Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion




Ciel à l'instant


Astrodienst

Astrocarillon
Les 4 déesses



L'enchaînement planétaire I_icon11Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteL'enchaînement planétaire I_icon11Voir ses messagesL'enchaînement planétaire I_icon11Voir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 L'enchaînement planétaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

cheliel

cheliel

L'enchaînement planétaire Profil11
L'enchaînement planétaire Empty
MessageSujet: L'enchaînement planétaire
L'enchaînement planétaire I_icon_minipost_participateLun 17 Fév 2020 - 17:59

L’enchaînement planétaire ou succession d'encadrements : l'histoire de votre cycle intime

Alors non, il ne s’agit pas d’un sujet sur les chaînes planétaires, mais d’une façon (originale ?) de s’intéresser à la lecture du thème et à l’histoire (la mythologie intérieure) que cela raconte, en prenant pour point de départ la lune, et en suivant l’enchaînement des diverses planètes dans l’ordre du zodiaque.

La lune exprime d’une certaine manière la capacité d’adaptation, le fait de pouvoir intégrer les schémas représentatifs du monde en soi et de moduler sa réponse à l’extériorité en fonction du prisme avec lequel on la perçoit. Trotteuse infatigable, elle parcourt le zodiaque plus rapidement qu’aucun autre astre et marque ainsi le point de départ d’une multiplicité de cycles qui vont inscrire progressivement les configurations du thème natal dans la vibrante présence de nos âmes.

Au-delà des histoires de dominantes, la lune passe tour à tour sur chacune des configurations planétaires de nos thèmes et c’est elle la grande voyageuse du zodiaque qui vient conter nos structures internes pour en révéler par ailleurs les chemins évolutifs. Donc au départ, il y a la lune qui met en perspective le besoin d’osmose avec le monde, la capacité d’en refléter toutes les vertus et toutes les dérives.

La première planète qui vient derrière la lune détermine ce vers quoi se dirige la capacité d’adaptation et les raisons pour lesquelles celle-ci s’active. Puis, l’histoire continue avec les planètes suivantes, jusqu’à revenir à la lune.

Ainsi, le récit qui ressort par ce biais créé une trame narrative qui exprime le cycle intime de la personnalité et la façon dont il s’articule. Bien évidemment, on peut y ajouter diverses notions tels que les aspects (notamment si deux planètes qui se succèdent sont reliés entre-elles) et de dominantes du thème pour complexifier l’exercice, mais on retiendra d’abord l’enchaînement des planètes, leurs domaines d’impact (les maisons) ainsi que leurs registres d’expres​sion(les signes).

En prenant pour exemple le thème de l’écrivain Franck Herbert on a l’enchaînement suivant :

Thème:
 

Lune (MX ; Vierge), Jupiter (MXI ; Vierge), Saturne (MXI ; Vierge), Soleil (MXII ; Balance), Mercure (MI ; Scorpion), Venus (MI ; Scorpion), Mars (MII ; Sagittaire), Uranus (MIV ; Poissons), Pluton (MIX ; Cancer), Neptune (MX ; Lion).

Que dites-vous de cette manière d’entrevoir un thème, cela vous parle-t-il ? Si vous essayez sur votre propre cas, est-ce que cela vous donne des clefs ou avez-vous l'impression d'une simple redondance avec ce que vous savez déjà ?

Merci par avance à tous ceux qui choisiraient d'intervenir.

Bien à vous,

C.
Revenir en haut Aller en bas

Sogu

Sogu

L'enchaînement planétaire Profil11
L'enchaînement planétaire Empty
MessageSujet: Re: L'enchaînement planétaire
L'enchaînement planétaire I_icon_minipost_participateLun 17 Fév 2020 - 19:00

Ah j’avais compris que cela fonctionnait dans l’autre sens
Revenir en haut Aller en bas

Sogu

Sogu

L'enchaînement planétaire Profil11
L'enchaînement planétaire Empty
MessageSujet: Re: L'enchaînement planétaire
L'enchaînement planétaire I_icon_minipost_participateLun 17 Fév 2020 - 19:03

Mais je comprends, c’est la lune qui se déplace á la rencontrr des autres planètes. Alors pour moi, elle commence ses visites par les planètes collectives.
Revenir en haut Aller en bas

Elheya

Elheya

L'enchaînement planétaire Profil11
L'enchaînement planétaire Empty
MessageSujet: Re: L'enchaînement planétaire
L'enchaînement planétaire I_icon_minipost_participateMar 18 Fév 2020 - 11:58

Je ne vois pas trop où tu veux en venir cheliel, tu parles de quoi au juste ?
Le premier mois de la vie ou plutôt les premiers transits de la Lune sur le thème, ça fait du à peu près 27/28 jours ? Et le cycle se fait ainsi tous les mois...et touche ainsi successivement toutes les autres planètes.

