Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% Nike Crater Impact SE
68.97 € 114.99 €
Voir le deal
-50%
Le deal à ne pas rater :
-50% Nike Jordan Air 200E
67.47 € 134.99 €
Voir le deal

Le Féminisme  - Page 3 I_icon11Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteLe Féminisme  - Page 3 I_icon11Voir ses messagesLe Féminisme  - Page 3 I_icon11Voir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Le Féminisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage

Glauque

Glauque

Le Féminisme  - Page 3 Profil11
Le Féminisme  - Page 3 Empty
MessageSujet: Le Féminisme
Le Féminisme  - Page 3 I_icon_minipost_participateSam 20 Nov 2021 - 4:05

Rappel du premier message :

Olympe de Gouges

Le Féminisme  - Page 3 R_310

Simone Veille

Le Féminisme  - Page 3 10491110

Oksana Chatchko (FEMEN)

Le Féminisme  - Page 3 Oksana10


J'ouvre une discutions sur le féminisme.

Différents courent se sont développés (féministe radicale, intersectionnelle, afrofeminisme, feminisme radicale).

Voici les Points de vue de ses différents courants, entre écriture inclusive, religion, transidentité, homme ...

Débat entre une féministe intersectionnelle (la branche la plus représentée en France) et une féministe indentitaire (du collectifs Némésis)




Debat entre une "féministe intersectionnelle" et un "masculiniste"



Afro-Feminisme (branche du féminisme intersecionelle)





Féministe Identitaire





Deux vidéo de féministes radicale








Dernière édition par Glauque le Sam 20 Nov 2021 - 4:24, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage

Glauque

Glauque

Le Féminisme  - Page 3 Profil11
Le Féminisme  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Féminisme
Le Féminisme  - Page 3 I_icon_minipost_participateDim 21 Nov 2021 - 1:15


Bien sûr que les hommes et les femmes sont différent , deja sur une question hormonale Wink
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

Maldoror

Le Féminisme  - Page 3 Profil11
Le Féminisme  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Féminisme
Le Féminisme  - Page 3 I_icon_minipost_participateDim 21 Nov 2021 - 2:09

Exact. C'est ce qu'on appelle en général une sorte de déterminisme biologique.

J'étais très existentialiste à une époque, j'ai lu quelques bouquins de Sartre et surtout "l'existentialisme est un humanisme" qui est sans doute son meilleur et où il expose tout. J'y croyais dur comme fer.

Le temps a passé et les expériences aussi, je suis un peu plus spinoziste depuis. Je pense de plus en plus que nous sommes souvent déterminés par des causes qui nous dépassent mais que nous pouvons trouver en nous concentrant sur nous mêmes et en nous connaissant mieux.

Pour Spinoza la seule liberté, c'est de le savoir.

L'instinct a aussi pas mal à voir là dedans.

Bref des cheminements de pensées qui peuvent fluctuer au fil du temps.
Revenir en haut Aller en bas

Glauque

Glauque

Le Féminisme  - Page 3 Profil11
Le Féminisme  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Féminisme
Le Féminisme  - Page 3 I_icon_minipost_participateDim 21 Nov 2021 - 2:21


Je suis un peut triste ...
J'ai l'impression que mes vidéos n'on intéressé personne sanglot

- toutes les feministe ne sont pas pour l'écriture inclusife
- Maeva Gename, influenceuse suivie par des millions de mineurs sur Instagram, qui promeut de la chirurgue vaginal pour avoir "une vulve de fillette de 12 ans" (ce sont ses mots)

Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

Maldoror

Le Féminisme  - Page 3 Profil11
Le Féminisme  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Féminisme
Le Féminisme  - Page 3 I_icon_minipost_participateDim 21 Nov 2021 - 2:24

Franchement... la vaginoplastie de nymphettes de 16 ans qui veulent ressembler à Kim Kardashian, Glauque... Ressaisis toi... lol
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Le Féminisme  - Page 3 Profil11
Le Féminisme  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Féminisme
Le Féminisme  - Page 3 I_icon_minipost_participateDim 21 Nov 2021 - 6:27

La dinde de Noel est en avance ou elle fête Thanksgiving?
Putain mais elle a quel age?..Qu'elle retourne à l'école ou que son connard de chir lui explique la différence entre une vulve et un vagin!

Faut pas que je regarde des trucs comme ça...ça m’énerve boring
Et en plus ça lui donne des vues et encore plus de visibilité, de notoriété et d'influence...penses y Glauque quand tu partages des vidéos.
Revenir en haut Aller en bas

ladom

ladom

Le Féminisme  - Page 3 Profil11
Le Féminisme  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Féminisme
Le Féminisme  - Page 3 I_icon_minipost_participateDim 21 Nov 2021 - 10:36

Désolée Maldo mais là pour une fois je ne te suis pas du tout ! Ta reflexion gloubiboulga me dit que tu devais avoir sommeil ou que tu avais déjà bien attaqué l'apéro non ? Bref la flemme de reprendre les points par points chacun est libre d'expression évidement . Commencer par réellement lire Simone pt être, avant d'en parler siffle


Sinon je remercie Adonis qui, humblement et tout simplement fait preuve de compassion.

