Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiFAQRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion






Ciel à l'instant


Éphémérides


Position actuelle des planètes

Astrodienst

Astrocarillon
Les 4 déesses


Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteVoir ses messagesVoir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 VENUS/PLUTON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Invité

Invité

MessageSujet: VENUS/PLUTON
Dim 20 Nov 2016 - 0:26

Rappel du premier message :

Bonjour,

Je voudrais vous soumettre une question qui me tient à coeur.
J'adore l'astrologie que j'étudie depuis longtemps mais de façon empirique. En revanche j'ai passé 17 années à travailler en psychanalyse, 3 ans en criminologie et j'ai voulu savoir s'il y avait un aspect qui pouvait nous rendre plus sensible à la perversion, si c'était déjà dans notre thème. Ainsi en étudiant thème après thème, j'ai remarqué que les jeunes victimes de maltraitance et qui ont un aspect Vénus/Pluton assimilaient cette violence dans leurs comportements inconscients pour la répercuter systématiquement plus tard. Les thèmes des criminels étudiés ont aussi cet aspect. Je sais que toute planète associée à Pluton est traversée par sa térébrante transformation mais si un Mercure/Pluton donnera des facilités pour manipuler son entourage sans que ce soit forcément à des fins malveillantes, je suis troublée par le côté quasi néfaste de Vénus/Pluton. On sait à quel point il est difficile de se remettre d'un traumatisme à l'enfance mais là il semble en plus, qu'accablé de cet aspect, il soit impossible de le transcender. J'attends vos retours et vos réflexions avec impatience.
Amicalement sourire
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage

Invité

Invité

MessageSujet: Re: VENUS/PLUTON
Lun 21 Nov 2016 - 22:43

Merci Poétesse bouquet Hormis les compositeurs, les philosophes et Goethe, je suis complètement nulle en culture germanique. Mais je vous serai reconnaissante de me conseiller un auteur qui vous a plu; j'adore lire et découvrir sourire

Vassangel: Avec plaisir mais je ne comprends jamais les thèmes d'astrothème. Aurais-tu la gentillesse de me le présenter en le sortant d'astrodienst? Merci sourire
Revenir en haut Aller en bas

Blou

avatar

MessageSujet: Re: VENUS/PLUTON
Lun 21 Nov 2016 - 22:53

kikou, pour info nous approchons de la conj vénus pluton céleste - ce post tombe synchro.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: VENUS/PLUTON
Lun 21 Nov 2016 - 23:16

Bonjour Maellou,

"Il y a une sorte d’obsession inconsciente sur tout ce qui n’est pas naturellement compatible avec le fonctionnement individuel et la nécessité d’en tester les affinités potentielles. L’obligation s’inscrit dans les ressentis, alors même que ceux-ci se délitent aux extrémités de leurs déploiements."

C'est votre analyse? Elle me semble très intelligente, humaine et émouvante. Elle est très proche de ce que j'entrevois moi-même de cet aspect. Lorsque vous parlez de sentimentalité vous évoquez la possibilité des sentiments et non l'esprit sentimental, oui?

"il apparait que n’est pas tant les traumatismes en eux même qui gouvernent les troubles susceptibles de résulter de ces configurations, mais la sensibilité qui est à l’origine de leur violente imprégnation dans le vécu."

Je n'y avais encore jamais réfléchis avec la notion d'hypersensibilité. Alors que sous cet angle on s' approche bien évidemment de la réalité de cet aspect. Car en brisant la psyché c'est bien sûr la sensibilité qui se réinvente, qui se redresse de travers, noueuse, comme un arbre dans une ruine. Votre texte m'a troublée mais enrichie, merci infiniment fleurr
Revenir en haut Aller en bas

aleph

avatar

MessageSujet: Re: VENUS/PLUTON
Mar 22 Nov 2016 - 8:28

clemence a écrit:

Vassangel: Avec plaisir mais je ne comprends jamais les thèmes d'astrothème. Aurais-tu la gentillesse de me le présenter en le sortant d'astrodienst? Merci sourire
Revenir en haut Aller en bas

Violette

avatar

MessageSujet: Re: VENUS/PLUTON
Mar 22 Nov 2016 - 9:49

Blou a écrit:
kikou, pour info nous approchons de la conj vénus pluton céleste - ce post tombe synchro.

téléphone Angèle ? Cévennes ? il est temps d'ouvrir le post.....
Vénus/pluton en capricorne : Revoir les bases de l'amour.....
Clémence, je maintiens, ceci n'engageant que moi : cet aspect représente "la recherche" de l'amour absolu (ou amour de l'absolu ? ) avec sa dose de souffrance (s) à guérir et non à subir....Quant à vénus/neptune, c'est l'Amour tout court, sans raison coeur ...ou bien à en perdre la raison, on ne se pose pas de question, on "baigne" dans l'amour....
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: VENUS/PLUTON
Mar 22 Nov 2016 - 12:23

Merci clémence pour ton retour coeur
Tout à fait soleil en 12 dans mon tn j'étais l'objet de projection de tout les membres de famille mon père voit en moi les défauts de ma mère , ma mère voit en moi les défauts de mon pere .. pour mes frères sœurs il suivent leurs parents et pour l'extérieur je ne sais plus quels personnage j'étais tantôt une tante tontot un oncle lol et moi je me demandais pourquoi ils ne me voient pas moi ?? Je ne suis pas x ou y je suis moi !! Bref comme tu l'as divine dit c injuste et complètement stupide !!

