Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiFAQRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion






Ciel à l'instant


Éphémérides


Position actuelle des planètes

Astrodienst

Astrocarillon
Les 4 déesses


Dionysos (Mathias Malzieu) I_icon_minipost_participateVoir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteDionysos (Mathias Malzieu) I_icon_minipost_participateVoir ses messagesDionysos (Mathias Malzieu) I_icon_minipost_participateVoir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Dionysos (Mathias Malzieu)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

enilorak

enilorak

Dionysos (Mathias Malzieu) Profil11
Dionysos (Mathias Malzieu) Empty
MessageSujet: Dionysos (Mathias Malzieu)
Dionysos (Mathias Malzieu) I_icon_minipost_participateLun 10 Sep 2012 - 11:33

Coucou les gens:

J'aimerais savoir si quelqu'un aurait l'heure de naissance de Mathias Malzieu, leader du groupe de rock déjanté Dionysos!

Je porte ce mec au nues:
que ce soit ses chansons ou ses bouquins " la mécanique du coeur" et "maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi"

Voici ses coordonnées
(Mathias Malzieu né le 16 avril 1974 à Valence)

http://www.astrotheme.fr/astrologie/Mathias_Malzieu


ON note d'abord
Soleil Bélier opposition180° Uranus Balance trigone120° Lune Verseau

Mercure Bélier opposition180° Pluton Balance

pour le côté électrique, et déjanté
pour le pôle critique et révolté
sens de l'humour décapant


Vénus conjonction0° Jupiter Poissons carré90° Neptune Sagittaire
la poésie et la douceur de ses compositions, son univers hors norme

Mars conjonction0° Saturne en fin gémeaux
très sportif, il se préparait à une carrière de tennisman, mais suite à un accident, il a du se reconvertir
à cette occasion, on lui a offert sa première guitare, et on connaît la suite!
A noter que ce n'est pas le seul accident qu'il ait eu étant donné son attirance pour tout ce qui est sport extrème (parachute, parapente, saut à l'élastique, etc, ainsi que pour tout ce qui est sport de vitesse).

Dionysos (Mathias Malzieu) Mathias_Malzieu

3 extraits de "la mécanique du coeur
https://www.youtube.com/watch?v=2iNjnDOU7Og

https://www.youtube.com/watch?v=iuu44u5ZAYg

avec sa compagne Olivia Ruiz

https://www.youtube.com/watch?v=NiuxcwM6uWE

Revenir en haut Aller en bas

Navane

Navane

Dionysos (Mathias Malzieu) Profil11
Dionysos (Mathias Malzieu) Empty
MessageSujet: Re: Dionysos (Mathias Malzieu)
Dionysos (Mathias Malzieu) I_icon_minipost_participateLun 10 Sep 2012 - 12:16

Grande fan de Malzieu, "la mécanique du Coeur" est une de mes plus belles lectures avec un univers particulier à la Tim Burton... up
J'avais aussi cherché des précisions pour son thème mais en vain.
Revenir en haut Aller en bas

enilorak

enilorak

Dionysos (Mathias Malzieu) Profil11
Dionysos (Mathias Malzieu) Empty
MessageSujet: Re: Dionysos (Mathias Malzieu)
Dionysos (Mathias Malzieu) I_icon_minipost_participateLun 10 Sep 2012 - 12:42

oui, c'est vrai, d'ailleurs je suis une grande fan de Tim Burton aussi!
Concernant Mathias Malzieu, pas étonnant que son univers te touche!
vos soleil sont dans l'axe Bélier Balance
ta Vénus conjonction0° Mars Vierge fait écho à sa Vénus conjonction0° Jupiter Poissons qui es elle même conjointe à ton Asc Poissons...


Revenir en haut Aller en bas

Navane

Navane

Dionysos (Mathias Malzieu) Profil11
Dionysos (Mathias Malzieu) Empty
MessageSujet: Re: Dionysos (Mathias Malzieu)
Dionysos (Mathias Malzieu) I_icon_minipost_participateLun 10 Sep 2012 - 17:59

Oui, tout s'explique...Je l'aiiiiimeuuuh ha ! ha ! bigsourire
Revenir en haut Aller en bas


Mû

Dionysos (Mathias Malzieu) Profil11
Dionysos (Mathias Malzieu) Empty
MessageSujet: Re: Dionysos (Mathias Malzieu)
Dionysos (Mathias Malzieu) I_icon_minipost_participateJeu 7 Mar 2019 - 1:21


Non, je ne suis pas devenu nécrophage.
Je déterre juste un sujet... boring


Bon Navanou des bois, nous en avions parlé avec Willow, avant la grande crue de la Seine.
Pas celle de 1910, n'abuses pas hallucine et Maldo m'a rafraîchi la mémoire.


Enilorak nous a décrit l'énergie de ce petit Bélier

Spoiler:
 


Que rajouter à ce qui a été dit...
Peu de terre, nous n'avons pas affaire à un matérialiste.
L'ancrage ne doit pas être évident sourire
En aspect à l' Asc et au MC la Lune n'a qu'un petit sesquicarré135° à Saturne
comme une sorte de résistance à ce besoin de liberté.
Sinon ce côté Solitaire de la Lune pourrait décrire "l'enfant qui ne veut pas grandir" et en Verseau
un vrai "Peter Pan",
capable d'entraîner les autres dans les cieux à sa suite.





--- Bon "Cuvette à éclairs" : ----

Cela ne te dis rien, hein ?
Allez je t'aide,
c'est la traduction canadienne de "Flash-Back"
Ouhai, je viens de le breveter,
faut pas oublier que nous sommes sur un forum Canadien fume


A toi l'honneur Navane, remontes le temps...



1 - Premier éclair au chocolat :




Spoiler:
 

2 - Deuxième éclair au chocolat :


Autre lieu, autre temps, Navane a écrit:
Et qui va lévinaser (trop joli) dans la totalité et l'infini du tout dernier livre de Mathias Malzieu "Une sirène à Paris" dans les jours à venir, hein ?  

Je l'ai appris ce midi en tapant son nom sur Google. Sorti ce mois-ci. 
En bonus, j'ai un petit reportage à visionner de son voyage en Norvège diffusé sur Arte. 

La joie. Toute simple.

- Alors, je pense que tu as d'abord lu le livre, avant de visionner la vidéo du voyage nordique.

Spoiler:
 

Je dois maintenant prioriser mes dépenses, alors les livres et bien ils attendent lol
Je compte sur toi, pour nous faire part de ton ressentie et appréciations à ce récit. sourire

3 - Troisième éclair au chocolat :


Dionysos (Mathias Malzieu) L_appe10

La vidéo :

Spoiler:
 

- Donc l'as-tu vu ? Quelles sont tes impressions ?
Bon, je sais que répondre ici n'est pas toujours évident
Tu feras comme tu le sens.



- Je préfère te laisser l'honneur.
- Je lirai Equinox avec plaisir autour du sujet de ce voyage nordique, n'est ce pas sourire

Malzieu a choisi la Norvège en l'hommage de l'écrivain Roald Dahl d'origine norvégienne.
(auteur de Charlie et la chocolaterie)





Pour ma part, pleins de souvenirs.
On en peut retranscrire la lumière très particulière sous ces latitudes, les aurores et le rayon vert.
Il n'y a que les Samis que je n'ai pas eu la chance de côtoyer.