Qu'est-ce que tu dégages de ce fait par rapport au thème de Franck Herbert, puisque tu le donnes en exemple... quel est l'enjeu que tu y vois.
Peut-être faut-il que tu précises ce que tu vois toi-même ?

Perso, je ne vois pas, et puis je ne perçois pas la Lune comme une capacité d'adaptation mais comme un état d'être, celui du premier stade et son homogénéité indifférenciée, le bébé de un mois ne s'adapte à rien... il est en fusion directe avec son environnement.

Revenir en haut Aller en bas

Sogu

Sogu

L'enchaînement planétaire Profil11
L'enchaînement planétaire Empty
MessageSujet: Re: L'enchaînement planétaire
L'enchaînement planétaire I_icon_minipost_participateMar 18 Fév 2020 - 13:07

Alors, si j'analyse ma propre "narration lunaire", je vois que ma lune, en maison VII et en gémeaux, commence son voyage, donc, par une immersion chez l'autre, dont les humeurs sont assez changeantes et instables. La première rencontre de cette lune curieuse se fait avec uranus en VIII, opposé à mars et carré à Jupiter+Neptune. Elle se fait taper sur les doigts, et est plutôt ébranlée par ce coup de massue. Elle continue sa route, toute tremblante, à la recherche d'un idéal, elle rencontre pluton en IX, qui lui fait comprendre ce qu'est le pouvoir (qu'elle n'a pas) et lui ouvre l'esprit sur le monde. Puis elle rencontre Jupiter en XI, qui l'associe aux grandes idées de l'amitié et l'intègre dans une esthétique sociale où elle se plaît, près de Neptune qui la fait rêver. Sur sa route vient ensuite saturne enflammé dans le sagittaire en I et opposé à sa position natale, il l'enjoint de ne pas se laisser aller à papillonner, non, il faut du sérieux dans la vie ! Elle serre les dents et continue jusqu'à mars en verseau en II qui lui donne des envies de révolte, mais réprimé par uranus, jupiter et neptune qui la mettent dans une confusion désespérée, elle agit de manière désordonnée. Elle arrive ainsi à vénus en verseau en II (presque sur la cuspide de la III) qui la réconforte un peu : "mais oui, tu es gentille et jolie, regarde comme le monde est beau, tu peux créer aussi". Alors tout en écrivant et en chantant sa vie, elle construit un beau foyer dont elle deviendra le soleil bélier en IV, elle réfléchit beaucoup avec mercure en IV, presque sur la cuspide de la V, dans beau foyer rempli d'enfants, de livres et d'instruments de musique.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

L'enchaînement planétaire Profil11
L'enchaînement planétaire Empty
MessageSujet: Re: L'enchaînement planétaire
L'enchaînement planétaire I_icon_minipost_participateMar 18 Fév 2020 - 14:16

Youu hou .... applaudi up Vive Sogu et son imagination très fertile.....de connaissances astrologiques.....
Ce que je regarde personnellement et toujours, c'est la dernière planète contactée par la lune avant la naissance et la première contactée (j'en parle très souvent au moment de la nouvelle lune sur ce forum....)
Donc pour Sogu, la dernière contactée est...mercure-maitre de sa lune- et la première sera uranus en lion-....ce qui semble bien répondre à cette lune en gémeaux....et du récit qui ne manque pas d'originalité comme le demande Cheliel......