Très jeune on m'a responsabilisé pour cela je ne me plains pas si seulement il y avait un soutien moral !! Quelle horreur !!
Malgré cela je continue mon chemin mais cette fois ci avec mon vrai visage et personnalité et je suis entrain d'apprendre à m'aimer ( estime de soi)

bouquet
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: VENUS/PLUTON
Mar 22 Nov 2016 - 16:53

....... ????
hallucine triste
Mais qu'est-ce que c'est que ça, Vassangel? C'est réel??? Je n'ai jamais rien vu de tel de toute ma vie..jamais. On se croirait devant le thème de Fantine ou de Gervaise... C'est Marylin Monroe ? doute2 ..non, elle était gémeaux. Dis-moi que tu l'as inventé. C'est pas possible.. Il faut que j'aille à la poste et je reviens... Je prends le thème avec moi....Si c'est vrai dis-moi juste s'il s'agit d'un proche.
Revenir en haut Aller en bas

aleph

avatar

MessageSujet: Re: VENUS/PLUTON
Mar 22 Nov 2016 - 17:03

il s'agit d'une personne que je connais et qui a eu pas mal de trucs très durs dans la vie ..je précise que l'heure de naissance est sans les minutes , car tout ce que je sais c'est qu'elle est Balance Asc Scorpion j'ai donc chercher l'ascendant dans les tranches horaires mais pour le reste tout est exact ( date , lieu de naissance )
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: VENUS/PLUTON
Mer 23 Nov 2016 - 18:03

Vassangel: Je ne peux pas t'envoyer de MP et je ne peux pas exposer le thème de cette personne en public. veux-tu m'envoyer une adresse mail?
Revenir en haut Aller en bas

aleph

avatar

MessageSujet: Re: VENUS/PLUTON
Mer 23 Nov 2016 - 18:20

je t'ai envoyé un mp avec mon email , mais en théorie tu peux me répondre directement en privé Wink tu m'inquiète ! hallucine
Revenir en haut Aller en bas

aspirante poétesse

avatar

MessageSujet: Re: VENUS/PLUTON
Mer 23 Nov 2016 - 18:34

Aow... On aimerait savoir. Qu'est-ce qu'il a, le thème ?
Revenir en haut Aller en bas

Safyr

avatar

MessageSujet: Re: VENUS/PLUTON
Jeu 24 Nov 2016 - 2:44

Vassangel a écrit:
je t'ai envoyé un mp avec mon email , mais en théorie tu peux me répondre directement en privé Wink tu m'inquiète ! hallucine

il y a une nouvelle politique où il faut atteindre les 101 messages avant de pouvoir poster en mp.

J'ai eu le meme problème aussi, pas pu répondre à un mp à temps triste (maintenant j'ai pu répondre il n'y a plus qu'à attendre rijaune )
Revenir en haut Aller en bas

aleph

avatar

MessageSujet: Re: VENUS/PLUTON
Jeu 24 Nov 2016 - 8:26

pas de nouvelles pour l'instant , le suspens est à son apogée hallucine
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: VENUS/PLUTON
Jeu 24 Nov 2016 - 11:04

Clémence,

Merci pour ton appréciation de ce qui constitue une ébauche d'analyse. En effet quand je parlais de sentimentalité je mettais en avant le potentiel à éprouver des sentiments.

Pour ce qui est de la suite des échanges, je pense modestement qu'il ne faut pas sombrer dans le sensationnalisme. Le thème astral n'est pas la personne qui est en résonance avec, et l'on peut supposer qu'en dépit des difficultés esquissées, un certain équilibre soit trouvé en dehors des prédictions. Une combinaison qui ne fonctionne pas s'oblitère d'elle-même, ainsi va la vie qui se teste sans fin. Si l'entité survit, c'est qu'elle possède la force de relever les défis qui s'incorporent imprévisiblement dans le tissage de son destin.

Enfin voilà, bonne continuation à toutes et à tous. Wink

M.
Revenir en haut Aller en bas

Violette

avatar

MessageSujet: Re: VENUS/PLUTON
Jeu 24 Nov 2016 - 11:09

Maellou a écrit:

Le thème astral n'est pas la personne qui est en résonance avec, et l'on peut supposer qu'en dépit des difficultés esquissées, un certain équilibre soit trouvé en dehors des prédictions. Une combinaison qui ne fonctionne pas s'oblitère d'elle-même, ainsi va la vie qui se teste sans fin. Si l'entité survit, c'est qu'elle possède la force de relever les défis qui s'incorporent imprévisiblement dans le tissage de son destin.

