Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion




Ciel à l'instant


Astrodienst

Astrocarillon
Les 4 déesses


Le Deal du moment :
Dates stocks PS5 : consoles en vente sur Carrefour et ...
Voir le deal

miserabilisme et victimisme I_icon11Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visitemiserabilisme et victimisme I_icon11Voir ses messagesmiserabilisme et victimisme I_icon11Voir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 miserabilisme et victimisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité

miserabilisme et victimisme Profil11
miserabilisme et victimisme Empty
MessageSujet: miserabilisme et victimisme
miserabilisme et victimisme I_icon_minipost_participateJeu 30 Avr 2015 - 7:47

Le misérabilisme et le victimisme ne sont-elles pas les deux nouvelles mamelles de la France, avec un minoritarisme latent qui n'est pas encore bien défini?
La France ne va-t-elle pas disparaitre dans l'explosion ou l'implosion de toutes ces faiblesses à la face du monde?
Revenir en haut Aller en bas

arkania

arkania
°~ Modérateur ~°

miserabilisme et victimisme Profil11
miserabilisme et victimisme Empty
MessageSujet: Re: miserabilisme et victimisme
miserabilisme et victimisme I_icon_minipost_participateJeu 30 Avr 2015 - 10:50

Je ne crois pas bien "entendre" ce que tu exprime... ce misérabilisme et cette victimisation concerne quoi ou qui en France? doute2
J'ai juste constaté qu'on a des groupes de personnes qui geignent à propos de tout , se sentent dépassées et désorientées... et d'autres qui se montrent centrées, posées et détendues (bien plus que quand je vivais à Paris en permanence), j'ai fait des sourires à des gens dans le don, même en faisant leur boulot pèpère (Métro, par exemple) ... et j'ai vu des futurs "soignants" anxieux de leur image téléphone
Pour ce qui est de la disparition de la "FRANCE" , et bien je pense que tous les pays vont disparaître dans une Nation méli-mêlo, ça pourra prendre 10 , 20 ou 50 ans mais ça arrivera immanquablement : fin de l'ère tribale(régression) ou nationale pour entrer dans l'ère cosmique.

---------------------------
Les équations à résoudre dans le destin sont :
les évènements à vivre,
la souffrance à comprendre,
la connaissance à acquérir
l'important est, cependant, de bien vivre le présent...


Dernière édition par arkania le Ven 1 Mai 2015 - 1:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

miserabilisme et victimisme Profil11
miserabilisme et victimisme Empty
MessageSujet: Re: miserabilisme et victimisme
miserabilisme et victimisme I_icon_minipost_participateJeu 30 Avr 2015 - 17:31

disparition des nation, et des culture qui pourait se mélangé donc ? cela vas avec la mondialisation, mais comme tout prosséssus de "fusion de groupe", il y aura un model, et probablement des minorité non en accors avec ce model ce qui provoquera des divition.... je ne suis pas sur de bien comprendre, peut tu stp Arkania développé se que c'est l'aire cosmique ? merci :)
Revenir en haut Aller en bas

arkania

arkania
°~ Modérateur ~°

miserabilisme et victimisme Profil11
miserabilisme et victimisme Empty
MessageSujet: Re: miserabilisme et victimisme
miserabilisme et victimisme I_icon_minipost_participateVen 1 Mai 2015 - 1:13

Et bien l'ère cosmique, c'est la perception élargie de ce qu'on nomme "le monde"...
Imagine que du temps de CRO moignon, il ne percevait qu'avec ses sens, ce qu'il ne voyait pas n'existait pas...limite, il prenait pour ennemi toute personne qui ne sentait pas comme lui!! ensuite, on a perçu un peu plus large et on co notait de différent donc de dangereux, ceux qui
- n'avaient pas la même couleur de peau
- ne parlaient pas la même langue
- ne croyaient pas en les mêmes dieux...
Passer à l'ère cosmique , c'est entendre que la vie ne s'arrête pas à gaïa et qu'il existe d'autres formes d'existence, en dehors de la matière ou même de matière diverse et accepter qu'on fait TOUS partie de la même unité énergétique.. donc, plus nécessaire de montrer ses crocs ou son fric pour impressionner "l'ennemi", mais passer à une forme de collaboration pour mieux appréhender ce qu'on partage comme destin, ici et maintenant.

