Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -37%
Montre connectée HONOR Band 5 Sport
Voir le deal
16.99 €
-53%
Le deal à ne pas rater :
– 53% sur le Ventilateur sur pied OCEANIC – Hauteur réglable – ...
22.88 € 49 €
Voir le deal

Respire, tout va bien ! :) - Page 2 I_icon11Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteRespire, tout va bien ! :) - Page 2 I_icon11Voir ses messagesRespire, tout va bien ! :) - Page 2 I_icon11Voir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Respire, tout va bien ! :)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Elheya

Elheya

Respire, tout va bien ! :) - Page 2 Profil11
Respire, tout va bien ! :) - Page 2 Empty
MessageSujet: Respire, tout va bien ! :)
Respire, tout va bien ! :) - Page 2 I_icon_minipost_participateLun 6 Avr 2020 - 13:08

Rappel du premier message :

Respire, tout va bien ! :) - Page 2 2XLEr

PEUR

On dit qu'avant d'entrer dans la mer
une rivière tremble de peur.

Elle revient sur le chemin qu'elle a parcouru,
des sommets des montagnes,
la longue route sinueuse qui traverse forêts et villages.

Et devant elle,
elle voit un océan si vaste,
que pour entrer
cela ne semble rien de plus que disparaître à jamais.

Mais il n'y a pas d'autre moyen.
La rivière ne peut pas revenir en arrière.

Personne ne peut revenir en arrière.
Revenir en arrière est impossible dans l'existence.

La rivière doit prendre le risque
d'entrer dans l'océan
car alors seulement la peur disparaîtra,
parce que c'est là que la rivière saura
il ne s'agit pas de disparaître dans l'océan,
mais de devenir l'océan.

Khalil Gibran
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage

Yirmeyah

Yirmeyah

Respire, tout va bien ! :) - Page 2 Profil11
Respire, tout va bien ! :) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Respire, tout va bien ! :)
Respire, tout va bien ! :) - Page 2 I_icon_minipost_participateDim 12 Avr 2020 - 19:39

[quote="Elheya"]
Respire, tout va bien ! :) - Page 2 2XLEr

PEUR

On dit qu'avant d'entrer dans la mer
une rivière tremble de peur.

Elle revient sur le chemin qu'elle a parcouru,
des sommets des montagnes,
la longue route sinueuse qui traverse forêts et villages.

Et devant elle,
elle voit un océan si vaste,
que pour entrer
cela ne semble rien de plus que disparaître à jamais.

Mais il n'y a pas d'autre moyen.
La rivière ne peut pas revenir en arrière.

Personne ne peut revenir en arrière.
Revenir en arrière est impossible dans l'existence.

La rivière doit prendre le risque
d'entrer dans l'océan
car alors seulement la peur disparaîtra,
parce que c'est là que la rivière saura
il ne s'agit pas de disparaître dans l'océan,
mais de devenir l'océan.

Khalil Gibran[/quote

La peur enfante la mort ... c'ets ce que ton poème m'a fait penser quand je l'ai ouvert
Revenir en haut Aller en bas

Elheya

Elheya

Respire, tout va bien ! :) - Page 2 Profil11
Respire, tout va bien ! :) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Respire, tout va bien ! :)
Respire, tout va bien ! :) - Page 2 I_icon_minipost_participateMar 14 Avr 2020 - 19:20

Respire, tout va bien ! :) - Page 2 RrVym
Revenir en haut Aller en bas

Elheya

Elheya

Respire, tout va bien ! :) - Page 2 Profil11
Respire, tout va bien ! :) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Respire, tout va bien ! :)
Respire, tout va bien ! :) - Page 2 I_icon_minipost_participateJeu 16 Avr 2020 - 20:50

Respire, tout va bien ! :) - Page 2 Rr1eY

«La vérité n'est finalement pas quelque chose qui peut être véhiculée par l'utilisation d'idées et de concepts.
La vérité est quelque chose que nous expérimentons. »

~ Adyashanti
Revenir en haut Aller en bas

Navane

Navane

Respire, tout va bien ! :) - Page 2 Profil11
Respire, tout va bien ! :) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Respire, tout va bien ! :)
Respire, tout va bien ! :) - Page 2 I_icon_minipost_participateVen 17 Avr 2020 - 10:05

"Elle est à Toi cette lumière qui déchire le noir comme est Tien le bien qui émerge du cœur exercé à la lutte.
Elle est à toi cette maison qui s'ouvre sur le monde comme est Tien cet amour qui invite au champ de bataille.
À Toi aussi ce don, ce profit acquis quand tout est perdu et cette vie dont le flot se déverse par les cavernes de la tombe.
À Toi le ciel répandu dans la poussière et l'ombre.
Et Tu es là pour moi, et pour tous ceux du monde."

