Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiFAQRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion






Ciel à l'instant


Éphémérides


Position actuelle des planètes

Astrodienst

Astrocarillon
Les 4 déesses


Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteVoir ses messagesVoir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Les émotions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité

Invité

MessageSujet: Les émotions
Dim 2 Aoû 2015 - 8:52

Quel est pour vous le sens des émotions?

C'est une question qui me vient à la suite d'une illumination à leur sujet. Je vous la confierais un peu plus tard...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Les émotions
Dim 2 Aoû 2015 - 9:42

Énergie puissante avec quoi, l'association d'une forte volonté nous permet d'obtenir et de réaliser à peu près tous ce que l'on désir vraiment.

C'est gratos et on peut même s'associer émotionnellement avec autrui dans un désir commun.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Les émotions
Dim 2 Aoû 2015 - 10:03

Les émotions nous bouleversent, nous accueillent dans l’indistinct et nous demandent de les clarifier sur le long terme. Elles se diffusent si aisément, compressent et encapsulent les informations dans le temps avec une telle efficacité, qu’elles dépassent de loin les potentiels des dialectes et leurs règles trop restrictives pour exprimer l’essence des choses. Par l’intermédiaire des mots, nous ne faisons que traduire des états sans leur donner toute leurs dimensions. Les émotions sont plus parlantes, plus fugaces, plus fortes et primitives. Elles se répandent dans les corps pour y faire naître des clics et des déclics qui prennent d’assaut chacune de nos cellules, les faisant immanquablement réagir dans les sursauts de la vie. Elles sont la synthèse de nos perceptions et permettent de faire naître les liens de causes à effets qui s'opèrent entre les autres, notre environnement et nous mêmes. Ainsi sont-elles un réservervoir de connaissances intuitives sur la condition d'existence, nous guidant à la source de la conscience.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Les émotions
Dim 2 Aoû 2015 - 10:17

Énorme mael21. ranversant

Dictionnaire Mael bonjour? up

Dans des mots plus simple rijaune je pense entre autre, que l’émotion est l'encre avec laquelle on signe les contrats,pactes,accords les plus puissants, honnêtes et solides qui soient.

Revenir en haut Aller en bas

Novami

avatar

MessageSujet: Re: Les émotions
Dim 2 Aoû 2015 - 10:22

Pour moi c'est un trouble soudain qui nous renvoie à nos peurs ou nos espoirs.

Mais j'utilise aussi ce mot de manière plus général, sans parler vraiment de troubles, juste pour dire la joie, le bonheur ou la tristesse. Dans ce cas, ce n'est pas systématiquement soudain.

Comme la racine du mot est aussi celle d'émouvoir, je pense que le sens de trouble soudain est plus approprié.
Revenir en haut Aller en bas

mitsouko43

avatar

MessageSujet: Re: Les émotions
Dim 2 Aoû 2015 - 10:47

L'étymologie du nom vient du latin "motio", mouvement.
Pour moi, les émotions sont comme des vagues qui viennent ébranler ce qui est statique. Parfois, les vagues sont trop fortes à mon goût.
Revenir en haut Aller en bas

Siana


MessageSujet: Re: Les émotions
Dim 2 Aoû 2015 - 10:48

Coucou, alors je dirais que les émotions sont générées par des événements extérieurs et/ou des pensées sur un sujet.

En cas de déséquilibre durable, les émotions vont perturber leur organe associé, selon la médecine chinoise : la colère étant associée au foie, la joie au coeur, la tristesse au poumon, l'angoisse à la rate, et la peur aux reins.

