Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiFAQRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion






Ciel à l'instant


Éphémérides


Position actuelle des planètes

Astrodienst

Astrocarillon
Les 4 déesses


Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteVoir ses messagesVoir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 l’obéissance à Saturne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Cobra

avatar

En ligne
MessageSujet: l’obéissance à Saturne
Ven 27 Juil - 13:31

Rappel du premier message :

Obéir à Saturne signifie, généralement, renoncer à l’objet du désir. Cette renonciation doit être sincère, les arrières pensées ne sont pas permises. Renoncer n’est pas se fermer mais au contraire un acte d’ouverture totale, qui libère de la peur. L’application de cette loi occulte change la réalité.

« De toutes les étoiles, sache que la première, Saturne, purifie…..(7)» La tradition astrologique considère Saturne comme l’ennemi public numéro un, responsable de tous les maux. Le dieu ancien, opposé aux deux luminaires dans sa maîtrise du Capricorne et du Verseau, soustrait, frustre, défend, flétrit, refroidit, attire la misère, la mauvaise santé, la malchance. S’il afflige le Soleil, il mine les chances de réussite. Si c’est la Lune, l’enfance est solitaire, sans tendresse ou encore étouffée, de toute façon insécurisée. Avec Mercure le mental s’oriente dans de mauvaises directions. Avec Vénus, l’union et l’amour sont toujours un problème. Si c’est Mars la violence et la frustration sont inévitables. En conflit avec Jupiter, il nous enlève les bienfaits de cet astre au moment où nous nous apprêtons à en jouir. Avec Uranus il nous fait stagner, avec Neptune il nous fait souffrir et avec Pluton nos esprits sont tourmentés par le désir et la peur. S’il représente des valeurs essentielles et universelles telles que la patience, la détermination, l’austérité, la spiritualité, il suffit d’une opposition de sa part pour que nous soyons frustrés d’une façon ou d’une autre, quand il ne nous plonge pas dans un océan de chagrin : n’accompagne-t-il pas toujours les grands malheurs qui sont notre lot ? Et pourtant, malgré cela, Saturne est la porte de l’épanouissement spirituel, le maître du temps qui détient les clefs de l’éternité.

Pourquoi pousse-t-il à la renonciation ? Que signifie lui obéir? Aucune des puissances planétaires, ne s’oppose au plaisir des sens ou de l’esprit, bien entendu. Saturne, quoique associé à l’austérité, ne fait pas exception. Le plaisir est un fait inclus dans la nature, il n’est guère de raison de le repousser ou de nous en priver.
Sa quête permanente par contre pose problème! le fait que non seulement notre pensée ne puisse s’en détacher, mais qu’elle le recherche, le provoque, le mâche, le rumine et ne cesse de bâtir des plans pour en jouir. Rechercher le plaisir et fuir la peur, voilà le cercle vicieux dont nous sommes prisonniers, à l’origine de l’anxiété, de la frustration, de l’insatisfaction, de l’ensemble de nos émotions négatives. Ce mouvement perpétuel est responsable de notre relation négative au temps : nous passons nos vies à examiner les expériences bonnes ou mauvaises entassées dans nos mémoires, nous bâtissons des plans pour recommencer, ou au contraire éviter d’en être à nouveau les victimes. La prison du temps psychologique, dont les murs sont faits de souvenirs et d’espoirs, nous confine dans un univers étroit, limité, tissé d’angoisses et de plaisirs éphémères. Saturne, le purificateur, tente de nous faire comprendre ce mécanisme qui attire le malheur sur l’individu et la collectivité. Son but est de nous libérer d’un monde ou la pensée est l’esclave du plaisir et de la peur. C’est pourquoi sa nature cesse d’être maléfique, dès que nous cessons de lui résister, dès que nous acceptons les leçons qu’il nous propose.

Qui n’a jamais éprouvé, lorsque les circonstances sont contraires à nos souhaits, l’efficacité de la renonciation, le mécanisme fondamental de Saturne ? n’est-il pas évident que la volonté, le désir exacerbé, éloigne le plus souvent l’objet du désir ? Tout se passe comme si le désir lui-même agissait comme un repoussoir. Ce fait est particulièrement remarquable en ce qui concerne l’amour et la sexualité. Le désir sensuel trop intense, trop découvert, repousse celui-ci ou celle-là. L’amant se jette aux genoux de la belle qui l’ignore, un rien méprisante. Or il lui suffit, s’il en a la force, de renoncer à cette femme qui le rejette pour que celle-ci, comme par miracle, s’intéresse à lui. Saturne, lorsqu’on lui obéit, lève les interdictions qu’il a lui-même posées. Les circonstances qui étaient fermées s’ouvrent tout à coup, naturellement, sans effort. C’est une loi occulte essentielle à comprendre et à appliquer car elle change la qualité du vécu.

