà de toutes nos difformités humaines et refoulées... ?


Rhaaa, c'est beau !
Tu vois quand tu veux être difforme... Je ne peux m'empêcher de rire, pardon. Naaan mais je repense avec délice aux échanges de ce printemps sur la difformité. Un des moments de ma vie. Sans déconner sourire

En tous cas, dans ce rêve, ma difformité n'est pas refoulée qu'elle soit corporelle ou d'esprit. Je m'y retrouve complètement.


*****


cheliel a écrit:
C’est un très beau rêve. Je trouve qu’il ressemble à un conte. Voir au-delà de la tyrannie qui définit les standards de l’esthétique corporelle, pour s’ouvrir aux beautés du cœur.

Ce médecin vient guérir quelque chose. Il est l’allégorie d’un complexe entre la représentation et l’être. Il voit au-delà d’un handicap. Le corps peut être déformé, l’esprit lui est magnifique et s’épanouit là où l’existence se réinvente, quand le cœur vibre dans la délicatesse d’un partage simple et sincère. Il se peut côtoyer toutes ces bimbos qui font d’un moindre détail, l’objet d’un complexe à effacer au scalpel, cet homme choisi l’authentique imperfection d’une femme riche d’humanité.

Ton inconscient te dit de belles choses Navane. Il te montre que l’on peut t’aimer pour ce que tu es et non pour ce que tu montres. Il te fait savoir que la valeur de ton cœur ne se mesure pas sur les définitions imparfaites de ta physionomie et que tu as le droit d’espérer que certains soient capables d’en contempler la belle et irradiante chaleur.

Ton histoire est très touchante, merci pour le partage.

Edit : Il y a un fort rapport au charnel aussi, avec la toilette partagée. La découverte de la différence et le respect avec laquelle on l'apprivoise. C'est sensible, agréable, c'est intime et doux.

Honore ton corps pour ce qu'il est en dépit de sa dite forme, car il demeure le temple de ta si belle âme.

Merci cheliel pour tes mots et ressentis. Ça me touche en plus d'être source de réflexions fleur smack

De la douceur, oui, beaucoup... C'est vraiment ce qui ressort, ce que j'en garde.
Il y a en effet un pont entre l'aspect charnel (la douche, le contact physique) et le partage qui en a découlé (la complicité) dans une union apaisée et apaisante des 2 (corps/esprit).

Ce que j'exprime s'accorde à ce que je montre sans être dans une image idéalisée ou sublimée de moi-même puisque je suis nue, donc une forme d'authenticité, avec les difformités qui sont les miennes.
Et cet ensemble possède un je-ne-sais-quoi d'infiniment plaisant. L'un ne surpasse pas l'autre. Il y a communion. Il est là, le tour de force de ce rêve.
Un bien-être que je sentais se déployer, s'incarner tranquillement dans chacune des fibres qui me constituent. Dans cette rencontre, un sentiment de plénitude absolue et de pureté. Se laver, se débarrasser des peaux mortes avec la fraîcheur s'ensuit. Je dis d'ailleurs que je me sens "nouvellement bien" (je ne crois pas que ça se dise, mais je m'en fous puisque ça se ressent bigsourire ) et j’enchaîne avec le terme « nous enveloppe ». Il y a d'abord une mise à nue, puis l'habillage tout en confort. J'ai le terme « repos » qui se fraye un chemin quand je pense au pyj.

Des gestes simples, habituels, presque ordinaires, quoique maladroits au début, mais qui deviennent une réalité essentielle avec la sensation d'union, d'unicité aussi de par son regard et cette volonté de bien faire.
Justement je suis dans une période où je m'interroge sur mes habitudes que je réaménage pour réinvestir autrement mon corps, l'accompagner, le soutenir au mieux.
Dans les quelques maladresses du chir, je vois mes propres tâtonnements dans cette refonte de mon quotidien malgré l'enthousiasme initial. Ce sont du moins les associations qui me sont venues quand j'y ai réfléchi.

J'honore ce corps. J'aime le mettre en valeur. Et, de fait, pour mettre en valeur, cela sous-entend qu’on y entrevoit une valeur sous-jacente, qu'on la reconnaît quelque part quitte à tâtonner dans sa découverte, redécouverte, révélation et ce toujours guidé par le plaisir procuré.
Au delà de l'idée de mise en valeur, j'ai beaucoup de respect pour lui, en lui-même. J'y reviens plus précisément en bas star

Sinon, tu vois, au réveil ou même plus tard, je n'ai pas ressenti de regrets, de manque à en être sortie aussi agréable fut-il.
Comme je n'ai pas ressenti le moment passé avec cet homme avec un arrière goût de frustration ou l'expression d'un manque à ce niveau. Je ne l'ai pas non plus ressenti comme un fantasme. C'est plus que ça, bien mieux que ça.

L'empreinte caressante du rêve reste profondément inscrite en moi. Elle est réelle. Ça me suffit. Faut dire que d'une façon générale, un rien me contente et m'emplit de joie. Ça aide drôlement bien dans la vie.
Et là, dans ce rêve, je crois que quelque chose d'énorme s'est joué. Oui, ça ne peut que me suffire.

Citation :
Prend ton temps Navane. J'espère que tes difficultés sont passagères et que tout rentrera dans la normale pour toi. Bisous du dimanche, et souhait de plaisirs chocolatés.


bouquet

Oui, c'était passager. Je suis en train de me marrer parce que je me dis qu'encore heureux car un jour de plus comme ça, huhu... J'en aurais eu définitivement la conscience altérée.
J'avais besoin de repos, mon corps en avait besoin.


*****


Danaé a écrit:
C'est intéressant Navane. J'ai l'impression qu'on a souhaité t'envoyer un message. Personnellement, je pense que certains rêves sont là pour nous préparer avant certaines transitions (ça peut être des transitions dans la vie réelle, ou des transitions psychologiques)... Je placerais ce rêve dans cette catégorie. sourire

Pourquoi pas, Danaé ? sourire
D'ailleurs ce rêve s'inscrit dans une période où j'ai ressenti une forme de détente dans quelques-unes de mes réflexions avec une mise en ordre.
Cette détente ne concernait pas directement les thèmes de ce rêve, quoique si ça allait dans le triptyque corps/âme/esprit.
Je pense que ça a fait ricochet à l'intérieur. Qu'un cadenas s'est déverrouillé. C'est ainsi que je le perçois. On retrouverait donc cette idée de phase de transition à laquelle tu fais référence.