Personnellement j'ai passé de longues années de colère envers le genre masculin, puis un gros travail de déconstruction/compréhension/reconstruction pour éprouver à mon tour une certaine forme de compassion, sûrement grâce à mon Pluton qui ne lâche jamais rien, mais aussi à des lectures comme Paule Salomon, Elisabeth Badinther ou Françoise Heritier pour les plus marquantes. (N'hésitez pas à jeter un oeil sur leurs biblio, très sincèrement).

Avoir mis au monde un petit garçon a aussi participé à mon cheminement de pacification, comment les mères élèvent leurs fils, quelle pression sociétale pèse sur les hommes etc etc

Toutes les "variantes de genre" qui émergent aujourdhui LGBT+ disent qqch de la société ( je pense surtout au + car l'homosexualité n'est pas nouvelle évidement).

Personnellement la seule chose qui m'importe c'est le bien-être des gens. Qu'importe le costume, si dans le fond la personne est heureuse, alors ça me va. Je ne porte pas de jugement de valeur même si j'ai mes limites. La GPA Gestation Pour Autrui par exemple.
Revenir en haut Aller en bas

remedios

remedios

Le Féminisme  - Page 3 Profil11
Le Féminisme  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Féminisme
Le Féminisme  - Page 3 I_icon_minipost_participateDim 21 Nov 2021 - 11:57

Pour ma part, j'aime énormément le féminisme en tant que mouvement social de rééquilibrage des droits entre femmes et hommes.

Par contre, je me méfie du mouvement d'aujourd'hui, qui frise le totalitarisme, en voulant changer les langues notamment, et en se rapprochant du wokisme et des idéologies plus déconnectées des problèmes de terrain.
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

Maldoror

Le Féminisme  - Page 3 Profil11
Le Féminisme  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Féminisme
Le Féminisme  - Page 3 I_icon_minipost_participateDim 21 Nov 2021 - 13:11

Rémédios a écrit:
Par contre, je me méfie du mouvement d'aujourd'hui, qui frise le totalitarisme, en voulant changer les langues notamment, et en se rapprochant du wokisme et des idéologies plus déconnectées des problèmes de terra
in.

Totalement d'accord avec ça, moi aussi ça me tue.

Et bonjour au passage à Rémédios et bon retour à Itaque. sourire laugh


Ladom a écrit:
Désolée Maldo mais là pour une fois je ne te suis pas du tout ! Ta reflexion gloubiboulga me dit que tu devais avoir sommeil ou que tu avais déjà bien attaqué l'apéro non ? Bref la flemme de reprendre les points par points chacun est libre d'expression évidement . Commencer par réellement lire Simone pt être, avant d'en parler



Bon, je m'étais un peu avancé comme "avocat du diable", histoire d'amener un peu de fourmis rouges dans la termitière de noires mais si tu pouvais reprendre les points de mon "gloubi-boulga" qui te semblent indigestes, ce serait bien urbain.
Mais soit. smack

M'étonnerais pas que je me mette une féministe ou l'autre à dos, je détestais les chiennes de garde et leurs discours de haine à peine refroidie à l'égard des hommes accusés de tous les péchés du monde par exemple et certaines autres bien sectaires et surtout très mal baisées, je crois. Wink

Je ne pense pas que la femme soit un homme comme les autres mais par contre je pense que certaines femmes dans les mêmes situations de pouvoir que les hommes, par exemple (et à un certain niveau, là, je crois que c'est la parité----> Ursula vandermoncul? Merckel, Lagarde etc.) sont des "cons" comme les autres.
Et l'humanité ne gagnera pas au change. Pourquoi? car elles ont assimilés les mêmes codes que les hommes.

Et ce n'est pas non plus Kamalla Harris qui va m'en apporter le démenti.


Par contre immense respect pour toutes ces femmes invisibles, payées au smic, parfois seules avec un ou des enfants à élever, obligées de jouer les domestiques pour gagner leur vie et continuer le travail en rentrant chez elle pour des salaires méprisables, c'est ça la triple peine.

Le coupable, c'est pas tant l'HOMME en tant que tel, c'est le système (qui comme le faisait justement remarquer Glauque est aussi méprisant avec la plupart des hommes de petites et moyennes conditions qu'avec les femmes). Et il ya une hiérarchie dans ce Système, certes patriarcal mais surtout ploutocrate et oligarchique.

L'esclavagisme pour prendre un autre exemple, méprisait autant les hommes que les femmes de couleur. Ce système c'est pareil.

Et une belle bourgeoise avec ombrelle sortie d'un film de Romer sera toujours mieux considérée qu'un cireur de chaussures ou un SDF (mâles pourtant)

Je suis d'accord que l'éducation est primordiale, ça me semble couler sous le sens.