La renonciation doit être complètement sincère. On ne triche pas avec un dieu. Elle possède son propre pouvoir. On connaît les allégories qui décrivent ce mécanisme : Jésus renonce aux tentations du démon, pour voir s’ouvrir les portes de l’éternité. Il en est de même entre le Bouddha et Mara. La renonciation, la soumission à Saturne, les transportent au-delà du monde du désir. La richesse, le pouvoir, la célébrité, les gratifications sensuelles, n’ont plus d’intérêt pour ceux que Saturne a illuminé. Encore faut-il entretenir cette optique de la vie : si l’on croit que nous n’avons rien de mieux à faire en ce monde que de nous enrichir, et d’expérimenter un maximum de plaisirs avant de disparaître, sans jamais tenter de répondre à certaines questions fondamentales, tout ce qui vient d’être dit n’a aucune signification.

Renoncer ne se décide pas par la pensée. La renonciation imposée par la volonté, par la discipline mentale, par l’obéissance à la morale ou à la religion, crée un effet contraire car elle est la marque d’un Saturne conflictuel qui amplifie l’ego, la frustration, la méchanceté et l’avidité (N°59). Une telle attitude aboutira peut-être au succès matériel et social, mais n’ouvrira en aucun cas les portes du monde spirituel. Elle aura plutôt tendance à les verrouiller. Renoncer n’est pas se fermer mais s’ouvrir. Le désir est fermeture, car il limite la volonté et la capacité d’action, il les confine à une direction particulière. Il met des œillères, ferme à ce qui n’est pas notre but. Pour un peu d’argent et de confort, pour un emploi plus prestigieux, pour quelques jeux sensuels, on se coupe du reste du monde, aveugle à ce qui ne nous aide pas à réaliser nos ambitions.
Renoncer, obéir à Saturne, c’est s’ouvrir au monde, à la joie du vivant, c’est se libérer de cette volonté névrotique qui nous interdit de vivre en paix. C’est se libérer de la peur de ne pas parvenir à nos fins. Cette action transforme Saturne en un astre bénéfique, qui nous rapproche de la nature, de la simplicité, de la beauté. Ainsi, notre cerveau se libère du temps psychologique, il cesse d’être le prisonnier de la mémoire, du désir et de la peur. Saturne, qui tient tous les êtres captifs dans les mailles du temps et de la durée, nous ouvre les portes magiques de l’éternel présent. Quand comprendrons-nous qu’en cessant de vouloir on obtient bien plus que ce nous sommes capables de désirer et d’imaginer ?


Listen to the desire as you listen to the wind amongst the trees (8).

Krishnamurti.

http://leblogdelastrologue.blogspot.fr/2007/10/commentaires-1.html
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage

Cobra

avatar

En ligne
MessageSujet: Re: l’obéissance à Saturne
Dim 2 Sep - 20:35

lol
Revenir en haut Aller en bas

lonicera

avatar

MessageSujet: Re: l’obéissance à Saturne
Mer 5 Sep - 22:30

Merci Cobra d'avoir réactivé ce post bouquet
très beau texte
je vais méditer cette idée de renonciation, pour ne plus prendre Saturne à rebrousse poil!?


Les japonais disent que chaque année nous prend quelque chose.... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas

uhaina


MessageSujet: Re: l’obéissance à Saturne
Jeu 6 Sep - 13:01

alors auoi ca sert
Revenir en haut Aller en bas

neven1

avatar

MessageSujet: Re: l’obéissance à Saturne
Jeu 6 Sep - 15:28

Bonjour,

ce texte a moins l'intérêt de proposer une interprétation de SATURNE, avec une inspiration bouddhiste...
...la faiblesse de ce texte c'est évidemment l'idée de renoncement involontaire, ce qui est un oxymore (l'association de 2 idées contradictoires) . Est-ce que Saturne est une force invisible qui contraint chacun à s'ouvrir au monde et à renoncer à l'objet du désir ? Dans ce cas, SATURNE est une hypostase, c'est-à-dire une idée abstraite à laquelle on donne tout un poids de réalité, mais qui révèle surtout la mentalité de celui qui l'énonce, en formulant cette sagesse.

SATURNE symbolise surtout le SENS DU RÉÉL, il invite chacun non pas à renoncer au désir en adoptant une conduite mortifère (ne pas désirer ou être mort), mais à ajuster ses désirs humains (trop humains) à l'ordre du monde. Il y a bien une volonté saturnienne qui est de concrétiser ses désirs en tenant compte du réel, donc en éliminant ce qui n'est pas essentiel. SATURNE représente un niveau de conscience, il n'y a pas à dissoudre la volonté et l'ego. Quant à la paix intérieure, elle doit faire place à la tempête de l'âme, car SATURNE n'est pas un dieu indifférent, il endure et supporte comme la terre bien dure.
Donc pas d'obéissance à SATURNE sans volonté, toujours mauvaise...

