Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiFAQRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion






Ciel à l'instant


Éphémérides


Position actuelle des planètes

Astrodienst

Astrocarillon
Les 4 déesses


Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteVoir ses messagesVoir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Contes, bluettes, nawak...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Maldoror

Maldoror

En ligne
MessageSujet: Contes, bluettes, nawak...
Dim 30 Déc 2018 - 23:40

Bluette de Noel

*******************
N.B: Ceci est une fiction. Toute ressemblance avec des personnes ou des situations réelles ou ayant existé ne serait donc que fortuite coïncidence.

********************
NABILIA

Nabilia était une bien jolie petite fille.
Fille unique, ses parents l'appelaient "Princesse". Et elle en était une. Très intelligente, Nabilia, n'avait pas besoin de recourir aux mensonges car elle trouvait toujours le mot juste pour expliquer ses envies, ses désirs sous-jacents et ainsi arriver malicieusement à ses fins. Dès lors, Nabilia avait beaucoup d'amies. Des confidentes même qui n'hésitaient jamais à lui confier leurs petits problèmes infantiles du moment qu'elle se faisait toujours une joie d'essayer de résoudre avec son intelligence subtile et ses conseils avisés.

Puis vint le temps de l'adolescence.

Alors qu'elle voyait ses copines se transformer comme par enchantement, elle ne changeait quasiment pas. Toujours ce poupin minois, frais et avenant mais elle restait, à son grand désarroi, plate comme une sole limande. C'est la mort dans l'âme qu'elle regardait ses amies butiner des garçons et se faire lutiner tant et plus tandis qu'elle passait pour la petite soeur de ces dames. La jolie petite nana, juste bonne à garder les sacs de ses consoeurs en vadrouille amoureuse et sensuelle.

Croyante, elle redoubla de prières à l'adresse du bon dieu mais celui-ci, trop occupé à ses tâches quotidiennes de gentleman farmer, ne lui répondit que par de longues plages blanches voire silencieuses.

Alors le jour de son dix-septième anniversaire, elle n'y tint plus. Pensant n'avoir plus rien à perdre, elle se tourna vers Satan.
N'étant pas dans le secret des dieux, je pourrais difficilement en dire plus sur la teneur de ce pacte mais voilà ce qu'avec le recul, je pus néanmoins observer.

Nabilia, tout en gardant toujours ce beau visage poupin et avenant commença à se transformer de magistrale façon. Oui, en très peu de temps, son corps épousa soudainement les contours d'une Harley Davidson rutilante.
C'est à peine si ces anciennes copines, enceintes ou mariées voire les deux, reconnurent la jeune fille intelligente mais candide de leur prime jeunesse. Quant à Nabilia, son but ultime était à présent de devenir une "hit girl". Une fille des podiums et des magasines universellement célébrée, à l'instar de son modèle américain Kim K. Riche, belle et célèbre par les grâces d'une plastique de rêve, sujette à énucléer tous les regards des milliardaires de cette planète en jachère.

Mais quel était donc le secret de Nabilia?

Beaucoup de sommités de toutes disciplines se sont penchées sur la question avant que des scientifiques de haute futaie ne révèlent ceci.
En fait, la poitrine de Nabilia avait tendance à prendre de l'ampleur lorsqu'elle lâchait une connerie. Un peu à la façon de Pinocchio dont le nez de bois s'allongeait lorsqu'il perpétrait un mensonge. C'est pourquoi, Nabilia ne manquait jamais une occasion de se faire inviter à une émission de Cyril Hanouba ou du roi Arthur par exemple. La potiche de service était évidemment consentante et on ne saura jamais avec toute l'exactitude requise qui des animateurs ou d'elle arrosait l'autre. Sorte de jeu croisé des idiots utiles de la société du spectacle. Car c'est ça qui lie la sauce pour le plus grand bien des décervelés affamés de ravigorantes futilités.

Hanouba ;"- Nabilia, Alphonse Daudet a écrit; "Lettres de mon..."
Nabilia; "- De mon cul!"

Eclatement de rire général mais Nabilia gagne subrepticement une pointure. Elle passe d'un bonnet d'âne à un bonnet D de bonne facture.

Hanouba "- Nabilia, Charles Baudelaire a écrit: " Les fleurs du..."
Nabilia ; "- Niagara..."