C'est le pays des Trolls et cela fait des années.
Tu en trouves partout, carte postales, figurines, derrière les rochers, sous ton lit,
même dans les forums... rijaune


Par contre Mathias Malzieu, lui me fait penser à
"un feu-follet"
La coupe de cheveu, la couleur, les sautillements.
Sûr que le Nord c'était un sacré défit pour lui.
envole


Spoiler:
 

Avoir un rêve pour s'accrocher, c'est bien.
Pourquoi un seul, il ne faut pas être rapiat, pourquoi 1 seul.
Car tu fais quoi lorsque tu l'as atteins. sourire

Il y a eu un voyage préparatoire.

Spoiler:
 


Et surtout, pour moi, l'important,
ce n'est pas le cap nord, c'est la validation de ce voyage, en clin d'oeil céleste :

"La pelote de laine" (c'est rare, jamais vu irl)


Allez Navane pour finir tout en douceur,
pas trouvé de clip sur le net, alors j'ai bricolé vite fait,
en espérant que la vidéo reste (pas sûr bigsourire )

Bon après ces éclairs j'ignore la femme au chocolat vomit

Spoiler:
 

terre méditation reindeer méditation terre



Pour en savoir plus sur Mathias Malzieu

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

Maldoror

Dionysos (Mathias Malzieu) Profil11
Dionysos (Mathias Malzieu) Empty
MessageSujet: Re: Dionysos (Mathias Malzieu)
Dionysos (Mathias Malzieu) I_icon_minipost_participateJeu 7 Mar 2019 - 2:28

Rien à ajouter sinon ceci pour boucler la boucle (... des souliers de Nanou) Wink




Revenir en haut Aller en bas

Navane

Navane

Dionysos (Mathias Malzieu) Profil11
Dionysos (Mathias Malzieu) Empty
MessageSujet: Re: Dionysos (Mathias Malzieu)
Dionysos (Mathias Malzieu) I_icon_minipost_participateJeu 7 Mar 2019 - 12:10

et Maldoror,

(...)

Je suis en train de me demander si, en plus d'être des fêlés fondants à cœur, vous n’étiez pas tout simplement un peu des Fées*** ou défaits, je sais plus trop comment on dit doute2


Caramel , ces éclairs au chocolat… Ohlalaaa, le meilleur goûter de tout l'Univers coeur

Bel équilibre entre l'acidulé des fruits, la rondeur de la crème, le croquant des pépites et la finesse de cette nougatine qui vient structurer et donner de la mâche, de la consistance à la dégustation.
Voilà un dessert qui raconte une histoire, avec de l'engagement, de la maîtrise et de l'émotion dans sa réalisation.
Ces délices sont de véritables petits ravissements pour mes cerveaux d'en-haut et d'en bas. J'ai eu les yeux injectés d'étoiles. Régressif à souhait.

Je pâtisserai plus amplement ton message à travers la conféection de quelques mignardises dans les jours à-venir. Il me faut ce temps d'harmoniser ma panse et ma pensée pour tenter d'élaborer une recette. Pas certaine que ce sera bon. Mais j'y mettrai assurément mes années de Toc-toquée et du cœur (ingrédient magique) star

Merci pour cette dégustation mémorable, sourire

*** J'imagine le bonheur qui sera le vôtre quand vous lirez ce passage. Ne me remerciez pas, les gars. C'est parce que je vous adore bigsourire star smack smack
Revenir en haut Aller en bas

Navane

Navane

Dionysos (Mathias Malzieu) Profil11
Dionysos (Mathias Malzieu) Empty
MessageSujet: Re: Dionysos (Mathias Malzieu)
Dionysos (Mathias Malzieu) I_icon_minipost_participateMer 20 Mar 2019 - 19:43

À taaaaable ! J'espère que vous avez faim bigsourire


Dionysos (Mathias Malzieu) C110



Dionysos (Mathias Malzieu) C210

C'est toujours une expérience singulière de plonger dans l'univers de Mathias Malzieu. Je sais que je vais aimer ce qu'il a concocté. Je connais sa cuisine, ses spécialités. Et pourtant, c'est comme si je redécouvrais ses saveurs à chaque fois.
Peut-on se lasser d'une plume à la fois tendre et rock'n'roll, drôle et profonde ?

Dès mes premières lectures, j'ai entendu dans ses mots l'écho de mon frère « homme-volcan », toutes proportions gardées. Une familiarité dans la fantaisie du jeu de mots, l'émerveillement sans limite.

La 1ère dégustation, c'était avec son velouté de légumes qui ne s'oublient jamais dans « Maintenant qu'il fait tout le temps nuit sur toi ». Belle et puissante entrée en matière sur le thème du deuil.
Ce n'est que lorsque j'ai enchaîné avec sa Noix de Saint Jack à l'andalouse, éclats de grenade dans « la Mécanique du Cœur » bien huilée de sésame que j'ai eu le sentiment de rencontrer réellement Mathias Malzieu.
1ère rendez-vous, ah ouais, sympa. Au 2ème, euh là, il se passe un truc, les gars... J'étais dans une période particulière de ma vie. Toute en fébrilité contenue, tout en 36ème dessous. Importance du contexte émotionnel.
Si j'ai rencontré l'auteur sur ce conte initiatique, j'ai eu l'impression de me lire dans ses personnages. De me retrouver aussi bien chez Jack dans sa différence et son rapport à l'amour, que chez Miss Acacia, la flamme à lunettes. Une rencontre alors que je m'étais perdue.

J'ai continué à me repaître des ouvrages de Mathias Malzieu comme on dégusterait une farandole de petits bonheurs. Sans jamais les attendre. Et à chaque fois que je jetais un œil à sa carte, un nouveau mets l'étoffait.

« Métamorphose en bord de ciel » ? Une assiette de Betterave et jours Comté, émulsion d'herbes fraîches amouristiques, pointes acidulées d'une réduction vinaigre réglisse... L'air de rien évoquer le cancer, cette maladie incurable aux allures de betteraves venues se loger dans la colonne vertébrale d'un cascadeur à la force comique accidentelle. La farce accidentelle de la vie et la mort. Évoquer la mort, lui faire un pied de nez, de bec plutôt. Conjurer le tout avec l'Amour pour s'envoler et toucher le ciel, enfin.

Quand un inventeur-dépressif échange « Le plus petit baiser jamais recensé » avec une fille vaporeuse, c'est un soufflé senti'emmental kiss déguste du bout des lèvres, sucrine glacée au vain blanc, agrume et ail-aïe noir.
2 cœurs en miettes qui se libèrent l'un et l'autre à tâtonnements. Qui renaissent à eux-mêmes, l'un vers l'autre.
Pas le meilleur à mon goût mais un moment plaisant tout de même.


Elle est bizarre, la vie. Facétieuse. Mathias Malzieu avait écrit un bouquin où le héros était atteint d'un cancer rare. Et c'est ce qu'il lui est arrivé au moment de la promotion survoltée de l'adaptation de sa mécanique du cœur. Quand la fiction se met à la table de la réalité...