C'est comme si les émotions étaient un canal à double sens, entre le mental et le physique, et permettaient un feedback sur une situation donnée, et donc un ajustement si nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas

alia


MessageSujet: Re: Les émotions
Dim 2 Aoû 2015 - 11:04

Pour moi les émotions sont un message....un signal pour nous signifier ce qui bon ou mauvais pour nous...il faut les écouter, les décrypter pour savoir si l'on suit le bon chemin....
Joie : super tout va bien, profites
peur : attention danger physique ou moral
colère : valeur bafouée, blessure morale par autrui ou circonstances
tristesse : désir non satisfait, décalage entre le vécu et ce qui nous faudrait pour vivre heureux

Bref il faut les écouter...
Revenir en haut Aller en bas

alia


MessageSujet: Re: Les émotions
Dim 2 Aoû 2015 - 11:05

Siana a écrit:

C'est comme si les émotions étaient un canal à double sens, entre le mental et le physique, et permettaient un feedback sur une situation donnée, et donc un ajustement si nécessaire.

Entierement d'accord avec ça !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Les émotions
Dim 2 Aoû 2015 - 11:14

Bonjour,

Je me connecte car je vois ton mp Aurous et je vois ce post.
Je ne peux pas m'empêcher de donner mon point de vue malgré le fait que je n'ai plus envie d'intervenir dans le forum...

Les émotions ne servent à rien à part nous détruire.

Les émotions sont quelque chose qui n'existe pas... Une illusion vécue sur terre j'imagine.

Les émotions sont le pire des fléaux.

Sans émotions = pas de souffrance.

J'aimerais vivre dans un monde sans émotions...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Les émotions
Dim 2 Aoû 2015 - 12:04

Ce post est vraiment riche en émotion expressive...

c'est alia qui se rapproche le plus de mon illumination sur les émotions, de ce matin. Bien entendu, je cherche le sens des émotions dans les liens de cause à effet non seulement au niveau symbolique et surtout au niveau pratique. Je comprends aussi parfaitement, MDC, tes émotions sur les émotions qui ne sont pas tendres, étant donné les expériences douloureuses que tu traversent...

Pour être clair, j'ai eu l'illumination que les émotions avaient une raison d'être très puissante et incontournable pour les humains et certainement pour tous les êtres sensibles. Il me semble que les émotions apparaissent quand on se détourne de notre chemin ou que l'on s'égare sur celui-ci. Je précise. Il existe des émotions agréables et des émotions désagréables. Je pense donc que selon leur nature agréable ou désagréable, nous savons si nous sommes sur le bon chemin, cad sur le chemin de notre destinée. Plus les émotions sont désagréables et plus nous allons en sens inverse de notre destinée, et plus les émotions sont agréables et plus nous sommes sur le bon chemin. Après il existe une intensité dans l'émotion agréable ou désagréable. Et plus cette intensité est puissante dans un sens ou dans l'autre et plus nous freinons(émotions désagréables) ou nous accélérons(émotions agréables) sur notre chemin. Il n'est jamais trop bon ni de freiner ni d'accélérer car cela entraine dans les deux cas des retards d'évolution sur notre chemin, notre destinée. Il est préférable d'avancer doucement sur notre chemin avec des émotions peu intenses, et d'apprendre par elles à réajuster en permanence nos pas sur ce chemin. Les émotions n'ont, à mon avis pas lieu d'être si l'on suit notre bonne destinée... celle qui est toujours là sous nos yeux et nos sens.
Voilà selon moi le sens des émotions, ce matin. sourire

Cela m'est venu en écoutant l'émission "Sagesses boudhistes" sur le même sujet, de ce dimanche matin... ange

On se demande souvent pourquoi les émotions ont cette faculté d'accroitre ou de raccourcir le temps, c'est justement parce qu'elles ont aussi la faculté de nous apprendre où nous en sommes sur notre chemin et à quelle allure nous le parcourons... sourire


Dernière édition par aurous le Dim 2 Aoû 2015 - 12:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

alia


MessageSujet: Re: Les émotions
Dim 2 Aoû 2015 - 12:26

Milieuduciel a écrit:
Bonjour,

Je me connecte car je vois ton mp Aurous et je vois ce post.
Je ne peux pas m'empêcher de donner mon point de vue malgré le fait que je n'ai plus envie d'intervenir dans le forum...