Là, aux yeux des téléspectateurs abasourdis, elle passe d'un coup à un bonnet F sans aucune vergogne. Ses opulences mammaires débordent d'une fois son chemisier contrit et rikiki. Hanouba n'en peut plus de s'esclaffer mais brutalement interrompt l'émission pour filer se "finir" aux toilettes.

Et aujourd'hui me direz-vous?

Nabilia a animé bon nombre de foires foraines.
Elle a même failli venir à Liège l'an passé mais le bourgmestre socialiste Willy Demeyer, grand humaniste comme chacun sait, a jugé bon d'interdire les manifestations terratologiques sur son territoire. Exit donc l'Homme éléphant, la Venus Hottentot et encore la femme aux plus gros nichons du monde.

Mais tout ça n'aurait pas été vain.
Donald T., en passe de devenir le prochain président des Etats unis se montrerait très intéressé par les plantureux charmes de la belle. Et elle semblerait n'y être pas insensible.
Quand je vous disais, sans le dire, que les femmes intelligentes retombent toujours dans leurs escarpins.

(2016)
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

Maldoror

En ligne
MessageSujet: Re: Contes, bluettes, nawak...
Mar 1 Jan 2019 - 14:16

Putain, vous me faites tous chier.

Je me suis décarcassé (oK deux ans déjà mais tout de même) pour vous pondre un conte hilarant, et bien dans l'air du temps.Et? Et??????

Rien, indifférence, que nib, nada, des clous, que fifre, que pouic, macache!

Foutre! fling
Revenir en haut Aller en bas

Celinesachou

Celinesachou

En ligne
MessageSujet: Re: Contes, bluettes, nawak...
Mar 1 Jan 2019 - 14:33

Parce que je ne suis pas une femme intelligente et je ne porte pas d escarpin lol

smack bah desolee mais moi et l écriture on fait 2 lol
Revenir en haut Aller en bas

cheliel

cheliel

MessageSujet: Re: Contes, bluettes, nawak...
Mar 1 Jan 2019 - 17:38

J'ai lu ton histoire et j'ai bien rigolé. Merci applaudi

Il ne faut pas s'en faire s'il n'y a pas forcément de retours. Ça ne signifie pas que ce n'est pas apprécié, mais peut-être que personne ne sait quoi répondre...

Pour ma part, j'attendais d'avoir un conte à publier pour participer Very Happy .

Journal d'un fou s'est endormi sans prévenir, ça ne veut pas dire que personne ne l'a lu.

chapeau up méditation
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

Maldoror

En ligne
MessageSujet: Re: Contes, bluettes, nawak...
Mar 1 Jan 2019 - 17:51

Certes, mais je me sens un peu l'humeur caractérielle aujourd'hui bigsourire
Revenir en haut Aller en bas

Willow

Willow

MessageSujet: Re: Contes, bluettes, nawak...
Mar 1 Jan 2019 - 18:28

Jamais aimé les contes et celui là ne déroge pas à la règle (je parle du fond pas de la forme, ton talent pour l'écriture est indéniable). La fin des contes pour enfants est particulièrement cruelle "Ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants." C'est effrayant, abrupt, définitif, sans appel. Ce qui m'a amenée à transmettre (au moins en pensée) mes condoléances à tous mes proches qui se sont mariés, et à les renouveler lorsqu'ils donnaient naissance à leur progéniture (ou vice versa, chacun étant libre de procéder à sa double mort dans l'ordre qui lui convient).
Je vois dans ton conte une satire du système capitaliste-patriarcal-sexiste dans lequel on vit (enfin certains mieux que d'autres). Cruel et effrayant de modernité. Je retourne dans ma tête, au moins jusqu'au prochain combat (vain sans doute mais indispensable), le monde y est plus vivable.
Revenir en haut Aller en bas

ileautresor

ileautresor

MessageSujet: Re: Contes, bluettes, nawak...
Mar 1 Jan 2019 - 18:36

Laisse-nous le temps de nous réveiller! lol (enfin je parle pour moi)

Bon j'essaie de réfléchir... c'est un conte facétieux...chapeau
peut-être bien un peu satirique, c'est possible ... lol

Un portrait avec un pacte..
un peu plutonien tout ça...


lors de la présentation du personnage principal: Fraîche et avenante certes, Nabilia est toutefois malicieuse... cela change de la pureté habituelle ... Naïve mais déjà coquine... candide et mutine .. ça promet! Wink une vraie femme-enfant...
or la m a l i c e est déjà un trait de caractère quelque peu "coquin" (étymologiquement, la m a l i c e vient du mal, si si.. j'imagine que déjà la suite se profile... en filigrane)
dès l'âge nubile, se révèle déjà habile la coquine (dans son nom même: N'habile- il y a !)...