Après cette évanescence, cette faim sur laquelle j'étais restée avec « Le plus petit baiser jamais recensé », je l'ai retrouvé dans « Vampire en pyjama ».
C'est en mettant devant la Grande Librairie que j'ai appris la sortie de ce livre. Je regarde cette émission grosso-mots doux 2 fois par an. Encore un jour où je suis bien tombée, quand on sait que je ne suis pas son actualité. Il fallait que je le lise, celui-là. Évidence cosmique.

Et quelle pépite ! Un art-d'œuvre, une explosion de saveurs, un Star Wars qui envoie grave du steak. J'ai retrouvé Mathias Malzieu.

Oh, on ne s'était pas vraiment quittés. Il n'était pas parti très loin, et moi non plus d'ailleurs... Non, je me trompe. Quelque chose avait tremblé, bougé en moi. Encore. Un renversement. Définitivement. J'étais devenue une fée.
Je ne le souhaitais pas spécialement. Faut pas croire qu'il est facile d'être une fée. Derrière les ailes, il y a eu révolte et peur d'une humaine, terriblement humaine. C'était pas au programme. Pas le mien en tout cas, dit-elle en lançant un regard appuyé vers les étoiles.
Je n'ai pas eu d'autres choix, je ne m'en suis pas laissée le choix. Mettre une dérouillée intergalactique à cette tronche de cake de germorue.
Je l'avais dans l'os, une invasion ennemie. Bim!, prends-toi la farce de mon esprit qui « fait et rit ». Bam!, mon humour dans la tronche. Et boum!, n'oublie jamais : je suis un Kinder.
Cela faisait 3 mois je m'étais mise à faire pipi orange avec les médocs que j'ingurgitais. Et tout le monde sait qu'une fée pisse orange... Bah si, hé, on s'réveille, les gars.
J'étais en chemin sur la guérison. Une nausée continuelle me mettait le cœur au bord des lèvres, mon foie était en vrac mais je m'en foutais. C'était celui d'une ivrogne de la vie. J'allais guérir de ce radis-roteur.
J'avançais le sourire aux lèvres après avoir plongé dans la sombre forêt de mes angoisses et l'océan de mes eaux intérieures. Je devais guérir. Et ranger cette histoire dans le dossier « t'as eu chaud, la petite chérie ». La ranger, et vite.

Je découvrais à ce moment-là que Mathias Malzieu avait dansé pendant un an un tango endiablé avec la Sulfureuse et avait réussi à lui faire tourner la tête pour aller voir ailleurs s’il n’y était pas. Dans ta face, ma vieille.

Il retrace dans ce livre son parcours de malade et sa lutte contre la mort. Il l'a eu dans l'os, un arrêt du fonctionnement de la moelle.
J'ai lutté avec lui sur chaque page alors que je le savais remis sur pieds. C'est con, je sais. Mais je suis comme ça. J'étais tellement positive que j'avais de l'énergie pour 2, non 10 personnes. Quand il parlait de musique, je montais le son dans ma tête.
Lorsque j'ai vu qu'il parlait comme moi le langage du Kinder, j'étais sur les fesses. J'en revenais pas. Souffle coupé. Regard appuyé vers les étoiles. Le Kinder, purée de patate façon Joël Robuchon... Mathias, tu es mon frère « homme-volcan ». Il ne peut en être autrement.
Dans le cadre d'un de ses projets, j'avais hésité à lui écrire pour lui faire part de ma métaphore du Kinder initiatique « l'intérêt du kinder réside dans la surprise ». Je m'étais finalement ravisée.

Un livre magique où il n'a rien inventé.



Dionysos (Mathias Malzieu) C310


*À toi qui passerais par là et qui souhaiterais lire "une Sirène à Paris", si tu préfères te faire ton propre avis, je te déconseille de commander la réinterprétation qui suit.*



Gaspard Snow.... Un homme à la dérive depuis une rupture difficile. À la dérive car il s'est blindé le cœur.
La première scène du livre montre une ville de Paris qui déborde, gorgée des eaux de la Seine. Paris est si méconnaissable que Gaspard, glissant et voguant sur son skateboard, ne retrouve plus le chemin du Flowerburger.
Le Flowerburger est un endroit à l'atmosphère unique où les burgers sont piqués de fleurs et qui cache en sa cale une scène de musique dont l’accès est réservé aux habitués, mot de passe obligatoire. Il a en hérité de sa grand-mère et s'est promis de continuer à y injecter l'esprit des Surprisiers.
Sauf que cette péniche est sur le point de couler financièrement. Mais Gaspard continue d'y croire et ne peut résoudre à sa faillite. Cet endroit grouille de souvenirs.

En dérivant à travers les rues parisiennes, Gaspard entend un son étrange mais beau. c'est là qu'il aperçoit une poisson-fille blessée à la nageoire. Du sang bleu s'en écoule. Grâce à MM j'ai compris que la mer est bleue parce que les sirènes se font un sang d'encre.

Même pour ce rêveur de combat à l'imagination surféconde, il est plus qu'improbable que ce soit une sirène. Sirène ou pas elle est mal en point. Il faut absolument la soigner. Direction hôpital où ça merde tellement qu'il finit par la ramener chez lui dans son appartelier.
Là encore cet endroit est une accumulation d'objets plus fantaisistes les uns que les autres. Toute une vie et plus encore habite ses mûrs.

Il la dépose dans sa baignoire et prodigue les soins nécessaires pour arrêter l'hémorragie bleutée. La sirène chante, chantera des heures durant afin d'anéantir cet homme. Tous les hommes. Aucune confiance en l'homme. Son hostilité remonte à ses premiers barbotages de poisson-enfant. Les hommes l'ont emprisonnée, tuée sa mère sous ses yeux, blessée encore et encore.
Mais qu'est-ce qui lui a pris d'avancer autant vers les quais parisiens ? Pourquoi ? Alors elle chante avec ardeur, en y mettant ses millénaires d'expérience et la ferme intention de le réduire en miettes. Aucun ne lui a jamais résisté. Hop! à foutre dans une vulgaire boite de thon au risque d'y finir elle-même, les hommes ne lui voulant aucun bien.
Sauf que son chant redoutable n'a aucun effet sur Gaspard. Il lui dit être immunisé. Son cœur ne craint rien, c'est solidement fermé. Il est éteint, ce cœur. 

Ce livre raconte comment 2 êtres s'apprivoisent. Comment ces 2 êtres vont réapprendre à ressentir, à se ressentir, et à se laisser surprendre. Parce que le sentiment amoureux éclate bien souvent lorsque chacun se laisse surprendre dans le creux de la vague. Tout en sensibilité, dans l'accueil.

En effet, la sirène s'était laisser voguer vers les quais parisiens. Cette prise de risque, ce rapprochement volontaire vers l'univers de l'homme dont elle ne connaît que la cruauté... N'est-ce pas curieux au regard de ses milliers d'année d'expérience, de son passé ?
Elle se retrouve confinée dans le bac à légumes qu'est cette baignoire. C'est dans ce lieu exigu qu'on découvre les 2 personnages principaux.
Si on peut y entrevoir le lieu de nettoyage émo et purification, j'y ai vu aussi une fermeture pour cette sirène. Une régression. Une frustration. Elle est blessée à la nageoire et n'a d'autre choix que de se faire à cette cuve étroite avec pour compagnie des canards en plastique alors qu'elle venait des profondeurs océaniques. Les hommes l'ont traumatisée, elle nourrissait un mépris viscéral pour eux.
Pourtant, cet homme la soigne, s'occupe d'elle avec une attention de tous les instants. Il panse ses plaies. Cette baignoire représente ce dans quoi la sirène s'est enfermée.
On peut avoir toutes les eaux du globe pour terrain de jeu et être à l'étroit avec soi-même ainsi qu'ignorer l'immensité des pouvoirs qui sont les siens.
Elle n'utilise son chant qu'à des fins mortelles. Elle est mortelle, cette sirène. Mais elle possède aussi celui de guérir. Hélas, elle l'a oublié quelque part dans la vase d'une colère stagnante.
C'est une partie d'elle qui s'est sclérosée.