---------------------------
Les équations à résoudre dans le destin sont :
les évènements à vivre,
la souffrance à comprendre,
la connaissance à acquérir
l'important est, cependant, de bien vivre le présent...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

miserabilisme et victimisme Profil11
miserabilisme et victimisme Empty
MessageSujet: Re: miserabilisme et victimisme
miserabilisme et victimisme I_icon_minipost_participateVen 1 Mai 2015 - 11:11

@Arkania,

Que la France disparaisse, là n'est pas la question. Ce qui est important, il me semble, c'est la manière dont elle va disparaitre. De la même manière qu'une personne disparait, il est important qu'une personne disparaisse d'une belle manière, étant donné que cette disparition fera partie de son âme ultérieure.
Dans la pensée bouddhiste, la France et les territoires des nations ne sont que des illusions. Tout est illusion dans le bouddhisme car tout est impermanent.
Si je soulève les concepts de misérabilisme et de victimisme (voir de minoritarisme), c'est que ce sont des concepts passagers qui prennent, il me semble, un peu trop d'espace dans l'inconscient collectif, et qu'il serait simplement utile de les mettre un peu sur le devant de la scène pour les désamorcer. Ils peuvent être à mon avis des mécanismes mentaux, qui, s'il ne sont pas inspectés à la lumière de la conscience collective, peuvent faire d'éminent dégâts à tous les niveaux de la population qui en est affectée.

Pour ce qui est de la disparitions des nations et de la naissances plus généralisée d'être cosmique sur la Terre, je suis aussi bien en accord avec tes visions. Je n'aspire qu'à une élévation de la conscience collective pour qu'elle atteigne cet être. Je ne sais, si la manière d'y contribuer, est la bonne où la meilleure. Un dicton dit "tous les chemins mènent à Rome" et je comprend que "tout les chemins mènent à la libération des âmes". bouquet
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

miserabilisme et victimisme Profil11
miserabilisme et victimisme Empty
MessageSujet: Re: miserabilisme et victimisme
miserabilisme et victimisme I_icon_minipost_participateVen 1 Mai 2015 - 11:21

Pour ce qui est de la conscience cosmique, je crois qu'on va devoir attendre un peu. Nous sommes encore dans une société de l'exploitation fondée sur l'argent-roi. La disparition des frontières ne serait pas très bien venue dans ces conditions, il n'y a qu'à voir les dégâts que peuvent faire un grand marché transatlantique (en cours de négociation actuellement ahhhh )
Revenir en haut Aller en bas

arkania

arkania
°~ Modérateur ~°

miserabilisme et victimisme Profil11
miserabilisme et victimisme Empty
MessageSujet: Re: miserabilisme et victimisme
miserabilisme et victimisme I_icon_minipost_participateVen 1 Mai 2015 - 12:24

aurous a écrit:
@Arkania,

Que la France disparaisse, là n'est pas la question. Ce qui est important, il me semble, c'est la manière dont elle va disparaitre. De la même manière qu'une personne disparait, il est important qu'une personne disparaisse d'une belle manière, étant donné que cette disparition fera partie de son âme ultérieure.
Dans la pensée bouddhiste, la France et les territoires des nations ne sont que des illusions. Tout est illusion dans le bouddhisme car tout est impermanent.
Si je soulève les concepts de misérabilisme et de victimisme (voir de minoritarisme), c'est que ce sont des concepts passagers qui prennent, il me semble, un peu trop d'espace dans l'inconscient collectif, et qu'il serait simplement utile de les mettre un peu sur le devant de la scène pour les désamorcer. Ils peuvent être à mon avis des mécanismes mentaux, qui, s'il ne sont pas inspectés à la lumière de la conscience collective, peuvent faire d'éminent dégâts à tous les niveaux de la population qui en est affectée.

