Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiFAQRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion






Ciel à l'instant


Éphémérides


Position actuelle des planètes

Astrodienst

Astrocarillon
Les 4 déesses


Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteVoir ses messagesVoir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Je me sens souvent seul

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Cobra

avatar

MessageSujet: Je me sens souvent seul
Ven 23 Sep 2016 - 6:28

Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage

ceyba

avatar

MessageSujet: Re: Je me sens souvent seul
Lun 26 Sep 2016 - 7:49

Waw merci pour toutes ces précisions Cobra!!!! smack
Au niveau du travail sur l'agressivité et l'affirmation, oh oui je l'ai senti passer, c'était ya pas si longtemps....j'ai fais des montée de yang du foie hihi , des montées de colères assez vertigineuses.... je me suis surprise à verbaliser avec cohérence ce que je ressentais, moi qui a toujours eu du mal à faire sortir ma colère sur le coup, j'ai appris !!! Génial les transits, ils permettent de débloquer des choses dis donc!!!! C'est marrant je sais pas vous j'ai comme l'impression que je ne comprends vraiment le transit qu une bonne fois passée ...avec le recul....
On verra avec les transits de mars/ venus en bélier, faudra q je gère mon impulsivité...
Belle journée à toi Cobra!!!
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Je me sens souvent seul
Lun 26 Sep 2016 - 13:49

Electrode_CB a écrit:
Tenebris et ceyba, j'essaye de comprendre quand vous parlez de jugement venu de la société, des autres etc... en vérité les autres ne transportent que leur vécu, rien d'autre. Ils n'expriment dans leur jugement que leur propre limite, leur limite qui ne nous regarde pas... alors pourquoi les juger ? Les rencontres ne sont jamais dues aux hasards et si on a pu éventuellement les faire réfléchir, c'est la seule chose qu'on peut espérer d'eux.

À partir du moment où nous sommes "jugés", cela nous concerne quand même un peu, étant donné que nous sommes comme une cible visée par l'esprit de quelqu'un d'autre.

Je ne comprends pas trop quand tu dis : "Ils n'expriment dans leur jugement que leur propre limite". Peux-tu détailler un peu plus, s'il te plaît ?

Je suis d'accord avec toi, quand tu évoques qu'une rencontre n'est jamais due au hasard, ainsi, être jugé et se sentir mal à cause de cela devrait être une piste à notre évolution personnelle ?

Accepter le jugement des autres, même si cela est douloureux, dans le but de pouvoir s'en détacher, d'en sortir plus fort et de vivre tel que nous sommes au plus profond de nous.

Je trouve - personnellement - qu'il est quand même très difficile d'être tolérant et d'accepter les autres, quand eux-mêmes ne font que nous juger.. En soi, on peut juger quelqu'un, mais il y a une manière de le faire pour ne pas blesser l'autre, chose que beaucoup oublient..
Revenir en haut Aller en bas

Electrode

avatar

En ligne
MessageSujet: Re: Je me sens souvent seul
Lun 26 Sep 2016 - 13:54

Tenebris a écrit:
Electrode_CB a écrit:
Tenebris et ceyba, j'essaye de comprendre quand vous parlez de jugement venu de la société, des autres etc... en vérité les autres ne transportent que leur vécu, rien d'autre. Ils n'expriment dans leur jugement que leur propre limite, leur limite qui ne nous regarde pas... alors pourquoi les juger ? Les rencontres ne sont jamais dues aux hasards et si on a pu éventuellement les faire réfléchir, c'est la seule chose qu'on peut espérer d'eux.

[justify]À partir du moment où nous sommes "jugés", cela nous concerne quand même un peu, étant donné que nous sommes comme une cible visée par l'esprit de quelqu'un d'autre.

Je ne comprends pas trop quand tu dis : "Ils n'expriment dans leur jugement que leur propre limite". Peux-tu détailler un peu plus, s'il te plaît ?

Je suis d'accord avec toi, quand tu évoques qu'une rencontre n'est jamais due au hasard, ainsi, être jugé et se sentir mal à cause de cela devrait être une piste à notre évolution personnelle ?