De l'aube au crépuscule - Rabindranath Tagore
Revenir en haut Aller en bas

Elheya

Elheya

Respire, tout va bien ! :) - Page 2 Profil11
Respire, tout va bien ! :) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Respire, tout va bien ! :)
Respire, tout va bien ! :) - Page 2 I_icon_minipost_participateSam 18 Avr 2020 - 12:54

Respire, tout va bien ! :) - Page 2 ArZwR


- Y a-t-il un désert dans ton pays ?
- Non.
Choqué, Abayghur me dévisagea.
- Vraiment ?
Comme je secouais la tête en signe de confirmation, il soupira.
- Alors comment fais-tu ?
Je saisis la question, elle signifiait : comment fais-tu pour réfléchir ? La vie intérieure se fortifie du vide extérieur. Là-bas, parviens-tu à te sentir libre ? La nature t'impressionne-t-elle par sa puissance ? La contemples-tu ? L'admires-tu ?
A quel endroit vénères-tu sa pureté ? Trouves-tu ta place dans un univers exclusivement humain ?
N'étouffes-tu pas parmi ces milliers de gens et d'objets ? Où te réfugies-tu lorsque tu veux te retirer, te réjouir d'exister ?

En réponse, je lui désignai le ciel...
Il comprit et sourit, tranquillisé : j'avais ma part de désert !
J'évitai de lui préciser que le ciel en Europe, nuageux, pollué, attaqué par les carnivores éclairages citadins, m'apparaissait moins souvent qu'à lui... Abayghur m'aurait trop plaint, je tenais à l'épargner.

Eric-Emmanuel Schmitt "La Nuit de feu"
Revenir en haut Aller en bas

Elheya

Elheya

Respire, tout va bien ! :) - Page 2 Profil11
Respire, tout va bien ! :) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Respire, tout va bien ! :)
Respire, tout va bien ! :) - Page 2 I_icon_minipost_participateLun 20 Avr 2020 - 11:55

Respire, tout va bien ! :) - Page 2 82Ldb



La connaissance de soi


Et un homme dit, Parlez-nous de la Connaissance de soi-même.

Et il répondit, disant :

Vos cœurs connaissent en silence les secrets des jours et des nuits.
Mais vos oreilles se languissent d'entendre la voix de la connaissance de votre cœur.
Vous voudriez connaître en paroles ce que vous avez toujours connu en pensée.
Vous voudriez toucher de vos doigts le corps nu de vos songes.

Et c'est bien que vous le vouliez.

La source secrète de votre âme doit jaillir et couler en chuchotant vers la mer ;
Et le trésor de vos profondeurs infinis veut être révélé à vos yeux.
Mais qu'il n'y ait point de balance pour peser votre trésor inconnu ;

Et ne recherchez pas les profondeurs de votre connaissance avec perche ou sonde.
Car le moi est une mer sans limites et sans mesures.

Ne dites pas, "J'ai trouvé la vérité", mais plutôt, "J'ai trouvé une vérité".
Ne dites pas : "J'ai trouvé le chemin de l'âme", dites plutôt : "J'ai trouvé l'âme cheminant sur mon sentier".

Car l'âme chemine sur tous les sentiers.
L'âme ne marche pas sur une ligne, ni ne croît comme un roseau.
L'âme se déplie, comme un lotus aux pétales innombrables.


Khalil Gibran "Le Prophète"
Revenir en haut Aller en bas

Elheya

Elheya

Respire, tout va bien ! :) - Page 2 Profil11
Respire, tout va bien ! :) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Respire, tout va bien ! :)
Respire, tout va bien ! :) - Page 2 I_icon_minipost_participateMar 21 Avr 2020 - 15:05

Respire, tout va bien ! :) - Page 2 X5pop


Ce que Dieu dit à la rose, a provoqué son rire et s'épanouir sa beauté,
Il l'a dit à mon cœur et l'a rendu cent fois plus beau.

Djâlâl Od-Dîn Rûmi
Revenir en haut Aller en bas

magiel

magiel

Respire, tout va bien ! :) - Page 2 Profil11
Respire, tout va bien ! :) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Respire, tout va bien ! :)
Respire, tout va bien ! :) - Page 2 I_icon_minipost_participateMar 21 Avr 2020 - 17:05

merci Elheya marguerite pour ces mots et ces images qui sont des douceurs de Vie ! sunny
Revenir en haut Aller en bas

Elheya

Elheya

Respire, tout va bien ! :) - Page 2 Profil11
Respire, tout va bien ! :) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Respire, tout va bien ! :)
Respire, tout va bien ! :) - Page 2 I_icon_minipost_participateMer 22 Avr 2020 - 15:18

Oui magiel, ça fait du bien ! 💚🥀🌿😊
Revenir en haut Aller en bas

Elheya

Elheya

Respire, tout va bien ! :) - Page 2 Profil11
Respire, tout va bien ! :) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Respire, tout va bien ! :)
Respire, tout va bien ! :) - Page 2 I_icon_minipost_participateMer 22 Avr 2020 - 15:22

Respire, tout va bien ! :) - Page 2 QDXyr


Le voyage

Un jour, tu as su enfin
ce que tu devais faire, et tu t’es lancée,
malgré les voix autour de toi
qui continuaient à crier
leurs mauvais conseils,
malgré toute la maison
qui s’est mise à trembler
et tu as senti la vieille corde
à tes chevilles.
« Répare ma vie ! »
criait chaque voix.
Mais tu ne t’es pas arrêtée.
Tu savais ce que tu devais faire,
malgré le vent qui arrachait
de ses doigts raides
les fondations elles-mêmes,
malgré leur mélancolie,
terrible.
Il était déjà bien tard,
la nuit était agitée
et la route couverte de branches
cassées et de pierres.
Mais peu à peu,
tandis que tu laissais leurs voix
derrière toi,
les étoiles se sont mises à brûler
à travers les couches de nuages
et une nouvelle voix,
que lentement
tu as reconnu comme la tienne,
est venue te tenir compagnie
tandis que tu avançais de plus en plus loin
dans le monde,
déterminée à faire
la seule chose que tu pouvais faire,
déterminée à sauver
la seule vie que tu pouvais sauver.