*****


Flora08 a écrit:
Waw c’est beau tes rêves, Navane! love happy
Moi aussi je rêve...plutôt rêvasse pendant mes heures perdus de glandouille...à Michel T. Weiss

Et bien, quelle énergie Flora laugh
Je te lis et tu me fais un peu penser sur certains points à une des membres de ce forum.
En tout cas, tout mes vœux de bonheur avec Jarod pour transcender ses p'tits coups de mou et la bienvenue sourire


*****


ma Belle des Cieux a écrit:
Quel plaisir Navane de lire ce rêve en ce matin glacial sourire


Tiens, pour accompagner ma prose alambiquée, tu en auras besoin sourire

Spoiler:
 

Ou ça :

Spoiler:
 

J'ai commencé à rédiger mes réponses avant que tu n'écrives ton message et avant de me mettre au repos. Même si elle est formulée différemment, ton interprétation rejoint sur certains points la mienne. Comme pour cheliel, elle me permet de l'affiner et m'apporte de nouvelles pistes de réflexions. Je t'en remercie smack

Citation :
Ce qui est intéressant c'est que ce rêve, bien que très personnel, revêt une portée universelle. Je pense que chacun peut y trouver des éléments faisant écho en soi....

Très personnel, en effet, ma belle... Mon exubérance se fane là où ma pudeur éclot, j'ai hésité à le partager... Je le poste/je ne le poste pas, je le mets en caché/je le mets pas en caché. Oh et puis crotzutzut, c'est dommage de le/de me parasiter avec des tergiversations stériles. Je le poste, il m'a fait trop de bien, tout naturel qu'il est. Peut-être en fera-t-il chez ceux qui pendront le temps de le lire, ou trouvera-t-il résonance dans leur cheminement personnel ?... C'est ce que je me suis dit.
La luxuriance de mon paysage sauvage a donc finalement eu raison de moi.

Citation :
Ce rêve, je le comprends différemment de ce qui a été évoqué plus haut fort brillamment d'ailleurs (chacun peut le comprendre avec ses propres filtres sourire ).

Et je trouve que c'est très intéressant à lire, observer...

Citation :
Je trouve qu'il n'est pas seulement question de beauté d'âme, d'aller au-delà de l'apparence du corps. Je le trouve hyper sensuel et charnel ce rêve.


Et ça tombe bien car dans mon ressenti quant à ce rêve ou même dans ma vision des choses, il n'y a pas l'idée d'aller au-delà de l'apparence du corps. J'allais dire « je ne veux pas aller au-delà ». J'y perçois une forme d'évitement, une manière de l'esquiver, de le contourner. Ou alors aller au-delà en lui faisant face.

En l’occurrence, il y a confrontation (l'altérité) bienveillante (la douche, les gestes tendres, l'habillage) dans un moment intime d'une intensité et profondeur inouïe (la complicité, ça pulsait) qui est venue revaloriser la surface, l'éveiller et induire une sensation de plénitude extrême.

Citation :
Il est question de chaleur, de douche, de lit, de corps qui se frôlent, de lèvres qui se cherchent, de cheveux (je crois me souvenir que les cheveux sont pour toi un élément important constitutif de ta féminité).


Et bien, quelle mémoire... En effet, je tiens particulièrement à mes cheveux. D'ailleurs, c'est lorsqu'il m'embrasse dans les cheveux que la laideur se cristallise. Ce qui est curieux, c'est que je ne me trouve pas laide physiquement. Pas actuellement. Pas depuis des années.
Je ne trouve pas mon corps laid, moche. Aussi ces 2 qualificatifs utilisés, ce ressenti, m'ont fortement intrigué.

Je poursuis ici...

Citation :
Ce rêve est en parfaite adéquation avec ton nouvel avatar, ils sont le miroir l'un de l'autre. Ton corps n'est pas qu'un corps dont il faut prendre soin dans un sens technique, médical mais un corps qui peut être source de plaisir, qui doit vivre sa vie.

Je suis loin de correspondre aux standards de la beauté (comme de nombreuses personnes) imposés par la société.
Mon corps est différent, atypique, bel et bien difforme (belle et bien difforme, huhu laugh ) mais il m'est arrivée de me trouver plutôt jolie. Un sentiment aussi occasionnel que profond.

Mon corps est déjà une grande source de plaisir. J'ai une forte sensorialité. Quand je mange ou bois quelque chose, je suis très attentive au plaisir que cela me procure.
Le moment du bain, par ex, est un moment privilégié. J'adore sentir mes muscles se relâcher sous le ruissellement d'eau. Ça me fait sourire bêtement, là sourire
Quand j'écoute une musique, ce n'est pas seulement mon âme qui vibre, je suis embarquée toute entière. Mon corps répond présent, il ne comprend que ce temps. Je suis toujours dans l'instant.

Je prends aussi beaucoup de plaisir à choisir mes fringues, me parfumer. Bon, je ne me maquille plus beaucoup mais, par ex, je tiens particulièrement à poser moi-même mon rouge-à-lèvres.
C'est un peu bizarre de l'extérieur parce qu'il faut qu'on me lève le bras, me tienne le poignet, l'oriente, etc, mais je retire un bonheur immense de ce geste que je trouve d'une féminité éloquente. Plus que si j'avais laissé faire par quelqu'un. Bien-entendu, la féminité ne s’arrête pas à ces gestes, c'est une attitude, un tout... Ainsi, même lorsque s'échappent ces mots de ma bouche « put☆in, fais chi☆r!!! », ça reste trèèès délicat bigsourire

Mon corps est émaillé de multiples déformations. J'ai notamment des côtes en bréchet (forme de parapluie), sternum proéminent et une clavicule très saillante. Et bien, lorsque je mets une chemise, je préfère que les premiers boutons soient ouverts. C'est plus joli.
J'ai parfois eu le sentiment d'être plus à l'aise, plus confiante dans ma féminité que certaines femmes pourtant sublimes. Et quand ça allait mal, je ne suis pas certaine d'avoir été si éloignée que ça de certaines femmes qui exprimaient un malaise quant à leur corps pas handicapé, au niveau de la douleur interne.