Les émotions ne servent à rien à part nous détruire.

Les émotions sont quelque chose qui n'existe pas... Une illusion vécue sur terre j'imagine.

Les émotions sont le pire des fléaux.

Sans émotions = pas de souffrance.

J'aimerais vivre dans un monde sans émotions...

Bien sur que les émotion existent, elles sont là pour te guider....si c'est une souffrance c'est qu'il ya quelque chose ou des choses à corriger.
De toute façon un monde sans émotion n'existe pas, et la logent dans ton monde intérieur ! Il faut absolument que tu t'en serve pour t'en sortir.
Je te propose ceci :
Prends un papier et un crayon, écrit l'émotion inconfortable ou les émotions incorfortables. Pour chacune d'elle essai de trouver des mots clefs, un éventement qui s'y rattache, cherche le "pourquoi".
Par exemple : je suis triste
mot clefs : insatisfaction, découragement...
Que me manque t'il pour être heureuse ? listes tout absolument tout.
Non seulement tu comprendra mieux l'émotion qui t'assailles et comment y mettre fin, mais en plus l'observant comme quelque chose d'extérieur (sur le papier), tu t'en détacheras plus facilement.
Cet exercice permet de se dissocier
Voilà j'espère t'avoir aidé un peu marguerite
Revenir en haut Aller en bas

alia


MessageSujet: Re: Les émotions
Dim 2 Aoû 2015 - 12:28

Aurous, je suis ravie que nos point de vue se rejoignent ;-)
Revenir en haut Aller en bas

Siana


MessageSujet: Re: Les émotions
Dim 2 Aoû 2015 - 12:52

aurous a écrit:
Plus les émotions sont désagréables et plus nous allons en sens inverse de notre destinée, et plus les émotions sont agréables et plus nous sommes sur le bon chemin.

Zut j'avais préparé une réponse j'ai du faire une fausse manip.

Je disais que pour qui est confronté au monde réel, lorsque quelqu'un t'emmerde en entreprise, je ne vois pas en quoi la colère qui en résulte indique que nous allons en sens inverse de notre destinée.
Idem avec la profonde tristesse qui nous envahit lorsque nous perdons quelqu'un.
L'émotion est plutôt un processus qui va nous permettre, en dépassionnant le sujet, en l'acceptant ou en lachant prise, d'avancer sur notre voie.

--> c'est ce qu'on fait de l'émotion qui est important. L'émotion est normale, qu'elle soit désagréable ou non. Quelqu'un qui te marche sur le pied dans le métro sans même s'excuser, c'est agaçant. Après à chacun de se raisonner : "ok c'est pas grave, peace". Mais la personne qui n'est pas embêtée par un pervers narcissique au travail, je demande à voir laugh

2ème chose : pour moi la peur masque bien des choses. Ca peut tout simplement être un manque de connaissance sur un sujet donné, ou un manque de ressenti des choses.

Voilà ce n'est que mon avis bouquet
Revenir en haut Aller en bas

LaurentBotti

avatar

MessageSujet: Re: Les émotions
Dim 2 Aoû 2015 - 13:18

Les émotions, c'est le moteur.
Sans émotion, on reste une plante.
Revenir en haut Aller en bas

Trabuco

avatar

MessageSujet: Re: Les émotions
Dim 2 Aoû 2015 - 14:51

Hello...

Quelques idées comme ça:

- Pour que les émotions aient un sens, encore faudrait il que la vie en ait un

- Les émotions qui aident à savoir ce qui est bon pour nous ou pas.. encore faut il que la machine à émotion ne soit pas cassée/tordue.... quelqu'un qui se replie sur lui même parce que se sentant angoissé/anxieux/peureux dès qu'il se met en action... et très agréablement en sécurité chez lui.... ne va pas du tout dans le bon sens en suivant la direction que la bonne émotion de sécurité lui indique.