Mary Oliver
Revenir en haut Aller en bas

Elheya

Elheya

Respire, tout va bien ! :) - Page 2 Profil11
Respire, tout va bien ! :) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Respire, tout va bien ! :)
Respire, tout va bien ! :) - Page 2 I_icon_minipost_participateMar 28 Avr 2020 - 14:28

Respire, tout va bien ! :) - Page 2 9g84j

LE FUTUR C'EST TOUT DE SUITE !

Un matin, Antoine eut une drôle de surprise à son réveil. Il crut que toutes les lampes s’étaient allumées, avant de se rendre compte qu’il n’y avait jamais eu autant de lumière dans sa chambre. Il se leva pour aller à la fenêtre de son immeuble, étonné du silence, s’attendant à voir le spectacle habituel des rues encombrées de voitures, l’air enfumé des faubourgs, l’azur obscurci par les gaz d’échappement… Au lieu de cela, le ciel était d’un bleu aveuglant. Il dut se frotter les yeux, tant la lumière était forte. Que se passait-il donc ? L’arrivée d’une comète ? D’une soucoupe volante ?

Lorsque ses yeux se furent habitués, Antoine distingua les toits des autres maisons ; il remarqua que des gens se regroupaient pour observer quelque chose au loin et il descendit les escaliers quatre à quatre pour savoir ce qui se passait. Tous étaient tournés vers le nord, stupéfaits de contempler, à l’horizon, quelque chose d’impossible, qui ne se trouvait pas là hier : une majestueuse chaîne de montagnes avec ses pics, ses sommets et ses neiges éternelles ! Personne dans les faubourgs ne les avait jamais vues, mais ce matin, alors que toutes les machines du pays étaient à l’arrêt, le ciel semblait d’une transparence vertigineuse.
Combien de temps Antoine avait-il dormi ? Les couleurs de la ville étaient plus vives, comme si on venait de lui retirer des lunettes de soleil. Autour de lui les oiseaux chantaient à tue-tête, remplaçant moteurs, klaxons et sirènes. Mais d’où sortaient tous ces oiseaux ? Pas un camion, pas un avion, pas une usine, rien ne fonctionnait. Antoine passa la main dans ses cheveux blonds ébouriffés. Comment était-ce possible ? Les montagnes ne poussent quand même pas comme des choux pendant la nuit !

Près de lui, une femme pleurait d’émotion. Un vieil homme agenouillé se prosternait face à ce spectacle insensé. Après des jours sans pollution, le ciel dévoilait ces montagnes qui avaient toujours été là, cachées par les fumées industrielles. Le temps, comme les machines, semblait suspendu. Antoine décela une présence non loin. Alors la foule désignait ces montagnes, le garçon remarqua une tache rousse au coin de la rue et deux oreilles pointues. Un renard ! En pleine ville ??

L’animal le regardait calmement de ses yeux verts lumineux. Antoine ressentit une forte attirance vers lui. Lorsqu’il voulut s’approcher, le renard recula de quelques pas, comme pour l’inciter à le suivre. Hypnotisé par son manège, le garçon se mit à accélérer. Tout ce qu’il voyait, c’était cette flamme rougeoyante, la queue du renard qui l’entraînait vers les hauteurs des faubourgs. Les rues devenaient désertes et l’animal malicieux s’amusait à se cacher ici ou là.

Ils arrivèrent bientôt sur les collines, en lisière des arbres, accueillis par des merles, un écureuil et une pie farouche qui s’envola en grands battements d’ailes. Le renard s’assit près d’une souche. Tout en laissant le garçon s’approcher, il lui demanda :
– Tu as vu les montagnes ?
– Oh oui alors ! Mais je ne comprends pas comment elles sont arrivées là ?
– Et moi, reprit le renard, comment suis-je arrivé en bas de chez toi ?
– Je ne sais pas, reconnut Antoine…

En guise de réponse, le renard bondit sur ses pattes pour galoper vers le couvert des arbres. Le cœur d’Antoine était en joie. La forêt dégageait une odeur puissante et agréable, où se mêlaient des fleurs, des mousses, des écorces d’arbres, des herbes et des feuilles, avec une senteur de miel et de champignons. Ils cheminèrent ainsi un moment, s’enfonçant dans la végétation profonde… Le renard suivait un sentier par sauts agiles, s’assurant qu’Antoine restait dans son sillage.
– Où m’emmènes-tu ? demanda le garçon.
– Chercher un trésor, répondit simplement le renard.
– Un trésor ? Dans sa tête, Antoine imagina des pièces d’or brillantes.
– Oui, un trésor aussi beau que ces montagnes que tu as vues ce matin pour la première fois de ta vie…