Accepter le jugement des autres, même si cela est douloureux, dans le but de pouvoir s'en détacher, d'en sortir plus fort et de vivre tel que nous sommes au plus profond de nous.

Ceyba le dit, que le jugement des autres construit notre égo (et réciproquement, notre mal-être avec les autres produit leur égo)... mais au final, le plus important est d'accepter les autres tel qu'ils sont et de s'accepter soi-même tel qu'on est. La difficulté dans l'un produit la difficulté dans l'autre. C'est un cercle vicieux.
Revenir en haut Aller en bas

Jraf

avatar

MessageSujet: Re: Je me sens souvent seul
Lun 26 Sep 2016 - 17:27

Tenebris a écrit:
Je trouve - personnellement - qu'il est quand même très difficile d'être tolérant et d'accepter les autres, quand eux-mêmes ne font que nous juger.. En soi, on peut juger quelqu'un, mais il y a une manière de le faire pour ne pas blesser l'autre, chose que beaucoup oublient..

L'un des interet majeurs de l'astrologie est de relativiser ce type de jugement, c'est de comprendre que l'on parle ou juge toujours depuis sa place, son thème.
SI je comprends que l'autre est vraiment différent de moi je peux admettre que son jugement, y compris sur moi est aussi différent sans que cela m'atteigne comme si ce jugement était objectif.

Les valeurs des signes ne sont pas du tout les même : on ne pourra jamais demander à qq de très marqué par les valeurs poisson de prendre des décisions argumentées rationnellement par exemple, ce qui peut être littéralement incompréhensible pour d'autres personnes avec d'autres valeurs zodiacales.
Sachant que le postulat de base, c'est qu'ils n'y a pas de hiérarchie des valeurs qui participent toutes à l'unité.

hugh! méditation
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

avatar

MessageSujet: Re: Je me sens souvent seul
Mar 27 Sep 2016 - 0:25

Viens de regarder "mon oncle d'Amérique" d'Alain Resnais avec les théories en toile de fond du neurobiologiste Henri laborit.

Il en ressort que notre inconscient (pas collectif) viscéral et refoulé est profondément marqué et constitué par un bric à brac et un fratras de valeurs socio-culturelles, un sur-moi épineux entre lequel nous nous construisons en kit. Si jamais au bout d'un temps, on retire une brique importante (ou qu'elle explose) de ce bel édifice, tout le reste menace de s'effondrer. Et c'est le grand saut dans le vide. C'est pour ça qu'il existe des meurtres, des génocides ou des suicides, l'être est acculé et ne peut plus reculer. La pulsion est trop forte, il faut en finir avec le monde ou avec soi (qui est un monde en soi).

Pour Laborit, à l'époque du film en tout cas (fin des années 70) tant que nous n'aurons pas compris la complexité de notre cerveau, à l'"image de l'histoire de l'homme, nous chercherons toujours à des degrés divers à dominer notre semblable. Même si nous nous en désolons faute de nous en abstenir.

C'est très pessimiste evidemment, bien à l'image de notre monde et de l'Histoire humaine sur cette terre finalement, mais notre cerveau refuse ce constat et se trouve en bute avec lui même, comme par lâcheté ou pour sauver la face. La culture et la morale servent peut-être à ça d'ailleurs, à brouiller les pistes.

Moi je pense que l'homme naît fondamentalement sadomasochiste. On peut s'amuser d'ailleurs dans une journée à regarder le monde, avec recul et s'en délecter presque avec cynisme, dégoût ou par un impuissant constat. En spectateur léthargique, blasé presque.

Tout ce qu'on exige de nous ici-bas est marqué au sceau du sadomasochisme, le pouvoir politique, religieux, ce qu'est l'amour dans une société "pragmatique" où la "praxis" est le moteur de tout et l'efficacité à gagner de l'argent le pilier indépassable de tout couple si il veut (peut-être) durer un peu. Et même que ça ne suffit pas (voir Brangelina etc.).