Pour ce qui est de la disparitions des nations et de la naissances plus généralisée d'être cosmique sur la Terre, je suis aussi bien en accord avec tes visions. Je n'aspire qu'à une élévation de la conscience collective pour qu'elle atteigne cet être. Je ne sais, si la manière d'y contribuer, est la bonne où la meilleure. Un dicton dit "tous les chemins mènent à Rome" et je comprend que "tout les chemins mènent à la libération des âmes". bouquet

je suis d'accord sur le principe, accepter cette future dissolution évacuerait de fait le chaos de la résistance ... Malheureusement ... ou non, le choix ne m'appartient pas, et c'est le collectif qui prévaut . C'est ce que des personnes conscientes et volontaires font et feront , croient et croiront , sont et seront en attendant ces mutations qui fera la différence.
- croire en le meilleur dans l'instant présent
- agir sans contraindre ni forcer l'autre à prendre une opinion pour définitive
- écouter et échanger en aimant ce que l'autre à de plus irritant : on ne change qu'une fois qu'on s'est accepté tel que l'on est

---------------------------
Les équations à résoudre dans le destin sont :
les évènements à vivre,
la souffrance à comprendre,
la connaissance à acquérir
l'important est, cependant, de bien vivre le présent...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

miserabilisme et victimisme Profil11
miserabilisme et victimisme Empty
MessageSujet: Re: miserabilisme et victimisme
miserabilisme et victimisme I_icon_minipost_participateVen 1 Mai 2015 - 14:45

Electrode a écrit:
Pour ce qui est de la conscience cosmique, je crois qu'on va devoir attendre un peu. Nous sommes encore dans une société de l'exploitation fondée sur l'argent-roi. La disparition des frontières ne serait pas très bien venue dans ces conditions, il n'y a qu'à voir les dégâts que peuvent faire un grand marché transatlantique (en cours de négociation actuellement ahhhh )

Tu as toujours de grands yeux ouverts sur le monde, c'est vraiment encourageant... merci pour "l'argent-roi" dans cette pseudo-effervescence de spiritualité où la possessivité reste très souvent sous-jacente et pernicieuse. applaudi smack Electrode même si je suis un pur et dur hétéro qui a beaucoup de respect et de compassion pour les homos (je parle en général, ne sachant pas ton obédience sexuelle) dès l'instant qu'ils ne me sautent pas dessus... Wink Very Happy
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

miserabilisme et victimisme Profil11
miserabilisme et victimisme Empty
MessageSujet: Re: miserabilisme et victimisme
miserabilisme et victimisme I_icon_minipost_participateSam 4 Juil 2015 - 1:11

Sous couvert de spiritualité, arkania et aurous vous prônez-là une idéologie mondialiste complètement affreuse comme si les nations n'avaient pas de sens. Cela ne m'étonne pas aurous que tu ai été choqué par moi la dernière fois, je comprends mieux vu ta philosophie. Vous niez les différences de culture, les traditions, les mentalités différentes et j'en passe, vous rêvez d'un monde parfait, d'un Paradis sur terre, vous êtes trop idéalistes. Vous l'avez compris, je suis complètement à l'opposé de votre façon de penser.
Si c'est ça la spiritualité et bien je préfère continuer à m'en passer.
Revenir en haut Aller en bas

Venusie

Venusie

miserabilisme et victimisme Profil11
miserabilisme et victimisme Empty
MessageSujet: Re: miserabilisme et victimisme
miserabilisme et victimisme I_icon_minipost_participateSam 4 Juil 2015 - 1:26

Electrode a écrit:
Pour ce qui est de la conscience cosmique, je crois qu'on va devoir attendre un peu. Nous sommes encore dans une société de l'exploitation fondée sur l'argent-roi. La disparition des frontières ne serait pas très bien venue dans ces conditions, il n'y a qu'à voir les dégâts que peuvent faire un grand marché transatlantique (en cours de négociation actuellement ahhhh )

Pas mieux dit Electrode, je ne crois pas à cette société où tous les humains sont frères. C'est même tout le contraire qui se passe en ce moment, par exemple, en Italie avec les clandestins qui agressent les Italiens chez eux. C'est respectueux comme comportement ça ? Non, il y a des limites à ne pas franchir. Quand une personne se fait violenter chez elle de façon gratuite par un étranger qui vient mettre les pieds sur la table sans lui demander son avis de façon polie, elle est en droit de le foutre dehors. A la différence des étrangers qui savent demander poliment l’hospitalité sans faire des excès.

