Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiFAQRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion






Ciel à l'instant


Éphémérides


Position actuelle des planètes

Astrodienst

Astrocarillon
Les 4 déesses


Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteVoir ses messagesVoir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Vie et paradoxe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité

Invité

MessageSujet: Vie et paradoxe
Mar 4 Aoû 2015 - 8:20

La vie est faite de paradoxes et d'absurde. Est-ce pour autant, qu'elle est dénuée de sens?
Revenir en haut Aller en bas

blacksnacke

avatar

MessageSujet: Re: Vie et paradoxe
Jeu 6 Aoû 2015 - 0:41

peut tu cité un exemple ?

sinon je dirait qu' elle n'a de sens que celui qu'on veux bien luis donné :)
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Vie et paradoxe
Jeu 6 Aoû 2015 - 20:08

blacksnacke a écrit:
peut tu cité un exemple ?

sinon je dirait qu' elle n'a de sens que celui qu'on veux bien luis donné :)

Alors mon cher petit BlaacK Snaake!! Es-tu si venimeux que ton pseudo laisse penser? "humour"!!!
Paradoxe/Absurde... alors disons comme exemple... Quand une personne tue quelqu'un par amour, est-ce vraiment de l'amour?? N'est-ce pas un paradoxe de la vie de tuer quelqu'un par amour??
Est-ce vraiment de l'amour, de tuer son prochain?
paradoxe, absurdité, pour toi ou pas? Cela a-t-il un sens ou pas? Si cela n'a pas de sens, la vie continue-t-elle à avoir un sens ou pas?

Autre exemple, une personne ayant une femme et 3 enfants se trouve dans un choix cornélien, où il doit sauver de la mort, ou sa femme et un enfant, ou ses deux autres enfants... est-ce absurde, cela a-t-il un sens... la vie continue-t-elle a avoir un sens pour cette personne qui vit ce choix cornélien?

Je crois que la vie est faite de milliard d'exemples ou l'absurdité et les paradoxes surgissent... n'en as tu jamais vécu, blacksnake? Si non, pas trop l’intérêt d'en parler, si oui quel est ton point de vue sur le sujet?


Autre question sur le même sujet.
Quel pourraient être les aspects ou les astres pouvant symboliser l'absurde et les paradoxes en astro?? doute2
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Vie et paradoxe
Jeu 6 Aoû 2015 - 20:32

autre absurdité... dites moi si je débloque...

une personne croit dur comme fer à ses convictions, depuis très longtemps tout se passe bien en corrélation à ses convictions, puis un beau jour, par le fait d'un évènement, toute ses convictions bien ancrées depuis longtemps s'écroulent... la personne se suicide parce qu'elle ne supporte pas d'abandonner ses convictions bien trop ancrées.
une autre personne a des faibles convictions très maléables, mais à chaque fois qu'un évènement vient les remmettre en question, la personne change de conviction. Elle est habituée au changement et n'en arrive jamais à se suicider du fait de son adaptation au changement.
Comment se fait-il que la personne qui semble la plus stable se suicide alors que l'autre personne qui pourrait sembler plus instable à une vie très longue sans heurts? La personne qui parait stable est-elle un exemple à suivre ou l'instabilité apparente de l'autre personne est-elle un meilleur exemple? paradoxe , absurdité, ou est la stabilité? L'instabilité serait elle stabilité? Quelle est la morale ou quel est le "sens" de cette histoire?

Les convictions sont elles faites pour durer? Si ce n'est pas le cas, comment être à jamais convaincu?


Dernière édition par aurous le Jeu 6 Aoû 2015 - 21:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Vie et paradoxe
Jeu 6 Aoû 2015 - 20:55

C'est quoi cette propension de l'homme a vouloir rentrer dans l'histoire ou d'être le meilleur dans je ne sais quel domaine, alors que dans 10 mille ans plus personnes ne se souviendra de lui... N'est-ce pas une vision désuète complètement absurde? on continue à croire à l'absurde et la vie continue... le comble de l'absurdité est-elle de s'y habituer?
Revenir en haut Aller en bas

blacksnacke

avatar

MessageSujet: Re: Vie et paradoxe
Jeu 6 Aoû 2015 - 21:18

en fait je pence que les paradoxe n'en sont pas vraiment un, tuer qu'elle qu'un par Amour non, c'est impossible qu'an ont la discossie de la passion. sauf si la "victime" le réclame, et que le meutriérer n'a pas conscience du caractére pathologique de cette demande.