Tout relève quasi du sado-masochisme. Certains s'enrichissent à confectionner des armes, d'autres en produisent (c'est ce qui marche le mieux économiquement) tant les guerres sont à ce point nécessaires. Mais nos conscience s'en offusquent par empathie passagère alors qu'on est absolument incapables de se mettre réellement à la place d'un autre tant qu'on est pas passé par où il est passé.

La culture de masse abrutissante au possible, un Monsanto pour les yeux et les oreilles que le monde (jeune, élevé au grain et en batteries, à Coca, Pizza Hut et au Macdo) réclament à corps et à cris, plus de pokémons me rappelle l'époque bénie des tamagoshis et autres furbies.

La débilité élevée en institution et saluée comme un drapeau au nom du consumérisme qui consumme et nous pousse à la guerre vu que derrière tout ça, il n'y a pas de croissance. Juste de l'argent fiducier, inflationniste, tiré en grande pompe qui n'enrichit que les mêmes et dont les plus démunis, lors du prochains krach boursier payeront le prix fort.

Les programmes télés souvent totalement indigents, Secret Story ou la revanche et l'encouragement des voyeurs, pervers narcissiques sous un mode ludique et vénal, la télé poubelle critiquée par la télé poubelle, Hanouna et sa bande de microcéphales rachidiens, l'obligation de chercher un emploi dans un monde où on devrait se féliciter qu'il est en voie de disparition (si on était réellement des êtres libres et évolués comme on se pique de l'être parce qu'on va sur facebook, qu'on communique nique nique et qu'on a accès à twitter, un smartphone et 25 tablettes, un portable, une polo à crédit... )

Sado-masochistes au nom de la liberté et du progrès qui nous enferment dans leurs slogans, totalement vides. Suffit de voir les béotiens qui les défendent. Hollande, meilleur chef d'Etat de l'année, homme de la paix, lui qui a plein de sang sur les mains, au Mali, en Syrie, qui a filé des armes à Al Qaïda, avant qu'iune partie ne devienne l'E-I, pour combattre le régime Syrien mais soutenant les pires vicelards wahhabites d'Arabie saoudite, le Qatar, la Turquie etc.


Bref sadomasochistes donc mais encore une fois certains le sont plus que d'autres et c'est la vie qui va induire tel ou tel comportement en fonction de tel ou tel individu, milieu, lieu de naissance, éducation et expériences.

L'enfance est évidemment le terreau primitif où va prendre racine le "bien ou le mal". La soumission ou la révolte récurrente.
Notre "libre-arbitre" consistant à en atténuer au détour de rencontres (physiques, culturelles... ou non) certains effets ou au contraire les aggraver.

Pour revenir au sujet:

Riders on the storm
Riders on the storm
Into this sas we've born
Into this world we've trown

Like a dog without a bone
Actor all alone
Riders on the storm

(THE DOORS)

Comment dire mieux?

Digressions nocturnes
Revenir en haut Aller en bas

Soleilen8

avatar

MessageSujet: Re: Je me sens souvent seul
Mar 27 Sep 2016 - 2:09

Maldoror tu a exprimé une vision de l'existence , relative à l'époque, qui me touche particulièrement et qui me donne le ressentiment d'être seul mais finalement nous le sommes tous.
Cela dit je me pose la question: pour
Revenir en haut Aller en bas