Donc la fraternité humaine totale, ce n'est pas encore pour le XXIème siècle vu ce qui se passe en Europe et le bazar au Moyen-Orient. Comprenne qui pourra le sens général de ce que je dis.
Revenir en haut Aller en bas

Venusie

Venusie

miserabilisme et victimisme Profil11
miserabilisme et victimisme Empty
MessageSujet: Re: miserabilisme et victimisme
miserabilisme et victimisme I_icon_minipost_participateSam 4 Juil 2015 - 1:34

aurous a écrit:
Le misérabilisme et le victimisme ne sont-elles pas les deux nouvelles mamelles de la France, avec un minoritarisme latent qui n'est pas encore bien défini?
La France ne va-t-elle pas disparaitre dans l'explosion ou l'implosion de toutes ces faiblesses à la face du monde?

Je t'invite à lire dans la Bible ( je n'invente rien hein laugh ), de ce qui s'est passé la dernière fois où les hommes vont voulu former une seule nation, une seule langue et etc. Ils ont voulu faire la Tour de Babel pour atteindre Dieu. Celui-ci voyant le fou orgueil des hommes comme Il le pensait, les a divisés en plusieurs tribus, clans, nations. C'est comme ça que les guerres ont commencé.

Même si ça s’unifiait un jour en une seule culture, une seule race et etc comme vous le pensez, tout se divisera à nouveau parce que c'est une loi naturelle. Les mondes naissent et se différencient toujours : la Terre n'est pas pareille que Jupiter, notre Soleil avec une autre étoile et etc. C'est exactement la même chose avec nos races, nos cultures et nos langues. La vraie richesse du monde est là, dans la très grande diversité des cultures, langues et peuples. Je ne m'ennuierais jamais dans un monde où il y a différents peuples intéressants à rencontrer, mais je m’ennuierais clairement dans un monde trop uniformisé où tout le monde se ressemble trop et pense pareil.

pouf

Revenir en haut Aller en bas

àpeuprès

àpeuprès

miserabilisme et victimisme Profil11
miserabilisme et victimisme Empty
MessageSujet: Re: miserabilisme et victimisme
miserabilisme et victimisme I_icon_minipost_participateSam 4 Juil 2015 - 7:27

...oups....réponse partie......en galaxies...? lol

( pour résumer , nous sommes à égalité dans notre expression de vie à telle galaxie , à la fleur , la pierre l'atome le quark...et leurs infinies subdivisons , sauf que nous , nous pouvons en avoir une certaine conscience , et que cette conscience devrait permettre que l'on rende mieux compte , qu'on témoigne , de ce lien qu'on pressent entre chaque "infimité" ou parcelle d'espace temps
donc qu'on se décentre , au lieu de rester centré par la râlerie , la victimisation , râlerie que j'adore par ailleurs lol , puisqu'elle me fait pester en fait très vite contre moi-même et que cela m'incite rapidement et svt à me décentrer , justement...)
Revenir en haut Aller en bas

arkania

arkania
°~ Modérateur ~°

miserabilisme et victimisme Profil11
miserabilisme et victimisme Empty
MessageSujet: Re: miserabilisme et victimisme
miserabilisme et victimisme I_icon_minipost_participateDim 5 Juil 2015 - 15:39

Tiens, je n'avais pas lu les semonces...

oui, VENUSIE et JEANPIERRE, j'entends, j'entends que vous avez peur... mais la peur n'empêche pas le danger dont acte
Le monde à toujours changé et continuera de changer avec ou sans votre bénédiction...ni même la mienne, d'ailleurs!
Et avant qu'il ne soit différenciés : races, pays, nations-drapeau, tribus , famille, nous étions tous un . La culture n'est qu'une vague réminiscence de choses qui ont une importance pour la ré-union, un espèce de puzzle qui n'a pour but que d'être reconstruit... mais c'est juste ... mon avis sur la question.