- Tiens.... après lecture du post au dessus... je dirais que les émotions ne sont que les outils de la nature pour faire fonctionner l'instinct de survie


Avec la peur => tu survis
Avec la peur et le bonheur => tu survis et tu vis
Plaisir, bonheur et peur => tu te reproduis, tu vis et tu survies

La vie ne veut rien de mieux


- Emotion moteur.... ou frein....

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Les émotions
Dim 2 Aoû 2015 - 15:12

Tout ce que tu dis est vrai Trabuco, dans la mesure où l'on ne cherche pas à comprendre nos émotions. Dans le cas contraire, elles sont de perpétuelles remises en question et dès lors que l'on cherche à les expliquer, elles nous pousse à comprendre le tout auquel nous appartenons. Elles sont les principes sensibles de notre éveil.

Merci aymeric pour ton appréciation, même si je n'ai pas l'impression d'être énorme lol
Revenir en haut Aller en bas

Blou

avatar

MessageSujet: Re: Les émotions
Dim 2 Aoû 2015 - 16:29

j'ai suivi un stage qui s'appelait "la grammaire des émotions"
les émotions font parties de la vie - Elles sont là pour protéger notre intégrité.
toutes les émotions sont contagieuses ......... le rire appelle le rire - les larmes appellent les larmes etc .
et c'est avec elles que nous nous exprimons coeur - faut que je retrouve le livret mais j'ai retenu que quand tout va mal - il faut se reconnecter à notre enfant intérieur.
Revenir en haut Aller en bas

Anita

avatar

MessageSujet: Re: Les émotions
Dim 2 Aoû 2015 - 18:59

Je pense aussi que les émotions sont notre baromètre interne, en fait le gros du travail peut être c'est de les conscientiser, c'est à dire d'abord les identifier et à mon avis c'est pas si simple... puis de pouvoir les mettre en mots, les communiquer, souvent c'est dans ces moment-là qu'il y a une vraie "rencontre" avec l'autre, authentique, lorsque chacun dépose les armes... un peu comme dans les thérapies de couples qui reposent sur ce principe de pouvoir retrouver une communication basée sur les émotions...
Je disais que les identifier était pas simple parce que, parfois, une émotion peut en cacher une autre, la première, celle qui est originelle peut se trouver réprimée, censurée et remplacée par une autre... je m'explique... je crois que c'est souvent le cas pour la colère en fait... par exemple une fois ça a été une révélation pour moi, je me suis sentie d'un coup triste, abattue, le moral miné après une dispute dans ma dernière relation, j'avais justement à ce moment-là décidé d'être bcp plus attentive à mes émotions parce que justement ces disputes me minaient, et pour la comprendre, j'ai essayé d'aller à la source de cette émotion, j'ai essayé de remonter à ce qui avait provoqué cet état chez moi, et je me suis rendue compte qu'à l'origine ce n'était pas du tout de la tristesse mais de la colère (en rapport à un comportement de mon ex-compagnon vis à vis de moi), cette colère je ne m'autorisais tout simplement pas à l'exprimer... et au lieu de s'exprimer j'avais l'impression que cette émotion (en l'occurrence donc la colère) prenait un peu systématiquement, comme de façon "habituelle" la même voie, déplacement, se retournait contre moi d'une certaine façon en tristesse et abattement... ça a été une grande révélation pour moi, je me souviens exactement du moment, nous étions en voiture (en moyen de transport, mouvement également bigsourire)

voilou, si ça peut faire avancer schmilblick fleur
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Les émotions
Dim 2 Aoû 2015 - 21:46

Il ne faut pas confondre une personne qui n'exprime pas ses émotions parce qu'elle est insensible et qu'elle n'en a tout bonnement pas, avec une personne qui n'exprime pas ses émotions parce qu'elle se protège justement de ces personnes insensibles qui n'attendent qu'une chose, c'est d'écraser cette personne sensible pour se faire une place dans le monde ou gagner en pouvoir sur elle.