Plutôt crever que de traîner en pyjama chez moi même malade. Ça ne me viendrait même pas à l'idée... Rien que d'y penser, j'ai un error system là-haut... C'est important pour moi d'être présentable, pas hyper apprêtée (« la simplicité est la sophistication suprême » – Léonard de Vinci), mais simplement présentable.

Je fais honneur à ce corps. C'est presque une forme d'accompagnement, une façon de le soutenir et de lutter avec lui, près de lui.
Tu vois, le rouge-à-lèvres ou plus largement ces petits riens si vénusiens, j'y entends métaphoriquement tout la clameur d'un village d'irréductibles gaulois.

Je ne le trouve pas moche car c'est un corps malade.
Il y a un consensus sur la notion du beau et de la laideur (les représentations sociétales, toujours) mais si je ne trouve pas mon corps beau, je ne le trouve pas moche non plus car c'est un corps malade. Je sais bien l'étrangeté et l'incohérence de mon raisonnement.
Je ne peux pas le trouver moche d'être malade, différent, comme je ne peux pas trouver moche le corps d'un autre handicapé. Ça transpire presque d'une humanité brute.
Et je serais la première à écraser mon bâton de rouge-à-lèvres à la gueule de celui qui prétendra le contraire. Avec mes p'tits bras. Quoique, un boxeur m'a dit quand j'avais 12 ans que j'avais un sacré crochet du gauche, niveau mots lol

Plaisanterie à part, je ne peux pas le trouver moche quand je sais ce par quoi il est déjà passé et ce par quoi il passe. Par contre je le trouve magnifique de me supporter... Ah ça, oui, il a un sacré mérite bigsourire lol

Je le comprends dans sa mécanique que je connais parfaitement. Et comme cet œil distant du chir qui me rassure, je sais que parfois c'est avec un regard et un vocabulaire médical/clinique que je l'observe. J'ai baigné là-dedans.

En fait, je connais les mécanismes de ce corps, du moins certains, je les ressens.
Dans l'anarchie apparente, je décèle une forme de logique dans ce que j'appelle « l'effet boule de neige ou l'effet domino », de cohérence qui lui appartient, avec un équilibre différent que je trouve dans un certain sens magique et fascinant. Comme une certaine harmonie recréée dans le bazar initial.
Et lorsque j'écoute son langage, que j'en comprends l'articulation, quand j'en prends la mesure, je n'y vois aucune laideur. Là, c'est mes z'amants en Vierge dissonants à Uranus qui causent.
Cette pensée-là est toute jeune. 1 an tout au plus.

Pourtant, mon inconscient choisit l'image du couple pour poindre un rapport conflictuel au corps car je me suis mise à le trouver moche, me trouver moche avec une série vertigineuse de complexes (et à tous les niveaux de mon être) quand il y a eu un homme dans les parages.
Le moment du bain, que j'ai pris pour exemple plus haut, était devenu de l'ordre de la torture, le maquillage une façon de me camoufler. J'ai été alors odieuse avec moi-même.

Avant ça, je n'avais jamais souffert du regard des autres ou du mien. J'ai toujours été bien accepté même si mon souci de perfection me faisait craindre un rejet pour une mèche de cheveux récalcitrante plus que pour le fait d'être handi. Ce n'était pas le truc prise de tête chez moi.
Comme je l'évoquais récemment sur un autre sujet, mes soucis de santé et une histoire personnelle lourde à porter (j'en ai compris l'impact qu'une fois adulte) ont fait que j'avais le sentiment d'être celle qui devait faire sourire, qui ne devait pas inquiéter, qui devait exceller. Il m'est alors arrivée de négliger les signaux que mon corps m'envoyait. J'étais presque coupée de lui en raison de la peur alors éprouvée. Dans son déni. L'extrême lucidité était devenue refus de voir la réalité. C'est un lointain passé.

Je peux comprendre que le fauteuil, la coquille puissent interpeller un regard dans la rue mais ce n'est pas blessant. Et puis, je réponds toujours par un bonjour souriant. Je suis comme ça.

Citation :
Pour moi, la "fenêtre" peut représenter l'ouverture sur l'avenir mais aussi "la fenêtre de l'âme".


J'ai associé fenêtre à ouverture mais pas à fenêtre de l'âme. Bien vu sourire

Citation :
Citation :
Au matin, toute papillonnante

bigsourire

Le mouvement, la légèreté qui suit une transmutation...

Citation :
Tu es peut-être dans un processus de conscientisation (le soleil) de tes besoins émotionnels, féminins, inconscients (nuit); prête à laisser briller l'unité de ton corps/âme/esprit....

Cette nuit-là, la Lune transitait mon Soleil Balance/MVIII, entre autres. Un aspect rapide qui fait écho à cette partie de ta lecture...
Il y a quelque chose de cette dimension-là, en effet.

Citation :
Dans les rêves, tous les personnages sont sensés nous représenter. Tu es aussi bien ce chirurgien qui est en capacité de réparer, magnifier, que ces splendides jeunes femmes.


J'ai aussi cette approche pour l'interprétation, avec l'utilisation des associations libres. J'en parle sur ce post en caché.

Citation :
Seulement, elles sont en salle d'attente, et là, je pense à ton ancien avatar où cette magnifique femme tente de sortir de sa chrysalide.

C'est mon avatar n°1. J'y reviens toujours sourire
Cette image tout en féminité, c'est vrai, me dit que rien n'est figé, que tout est en évolution et pas forcément dans la facilité. Que les fausses croyances qui aliènent aujourd'hui en empêchant l'expression pleine et entière de ce que l'on est profondément ne doivent pas être sous-estimées. Que si on se laisse happer vers le bas par ce puissant tiraillement, c'est la nécrose du dedans.
Dans le processus de métamorphose, le moment qui précède la sortie de chrysalide est le moment le plus difficile car réclame une force et une volonté inouïes. La tension intérieure est alors maximale. La force est vitale et la pulsion est de vie.
Donc quand tu sors de ton cocon après une dernière poussée la tête la première, tu es un peu décoiffée mais tu respires à plein poumons bigsourire

Dans un an, je postule à Miss Univers doute2 laugh

Citation :
La temporalité, on y revient.... Tu ressens peut-être l'urgence de pouvoir exprimer toute cette beauté et cette unité intérieure, de les assumer (en salle d'attente pour le moment).