---------------------------
Les équations à résoudre dans le destin sont :
les évènements à vivre,
la souffrance à comprendre,
la connaissance à acquérir
l'important est, cependant, de bien vivre le présent...
Revenir en haut Aller en bas

Venusie

Venusie

miserabilisme et victimisme Profil11
miserabilisme et victimisme Empty
MessageSujet: Re: miserabilisme et victimisme
miserabilisme et victimisme I_icon_minipost_participateDim 5 Juil 2015 - 18:41

@ Arkania

Sans vouloir te manquer de respect, qu'est-ce qui te permet de dire que j'ai peur ? De même que Jean-Pierre ? Tu n'en sais rien de ce qu'on ressent comme émotion à distance. Tu ne peux pas nous juger sur quelques lignes comme ça et je pense sincèrement même si je reconnais ta sagesse dans d'autres domaines, c'est une mauvaise idée de nous juger à l'aune de nos écrits.

Ce que je disais plus haut, c'est qu'il y a eu des époques reculées où tout était Un mais ça s'est encore divisée. Et plusieurs fois, ce n'est pas la première fois ni la dernière que des civilisations ont tenté de tout unifier pour la paix, avant de s'effondrer dans des guerres intestines en une multitude de tribus et nations. C'est un cycle qui ne cesse jamais comme la Roue du Temps.

Les Empires finissent par trépasser, c'est hélas un fait historique sur des bases concrètes et archivées depuis des siècles. Soyons sérieux et je dis ça pour moi, Arkania, si dans quelques siècles, il y a une civilisation qui sera terrienne et unie, qui va coloniser d'autres planètes, ça sera clairement un Empire. Mais comme tout Empire, ça finira par exploser en mille morceaux tôt ou tard pour se différencier en différentes civilisations planétaires, et qui sait se sub-diviseront en plusieurs nations sur une planète.

C'est la même chose que j'observe dans la nature avec les espèces dites endémiques, qui sont propres à chaque île, à chaque continent. Y compris pour les races. Pourquoi toutes ces différences et pourquoi existent-elles maintenant, et ce depuis des milliers d'années ? La sagesse veut qu'il est bon de préserver les différences, des cultures et des peuples. Que chacun ait sa place dans ce monde sans tout tenter de se livrer à quelques mélanges forcés dans Dieu sait quelle éprouvette, du genre mélanger l'humain avec une vache. Ok oui je sais que j'exagère, mais c'est pour te donner une idée de quoi nous risquons de perdre comme richesses sur Terre ( espèces, races d'animaux et etc, langues et cultures et etc ). Accepter la différence de l'autre, des autres cultures sans chercher à les effacer ni les exterminer, c'est le début de la vraie tolérance et de la véritable sagesse. Wink

L'ère dont vous parlez, je la vois ainsi : une mondialisation heureuse où tout le monde sera capable de respecter les frontières sans chercher à tuer ni effacer les cultures des gens qui sont différents de vous et de moi. Ni à piller les ressources d'autrui pour qu'ils vous le vendent. Une paix par le commerce est tout à fait possible pour peu que les hommes soient plus instruits et moins bêtes, moins fanatiques religieux aussi. Ce qui n'est malheureusement pas le cas à notre époque. Et que l'ONU soit remplacé par autre chose de plus fiable, parce que là le machin, c'est n'importe quoi en ce moment pour le système de votes.



Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

miserabilisme et victimisme Profil11
miserabilisme et victimisme Empty
MessageSujet: Re: miserabilisme et victimisme
miserabilisme et victimisme I_icon_minipost_participateLun 6 Juil 2015 - 9:07

arkania a écrit:

je suis d'accord sur le principe, accepter cette future dissolution évacuerait de fait le chaos de la résistance ... Malheureusement ... ou non, le choix ne m'appartient pas, et c'est le collectif qui prévaut . C'est ce que des personnes conscientes et volontaires font et feront , croient et croiront , sont et seront en attendant ces mutations qui fera la différence.
- croire en le meilleur dans l'instant présent
- agir sans contraindre ni forcer l'autre à prendre une opinion pour définitive
- écouter et échanger en aimant ce que l'autre à de plus irritant : on ne change qu'une fois qu'on s'est accepté tel que l'on est
Merci Arkania up
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

miserabilisme et victimisme Profil11
miserabilisme et victimisme Empty
MessageSujet: Re: miserabilisme et victimisme
miserabilisme et victimisme I_icon_minipost_participateLun 6 Juil 2015 - 9:28