pour le choix cornélien... c'est absurde car il ni as pas d'inutilité autre que la jouissance sadique. je ne voit pas de paradoxe sinon.

je pence que des chose qui ont l'aire paradoxal ne le sont pas en vérité. juste qu'on ne voit pas asser claire pour sens rendre compte, il faut être plus précie pour les comprendre.
Revenir en haut Aller en bas

blacksnacke

avatar

MessageSujet: Re: Vie et paradoxe
Jeu 6 Aoû 2015 - 21:21

as sinon j'aime les serpent c'est tout xD
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Vie et paradoxe
Jeu 6 Aoû 2015 - 21:33

Je crois comprendre ton point de vue, même, s'il ne semble pas très explicite... ce qu'on devrait comprendre de toutes absurdités et tous paradoxes, c'est qu'il existe un sens fondamental qui nous échappe. Et cela est déjà une reconnaissance de sa propre humilité. dans le cas contraire, on arrive soit au suicide, soit à l'asile de fou... et je vous le dis, à quoi bon si ce n'est de le vivre pour ne plus jamais à avoir à le revivre... tropdrole cramper ... allez! Hop! aurous! chez les fous comme tous le monde!!! sanglot
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Vie et paradoxe
Jeu 6 Aoû 2015 - 21:46

Pour moi la réponse est OUI aurous la vie est faite de paradoxe et d'absurdes!

Au fait c'est l'opposition entre mes luminaires qui me fait parler comme ça une opposition large mais existante tout de même en plus sur l'axe 6 /12 mais je sens fortement que l'axe 1/7 est touché.

Je vois qu'on peut aimer quelqu’un très très fort et le blesser profondément par exemple soit parce que on sait pas comment aimer soit à force de lui reprocher ses manquements et les exemples ne manquent pas !!
ne dit on pas à force de vouloir bien faire on finis par rater le coche n'est ce pas un paradoxe ça?

Revenir en haut Aller en bas

pixel

avatar

MessageSujet: Re: Vie et paradoxe
Jeu 6 Aoû 2015 - 22:19

Bonsoir Aurous :

Ton sujet est très intéressant. Il y aurait pas mal à dire... mais je vais me contenter de répondre à ce post, puis je verrai... bigsourire

aurous a écrit:
autre absurdité... dites moi si je débloque...

une personne croit dur comme fer à ses convictions, depuis très longtemps tout se passe bien en corrélation à ses convictions, puis un beau jour, par le fait d'un évènement, toute ses convictions bien ancrées depuis longtemps s'écroulent... la personne se suicide parce qu'elle ne supporte pas d'abandonner ses convictions bien trop ancrées.

A priori, ce n'est pas le paradoxe qui pousserait cette personne au suicide, mais plutôt son caractère rigide et son incapacité à être souple... pour moi, rien à voir... avoir des convictions ne veut pas dire être incapable de regarder les choses par le biais d'angles différents... et avoir des convictions ne veut pas dire non plus être inflexible et être dans l'incapcité d'évoluer (mais ce n'est que mon point de vue)...

une autre personne a des faibles convictions très maléables, mais à chaque fois qu'un évènement vient les remmettre en question, la personne change de conviction. Elle est habituée au changement et n'en arrive jamais à se suicider du fait de son adaptation au changement.

Je ne parlerais pas de convictions dans ce cas... mais pourquoi pas... quelqu'un de trop souple, qui parait peu fiable, mais au final si rien ne vient contredire ce en quoi cette personne croit, elle pourrait être assez stable. Son principe de base c'est le changement : une constance dans son inconstance (c'est une façon d'être... au final, elle n'est pas si paradoxale dans sa façon d'appréhender la vie, mais quelqu'un de très adaptable, peut être un peu trop pour des gens "plus constants"... laugh, elle évoluerait, éventuellement beaucoup trop rapidement (en prenant le temps comme terrain d'évolution) )... tout n'est que point de vue et angle d'observation Wink

Comment se fait-il que la personne qui semble la plus stable se suicide alors que l'autre personne qui pourrait sembler plus instable à une vie très longue sans heurts? La personne qui parait stable est-elle un exemple à suivre ou l'instabilité apparente de l'autre personne est-elle un meilleur exemple? paradoxe , absurdité, ou est la stabilité? L'instabilité serait elle stabilité? Quelle est la morale ou quel est le "sens" de cette histoire?