La végétation devenait très variée ; des fleurs de toutes les couleurs se mêlaient à des buissons pleins de groseilles. Antoine s’arrêta pour en grappiller quelques-unes, elles étaient délicieuses, légèrement acidulées. Lorsqu’il eut fini, il chercha le renard des yeux sans le trouver. Où donc était-il parti ? D’un coup il se retrouvait seul dans la forêt… Il l’appela :
– Renard ! Renard !
L’animal demeurait invisible. Alors Antoine vit que le sentier menait à un drôle de jardin, un tunnel végétal, et il entra dedans. C’était comme de pénétrer dans un autre univers. Ici tout sentait bon, les tonnelles débordaient de fruits et de légumes et l’on aurait pu se croire dans un jardin d’Éden, avec tout ce qu’il faut pour vivre. Des baies mûres et juteuses, des plantes grimpantes pleines de fleurs, de haricots, de courges, de concombres, des tomates de toutes tailles et de toutes couleurs, et des salades d’un vert éclatant, qui donnaient envie de croquer dedans à pleines dents. Jamais Antoine n’avait vu d’endroit pareil, si riche, si varié, si abondant. Abeilles, bourdons et papillons se gorgeaient de pollen et le jeune garçon se serait bien installé là, dans l’herbe tendre, pour y faire un somme. C’était un vrai paradis !

Il y eut un mouvement furtif dans les hautes herbes, mais ce n’était pas le renard. Antoine sursauta : un petit homme à la barbe blanche se tenait devant lui. Il ressemblait un peu à un nain de jardin, mais était pourtant bien vivant, ses yeux pétillaient et un large sourire éclairait son visage. Il portait sur le côté une besace rebondie.
– Je… Je cherchais le renard, expliqua le jeune garçon gêné d’avoir été surpris.
– Alors sois le bienvenu, répondit l’homme. Les amis du renard sont mes amis. Il n’y a pas mieux que lui pour dénicher les bonnes personnes.
– Il m’a parlé de chercher un… trésor !
– Ah, je le reconnais bien là, c’est un sacré farceur.
– C’est votre jardin ?
– Oui, c’est pour ça qu’on m’appelle le Jardinier.
– Moi je m’appelle Antoine. On dirait un jardin magique, comme dans les contes de fées… Vous l’avez fait tout seul ? dit-il en regardant les fleurs, les papillons.
– On n’est jamais seul dans un jardin, Antoine. J’écoute les oiseaux, les insectes et je parle aux plantes. Ce sont elles qui me guident et qui me disent où elles veulent pousser, à côté de quelles autres plantes, et à quel moment elles ont envie d’être arrosées, et tout et tout…
– Mais enfin, les plantes ne parlent pas !
– Non, mais je les entends quand même. Je sais tout de suite quand elles sont contentes ou pas.
– Et moi, je pourrais les entendre aussi ? demanda Antoine tout excité.
– Sans doute, mais on doit d’abord écouter et observer, et puis ça vient tout seul. Une petite voix, une étincelle. Il faut toujours lui faire confiance. Tu as bien suivi un renard jusqu’au fond de la forêt, n’est-ce pas ?
Antoine prit alors conscience de sa situation : ce matin, il avait découvert des montagnes qui ne se trouvaient pas là hier, puis il avait suivi un renard aux yeux verts dans les rues jusque-là, loin de chez lui et des faubourgs, perdu dans une forêt inconnue, dialoguant avec ce petit homme qui semblait tout droit sorti de son imagination…
– Mais dans quel monde suis-je ? demanda-t-il légèrement étourdi.
– Dans le tien, Antoine, ce monde est ton monde, il a toujours été là, mais tu ne l’avais jamais vu, jamais remarqué, jamais entendu… Il y avait trop de vacarme autour de toi, trop de fumées, de moteurs, et tu ne pouvais ni voir, ni entendre.
L’air bruissait de chants d’oiseaux ; Antoine leva les yeux vers le ciel. Le Jardinier se tourna vers lui, une étrange lueur illuminant son visage :
– Tous ces oiseaux qui t’émerveillent se trouvaient là, eux aussi, mais ils se cachaient et leur chant était couvert par le grondement des machines, grandes ou petites. Aujourd’hui, le rideau est tombé. Il a suffi de tout arrêter quelque temps pour que la vie se réveille dans les mers, dans les airs, sur terre et dans les villes. La vie est la plus grande force de notre planète. Et aujourd’hui, elle nous le montre de façon éclatante. Dès qu’on la laisse un peu tranquille et qu’on la protège, la vie palpite et se multiplie à l’infini. C’est la résilience, la capacité de guérir pour mieux rebondir.