Bref, les grands discours sur le féminisme de grandes bourgeoises qui se réunissent en salon en étant souvent incapables de comprendre leur bignole du sous-sol et surtout participant à attiser cette guerre des sexes inconvenante finalement, ça me désole.

Le combat devrait être pyramidal et pas horizontal.
C'est le système que les hommes et les femmes de "condition inférieure" devraient ensemble combattre pour mettre autre chose à la place, si on ne tente rien, pas la peine de se plaindre; Plutôt que se laisser diviser par ce système justement et d'anesthésier dans un combat aussi vain que stérile (les hommes et les femmes ne sauront jamais se passer l'un de l'autre sinon, il n'y a plus d'humanité) ses forces de part et d'autres.

Wink
Revenir en haut Aller en bas

remedios

remedios

Le Féminisme  - Page 3 Profil11
Le Féminisme  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Féminisme
Le Féminisme  - Page 3 I_icon_minipost_participateDim 21 Nov 2021 - 14:31

Simone de Beauvoir a un peu imité Karl Marx en créant une histoire du point de vue de l'oppression implicite de la femme. Je pense que celle-ci est assez caricaturale :

Par exemple qui imagine une femme faire le sale boulot du trafic d'esclaves, comme le père de Chateaubriand ou entreprendre une industrie en exploitant la force ouvrière, sachant que celle-ci vivait souvent dans des taudis insalubres ? La société d'hier n'a rien à voir avec celle d'aujourd'hui où on délocalise l'exploitation.
Revenir en haut Aller en bas

ladom

ladom

Le Féminisme  - Page 3 Profil11
Le Féminisme  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Féminisme
Le Féminisme  - Page 3 I_icon_minipost_participateDim 21 Nov 2021 - 15:29

bouquet Maldo quand on lit entre les lignes on voit bien qu'il y a encore de la colère en toi envers le feminin. Ce qui est intéressant c'est qu'au-delà de l'archétype "maman/putain" tu nous en proposes un autre "bourgeoise/causette", puisque la lutte des classes est ton leitmotev, on l'avait compris depuis longtemps. (et tu sais très bien que là dessus je suis ok avec ça globalement). Ta grille de lecture est intéressante mais biaisée j'en suis désolée. Les violences intrafamiliales sont légions dans toutes les couches de la société. La pédophilie aussi, pour ne pas oublier les enfants.

Là où je suis ok c'est lorsque tu dis que "les hommes et les femmes ne sauront jamais se passer l'un de l'autre sinon, il n'y a plus d'humanité". Sauf que pour moi l'équilibre est encore loin d'être idéal (et je ne parle même pas d'harmonie).

Je pense très sincèrement que nous venons sur terre pour travailler sur cette question, pour apprendre à ouvrir notre coeur, et vibrer par lui avant tout .... Reconnaître une part de valeurs masculines et féminines en chacun et chacune de nous est déjà un bon début je trouve. Si nos coeurs étaient vraiment vibrants d'amour désintéressé, le respect serait une évidence, de soi comme de l'altérité.

bouquet Remedios recontextualiser un écrit dans son espace-temps du moment est toujours essentiel ouida, il n'y a qu'à relire la théorie du "manque de phallus" de Freud par exemple pour exploser de rire aujourdhui ! Ce qui n'enlève rien à son travail sur la découverte de l'inconscient évidement.

Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

Maldoror

Le Féminisme  - Page 3 Profil11
Le Féminisme  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Féminisme
Le Féminisme  - Page 3 I_icon_minipost_participateDim 21 Nov 2021 - 15:31

Ladom a écrit:
Maldo quand on lit entre les lignes on voit bien qu'il y a encore de la colère en toi envers le feminin. Ce qui est intéressant c'est qu'au-delà de l'archétype "maman/putain" tu nous en proposes un autre "bourgeoise/causette", puisque la lutte des classes est ton leitmotev, on l'avait compris depuis longtemps. (et tu sais très bien que là dessus je suis ok avec ça globalement). Ta grille de lecture est intéressante mais biaisée j'en suis désolée. Les violences intrafamiliales sont légions dans toutes les couches de la société. La pédophilie aussi, pour ne pas oublier les enfants.

Je ne nie pas les violences intrafamilales, j'essayais de prendre l'affaire avec du recul. De la hauteur, pardon. Une certaine perspective.

Mon ex, assistante sociale comme toi travaillait indirectement pour le SAJ (service d'aide à la jeunesse)

Maintenant, oui, je ne nie pas la violence faite aux femmes mais pas que et la pédophilie que je condamne.

Je déteste l'injustice profondément, c'est un moteur chez moi, donc toutes les injustices. De n'importe quel genre et de n'importe quel sexe. Pour moi ça coulait de sources, j'avais même pas à le préciser.

Ceci dit, je pense que ce monde basé sur la performance et la rentabilité à détruit et fait monter la tension chez plus d'un couple qui n'a pas pu résister à l'éclatement en vol. Pour en revenir au contexte "social".