Ensuite la vie lui semblant trop futile et inintéressante, elle signe un pacte (enfin quelque chose se passe, dès qu'un ennemi arrive les choses bougent mais là carrément c'est le diable...)

Ah la déception... très neptunienne...


Contrairement à "la peau de chagrin" ses désirs s'exaspère(nt) et grandissent.. grandissent... (enfin il s'agit de sa poitrine, je prends des libertés avec le texte Wink )

Toujours plus!

Tout humain n'est jamais rassasié certes... (pour cela hommes et femmes sont à égalité lol )

La surprise n'apparaît pas à la fin (c'est une caractéristique de la nouvelle - astrologiquement parlant, elle devient + uranienne )
... mais dès que la poitrine "éclate" et se pare d'un nouveau bonnet... bizarrement, elle se gonfle 'et pour un peu, deviendrait presque turgescente - enfin on se comprend - lol laugh )
et hop! elle éructe d'une parole...

(il, y avait un conte où il s'agissait où d'une rose ou d'une grenouille, là il s'agirait plutôt du type quenouille... cramper attention je n'ai pas dit que c'était une nouille! ) puisqu'elle est maligne on le sait, et pas que - intelligente tu as dit!)

sa poitrine grandit donc de façon exponentielle, comme le nez de Pinocchio dis-tu - c'est un pic c'est un roc c'est une péninsule... -



Mais contrairement à celui qui est affublé d'un beau nez (elle, elle a des beaux bonnets lol hallucine )elle ne s'embête pas à conter la sérénade, elle se contente de dire des âneries et de faire rire la galerie...
(ah c'est beau le Net! )

là, contrairement à Pinocchio elle ne devient pas une tête de bois
mais cela se termine (presque) au mieux puisque le conte se termine par l'aspiration à un mariage heureux / la prévision de celui-ci...

Enfin heureux... se marier à Donald T. il n'y aurait pas pire fin pour moi mais tout le monde n'est peut-être pas de mon avis... déjà le mariage je ne suis pas pour ... alors se marier avec un homme pas très malin, avec pour ambition de faire la guerre et d'anéantir la planète on peut difficilement faire pire...
(question: Il faut vraiment passer au lit quand on se marie? parce que merci! du gros lot vraiment, et c'est là qu'on commence à voir que le pacte est diabolique, enfin on est trompé sur la marchandise...lol )

(donc: Nue, bile il y a (à se faire) pour Nabilia... cave laugh )

Toutefois il n'est pas dit ce qu'il va advenir de sa poitrine... va-t-elle continuer à grandit et jusqu'où? (pas de risque que tout se dégonfle comme un ballon de baudruche? quelquefois tout aprt en quenouille... cave Very Happy )

j'avoue que j'ai bien ri devant les conneries qu'elle débite! laugh
... surtout pour une femme intelligente...

Mais bon même intelligente, une femme a le droit de dire des conneries (et le revendiquer) lol


bon j'ai vraiment fait un effort (je me remets de mes excès , là en me couchant trop tard ... à 5h - à l'heure où je devais me lever le jour d'après..

j'avais passé une nuit à regarder les épisodes d'un beau viking qui va à la conquête de terres nouvelles en pourfendant les vilains d'en face avec son épée... de temps en temps il séduit une belle ... et il retourne chevaucher son beau cheval joliment harnaché en aventurier accompli...cheveux au vent... c'est trop beau un homme à cheval (j'ai Mars en sagittaire) )

enfin voilà il parait que regarder 2 saisons en 3 jours c'est trop... un léger mal de tête le confirme boring mais bon il y a pire comme excès.. étoile
d'ailleurs hier je n'ai bu que du cidre (bon je me suis rattrapée sur les douceurs sucrées)

quand mes neurones seront revenus je te le ferais savoir... en attendant j'ai apporté une ébauche de réponse! smack

en attendant, bonne année et meilleurs vœux à toi) chapeau

PS au fait, elle devient un peu plutonnienne en devenant comme une "harley Davidson" mais a-t-elle vraiment besoin de quelqu'un? normalement elle ne devrait avoir "besoin de personne" laugh