Temporalité que l'on peut lire dans cette douche. C'est un rythme/un marqueur journalier.
J'avais aussi l'impression que le temps s'allongeait dans le rêve, qu'il se distendait, ralentissait et que je pouvais me délecter de ce bien-être à loisir, me fondre dans ce cocon. De prendre le temps.

Une certaine urgence m'a toujours habitée avec le côté speed, vivante qui coexistait avec le côté force tranquille, indéboulonnable, ancrée.
Sauf que je ne suis plus dans ce tempo. Je ne veux plus, je ne peux plus. J'ai du plaisir à créer, à partager, à échanger mais pas dans l'urgence. C'est ce que je me disais récemment (avant le dernier épisode douloureux). C'est important à mon bien-être, c'est certain, mais je n'en ressens pas l'urgence. Je crois que j'en ai peur car je ressens fortement l'appel uranien (oppo à Mercure N, en conj à Mercure prog au MC) et qui amène parallèlement beaucoup de tension.

Je me cale sur mon corps. Je ne force rien. J'aspire juste au calme, à la maîtrise de mes énergies. Je ne peux plus me permettre de faire n'importe quoi et c'est sans regret.
Je pense depuis peu, tu le sais, à l'hygiène alimentaire. Je veux offrir ce qu'il y a de meilleur à mon corps, des choses saines. Y'a une carte à jouer ici. Ça peut paraître anecdotique mais c'est pour moi, c'est une avancée importante.
Je pense qu'il y en aura d'autres en ce sens et notamment pour canaliser mes énergies et aider mon corps à récupérer.

Citation :
Moi je crois que c'est toi qui dois te rapprocher de toi-même dans tout ce qui te constitue. La rencontre magique ne concerne, à mon avis, que la rencontre avec des parties de toi qui tu aurais peut-être négligées jusqu'à maintenant ?

[...]

Point de vue transit, je trouve que le travail plutonien à ton Soleil entamé ces dernières années n'est pas anodin... Il s'attèle maintenant à ton Mars, maître de 2 (corps, valeurs, jouissance des biens....) et à ta Vénus, maître de 3 et 8 (échanges, transformation, expérience partagée...).
Au-delà des maîtrises, Pluton qui a travaillé ton Soleil et vient maintenant soutenir ta conjonction Mars/Vénus a touché ton essence, ton intimité, ton égo pour maintenant (re?)distribuer les cartes dans la manière de vivre et d'assumer tes z'amants.
Quel beau programme ! star


En réfléchissant à ce rêve, je me suis dit qu'il devait y avoir un réajustement à opérer. Une mise à jour à effectuer pour un renouveau. Je ne fuis pas, j'y vais malgré le malaise ressenti face à la plaque et puis après avec l'embrassade. Je fais face au chirurgien esthétique. Et ça, c'est vachement rassurant quelque part.

S'il y a le côté papillonnant et même une appréhension sereine des choses, j'ai l'impression que toute ma vie j'ai été à l'essence. En même temps, y'a pas de côté papillonnant possible et authentique sans être aller à l'essence.... Je creuse tout le temps, je ne crains pas de me salir les mains en les plongeant dans le cambouis. Mais je n'expurgeais sans doute pas assez.

Le carré de Pluton à mon Soleil Balance, je l'ai senti passer. Tu as assisté en live au truc. En trois ans et notamment cette année, il y a eu un sacré changement en moi par la farce des choses.
Il y a clairement un avant et un après avec entre autres un repositionnement au niveau relationnel (j'ai appris à décliner des sollicitations, à dire non), mais aussi émotionnel avec une meilleure expression de mes ressentis et notamment dire quand ça ne va pas, dire « je suis fatiguée ».

Je me demande s'il ne s'agirait pas aussi d'une phase d'intégration. C'est curieux, j'ai l'impression de disposer de nouvelles clés de compréhension (conscientisation) et qu'il me reste à les essayer dans la mécanique de mon être (intégration) que je pressens.

Le transit de Pluton en bel aspect à mes z'amants en Vierge me fait penser au mot « coalescence ». Un de mes mots préférés qui fait écho à l'idée de me rapprocher de moi-même.

Bah, je verrai bien... Je laisse infuser, tout viendra naturellement.


*****


C'est long, parfois ambigu, je sais bien... Je tenais à faire un retour sur vos différentes lectures que je n'attendais pas, je dois bien l'avouer.
C'est toujours très enrichissant en plus de me permettre de voir où je me situe, au moins à cet instant.

Merci à vous, Kiss, Love, etc... smack
Revenir en haut Aller en bas

cheliel

cheliel

Un carnet des rêves ! - Page 4 Profil11
Un carnet des rêves ! - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Un carnet des rêves !
Un carnet des rêves ! - Page 4 I_icon_minipost_participateSam 22 Déc 2018 - 23:15

Merci pour le retour détaillé et riche d'introspection. Tu es un être si riche. Merci d'être toi et d'explorer cette condition humaine pour nous la retransmettre avec une si belle philosophie. Te lire me rend humble et m'oblige à tout relativiser. Tu me grandis dans chaque phrase que tu offres comme un cadeau d'amour. C'est en tout cas ainsi que je le vis. Je t'aime Navane et même si je ne t'ai jamais vu, c'est étrangement vrai.
Revenir en haut Aller en bas

Navane

Navane

Un carnet des rêves ! - Page 4 Profil11
Un carnet des rêves ! - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Un carnet des rêves !
Un carnet des rêves ! - Page 4 I_icon_minipost_participateDim 23 Déc 2018 - 12:24

Je me dépatouille, cheliel... fleur smack fleur

Tiens, la meilleure philosophie qui soit bigsourire

Spoiler:
 

star
Revenir en haut Aller en bas

cheliel

cheliel

Un carnet des rêves ! - Page 4 Profil11
Un carnet des rêves ! - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Un carnet des rêves !
Un carnet des rêves ! - Page 4 I_icon_minipost_participateDim 30 Déc 2018 - 14:01

Un rêve particulièrement bouleversant cette nuit, sous forme d'histoire.

