Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiFAQRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion






Ciel à l'instant


Éphémérides


Position actuelle des planètes

Astrodienst

Astrocarillon
Les 4 déesses


Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteVoir ses messagesVoir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Saturne et sexualité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage

Angulaire


MessageSujet: Saturne et sexualité
Sam 1 Déc 2018 - 18:40

Rappel du premier message :

J'aimerais parler de ces aspects qu'on ne parle pas souvent , (je ne trouve que très peu d'articles mm sr les autres sites) ces aspects difficiles de saturne à Mars et à venus (Pluton aussi, si elle est dominante ds le TN). D'après le peu que j'ai trouvé, J'ai vu que Saturne bloque la sexualité, moi, j'ai ces deux planètes dominantes ds mon TN et en Carré. Venus étant Mon M. Ascdt. Ça n'a pas été facile pour moi, à mes débuts ds le sexe. Déjà de nature angoissée, j'avais facilement une érection, mais il m'arrivait de le perdre, srtout qd je devais mettre un condom. L'expérience m'a permis de résoudre ce prblm, hresement (ben j'ai qd mm Pluton en I et sextile â Saturne). Avec le recul, je vois que j'ai eu plus de difficultés avec les filles dont notre thème de rencontre comportait d'aspect Venus/Saturne (intéressant, hein☺️) Ce serait intéressant d'en discuter un peu aujrd'h et de voir ses effets sr d'autres hommes et je ss très curieux d'avoir de témoignages de femmes aussi, j'ai une connaissance féminine qui a Mars carré Saturne au natal. J'aimerais bien avoir une idée de cet aspect pour une femme ds sa sexualité.
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage

octagon

avatar

MessageSujet: Re: Saturne et sexualité
Mar 4 Déc 2018 - 2:23

- la masturbation rend sûr!
- t'es sûr?
- j'en suis certain!

pardon j'ai pas résisté Very Happy
Revenir en haut Aller en bas

Angulaire


MessageSujet: Re: Saturne et sexualité
Mar 4 Déc 2018 - 3:29

https://valeriedarmandy.wordpress.com/tag/saturne-mars-sado-masochisme/.

Tjrs en ce qui concerne le dernier aspect du débat, Je partage avc vs ce lien, qu'il est intéressant de consulter en ce qui a trait la sexualité des planètes
Revenir en haut Aller en bas

Atlantis

avatar

MessageSujet: Re: Saturne et sexualité
Mar 4 Déc 2018 - 10:55

Aspirante Poetesse, je t'avais promis un Topo un peu plus large qu'hier au soir ou j'étais uniquement sur mon cell phone. Déja un énorme merci pour avoir communiquer ce theme qui est en lui même très parlant.

A contrario des idées reçues, le MR n'est ni scorpion, ni taureau. mais Balance asd Scorpion.
Jupiter Neptune à l'asd rend la configuration très puissante. Besoin d'ordre et de sociabilité. La notion de "notable " est très forte dans ce theme. dés le départ, on se retrouve avec beaucoup de puissance aux angles, Jupiter neptune et uranus, pluton au MC.

Jupiter l'emporte sur neptune car planète la plus rapide et la plus proche de l'asd.
Uranus l'emporte sur Pluton, pour les mêmes raison.

Jupiter donne un être social , Uranus un besoin d’être différent . Informaticien ?
On est clairement dans un thème de leader et une personne qui a un gros besoin de contrôle.
C'est ce besoin général de controle qui explique ses tendance dominantes au plan intime ( un seul aspect ne suffit par nourrir une affirmation, d'ailleurs il n'a même pas le fameux carré mars/saturne).

Neptune apporte beaucoup de fantasmes, d'autant que la planète se trouve en maison 12. Son imaginaire nourrit aura "éclairé sa vie personnelle. Neptune apporte de la richesse à la configuration qui pourrait sembler "seche".
Pluton apporte la domination, la puissance intérieure. Charisme et leader ship. Il ferait un très bon politique.

Le soleil conjoint à mercure renforce l'intelect et ce besoin de décortiquer d'analyser et de cérébraliser. Intelligence pratique avant tout, cette configuration est souvent porteuse de chance.
Vénus en vierge apparaît discrète mais je ne m'y fierais pas, à cause d'un aspect très puissant à mars, lui même en carré avec pluton. Pluton mars donne souvent une sexualité puissante. Surtout pour un homme, avec des désirs ardents.
Mars se trouve en gémeaux, la aussi en signe cérébral.
Il y a donc une fantasmagorique, une théâtralisation du désir, une recherche de découverte, une marginalité par Uranus qui donne envie de "sortir des sentiers battus".
Contrairement à l'idée qu'on certain, il n'y a pas de "violence" mais quelque chose de parfaitement maitriser. Comme je l'ai dit plus haut on ets dans l'hyper controle.