Enfin voilà, bonne continuation à toutes et à tous. Wink

coucou Maellou,

Je te rejoins complètement.....pour moi, ainsi va la vie depuis un bon-certain- nombre d'années.....donc, je "confirme", sans affirmer... lol

Mais...mais...que veut dire cette dernière phrase ? J'ai comme un..."ressenti" bizarre down .....

M.[/justify]
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: VENUS/PLUTON
Jeu 24 Nov 2016 - 11:18

Coucou Violette,

Oh non, il n'y a rien d'autre, c'est que je n'avais plus trop rien à ajouter rijaune

Enfin si, maintenant que j'y pense, je suis du même avis que toi concernant Venus-Pluton en tant que recherche de l'amour absolu, car ce dernier se fonde sur une forme d'exigence et que cela correspond bien à Pluton.

De mon avis, Venus-Neptune symbolise plus l'amour inconditionnel, qui ne demande rien de plus que d'être, qui n'exige rien et dépasse les frontières de la croyance elle-même.

smack
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: VENUS/PLUTON
Ven 25 Nov 2016 - 0:38

Je ne partage pas cette utopie.
Un psychisme fracturé ne sait pas se reconstruire tout simplement parce qu'on lui a enlevé les outils pour pouvoir le faire. "La force de relever des défis" ne me gène absolument pas quand ce n'est pas au détriment de l'équilibre d'un autre. De la sérénité d'un autre. La maltraitance ne devrait jamais être considérée avec désinvolture. Vous parlez comme si nous étions tous dans des bulles or nous sommes constamment en interaction. Lorsqu'un enfant battu, humilié, violé survit et devient adulte c'est une erreur d'installer la réflexion que "son passé est derrière lui". Nous sommes construits avec les pierres de CE passé et notre inconscient nous y guidera instinctivement et examinera par son prisme toutes les interventions de la vie.
Revenir en haut Aller en bas

aleph

avatar

MessageSujet: Re: VENUS/PLUTON
Ven 25 Nov 2016 - 8:09

Pour moi il s'agit du cas par cas .. J'ai vu des gens se relever des pires horreurs et d'autres sombrer pour moins que ça . Un thème très "dur" peut aussi donner une force incommensurable à la personne et un thème très "soft" se concentrer sur une seule combinaison et n'ayant pas de peps , couler completement . C'etait le cas de ma mère et même de moi durant longtemps . Comme si l'âme avait un jeu de carte et de son libre arbitre, choisissait sa combinaison à vivre en ayant quand même à sa disposition le reste du jeu à tout moment Wink
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: VENUS/PLUTON
Ven 25 Nov 2016 - 19:47

clemence a écrit:
Je ne partage pas cette utopie.
Un psychisme fracturé ne sait pas se reconstruire tout simplement parce qu'on lui a enlevé les outils pour pouvoir le faire. "La force de relever des défis" ne me gène absolument pas quand ce n'est pas au détriment de l'équilibre d'un autre. De la sérénité d'un autre. La maltraitance ne devrait jamais être considérée avec désinvolture. Vous parlez comme si nous étions tous dans des bulles or nous sommes constamment en interaction. Lorsqu'un enfant battu, humilié, violé survit et devient adulte c'est une erreur d'installer la réflexion que "son passé est derrière lui". Nous sommes construits avec les pierres de CE passé et notre inconscient nous y guidera instinctivement et examinera par son prisme toutes les interventions de la vie.

Bonsoir Clémence,

Je comprends bien ce que tu exprimes, cependant il me semble que l'utopie n'est pas là où tu la vois, mais dans le fait qu'à la lecture d'un thème, tu puisses prédire qu'un psychisme va se fracturer sous la maltraitance des événements. Un individu est plus que la position des astres à sa naissance sur terre, il est la somme de tellement d'autres héritages... Il me semble qu'un potentiel n'est pas une assurance. De ce fait, j'imagine qu'il ne faut pas faire de plans sur la comète, éviter le sensationnalisme, dépassionner la vision de ces configurations que l'on peut observer dans le ciel, pour prendre la seine distance qui permet le saisissement de ce qui participe de prêt ou de loin, à l'inédit d'un vécu.

Un thème fondé sur un T-carré renforcé et une conjonction Venus-Pluton, ne signifie pas exclusivement ce que tu mets en arguments pour traduire un échantillon de raisons pouvant amener à la déstructuration du psychisme, même si la possibilité est latente. Par exemple, une personnalité fondée sur la tension vivant dans un milieu détendu aura tendance à être le grain de sable dans la machinerie, celle qu'il faut apaiser, canaliser jusqu'à ce que son moteur existentiel soit émulateur pour les autres et non sources de désagréments. Ce même individus dans un milieu sous tension pourrait devenir une victime de ses réponses (conscientes ou inconscientes) aux sollicitations extérieures.

J'imagine que le plan astral ne traduit pas les événements terrestres tels que nous les traversons, même si son écho se fait sentir de diverses façons selon les contextes variés qui résonnent son influence. Essayons de nous raisonner ensemble alors.

Bien à toi,

M.
Revenir en haut Aller en bas
 

VENUS/PLUTON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News



" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~
~Vidéos~
~Musique pour Relaxer~