Tout en l’écoutant, Antoine cueillit un pissenlit en boule puis se mit à souffler dessus. Le Jardinier applaudit :
– Je vois que tu as tout compris ! Te rends-tu compte qu’une seule minuscule graine de pissenlit suffit pour produire toutes ces aigrettes sur lesquelles tu viens de souffler ? Regarde-les qui s’envolent un peu partout avec leurs petits parachutes, il y en a des dizaines et des dizaines, et certaines vont se laisser porter par le vent sur des kilomètres. Et chacune d’entre elles peut donner naissance à une fleur de pissenlit.
– Mais tout ce jardin, comment l’avez-vous créé ?
– C’est cela, le trésor dont parlait le renard ! lui répondit le Jardinier en montrant sa besace. Figure-toi que j’ai, à l’intérieur de mon sac, tout ce qu’il faut pour faire pousser deux, trois, quatre, cinq, jardins comme celui-ci…
Antoine songea au génie d’Aladin sortant de la lampe merveilleuse et il s’attendait presque à une apparition magique. Il se pencha sur la besace entrouverte du Jardinier, pleine de petits sacs en toile bien remplis. Le jeune garçon se demanda s’il s’agissait de bijoux, d’or ou de pierres précieuses ?
– Tiens, regarde… Le jardinier prit un petit sac de toile qu’il ouvrit avant d’en extraire un beau haricot rouge. Celui-là vient de mon arrière-grand-père, il résiste à toutes les maladies et produit à lui seul des kilos de haricots en un temps record.
Puis il prit un autre sachet :
– Ça, c’est du maïs arc-en-ciel…
Puis il en ouvrit un autre, puis un autre, et encore un autre. Il brandit une graine blanche en forme de bouclier :
– Figure-toi que cette petite graine de rien du tout peut à elle seule produire une courge de dix kilos. Là c’est du chou, une variété ultra-tendre que les enfants adorent, et voilà des fèves au goût de noisette, ou bien ici des pastèques plus douces que le miel…

Ses yeux pétillaient tandis qu’il montrait fièrement à Antoine toutes les semences anciennes qu’il portait sur lui, tel un inestimable trésor :
– Il suffit de quelques graines, d’eau et d’un peu de sueur, et tu peux, à toi seul, créer ton petit paradis avec tout le nécessaire pour vivre heureux. Le secret du monde, c’est que tout se trouve là, sous nos yeux, à notre disposition, rien n’est caché. La vie n’a pas besoin des humains pour se développer. Elle sait très bien se débrouiller toute seule depuis le commencement des temps !
– Mais alors, nous ne servons à rien ? demanda Antoine dépité.
– Mais si, bien sûr ! Nous jouons un rôle très important, car nous pouvons rendre les choses encore plus belles.
– Comment ça ?
– Par l’amour, tout simplement. On dit bien : « Vivre d’amour et d’eau fraîche ». Nous sommes tous les enfants de l’eau et de l’amour. Avec ces deux ingrédients, tu peux multiplier la vie et créer les plus beaux des jardins… Tout est là, Antoine, tu as un trésor entre les mains et dans ton cœur. N’oublie jamais que la Terre est aussi ta mère…

Il y eut un flash de lumière éblouissant et deux yeux verts le fixaient. Le renard ! Antoine se mit à courir vers lui. Le sentier était en pente. Les arbres de la forêt défilaient comme s’il avait été dans une voiture. Le renard virevoltait de joie, en quelques enjambées il mena son compagnon sur les hauteurs des collines dominant les faubourgs, puis il disparut.

La ville était toujours aussi calme et le chant des oiseaux résonnait dans les rues. Antoine reconnut la boutique du tailleur, le bazar plein d’objets brillants, puis il sentit l’odeur épicée du marché tout proche. Sa maison n’était plus très loin. Tout en rentrant chez lui, il se demandait s’il n’avait pas rêvé le renard, le jardin et le Jardinier ? Il se sentait empli d’une belle énergie et lorsqu’il mit ses mains dans ses poches, il sursauta : elles étaient pleines. Arrêté devant un arrêt de bus désaffecté, il vit qu’elles contenaient des poignées de graines, grosses, moyennes ou minuscules, blanches, noires, rouges, jaunes, lisses ou fripées… Chacune portait en elle une énigme : Qui suis-je ? Que vais-je devenir si tu me fais pousser ? Suis-je grande, petite, rampante ? Pourras-tu manger mes feuilles, mes racines, mes fleurs, mes fruits, mes graines ?

Antoine resta figé au milieu de la rue, une poignée de graines dans sa main. Un court instant il crut les voir former une oasis au creux de sa paume. S’il les faisait pousser, alors Antoine découvrirait le secret de chacune. À ses yeux, ces graines n’étaient plus de simples objets dans la nature, mais des êtres vivants, de véritables amis du Jardinier. Il décida d’en prendre autant de soin que s’il s’agissait de chiots ou de chatons.

À partir de ce jour-là, Antoine ne fut plus jamais le même. Désormais il avait un but, une mission. Il commença par quelques bacs à fleurs dans lesquels il fit pousser des haricots, des capucines, des tomates. Il suffisait de leur donner beaucoup d’attention, d’amour, et de les écouter pour se laisser guider. Tout grandissait formidablement bien. Les mois passèrent… Depuis son balcon au cinquième, il faisait pousser des plantes grimpantes, des cascades de verdure et de fleurs qui passaient d’un étage à l’autre, d’un balcon à l’autre. Avec le spectacle des montagnes enneigées sur l’horizon, cela composait un tableau merveilleux qu’Antoine ne se lassait plus de contempler.