On peut être habité par un monde où règne l'imagination dans sa toute puissance, une fantaisie et créativité aussi flamboyante qu'attendrissante et avoir le cœur bouffi par un silence assourdissant, être bloqué sur ce qui a été, sur les fantômes du passé (mot de passe pour descendre dans la cale du Flowerburger).
Les repères de Gaspard le rassurent mais finissent par devenir une sorte de zone de confort qui ne tient plus son rôle enveloppant tant elle est morose. Il semble y être empêtré. Il s'y enferme.

Sa vie est plongée dans une forme d'attente. Sa rupture n'est pas digérée. La comptabilité du Flowerburger prend l'eau. Il le sait. Il donne tout chaque soir, ne cède et ne cédera rien, surtout pas son patrimoine.
Ses prestations passionnément électriques ne suffisent pourtant pas à relancer les battements du cœur de sa péniche, lieu de toutes les mémoires. Rien n'y fait. Les comptes restent dans le rouge.
Lorsque son père le pousse à vendre, Gaspard repousse l'idée fiévreusement en rappelant ses racines de Surprisiers, rappelle son appartenance aux résistants du rêve qui se sauvent le monde pour de vrai. Le sien, tout du moins et c'est déjà pas mal.
Il ne vit pas dans un monde bercé d'illusion. Il n'est pas vraiment dans une fuite de la réalité. Non, ça c'est la parade des petits joueurs. Il a pris dans la gueule la réalité quand Carolina l'a quitté. Il va plus loin qu'une vie construite sur l'illusion. Lui, il réenchante la sienne.
Le Surprisier n'a de sens que s'il est confronté à la réalité, que s'il s'y enracine. On est fait du même bois lui et moi.

En ramenant cette sirène dans son élément, elle vient en modifier les contours de son aura bleutée. Alors que, elle, elle ne peut vivre plus de 3 couchers de soleil hors de son élément. Les univers de chacun s'opposent fondamentalement, s'entrechoquent mais finissent par s'accorder.
Ce mec à l'âme d'enfant est bouleversé par cette sirène à la beauté inouïe à l'esprit humoristique. Et elle par ce doux hurluberlu. C'est ça le truc magique. Se laisser surprendre. Se faire surprendre dans un quotidien trop bien huilé. S'abandonner.

Gaspard est dans un entre deux, coupé des ressentis du cœur. La petite flamme de ce passionné dans l'âme est sous cloche.
Le flamme intérieure qui chauffe et réchauffe. Le feu. Qui embrase. Et ce qui va s'embraser c'est l'appartelier de Gaspard lorsque Lula va fumer sa première cigarette. Elle reproduit ce geste propre à l'Homme, ce geste plus qu'humain de la voisine venue plus tôt avec l'innocence et maladresse d'une ado qui chercherait à marquer son appartenance à un groupe derrière une curiosité à assouvir.
Et dans ce basculement, elle fout le feu à l'appartelier.

Tous les souvenirs ? Carbonisés. Son cocon, son antre créative ? Réduits en cendre.
Colère noire d'un Gaspard après avoir été complètement déboussolé et les larmes d'une Lula pétrie par la culpabilité qui baissent les armes. Enfin. Des perles pleuvent de ses yeux. Dans un sirène, il y a le cœur d'une humaine...
Reste à tout recommencer pour Gaspard, reprendre tout à zéro. C'est le moment de faire du neuf. Une nouvelle inspiration, un nouvel élan. Allez, hop, hop, rock, on y va !

L’élément eau est évidemment très présent dans un mouvement ascensionnel à mesure que Gaspard et Lula s'abandonnent l'un à l'autre, à mesure que les ressentis s'infiltrent en eux, abondent par-delà eux-mêmes dans cet amour impossible, ou tout du moins atypique. Je le préfère atypique à impossible.
La pluie qui ruisselle sur une ville de Paris prise au dépourvue. Je me rappelle j'y étais. Une pluie torrentielle qui arrose les pavés alors qu'un homme à l'imagination fertile mais au cœur en sommeille s'apprête à faire une des rencontres de sa vie.
La baignoire, lieu de soins et de régression aussi frustrante que salutaire pour la sirène. Tandis que Gaspard, lui, réapprend à faire une place dans son ordinaire très extra à cet être qui l'est encore plus.
Les heures passées à l'aquarium de Paris durant lesquelles Gaspard et Lula conscientisent les sentiments qui naissent en eux. Elle s'y était découvert une nouvelle facette. Sa voix avait un pouvoir de guérison. Elle l'avait contacté au plus profond d'elle-même pour ramener à la vie Gaspard en se remémorant les souvenirs de sa mère. Les vitres se brisent sous la puissance de la voix de la sirène et Paris est de nouveau inondée.
Enfin, l'océan vers lequel Gaspard ramène Lula, laquelle lui déclare son Amour dans un "ça pique" qui le perce à cœur. Ils se sont ramenés à la vie.
Gaspard finira par larguer les amours. C'est ce que j'y ai vu, symboliquement.

C'est un début d'analyse faîte au prisme de ma subjectivité. Il y aurait encore beaucoup à dire notamment sur l'aspect pragmatique représentait par l'hôpital/le médecin en opposition farouche à cette aventure. Les 2 mondes s'entremêlent par la force des choses. Ha!, la puissance du merveilleux...

C'était une très belle lecture. Je le relirai, c'est certain. Et je n'en relis pas des masses.



Dionysos (Mathias Malzieu) C410


Alors qu'il était confiné dans une chambre stérile, Mathias Mathias s'était promis d'aller faire un petit tour de skate en Norvège, terre du Merveilleux, une fois qu'il irait mieux.

Sur le papier, c'est vrai que le Grand Nord et Mathias Malzieu, c'est surprenant. Mais ça lui va à merveille d'autant plus quand on sait ce qui a animé son voyage.
Un moment apaisant. C'est mon ressenti premier. Les paysans grandioses, les légendes contées par les figures locales et surtout un Mathias Malzieu – cette force de la nature – dont émanait une simplicité touchante.

Il a rappelé de ne jamais rien lâcher. Que l'imagination, ses rêves avaient été des armes redoutables dans sa lutte contre la maladie. C'était ce qui lui avait permis de tenir. Ne jamais rien lâcher. S'accrocher tout le temps.
Il a insisté sur ces mots avec une émotion, une pudeur qui faisait faire un petit son de pop-corn à sa voix. Il a eu chaud, notre gars... Ça l'a profondément marqué.

L'homme est encore plus beau.

Quelque chose a tremblé, bougé en lui. Définitivement.



