Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiFAQRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion






Ciel à l'instant


Éphémérides


Position actuelle des planètes

Astrodienst

Astrocarillon
Les 4 déesses


Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteVoir ses messagesVoir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 masculin feminin et éléments

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Invité

Invité

MessageSujet: masculin feminin et éléments
Ven 26 Sep 2014 - 9:15

Rappel du premier message :

Je propose de considérer comme différence principale entre signes masculins et signes féminins celle-ci :

Les signes masculins sont des signes exogènes. Ils vont rechercher ce qui est extérieur à leur système. C'est ainsi que ce sont des signes énergétiques (feu/air). Les signes de feu signifient une grande énergie d'action, basé sur un désir de faire quelque chose de nouveau. Les signes d'air sont des signes d'association.

Les signes féminins sont des signes endogène. Ils vont rechercher ce qui est à l'intérieur de leur système (terre/eau). C'est ainsi que ce sont des signes qui consistent à une intériorité. Les signes de terre recherchent à ordonner les choses alors que les signes d'eau recherchent un lien de dépendance avec l'extérieur.
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage

Arvida

avatar

MessageSujet: Re: masculin feminin et éléments
Mar 23 Fév 2016 - 21:08

Electrode_CB a écrit:

Ce que tu ne comprends pas, c'est que tout est une construction sociale : ton langage et donc tous les concepts que tu utilises est une construction sociale (et donc toute ta pensée). En philosophie, on peut dire que la notion de réalité ne peut se comprendre QUE comme un rêve collectif (c'est aussi ce que disent certains physiciens). Vouloir apauvrire le langage est très grave pour les démocraties et la pensée critique humaine. A ce sujet, on peut très bien dire que la distinction entre armes à feu et jouets n'est qu'une construction sociale, n'empêche, je peux accepter qu'un enfant joue avec des jouets mais pas avec des armes à feu et cela, quelque soit le nombre d'abr.... franc-maçons qui me diront le contraire.

Ah si je l'ai compris ! Je te l'ai dit, je sais que le genre est "utile" à la société et aux personnes... après si on rêve un peu on pourrait imaginer un futur où l'on aurait totalement déconstruit la notion de genre..
Mais justement avec l'exemple que tu me donnes : on refuse aux enfants l'accès aux armes à feu car c'est dangereux.. Le langage c'est utile pour se comprendre.. le genre n'est pas utile en soi, il n'est utile que parce qu'on a fabriqué un besoin de genre. Et le manque de genre n'est pas dangereux non plus. Ce qui est dangereux, c'est vrai, c'est de retirer d'un seul coup des notions internalisées pendant des siècles dans notre société. Mais j'aime à penser que ça pourrait se faire petit à petit, peut-être pas en détruisant le concept de genre mais en le rendant beaucoup moins strict, en montrant qu'il est possible d'être transgenre (voire non-binaire), qu'on n'est pas cantonnés au genre que l'on nous a assigné à notre naissance à un simple regard sur notre appareil génital. Aussi déconstruire ces "gender roles" dont je parlais, pour bénéficier au féminisme, que ce soit pour combattre la misogynie ou l'hypermasculinisme de la société qui fait que un homme qui pleure est mal vu, un homme qui prend soin de son apparence est mal vu, un homme "faible" est mal vu.. mais de toute façon l'hypermasculinisme est lié à la misogynie car assimilation à une femme.. enfin bref
Des réformes douces, pas la révolution ! lol
Revenir en haut Aller en bas

Electrode

avatar

MessageSujet: Re: masculin feminin et éléments
Mar 23 Fév 2016 - 21:20

Arvida a écrit:
Aussi déconstruire ces "gender roles" dont je parlais, pour bénéficier au féminisme, que ce soit pour combattre la misogynie ou l'hypermasculinisme de la société qui fait que un homme qui pleure est mal vu, un homme qui prend soin de son apparence est mal vu, un homme "faible" est mal vu.. mais de toute façon l'hypermasculinisme est lié à la misogynie car assimilation à une femme.. enfin bref
Des réformes douces, pas la révolution ! lol
ok, mais il faut s'en prendre aux véritables causes de ces problèmes... que les transgenres soient reconnus, que les femmes ne reçoivent plus des préjugés comme quoi elles seraient moins performantes que les garçons, ça me semble préférable que de reprogrammer la société comme si tout n'avait été qu'une imbécilité.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: masculin feminin et éléments
Mar 23 Fév 2016 - 21:46

Arvida, je ne sais si vous avez raison ou tort, mais je ne comprends plus rien à votre discours. Pourriez-vous mettre un peu de sensibilité, de clarté, de liants instinctifs, de raisonnements construits, de synthèse dans vos propos au lieu de déblatérer un monceau de mots juxtaposés aux autres qui n'expriment plus rien de bien compréhensible pour mon esprit. Je n'arrive plus à rentrer dans votre imaginaire conceptuel et finalement comprendre votre message. C'est sans doute bien dommage.
Revenir en haut Aller en bas