Soleilen8

avatar

MessageSujet: Re: Je me sens souvent seul
Mar 27 Sep 2016 - 2:40

Pour qu'elle raison fantasmer et vouloir une voiture plus puissante et plus belle que celle du voisin?
Je trouve que c est de la provocation. L'odeur fétide d'une démonstration de pouvoir avec la conviction que gagner le plus d'argent c'est réussire sa vie... sadomasochisme je dis oui quand on ce laisse allé à ce jeu du plus riche, plus beau avec des enfants qui font les meilleurs études. Brun out, dépression, stresse négatif..
Pour en revenir au sujet la solitude, peut être ec un état émotionnel, un ressenti vis à vis?! Notamment en rapport avec le jugement des autres, comme le disaise tenebris et ceyba ou même de notre propre jugement et electrode- CB à relever que , "le plus important est d'accepter les autres tel qu'ils sont et de s'accepter soi-même tel qu'on est". Certes . Mais comment s'accepter soit même quand on ne correspond pas un minimum a une société de modèle préfabriqué par des politiquo/industriels ou quand est différent ?! Comment ne pas ce sentir seul alors que la majorité ne s'intéresse qu'au faux semblant sans même s'en rendre compte?
L'affirmation de soi, l'élévation de conscience collective et le non jugement deviens primordiale.
Le secret de la Vie est il dans le laisser allé morale? L'oublie de l'éthique?ce forcer à ne pas réfléchir, pas ce soucié de l'impact de nos choix? Ec que la douleur de l'âme ce révèle quand on ce fou de tout? ..
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

avatar

MessageSujet: Re: Je me sens souvent seul
Mar 27 Sep 2016 - 12:44

Très compliqué en effet. Il ne faut jamais oublier que l'hypocrisie (le mensonge si on veut) est le lien voire le garant de toute vie en société.

"La société dans laquelle nous sommes nés repose sur l'égoïsme. Les sociologues appellent ça l'individualisme, alors qu'il ya un mot plus simple. Nous vivons dans la société de la solitude. Il n'y a plus de familles, plus de villages, plus de Dieu. Nos aînés nous ont délivrés de toutes ces oppressions et à la place, ils ont allumé la télévision. Nous sommes abandonnés à nous-mêmes, incapables de nous intéresser à autre chose qu'à notre nombril " (Beigbeder: "l'amour dure trois ans")

C'est un peu ça. C'est le pragmatisme (la vie pratique) qui mène le bal. Pourquoi, parce qu'une fois encore la majorité à laisser faire les choses. Donc peut-être que ça correspond à une "nature profonde"...

Le challlenge est de trouver des gens qui voient les choses un peu de la même façon, histoire d'encore un peu communiquer. Se regrouper, reformer des mini-sociétés, à mille lieux de la sacro-sainte mondialisation, vivre en marge et essayer de trouver des gens capables de s'intéresser à nous tels qu'on est. C'est très rare, dans la durée. Pour moi par exemple un amour véritable (prendre l'autre tel qu'il est et être pris tel qu'on est en retour) doit exister, à condition d'aussi un peu oeuvrer à une transformation nécessaire car on est tous perfectible. Ça peut se faire avec une bonne communication, du soutien, l'impression d'être aimé presqu'inconditionnellement afin d'être encouragé aux changements que provoque la vie (dans une société marchande en plus). Cet amour là pour moi est extrêmement rare. la plupart du temps, il est basé sur l'attirance, les projections de chacun sur l'autre, les habitudes, la peur d'encore essuyer un échec, l'attachement, les facilités pécuniaires, les enfants qui lient un moment, les biens immeubles ou matériels éventuellement... Mais l'amour nu et vrai où aucun des deux protagonistes ne pourraient se quitter tant ils se sentiraient claudiquer chacun de leur côté. Cette prise de conscience là, c'est très rare.

Montaigne dit "il faut se prêter aux autres et se donner à soi-même". Ok, c'est pragmatique, stoïque si on veut, mais est-ce ça l'amour qui est un risque de justement s'abandonner au risque de ne pas pouvoir se relever?

Je crois aussi que le système patriarcal (qu'on retrouve d'ailleurs dans les religions comme l'Islam notamment), en retour de balancier au "monde moderne" d'ultra-moderne solitude, traduit dans le fond, la peur des hommes (en l'occurence) de voir exploser les familles et amener justement cette fameuse solitude (imposée) que tout le monde dans le fond craint comme la peste. L'homme se sert alors de décrets pseudos divins pour continuer, malgré la violence que tout cela engendre, à maintenir une certaine cellule familiale. Les femmes en sont évidemment aussi les victimes.

Nous, on a "dépassé" ce stade mais hormis la religion du pèze, qu'a-t-on mis à la place?