Il est normal d'avoir peur du changement surtout si celui-ci évoque une dissolution de l'être ou l'abandon d'une chose.
La différence entre une personne spirituelle et une personne matérielle est là. La personne spirituelle n'a pas peur de perdre quelque chose car elle sait que rien ne lui appartient fondamentalement. La personne matérielle (ou matérialiste) a peur de perdre quelque chose (et même beaucoup) car elle s'attache à la croyance que les choses lui appartiennent.

On dit souvent que l'amour, c'est donner. Or un être spirituel ne peut donner car il sait que rien ne lui appartient. Il ne fait que partager. Donner, c'est apprendre surtout à se dépouiller de la croyance de l'attachement. ange
L'amour n'est qu'une fusion spirituelle des âmes et des énergies et pas seulement un processus d'échange uniquement de la matière. Par contre si on appréhende les objets matériels comme de l'énergie pure, on comprends que tous les objets matériels sont de l'énergie malléable qui est voué à disparaitre dans l'univers des concepts, d'où , d'ailleurs, il sont issus. D'où cette illusion de l'appartenance qui est éphémère. Par contre je comprends que cela fasse un peu mal de se détacher de ses objets matériels-énergies (e=mc2), quand on y est pas préparer. C'est d'ailleurs l'utilité de ce message, de préparer les âmes au détachement ultérieur et dommageable afin de mieux être apaisé quand il survient un beau jour. méditation
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

miserabilisme et victimisme Profil11
miserabilisme et victimisme Empty
MessageSujet: Re: miserabilisme et victimisme
miserabilisme et victimisme I_icon_minipost_participateLun 6 Juil 2015 - 10:06

Pour comprendre qu'un corps physique n'est pas que de la matière, il est important de l'imager en un succession d'atomes qui sont comme des systèmes solaires et qui sont des particules d'énergie.
Cette succession d'atomes agencée de manière harmonieuse forment l'objet matériel. La même succession d'atomes agencée de manière chaotique ne forme aucun objet matériel et pourtant, ce sont les mêmes atomes et la même quantité de matière et d'énergie si on prend dans les deux cas chaque atome un à un. Et dans ces deux cas, objet et non objet sont de la pure énergie dont l'un est visible et l'autre n'existe pas en tant qu'objet matériel.
Pour notre corps physique, cela fonctionne de la même manière. Nous sommes donc déjà de la pure énergie qui devrait développer d'avantage son propre agencement de particules d'énergie pour atteindre une plus grande harmonie intérieure et par là même extérieure. bouquet
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

miserabilisme et victimisme Profil11
miserabilisme et victimisme Empty
MessageSujet: Re: miserabilisme et victimisme
miserabilisme et victimisme I_icon_minipost_participateLun 6 Juil 2015 - 10:26

Tout est lié dans l'univers par des liens invisibles qui nous dépassent en compréhension. Ce n'est pas parce qu'on ne voit pas une chose et qu'on ne comprends pas une chose qu'elle n'existe pas. L'astrologie est donc partie intégrante de tout et de l'univers. Quand on agit sur une partie de l'univers, on agit sur tout l'univers, jusqu'à ces confins dans l'infiniment grand comme dans l'infiniment petit. L'astrologie est une science-art de l'analogie qui déjà intègre la notion d'interdépendance de toute chose et la notion de mondes imbriqués tels les poupées russes. Faire de l'astrologie, c'est agir sur tout les autres domaines. Il n'existe aucune limite de passerelles entre l'astrologie et tout autre domaine. Comme il existe aucune limite de passerelles entre tous les domaines. L'art, la science, l'histoire, etc... sont des domaines imbriqués entre eux aux passerelles infinies. Quand on agit sur un domaine on agit sur tous les domaines. Alors ne croyez pas que quand vous faites de l'astrologie, vous ne faites pas de la médecine, de l'histoire, et de la physique nucléaire. En fait, vous agissez sur tout, alors faites de l'astrologie en sachant cela et votre bien-être et votre harmonie intérieure ne peut que s'accroitre. ange
Revenir en haut Aller en bas