Dionysos (Mathias Malzieu) C510


Caramel Mû a écrit:
Une reprise à la française (à voir up )

Ce duo de Louise attaque (que j'adore) et de Dionysos, put☆☆☆ qu'est-ce que c'est bon ! Je ne connaissais pas, wawesque up
Y'a quelque chose de cathartique dans cette reprise. Et ce violon, pffiouu, il est hypnotique... Merci pour cette découverte fleur smack

Citation :
Tu me diras, pourquoi ce rappel ici. doute2
et bien à cause de Mathias qui a su voir dans ton jeux pouf :

Merci de faire ce lien sourire
J'te dis, y'a un truc spécial avec lui star

Citation :
Alors, je pense que tu as d'abord lu le livre, avant de visionner la vidéo du voyage nordique.

Oui, bien vu...

Citation :
En avant première, rien que pour toi :

Ça me colle un de ces sourires de crevette, j'te dis pas sourire

Citation :
Je compte sur toi, pour nous faire part de ton ressentie et appréciations à ce récit.


J'en parle vaguement au-dessus rijaune

Voilà, c'est fait. Peut-être un peu trop...

Citation :
Donc l'as-tu vu ? Quelles sont tes impressions ?
Bon, je sais que répondre ici n'est pas toujours évident
Tu feras comme tu le sens.


Si tu n'avais pas relancé le sujet avec Maldoror, je ne serais pas aller cuisiner le monde merveilleux de MM. C'est vraiment parce que c'est vous... Pour toute indigestion, ne me contactez pas lol  

Citation :
Pour ma part, pleins de souvenirs.
On en peut retranscrire la lumière très particulière sous ces latitudes, les aurores et le rayon vert.
Il n'y a que les Samis que je n'ai pas eu la chance de côtoyer


Les mots ne suffisent pas toujours... Parfois, une simple évocation, un regard lointain, un silence ému en disent davantage.
Sur ces quelques lignes et les images que j'en aies, j'ai réussi à me faire un début d'idée.

Citation :
C'est le pays des Trolls et cela fait des années.
Tu en trouves partout, carte postales, figurines, derrière les rochers, sous ton lit,
même dans les forums... rijaune

Tes antennes ont-elles perçu la fréquence des ondes d'un éclat de rire à peine contenu ? rijaune


Citation :
Et surtout, pour moi, l'important,
ce n'est pas le cap nord, c'est la validation de ce voyage, en clin d'oeil céleste :
"La pelote de laine" (c'est rare, jamais vu irl)

Tout doux le clin d’œil, t'as vu ? coeur happy coeur

Citation :
Allez Navane pour finir tout en douceur,
pas trouvé de clip sur le net, alors j'ai bricolé vite fait,
en espérant que la vidéo reste (pas sûr bigsourire )


Hey, une vidéo cuisinée par le bon vieux ... Merci d'avoir remédié à ce trou noir culinaire. Tu as parsemé cet éclair d'une rasade d'étoiles star smack


Voili, voilou...
J'ai encore de la farine plein la gueule mais c'est cuisiné avec le cœur.
L’addition est évidemment sucrée ; 1 kiss par personne. Et ouais, les gars... Ben quoi ?
doute2

Dionysos (Mathias Malzieu) C510
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Dionysos (Mathias Malzieu) Profil11
Dionysos (Mathias Malzieu) Empty
MessageSujet: Re: Dionysos (Mathias Malzieu)
Dionysos (Mathias Malzieu) I_icon_minipost_participateMer 20 Mar 2019 - 20:09

Hé ! Ca a l'air aussi long mais en mille fois moins chiant qu'un repas de famille dis ! Wink Bon apparemment c'est que pour Mû et Maldoror mais c'est pas grave je piquerai les miettes et sifflerai les fonds de verre quand tout le monde sera parti comme d'hab Very Happy
(je dois couper donc je réserve la lecture approfondie à tête reposée pour plus tard, c'est pas du fast food que tu nous proposes hello )
Revenir en haut Aller en bas

Navane

Navane

Dionysos (Mathias Malzieu) Profil11
Dionysos (Mathias Malzieu) Empty
MessageSujet: Re: Dionysos (Mathias Malzieu)
Dionysos (Mathias Malzieu) I_icon_minipost_participateMer 20 Mar 2019 - 20:33

Ah, nan, les miettes, ça va pas !!? Tu as ton assiette dès lors que tu te poses à ma table. Tout le monde a son assiette.

C'est parce que les gars ont relancé le sujet que je me suis lancée dans ce loooong message. Sans ça, très franchement, j'aurais rien écrit... C'est ce que j'ai voulu dire.

As-tu lu le livre ? Ce serait intéressant d'en papoter star

En tout cas, je te souhaite une bonne dégustation smack
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

Maldoror

Dionysos (Mathias Malzieu) Profil11
Dionysos (Mathias Malzieu) Empty
MessageSujet: Re: Dionysos (Mathias Malzieu)
Dionysos (Mathias Malzieu) I_icon_minipost_participateJeu 21 Mar 2019 - 18:53

Bravo, Navane. Ce que tu écris, ça se déguste. Donc tel un épicurien, j'y vais par petites lampées...  sourire
Revenir en haut Aller en bas

alia


Dionysos (Mathias Malzieu) Profil11
Dionysos (Mathias Malzieu) Empty
MessageSujet: Re: Dionysos (Mathias Malzieu)
Dionysos (Mathias Malzieu) I_icon_minipost_participateJeu 21 Mar 2019 - 19:34

Bien si tu m'accorde une place à ta table, je me délecterai de tes mots..
Revenir en haut Aller en bas

Navane

Navane

Dionysos (Mathias Malzieu) Profil11
Dionysos (Mathias Malzieu) Empty
MessageSujet: Re: Dionysos (Mathias Malzieu)
Dionysos (Mathias Malzieu) I_icon_minipost_participateJeu 21 Mar 2019 - 20:03

Alors, prends le temps, Maldoror l'épicurien Wink

Évidemment... Bienvenue à ma table et bon ap', alia sourire

J'allais ajouter bon courage lol
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Dionysos (Mathias Malzieu) Profil11
Dionysos (Mathias Malzieu) Empty
MessageSujet: Re: Dionysos (Mathias Malzieu)
Dionysos (Mathias Malzieu) I_icon_minipost_participateJeu 21 Mar 2019 - 21:50

Navane a écrit:
Ah, nan, les miettes, ça va pas !!? Tu as ton assiette dès lors que tu te poses à ma table. Tout le monde a son assiette.

C'est parce que les gars ont relancé le sujet que je me suis lancée dans ce loooong message. Sans ça, très franchement, j'aurais rien écrit... C'est ce que j'ai voulu dire.