PPS dans un autre contexte j'ai adoré ton "hippomobile" smack
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

Maldoror

En ligne
MessageSujet: Re: Contes, bluettes, nawak...
Mar 1 Jan 2019 - 19:35

Merci, belle amplification analytique. Le grand écart entre Faust et Carlo Collodi (Pinocchio), si on veut, en passant par Andersen (le vilain petit canard)?


Tu sais, le pire, c'est que les questions et les réponses posées sont véridiques. Intégralement calquées sur "Touche pas à mon poste"... Ce monde actuel est réellement devenu un abîme d'hébétude (organisée). C'est surtout ça le sujet. lol
Revenir en haut Aller en bas

ileautresor

ileautresor

MessageSujet: Re: Contes, bluettes, nawak...
Jeu 3 Jan 2019 - 23:02

Cela pourrait presque risible...

Ne pas connaître les lettres de mon moulin encore... bon... admettons...
Peu de personnes l'ont lu (c'est finalement assez ancien, qui connaît encore l'Arlésienne? - à part toi, ... (je ne parle pas de l'animateur pour qui quelqu'un a fait le travail)
je n'ai trouvé une allusion que pour un parfum qui porte son nom... (chez l'Occitane) Rolling Eyes
... l'Arlésienne disparaît.. le parfum célèbre sans doute son mystère...

On pourrait imaginer que cela se veut poétiquement érotique... star comme dans ces jeux où l'on se dessine tendrement des lettres sur le dos ou sur la peau de son cher et tendre (ou de son amante au choix) laugh siffle mais j'ai bien peur que cela ne soit pas si poétique... mais plus basique. sanglot

De même, on peut aussi se dire que c'est sans doute une très belle image de voir des fleurs s'épanouir dans un paysage de chutes d'eau (comme l'évoque le Niagara) ... sans se dire que Nabilia pourrait ne pas connaître "les fleurs du Mal"...

... les correspondances qui se "répondent" - entre les différents sens - (après tout c'était au programme de 1ère à mon époque)

... le parfum qui oenivre dans une valse et un "langoureux vertige" (ton souvenir en moi luit "comme un ostensoir")

... ou encore le long "serpent qui danse" que Baudelaire évoque en parlant de la démarche d'une femme (comment l'oublier, c'était le poème d'un examen Wink ) lol

... Ecoute, mon cher, la "douce Nuit qui marche"...
elle nous fait oublier nos souffrances ... smack
Revenir en haut Aller en bas

ceyba

ceyba

MessageSujet: Re: Contes, bluettes, nawak...
Ven 4 Jan 2019 - 23:35

Salut Mr Maldoror
Et bien je connais peu Nabila, je n'ai pas la télé puisque je n'ai pas de temps à perdre, mais comme j'aime ta prose je prends le temps de te lire. Je trouve que faire la dinde n'est pas marque d'une femme intelligente, c'est bien plus la marque de l'ignorance et la bêtise, une mule parait bien plus utile et intelligente que Nabila.S'il y a des hommes a fantasmer sur sa monture sans aucun doute c'est bien pour cela qu'elle le fait, et ça montre bien à quel point il est facile de divertir et séduire un homme épris uniquement de bassesses et enclin aux plaisirs futiles , pauvre petite dinde qui incarne la jeune fille aux lèvres (vulvaires) toujours ouvertes à la provocation rijaune , l'idéal du male qui a besoin de se sentir dominant aussi intelectuelement bah tiens ça rassure aussi pardi .
(c'était mon instant nawak fume )
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

Maldoror

En ligne
MessageSujet: Re: Contes, bluettes, nawak...
Sam 5 Jan 2019 - 0:49

C'est pour ça que l'héroïne de ma fable, s'appelle Nabilia, pour éviter tous malentendus (et tous procès au cul aussi) lol
Revenir en haut Aller en bas

Angèle

Angèle

MessageSujet: Re: Contes, bluettes, nawak...
Sam 5 Jan 2019 - 6:06

Coucou Maldoror,

Je ne le vois qu'aujourd'hui ce post...