PS : un peu hors sujet mais il serait intéressant de regarder où se situe la nouvelle lune avant naissance.......mais je ne veux pas squatter le post de Cheliel, excuse-moi si cela est le cas.....
(après vérif : 29°17 en poissons, maison III)
Revenir en haut Aller en bas

Elheya

Elheya

L'enchaînement planétaire Profil11
L'enchaînement planétaire Empty
MessageSujet: Re: L'enchaînement planétaire
L'enchaînement planétaire I_icon_minipost_participateMar 18 Fév 2020 - 14:39

En effet, c'est un beau délire imaginatif, et pourquoi pas d'ailleurs, on peut faire du thème entier une pièce de théâtre en inventant des personnages planétaires qui se parlent, se disputent, s'affrontent ou se bizouillent! laugh

J'ai rien contre... mais à part l'aspect "projectif" dans un mythe perso existentiel qui a son charme... quel rapport avec la "vibrante présence de nos âmes"...

Ma Lune à moi doit être expat du cosmos infini à tout jamais pour tenter une quelconque analyse...à moins que ce soit mon âme ou le Grand Stroumpf de l'hyperespace multidimensionnel...ça me fait penser que j'ai "La maison des mères" de Herbert qui traîne dans un coin histoire de se replonger chez les Bene Gesserit 😅
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

L'enchaînement planétaire Profil11
L'enchaînement planétaire Empty
MessageSujet: Re: L'enchaînement planétaire
L'enchaînement planétaire I_icon_minipost_participateMar 18 Fév 2020 - 14:40

...Il n'y a pas que le thème qui soit une pièce de théâtre....mais la Vie, elle-même....tout est affaire d'imagination pour la raconter.
Revenir en haut Aller en bas

Elheya

Elheya

L'enchaînement planétaire Profil11
L'enchaînement planétaire Empty
MessageSujet: Re: L'enchaînement planétaire
L'enchaînement planétaire I_icon_minipost_participateMar 18 Fév 2020 - 14:49

Attention à ne pas se prendre pour le "personnage", c'est l'enseignement des sages Wink
Revenir en haut Aller en bas

Celinesachou

Celinesachou

L'enchaînement planétaire Profil11
L'enchaînement planétaire Empty
MessageSujet: Re: L'enchaînement planétaire
L'enchaînement planétaire I_icon_minipost_participateMar 18 Fév 2020 - 14:51

Je me demande si on ne pourrait pas mettre en rapport ce que tu écris Cheliel avec la course de la lune progressee sur le tn ?
Revenir en haut Aller en bas

remedios

remedios

L'enchaînement planétaire Profil11
L'enchaînement planétaire Empty
MessageSujet: Re: L'enchaînement planétaire
L'enchaînement planétaire I_icon_minipost_participateMar 18 Fév 2020 - 16:50

cheliel a écrit:

En prenant pour exemple le thème de l’écrivain Franck Herbert on a l’enchaînement suivant :

Thème:
 

Lune (MX ; Vierge), Jupiter (MXI ; Vierge), Saturne (MXI ; Vierge), Soleil (MXII ; Balance), Mercure (MI ; Scorpion), Venus (MI ; Scorpion), Mars (MII ; Sagittaire), Uranus (MIV ; Poissons), Pluton (MIX ; Cancer), Neptune (MX ; Lion).

As-tu une interprétation à proposer pour y voir un peu plus clair ?
Revenir en haut Aller en bas

cheliel

cheliel

L'enchaînement planétaire Profil11
L'enchaînement planétaire Empty
MessageSujet: Re: L'enchaînement planétaire
L'enchaînement planétaire I_icon_minipost_participateMer 19 Fév 2020 - 16:49

Sogu,

Tout d’abord merci de l’intérêt que tu as porté à ce sujet. Ensuite, pour ta tentative de scénarisation du cycle planétaire qui caractérise ton thème, est-ce que cela te parle ? Est-ce que tu te retrouves dans cet enchaînement ? Exprime-t-il quelque part une façon dont tu as d’évoluer dans l’existence ou est-ce simplement un exercice de style pour toi ?


Elheya,

Je parle d’une façon d’aborder un thème qui puisse faire ressortir une sorte de logique d’enchaînement dans la façon de contacter les « énergies » du thème, qui pourrait expliquer la stratification des grandes structures qui s’y dessinent. C’est un postulat et il n’a pas pour vocation de se poser en vérité, mais simplement une recherche créative permettant de renouveler la vision de son propre fonctionnement, en se servant du support astral.