Ginger

Ginger

miserabilisme et victimisme Profil11
miserabilisme et victimisme Empty
MessageSujet: Re: miserabilisme et victimisme
miserabilisme et victimisme I_icon_minipost_participateLun 6 Juil 2015 - 11:03

miserabilisme et victimisme Passin10

rijaune
Revenir en haut Aller en bas

capitolin

capitolin

miserabilisme et victimisme Profil11
miserabilisme et victimisme Empty
MessageSujet: Re: miserabilisme et victimisme
miserabilisme et victimisme I_icon_minipost_participateLun 6 Juil 2015 - 11:05

aurous a écrit:
Il est normal d'avoir peur du changement surtout si celui-ci évoque une dissolution de l'être ou l'abandon d'une chose.
La différence entre une personne spirituelle et une personne matérielle est là. La personne spirituelle n'a pas peur de perdre quelque chose car elle sait que rien ne lui appartient fondamentalement. La personne matérielle (ou matérialiste) a peur de perdre quelque chose (et même beaucoup) car elle s'attache à la croyance que les choses lui appartiennent.

Bof bof ...
Pas d'accord .
La quasi totalité des croyances "spirituelles" sont fondées sur des peurs irrationnelles.
Les "matérialistes" se limitent aux peurs rationnelles .
La peur de l'enfer , les peurs fondées sur les superstitions , la peur du diable , la peur de la punition etc...
Surtout la peur est a priori une émotion utile et nécessaire .
Ce sont les peurs irrationnelles et envahissantes qui sont inhibitrices .
Mais heureusement qu'on a peur de la mort ! Cela nous évite de laisser nos enfants traverser les rues au feu vert

aurous a écrit:
On dit souvent que l'amour, c'est donner. Or un être spirituel ne peut donner car il sait que rien ne lui appartient.

Mais on peut donner des choses sans rien perdre : donner de l'affection , de la connaissance etc....


aurous a écrit:
Il ne fait que partager. Donner, c'est apprendre surtout à se dépouiller de la croyance de l'attachement. ange
L'amour n'est qu'une fusion spirituelle des âmes et des énergies et pas seulement un processus d'échange uniquement de la matière. Par contre si on appréhende les objets matériels comme de l'énergie pure, on comprends que tous les objets matériels sont de l'énergie malléable qui est voué à disparaitre dans l'univers des concepts, d'où , d'ailleurs, il sont issus. D'où cette illusion de l'appartenance qui est éphémère. Par contre je comprends que cela fasse un peu mal de se détacher de ses objets matériels-énergies (e=mc2), quand on y est pas préparer. C'est d'ailleurs l'utilité de ce message, de préparer les âmes au détachement ultérieur et dommageable afin de mieux être apaisé quand il survient un beau jour. méditation

Pas du tout d'accord !
J'aime mon chien , j'ai de l'attachement pour lui .
Je ne vois pas pourquoi , parce qu'il va probablement mourir avant moi et que je vais en souffrir , et que cette souffrance sera du au lien d'attachement très fort je vais me priver de tout lien d'attachement pour cet animal et de tout le bonheur que me provoque cet attachement .

Je sais que pour le Dalai Lama , la sagesse c'est de pouvoir regarder la mort de son propre enfant avec le même détachement qu'une vague sur la plage . Et bien moi cela m'horrifie !


bouquet
Revenir en haut Aller en bas

magiel

magiel

miserabilisme et victimisme Profil11
miserabilisme et victimisme Empty
MessageSujet: Re: miserabilisme et victimisme
miserabilisme et victimisme I_icon_minipost_participateLun 6 Juil 2015 - 13:32

très intéressant Aurous ......... sunny
ça me fait entrevoir la différence entre la CROYANCE et la FOI !

