Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion




Ciel à l'instant


Astrodienst



Le Deal du moment : -45%
PC Portable LG Gram 17″ Intel Evo Core i7 32 Go ...
Voir le deal
1099.99 €

Travailler le sesqui-carré   - Page 2 I_icon11Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteTravailler le sesqui-carré   - Page 2 I_icon11Voir ses messagesTravailler le sesqui-carré   - Page 2 I_icon11Voir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Travailler le sesqui-carré

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Aleph

Aleph

Travailler le sesqui-carré   - Page 2 Profil11
Travailler le sesqui-carré   - Page 2 Empty
MessageSujet: Travailler le sesqui-carré
Travailler le sesqui-carré   - Page 2 I_icon_minipost_participateSam 19 Aoû 2017 - 19:28

Rappel du premier message :

Hello bouquet
Je me demandais comment interpréter et travailler le semi carré qui a entre Uranus et Saturne dans mon thème .
Selon Marie Thérèse des Longchamps :

Le sesqui-carré de 135° est l'union d'un carré et d'un demi carré, c'est à dire un obstacle franc dont la difficulté est accrue par une tendance négative qui gêne pour s'y attaquer. D'où l'aspect traite et pernicieux qu'il présente, car il donne des difficultés presque imparable et qui reviennent tout le temps ... le sesqui-carré serait comme la maladie chronique, la vieille histoire dans laquelle on retombe toujours. Elles déclenchent des crises aussi bien physiques que morales ... C'est un accords entre les 2 planetes qu'il ne faut pas faire comme on voudrait instinctivement parce que l'association des 2 conduit à une tare , il faudra donc trouver un jour une forme d'association différente .


Le regard de Valerie Darmandy :

Le Sesqui-carré.

Sur un plan général, l’aspect de sesqui-carré est celui d’une brèche qui s’ouvre, libérant des sensations anxiogènes et le courant qui monte peut être accompagné d’une perte de contrôle des situations. Cette perte de contrôle est nuancée biensur selon les planètes en cause et l’ensemble de la carte.

Le sesqui-carré est un aspect de 135° entre deux planètes avec une orbe de 2°. Il est classé parmi les aspects mineurs pourtant il est loin d’être négligeable. Son courant est déstabilisant, il peut correspondre à des angoisses, rejets, phobies, répulsions, on s’interroge. Réactivé sous transit, il coïncide avec une période chahutée de l’existence.

Le sesqui-carré possède l’énergie d’un carré ajoutée à celle d’un demi-carré appelé aussi semi-carré ( 45 degrés). Le sesqui-carré est l’un des aspects les plus contrariants à vivre. La symbolique parle d’elle même, on est face à des blocages, des résistances conscientes (90°) que les mauvaises habitudes ou la négligence ont favorisés. Le sesqui-carré se vit d’un coup sous un transit généralement et dans un état de stress on est face aux problèmes qu’on a laissé s’accumuler car on a pas agit (45°) ou on a agit en faisant des erreurs répétitives. Lorsqu’il se réveille, le sesqui-carré est vécu avec des doutes, une période d’interrogations, un certain sentiment d’inquiétude. Des pollutions ou des situations nocives ont pu passées insignifiantes ou bien leurs négligences conduisent à des obstacles et causent des dégâts par la suite. L’aspect de 45 degrés inclut dans le sesqui-carré demande de corriger certaines habitudes avant qu’il ne soit trop tard, mais paradoxalement, l’aspect de 45° ne pousse pas à agir. On peut donc laisser les choses s’accumuler avant d’être face à des obstacles frontaux ( aspect de 90°).

Le carré inclus dans l’aspect de 135 degrés du sesqui-carré impose une difficulté et favorise l’entêtement, une résistance aux changements. On peut avoir semer des situations qui deviennent nocives.

Certains sesqui-carrés génèrent du stress, une notion d’insécurité, de la peur ou semblent faire perdre le contrôle ( selon les astres concernés) les aspects de 135° dans lesquels sont pris Uranus par exemple. Le sesqui-carré, mélange de 45 degrés et 90°, est un peu l’histoire du propriétaire qui néglige l’entretien de sa maison, peu à peu l’état général se dégrade et de plus gros problèmes et frais de réparation apparaîtront par la suite. On peut comprendre par cet aspect que des accumulations de choses jouent en défaveur de la personne. La plupart du temps les personnes sont à l’origine de leurs problèmes qu’elles ne mesurent pas dès le départ (45 degrés) ou simplement parce qu’elles le négligent. Il y a une force d’inertie dans le demi carré. Lorsque le sesqui-carré est réveillé par des transits, il est vécu avec un sentiment de grande crise car l’étendue du problème monte à la conscience.


Comment puis je travailler cet aspect dans mon thème ? on dit qu'il faut regarder la planete la plus lourde , des deux c'est Uranus ? si je me trompe pas , dans ce cas le fait qui reçoive l'aspect de Saturne , cela veut il dire que je doive m'appuyer sur uranus pour contré son opposé ? Pour moi saturne dans la 8 est un frein à l'ouverture et l'acceptation du changement et des transformations . J'ai une fois de plus l'impression que la directive de mon thème est le lacher prise . C'est vrai également que j'ai une forte résistance aux changements et en même temps une envie de vivre plein de trucs sauf que j'aime bien que ça aille dans mon sens laugh
Suis je sur le bon cheminement ? merci de vos retours sourire
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage

Aleph

Aleph

Travailler le sesqui-carré   - Page 2 Profil11
Travailler le sesqui-carré   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Travailler le sesqui-carré
Travailler le sesqui-carré   - Page 2 I_icon_minipost_participateJeu 24 Aoû 2017 - 9:11