Les habitants de l’immeuble s’étaient pris au jeu. Antoine leur donnait des boutures, des semis, des rejets, des pousses, des graines. Très vite, la façade se couvrit de plantes odorantes, comestibles, pleines de fruits et de feuilles que tous se partageaient. Les oiseaux venaient nicher dans l’épaisseur végétale et l’on avait même installé une ruche sur le toit de l’immeuble.
Antoine pensait souvent au Jardinier, en espérant le revoir un jour pour lui montrer ses plantations. Il n’avait pas remarqué que parfois, la nuit, deux yeux verts phosphorescents luisaient dans le noir en bas de chez lui. Le renard rôdait en observant ces plantes sur l’immeuble d’Antoine. Le Jardinier serait content. Ses graines avaient porté leurs fruits. Les fleurs sentaient bon et les abeilles bourdonnaient. Plus rien n’était pareil et pourtant le monde n’avait pas changé. Un monde où les plantes poussent librement pour le bonheur des humains et des animaux.


Par Hugo Verlomme, petit conte inspiré du confinement...
Enfants et adultes! Wink
Revenir en haut Aller en bas

Celinesachou

Celinesachou

Respire, tout va bien ! :) - Page 2 Profil11
Respire, tout va bien ! :) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Respire, tout va bien ! :)
Respire, tout va bien ! :) - Page 2 I_icon_minipost_participateMar 28 Avr 2020 - 20:51

Joli up
Revenir en haut Aller en bas

Elheya

Elheya

Respire, tout va bien ! :) - Page 2 Profil11
Respire, tout va bien ! :) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Respire, tout va bien ! :)
Respire, tout va bien ! :) - Page 2 I_icon_minipost_participateVen 1 Mai 2020 - 12:45

Respire, tout va bien ! :) - Page 2 NN7Gm

"Puisque mai tout en fleurs dans les prés nous réclame,

Viens ! ne te lasse pas de mêler à ton âme

La campagne, les bois, les ombrages charmants,

Les larges clairs de lune au bord des flots dormants,

Le sentier qui finit où le chemin commence,

Et l'air et le printemps et l'horizon immense,

L'horizon que ce monde attache humble et joyeux

Comme une lèvre au bas de la robe des cieux !

Viens ! et que le regard des pudiques étoiles

Qui tombe sur la terre à travers tant de voiles,

Que l'arbre pénétré de parfums et de chants,

Que le souffle embrasé de midi dans les champs,

Et l'ombre et le soleil et l'onde et la verdure,

Et le rayonnement de toute la nature

Fassent épanouir, comme une double fleur,

La beauté sur ton front et l'amour dans ton cœur !"



Victor HUGO


Revenir en haut Aller en bas

Navane

Navane

Respire, tout va bien ! :) - Page 2 Profil11
Respire, tout va bien ! :) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Respire, tout va bien ! :)
Respire, tout va bien ! :) - Page 2 I_icon_minipost_participateVen 1 Mai 2020 - 17:26

Cette photo est juste wawesque, ainsi que celle qui accompagne les lignes de Rûmi.
Revenir en haut Aller en bas

Elheya

Elheya

Respire, tout va bien ! :) - Page 2 Profil11
Respire, tout va bien ! :) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Respire, tout va bien ! :)
Respire, tout va bien ! :) - Page 2 I_icon_minipost_participateDim 3 Mai 2020 - 10:38

Ahhh Navane ! C'est la Nature qui est wawesque ! Very Happy


Respire, tout va bien ! :) - Page 2 P4nRv


Syntaxe

L'oeil rivé à ses équations, un homme a déclaré que l'univers a eu un commencement.
Il y a eu une explosion, a-t-il dit.
Une gigantesque détonation qui a déclenché sa naissance.
Et il est en expansion, a-t-il ajouté.
Il a même calculé la durée de sa vie : dix milliards de révolutions de la terre autour du soleil.
Le monde entier l'a applaudi.
On a proclamé que ses calculs étaient scientifiques, et personne n'a pensé qu'en assignant un commencement à l'univers, l'homme avait simplement reflété la syntaxe de sa langue maternelle.
Une syntaxe exigeant un début-la naissance-, un développement-la maturation-, et une fin-la mort-, qui sont pour elle des faits édifiant la réalité.
L'univers a commencé, et il vieillit, nous a assuré cet homme.
Et il mourra, comme meurt toute chose, comme lui-même est mort après avoir mathématiquement confirmé la syntaxe de sa langue maternelle.