As-tu lu le livre ? Ce serait intéressant d'en papoter star

En tout cas, je te souhaite une bonne dégustation smack

racontage de vie, pas intéressant:
 

Passons aux choses sérieuses mais pas trop Wink
J'ai bien fait d'attendre la nuit pour venir savourer ton message truffé de pépites, ivresse et pétage de bide, j'étais bien contente d'avoir enfilé mon pyj à l'élastique fatigué sourire Mais c'est la première fois de ma vie que je reste aussi longtemps à table sans essayer de trouver un prétexte bidon pour filer à l'anglaise, au contraire j'aurais voulu que tu ne t'arrêtes jamais d'écrire smack Et la petite balade dans le froid norvégien pour se revigorer à la fin, programme parfait up

Plus qu'à aller voir à la bibliothèque si le livre est disponible. Si ce n'était Mathias Malzieu, il y aurait toutes les raisons de craindre que le livre ne soit pas à la hauteur de la critique que tu en as fait, et il aura eu intérêt à se surpasser d'ailleurs parce que ce n'est pas gagné d'avance pour lui star

---
Je pense toujours à toi quand j'écoute cette chanson, et après la lecture de ton message, encore plus papillon (et regarde le film The shape of water si tu en as l'occasion et si tu ne l'as pas déjà vu)



ps, ton avatar coeur
Revenir en haut Aller en bas

Navane

Navane

Dionysos (Mathias Malzieu) Profil11
Dionysos (Mathias Malzieu) Empty
MessageSujet: Re: Dionysos (Mathias Malzieu)
Dionysos (Mathias Malzieu) I_icon_minipost_participateVen 22 Mar 2019 - 20:09

Willow a écrit:
racontage de vie, pas intéressant:
 

Passons aux choses sérieuses mais pas trop Wink
J'ai bien fait d'attendre la nuit pour venir savourer ton message truffé de pépites, ivresse et pétage de bide, j'étais bien contente d'avoir enfilé mon pyj à l'élastique fatigué sourire Mais c'est la première fois de ma vie que je reste aussi longtemps à table sans essayer de trouver un prétexte bidon pour filer à l'anglaise, au contraire j'aurais voulu que tu ne t'arrêtes jamais d'écrire smack

C'est pas pour t'embêter que je dis ça, pas le genre de la maison, non, non, pas-du-tout ( bigsourire ) mais je me demande sur quoi tu t’appuies pour qualifier ce que tu as mis en spoiler de « racontage de vie pas intéressant »... Les tranches de vie de chacun étant intéressantes. Chaque histoire a sa valeur, de chaque histoire il y a quelque chose à apprendre et comprendre. J'vois pas pourquoi la tienne y couperait, et c'est pas faute d'avoir mis mes lunettes doute2
Ah!, je viens de comprendre. C'est un coup de Mercure R en Poisson qui a siphonné 2 lettres... En fait, tu voulais écrire « pas inintéressant ». Hmm, ça doit être ça parce que je trouve ton chutney de vie intéressant. Je te remercie de l'avoir confit ici et pour la confiance qui l'accompagne smack
Ma cuisine se situe « avenue de la Panse ». Si ce que j'ai préparé dans mes casseroles permet à mes invités de se délester des leurs ou tout simplement de passer un petit moment qui fait du bien, alors ça valait le coup d'avoir la gueule enfarinée. Non, je ne me drogue pas. Seulement au chocolat. En intraveineuse.

Citation :
Je pense toujours à toi quand j'écoute cette chanson, et après la lecture de ton message, encore plus

Pour la nageoire, c'est bien vu, y'a de l'idée bien que je verse plutôt dans la catégorie crevette bigsourire
Plaisanterie à part, elle est jolie cette chanson de Sade. J'ai été cette amoureuse-là. C'est apaisé, je crois. Un amour pas ordinaire... J'aime bien ce titre.

Dans ce livre, c'est en effet de ça qu'il s'agit. Un amour pas ordinaire.

Citation :
Plus qu'à aller voir à la bibliothèque si le livre est disponible. Si ce n'était Mathias Malzieu, il y aurait toutes les raisons de craindre que le livre ne soit pas à la hauteur de la critique que tu en as fait, et il aura eu intérêt à se surpasser d'ailleurs parce que ce n'est pas gagné d'avance pour lui star

Si tu le lis, n'hésite pas à revenir ici donner ton avis star

Citation :
et regarde le film The shape of water si tu en as l'occasion et si tu ne l'as pas déjà vu

Il a l'air bien, c'est noté sourire

Citation :
j'étais bien contente d'avoir enfilé mon pyj à l'élastique fatigué sourire


Il paraît que les pyjamas aux élastiques fatigués permettent aux rêves de se détendre.
Ils démontrent aussi que la machine à rêves fonctionne du tonnerre. C'est qu'ils ont souvent rebondi depuis là où ils naissent – derrière les nuages – jusqu'au cœur du rêveur. Ils s'y sont réfugiés, se sont étirés, ont grandi, se sont entremêlés les uns aux autres sur le fil du temps pour enfin arriver à un cycle de maturation exceptionnelle.
En ayant plus de place qu'ils n'ont jamais eu dans ce pyj, ils prennent une ampleur et douceur cotonneuse renouvelées. Ils s'en portent mieux et, dans une logique infaillible, les nuits aussi.
C'est le moment propice de les laisser se déverser dans ses journées, les laisser remodeler et réviser la réalité de tout leur moelleux.
Ouais, un pyj à l'élastique fatigué, c'est un rêve détendu. Il paraît, hein,... Un truc comme ça. Arf, je sais plus. C'est que je venais de me loverdoser au chocolat quand un elfe me l'a confié bigsourire
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Dionysos (Mathias Malzieu) Profil11
Dionysos (Mathias Malzieu) Empty
MessageSujet: Re: Dionysos (Mathias Malzieu)
Dionysos (Mathias Malzieu) I_icon_minipost_participateSam 23 Mar 2019 - 17:52

Navane a écrit:
C'est pas pour t'embêter que je dis ça, pas le genre de la maison, non, non, pas-du-tout ( bigsourire ) mais je me demande sur quoi tu t’appuies pour qualifier ce que tu as mis en spoiler de « racontage de vie pas intéressant »... Les tranches de vie de chacun étant intéressantes. Chaque histoire a sa valeur, de chaque histoire il y a quelque chose à apprendre et comprendre. J'vois pas pourquoi la tienne y couperait, et c'est pas faute d'avoir mis mes lunettes doute2
Ah!, je viens de comprendre. C'est un coup de Mercure R en Poisson qui a siphonné 2 lettres... En fait, tu voulais écrire « pas inintéressant ». Hmm, ça doit être ça parce que je trouve ton chutney de vie intéressant. Je te remercie de l'avoir confit ici et pour la confiance qui l'accompagne smack
Ma cuisine se situe « avenue de la Panse ». Si ce que j'ai préparé dans mes casseroles permet à mes invités de se délester des leurs ou tout simplement de passer un petit moment qui fait du bien, alors ça valait le coup d'avoir la gueule enfarinée. Non, je ne me drogue pas. Seulement au chocolat. En intraveineuse.


Non non mercure R n'a pas siphonné de préfixe, et le spoiler c'est parce qu'il n'y avait pas de quoi s'poiler avec ma tranche de vie rassie. Même pas de quoi en faire du pain perdu, mieux vaut couper court Wink
Et avec tout ça j'ai failli oublier de payer, donc c'est un kiss. Et un pour-boire pour arroser le tout bisou
Spoiler:
 

Navane a écrit:
Pour la nageoire, c'est bien vu, y'a de l'idée bien que je verse plutôt dans la catégorie crevette bigsourire
Plaisanterie à part, elle est jolie cette chanson de Sade. J'ai été cette amoureuse-là. C'est apaisé, je crois. Un amour pas ordinaire... J'aime bien ce titre.