Les convictions sont elles faites pour durer? Si ce n'est pas le cas, comment être à jamais convaincu?

Je ne crois pas qu'il y ait de morale à tirer, l'essentiel est de bien vivre sa façon d'appréhender les événements. A chacun sa façon de les gérer. En général, on se sent proches des gens qui ont le même mode de fonctionnement que le nôtre, ceci dit, cela ne veut pas dire que d'autres modes soient mauvais... parfois, tenter de comprendre peut nous apporter une ouverture plus importante même si cela peut être destabilisant de prime abord. Il faut tester, et voir ce qui peut convenir ou non... car rien n'empêche de faire machine arrière, même si on ne réinitialise jamais notre "système" une fois que celui-ci a testé quelque chose...

Pour moi, une "conviction" qui n'évolue pas est gage de suicide... à l'image de la personne incapable de s'adapter ou d'apporter de la souplesse.

C'est l'exemple d'une plante : le bambou, il plie sous le vent, la violence d'une tornade, mais ne casse pas... parfois, il faut savoir aller dans différents sens afin d'évoluer. Évoluer, c'est "construire" et construire nécessite des changements !


Dernière édition par pixel le Jeu 6 Aoû 2015 - 22:41, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

pixel

avatar

MessageSujet: Re: Vie et paradoxe
Jeu 6 Aoû 2015 - 22:23

Autre chose : nous voyons des paradoxes là ou nous ignorons le sens des choses. Parfois, il suffit de regarder un cheminement, pour se rendre compte que ce qui nous paraît paradoxal ne l'est aucunement !

Certains événements peuvent être liés, mais vus par nos yeux (petits êtres que nous sommes...) nous n'en voyons qu'une infime partie, de la où nous sommes (et de là, où nous les regardons pour en tirer des conclusions hâtives).

Souvent, les choses qui nous dépassent nous paraissent pleines de paradoxes : mais c'est uniquement parce que ça nous dépasse.
Revenir en haut Aller en bas

blacksnacke

avatar

MessageSujet: Re: Vie et paradoxe
Jeu 6 Aoû 2015 - 22:28

Aurous a écrit:
Je crois comprendre ton point de vue, même, s'il ne semble pas très explicite... ce qu'on devrait comprendre de toutes absurdités et tous paradoxes, c'est qu'il existe un sens fondamental qui nous échappe
exactement, merci d'avoirs mi les mots a ma place moi j'ai du mal...
Revenir en haut Aller en bas

blacksnacke

avatar

MessageSujet: Re: Vie et paradoxe
Ven 7 Aoû 2015 - 23:54

qu'an tu me dit que les paradoxe provoque une absence de sens dans la vie d'une personne sa me fait pensé a ça : https://fr.wikipedia.org/wiki/Double_contrainte
une situation illogique et imposé pourrait rendre fou. moi j'en suis quasiment sur personnellement.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Vie et paradoxe
Sam 8 Aoû 2015 - 7:22

Pour devenir fou, on a nul besoin de contrainte extérieure. Il suffit de s'imposer à soi-même de penser deux choses contradictoires en même temps. C'est un peu comme vouloir à tout pris faire entrer deux personnes dans un passage fait pour une seule personne, les deux personnes forcent et se retrouvent coincées. Il en est de même pour les idées. Si tu penses "oui" et "non" en même temps avec force et conviction pour résoudre une situation... tu n'es pas dans le peut-être... tu entres forcément dans la folie. La folie, c'est déjà commencer à penser avec force à deux choses contradictoires en même temps... le cerveau bloque et se met en surchauffe... ou tu abandonnes à temps, cad que tu laisses glisser le problème et tu penses à autre chose pour y revenir p-e plus tard, ou tu risques de devenir fou, tu pètes les boulons. Ce qu'il faut comprendre dans toute situation paradoxale, c'est qu'elle t'es toujours imposée par l'extérieure. Même tes convictions se sont construites par des expériences extérieures. Il suffit de rentrer dans son monde intérieur et de se focaliser sur son bien être intérieur, sur des choses fondamentales pour sa vie, comme la respiration, et d'attendre que la solution vienne à soi toute seule. Parfois, il n'y a pas de solution, il suffit de laisser parler son coeur (même sans l'intuition) car la tête est incompétente. Le cerveau est comme tout autre organe, il doit laisser circuler les idées, jamais les bloquer. Si il les bloque de trop, il ne laisse plus de place à l'émerveillement. L'émerveillement est comme une sorte de "reset" de toutes ses convictions. C'est le bain de jouvence de tout le corps.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Vie et paradoxe
Sam 8 Aoû 2015 - 7:34