L'autre syntaxe

L'univers a-t-il réellement commencé ?
La théorie du big bang est-elle vraie ?
Ces questions n'en sont pas, malgré les apparences.
La syntaxe qui ne peut énoncer un fait sans lui attribuer un commencement, un développement, et une fin, est-elle la seule possible ?
Telle est la juste interrogation.
Il existe d'autres syntaxes.
Pour l'une d'elles, par exemple, les faits de la réalité ne sont que des variations d'intensité.
Selon elle, rien ne commence, rien ne finit.
La naissance n'est pas un évènement net et précis, mais un degré particulier d'intensité.
De même pour la maturation, de même pour la mort.
Se fondant sur ses équations, un homme usant de cette syntaxe pense qu'il a calculé suffisamment de variations d'intensité pour affirmer catégoriquement que l'univers n'a jamais commencé et ne finira jamais, mais qu'il a connu, connaît et connaîtra d'innombrables fluctuations d'intensité.
Et il en déduira sans doute que l'univers lui-même est le vaisseau de l'intensité à bord duquel on peut embarquer pour naviguer à travers de perpétuels changements.
Telles seront ses conclusions, et il ne s'arrêtera pas là, sans jamais réaliser, peut-être, qu'il ne fait que confirmer la syntaxe de sa langue maternelle.


"Le voyage définitif" Carlos Castaneda
Revenir en haut Aller en bas

Elheya

Elheya

Respire, tout va bien ! :) - Page 2 Profil11
Respire, tout va bien ! :) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Respire, tout va bien ! :)
Respire, tout va bien ! :) - Page 2 I_icon_minipost_participateVen 8 Mai 2020 - 10:51

Respire, tout va bien ! :) - Page 2 O78YQ


Comprenez bien. L'UN qui est "Sans Forme", "Sans Qualités"
est aussi "Toute Forme", "Toutes Qualités" ?

Ce UN, Pure Intelligence, a toutes les formes en même temps qu'aucune.

~ Mâ Ânanda Moyî
Revenir en haut Aller en bas

Navane

Navane

Respire, tout va bien ! :) - Page 2 Profil11
Respire, tout va bien ! :) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Respire, tout va bien ! :)
Respire, tout va bien ! :) - Page 2 I_icon_minipost_participateLun 11 Mai 2020 - 17:52

~ Le chant de l'enfant ~


Respire, tout va bien ! :) - Page 2 33610


"Chez les Himbas de Namibie en Afrique australe, la date de naissance d’un enfant est fixée, non pas au moment de sa venue au monde, ni à celui de sa conception, mais bien plus tôt : depuis le jour où l’enfant est pensé dans l’esprit de sa mère.

Quand une femme décide qu’elle va avoir un enfant, elle s’installe et se repose sous un arbre, et elle écoute jusqu’à ce qu’elle puisse entendre la chanson de l’enfant qui veut naître.
Et après qu’elle a entendu la chanson de cet enfant, elle revient à l’homme qui sera le père de l’enfant pour lui enseigner ce chant. Et puis, quand ils font l’amour pour concevoir physiquement l’enfant, ils chantent le chant de l’enfant, afin de l’inviter.

Lorsque la mère est enceinte, elle enseigne le chant de cet enfant aux sages-femmes et aux femmes aînées du village.
Si bien que, quand l’enfant naît, les vieilles femmes et les gens autour de lui chantent sa chanson pour l’accueillir.

Au fur et à mesure que l’enfant grandit, les autres villageois apprennent sa chanson. Si bien que si l’enfant tombe, ou se fait mal, il se trouve toujours quelqu’un pour le relever et lui chanter sa chanson. De même, si l’enfant fait quelque chose de merveilleux, ou traverse avec succès les rites de passage, les gens du village lui chantent sa chanson pour l’honorer.

Dans la tribu, il y a une autre occasion où les villageois chantent pour l’enfant. Si, à n’importe quel moment au cours de sa vie, la personne commet un crime ou un acte social aberrant, l’individu est appelé au centre du village et les gens de la communauté forment un cercle autour de lui.
Puis, ils chantent sa chanson. La tribu reconnaît que la correction d’un comportement antisocial ne passe pas par la punition, c’est par l’amour et le rappel de l’identité.
Lorsque vous reconnaissez votre propre chanson, vous n’avez pas envie ou besoin de faire quoi que ce soit qui nuirait à l’autre.

Et en va de même ainsi à travers leur vie. Dans le mariage, les chansons sont chantées, ensemble. Et quand, devenu vieux, cet enfant est couché dans son lit, prêt à mourir, tous les villageois connaissent sa chanson, et ils chantent, pour la dernière fois, sa chanson."


Auteur inconnu


Dernière édition par Navane le Lun 11 Mai 2020 - 18:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Celinesachou

Celinesachou

Respire, tout va bien ! :) - Page 2 Profil11
Respire, tout va bien ! :) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Respire, tout va bien ! :)
Respire, tout va bien ! :) - Page 2 I_icon_minipost_participateLun 11 Mai 2020 - 18:03

C est beau Navane coeur merci du partage bouquet
Revenir en haut Aller en bas

Celinesachou

Celinesachou

Respire, tout va bien ! :) - Page 2 Profil11
Respire, tout va bien ! :) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Respire, tout va bien ! :)
Respire, tout va bien ! :) - Page 2 I_icon_minipost_participateMar 12 Mai 2020 - 11:16

NAVANE
Revenir en haut Aller en bas

Elheya

Elheya

Respire, tout va bien ! :) - Page 2 Profil11
Respire, tout va bien ! :) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Respire, tout va bien ! :)
Respire, tout va bien ! :) - Page 2 I_icon_minipost_participateMar 12 Mai 2020 - 11:49