Ce qui ne justifie ni excuse aucune violence mais contribue à l'acter.

Et si la violence physique pour certaines femmes est essentiellement l'apanage des hommes, je pense que la violence psychologique est une composante aussi féminine.

D'autre part, ces mouvements comme Meetoo devenus une sorte de Téléthon régulier me navrent car c'est une façon à tout un système de se donner bonne conscience régulièrement en sacrifiant sur la place public un des siens au Moloch populaire qui se redivise (hommes VS femmes) encore pour un temps. Mais sans rien changer sur le fond des choses vraiment.

Et bien sûr rien ne change en profondeur vu que ce système repose sur la prédation, des femmes ici, des hommes là-bas.

Mais surtout, je le répète car c'est extrêmement important pour moi, ça lui permet de rediviser le monde un moment dans une chasse aux sorcières et finalement rallier cette woke culture dans ces petits éclatements de bulles pérpétuelles. Pour la bonne cause évidemment. Mais nos mesures gouvernementales anti-covid n'existent-elles pas aussi pour la bonne cause?

Autre chose, moi si j'étais Lolobrigida ou Sophia Loren, jeune, me promenant dans les rues de Padoue ou de Montalcino et que de jeunes branleurs en vespa, me sifflaient et m'envoyaient des baisers, ça me ferait plaisir.

Bon, le monde a changé, maintenant si tu touches le fond aujourd'hui, il est capable de porter plainte contre toi pour attouchement. diable laugh
Revenir en haut Aller en bas

ladom

ladom

Le Féminisme  - Page 3 Profil11
Le Féminisme  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Féminisme
Le Féminisme  - Page 3 I_icon_minipost_participateDim 21 Nov 2021 - 17:28

Bon, déjà je ne suis pas AS mais ES nuance ... ES c'est Educ Spé, métier en train de disparaître puisque oh combien saboté... Je n'ouvrirai pas le débat ici ce n'est pas le lieu. Toujours est il que la question de l’éducation est au coeur de mon chemin et perso et pro.

Donc comment on élève nos fils et filles ... Que fait on de la dimension biologique (qu'il est vain de nier) mais aussi de toutes les autres dimensions ? Familiale, culturelle etc etc

Les Meetoo et Cie t'exaspèrent, moi je n'y vois qu'un retour de balancier. Tant d'années d'omerta, de droit de cuissage et de domination masculine (cf Bourdieu) ne se balaye pas d'un coup de crayon. Il va vous falloir reconnaître les colères pour pouvoir avancer ensemble. Pas facile c'est vrai, mais salutaire au final. Espérons que l'étape suivante sera (enfin) un bel équilibre harmonieux et respectueux... Oui je rêve mais sinon à quoi bon ?

Tu sais c'est très con (et j'utilise le mot qui va bien;) ) mais dans le fond la seule chose que les femmes (enfin une bonne partie) demandent, c'est que les hommes ne s'arrêtent pas à leur apparence. Les femmes ont certes un cul et des boobs qui vous font réagir, mais aussi un cerveau et notre propre réflexion sur la façon dont le monde (dys)fonctionne !

Les femmes essayent de plus en plus d'être reconnues dans l'espace publique, elles qui ont été cantonnées à l'espace privé pendant des millénaires, n'est-ce pas cela, au fond, qui te met mal à l'aise ? Tu parles à longueur de posts d'un modèle socio-économique que tu vomis (et moi de même), ne vois tu pas à quel point il dégouline de testostérone, justement ? Tu cites les qq femmes à qui on a bien voulu laisser la place aux poste de gouvernance, mais à la seule condition qu'elles appliquent à la lettre le modèle dominant, tu le reconnais toi même !

Les femmes ont le pouvoir d'enfanter, même si nous connaissons aujourd’hui scientifiquement tout le processus (et donc votre contribution bien sûr), je pense qu’inconsciemment les hommes se sentent "petits" / à cela. Alors ils sur-compensent (par toute la caricature compétition, performance etc etc). Alors qu'au fond quel pouvoir avons nous réellement ? Aucun sauf celui d'être le réceptacle du miracle de la Vie pendant 9 mois. En toute humilité. Le modèle du "transhumanisme" avec des utérus artificiels etc est le paroxysme de la négation de l'équilibre de la Vie porté par le masculin/féminin, la fin de l'humanité pour moi.

Donc dépassons nos colère, apprenons et créons ensemble un futur de paix et d'amour réel et sincère ... Tant de valeurs dites féminines mises de côté depuis trop longtemps, à nous de les réactiver dans la Joie et le Respect ! Par exemple l'intuition pour n'en citer qu'une ...