L'autodérision est aussi un bon moyen pour échapper à l'absurdité et aux paradoxes de la vie... et aussi à la folie. Les gens qui se prennent bien trop au sérieux, je sais exactement où ils finissent tous. Par contre aussi, bien des gens paraissent sérieux et raisonnables et sont pas du tout pareil dans leur intimité, heureusement. Avez vous déjà vu que du sérieux et de la raison quand vous vous promenez dans la nature? Il y a de tout comme il devrait y avoir de tout à l'intérieur de nous. Nous sommes la nature, alors à quoi bon vouloir s'y extraire en croyant être sérieux et raisonnable... Wink

Revenir en haut Aller en bas

magiel

avatar

MessageSujet: Re: Vie et paradoxe
Dim 9 Aoû 2015 - 0:37

aurous a écrit:


Autre question sur le même sujet.
Quel pourraient être les aspects ou les astres pouvant symboliser l'absurde et les paradoxes en astro?? doute2

L'opposition comme aspect, avec un luminaire et une lourde !
Revenir en haut Aller en bas

Siana


MessageSujet: Re: Vie et paradoxe
Dim 9 Aoû 2015 - 10:10

magiel a écrit:
aurous a écrit:


Autre question sur le même sujet.
Quel pourraient être les aspects ou les astres pouvant symboliser l'absurde et les paradoxes en astro?? doute2

L'opposition comme aspect, avec un luminaire et une lourde !


up ma lune gémeaux en maison 5, opposée à mon soleil saturne ... sourire
Mais finalement, ca n'est paradoxal pour soi, que tant qu'on n'a pas fait la synthèse des deux états.

Aux yeux des autres, disons que reconnaître l'existence d'un paradoxe, c'est déjà une première identification de la doxa (wikipedia) :

Citation :
La doxa est l'ensemble – plus ou moins homogène – d'opinions (confuses ou pertinentes), de préjugés populaires ou singuliers, de présuppositions généralement admises et évaluées positivement ou négativement, sur lesquelles se fonde toute forme de communication.

Quand on sait ça, pourquoi mettre le doigt sur le paradoxe de l'autre, et pas mettre le doigt sur la doxa ?

De l'autre côté : nous sommes multiples, pourquoi vivre comme notre société l'attend, comme la doxa le suggère ? (alors qu'on serait plus heureux en vivant notre "paradoxe" assumé lol )

Je ne sais pas si c'est clair, pour moi ça l'est tout à fait, merci Aurous pour tes questions existentielles sunny happy happy happy happy
Revenir en haut Aller en bas

pixel

avatar

MessageSujet: Re: Vie et paradoxe
Dim 9 Aoû 2015 - 10:53

Siana a écrit:


De l'autre côté : nous sommes multiples, pourquoi vivre comme notre société l'attend, comme la doxa le suggère ? (alors qu'on serait plus heureux en vivant notre "paradoxe" assumé lol )

Je ne sais pas si c'est clair, pour moi ça l'est tout à fait, merci Aurous pour tes questions existentielles sunny happy happy happy happy

Pour moi aussi.

Une certaine crainte du rejet... d'être obligé(s) de s'isoler pour vivre les choses à sa façon ???

La société est dure de nos jours, tous les mots : tolérance, respect, différence... revoient le jour actuellement non pas parce qu'ils sont mis en valeur (car à la base ils n'ont pas besoin de l'être si c'est bien intégré et que c'est du tout courant), mais bien au contraire, c'est parce que nous en sommes dépourvus dans notre quotidien (et/ou lorsque c'est présent, c'est de la poudre aux yeux), et ce rappel, c'est le fait de sentir ce manque... par certains... (je précise que je généralise toujours dans mes discours).
Revenir en haut Aller en bas

capitolin

avatar

MessageSujet: Re: Vie et paradoxe
Dim 9 Aoû 2015 - 12:39

Aurous, tu as encore beaucoup de choses à apprendre!
Par exemple vivre , c est justement savoir gérer des paradoxes , des contradictions , faire des compromis , choisir entre les possibles , admettre les incohérences : c est ca vivre !
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