A brûle-pourpoint, me sont venus à l'esprit:
- "Le portrait de Dorian Gray"
- J-J Rousseau ("l'homme est naturellement bon, c'est la société qui le corrompt").

Pour le coup, je la trouve très intelligente cette Nabilia ou, du moins, très lucide quant aux moyens les plus efficaces et rapides pour "connaître son quart d'heure de célébrité" dans nos sociétés si évoluées.... quitte à se dénaturer, donc à s'éloigner d'elle-même, et à devenir une caricature, la matérialisation esthétique d'une société qui court à sa perte (mais on ne pactise pas avec le Diable sans la moindre contre-partie; d'ailleurs, le mariage avec Trump pourrait être le plus lourd tribut à payer lol ).

Gonfler l'avoir au même rythme que l'être s'étiole.

Je pense qu'elle n'est dupe de rien et que mieux, elle dupe les autres pour façonner, peaufiner son personnage au mieux, devenant ainsi le réceptacle de tous les fantasmes et toutes les projections possibles. Un véritable écran vierge ( bigsourire) où tout le monde peut se défouler, mi-fasciné, mi-dépité.

On encense et on cloue au pilori les figures correspondant aux besoins d'une époque.

Je pense qu'elle connaît le prix à payer cette Nabilia, et elle accepte les règles du jeu. Peut-être le regrettera-t-elle un jour... ou peut-être pas.
Revenir en haut Aller en bas

alia


En ligne
MessageSujet: Re: Contes, bluettes, nawak...
Sam 5 Jan 2019 - 8:16

Salut Maldo, moi ça m'a fait penser à ça :



Maldo à 2'46...lol



Dernière édition par alia le Sam 5 Jan 2019 - 9:02, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

alia


En ligne
MessageSujet: Re: Contes, bluettes, nawak...
Sam 5 Jan 2019 - 8:40

Cheliel, arrêtes avec les mecs à poil, on va se taper un procès de la ligue de protection des c****** bigsourire

Il est beau celui-là, je me collerai bien contre un rocher tout mouillé moi. Quelle belle paire de fesse...je me pâme ranversant
Revenir en haut Aller en bas

Navane

Navane

MessageSujet: Re: Contes, bluettes, nawak...
Sam 5 Jan 2019 - 10:15

Jolie analyse, ma Belle des Cieux fleur
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

Maldoror

En ligne
MessageSujet: Re: Contes, bluettes, nawak...
Dim 6 Jan 2019 - 1:08

Merci Angèle, brillante analyse en effet (comme toujours, esprit pointu et subtilement aiguisé) smack


Oui Dorian Gray, c'est une symbolique très faustienne également.

Dans ma fable Nabilia est intelligente, dans le sens où elle sait tirer parti de "ses avantages" à un moment et une époque précises mais n'en reste pas moins peu cultivée. C'est un peu son monde qui veut ça. La culture, elle s'en cogne car c'était avant. A l'époque où on pensait encore un peu. Avant que les cerveaux en jachères n'aient été vendus à Coca Cola par le biais de TF1 et Lelay etc..

Sa culture à elle, c'est Kim K. et le bonnet E vers lequel il faut tendre, à condition d'avoir une taille de guêpe et peut être la zique de Jay Zee ou Kay West en toile de fond.

Tout ça est une question, euh pas tant de style que de swag... Humph noel

Oui Alia, celle-là (Giedré), c'est un vrai phénomène! L'anti-nabilia, à coup sûr.

Ceci dit, personne n'a le monopole d'écrire ces petites "sottises" (ou non d'ailleurs).

Ce post est fait pour ça. Si quelqu'un veut se lancer dans une mini nouvelle, conte ou saynette voire impro de son cru, c'est le moment.

Ce serait même bien que d'autres se jettent allo? Quoi? t'es une fille et t'as pô de... lol

Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

Maldoror

En ligne
MessageSujet: Re: Contes, bluettes, nawak...
Mar 29 Jan 2019 - 16:55

TEXTOSTERONE LIBRE

(& AUTRES JETS PRIVES)

-------------------------------------------------------

De très jeunes filles jouaient au cerceau sous les regards plein d'envie de garçons du même âge.
Innocente patience.
Colostrum figé. Encore à fond de cale.