Rigel a écrit:
T'ai je choqué en te de disant " Alors va jouer" Aleph ?

ha non du tout Rigel ! pourquoi tu penses que tu m'as choqué ?? laugh
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Travailler le sesqui-carré   - Page 2 Profil11
Travailler le sesqui-carré   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Travailler le sesqui-carré
Travailler le sesqui-carré   - Page 2 I_icon_minipost_participateDim 12 Fév 2023 - 17:12

Dans l'étude des aspects, j'essaie de comprendre le sesqui-carré. Prenez vous en compte cet aspect dans l'analyse des TN et des transits ? Pour le transit, celui sesquicarré identique à celui au natal ?
Merci pour vos témoignages.
Revenir en haut Aller en bas

cheliel

cheliel

Travailler le sesqui-carré   - Page 2 Profil11
Travailler le sesqui-carré   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Travailler le sesqui-carré
Travailler le sesqui-carré   - Page 2 I_icon_minipost_participateLun 13 Fév 2023 - 17:05

Le sesqui-carré ou trioctile additionne les qualités du semi-carré ou (octile) qui prend le sens de la nécessité de trancher, de décider d’une direction, et du carré qui de son côté, met en exergue le défi, l’impératif crucial de ne pas s’embourber dans la stagnation. Ainsi, les forces en jeux dans le trioctile demandent de choisir les combats, de sélectionner les affrontements dans lesquelles vont s’investir les énergies. Or, s’il est possible de jeter son dévolu sur la peste plutôt que sur le choléra, il n’en demeure pas moins que cela laisse un problème à régler derrière. Nous sommes donc ici dans un aspect de nature dilemmatique, qui place dans une position inconfortable où la prise de décision entraîne un plus grand défi.

Le sesqui-carré réclame le mûrissement, mais doit cependant se résoudre pour ne pas pourrir dans le sacrifice ou l’inaction. L’embarras qu’il implique entre les fonctions planétaires en jeux requiert de multiplier les alternatives pour ne pas corrompre les potentiels qu’elles portent. Lorsqu’un tel aspect est présent dans la carte du ciel, la tentation de ne pas répondre à la problématique qu’il soulève est forte, toutefois, c’est en raisonnant l’expérience et en cherchant la voie du milieu que s’ouvre l’éventail de possibilités de cette configuration.

Par exemple, imaginons un trioctile entre Venus et Jupiter. Dans ce contexte, on remarquera qu’il existe un dilemme entre les préférences intimes, la sensibilité propre et le désir de conformité aux principes ayant cours dans le monde extérieur. Les goûts personnels ne cadrent pas avec le besoin d’adhésion aux modes et coutumes qui permettent de trouver une place dans l’organisation sociale. Il y a là un tiraillement, car d’un côté les nécessités poussent à choisir comment s’insérer dans le monde et en même temps, il faut faire face au défi d’un potentiel rejet face à l’expression d’inclinations personnelles.

Cette thématique peut être complétement sclérosante, et faire le choix de la marginalisation par le biais de penchants intimes ou celui de renier une sensibilité particulière pour convenir aux schémas moraux ambiants ne peut entraîner que des souffrances conduisant peu à peu à un enlisement des plus décourageants. Alors que faire pour dépasser ce dilemme qui ne propose que des difficultés dans les sacrifices qu’il implique ?

Apprendre à créer de nouvelles possibilités et choisir la troisième voie, celle qui ne reprend aucun des culs-de-sac offerts par la binarité de l’équation initiale. Pour reprendre les termes de l’exemple, ne pas décider d’éteindre ses dispositions particulières pour se normaliser, et ne pas opter non plus pour l’isolement qu’impose des préférences intolérées par la communauté morale. Le défi ici est donc donné par le fait de ne pas sacrifier une tendance ou une position, mais de choisir la possibilité qui permettra de combiner ce qui par essence paraît inconciliable.

En effet, plutôt que de se marginaliser, se battre ou revendiquer pour que les modes ou les mœurs évoluent ; plutôt que de se rendre malade de frustration pour coller à l’étiquette d’un ordre bien-pensant, faire bouger les lignes des hiérarchies mondaines ou morales et démontrer en quoi elles nécessitent de gagner en flexibilité, en ouverture. Incarner la différence sensible qui permet d’humaniser les règles du bon vivre ensemble, sans en offenser pourtant le bien-fondé. Voilà ce qui ressemble à une mission honorable, plutôt qu’à un abandon ou une obligation intime.

En transit, cet aspect relève donc de la mise en perspective de dilemmes à résoudre.

Pour ma part je travaille avec cet aspect et j’utilise un orbe de 1,5°. En ce qui concerne les transits, je prends 1°.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Travailler le sesqui-carré   - Page 2 Profil11
Travailler le sesqui-carré   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Travailler le sesqui-carré
Travailler le sesqui-carré   - Page 2 I_icon_minipost_participateLun 13 Fév 2023 - 19:02

Cheliel merci pour ton apport, je vais lire cela tranquillement.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


Travailler le sesqui-carré   - Page 2 Profil11
Travailler le sesqui-carré   - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Travailler le sesqui-carré
Travailler le sesqui-carré   - Page 2 I_icon_minipost_participate

Revenir en haut Aller en bas
 

Travailler le sesqui-carré

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News



" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~
~Vidéos~
Travailler le sesqui-carré   - Page 2 Pierre12 Travailler le sesqui-carré   - Page 2 Notes-11
~Musique pour Relaxer~