avatar

MessageSujet: Re: Vie et paradoxe
Dim 9 Aoû 2015 - 18:00

Je crois, surtout lorsqu'on a la chance de naître en bonne santé, que la vie prend la couleur qu'on lui donne dans le temps et l'espace. Et cette couleur fluctue. De mauvaises actions souvent par une étrange ironie se retournent (----->les émigrés aujourd'hui chez nous ne sont que la conséquence des richesses qu' "on" est allé spolier chez eux et des gouvernements mis en place pour entretenir leur pauvreté etc.). Certains appeleront ça le karma, le boomerang nécessaire à l'évolution etc. ????

Et si de manière plus romanesque, le grand architecte de l'univers prenait un malin plaisir à brouiller les pistes pour ses créatures? Celles-ci obligées de s'inventer pour tenir le coup un semblant de justice et d'égalité dans des arrières mondes religieux ou une justice imanente, dans ce retour de boomerang justement.

Qu'il est grand le mystère de la soif!
bigsourire
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Vie et paradoxe
Lun 10 Aoû 2015 - 2:02

Le paradoxe qu'il est important a mon avis de signaler est celui qu'il y a dans la relation entre l'individu est la religion.En depit des multiples tentatives proposees par les theologiens au fil de l'histoire,on ne peut ni connaitre Dieu,ni demontrer que l'ame est immortelle.Mais paradoxalement,l'individu en ce qui concerne ses actions,l'existence de Dieu et l'immortalite de l'ame sont tout aussi necessaires qu'elles sont indemontrables sur le plan theorique.Il a donc simplement, cette perspective de pouvoir etre un jour recompense pour ses bonnes actions par un juge supreme.
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

avatar

MessageSujet: Re: Vie et paradoxe
Lun 10 Aoû 2015 - 18:37

Dans cette perspective alors, l'athée "altruiste" a beaucoup plus de mérite que certains croyants ou religieux qui dans le fond sont purement "intéressés" et se conforment à la doxa par crainte des foudres du ciel ou en attente d'une quelconque récompense dans l'au-delà bigsourire
Revenir en haut Aller en bas

blacksnacke

avatar

MessageSujet: Re: Vie et paradoxe
Lun 10 Aoû 2015 - 19:58

Aurous a écrit:
Pour devenir fou, on a nul besoin de contrainte extérieure. Il suffit de s'imposer à soi-même de penser deux choses contradictoires en même temps.
en théorie oui, en pratique je pence que seul des contrainte exterieure peuvent provoqué se que tu site . pourquoi s'imposé des contrainte contradictoire alors que cela n'est pas nésséssaire ? a part être déjà un peut fou.

" Si tu penses "oui" et "non" en même temps avec force et conviction pour résoudre une situation.." une t-elle situation serait contraignante je pence.

tu est toi même paradoxal dans t'es écris, après je veux bien croire que les mots sont un vrai lymbirainte (le corécteur ne la pas trouvé ce-luis la ^^ et pas assé précis pour décrire le monde de façon cohérente.
Revenir en haut Aller en bas

blacksnacke

avatar

MessageSujet: Re: Vie et paradoxe
Lun 10 Aoû 2015 - 22:20

"Les gens qui se prennent bien trop au sérieux, je sais exactement où ils finissent tous." ou il finisse ? ^^
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Vie et paradoxe
Mar 11 Aoû 2015 - 8:51

magiel a écrit:
aurous a écrit:


Autre question sur le même sujet.
Quel pourraient être les aspects ou les astres pouvant symboliser l'absurde et les paradoxes en astro?? doute2

L'opposition comme aspect, avec un luminaire et une lourde !

Merci Magiel... j'irais p-e jusqu'à dire des oppositions non résolues entre des planètes personnelles et des lourdes... il pourrait aussi s'agir de planètes personnelles isolées, voir des transpersonnelles ce qui est bien plus courant. De là les êtres-marionnettes qui sont ballotés par les fils du destin bien plus que le serait l'individu ayant une personnelle lié à une transpersonnelle... cela demande à être observé quoique les paradoxes en astrologie peuvent très bien surgir... sourire
Revenir en haut Aller en bas
 

Vie et paradoxe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News



" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~
~Vidéos~
~Musique pour Relaxer~