Perso j'aime beaucoup l'ecofeminisme de Vandana Shiva et Maria Myes qui font le parallèle entre ce que l'on fait subir à Gaïa notre terre nourricière et aux femmes. L'urgence est partout tout est lié c'est systémique !
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

Maldoror

Le Féminisme  - Page 3 Profil11
Le Féminisme  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Féminisme
Le Féminisme  - Page 3 I_icon_minipost_participateDim 21 Nov 2021 - 17:49

Ladom a écrit:
Les femmes essayent de plus en plus d'être reconnues dans l'espace publique, elles qui ont été cantonnées à l'espace privé pendant des millénaires, n'est-ce pas cela, au fond, qui te met mal à l'aise ? Tu parles à longueur de posts d'un modèle socio-économique que tu vomis (et moi de même), ne vois tu pas à quel point il dégouline de testostérone, justement ? Tu cites les qq femmes à qui on a bien voulu laisser la place aux poste de gouvernance, mais à la seule condition qu'elles appliquent à la lettre le modèle dominant, tu le reconnais toi même !

Euh non, désolé, les femmes qui "réussissent" dans leur domaine ou qui ont une certaine visibilité sociale ne me mettent pas à l'aise, ne me gênent pas du tout. Si elles ont du talent. Pas de chance pour ta polémique. J'ai même plutôt du respect pour les femmes "libres" (de ne pas être féministes également) qui ont "réussi" artistiquement comme BB et plein d'autres mais aussi Françoise sagan (j'ai lu "bonsoir tristesse", très bien), Colette, Marguerite Yourcenar, Virginia Woolf, Mary shelley etc; des femmes politques, non, peu de respect car elles ont bouffé de la testostérone justement, en France, ni Valérie Pécrese, ni MLP, ni Anne Hidalgo et d'autres n'emportent mes suffrages.

Manon Aubry par contre à une bonne tête...

Donc non, en gros, ça ne me pose aucun problème que des femmes sortent de l'ombre en soi. Mais je reste convaincu que DANS CE SYSTEME, ces femmes de pouvoir resteront des hommes comme les autres, pardon des connards comme les autres. Donc on les subira également.

Alors la question est celle-ci (l'oeuf ou la poule, quoi). Le système est-il ce qu'il est parce que l'humain par rapport au pouvoir est naturellement ce qu'il est ou c'est le pouvoir du système qui rend l'homme et la femme tels qu'ils sont au final.

Moi, je ne crois pas en l'homme en société, c'est ma théorie personnelle. Je suis un misanthrope social. Je pense que notre société avilit et détruit l'humain, toujours au profit d'une petite caste plus puissante.

D'où la nécessité de révolution permanente pour permettre une respiration générale avant que tout ne recommence. Cyclique. Trente glorieuse, guerre, révolution, trente glorieuse etc. Par contre, je crois au cas par cas. Homme comme femme. Fais pas de différence.
Revenir en haut Aller en bas

ladom

ladom

Le Féminisme  - Page 3 Profil11
Le Féminisme  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Féminisme
Le Féminisme  - Page 3 I_icon_minipost_participateDim 21 Nov 2021 - 17:56

Bon je vois que tu ne me lis qu'en surface et que tu restes toujours et encore avec les mêmes lunettes. Aucune polémique pour moi juste une tentative de débat. Pas grave.

Au fond tu es en colère contre l'humain quoi, peu importe le genre. Bon je te propose une séance par semaine à hauteur de 454€ de l'heure, moins cher que les psychanalystes ça te va ? laugh laugh laugh Un peu d'humour n'a jamais fait de mal à personne ... smack
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

Maldoror

Le Féminisme  - Page 3 Profil11
Le Féminisme  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Féminisme
Le Féminisme  - Page 3 I_icon_minipost_participateDim 21 Nov 2021 - 18:05

En fait, je ne comprends pas trop.

Ma question est intéressante. Qui de la poule ou de l'oeuf?

Autrement dit et si c'était la "volonté de puissance" que porte chaque être humain (homme comme femme, ici momentanément bridée...) qui façonnait ce que la société est (donc avec son rapport hiérarchique, sa concurrence, ses luttes internes etc.) ou alors c'est cette volonté de puissance de quelques uns imposée aux autres qui doivent se contenter des frustrations diverses, de combats internes, de mauvaise conscience refoulée, de boucs émissaires nécessaires à évacuer leur ressentiment etc.

C'est pas si con, tsé, c'est même un poil philosophique...lol
Revenir en haut Aller en bas

ladom

ladom

Le Féminisme  - Page 3 Profil11
Le Féminisme  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Féminisme
Le Féminisme  - Page 3 I_icon_minipost_participateDim 21 Nov 2021 - 18:36

Tiens une réponse possible bouquet manque le point de vue masculin, j'attends vos retours messieurs si vous avez la possibilité de regarder jusqu'au bout