J'étais un orphelin et j'avais été adopté par un maître en arts martiaux, peut-être quelqu'un de la haute société, un général ou un noble, enfin quelqu'un d'important dans la hiérarchie sociale.

Avec son fils biologique, il nous entraînait au combat, dans le respect de la tradition et des enseignements millénaires dont il était le détenteur. Mon frère et moi étions complices et tout deux faisions la fierté de notre père et maître.

Pourtant, est survenu un incident. Un jour où nous nous entraînions à manier le sabre sous l’œil attentif de notre père, j'ai tué mon frère sans le faire exprès, simplement parce que je maniais la lame si expertement qu'il n'a pas pu esquiver mon dernier coup, qui lui trancha la carotide.

La culpabilité et l'horreur m'ont figés, j'étais complètement défait. Je m'étais battu seulement pour la performance, sans colère ni haine, et je l'avais été trop alors que nos sabres n'étaient plus de bois.

Et que dire de notre père qui ne m'accusa même pas alors qu'il pleurait la perte de son héritier légitime. J'avais envie de mourir et il m'en empêcha.

Un songe vraiment très étrange, sachant que je n'aime pas me battre, que je n'ai aucune connaissance martiale et que je ne connais rien de l'Asie si ce n'est ces images d’Épinal cinématographiques.

J'ignore ce que ça peut signifier. doute2

Peut-être que l'étude du Ba Zi et des éléments vus par les chinois m'a plus influencé ces derniers jours que je ne voudrais l'admettre. Wink
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Un carnet des rêves ! - Page 4 Profil11
Un carnet des rêves ! - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Un carnet des rêves !
Un carnet des rêves ! - Page 4 I_icon_minipost_participateDim 30 Déc 2018 - 18:29

Ah ben moi aussi le rêve que j'ai fait cette nuit a été influencé par mes lectures !!!! Je lis beaucoup de thrillers et de policiers.

Alors j'étais dans une ville, bon, une ville quoi, quelconque, juste un peu grise.
Il y a eu un meurtre (narmol), un homme nommé Harry avait été assassiné, et les autorités policières enquêtaient. J'étais avec un groupe d'amis et régulièrement, deux petites filles jumelles d'environ 6-7 ans étaient dans les parages. Elles ressemblaient aux soeurs Olsen dans leurs années "La Fête à la maison", elles ne souriaient jamais (holy gosh ça devait être elles alors lol ), elles marchaient d'un pas assez lent et au même rythme, avec une robe blanche. Elles avaient le regard vide et menaçant, bref, elles étaient très bizarres, et je sentais que c'étaient elles qui avaient tué Harry.
Et je sentais qu'à chaque fois qu'un objet appartenant à quelqu'un se retrouvait entre les mains des jumelles, c'était que le propriétaire de cet objet allait passer un sale quart d'heure.

On était sur un quai de gare avec une copine (qui était Cheryl de Riverdale), on ne savait pas spécialement où on voulait aller, mais on y allait lol ! Les jumelles marchaient à leur rythme très lent, et sont passées à côté de nous en nous dépassant. Elles tenaient un plateau en argent avec des objets dessus. Dont une boîte qui m'appartenait. Je n'y avais pas fait attention, Cheryl avait l'avait vue, et l'a vite enlevée du plateau des jumelles pour me le rendre sans qu'elles ne s'en aperçoivent.

Après, je n'ai plus fait attention à ma boîte, on est montées dans le train, sauf que Cheryl et moi on a eu un bug et on n'est pas montées pas dans la même partie du wagon. Je l'appelais pour qu'elle fasse demi-tour et pour qu'elle me rejoigne, mais il y avait tellement de monde qu'elle ne m'entendait pas.

Du coup je suis quand même montée et je me suis dit "tant pis, je vais la rejoindre même si je monte par ce côté, ça se rejoint".
Sauf qu'il y avait du monde (dont un garçon qui était dans ma classe au collège, Romain). Ils me tournaient le dos, donc je leur dis "Pardon" plusieurs fois pour qu'ils me laissent passer. J'ai dû hurler "PARDOOOOOONNNNN" dans les oreilles de Romain mais il ne m'entendait toujours pas.

Et là, j'ai commencé à me demander si, à partir du moment où Cheryl avait récupéré ma boîte, les creepy twins l'avaient vue, n'avaient pas réagi sur le moment, mais ont profité d'un moment d'inattention de ma part pour prendre son apparence, faire disparaître la vraie Cheryl, et du coup me planter avec ma boîte. Et du coup, tous ces gens étaient des habitants de cette ville fantôme dans laquelle j'étais, et dans un train fantôme. Ça me paraissait clair puisque je les soupçonnais depuis le début de l'histoire.

Après, je me rends compte que j'étais dans un film avec une mise en scène, et que les actrices qui jouaient les creepy twins recevaient un bulletin de la part du metteur en scène. Elles n'ont pas eu de note, mais l'une a eu comme commentaire "Beurk !" et l'autre a eu "Pouah !" mdr !!!
Vu le coup de flip que j'ai eu, j'en conclus qu'elles ont été diaboliquement et horriblement performantes et convaincantes laugh

Puis après je me suis réveillée, the end Very Happy
Revenir en haut Aller en bas


Mû

Un carnet des rêves ! - Page 4 Profil11
Un carnet des rêves ! - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Un carnet des rêves !
Un carnet des rêves ! - Page 4 I_icon_minipost_participateMer 16 Jan 2019 - 2:53

Neptunia a écrit:
C'est marrant ce rêve Wink Par contre je ne sais pas l'interpréter par rapport au planètes ^^
Ca m'arrive aussi de rêver que ma tenue change sans que je ne m'en aperçoive !!

Mes derniers rêves en date !