Et on se retrouve seul (Brel)
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Je me sens souvent seul
Mar 27 Sep 2016 - 12:53

Je suis d'accord avec toi maldoror mais que faire ?? En développement personnel sois tu choisis d'être heureux et optimiste sois tu te laisses aller à la misère qui est la vie .. Tu choisis dans le second cas tu paie la facture chère !! À mon avis dans cette vie il faut pratiquer constamment l'ignorance dans le sens on fait semblant de ne pas savoir et on vois le bon côté des choses parce que plus on est sombre plus on se noie et â quoi bon plutôt croquant la vie à pleines dents et cherchant notre propre intérêt tout en aimant et s'approchant de son prochain .. Plus on est faible et négatif intérieurement plus on s'attire la mer... Plus on est positif moins on s'enfonce !
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

avatar

MessageSujet: Re: Je me sens souvent seul
Mar 27 Sep 2016 - 13:05

Une certaine lucidité du monde tel qu'il est (réalisme) et pas tel qu'il devrait être (idéalisme) n'empêche pas de vouloir (encore) croquer les bons moments à pleines dents. C'est pas incompatible.

Mais c'est vrai que c'est une question de nature. Ne dit-on pas "aux innocents les mains pleines" ou encore "l'ignorance est la clef du bonheur". Certes, c'est individuellement intéressant et égoïste également. Une sorte de politique de l'autruche. Et ce n'est évidemment pas comme ça qu'on changera les choses dans le fond. Mais est-on capable de les changer vraiment? J'ai aussi un doute.

Donc en gros, je te suis.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Je me sens souvent seul
Mar 27 Sep 2016 - 13:19

Oui MAldoror la vie est courte très très courte !! Pendant 30 ans j'ai pleuré j'ai appelé secour les gens autour de moi les tristes et heureux ne peuvent rien pour moi même si parmi eux y en a qui veulent aider !! Résultat ? Je suis la seule perdante !! Et pourquoi ?? Pourquoi tout ce drame? Tout ce malheur c quoi sa finalité ? Tomber malade et rater de plus en plus ma vie et gâcher mes jours et le beau soleil lol j'ai ouvert les yeux lorsque j'ai vu certaines personne autour de moi qui arrache le bonheur avec intelligence et détermination à partir de peu et cela selon ses dimensions à chacun ses dimensions !!
J'ai compris une chose le bien comme le mal ne dépends que de soi si je suis seule parce que c moi qui ai fais en sorte que je le sois si je veux être entourée je le serais et comme je le voudrais .. Il faut bouger un peu sa propre volonté !!
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Je me sens souvent seul
Mar 27 Sep 2016 - 13:48

On est seul lorsque l'on agit pour soi, sinon on ne l'est pas, enfin, il me semble. Je suis d'accord avec la majorité de tes propos Maldo, je ne suis d'ailleurs pas loin de penser la même chose. Mais si l'espoir désintéressé ne nous rend pas plus heureux, il nous transmet le besoin d'aller vers autre chose que le seul constat de ce que dysfonctionne dans le monde.

La plupart des gens cherchent à se contenter eux-mêmes, et sont prêts à tout bafouer pour quelques secondes d'une jouissance fugace qui s’effondre ensuite dans l'insatisfaction d'un manque immédiat, l'envie d'en avoir plus, toujours plus. Mais s'ils acceptaient qu'ils ne sont pas forcément là pour contenter leurs égos, ressentiraient-ils ce vide intérieur, cette solitude pesante ?