Revenir en haut Aller en bas

verveine

verveine

Le Féminisme  - Page 3 Profil11
Le Féminisme  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Féminisme
Le Féminisme  - Page 3 I_icon_minipost_participateDim 21 Nov 2021 - 20:00

je ne me suis pas au fait de tous les courants actuels, mais j'aime bien quand tu parles de femmes libres maldo et je pense que c'est le fond du combat. On ne peut faire abstraction de la notion de classe également.
"Gagner" sa liberté pour ne pas dépendre d'un homme. Nos mères ont tellement soufferts de ne pas pouvoir quitter leur mari par manque de moyens, liberté d'esprit, liberté de pensée, sexuelle...
Pour être sortie de l'ombre, je me suis retrouvée dans pas mal de situations où une majorité d'hommes prenaient des décisions. Parfois certains, lorsqu'ils étaient confrontés à leurs conneries et après avoir démonter leurs propos, se mettaient en colère et criaient au plus fort (plus facile pour un homme), c'est comme ça que j'ai appris à crier plus fort en prenant des cours de chant lol
Et je suis toujours prête à lutter quand il y a des injustices.
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

Maldoror

Le Féminisme  - Page 3 Profil11
Le Féminisme  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Féminisme
Le Féminisme  - Page 3 I_icon_minipost_participateDim 21 Nov 2021 - 21:20

L'avenir est aux cours de chants, je suis d'accord avec toi, Verveine. sourire laugh

Ella Fitzgerald ou Aretha Franklin faisait faire le beau à Sinatra (gros macho devant l'éternel qui ne s'est sans doute jamais remis de sa rupture avec Ava (Gardner) qui l'a envoyé promener tout "the voice" qu'il était.)

Revenir en haut Aller en bas

Glauque

Glauque

Le Féminisme  - Page 3 Profil11
Le Féminisme  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Féminisme
Le Féminisme  - Page 3 I_icon_minipost_participateDim 21 Nov 2021 - 21:48


Avant 1992, il était normal de violer sa femme, ce n'était pas considéré comme un crime, mais faisant partit du fameux "devoir conjugale" ...

Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

Maldoror

Le Féminisme  - Page 3 Profil11
Le Féminisme  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Féminisme
Le Féminisme  - Page 3 I_icon_minipost_participateDim 21 Nov 2021 - 22:53

Et quand c'est elle qui te supplie alors que tu as envie de dormir, qu'elle t'empêche de le faire par tous les moyens jusqu'à ce que, de guerre lasse, tu accomplisses ton devoir conjugal, peut-on parler de violence psychologique?

Le problème, c'est cette phrase qui prête à confusion dans "l'acte de mariage", "marié pour le meilleur et pour le pire" qui sonne un peu comme une absolution de tous les péchés à venir...

Bon, les concubins, eux n'ont pas ces excuses...

Ok, désolé, je vais redevenir sérieux. Enfin essayer...

bouquet


Revenir en haut Aller en bas

Ninja

Ninja

Le Féminisme  - Page 3 Profil11
Le Féminisme  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Féminisme
Le Féminisme  - Page 3 I_icon_minipost_participateLun 22 Nov 2021 - 18:01

Moi ça me rent triste de voir qu'on réduit une personne à sa fonction organic. Ma miss, elle a fais plus d'étude que moi et sa l'enrage quan elle passe un entretien pour le travail et qu'on lui demande si elle veu des momes et quan la famille la secoue pour en faire, elle  di j'en veu pas, j'aime pas sa. Moi j'en voudrait bien mais elle non, alor je respecte. Elle di souvent que c'est plu facile pour moi. Et je croi qu'elle a pa tor, mais je trouve sa triste, aujourdhui que la société soi comme sa. Elle aime bien genre les ptites attentions mais fau pas que sa soit paternaliste sinon elle me vire sec ( et je dor sur le canapé, non je rigole lol
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

Maldoror

Le Féminisme  - Page 3 Profil11
Le Féminisme  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Féminisme
Le Féminisme  - Page 3 I_icon_minipost_participateLun 22 Nov 2021 - 19:07

Ça j'aime bien sourire

Revenir en haut Aller en bas

ladom

ladom

Le Féminisme  - Page 3 Profil11
Le Féminisme  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Féminisme
Le Féminisme  - Page 3 I_icon_minipost_participateMar 23 Nov 2021 - 19:41

Ninja a écrit:
Moi ça me rent triste de voir qu'on réduit une personne à sa fonction organic.

up up up
Revenir en haut Aller en bas

ladom

ladom

Le Féminisme  - Page 3 Profil11
Le Féminisme  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Féminisme
Le Féminisme  - Page 3 I_icon_minipost_participateSam 18 Déc 2021 - 12:11



"Ce qui est créé dans ce qui semble être « au dehors » est en permanence lié à nos équilibres intérieurs entre ces deux principes, féminin et masculin."
Marie-Odile Riffard


https://www.moriffardpsychologue.com
https://univers-mildred.com
Revenir en haut Aller en bas

Macha


Le Féminisme  - Page 3 Profil11
Le Féminisme  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Féminisme
Le Féminisme  - Page 3 I_icon_minipost_participateLun 22 Aoû 2022 - 23:17

Il y a tellement à dire sur ce sujet qu’on pourrait aborder tous les registres sous l’angle de la domination masculine, on en finirait jamais :économique, psychologique, social... même biologique (et médical beaucoup d'études n'ayant étudié les maladies que sous l'angle masculin). Je sais que ça hérisse le poil de certains, certaines mais c’est vraiment le cas.