Un carnet des rêves ! - Page 4 Rzove_10

Un carnet des rêves ! - Page 4 Rzove_11


- Onirique soit qui mal y songe -


******************************************

1ere arrêt station : Neptunia Beach Club


******************************************
C’est sympa ici, je ne connaissais pas ici. Il y a du bleu on se croirait au bord de la mer. sunny
Cela fait un peu club-méd, on doit bien se marrer et puis il y a plein de dessins partout.
Hum pour les rêves, faut quand même pas abuser du Mojito avant de te coucher. hippie
Sinon en parlant de marée, mon œil pas fûté a été attiré par ton rêve du Samedi 10 nov.
Elle est bien ronde (ton écriture, bien sûr, on va pas se fâcher ) c’est agréable à lire.
( Ha, oui, comme on ne se connaît pas, on a beau être au club,
j’ai l’âge d’être ton père, je ne drague pas, je ne suis pas un vieux beau,
juste un vieux en vacance avec Maman et de toutes façon je ne suis pas un mec facile.
Mais par contre j’aime bien rigoler.) veryhappy

Neptunia a photographier, outre son pouce :

Je fais la sieste avec Simba. (Le marin Tunisien avec des moustache ??
Celui qui donne des cours de planche à voile ?? Bon, on s’en fou.)
Je rêve que je me brosse les dents
et que les poils de la brosse à dent se dé-
tachent. Plus je les enlève de ma
bouche plus j’en ai
(ça va faire plaisir à tes voisins de table, enfin des vacances. On s’en fou aussi.)
Je crache, et l’eau devient rose, je
comprend que je commence à saig(ros pouce avec un ongle un peu rongé)- Gné !!?
Je me regarde dans la glace, et m(erde gros pouce avec un ongle un peu rongé).
canine droite commence à se détac(hiotte, toujours le gros pouce…)
Mon cerveau comprend que je rêve ( C’est pratique un cerveau qui comprend, mon pouce en l’air )
et je touche cette canine avec ma
langue pour m’assurer que je suis
bien en train de rêver. La canine est
bien en place, bien stable, du coup
( Ouf, j’ai eu peur )

via GIPHY


mon corps se réveille, il suit mon
cerveau
(ça c’est bien ça !!! Quand le cerveau il suit le corps c’est toujours bon signe). up

Bon je rigole, mais il y a quand même un message simple envoyé par ton subconscient.
D'abord, la bouche c'est la maison I.
Je pense que cela tourne autour d’une ou plusieurs de ces propositions :

1 - Tu n’es pas encore prête à te remettre en couple. (Mais ça t’arrange)

2 - Ton chat va encore se faire la malle.

3 – Tu vas avoir une proposition au bouleau, genre télétravail ou visio-conférence.

Neptunia, ta fraîcheur, ton franc-parler, l’absence de masque (surveille quand même ta peau, hein)
font plaisir à voir. C’était ma contribution à une meilleurs compréhension de toi. bigsourire
Ne me remercies pas. siffle
doute2 doute2
Ha oui, car je serai peut-être absent, donc voici quelques réponses complémentaire à d’éventuelles questions :

Spoiler:
 
Spoiler:
 
Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 
Spoiler:
 

PS pour ton dernier rêve, film, livre vu/lu récemment c’est purement défoulafond.fume
Maintenant dans le style thriller noir qui fait faire pipi de peur, ce rêve pourrait bien indiquer
car on sait jamais de quoi l’avenir sera fait...
que
Spoiler:
 
Sur ce, bonne nuit Neptunia et fais de beaux rêves. Sleep noel

******************************************

2eme arrêt : Navane enchanted kingdom


******************************************
Gazouillis d’oiseau, bruissement de feuille, calme paix et douceur, règnent dans la forêt.
Avant que son bolide Fée-à-rire, celui à la Licorne cabrée, ne prenne la poudre d’ex-gambettes slalomant à travers les airs, entre les troncs millénaires .
Des gnomes affirment qu’ils n’ont jamais vu que ces feux arrière, certains trolls prétendent que son terrible engin couvre le bruit du tonnerre, que ses pots d’échappements ressemblent aux éclairs dans la tempête.
Il se dit dans le petit peuple, que cela est fort possible,
lorsqu’elle a passé la nuit dans une fleur de Brocoli…
Ha quel monde merveilleux à la senteur enivrante. ange

1/Transits

Mardi 11 décembre : Il y a une semaine j’ai fait ce rêve ...
Au niveau des transits : 

☆ Lune Balance C en conj au Soleil Balance/MVIII
☆ La dissonance C Vénus (MVIII)/Uranus (MII) qui a aspecté et re-aspecté mon Mercure Balance/MVIII (maître MVII)
☆ Mars/Neptune C dissonant à mon IV/X – Uranus
☆ Mercure rétro C en conj à Saturne Scorpion/MIX, carré Lune Lion N
☆ Pluton C qui relâche sa dissonance à mon Soleil Balance/MVIII et en bel aspect à un de mes z'amants en Vierge – Mars/MVII

Arrow Donc tes transits au 04 décembre 2018

Un carnet des rêves ! - Page 4 Navane10

Je remarque :

- Uranus C opposé Mercure N en axe d’un cerveau pas lent du tout, avec Lune N et Neptune N.
Un scientifique ou un médecin, un précurseur découvre, travail sur des choses ou d’une manière originale.

Cet Uranus en Bélier outre les causes altruiste peut amener, je cite, à vivre une aventure dépassant les forces humaines. Influence d’un groupe social, on voit que tu es bien entouré ici. En négatif cela peut-être une ou des opérations chirurgicales.

Pas d’inquiétude il est bien soutenu, et est en
opposition Mercure /M8 je trouve que cela cadre tout à fait avec ton intervention mentale en quelque sorte.
Aspect lent, amplifié par le transit de Vénus C passant sur ton Mercure N.

- Neptune C opposé Uranus N aspect de fond, qui peut indiquer
un changement de spiritualité, ou nouvelle façon de penser

- Kiron C en Poissons apex d’un Yod sur tes planètes N Lune /M6 santé et Mercure /M8
Elles montent d’un niveau de conscience, il y a une notion de guérison bien évidement.

- Neptune C et Kiron C ont reçu l’intervention et le renfort
du chirurgien Mars à tour de rôle du 4 au 31.