Lorsque l'on admet son insignifiance à l'état d'unique, on comprend que c'est l'ensemble qui prévaut et il ne nous en coûte rien d'abandonner cette soif de satisfactions personnelles, pour découvrir celle d'un mieux être commun. Cela ne se fait pas sans difficultés, ce n'est pas tout beau, tout rose, mais cela permet un équilibre entre nous et les autres. Pourquoi désirer exclusivement pour soi ? Est-ce que le développement de l'être ne doit pas à un moment donné, aller au delà de cette considération ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Je me sens souvent seul
Mar 27 Sep 2016 - 14:03

Maellou lorsque une personne est en paix intérieurement lorsqu il y a un certain équilibre et satisfaction d'elle même d'abords , la réussite d'autrui le rends aussi heureuse elle peux même contribuer à aider pour la réussite d'autrui c parce qu'elle n'est pas habitée par des peurs .. Ce sont les peurs qui nous rendent faible et égoïste et envieux !! C pour ca il faut s'aimer d'abords soi même puis automatiquement aimer les autres
Revenir en haut Aller en bas

Electrode

avatar

En ligne
MessageSujet: Re: Je me sens souvent seul
Mar 27 Sep 2016 - 14:20

Vouloir changer le monde, n'est-ce pas tout aussi égoïste que d'en avoir cure ? N'est-ce pas une façon de se donner bonne conscience ?
Il y avait un garçon qui se nomme Mickaël Vendetta qui a fait le buzz en se prétendant un "beau goss"... les gens l'ont jugé en disant qu'il était nul, pourtant en interview, il apparait bien plus intéressant.
Dois-je me préoccuper de toutes les étoiles de l'univers ? dois-je avoir le nez dessus ?
Si j'existe c'est bien que l'univers m'a enfanté, non pas pour que je me préoccupe du monde telle que les autres le perçoivent, mais bien pour que je choisisse ma manière de le regarder.
On se rend compte que les gens qui apparaissent superficielles ne le sont pas forcément, voire pas du tout ; et que la société matérialiste que tout le monde dénonce a été construite pendant des siècles pour que chacun puisse avoir le temps de réfléchir sur notre condition sur terre.
Du coup, c'est un mal pour un bien... un bien pour un mal... etc... le serpent qui se mord la queue, c'est toujours comme cela quand on veut agir sur le monde.
Revenir en haut Aller en bas

arcenciel


MessageSujet: Re: Je me sens souvent seul
Mar 27 Sep 2016 - 14:35

Maëllou a écrit:


Mais s'ils acceptaient qu'ils ne sont pas forcément là pour contenter leurs égos, ressentiraient-ils ce vide intérieur, cette solitude pesante ?...Lorsque l'on admet son insignifiance à l'état d'unique, on comprend que c'est l'ensemble qui prévaut et il ne nous en coûte rien d'abandonner cette soif de satisfactions personnelles, pour découvrir celle d'un mieux être commun.
Very Happy

Je trouve ça très juste Maëllou...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Je me sens souvent seul
Mar 27 Sep 2016 - 14:37

Oui chacun de nous est dans ce monde pour sa propre mission à lui selon sa vision à lui !! vivre et aider et aimer les autres ne veut pas dire chercher à satisfaire la volonté des autres et plaire à tout prix au détriment de soi même !! Quelle volonté ? C impossible en tout cas !
Les autres ne sont pas bête il sentent l'étoile qui brille à l'intérieur de toi ou l'étoile complètement éteinte et en fonction il sont avec toi oi loin de toi Wink
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

avatar

MessageSujet: Re: Je me sens souvent seul
Mar 27 Sep 2016 - 15:31

Pas grand chose à dire sur tout ça. En soi, c'est plein de bon sens.

Mais je me dis aussi que la "contemplation" du monde relève encore d'un certain luxe que toutes les personnes qui viennent picorer à leurs heures ici, doivent encore connaître (télé pour pouvoir la critiquer ou la retourner contre le mur, ordi etc.).

Pour combien de temps encore?

Quand je vois des SDF dans la rue de plus en plus nombreux et que je sais qu'il y en aura de plus en plus car c'est voulu, Institutionalisé, en plus au nom de notre "modèle social" (l'ironie des prestataires en charge qui volent quasi tous pour les mêms compagnies), de la "liberté du progrès" et j'en passe, toussa pour entretenir les plus grands parasites qui soient et leurs puissants amis qui nous empoisonnent à petit feu, sans débats publics, sans nos consentements (en France, il suffit qu'il y ait 10 % de pekins qui aillent encore voter et ça suffit pour élire un nouveau sous-fifre présidentiel. En Belgique le vote est obligatoire et tout finit par des coalitions qui ont pour but de laisser les choses en état etc. La "démocratie occidentale" est totalement verrouillée.