Il y a un jargon, pas dans le sens péjoratif mais dans celui qui est difficilement compréhensible pour un profane et personne n’a envie de s’entendre dire qu’il ne connaît pas suffisamment le sujet pour en saisir les ramifications tentaculaires. C’est le principe des conditionnements, ils sont très difficiles à débusquer. Et je comprends les femmes qui n’ont plus envie de se fatiguer à expliquer. Si les hommes veulent comprendre de quoi il retourne toute la littérature est disponible (même en ligne) à celui (et celle aussi) qui le souhaite. Je sais qu’il existe des femmes très remontées, et parfois à juste titre qui génèrent certainement l’inverse du souhait de toutes, de voir les hommes vraiment prendre conscience des inégalités qui gangrènent encore une fois tous les domaines de la vie. Nous ne les vivons pas toutes de la même manière de même que vous n’êtes pas tous des sourds et aveugles que ça arrange de ne pas entendre et voir ce qui se joue même pour vous les hommes, c’est ça le pire ! (ah le mythe de la virilité !)

Or, c’est un sujet qui (certes comme beaucoup) nécessite quelques connaissances pour le sortir de l’anecdotique, si on ne le vit pas, pour pouvoir en mesurer l’ampleur, la complexité tant il touche tout le monde, hommes et femmes. Sinon on ne retient que l’expression « domination masculine » et on le prend comme une insulte ou une menace (à juste titre ceci dit !!! et c’est mort, on ne veut plus rien entendre). Je parle pas évidemment de ceux qui aurait conscience de leur privilège et de leur domination et ne voudrait pas les lâcher. (Je ne vais pas m’éparpiller mais c’est une attitude que l’on peut retrouver dans d’autres registre pour chacun de nous. Par exemple j’ai une clim, suis-je prête à m’en séparer au nom de l’écologie, ben non si on m’y oblige pas et que suis-je prête à lâcher au nom d’une meilleure répartition des richesses, qu’est-ce que je sais de ce que je ne sais pas !)

J’ai écouté 4 vidéos sur 5 (pas celle sur le voile du moins pas encore) et ça encore affiné ma perception et j’en suis arrivée à la conclusion très synthétique (enfin pas littéralement je ne sais pas faire), un peu réductrice et peut-être temporaire que le langage au sens large est une des clés de voûte sinon la clé des changements de comportement. Je sais que c’est un des sujets qui divise le plus, d’autant qu’il apparaît comme non important au regard d’une réalité souvent plus concrète et violente. C’est aussi une des problématique des sujets que l’on souhaite traiter très très en amont de la merde beaucoup visible. Ils passent de fait pour des « combats » au mieux de seconde zone au pire complètement inutile.
Donc bon c’est pas d’un pragmatisme fou. Mais d’un, heureusement chaque « groupe » ou individu est libre de défendre le sujet qui lui tient le plus à cœur et en féminisme comme ailleurs je crois qu’investir tous les fronts est important. Et si quelques luttes intestines peuvent donner l’impression qu’elles sont antinomiques, je ne crois pas qu’elles le soient (à une ou deux exceptions près) ; et de deux je m’explique.

Pour moi le langage est très important parce qu’en se battant pour l’enrichir de nuances c’est ainsi que nous rendront visibles l’invisible. Dans ce cas précis rendre visible la domination masculine à travers le langage.
« Tant qu’une population n’a pas de mot pour exprimer un concept, elle peut difficilement reconnaître son existence. Jules Davidoff, chercheur en linguistique, a voulu vérifier cette théorie auprès de la tribu des Himbas, en Namibie » https://sciencepost.fr/couleur-bleue-na-ete-percue-tardivement-humains/

Un peu comme en physique quantique dans un de ses aspects les plus connus, celui de la mesure des grandeurs physiques où c’est seulement lorsqu’un observateur prend conscience de sa mesure qu’une valeur définie de la grandeur mesurée émerge (Hervé Zwin)
mais contrairement à la physique quantique cela impliquerait un changement dans l’état physique du système.

Parce que nommer les choses, c’est petit à petit, en rentrant dans le langage courant, obliger ceux qui ne veulent pas voir à voir ou ceux qui ne savent pas à savoir. C’est rendre réel et concret une pensée. Et le langage structure la pensée. Et en plus il faut arrêter avec une sorte de conservatisme parfois très rétrograde. La langue a toujours évolué, changé au fil des siècle c’est comme ça et c’est à ça que sert l’histoire à se rendre compte que beaucoup de chose sont cycliques (comme l’éternel argument de la crise de la masculinité).