Si on va plus loin, La conjonction Lune/Lune noire en taureau donne un rapport compliqué dans le rapport d'origine à la mère. Fusion ?
La personne a tendance à reproduire cette recherche de fusion originelle. Peur de l'abandon ?
Chiron en verseau, point isolé invite à se poser la question...Tout n'est pas aussi simple que cela... derrière une attitude forte dominante et une parfaite intégration sociale, se cache une personne avec une grande fragilité intérieure. Liée à son enfance. Quelque chose s'est passé...
Il a terriblement peur qu'une situation lui échappe d'ou son besoin permanent de maîtrise. Dans l'intime comme dans la vie.
Merci à toi d'avoir accepter de partager ce thème
Revenir en haut Aller en bas

Angulaire


MessageSujet: Re: Saturne et sexualité
Mar 4 Déc 2018 - 14:06

Excellente analyse Atlantis !
Revenir en haut Aller en bas

aspirante poétesse

avatar

MessageSujet: Re: Saturne et sexualité
Mar 4 Déc 2018 - 17:44

Atlantis up

C'est un être social, en effet, et en même temps un outsider. Pas capable de travailler en équipe. Mais un leader, oui.
Il a toujours travaillé dans le domaine du cinéma : programmation de salles puis commissaire cinématographique pour les musées.

Il adore les espaces grands et vides, les pièces qui contiennent le moins d'objets possible. Il me dit souvent avoir "peur du matériel".
Sa lune noire me semble teintée des énergies du taureau et de celles du bélier. Il a fait pendant plusieurs années des arts martiaux. Peut-on associer l'intérêt pour les sports de combat avec une Lune Noire en bélier?


Tu parles de son Chiron en verseau. Il est conjoint à mon NN en verseau. Qu'est-ce que ça peut signifier selon vous?

Merci beaucoup!
Revenir en haut Aller en bas

Hagakure


MessageSujet: Re: Saturne et sexualité
Jeu 6 Déc 2018 - 14:33

Bonjour Terrence,

Terrence ! a écrit:
Ce à quoi tu fais référence Hagakure c'est tout simplement Lilith (anorexie) et Priape (boulimie), parce que Saturne gère très bien la frustration, donc il n'est pas question de plonger dans quelque chose pour se sentir comblé avec lui.

Je pense que la peur d'aimer/vivre et l’extrême désir d'aimer/vivre sont des manifestations d'une même tendance, d'une même problématique.

Prenons l'exemple d'une personne ayant subi un manque affectif - qu'il soit réel ou ressenti comme tel, cela n'a pas d'importance au final -, celle-ci, par peur de se confronter à cette souffrance, va tenter de l'éviter, va détourner le cours de son affectivité vers des occupations qui vont finalement l'éloigner d'une confrontation, d'un face-à-face avec la vie.

Là, on va retrouver le portrait brossé du Saturnien classique (ou saturnisé) : rectitude, maîtrise, discipline, organisé, plus "esprit que corps", peur, recul de la vie et ses manifestations, émotivité lente mais durable (Secondarité), tendance à être dans le passé (intérêt pour l'Histoire, retour aux origines, etc.) et le futur lointain (objectif à longue vue) mais peu d'ancrage dans l'instant présent, le réel, la vie !

On peut constater une première ambivalence saturniennne : on se retient (volontairement ou non, on peut aussi vouloir et ne pas savoir comment faire) de manifester, d'exprimer son affectivité (anorexie). Dans le même temps, c'est, cette fois-ci, sur le terrain de la cérébralité que se manifeste la tendance boulimique : tendance à collectionner, à amasser, des connaissances, des objets, de l'argent, etc. L'érudit n'est-il pas un boulimique de savoir ?

Spinoza, Robespierre, Schopenhauer, Calvin, Colbert, Pasteur, etc., peuvent illustrer ce type Saturnien au "Surmoi" écrasant.

Maintenant, en reprenant l'exemple du manque affectif. Au lieu de se le représenter comme celui qui renonce, ne peut-on pas imaginer que, face au manque, l'enfant mal sevré, suce son pouce tardivement, se cramponne au jupon maternel, ne supporte pas la moindre séparation, manifeste de la jalousie excessive, cherche à s'accaparer toute l'attention et l'affection sans jamais en être repu ?

Ce climat affectif peut prendre diverses manifestations : recherche d'un partenaire plus âgé (réellement ou psychologiquement) en qui on cherchera protection et encouragements ; s'attacher à une personne et attendre "tout" d'elle, l'accaparer, "l'engloutir" ; aller de bras en bras sans jamais s'en satisfaire et partir une fois la "passion" retombée ; le libertin qui ne s'attache pas ; celui qui brûle sa vie par les deux bouts, etc.