Je ne retiens que ce qui va dans le sens de mon interprétation ci-dessous, hé oui. Very Happy


2/Une interprétation.


Je sais que tu n’est pas très porté spiri-tue-elle (Argh), et cela peut ce comprendre, lorsqu’il faut se battre tout les jours avec la matière, pourtant tu sais t’en échapper avec brio(che).

Tu préféreras certainement le spiri-truelle, c’est une version sans dogme où chacun construit, brique par brique, une vision personnelle, fait de lecture, d’information, d’observation et d’expériences personnelles.

Je suis un grand maçon, devant l’éternel, la source, la nature, la particule primaire, le ciment élémentaire, bref, devant ce que tu veux.
J’ai fais mes début il y a très longtemps avec un livre de physique cantique (il y avait un 45 tours dans le livret avec une prière ritournelle).
(8 mn de connaissance sur l’univers, je préviens, ce n’est pas accessible à tous...)

https://www.youtube.com/watch?v=eJi-6kZiMWw

Beaucoup attribuent l’origine des loges franc-maçonnique aux bâtisseurs de cathédrale,
il n’en est rien, ils nous prennent pour des jambons.
( Chut, c’est un secret, je risque de finir à la broche).
Car tout a commencé avec les trois petits cochons.
(Pourquoi ça part toujours en live quand J’écris...)

Bon c’était l’introduction pour arriver à bon porc,
tu comprendras plus loin :

Table d’opération, bougies scialytique, musique d’ambiance
https://www.youtube.com/watch?v=zOnQOhROJvs


* C’est plus, qu’un très joli rêve, et je pense comme l’instigatrice du carnet de rêve, il y a un message.
Comme le rappelle Angèle, chacun y transfère une vision personnelle, je fais donc fi de notions charnelle, de rapport au corps, ou à l’amour, autre que pour instaurer une complicité nécessaire.

Ce qui est important pour la réalité de mon développement, ce sont tes ressentis essentielles.

Si tu devais le résumer en un ou trois mots, lesquelles ? Par exemple :

Citation :
De la douceur, oui, beaucoup... C'est vraiment ce qui ressort, ce que j'en garde.
 

Citation :
Un bien-être que je sentais se déployer, s'incarner tranquillement dans chacune des fibres qui me constituent. Dans cette rencontre, un sentiment de plénitude absolue et de pureté. Se laver, se débarrasser des peaux mortes avec la fraîcheur s'ensuit. Je dis d'ailleurs que je me sens "nouvellement bien"

Citation :
Sinon, tu vois, au réveil ou même plus tard, je n'ai pas ressenti de regrets, de manque à en être sortie aussi agréable fut-il. 
Comme je n'ai pas ressenti le moment passé avec cet homme avec un arrière goût de frustration ou l'expression d'un manque à ce niveau. Je ne l'ai pas non plus ressenti comme un fantasme. C'est plus que ça, bien mieux que ça


Citation :
Au réveil, j'étais bien. Incroyablement bien. Aucune tension que ce soit dans ma tête ou dans mon corps. Quelque chose de surprenant aussi : je respirais mieux que d'habitude, comme si ma cage thoracique s'était assouplie, dépliée avec de meilleurs volumes.


C’est pratique, car tu te connais bien. Je fais très simple.
(je raconte une histoire, bien sûr, comme toujours).


Il est admis par certain l’existence de guide que l’on aurait, à plusieurs niveaux.
Il existe dans ces niveaux des guérisseurs.
(il est dit que certain ont pu exercer un moment ou l’autre sur terre,
cela faciliterait la chose). Arkania comprendrait ce que je veux dire.

Deux choses :

- Pour être efficace il doit se présenter sous la forme la plus adapté au receveur.
Il doit y avoir adhésion, pas peur ou rejet.

- Il faut demander c’est obligatoire. Notion, blanc ou noir. Rien ne se fait contre ta volonté.
Tu t’es déplacée intentionnellement, tu aurais pu ne pas le faire. Notion de libre arbitre.

Citation :
J'allais dire « je ne veux pas aller au-delà ». J'y perçois une forme d'évitement, une manière de l'esquiver, de le contourner. Ou alors aller au-delà en lui faisant face


Citation :
Je veux offrir ce qu'il y a de meilleur à mon corps, des choses saines. Y'a une carte à jouer ici. Ça peut paraître anecdotique mais c'est pour moi, c'est une avancée importante. 
Je pense qu'il y en aura d'autres en ce sens et notamment pour canaliser mes énergies et aider mon corps à récupérer

Il ne peuvent effectuer de miracles, un corps usé est un corps usé,
mais grandement faciliter certaines choses avec l’aide du receveur.
Il ne peut aller contre un chemin de vie (hou, le vilain mot camouflé).
Plus tu conserves un niveau vibratoire élevé mieux c’est.
Tu as un nouveau médecin traitant, et tu le sais.
Ce n’est pas donné à tout le monde.
Tu as peut-être pu le connaître autrefois. Tant qu’à faire, autant y aller à fond, n’est-ce pas.

Je ne peux que t’inviter à le consulter régulièrement Navane,
il ne coûte rien à la sécu, un sourire, des remerciement et une redistribution
comme tu le fais déjà.
Aller au bout de son chemin de vie,
seront sa seule rémunération.
Mais il faut le demander.

Bien sûr, ça ne peut être qu’un complément à la médecine traditionnelle.

On peut admettre que tout soit le fruit de ton cerveau, mais tu dois le ressentir.
En fait la seule chose qui compte, c’est le résultat.

Bref, une belle histoire, comme tu l’auras compris. Réfléchis y, même si j’ai noyé le poisson. pouf

- Au fait, tu ne le décris pas, mais c’est peut-être normal, quel tête a-t-il ?

( NON, sans doute est-il mieux que tu gardes cela pour toi. Tu le sais puisque tu ne l’a pas décrit)

style Nip/Tuck, ou peut-être ce jeune étudiant prometteur que j’ai déjà croisé dans des couloirs d’un hôpital.
Bah, oui, tu l’as compris fin du rire, bon je sais que cela brouille le message, mais on ne se refait pas…

https://youtu.be/4fvAEqkHwvA?t=130

fleur

******************************************

3eme arrêt station : Cheliel


******************************************
Ho je connais aussi ici ! Mais le décor a bien changé...
Voyons ce rêve vu par un psychologue de comptoir adepte de lecture spéculaire.