Mais bien sûr, on nous bassinera toujours que c'est pire au Tchad, en Corée du Nord ou au Tragikistan etc."

Une partie de moi est résignée et l'autre (ma nature profonde) est toujours dans la révolte. Car sii ce monde a pu être pas si mal, bien que perfectible toujours, grâce au progrès social notamment que l'Europe a glané au détour des guerres, il ne l'est plus depuis que ce pseudo "libéralisme", enfin la mondialisation disons, a permis aux cadors financiers et entrepregneuriaux, avec la complicité de leurs chienchiens politiques, de faire main-basse sur les richesses du globe en exacerbant la concurrence de tous entre tous. Tout ça dans un monde où le "travail"-pensum (imposé pas consenti car ça change tout. Un artiste bosse mais se fait plaisir par exemple), grâce à la révolution technologique, informatique et digitale devait se faire la malle (sauf pour ceux qui y trouvent leur compte et ne conçoivent pas une vie sans lui. Pour gagner plus évidemment).

Mais non, toujours mû par ce besoin de domination des uns sur les autres, par ce sadomasochisme que je perçois comme une constante humaine, on a réorganisé les choses en accélérant la misère générale. Au profit unique d'une petite caste mondiale qui n'avait déjà pas besoin de ça. En sabotant les acquis sociaux relevant de luttes ancestrales grâce à des plans d'endettement invraisemblables, orientés et totalement machiavéliques.

Oui, j'ai connu quasi deux mondes et accepter celui-ci, c'est peut-être vivre encore un peu pour soi mais c'est être mort aussi d'une certaine façon.



Pour ma part, dans mon coin,j'écris des petits textes, aphorismes sur ce monde ou pas, des slogans, des petites choses parfois drôles, spirituelles et aussi désabusées.

C'est ma contribution au chaos général bigsourire
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Je me sens souvent seul
Mar 27 Sep 2016 - 15:52

C une belle contribution !!!
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Je me sens souvent seul
Mar 27 Sep 2016 - 16:18

Je ne sais pas si c'est parce que l'on parviens à s'aimer qu'on aime les autres, je ne crois pas que cela aille nécessairement de paire. D'ailleurs je ne crois pas que c'est par ce que l'on est satisfait que l'on peut satisfaire les autres. En tout cas, il ne m'apparaît pas que ce soit d'une logique primordiale. Combien de personnes, une fois contentées, se détournent des autres pour profiter de leur bien-être, égoïstement ?

Et si ce qui nous permettait d'apprendre à nous aimer nous même était la capacité à aimer les autres gratuitement, sans intérêt personnels derrière, sans rien attendre de plus que le fait de chérir les êtres et la vie qui nous entoure ? Et si satisfaire les besoins des autres était une satisfaction personnelle en soi ? Est-ce que cela ne rendrait pas les choses plus simples ?

Nous avons trop tendance à confondre nos besoins (manger, dormir...) avec nos envies et nos désirs, qui peuvent prendre tellement de formes. Nous n'avons pas besoin d'aimer ce que nous sommes pour être mus par l'existence, nous sommes là et nous faisons avec. L'amour est un choix, celui de sortir de la solitude afin d'exister avec et pour les autres.

Ce n'est pas parce que l'on espère pour autre chose que soi que l'on désire changer le monde, il change de lui même parce qu'il est basé sur le mouvement, sur cette énergie qui le meut et fait qu'il rencontre des bouleversements chaotiques. Enfin, c'est ce que je comprends actuellement, j'espère que ces impressions murirons avec le temps.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Je me sens souvent seul
Mar 27 Sep 2016 - 16:43