Ce qu'il est important de comprendre pour éviter que ses émotions partent en choucroute, c'est d'éviter de se lier à des personnes ayant un trop gros écart émotionnelle avec nous. Il est évident que dans la vie courante, c'est un vrai gloubiboulga émotionnel où les insensibles sont mêlés aux hyper-sensibles avec au milieu toute la gamme intermédiaire. C'est alors qu'une personne sensible est plus à même de savoir à qui elle a à faire pour éviter de se lier avec une personne qui ne la comprendra pas émotionnellement. Ce qui n'est pas le cas de la personne insensible qui, elle, ne fait pas de différence avec rien et qui peut se lier avec n'importe qui sans rien risquer, puisqu'insensible. Ce sont d'ailleurs ces mêmes personnes qui se servent des personnes sensibles pour arriver à leurs fins prosaïques et délectablement égoïste. Ce sont bien à la suite d'émotions simulées par ces mêmes personnes insensibles que les personnes sensibles disjonctent et deviennent violentes. La violence des personnes sensibles envers les personnes insensibles qui le deviennent "sensibles" de plus en plus quand elles ont reçu un bon choc violent dans leurs chairs qui ne voulaient rien entendre.

Et c'est comme cela depuis la nuit des temps et le restera puisque c'est une loi fondamentale de l'évolution de l'humain.

Mais Neptune (rétro ou droit) passe par là et met souvent un gros brouillard pour que des gens de toutes sensibilités se mêlent les uns aux autres pour produire la grande symphonie de la Vie toute chaotique par moment et toute harmonique à d'autre moment. Seuls les personnes ayant développer une très haute sensibilité peuvent survoler les brouillards neptuniens de l'existence. Et il faut pour cela avoir traversé des expériences bien douloureuses pour arriver à discerner ces périodes et les personnes qui s'y rattachent... envole
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Les émotions
Dim 2 Aoû 2015 - 22:13

Les émotions ne sont utiles que si nous avons la sensibilité et l'intelligence émotionnelle pour les comprendre, sinon ce ne sont que des pets sur un violon... elles ne servent pas à grand chose si ce n'est nous mettre dans des situations de désarroi. sourire
... Mars Cancer trigone120° Saturne Scorpion ... Uranus Bélier trigone120° Mercure Lion ...
Revenir en haut Aller en bas