C’est pour ça que les femmes afro-françaises (je ne sais pas comment on dit) qui laissent de plus en plus leur cheveux au naturel, crépu, sans les lisser, c’est assumer et rappeler que les injonctions plus ou moins implicites à se conformer au « modèle standard » que serait le modèle blanc, peut se déconstruire, fixer sur la rétine de tous ce que sont par ex ce type de cheveux. Et pareil pour toutes les femmes qui laissent leurs poils apparents. Grâce à elles peut-être que ce qui gêne parfois même dégoûte (la majorité pour les poils) aujourd’hui deviendra un critère de beauté demain (et si c'est pas le cas apprendre à ne pas attendre la validation dans le regard des autres et ce sera toujours ça de gagné pour les prochaines générations !!! (pour des tas de raisons dont on pourrait débattre)

Sinon s’il paraît évident de réintroduire dans la langue le féminin des fonctions, métiers, ça l’est déjà moins pour féminiser les fonctions et métiers qui ne l’étaient pas, avec des prises de têtes sur les choix, ce qui est tout à fait normal et c’est pas grave.
(Bernard Cerquiglini Linguiste, professeur émérite de l’Université de Paris (entre parenthèse pour le situer il est pour la féminisation des fonctions, métiers mais il n’est pas pour l’écriture inclusive «  Refuser pompière ou policière est donc un fait social – les féminins serreurière, cordoanière ou cervoisière figurent sur des registres fiscaux remontant à 1292 . (…) Il insiste sur la facilité de la transformation entre masculin et féminin, reconnaissant toutefois certaines féminisations frustrées par la langue elle-même : *professeuse qui réactive un verbe sémantiquement distancié, *ingénieuse qui renvoie à l’adjectif. Il fait à ce propos l’éloge du suffixe -eure, en rappelant son pedigree (mediateure, intercesseure, de 1450) ; auteure est préféré à autrice, malgré le « combat sympathique » (p. 123) mené en faveur de ce dernier. »).


Après pour l’écriture inclusive je comprends les réserves, moi-même je m’interroge mais plus pour des raisons un peu égoïste je l’avoue parce que idéologiquement je crois que c’est nécessaire mais ça m’emmerde, c’est compliqué (« Bernard Cerquiglini : »incompréhensible, illisible, imprononçable, difficilement enseignable ; risquant d’être socialement excluante ») j’ai déjà du mal avec celle-là d’orthographe et puis je trouve ça moche pour l'instant (comme les poils finalement) et j’ai pas envie de réfléchir à ça… par contre je suis intimement persuadée que ce serait un enrichissement de la langue et que ces nuances nous obligerait à révéler des couleurs (comme en photographie). On se plaint sans cesse d’une novlangue à la Orwell et quand on souhaite l’enrichir ça râle aussi ! Alors oui il y a à trouver peut-être un compromis et une souplesse.

Glauque tu es dyslexique : tu en penses quoi ? (perso j’ai juste une surface légère et je passe mon temps avec le correcteur d’orthographe et je n’ai jamais rien compris aux règles grammaticales)Dans une des vidéo c'est un argument majeure, comment vont faire les dyslexiques.


Quelques extraits de cette interview que j’aime beaucoup de Bernard Cerquiglini ( je le rappelle lui est contre l’écriture inclusive :
https://www.lefigaro.fr/langue-francaise/actu-des-mots/2018/10/10/37002-20181010ARTFIG00046-bernard-cerquiglini-l-histoire-de-la-langue-francaise-montre-une-inegalite-homme-femme.php

Bernard CERQUIGLINI. - Il est vrai que la langue française est aujourd'hui féminisée en France. Et cela, depuis une dizaine d'années. Mais ce processus s'est fait après le Québec, la Belgique, la Suisse. Ce qui m'intéresse, c'est ce retard. Comment en est-on arrivé là? Qu'est-ce que signifie «prescrire» aujourd'hui? Les Québécois inventent des mots sans l'avis de l'Académie. Le progrès de la langue échappe aux académiciens de nos jours. Je m'interroge donc. Ne faudrait-il donc pas aller vers une Académie francophone? vers une grande alliance des offices de la langue pour penser la norme actuelle?

Certains vous diront que le fait de réécrire la langue est une façon de nier une histoire de la langue…
C'est un vieux discours de conservateur dénonçant le politiquement correct: «On croit résoudre les problèmes en effaçant les mots. Il faut d'abord une politique sociale» En fait, il faut tout à la fois. Le progrès passe par une politique sociale d'égalité homme femme dans les salaires, dans les accès à l'emploi... Mais aussi par de nouvelles pratiques de langage. Pour illustrer cette parité, il faut une sorte d'hygiène de la langue, c'est-à-dire se rendre attentif à bien parler, bien construire ses phrases et peser ses mots.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


Le Féminisme  - Page 3 Profil11
Le Féminisme  - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le Féminisme
Le Féminisme  - Page 3 I_icon_minipost_participate

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Féminisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News



" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~
~Vidéos~
Le Féminisme  - Page 3 Pierre12 Le Féminisme  - Page 3 Notes-11
~Musique pour Relaxer~