Je ne dégage rien de plus pour le thème de Frank Herbert, je m’en servais simplement comme support pour expliquer l’enchaînement qui lui est propre et la trame interprétative que cela pouvait donner sans pour autant chercher à la réaliser en la narrant. Je n’y voyais pas d’autres enjeux que de faire comprendre la base de mon sujet, c’est-à-dire l’enchaînement à proprement parler.

Tu perçois la lune exactement comme l’école conditionaliste l’enseigne, c’est-à-dire, une homogénéité indifférenciée à mettre en relation avec le premier mois de vie. Mais qu’en est-il de ce qui n’est pas enseigné par une école de la pensée, de ce qui se désapprend (sagesse?) pour mieux se redéfinir ? Cette homogénéité, cette osmose avec le monde, est-elle figée dans la béatitude ignorante du nourrisson où est-elle en perpétuel mouvement, telle une suite d’évolutions événementielles qui changent progressivement selon les informations qui pénètrent le milieu et en redessinent les périmètres. En y étant réceptif, ne s’adapte-t-on pas à ces changements, ne les intégrons-nous pas à un degré intime ?

Je pars de l’idée que c’est la lune qui confirme les diverses structures du thème en les activant et en les réactivant sans cesse, là où il faudra beaucoup plus de temps aux autres planètes pour aboutir leurs cycles. De ce fait, j’en tire seulement que la lune semble jouer un rôle de catalyseur dans le schéma général. Pour un cycle solaire, 12 lunaires. Pour une personne de 28 ans, approximativement un cycle de saturne, on compte 28 révolutions solaires. Il y a comparativement dans le même laps de temps, 336 révolutions lunaires qui ont eu lieues, soit 336 passages de l’astres sur chacune des positions planétaires d’un thème donné. Il y a matière à confirmer là une logique de fonctionnement, en sortir un modèle.

Le rôle évolutif de la lune passe à mon sens par la réaffirmation perpétuelle des énergies. L’homogénéité indifférenciée n’a pas d’intérêt si elle n’est que ça, or, il me semble que c’est l’une des composantes essentielles d’un phénomène plus crucial : la plasticité qui engendre la capacité d’adaptation. Le nourrisson ne reste pas un nourrisson parce qu’il s’adapte à sa condition de vie, à son environnement. Les premières expériences sont d’ailleurs décisives sur le reste de son développement.

L'être qui vient au monde doit s’acclimater à un nouveau milieu qui n’est plus la matrice originelle. Il doit s'habituer à l’exercice de la respiration, à de nouveaux rythmes qui façonnent son intégration dans l'extériorité. Il doit s’adapter au fait d’être nourrit, de vivre le processus de digestion, au fait d’être touché, bousculé, bercé, au fait de sentir et ressentir par ses propres moyens… l’extérieur entre en lui. Enfin, il s’agit là de toute une série d’événements qui s’imposent à la naissance. Ce n’est pas parce qu’il n’est pas conscient de ce phénomène qu’il ne s’adapte à rien, sinon comment pourrait-il se développer ? D’ailleurs, il ne me semble pas que le nourrisson soit dans une fusion pleine et sereine avec son milieu, sinon il ne serait perturbé d’aucune manière, or, naître est un bouleversement total. Dès lors qu'il y a stimulus, il y a un retentissement interne et donc une réponse adaptée ou inadaptée. Je trouve cela assez réducteur d’entrevoir le début de la vie sous l’angle que tu exprimes ici.

PS : La maison des mères ne peut être dissociée des Hérétiques qui le précède hihihi


Violette,

Il n’y a aucun problème pour que tu interviennes avec tes propres paradigmes sur ce fil de discussion. Il ne m’appartient pas personnellement même si j’en suis l’initiateur. En fait, ce post appartient à tous ceux qui feront le choix de laisser leurs avis ici. Alors ne te gêne pas pour exprimer tes idées et ta vision des choses.


Céline,

Peut-être, je n’en sais rien, à vrai dire je n’y connais pas grand-chose en termes de progressions astrologiques. Cela ne fait pas vraiment parti de mes sujets d’études. Peux-tu développer un peu plus ton idée de sorte que j’en saisisse l’essence ?


