Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiFAQRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion






Ciel à l'instant


Éphémérides


Position actuelle des planètes

Astrodienst

Astrocarillon
Les 4 déesses


Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteVoir ses messagesVoir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Leurs verves me manquent.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Atlantis

avatar

En ligne
MessageSujet: Leurs verves me manquent.
Jeu 4 Oct 2018 - 17:45

Rappel du premier message :

Sans tomber dans le "c'était mieux avant", une nostalgie me prend pour une liberté de ton, insolente et irrévérencieuse. Chansonniers, pamphlétaires, Coluche et autre trublions manquent à l'appel de l'ironie Lumineuse.
Dans l'édition de demain, Marianne titre "Les guignols"...
Lorsque le politique vire au pathétique, l'ironie cinglante fut la marque de fabrique de notre république.
Quelques plumes qui manquent vraiment pour la liberté de ton:
Jean Edern, Hallier. https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Edern_Hallier

Sa mort reste mystérieuse et la question de l'assassinat reste posée.
Son thème


Une mort mystérieuse ( neptune en 12 conj à LN) est possible.
Le MC très mal aspecté n'aura pas empéché la célébrité. Mais cette célébrité s'est faite "à contre tendance". Comme quoi un carré peu être positivité. Le carré mettant l'accents sur ce qui dérange.
Jupiter, certes fort mais en mauvais aspect, soleil conj saturne avec mauvais aspects n'auront pas empêché la réussite. Ni intelligence.
Les écrits pamphlétaires se retrouve maison 3 en scorpion, mercure soutient et "porte le MC" avec un superbe quinconce mercure neptune. Son analyse des situations était très fine, presque intuitive.
sa verve et sa liberté de ton me manque. As t'il payé de sa vie sa liberté de ton ? La question reste posée
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Leurs verves me manquent.
Lun 15 Oct 2018 - 14:42

Il était donc effectivement plus un amuseur qu'un ironique cinglant, un rêveur pas méchant, c'est vrai que la disproportion entre certains actes et leurs raisons démontrent bien une folie certaine plus qu'une certaine folie...
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

avatar

MessageSujet: Re: Leurs verves me manquent.
Lun 15 Oct 2018 - 15:57

C'est évidemment dégueulasse pour tous ceux qui ont cru à la "liberté" d'expression et ceux qui en sont morts.

Ceci dit, des fous furieux et des pauvres cons manipulés, il y en aura toujours. C'est pour ça que le "terrorisme" (qu'il soit islamiste ou non, il y en aura toujours) est une aubaine pour garder finalement sous "coupe" un pays en proie à de possibles remous intérieurs (la cause étant essentiellement économique) au nom de la "sécurité" etc.

Je ne crois pas du tout à ce truc "américain" (ça a commencé chez eux, ce couvre feu, cette loi "martiale" qui ne se dit pas dans nos "contrées démocratiques"---->11/09 etc.) de choc des civilisations naturel imaginé par ces grands "penseurs-agitateurs" du type Huttington. Ou alors, ils seront provoqués.

Les "chocs" à venir sont l'émergence de ces partis dits "populistes" (un grand fourre tout qui va de l'extrême gauche, ou les "vrais" socialistes(?) à la droite extrême, toujours prête à s'engouffrer dans les brèches) et les "garants de l'ordre moral" qui se disent progressistes et démocratiques (bref les éternels partis traditionnels tous acquis à la mondialisation et à la loi du marché. ce qui s'appelle en gros aujourd'hui le "néolibéralisme" dont l'UE est l'ardent défenseur).

Je comprends très bien que certains sont prêts à noyer ça, dans une pseudo nouvelle guerre de religion, pour faire diversion et montrer d'autres ennemis du doigt. Peut-être que le travail en sous main d'ONG (patronnées par Soros et son Open society entre autres) pour encourager des migrants (de toute nature mais en grand nombre, on en est encore loin) à venir s'échouer en Europe procède d'un calcul en amont. Diviser plus encore l'Europe, toujours à des fins économiques, avec l'impossibilité ( les confessions différentes pouvant, en plus des différences de salaires, attiser cette montée du racisme larvée et empêcher la réunion des marmiteux contre les pourritures qui en tirent les ficelles).

Faudra qu'on m'explique comment on peut, au nom de la "REal politik", bref, le fric avant tout, encore s'afficher avec des cautions "morales" quand on vend des armes à l'Arabie saoudite, qui finance le terrorisme (bien plus que l'Iran qui le combat)wahhabite, qu'on arme Daech par la bande (pour déboulonner un bonhomme d'un pays, Syrie, par exemple, qui ne nous a pas attaqué, entre autres etc.). Rien ne tient debout dans ces histoires. Et il n'est pas normal, que le pekin lambda refuse de se poser ce type de question.

Ce qui ne fait que me renforcer dans l'idée, que le con étant en surnombre (et encouragé à l'être davantage), il ya très peu à espérer de cette espèce là.

Tous les masques sont tombés. Ça a pris du temps certes mais voilà.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Leurs verves me manquent.
Lun 15 Oct 2018 - 16:10

Je me demande si l'amélioration de la qualité et du confort de vie en général n'ont pas déclenché une fausse impression de sérénité due, reléguant la prise de risque au néant d'un côté, tandis que de l'autre le totalitarisme se vautre dans le déshonneur de la guerre totale depuis un siècle. L'écart ferait dorénavant très peur.
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

avatar

MessageSujet: Re: Leurs verves me manquent.
Lun 15 Oct 2018 - 16:23

La "sécurité sociale" empêchant la prise de risques? Beaucoup de libéraux ultras le pensent certainement (pensant ne pas être concernés)mais ne l'avoueront jamais si ils veulent être élus...

En fait, on ne devrait plus travailler qu'"à la carte" selon ses besoins et envies si l'homme avait réellement évolué comme le pensait Fourrier etc.

Mais le travail forcé est la condition sine qua non pour entretenir tout le menu fretin, la tête dans le guidon (pour en (re)trouver ou le garder etc. simplement pour survivre), pendant que nos champions gagnent eux un maximum de courses... (mais pas encore suffisamment...) lol
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Leurs verves me manquent.
Lun 15 Oct 2018 - 18:12

Je ne voulais pas ramener la chose à une histoire politique, mais tout simplement puisque les maladies disparaissent et que l'apaisement s'est proclamé sur un continent de luttes incessantes alors aurions-nous un intérêt à risquer notre vie alors que nous avons même le droit de vote?
Revenir en haut Aller en bas
 

Leurs verves me manquent.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News



" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~
~Vidéos~
~Musique pour Relaxer~