Dans ce livre, c'est en effet de ça qu'il s'agit. Un amour pas ordinaire.

Une crevette avec une nageoire de sirène... doute2
Un hippocampe !! cristal Un hippocampe qui a connu l'ivresse des profondeurs à s'en fendre le caisson, et n'a pourtant jamais manqué d'air. Et qui est revenu à la surface tout illuminé d'une belle lueur intérieure. "Heureux soient les fêlés, parce qu'ils laisseront passer la lumière." Et ils éclaireront le monde smack

Navane a écrit:
Si tu le lis, n'hésite pas à revenir ici donner ton avis star


Je suis la pire critique que la terre ait jamais portée. Aucun talent et aucun plaisir à m'adonner à cet exercice, tout est sensations lorsque je lis. Quand je les livre, ça donne toujours l'impression aux autres de ne pas avoir lu la même histoire étoile Bon, au pire ça te donnerait envie d'y replonger pour vérifier si ses trésors sont toujours là sourire

Navane a écrit:
Il paraît que les pyjamas aux élastiques fatigués permettent aux rêves de se détendre.
Ils démontrent aussi que la machine à rêves fonctionne du tonnerre. C'est qu'ils ont souvent rebondi depuis là où ils naissent – derrière les nuages – jusqu'au cœur du rêveur. Ils s'y sont réfugiés, se sont étirés, ont grandi, se sont entremêlés les uns aux autres sur le fil du temps pour enfin arriver à un cycle de maturation exceptionnelle.
En ayant plus de place qu'ils n'ont jamais eu dans ce pyj, ils prennent une ampleur et douceur cotonneuse renouvelées. Ils s'en portent mieux et, dans une logique infaillible, les nuits aussi.
C'est le moment propice de les laisser se déverser dans ses journées, les laisser remodeler et réviser la réalité de tout leur moelleux.
Ouais, un pyj à l'élastique fatigué, c'est un rêve détendu. Il paraît, hein,... Un truc comme ça. Arf, je sais plus. C'est que je venais de me loverdoser au chocolat quand un elfe me l'a confié bigsourire


applaudi vénérer

L'elfe a tout à fait raison, ses confits dansent se sont parfaitement conservées dans ton bocal grâce à loverdose smack

Revenir en haut Aller en bas


Mû

Dionysos (Mathias Malzieu) Profil11
Dionysos (Mathias Malzieu) Empty
MessageSujet: Re: Dionysos (Mathias Malzieu)
Dionysos (Mathias Malzieu) I_icon_minipost_participateSam 23 Mar 2019 - 23:56

Navane, avant de lire ton résumé,
j'ai demandé à mon fidèle équipage de m'attacher sur ma chaise à roulette,
et de se brûler les yeux à la cire. ahhhh

Bon, j'avoue, que là il a fallu parlementer, nous sommes arrivé à un consensus,
de la cire (froide, pas à la bougie, hein) pour obstruer la vue. look
Là aussi il y a eu un flottement, mais je fus sauvé par les "Babybels" du frigo. cool
Donc mes indéfectibles (c'est mieux que constipés) compagnons apposèrent
les dit-fromages sur leurs yeux, avec autorisation de pouvoir les manger,
après ma lecture. fume

Spoiler:
 

(comment j'en suis arrivé là déjà doute2
pfiou, il y a du courant j'ai vite dérivé...)


Oui, les sirènes et leur légende, souvenir de l'odyssée,
et qui n'est pas une légende pour les hommes de l'amer...

ça donne ça :

https://www.youtube.com/watch?v=e7hUjMmZ5Uk

Moi qui suis dans le secret des Dieux, ange
je peux te donner la véritable raison d'Ulysse.
Ce n'est pas pour obéir à Circé et se la péter,
mais tout simplement parce qu'il avait choisi d'utiliser sa portion de cire,
pour s'épiler le torse... hallucine

Ha le chant des sirènes :



Mais je sais que ta préférence va vers la crevette,
tu ne te sens sans doute pas l'âme d'une mangeuse d'homme. diable
Ou alors tu chantes comme un pied ? tropdrole


C'est bon les gars, j'ai fini ma lecture,
vous pouvez me détacher.
Ho les gars, je suis là, j'ai les bras attachés...
Les gars ! Hé faites pas les salops !
Lesssss GAAAAAAAARS !!!!



Le lendemain matin.
Pour réellement échanger, il me faudrait aussi avoir lu le livre.
C'est toujours très intéressant de comparer
les compréhensions réciproques d'un récit.
Amour romantique donc fatale.
Mais je sors de cette condensation (humide ?)
non comment dire ....

Ha oui, tu le dis mieux que moi :

Navane a écrit:

Voili, voilou...
J'ai encore de la farine plein la gueule mais c'est cuisiné avec le cœur.
L’addition est évidemment sucrée ; 1 kiss par personne. Et ouais, les gars... Ben quoi ?
doute2

Dionysos (Mathias Malzieu) C510

Spoiler:
 

Je vois que tu connais bien. siffle

Tu deviens experte en carte de visite,
cela me fait penser à quelque chose que Mathieu à relevé dans le grand Nord.
On verra plus tard.

noel reindeer reindeer Allez paiement en kiss du grand Nord. reindeer reindeer noel




Revenir en haut Aller en bas

Navane

Navane

Dionysos (Mathias Malzieu) Profil11
Dionysos (Mathias Malzieu) Empty
MessageSujet: Re: Dionysos (Mathias Malzieu)
Dionysos (Mathias Malzieu) I_icon_minipost_participateLun 25 Mar 2019 - 11:38

Willow a écrit:
Non non mercure R n'a pas siphonné de préfixe, et le spoiler c'est parce qu'il n'y avait pas de quoi s'poiler avec ma tranche de vie rassie. Même pas de quoi en faire du pain perdu, mieux vaut couper court Wink


Tu sais, Willow, ce truc de "spoiler" me fait toujours marrer lol

Citation :
Et avec tout ça j'ai failli oublier de payer, donc c'est un kiss. Et un pour-boire pour arroser le tout bisou

Comme quoi, les végans ne sont pas si exigeants... Au bonheur de te revoir à ma table fleur smack

Citation :
Une crevette avec une nageoire de sirène... doute2
Un hippocampe !! cristal Un hippocampe qui a connu l'ivresse des profondeurs à s'en fendre le caisson, et n'a pourtant jamais manqué d'air. Et qui est revenu à la surface tout illuminé d'une belle lueur intérieure. "Heureux soient les fêlés, parce qu'ils laisseront passer la lumière." Et ils éclaireront le monde smack

Ce que tu veux, Willow... même si c'est beaucoup trop joli fleur

Citation :
Je suis la pire critique que la terre ait jamais portée. Aucun talent et aucun plaisir à m'adonner à cet exercice, tout est sensations lorsque je lis. Quand je les livre, ça donne toujours l'impression aux autres de ne pas avoir lu la même histoire étoile Bon, au pire ça te donnerait envie d'y replonger pour vérifier si ses trésors sont toujours là sourire

Ça m'intéressait de lire ton avis, tes impressions, d'autant plus maintenant que je sais que tu redonnes une vie parallèle à un livre.
Je te sais grande lectrice et tu écris bien. Je te lis toujours assidûment. Je n'ai pas vraiment fait de critique non plus. C'est pas le but. On s'en fout. Les impressions, c'est énorme en soi. C'est le meilleur.
Évidemment, y'a rien qui presse. Y'a le temps. Et tu es libres de le lire ou non, de livrer tes ressentis ou non.
Aucune obligation, si ce n'est que tu y ailles avec plaisir sourire

Citation :
L'elfe a tout à fait raison, ses confits dansent se sont parfaitement conservées dans ton bocal grâce à loverdose smack

Je me rappelle avoir lu il y a quelques temps que les nuits étaient difficiles. Je n'ai pas su quoi dire sur le moment, un peu démunie... Jusqu'à cette histoire de pyj où l'enseignement de l'elfe m'est revenu. C'est vraiment pas grand-chose et qui plus est assez tardif, mais c'est juste pour toi.