Remedios,

Je veux bien essayer, mais j’ai mes propres traductions qui ne correspondront pas avec celles de tout le monde... ça risque de chipoter sur les termes héhé.

Lune (MX ; Vierge), Jupiter (MXI ; Vierge), Saturne (MXI ; Vierge), Soleil (MXII ; Balance), Mercure (MI ; Scorpion), Venus (MI ; Scorpion), Mars (MII ; Sagittaire), Uranus (MIV ; Poissons), Pluton (MIX ; Cancer), Neptune (MX ; Lion).

La capacité d’adaptation se base là sur le besoin de convaincre par l’intermédiaire de l’analyse des faits. Cela dit, c’est donc par le prisme d’un tri subtile des ressentis qu’elle se manifeste. Or dans ce thème c’est le sens des normes sur lequel se fonde l’examen de ce qui est compris ou non, qui amorce le cycle évolutif. Le processus adaptatif est amené à progressivement adopter les schémas normatifs sur lesquels s’établit la médiation des enjeux du réel, pour mieux en ausculter les tenants et aboutissants, et ainsi décrire la complexité des observations qui en ressortent. Cela permet à l’individus d’ajuster son scepticisme aux entendements dont il est capable et d’en repousser les limites, afin d’intégrer les nouveaux principes directeurs qui lui permettront d’équilibrer la nécessité de protéger son identitaire. La clarification de ce qui prémunit l’être lui donne ainsi l’opportunité d’aller vers cette curiosité nuancée sur laquelle s’établissent les bases de sa personnalité. Cet attrait pour l’ailleurs s’oriente ainsi à travers le prisme d’un affectif discriminant, concourant lui aussi à adapter l’expression personnelle pour la teinter des goûts et des dégoûts subjectifs de l’être. Sachant ce qui lui plait ou lui déplait, l’individus peut dès-lors orienter son élan adaptatif vers la confrontation aux réalités ambiantes, avec pour ambition d’en assimiler les paris et en faire une synthèse extrapolée capable d’offrir une résolution aux dilemmes intimes. Ceci étant, l’être devient disponible à la complexité totale de l’ailleurs dont il module les découvertes, pour exploiter enfin, l’inspiration susceptible de délivrer ce qui lui permettra d’influer sur les autres et redéfinir en conséquence, les analyses qui sous-tendent sa capacité d’adaptation.

La boucle est bouclée…


Dernière édition par cheliel le Mer 19 Fév 2020 - 17:22, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

L'enchaînement planétaire Profil11
L'enchaînement planétaire Empty
MessageSujet: Re: L'enchaînement planétaire
L'enchaînement planétaire I_icon_minipost_participateMer 19 Fév 2020 - 17:11

Merci Cheliel ....me pensant quelquefois "tomber comme un ch'veu sur la soupe"..... Wink
Tout ce qui a trait à la lune....m'intéresse car pour moi, elle "image-ine-" toutes les planètes de notre thème-ce qu'a fait Sogu très spontanément-
J'ai d'ailleurs toujours pensé que l'on pourrait en faire une BD où la lune nous guiderait.....
Pour moi, la lune c'est la Vie du thème....elle prend tout en "mémoire" dès notre naissance....

PS : il est drôlement beau le p'tit Cheliel avec ses yeux bien noirs.... up
Revenir en haut Aller en bas

Celinesachou

Celinesachou

L'enchaînement planétaire Profil11
L'enchaînement planétaire Empty
MessageSujet: Re: L'enchaînement planétaire
L'enchaînement planétaire I_icon_minipost_participateMer 19 Fév 2020 - 17:19

C est rigolo toutes ces petites bouilles qui apparaissent sur le forum love

Cheliel j essayé de te remettre un lien qui explique ce que je veux expliquer quand je trouve 😉 je ne suis pas très bonne dans mes explications bigsourire ce sera plus clair

Mais en gros tu parles du parcours de la lune sur les planètes du thème...
Le thème progressé puisqu il évoque l évolution plutôt intérieure de l individu ou en l occurrence la lune natale va progresser de 1° par mois va évoluer au fur et à mesure au contact des planètes du tn et je pense qu il y a peut être plus d impact dans ce cas...