arkania

avatar
°~ Modérateur ~°

MessageSujet: Re: Les émotions
Lun 3 Aoû 2015 - 1:29

Les émotions sont le MOTEUR de l'existence, tout rejoint la peur , celle que nous avons éprouvé après avoir eu à quitter la brillante lumière chaleureuse de la source... qui a été mainte fois renforcée par les cataclysmes terrestres : déluge, chute de météorites, catastrophisme!
Le moteur de la vie active est le FOIE = chaleur du sang qui circule, quand on bloque les émotions pour éviter la douleur on fait de l'arthrose, de l'arthrite, des rhumatismes (souffrance de vivre)
Si on refuse de se lancer , on se pétrifie = arthrose, tout devient froid et dur en soi et on se prive de toutes les articulations qui nous confèrent de la souplesse dans l'action => blocage du QI (énergie) et du XUE (sang).
Le foie est le propulseur du sang, le sang est le véhicule du CHEN (âme ou conscience ou esprit) qui lui, siège dans le coeur (un coeur qui ne bat plus en rythme avec le reste est un coeur enfermé par le chagrin ): en anatomie, le sang est bien propulsé mais par le coeur aussi appelé l'empereur en MTC = si il est touché, la vie biologique est en danger, l'âme essaie donc de se préserver comme elle peut en vivant hors du corps physique .
Le FOIE = la FOI , est ce qu'on croit en soi, en la vie, en l'utilité de sa présence ici et maintenant ??
Si non, on a les "foies" .. et un teint jaune qui est relié à l'ESTOMAC et la RATE qui ne nous donne pas la capacité de trancher : absence de sens, absence de ressentis intérieurs clairs, on perd le NORD et on rumine , on erre ...
La chaleur du foie entretient le FEU du coeur : la passion, l'investissement, le feu sacré... mais si on le laisse monter en excès, on va vers la savane (TERRE+EAU) complètement brûlée avec ce que ça comporte de destruction de soi : trop de risques, pas suffisamment de prudence, pas d'utilisation de l'expérience vécue pour ajuster ses attitudes.
FOI est hyper sensible à l'irritation, la colère, si il est équilibré il donne quelqu'un d'actif, d'entreprenant, de débrouillard.
Pour éviter la casse moteur et la mort de l'empereur-COEUR, on a l'ESTOMAC (pourvoyeur de l'eau et des nutriments) et la RATE qui distribue l'eau, renouvelle le sang, stocke l'énergie de la nourriture et raffraîchit.. si elle est surchargée de pensées purement théoriques, la pauvre, on se la met au court-bouillon (obsession et rumination) et elle ne parvient plus à faire baisser le température du moteur... on repart vers la casse moteur... à moins de pêter un cable si ESTOMAC bloque la courroie de transmission et v'la qu'on a envie de tuer le monde entier!
Pour aider au travail coeur et rate , On a poumon qui est la mémoire (carte mémoire) par opposition à REIN qui est le disque dur , il réinscrit les données suite à l'intégration des expérimentations , si on parvient à trier et jeter ce qui gêne pour en faire une version qui tienne la route, on fait le deuil et on avance.. sinon, on chute ! POUMON est sensible à la tristesse, si il fait bien son job, on lui confère l'intelligence physiologique : l'adaptation
et puis, en toute fin, on a le couple REIN - VESSIE qui porte notre passé en lui, celui de notre groupe familial, celui de nos mémoires karmique et nous confère courage et longévité. Chez moi, avant d'entamer une tâche difficile on dit :"maré to ren" (ceint toi les reins). IL donne courage si il est fort, mais il craint le froid (absence de chaleur qu'elle soit émotionnelle ou atmosphérique) et est figé par la peur , la terreur.. quand on a froid dans son lit, on a envie de faire pipi souvent !

Voilà la version en Médecine chinoise, dont , par expérimentation répétée, je sais que ça marche à chaque fois... une émotion par couple d'organe et quand on pique certains points, on coupe la tristesse, on remet de l'optimisme, on redonne du courage, on fait avancer d'un pas pour débloquer la sidération ... etc Le challenge, c'est de faire la personne entendre et accepter que ce qui arrive est de sa responsabilité, qu'elle A LE CHOIX !
Quoi qu'on vive, on ne peut par revenir en arrière, autant le vivre le moins mal possible , se laisser mourir pour éviter un deuil peut avoir du sens pour quelqu'un alors, si c'est ce que je ressens de l'autre, je lui laisse faire son propre choix... après tout ,de mon point de vue, la mort n'est qu'un passage !

---------------------------
Les équations à résoudre dans le destin sont :
les évènements à vivre,
la souffrance à comprendre,
la connaissance à acquérir
l'important est, cependant, de bien vivre le présent...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Les émotions
Lun 3 Aoû 2015 - 10:31

Bonjour Arkania,

Si les émotions sont le moteur de notre existence, quel en est le combustible? La nourriture qu'on ingère, nos pensées, ou autre chose?