Belle et profonde histoire Navane, il y a aussi de magnifiques photos de Jimmy Nelson sur les peuples premiers et les Himbas...💚 star


Revenir en haut Aller en bas

Navane

Navane

Respire, tout va bien ! :) - Page 2 Profil11
Respire, tout va bien ! :) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Respire, tout va bien ! :)
Respire, tout va bien ! :) - Page 2 I_icon_minipost_participateMar 12 Mai 2020 - 19:50

Céline,




Elheya, en plongeant dans ses œuvres, je me suis rendue compte que je connaissais une de ses photographies.
C'est beau, puissant fleur
Revenir en haut Aller en bas

Elheya

Elheya

Respire, tout va bien ! :) - Page 2 Profil11
Respire, tout va bien ! :) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Respire, tout va bien ! :)
Respire, tout va bien ! :) - Page 2 I_icon_minipost_participateVen 5 Juin 2020 - 23:07

Respire, tout va bien ! :) - Page 2 Po9YZ

💚🌹🌿L'opportunité de l'adversité

par Eckhart Tolle

La vie se déroule entre les polarités de l'ordre et du chaos. Il est important en ce moment de reconnaître ces deux oppositions fondamentales, sans lesquelles le monde ne pourrait même pas être. Un autre mot pour le désordre est «l'adversité». Quand il devient plus extrême, nous pourrions l'appeler «chaos».

Nous préférerions, bien sûr, avoir de l'ordre dans nos vies, ce qui signifie que tout va bien. Nous aimerions une relative harmonie dans nos vies. Pourtant, cela est très souvent gâché par l'éruption d'une forme de trouble. Et, généralement, nous en voulons à cela - nous nous mettons en colère, ou nous sommes découragés ou tristes.

Le trouble se présente sous de nombreuses formes, grandes et petites. Lorsque le désordre survient, il crée généralement une sorte de ravage dans nos vies, accompagné de fortes croyances sous-jacentes. "Il y a quelque chose de très mauvais, cela ne devrait pas se produire, peut-être que Dieu est contre moi", et ainsi de suite. Encore une fois, nous devons comprendre que le désordre, ou l'adversité, est inévitable et est une partie essentielle d'un ordre supérieur.

D'un point de vue supérieur, d'un niveau supérieur, l'existence de l'ordre et du désordre, ou de l'ordre et du chaos, est une partie nécessaire de l'évolution de la vie.

Beaucoup de gens ont constaté qu'ils éprouvaient un approfondissement, ou un sentiment plus profond de soi ou d'être, immédiatement après et à la suite d'avoir enduré une période de désordre ou de chaos. Ceci est parfois appelé «la nuit noire de l'âme», un terme du christianisme médiéval utilisé pour décrire la dégradation mentale que de nombreux mystiques ont connue avant l'éveil spirituel. Il y a eu une éruption de désordre, de destruction. Puis, de cela, une réalisation plus profonde a surgi.

Et bien que cela puisse être très douloureux, ce qui est étrange, c'est précisément là que de nombreux humains connaissent une transcendance. Un fait étrange est qu’il n’arrive presque jamais que les gens se réveillent spirituellement pendant qu’ils se trouvent dans leur zone de confort. Ou qu'ils deviennent plus profonds en tant qu'êtres humains, ce qui serait un réveil partiel. Cela n'arrive presque jamais. Le lieu où le changement évolutif se produit, ou le saut évolutif, est généralement l'expérience du désordre dans la vie d'une personne.

Et ainsi votre vie se déplace alors entre l'ordre et le désordre. Vous avez les deux, et ils sont tous les deux nécessaires. Il n'y a aucune garantie que lorsque le désordre éclatera, cela provoquera un réveil ou un approfondissement, mais il y a toujours la possibilité. C'est une opportunité, mais souvent, elle est manquée.

Nous voici donc en ce moment, et notre mission est la même: nous aligner sur le moment présent, sur tout ce qui se passe ici et maintenant. Le bouleversement que nous vivons à l'heure actuelle ne sera probablement pas le dernier bouleversement à venir au niveau collectif. Cependant, c'est une opportunité, car bien que ce soit un moment de bouleversements, c'est aussi un moment d'éveil. Les deux vont de pair. Tout comme dans une vie individuelle, vous avez besoin d'adversité pour vous éveiller. C’est une opportunité mais pas une garantie. Et donc ce qui semble tragique et désagréable à un niveau conventionnel est en fait parfaitement bien et comme il se doit à un niveau supérieur; cela ne se passerait pas autrement. Tout cela fait partie de l'éveil des êtres humains et de l'éveil planétaire.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


Respire, tout va bien ! :) - Page 2 Profil11
Respire, tout va bien ! :) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Respire, tout va bien ! :)
Respire, tout va bien ! :) - Page 2 I_icon_minipost_participate

Revenir en haut Aller en bas
 

Respire, tout va bien ! :)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News



" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~
~Vidéos~
Respire, tout va bien ! :) - Page 2 Pierre12 Respire, tout va bien ! :) - Page 2 Notes-11
~Musique pour Relaxer~