Mais tout ça n est que supposition bouquet


Dernière édition par Celinesachou le Mer 19 Fév 2020 - 18:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Elheya

Elheya

L'enchaînement planétaire Profil11
L'enchaînement planétaire Empty
MessageSujet: Re: L'enchaînement planétaire
L'enchaînement planétaire I_icon_minipost_participateMer 19 Fév 2020 - 17:52

Lol... cheliel, j'ai pas pris le voile en entrant dans le "conditionalisme"... Jean-Pierre est déjà au courant, j'ai été assez hérétique en mon temps. bigsourire

Déjà, niveau Lune, je l'ai en dominante, et je retrouve assez bien cette aptitude de l'a dualité; puis j'ai observé mon fils à ses différents stades. Sinon, tu peux potasser un tas de spécialistes qui ont écrit sur le nouveau né et ses nombreuses potentialités, dont l'une est la sensibilité à toutes les langues, la spécialisation ne venant que plus tard lors des autres stades.

Il est bien évident que la fonction Lunaire de l'adulte ne se vit plus telle qu'au premier mois, comme un Saturne dominant mais bien présent chez un enfant peut se vivre bien avant, mais différemment.

Après la Lune, la théorie des âges propose d'autres processus d'adaptation, l'ouverture de Mercure à l'autre, Vénus aux perceptions sensorielle etc...Personne ne dit que la fusion lunaire est automatiquement sereine, au contraire puisqu'il y a indifférenciation entre extérieur et intérieur. Un milieu bruyant, trop chaud, peuvent considérablement gêner un nouveau-né.

Tu as le livre de Bernard Blanchet qui décrit très bien tous les stades. Il a assez cherché du côté des psy du développement.

Bon, si tu comprends tes traductions pour Herbert, cool, mais il manque évidemment la dimension temporelle, celle que te signale Céline pour les progressions lunaires, ça fait des cycles d'environ 29 ans.

Perso, j'ai rien compris à ta prose concernant l'application au thème de Herbert. Trop fumeux.
Revenir en haut Aller en bas

Sogu

Sogu

L'enchaînement planétaire Profil11
L'enchaînement planétaire Empty
MessageSujet: Re: L'enchaînement planétaire
L'enchaînement planétaire I_icon_minipost_participateMer 19 Fév 2020 - 22:55

Oui, bien sûr Cheliel que ça me parle. J'ai adopté un ton léger qui correspondait à l'humeur du jour, et j'aurais pu certainement évoquer des aspects plus sombres, mais je pense que cette expérience ludique résume assez bien finalement différentes facettes du parcours de cette lune à travers ma vie. J'aime l'idée de cette exploration narrative, mais c'est bien plus qu'un exercice de style, pour ma lune plutôt sensible aux ambiances et émotive.
Revenir en haut Aller en bas

SinceKid

SinceKid

L'enchaînement planétaire Profil11
L'enchaînement planétaire Empty
MessageSujet: Re: L'enchaînement planétaire
L'enchaînement planétaire I_icon_minipost_participateJeu 20 Fév 2020 - 0:26

Alors chez moi ma Lune mettra un peu de temps pour intercepter Mars dans mon signe en MIII elle ce manifestera par des acrobaties verbales ou dirai-je plutôt des élucubrations avec des crises de nerf ou simplement de la nervosité.
Ensuite elle prend rendez-vous avec mon Soleil MIV et devient narcissique et dépendante des rayons du Soleil , elle brille et elle est heureuse de briller.
Ensuite arrive Vénus Scorpion MIV et ses désirs concupiscents avec une soif de satisfaire ces moindres caprices pas toujours recommandable.
Ensuite arrive Pluton Scorpion MIV et ces besoins imperieux, des pulsions exigeantes et implacables, pas toujours très catholiques.
Ensuite Mercure Scorpion MIV ou là effectivement ce montre très éloquente, s'éparpille même tous azimut.
Ensuite l'austère Saturne en Sagittaire MV qui va recadré cette pauvre Lune et lui faire comprendre que pour avoir ce que l'on veux on s'en donne tout les moyens avec du labeur.
Mais lorsqu'ensuite elle intercepte Uranus Sagittaire MV voilà qu'elle ce rebelle et décide de choisir sa propre route jusqu'à ce quelle rencontre Neptune en Capricorne MVI elle devient parano, s'imagine toutes sortes de récit rocambolesque et farfelus.
Après un long chemin le coeur remplis d'expèrience, elle s'illumine devant Jupiter en Bélier MX où elle ce sent protéger et chanceuse dans son aventure de paladin un peu mégalo et décide ensuite de retourné chez elle se dorlotée en prenant un bain de pied après avoir fait le tour du Zodiaque le coeur vaillant et l'âme instruit.. voilà
Revenir en haut Aller en bas