Bien sûr maellou donner à l'autre le nourrir lui faire du bien c merveilleux il n'y que la personne en paix avec elle même qui y parvient comment peut on faire du bien aux autres si la source principale ( soi) de ce bien est malmené frustré en manque comment donner aux autres si soi même en manque ? La lumière émane d'une source qui éclaire et non de l'obscurité bien qu il ait encore des nuances à tout mais je parle d'une manière générale !! Nul n'est parfait on a tous nos défauts qu on essaie et qu on corrige à chaque fois personne n'est infaillible c pour cela il faut pardonner et comprendre que les colères et rancunes ne servent à rien et continuer habilement son chemin dans un monde en perpétuel mouvement ..
Revenir en haut Aller en bas

arcenciel


MessageSujet: Re: Je me sens souvent seul
Mar 27 Sep 2016 - 17:10

Maldo a écrit:
C'est ma contribution au chaos général bigsourire

Pour certains, ce sera mettre un bon coup de pied dans la fourmilière... bigsourire parce que la colère refoulée ou tournée contre soi-même ça va bien un moment... lol

Cette énergie guerrière qui couve doit pouvoir s'exprimer (et non pas toujours "canalisée" comme il est uniformément de bon ton de l'affirmer) afin de remettre de l'ordre (le but) au service de relations plus justes (la finalité). Et qu'on ne me dise pas que c'est un aveu d'impuissance...

La solitude, le sentiment d'isolement et de souffrance quand il atteint ce niveau est un symptôme d'une non adaptation à une norme sociale qu'il faut donc pouvoir discuter voire remettre en cause. C'est un phénomène social. Travailler sur soi est une chose et c'est le travail d'une vie entière mais travailler sur le phénomène social et sociétal, politique, économique qui a produit ce dysfonctionnement est tout aussi important pour à court terme poser des limites et à long terme travailler à établir de nouvelles bases d'intéraction plus saines et plus équitables.

A +



Revenir en haut Aller en bas

Seville59


MessageSujet: Re: Je me sens souvent seul
Dim 6 Aoû 2017 - 10:56

Petite contribution pour ce post qui m'a interpellée meme s'il date.

Nous vivons dans une société violente et individualiste, c'est mon point de vue.

Difficile de faire la part des choses entre ses propres désirs et ceux des autres. Très compliqué d'affirmer sa " spécificité " lorsque l'on est dans un milieu qui favorise " le moule " collectif.

Je pense que deux clés sont à developper :

- l'estime de soi : Ca se travaille au quotidien, ce n'est pas à confondre avec l'egocentrisme. L'estime de soi va nous permettre de ne pas chercher à l'extérieur ce que nous avons tous à l'intérieur. Je pense que le principal travers de notre société, c'est justement de nous faire croire que c'est à l'extérieur ( travail/acquisition d'un statut social/argent/reconnaissance..)que nous trouverons la clé de la sérenité.

- Mieux se connaitre soi meme pour mieux diriger sa vie.
Ca passe par l'expérience des autres, des relations, bref, la vie en général. Vous connaissez le dicton " Connais-toi toi meme " ?
C'est en cherchant à l'intérieur, en se recentrant tout en ne s'isolant pas, en s'octroyant des moments de cette solitude si effrayante pour la plupart de nous, en somme, en s'ecoutant, qu'on parvient ensuite à construire des relations plus saines.

Je suis encore un peu jeune ( 27 ans ) mais je me suis longtemps perdue dans le regard et le jugement des autres ( mon Soleil en balance qui veut ça, sans doute ).

De grosses epreuves ( tiens, tiens, Soleil en 8, Mars et Pluton en 8) m'ont " recentrées " .

C'est le travail d'une vie. Mais c'est passionnant de se connaitre, car c'est la première étape vers plus d'autonomie, plus d'affirmation de soi.

Le challenge, c'est de s'affirmer tout en n'oubliant jamais de créer du lien à l'Autre.

Pour ma part, une certaine " foi " ( chacun y mettra ce qu'il veut dedans, ca peut tout simplement etre une foi en soi ) m'aide... :)
Revenir en haut Aller en bas
 

Je me sens souvent seul

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News



" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~
~Vidéos~
~Musique pour Relaxer~