Arvida

avatar

MessageSujet: Re: masculin feminin et éléments
Mar 23 Fév 2016 - 22:26

@Plume: qu'est-ce que vous ne comprenez pas ? Comme je suis très sensibilisée à ces sujets de genre, sexualité etc ça devient évident pour moi et j'ai parfois du mal à faire la part des choses. En plus c'est assez laborieux à expliquer..
Si vous voulez je peux redonner les "grandes lignes" vite fait, et vous me dites quel point vous n'avez pas compris.
- Il y a une différence entre genre et "sexe biologique". Le "sexe biologique", selon la médecine, définit si l'on est mâle ou femelle. Le genre est un concept subjectif et intuitif personnel. Par exemple quelqu'un de "biologiquement mâle" (à qui on a assigné le sexe masculin à la naissance) peut se sentir femme. Femme est donc son genre (ou "sexe social" comme l'appelait les féministes du XXe)
- Le genre n'existe pas en soi car c'est une construction sociale (comme l'argent, la grammaire etc)
- Le "sexe biologique" n'existe pas non plus et est une construction sociale également. On a l'impression que c'est une "réalité scientifique" mais les tests scientifiques qui sont censés donner le sexe d'une personne sont peu fiables.
- L'homme et la femme sont différents au niveau corporel et émotionnel, mais cela est dû à la misogynie qui s'opère depuis le début de l'humanité où la femme (à cause de ses grossesses et menstruations) devaient rester "à la maison" tandis que l'homme pouvait aller conquérir le monde. Au niveau de l'évolution, ça a fait que la femme est devenu plus menue que l'homme par exemple (-> Le Deuxième Sexe par Simone de Beauvoir)
- Notre société ne reconnaît l'existence que de deux genres: hommes et femmes. Mais de nombreuses autres sociétés reconnaissent plus de deux genres ("third gender", "two spirit"...) et on parle aujourd'hui de genres non-binaires, c'est-à-dire ni homme ni femme (entre autre)
- Notre société occidentale est très à cheval sur les catégories homme/femme, les petites boîtes dans lesquelles on nous met, qu'elle a crée tout un système autour de ces boîtes, le rôle des genres (ou "gender roles"). La femme reste à la maison, fait à manger etc, porte du rose, joue à la poupée etc. L'homme va travailler, ramène les sous, ne pleure pas, est fort et solide. Les gender roles sont très nocifs car cela mène à une pression sociale envers quiconque déroge aux étiquettes (ce clip vidéo le montre bien : https://www.youtube.com/watch?v=WNr3x1kVVEc)
- Un courant féministe appelé "radical feminism" (ou radfem) pense que le genre n'a été inventé que pour oppresser la femme, et donc qu'il faut l'éradiquer. (Ce courant peut être très discriminant envers les personnes trans, surtout les femmes trans car elles les considèrent comme des "hommes qui veulent être des femmes")
- Mais le genre, bien qu'artificiel, est très ancré dans la société. Que ce soit dans les gender roles, ou l'identité de genre, la transidentité (le fait d'être transgenre). Eliminer le genre d'un seul coup serait alors très compliqué et douloureux pour notre société. Mais on peut toujours lutter contre les stéréotypes de genre, la transphobie et la misogynie
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: masculin feminin et éléments
Mar 23 Fév 2016 - 23:42

Arvida, c'est déjà extrêmement plus clair.

Si l'on devait trancher sur la question de l'existence d'une frontière marquée entre deux types d'êtres vivants, il faudrait d'abord s'attacher aux définitions des mots mâles et femelles.

On s'apercevrait alors qu'il y a d'un côté un organe reproducteur fécondant et de l'autre un organe reproducteur récepteur. L'organe fécondant produisant de grandes quantités de cellules reproductrices mais de petites tailles et l'organe récepteur produisant de petites quantités de cellules reproductrices mais de plus grandes tailles.
Le sexe biologique ainsi défini, il faudrait alors s'attacher aux différences des hormones produites, ces dernières ayant une influence sur l'humeur ou le ressenti de l'être comme par exemple la testostérone.

Si alors ces humeurs ou émotions se distinguaient de manière bien singulières entre le mâle et la femelle alors on pourrait commencer à parler de genre masculin et féminin. Je vous vois déjà me rappeler que cette distinction parfois ne s'opère pas pour des raisons diverses et je vous l'accorde, mais je pense sincèrement que ce n'est pas le cas général. Et dans ce raisonnement il importe de discuter du cas général je crois.

La difficulté arrive lorsqu'on ajoute à cette catégorisation l'influence environnementale et surtout l'influence d'une humeur plus dominatrice d'un genre sur l'autre, amplifiant alors la frontière d'une manière artificielle et subjective. C'est ce que vous vouliez souligner je crois, c'est ce qui vous gêne dans la catégorisation en genres. Je suis d'accord avec vous, cela saute aux yeux et c'est bien évidemment pernicieux.

La conclusion...Laissons le cas général se complaire dans ses identités marquées et laissons les cas spécifiques s’épanouir dans leurs singularités. Il n'y a peut-être pas besoin d'une vérité absolue?
Revenir en haut Aller en bas
 

masculin feminin et éléments

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News



" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~
~Vidéos~
~Musique pour Relaxer~