cheliel

cheliel

L'enchaînement planétaire Profil11
L'enchaînement planétaire Empty
MessageSujet: Re: L'enchaînement planétaire
L'enchaînement planétaire I_icon_minipost_participateVen 21 Fév 2020 - 10:33

Violette,

Oh non, tu es en générale plutôt pertinente dans tes interventions. Tout ce qui attrait à la Lune m’interpelle et m’intéresse également beaucoup. A mon sens c’est la planète qui met le plus en perspective notre personnalité puisqu’elle en décrit l’évolution.

PS : Merci pour ta remarque sur la photo. Je pense que l’idée de Céleste de nous faire découvrir sa bouille de petite fille était intéressante. D’une certaine manière, cela permet de renouer avec cette enfance qui est l’aînée des adultes que nous sommes devenus.


Céline,

Merci, le lien serait évidement sympa pour mieux saisir, quoi que ton explication est plutôt claire est simple. Bien à toi et encore merci !


Elheya,

Oui, je saisis bien ce que tu veux dire, d’ailleurs, ton exemple est parlant puisqu’il met en lumière que grâce à cette réceptivité à l’homogénéité indifférenciée, un bébé peu s’adapter à tous les contextes bien plus facilement qu’un être déjà orienté par ses apprentissages.

Je suis d’accord avec toi aussi pour la rédaction de l’enchaînement de Franck Herbert. Je n’irais pas jusqu’à dire que c’est fumeux (ça m’apparaît un poil péjoratif tout de même), mais en tout cas, c’est abscons. J’ai retenté l’exercice en essayant de développer un peu plus et j’espère que cela apparaîtra moins obscur. Le travail de simplification de mes idées m'est plutôt délicat. Je ne suis pas très copain avec mon Jupipi et mon Urectum... rijaune

Exercice des enchaînements avec le thème de Franck Herbert version 2 :

Le besoin de convaincre au moyen de l’analyse nuancée de ses sensations régit le prisme par lequel passe la capacité d’adaptation de Franck Herbert. Il s’accoutume aux diverses ambiances dans lesquelles il baigne, en opérant un tri qui stratifie progressivement les impressions que cela provoque en lui. Il se dirige ainsi naturellement vers des contextes ou l’évolution de ses mises en regard peut influencer ses pairs. Dans son thème, la plasticité adaptative le mène toutefois vers la normalisation des rapports à son milieu d’évolution, les conventions communautaires qui gouvernent les rouages de la matrice sociale. On peut en retirer comme information qu’il cherche à moduler sa manière d’intégrer le monde sur l’examen des standards donnant un cadre simple et précis à la collectivité et que c’est via cette nécessité qu’il amorce son cycle évolutif.

C’est seulement quand il est passé par la médiation des gageures que proposent les réalités qu’il côtoie, que s’enclenche en lui le processus d’auscultation des tenants et aboutissants qui les régissent. Il doit d’abord faire l’expérience des conventions d’un milieu pour pouvoir étudier ensuite, ses complexités sous-jacentes et en traduire objectivement l’entendement. Cette base faite d’une mesure complexe et étoffée des faits peut alors nourrir ses principes directeurs ainsi que leurs orientations dans la protection des valeurs d’harmonie qui fondent son adhésion à la vivante actualité. Son scepticisme alimente pour ainsi dire la quintessence de sa personnalité, afin de mieux équilibrer le sens de la préservation qui la gère.