Merci pour le bonus musical star


Caramel Mû a écrit:
Navane, avant de lire ton résumé,
j'ai demandé à mon fidèle équipage de m'attacher sur ma chaise à roulette,
et de se brûler les yeux à la cire. ahhhh

Bon, j'avoue, que là il a fallu parlementer, nous sommes arrivé à un consensus,
de la cire (froide, pas à la bougie, hein) pour obstruer la vue. look
Là aussi il y a eu un flottement, mais je fus sauvé par les "Babybels" du frigo. cool
Donc mes indéfectibles (c'est mieux que constipés) compagnons apposèrent
les dit-fromages sur leurs yeux, avec autorisation de pouvoir les manger,
après ma lecture. fume

Spoiler:
 

(comment j'en suis arrivé là déjà doute2
pfiou, il y a du courant j'ai vite dérivé...)

C'est ce qui arrive à ceux qui ont le courage, l'audace, de me suivre dans les contre-courants sans fin. Et pour un peu qu'ils soient dotés d'un esprit multidirectionnel, alors là... Et bien, ça donne toi : le tonton et son joie-haut équipage de "baby belle" sourire

Citation :
Moi qui suis dans le secret des Dieux, ange
je peux te donner la véritable raison d'Ulysse.
Ce n'est pas pour obéir à Circé et se la péter,
mais tout simplement parce qu'il avait choisi d'utiliser sa portion de cire,
pour s'épiler le torse... hallucine

Toujours désopilant de te lire, ... J'adore *sourire*

Citation :
Mais je sais que ta préférence va vers la crevette,
tu ne te sens sans doute pas l'âme d'une mangeuse d'homme. diable
Ou alors tu chantes comme un pied ? tropdrole


tropdrole

La 2ème proposition, tellement ça lol lol
Je t'assure que je n’ensorcelle personne avec mon chant. Ça fait répulsif.
Par conséquent, et par la farce des choses, je suis devenue une redoutable dévoreuse d'omelette. Bah, on fait ce qu'on peut avec ce qu'on a bigsourire

Citation :
Pour réellement échanger, il me faudrait aussi avoir lu le livre.
C'est toujours très intéressant de comparer
les compréhensions réciproques d'un récit.
Amour romantique donc fatale.
Mais je sors de cette condensation (humide ?)
non comment dire ....

Oui, idéalement... C'est un exercice que je trouve très stimulant (conj de mes z'amants en Vierge, Pluton/Mercure) que de confronter sa vision des choses. Ce que j'en ai écrit restant subjectif. 

Citation :

noel reindeer reindeer Allez paiement en kiss du grand Nord. reindeer reindeer noel


J'étais certaine qu'il y aurait un renne dans ta réponse sans réussir à déterminer de quelle façon *des fois, je me fais peur rijaune *

Finalement, c'était un kiss qui sort des sentiers battus uraniens. Un kiss orignal, quoi sourire


Sur ce,... star
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Dionysos (Mathias Malzieu) Profil11
Dionysos (Mathias Malzieu) Empty
MessageSujet: Re: Dionysos (Mathias Malzieu)
Dionysos (Mathias Malzieu) I_icon_minipost_participateMer 27 Mar 2019 - 0:04

Navane a écrit:
Comme quoi, les végans ne sont pas si exigeants... Au bonheur de te revoir à ma table fleur smack


Agar agar à toi, ne me tente pas rijaune J'y ai pensé, à demander le menu végétalien. Mais c'est un tel plaisir de partager ta table que tempeh ! I wasabi kind, pour une fois, et me réin-carner en convive modèle miam

Navane a écrit:
Ce que tu veux, Willow... même si c'est beaucoup trop joli fleur

Comment ça, trop joli ? Wink Demande à tes littles à l'occasion, de te dessiner un hippocampe. Je suis sûre que tu seras frappée par la ressemblance !


Navane a écrit:
Ça m'intéressait de lire ton avis, tes impressions, d'autant plus maintenant que je sais que tu redonnes une vie parallèle à un livre.
Je te sais grande lectrice et tu écris bien. Je te lis toujours assidûment. Je n'ai pas vraiment fait de critique non plus. C'est pas le but. On s'en fout. Les impressions, c'est énorme en soi. C'est le meilleur.
Évidemment, y'a rien qui presse. Y'a le temps. Et tu es libres de le lire ou non, de livrer tes ressentis ou non.
Aucune obligation, si ce n'est que tu y ailles avec plaisir sourire

Je sais d'avance que la lecture du livre de Mathias Malzieu va être un plaisir. Tout comme le fait de savoir que tu l'as lu avant moi et que tu l'as autant apprécié me fera ressentir ta présence pendant cette lecture, et ça c'est chouette star
S'il me vient quelque chose qui vaille à peu près la peine d'être partagé, je ne manquerai pas de le faire. Sinon, je réfléchis à un appareil qui lise dans les pensées et puisse les transmettre sans devoir passer par les mots. Me faudrait quelques uranien-nes pur jus pour le mettre au point Wink

Navane a écrit:
Je me rappelle avoir lu il y a quelques temps que les nuits étaient difficiles. Je n'ai pas su quoi dire sur le moment, un peu démunie... Jusqu'à cette histoire de pyj où l'enseignement de l'elfe m'est revenu. C'est vraiment pas grand-chose et qui plus est assez tardif, mais c'est juste pour toi.


Tu as une bonne mémoire ! Logique pour un hippocampe, tiens sourire Merci beaucoup pour cette gentille attention et la transmission du message de l'elfe. Les terreurs nocturnes sont passées mais les cauchemars sont coriaces. Avec la conjonction saturne pluton qui trifouille mon noeud sud et Asc, et carré à la conjonction natale, je peux m'estimer heureuse que ça se limite à quelques épisodes nocturnes un peu agités. Ca va passer, surtout après ce message elfique relaxant Sleep envole


Navane a écrit:
Merci pour le bonus musical star

C'est toi qu'il faut remercier pour ce généreux partage.
Thank you, Seitan ! smack smack

au cas où tu ne connaisses pas parce que ça fait un peu étrange comme mot de la fin quand on ne connait pas cave ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Seitan ) Wink
Revenir en haut Aller en bas
 

Dionysos (Mathias Malzieu)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News



" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~
~Vidéos~
Dionysos (Mathias Malzieu) Pierre12 Dionysos (Mathias Malzieu) Notes-11
~Musique pour Relaxer~