***


Sa vie se déroula longtemps de manière simple, sans grandes aspérités, facile presque.
Jusqu'au jour où il se réveilla avec un petit pain d'enfer.
Tous les esprits discursifs vous le diront.
Deux et deux sont loin de faire trois quand on commence à goder.


***

Dyslexique et grand admirateur d’Arthur R., dans une ultime démarche poétique, il avait fait construire à Beauraing.

***

D'aucuns pensent que l'héroïne, plus que de la poudre aux yeux, c'est génial. Et tout ça, pourquoi, parce que "neige" est l'anagramme de "génie"?

***

Nos séminaires à nous étaient surtout d’essence séminales. Pour tous ministères, des minarets de peau tendus vers La Mecque, le Levant, la grande Ourse. Angélique marquise des anges aussi.

***

En général, il y a les femmes qu’on regarde, qu’on contemple même et y a celles qu’on prend. Parfois, le ciel nous témoigne quelque clémence et les deux propositions se juxtaposent.
Alors, bénis des dieux, vous vous pressez de « rentrer en religion », à l’horizontale.
Jusqu’au prochain carême.

***

Equilibre:

Durant de nombreuses années, quasi tout dans la vie contribuait à le faire chier.
Un matin, il s'est levé et s'est mis à pisser.
Depuis, il n'arrête plus. Et il n’a plus un moment pour trouver quoi que ce soit de chiant. Hormis le fait de pisser sans arrêt mais bon.

***
Un coup de foudre au coin d’un bar.
Toute la nuit et la journée suivante, ils avaient sacrifié à Venus comme des ragondins. A en avoir mal au sexe et au bide.
Il s’était vidé de tout pour un bon moment.

Quand des mois plus tard, par hasard, il la revit, elle était ronde comme une sœur tourière. Gravide. En cloque, quoi, jusqu’aux coquillards.
« - Tiens, voilà un de vos papas potentiels », dit-elle avec un large sourire en regardant son énorme ventre.

***

En ces temps là, le "bureau du Plan" avait décrété que certains mots et gestes particuliers devaient être absolument bannis de la sphère sociale. Pourquoi? Car ils confinaient, selon la dernière réunion du "European Nawak Center" à des signes manquant singulièrement au respect général. Obscènes selon les yeux revêches du Régime.
Exit le doigt d'honneur et le signe des cornes. Le mot "quenelle" ne pouvait plus être prononcé non plus et encore moins mimé car il consistait, selon le nouveau Directoire d'exégètes, en un salut nazi inversé.
Que ce signe semblât avoir historiquement pris naissance entre le triceps, l'humérus et le radius d'un certain Dieudonné, humoriste pestiféré de son état, avait suffi à signer le crime. Et l'embétonner dans un article de loi totalement rédhibitoire.
Plus question dés lors de commander des quenelles de brochet, de saumon ou de cabillaud chez votre poissonnier du coin. Terminé. La simple prononciation du mot proscrit pouvait entraîner de sévères mesures pénales. Risquer d'être soumis à dénonciation, jugé par comparution immédiate, lapidé d'injures et d'invectives sur la place publique, sujet aux vomissures d'acide ou d'arsenic par jets brûlants etc.
Il ne restait plus qu'une solution. Préparer soi-même ou en famille nos propres quenelles, à l'abri du regard inquisiteur de tous. Et bien sûr sans en ébruiter le processus.
Quand tu penses que ce mouvement, bras d'honneur pas replié mais tendu vers le bas avec l'autre posé en son milieu, pas seulement connu des seuls initiés, voulait avant toute chose dire; "je te l'ai mise bien profond", "tu la sens ta douleur?", expression typique de tout potache revenchard attardé. A l'image du bras du vétérinaire dans le fondement ou l'utérus de la vache pour insémination par exemple. Bref, un vrai geste "gaulois" venu du fond des âges.

Enfin, la liberté d'expression restante en vigueur ayant ligoté nos bras, on peut dire que tout le monde l'a eu dans le fion au final.

***

Incapable, il avait toujours été incapable de regarder "les demoiselles de Rochefort" jusqu'au bout. Très vite, la tête lui tournait. Des nausées l'assaillaient. Il se trouvait saoulé.