Sécurisé par une capacité à adopter des valeurs fondées sur la pondération des réalités dans lesquels il évolue, Frank Herbert peut dès-lors déployer la curiosité nuancée qui traduit son identitaire et renouvelle sans cesse les multiples facettes de son caractère. Il faut cependant saisir que ces aspects de sa personne sont dirigés vers l’expression affective discriminante qui constitue une part de la richesse de son identitaire. Son intérêt pour les subtilités gouvernant les modèles qui l’attirent concourent en vérité à lui permettre de sélectionner ce qui lui plait ou lui déplait sincèrement et d’en explorer sensoriellement les profondeurs.

Une fois qu’il est passé par le crible d’une affectivité qui concoure à son expression identitaire, il peut en tester les limites, se confronter à l’expérimentation concrète vers laquelle sa nature sensible l’oriente. C’est sur la base de ce qui le touche, ce qu’il aime, qu’il mobilise ses énergies, vouées quant à elles à l’ambition d’assimiler les paris de la réalité et d’aller ainsi au-devant des expériences qu’elle lui propose. Revenu de l’épreuve intime des faits qu’il a intégré, Il est en mesure de procéder à la synthèse des compétences acquises et extrapoler les résolutions personnelles qu’elles lui permettent de nourrir et revisiter.

Les nouveaux symboles qu’il solutionne en lui peuvent devenir une sorte de passerelle faite de repères hyperboliques lui autorisant de se rendre disponible à l’entière complexité qui détermine ses découvertes et façonnent sa lucidité. Prenant source dans la capacité à résumer les expédients qu’il prévoit, l’ailleurs se totalise dans la matrice des complexités de son être et le rend capable d’admettre l’étrange et l’étranger. Il laisse ainsi libre court à l’intuition qui l’anime de délivrer les ressentis qui lui permettent de trouver sa place dans le monde et de l’influencer par ses inspirations créatives. Se laissant guider par l’abstrait pour influer sur le déblocage des valeurs sociales, il redéfinit en conséquence, les analyses sur lesquelles se fonde sa capacité à s’adapter à de nouvelles conditions.


L’enchaînement des différentes fonctions suivra toujours ce continuum, quelle que soit la période de sa vie, puisque c’est le schéma de distribution des énergies de son thème qui est exprimé là avec pour point de départ, cette lune qui en allume primordialement chacun des aspects et continuera de le faire avec régularité, selon un cycle rapide et répétitif. Ainsi, son évolution intime suit cette trame scénaristique quelque soit les âges de sa vie, mettant cependant en valeur les évolutions qu’elle lui a permis d’effectuer au court du temps.


Sogu,

Merci pour ton retour d’expérience et également, pour ta sensibilité à cette idée.


SinceKid,

Vous ici ? Hihihi. Non sans rire, merci de t’être prêté au jeu. Ceci-dit qu’en penses-tu personnellement ? Qu’est-ce que cela t’évoque ? Est-ce que les différentes étapes narratives du cycle lunaire de ton thème fait écho à ton fonctionnement intime ?
Revenir en haut Aller en bas

SinceKid

SinceKid

L'enchaînement planétaire Profil11
L'enchaînement planétaire Empty
MessageSujet: Re: L'enchaînement planétaire
L'enchaînement planétaire I_icon_minipost_participateVen 21 Fév 2020 - 19:13

J'aime la Lune , de ce qu'elle peu apporter en général, pour moi rien est négatif, tout est bénéfique, et mon amas en Scorpion me fait aimer ce qu'il y a de plus crasse, de plus sale : la damnation, la déchéance, les immondices etc tout ça je m'en délecte..
Revenir en haut Aller en bas

Baltazar

Baltazar

L'enchaînement planétaire Profil11
L'enchaînement planétaire Empty
MessageSujet: Re: L'enchaînement planétaire
L'enchaînement planétaire I_icon_minipost_participateVen 21 Fév 2020 - 20:04

Mon ascendant capricorne me fait aimer tout ce qui est structure quant à tout ce qui est pourriture je pense qu'il y en a assez comme ça.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


L'enchaînement planétaire Profil11
L'enchaînement planétaire Empty
MessageSujet: Re: L'enchaînement planétaire
L'enchaînement planétaire I_icon_minipost_participate

Revenir en haut Aller en bas
 

L'enchaînement planétaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News



" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~
~Vidéos~
L'enchaînement planétaire Pierre12 L'enchaînement planétaire Notes-11
~Musique pour Relaxer~