Là, ce n'est plus le Saturne qui joue son rôle de Surmoi, mais, au contraire, l'absence de Surmoi qui laisse la personne livrée à ses emballements successifs, qui ne renonce plus mais qui revendique ce qu'on lui volé, ce qu'elle n'a pas eu, ce qu'il lui a manqué.

Johnny Hallyday, conjonction Soleil-Saturne au MC, sevré affectif qui a brûlé sa vie : alcool, drogue, vitesse, bagarre, suicide, libertinage, etc.

Patrick Sébastien à la conjonction Saturne-Vénus en Cancer et son Vitriol Menthe, ode au libertinage et à l'échangisme.

Thierry Ardisson au Saturne au FC relié à Soleil-Jupiter du Capricorne : avide de réussite, parti de sa famille avec qui il a coupé contact une dizaine d'années. Libertin, échangiste, qui "snifai(t) de la super poudre toute la journée sans (s)’en rendre compte".

Le footballeur Ronaldinho, au Saturne culminant à l'opposition du Soleil, Asc au Capricorne, orphelin de père retrouvé noyé. Incapable de se plier aux exigences du haut niveau, arrivé au sommet, c'est la panne sèche à 25 ans : son corps ne suit plus, les excès de fêtes, d'alcool, de sexe, ont eu raison de sa carrière.

Lord Byron, conjonction Saturne-Vénus au MC :
"Je passai avec une effrayante rapidité par tous les degrés du vice, et cela sans jouir. [...] Et, cependant, ce dégout et l'isolement de mon cœur, refoulé sur lui-même, me jetèrent dans des excès peut-être plus funestes que ceux que je fuyais, en fixant sur une seule personne, à la fois, les passions qui, rependues sur plusieurs, n'eussent nui qu'à moi-même."

Oscar Wilde, au Saturne conjoint MC :
"Je me laissai séduire par les charmes du confort sensuel et dénué de sens. Las d’être sur les hauteurs, je descendis délibérément dans les abîmes, à la quête d’une sensation nouvelle. Ce que le paradoxe m’était dans le domaine de la pensée, la perversité me devînt dans le domaine de la passion. Je négligeai la vie des autres. Je pris plaisir là où cela me plaisait. Je permis au plaisir de me dominer."

Alfred de Musset, au Saturne-Soleil approchant la culmination opposés à la Lune :
"Il (Musset, à propos de sa faiblesse) le savait et proclamait la touchante infirmité de son génie, avec des transports de sincérité et d’attendrissement inépuisables ; puis, dès que la faiblesse avait triomphé, il retrouvait des forces pour faire souffrir. Et aussi pour souffrir lui-même, car ce masochiste avait besoin de souffrances pour son travail comme pour son plaisir. Cependant la robuste Sand le couvait. Elle l’appelait : « Mon pauvre enfant » ; il la nommait : « Mon grand George, mon Georgeot. ». Une fois encore, elle était l’homme du couple."

Frédéric Chopin, au Saturne-Neptune du FC : déraciné, exilé de sa Pologne natale, en mal de maternage ("Si quelqu'un désirait me mettre en lisière, je serais très content.")
Le commentaire de George Sand sur sa relation avec Chopin : "Vous savez maintenant quelle maternelle tendresse a rempli neuf ans de ma vie. J’aurais plutôt à me glorifier qu’à rougir d’avoir soigné et consolé, comme un enfant, ce noble et inguérissable cœur."

Charles Baudelaire, Saturne conjoint Soleil-Vénus au carré de la Lune :
"Souviens-toi que le Temps est un joueur avide
Qui gagne sans tricher, à tout coup ! c’est la loi.
Le jour décroît ; la nuit augmente, souviens-toi !
Le gouffre a toujours soif ; la clepsydre se vide."


Giacomo Leopardi, Saturne-Soleil à l'opposition de la Lune-Capricorne, à l'immense soif de vivre frustrée :

"Je chantais à la vie, au milieu des ténèbres"

"Je suis né pour aimer, j'ai aimé, et peut-être avec autant de passion qu'il en peut jamais entrer dans une âme vivante."

Etc.
Revenir en haut Aller en bas

lilith13

avatar

MessageSujet: Re: Saturne et sexualité
Jeu 6 Déc 2018 - 17:55

Très belle analyse Hagakure ! up
Revenir en haut Aller en bas

launis

avatar

MessageSujet: Re: Saturne et sexualité
Jeu 6 Déc 2018 - 21:46

Vénus Taureau trigone120° Saturne mais Vénus carré90° Mars : et opposition180° Uranus
je suis capable de passer d'une sexualité "calme" à une "fortement débridée".
Mais cette "sexualité débridée" je ne me le suis avouée qu'à partir de mes 30 ans.
Pas de dominante Pluton
maison 8 Bélier
Revenir en haut Aller en bas
 

Saturne et sexualité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News



" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~
~Vidéos~
~Musique pour Relaxer~