Heureusement, pour ma part que je ne rattache pas automatiquement une émotion à un organe, cela me semblerait éminemment réducteur. J'aime à croire qu'apprendre à laisser circuler les énergies et les pensées en moi permet le bon fonctionnement de tous les organes, à commencer par le cerveau qui dirige tout et rien à la fois. Le cerveau, plus il y a de connexion et moins nous avons besoin de nous en servir. Il a en lui l'image de notre corps, une image parfaite qui vient du Ciel. C'est pour cela que tout le monde s'extasie devant une belle sculpture, même le plus imbécile des imbéciles ressent l'émotion de la beauté et de la grâce du Ciel. Alors autant que le cerveau laisse circuler les images du Ciel qui nourrissent nos émotions. Ainsi le cerveau sera assez inspiré pour donner la bonne information à notre corps pour lui donner ce qui est bon pour lui. Il aura ainsi de moins en moins besoin d'avoir recours en urgence à la médecine. La bonne nourriture vient du Ciel d'avantage que de la Terre. Tout ce qu'on mange sur Terre est nourrit par le Ciel à commencer par le Soleil et la Lune, jusqu'aux champs akashiques. Il n'est pas toujours utile de savoir comment ça marche, ce qui compte c'est que ça marche. C'est ce que m'enseigne le Ciel depuis l'origine. L'intuition et le détachement sont les dons qui magnifient nos émotions, qui en font des entités positives et bénéfiques. sunny

Ne pas oublier l'instinct et l'inspiration qui sont des autres moteurs qui entrent en interdépendance avec l'émotion.
Revenir en haut Aller en bas

arkania

avatar
°~ Modérateur ~°

MessageSujet: Re: Les émotions
Lun 3 Aoû 2015 - 11:03

À AUROUS

le combustible est le QI, dans tous ses états... en dehors du corps physique et matériel c'est le bain énergétique qui transporte toute information, mais il n'est pas utilisable en nous directement (pas encore) alors il se transforme en plus dense via la lumière, l'air respirable transformé par les végétaux et animaux comme tu dis.
En tout cas, notre condition d'êtres de matière nous contraint à faire des expériences de limitations et de séparation , tout ce qu'on mange devient du sucre, pourtant, on s'acharne à sélectionner ce qui serait "sain" et ce qui ne le serait pas ... les plantes oui, les oeufs non ... etc
alors même que TOUT est issu de l'énergie qui nous baigne
Ce que je veux souligner, c'est que les émotions ne sont que des ondes ou rythmes énergétiques produits par notre corps et spécifiquement par une paire d'organe, ça permet de dédramatiser et et de trouver des leviers plus directs pour harmoniser ce qui nous gène.
- je suis triste, c'est que j'ai du mal à accepter quelque chose, je dois m'adapter => faire descendre POUMON pour pousser la digestion chimique et psychique qui va trier et évacuer ce qui me bloque
- je suis en colère , c'est que j'ai peur et que je suis dans l'action-réaction... disperser le foie pour laisser le rein dialoguer avec le coeur ... et accepter ce que je ne suis pas encore en mesure de changer
avant ça, il faut , comme d'autres l'ont spécifié, savoir reconnaître l'émotion qui domine en nous.
Après, on peut toujours utiliser la méthode COUE : je vais bien , tout va bien... c'est une voie qui mène quelque part ... mais où??

RAPPEL : "tout ce qui est comme haut est comme ce qui est en bas" ... si on ne cherche pas à comprendre ce qui constitue notre matière, comment comprendrions nous ce qui constitue le cosmique (même si c'est infiniment grand, il faut bien commencer par quelque chose)...

---------------------------
Les équations à résoudre dans le destin sont :
les évènements à vivre,
la souffrance à comprendre,
la connaissance à acquérir
l'important est, cependant, de bien vivre le présent...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Les émotions
Lun 3 Aoû 2015 - 11:23

Si le QI est un bain énergétique et d'information qui est transporté par la nourriture qui envoie les informations au corps, et que celui-ci développe les émotions quand un organe n'est pas assez ou mal informé. Pourquoi n'existe-t-il pas un dictionnaire recensant les aliments en fonction de nos carences ou excès émotionnelles? Et pourquoi ne pas apprendre ça, dès le plus jeune âge dans les écoles. L'émotion de la société est-elle si carencée?
Revenir en haut Aller en bas
 

Les émotions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News



" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~
~Vidéos~
~Musique pour Relaxer~