1/
Citation :
« Un songe vraiment très étrange, sachant que je n'aime pas me battre, que je n'ai aucune connaissance martiale et que je ne connais rien de l'Asie si ce n'est ces images d’Épinal cinématographiques. »

L’environnement n’a en effet aucun intérêt ici,
malgré l’éloignement (asie), tu connais le sujet (fond du rêve)

Citation :
Peut-être quelqu'un de la haute société, un général ou un noble, enfin quelqu'un d'important dans la hiérarchie sociale.

Bien sûr, on pense d’abord à l’estime de soi, même si cela peut surprendre, elle à l'air bonne ;
donc reste la place du père lui même que tu places très haut dirait-on, mais bon on attaque un autre sujet...

je vais m’intéresser au fond. Mais rien de bien nouveau me semble-t-il.

1/
- Un père = ton subconscient

- Une dualité, deux demi-frères, un seul biologique = la personne réelle.

- Le double, l’adopté, pris à son propre jeu prend tellement d’assurance qu’il en détruit malencontreusement l’individu.

Le personna veut usurper l’identité réelle ; la tuer.
Peut-être le signe avant coureur d’un trouble dissociatif de l'identité, une réalité altérée de l’égo, une perte d’identité.

Ce n’est sans doute là qu’un avertissement, bien sûr.
Il y a peut-être une souffrance à moduler selon l’intensité du malaise/peine ressenti lors du rêve.
Sans doute certaines protections récentes (Art martial - apprendre à se défendre) amplifient au final ce ressenti.

(Pour ceux qui veulent dissoudre l’ego, je connais des pro.)
https://www.youtube.com/watch?v=h_2iPKrT0EA

2/
Si l’on regarde, on pourrait y voir, un simple jeu au départ,
qui confiance aidant, assurance gagnant, sous les yeux aveugles de l’adulte,
mène à une erreur qui s’avère fatale…

En sport de combat, il y a des armes d’entraînement, des protections, des règles
et des arbitres, rien de cela ici, l’accident est prévisible,
le maître ne peut l’ignorer.

Le père lui ne peut t’en vouloir, car il est entièrement responsable de ce qui arrive,
il est coupable.

Mais il ne dis rien et te laisse avec ta culpabilité…

Au résultat, Le père/maître laisse ces deux fils gâcher leur vie, la sienne, et celle du thème entier.

Ici dans ce rêve, ou ailleurs n’est-ce pas,
à l’origine l’adulte est responsable face à l’enfant,
n’inversons pas les rôles.
Mais si je dis à l’origine, c’est que par survie, défense,
certaines natures vont adopter un des angles Karpmanien,
et un triangle, et cela a beau être un triangle, les rôles eux ils tournent.
Mais il faudrait une suite du rêve.

3/
Une autre approche serait de voir ces deux garçons, comme des âmes-sœurs.
Une confiance réciproque semblerait de mise.
Sans cela il pourrait arriver que l’une de ces âmes-sœurs finisse par blesser cruellement la seconde...

Il ne faut pas oublier, que parfois les mots et les rêves sont des armes plus aiguisés qu’une épée.

4/
Au final toi seul, sait quelle est ce combat Cheliel.

Pour rester dans le Do, la meilleur défense c’est de l’éviter ( le combat, pas de planer en l’air).,
Ton cheminement est clairement inscrit pour qui sait lire, comme tu le dis.
je n'ai donc pas d'interrogation supplémentaire, hormis l'espoir que mon para 3 soit bien clair.

Puisque nous ne nous connaissons pas, sache que je n’attends pas de réponse.
Il n’y a pas ici, je pense, de sujet à échange ; seulement une vision, la mienne, forcément altéré puisqu’unilatérale.
Ce sera beaucoup plus simple car de toute façon, je dois repartir, j’ai un train à prendre.

Je vais le faire sur une note plus primesautière, car le BAZI m’inspire également,
sans doute le souvenir d’une bande de vieux copains qui le pratiquait il y a quelques décennies.

https://www.youtube.com/watch?v=GT563M563kU

sorti pouf
Revenir en haut Aller en bas

Navane

Navane

Un carnet des rêves ! - Page 4 Profil11
Un carnet des rêves ! - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Un carnet des rêves !
Un carnet des rêves ! - Page 4 I_icon_minipost_participateMer 16 Jan 2019 - 12:03

*JOIE incommensurable*

2h53 du mat'... Bah alors, mon vieux, t'as arrêté la camomille ? doute2 bigsourire

fleur smack
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Un carnet des rêves ! - Page 4 Profil11
Un carnet des rêves ! - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Un carnet des rêves !
Un carnet des rêves ! - Page 4 I_icon_minipost_participateMer 16 Jan 2019 - 13:44

+1 Navane Le retour du ver-solidaire happy
Revenir en haut Aller en bas


Mû

Un carnet des rêves ! - Page 4 Profil11
Un carnet des rêves ! - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Un carnet des rêves !
Un carnet des rêves ! - Page 4 I_icon_minipost_participateJeu 17 Jan 2019 - 1:21

Citation :
2h53 du mat'... Bah alors, mon vieux, t'as arrêté la camomille ? doute2 bigsourire

Nan ! Tu es marrante, ce n'es pas toi qui attends que l'infirmière de nuit s'endorme,
pour piquer sur le tableau, la clef de la salle où se trouve le PC/loisir de l'hospice.
Et tout ça à quatre pattes sans la réveiller...

Sinon au menu du soir c'est :
- camomille + couche incontinent
- ou un gâteau sec et au lit...
Bref, j'aime bien les gâteaux.

Arrow Sale gosse lol

PS Ugh fille de Limoges-en-haute-vienne.
Revenir en haut Aller en bas
 

Un carnet des rêves !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News



" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~
~Vidéos~
Un carnet des rêves ! - Page 4 Pierre12 Un carnet des rêves ! - Page 4 Notes-11
~Musique pour Relaxer~