Aurous écrit: a écrit:
Il ne fait que partager. Donner, c'est apprendre surtout à se dépouiller de la croyance de l'attachement. ange
L'amour n'est qu'une fusion spirituelle des âmes et des énergies et pas seulement un processus d'échange uniquement de la matière.
Revenir en haut Aller en bas

Venusie

Venusie

miserabilisme et victimisme Profil11
miserabilisme et victimisme Empty
MessageSujet: Re: miserabilisme et victimisme
miserabilisme et victimisme I_icon_minipost_participateLun 6 Juil 2015 - 15:58

@ Capitolin

Je suis exceptionnellement d'accord avec toi et merci de remettre les pendules à l'heure, il y en avait besoin là.

Capitolin a écrit:
Je sais que pour le Dalai Lama , la sagesse c'est de pouvoir regarder la mort de son propre enfant avec le même détachement qu'une vague sur la plage . Et bien moi cela m'horrifie !

Tout à fait, même réaction que toi Capitolin, rien n'efface la douleur de la perte d'un enfant. Le Dalaï Lama n'en a pas eu et ne sait pas ce que c'est de perdre un enfant voire un proche. Quand on ressent la douleur de la perte d'un proche même pour un deuil de 3 jours et 3 nuits comme chez les Indiens d'Amérique du nord, ou de quelques mois en Europe, prouve que l'humain sait ce que c'est l'amour et de chérir quelqu'un, quand il perd quelqu'un. C'est quelque chose d'inné en nous. La religion/ culture chrétienne enseigne la compassion c'est à dire percevoir la souffrance d'autrui, souffrir avec lui pour donner l'amour à la personne souffrante pour l'en relever. C'est l'essence de notre humanité. Le bouddhisme n'enseigne pas ça du tout et ne peut pas comprendre ça.

Et pour ta petite culture perso si tu apprécies d'apprendre Capitolin, le bouddhisme pousse au détachent parce qu'à la base, les asiatiques sont des peuples extrêmement matérialistes et il suffit de regarder comment sont les Chinois actuels pour comprendre comment ils fonctionnent sans le bouddhisme. Et pourtant, c'est une religion qui leur est utile car elle leur est nécessaire. Quant à nous les Européens, le christianisme a prospéré parce que nous étions trop sanguinaires et barbares dans l'Antiquité, où la vie d'un esclave ne valait pas beaucoup pour les maîtres et etc. Je complète ton post en ce sens. Wink
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

miserabilisme et victimisme Profil11
miserabilisme et victimisme Empty
MessageSujet: Re: miserabilisme et victimisme
miserabilisme et victimisme I_icon_minipost_participateLun 6 Juil 2015 - 23:36

Venusie a écrit:
C'est l'essence de notre humanité. Le bouddhisme n'enseigne pas ça du tout et ne peut pas comprendre Wink
c'est sûr que le boudhisme ne parle jamais de compassion ! Comme si le christ et bouddhisme n'était les deux faces d'une même pièces, celui des pauvres et celui des riches ! Par ailleurs le détachement ne signifie pas ignorer sa vie mais au contraire la connaitre de a à z.
Revenir en haut Aller en bas

zouzou7

zouzou7

miserabilisme et victimisme Profil11
miserabilisme et victimisme Empty
MessageSujet: Re: miserabilisme et victimisme
miserabilisme et victimisme I_icon_minipost_participateLun 6 Juil 2015 - 23:48

la victimisation c'est trés Neptune , on la retrouve dans le christianisme, et Pluton également bourreau ou victime, c'est selon...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

miserabilisme et victimisme Profil11
miserabilisme et victimisme Empty
MessageSujet: Re: miserabilisme et victimisme
miserabilisme et victimisme I_icon_minipost_participateMar 7 Juil 2015 - 4:27

Vénusie à propos de culture je trouve très intéressant ce que tu as dis à propos du bouddhisme et le matérialisme des chinois chose que j'ignorais totalement si tu as un ouvrage à proposer je suis preneuse je veux mieux connaitre cette race et religion? (même je suis un peu en retard tout de même)
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


miserabilisme et victimisme Profil11
miserabilisme et victimisme Empty
MessageSujet: Re: miserabilisme et victimisme
miserabilisme et victimisme I_icon_minipost_participate

Revenir en haut Aller en bas
 

miserabilisme et victimisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News



" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~
~Vidéos~
miserabilisme et victimisme Pierre12 miserabilisme et victimisme Notes-11
~Musique pour Relaxer~