Sur son lit de mort, il ne savait toujours pas si c'était l'effet de la musique de Michel Legrand, sirocco tantôt génial ou sirupeux tourbillonnant d'un bout à l'autre du film. Ou de la blonde vénusté de Catherine Deneuve qui faisait exagérément tourner tous les moulins de son coeur.

***

(à suivre)











Revenir en haut Aller en bas


Mû

MessageSujet: Re: Contes, bluettes, nawak...
Mar 29 Jan 2019 - 18:20

Tu t'en fou sans doute,
mais j'aime bien tes Nawa-jacqueries bigsourire

Je me souviens d'avoir vu, je ne sais plus où
un extrait de ton policier.
Les lecteurs n'avaient pas vu que tu t'y mettais à nu...
Dommage se sont les choses les plus belles, à mon sens.

Tu colles à l'actualités jusqu'à Rochefort,
en effet je compatis bigsourire
Revenir en haut Aller en bas

Navane

Navane

MessageSujet: Re: Contes, bluettes, nawak...
Mar 29 Jan 2019 - 18:29

C'était à mon sens un de ses meilleurs textes.
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

Maldoror

En ligne
MessageSujet: Re: Contes, bluettes, nawak...
Mar 29 Jan 2019 - 21:30

Le policier? journal d'un fou? Si c'est ça. On y reviendra peut-être, qui sait, l'éternel retour...

Libre à chacun de le ressortir et y mettre son grain de sel (c'est à plusieurs mains d'ailleurs)

Faire une saison 2 etc.laugh

Merci et Navane pour vos réactions sympas smack

Ceci dit, ce fil est ouvert à tous et chacun peut évidemment venir y pousser sa "petite crotte" créative, cela va sans dire (et ne le répéterai plus) lol

Entre cieux ultramarins, hippocampes noirs et ardents entonnoirs... reindeer
Revenir en haut Aller en bas

Navane

Navane

MessageSujet: Re: Contes, bluettes, nawak...
Mer 30 Jan 2019 - 19:20

Je faisais pour ma part référence à ta nouvelle "LILITH - (Ecce Homo)" publiée cet été sur le sujet "Lune noire + indices karmiques".

C'était un chouette trip, le "Journal d'un fou" sourire
Revenir en haut Aller en bas


Mû

MessageSujet: Re: Contes, bluettes, nawak...
Mer 30 Jan 2019 - 20:00

Bien vu Navane, c'est de ça que je parlais... up

Mais bon ce n'est une Nawackerie...

Allez grillé je reposte :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


Mû

MessageSujet: Re: Contes, bluettes, nawak...
Mer 30 Jan 2019 - 23:38

J'ai ma négation qui a sauté,
comme je disias ce n'est pas Nawack du tout.
J'avais entraperçu lors de petites visites forumiques
qu'il m'arrivait de faire parfois le soir, au fond des bois. lol

C'est couillu, et je dois dire que j'aime ça. applaudi

J'aurais tendance à dire : " Qu'il faut écrire sa Légende personnel "

La légende n'est là que pour enrober, donner vie, dépersonnalisé pour oser peut-être.
C'est libérateur dans touts les cas.

En ce sens, il n'y pas de contenu plus beau, meilleurs qu'un autre,
c'est la paquet cadeau qui fait tout.

Le thème peut-être une excellent boussole dans ce travail,
je suis de cette avis.

Tiens d'ailleurs ce qui me fait dire que notre Navane
est encore plus couillu rijaune
Y a pas d'emballage visible, c'est brut comme un diamant.

Peut-être que j'y arriverai un jour, bravo à vous.
sourire

PS Là ça te faire chier, mais en fait je pensais à ça
pour l'aboutissement :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

Maldoror

En ligne
MessageSujet: Re: Contes, bluettes, nawak...
Jeu 31 Jan 2019 - 14:19

Merci pour toutes ces précisions Wink

J'avais d'ailleurs totalement oublié avoir posté cette nouvelle qui date d'au moins... 25 ans...

Oui se mettre à nu ou/et avec des lunettes solaires, histoire de tout de même montrer tout ce qu'on veut cacher. Pudeur oblige.

laugh
Revenir en haut Aller en bas
 

Contes, bluettes, nawak...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News



" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~
~Vidéos~
~Musique pour Relaxer~