D'autres donneront leurs réflexions...
noel





Revenir en haut Aller en bas

uhaina


MessageSujet: Re: l’obéissance à Saturne
Jeu 6 Sep - 15:33

donc je renonce a ????
Revenir en haut Aller en bas

ANNE

avatar

MessageSujet: Re: l’obéissance à Saturne
Jeu 6 Sep - 15:58


Si ça vous intéresse ,

www.andrebarbault.com/L-UNIVERS DE SATURNE.pdf

smack
Revenir en haut Aller en bas

ANNE

avatar

MessageSujet: Re: l’obéissance à Saturne
Jeu 6 Sep - 16:02


Ah ! j'ai oublié , j'ai aussi autre chose sur Saturne , mais un peu hors sujet au post

www.andrebarbault.com/saturne_orphelinat
Revenir en haut Aller en bas

Cobra

avatar

En ligne
MessageSujet: Re: l’obéissance à Saturne
Jeu 6 Sep - 16:10

@ Anna,

revoir tes liens ça ne marche pas , clique sur " Edit " à côté de " Citer "
Revenir en haut Aller en bas

uhaina


MessageSujet: Re: l’obéissance à Saturne
Jeu 6 Sep - 16:33

exact ya rien
Revenir en haut Aller en bas

diamant


MessageSujet: Re: l’obéissance à Saturne
Jeu 6 Sep - 16:34

bonjour,
neven,
c'est interessant, et fin, ce que tu écris ...
Saturne serait alors la planète de la mesure en chaque chose sur le plan incarné?


mais quel est alors son role lorsqu'il s'oppose à une planète par un carré (je veux dire...dans le principe) dans ce cas là?
si une planète fonctionne bien, dans un theme (équilibre), quel sera le message de Saturne carré90° ?
Revenir en haut Aller en bas

uhaina


MessageSujet: Re: l’obéissance à Saturne
Jeu 6 Sep - 16:43

applaudi donc en XI ca a un rapport avec les amis,j'abandonne les amis,pas d'amis lol dites moi ,ah oui Saturne est dedans,pas de vieux amis Arrow
Revenir en haut Aller en bas

ANNE

avatar

MessageSujet: Re: l’obéissance à Saturne
Jeu 6 Sep - 16:44

Zut ! alors !

Allez sur ce site :

www.andrebarbault.com/articles.htm

c'est atrologie individuelle et mondiale

c'est à partir de ce site que je vous ai donné les 2 liens

sunny
Revenir en haut Aller en bas

uhaina


MessageSujet: Re: l’obéissance à Saturne
Jeu 6 Sep - 16:45

je laisse tomber Sleep
Revenir en haut Aller en bas

neven1

avatar

MessageSujet: Re: l’obéissance à Saturne
Jeu 6 Sep - 17:07

salut diamant,

oui, comme tu le sais sans doute Saturne est le deuxième maître du signe de la Balance

Chacun ou presque a sa conception de l'astrologie, la vérité est parfois psychologique (la référence au vécu).
Personnellement, je ne raisonne pas en terme de fonctionnement ou force kharmique...ou de nécessité...pour moi, c'est l'individu qui a à faire face à...parmi les multiples facteurs qui le contraignent, il n'est pas contraint d'en haut, sans pouvoir.

le carré90° de Saturne ne peut se traduire mécaniquement, comme un rouage matériel ou un engrenage prévisible (pour une pensée calculante), mais il suppose que l'individu rencontre des difficultés qui "l'empêche de..." (inhibition), ou bien "qui lui permette de..." (création), la pesanteur de SATURNE ne sera pas traversée facilement, mais logiquement il y aura un effort important à fournir pour surmonter les obstacles. Du conflit peut surgir un bienfait.

Les contraintes de Saturne sont soit des obstacles qui me limitent, soit des ressources qui me permettent de me libérer.

Le mental n'est pas enfermé dans quelques aspects de mon Thème Natal, mais certains pensent le contraire...à chacun son idée sur son rapport à l'infini cosmique : n'est-il pas d'abord en moi, ou entre nous ? (lol)

Bonne soirée

PS : nulle obligation envers SATURNE sans un engagement envers lui, mais SATURNE peut toujours me contraindre autant qu'il veut ! coeur
Une contrainte n'est pas une obligation, ce terme d'obligation a un sens juridique (pris rigoureusement).


Dernière édition par neven1 le Jeu 6 Sep - 17:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

uhaina


MessageSujet: Re: l’obéissance à Saturne
Jeu 6 Sep - 17:09

ca depends
Revenir en haut Aller en bas

diamant


MessageSujet: Re: l’obéissance à Saturne
Jeu 6 Sep - 17:59

merci neven bouquet
pour ces bonnes nouvelles...

je ne savais pas le 2e maitre de Balance

en fait, je débute, et là, je cherche les lectures astro adéquates qui enseignent ...
j'ai besoin de donner une correspondance à mon ressenti
et bien, l'infini cosmique c'est peut etre notre futur lieu de rencontre à tous, lorsque nous aurons fini notre travail sur soi?
cela n'engage que moi itou....mais en tous cas, j'aimerai bien... sunny

autre petit clin d'oeil à Saturne
ne serait il pas celui qui "cristallise" les vibrations pour les amener au niveau matériel?
(neptuniennes....?)
son role: permettre l'incarnation,

pour bien le connaitre, il faut connaitre les limites, de chaque chose....
Revenir en haut Aller en bas
 

l’obéissance à Saturne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News



" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~
~Vidéos~
~Musique pour Relaxer~