Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion




Ciel à l'instant


Astrodienst


Le deal à ne pas rater :
Le Tome 41 de Berserk sort dans une semaine : faut-il craindre une ...
Voir le deal

Vénus-Pluton natal I_icon11Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteVénus-Pluton natal I_icon11Voir ses messagesVénus-Pluton natal I_icon11Voir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Vénus-Pluton natal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

aspirante poétesse

aspirante poétesse

Vénus-Pluton natal Profil11
Vénus-Pluton natal Empty
MessageSujet: Vénus-Pluton natal
Vénus-Pluton natal I_icon_minipost_participateDim 22 Juin 2014 - 7:14

Voici un texte qui décrit une conjonction Vénus-Pluton dans le thème natal. J'ai cependant une question : Comment l'interprète-t-on en signe et en maison?
Merci  smack 

http://valeriedarmandy.wordpress.com/2011/09/15/la-passion/


La passion vue par l’astrologie.


Quelles dispositions du thème natal exposent à plonger dans ce vortex émotionnel. Quelles structures peuvent cohabiter …
Dans passion sous entendons intensité ce qui implique dans le thème natal la présence de nombreux d’aspects, souvent étroits ou sans orbe, composant ensemble la fibre passionnelle. Tous ces aspects peuvent véhiculer plusieurs terrains. La condition sine qua non est naturellement un tempérament passionné, une tendance à être fusionnel dans la relation à l’autre, de possibles notions d’avidité, de possessivité mais aussi la possible peur de manquer de l’autre. Saturne, qui a priori n’aurait rien à faire dans les affaires passionnelles, amène pourtant des motivations liées à des craintes profondes, des situations de blocages antérieurs.

Afin que la magie de la passion opère, il faut réunir une connexion entre plusieurs aspects astrologiques dans les 2 thèmes et un instant « magique » ,celui des transits agissant sur les deux personnes. Pour la passion, aucun signe zodiacal ne sera plus favorisé qu’un autre : c’est tout le thème entier qui va s’exprimer.

On accorde souvent la passion à l’axe Taureau/Scorpion et surtout aux valeurs scorpions, le signe solaire ou un ascendant scorpion réveillant des forces plutoniennes. Le signe fixe du Taureau, par sa nature possessive répond à une envie d’avoir l’autre pour soi. Certaines signatures astrologiques caractéristiques appellent à la passion. Loin devant tous les autres aspects, arrive en tête l’envoûtante conjonction Vénus-Pluton à l’aura charismatique.

Vénus Pluton, la fascination.

Vénus-Pluton est le signal d’un amour projeté dans une grande dimension. L’expérience du corps et de l’esprit doivent atteindre un dépassement, le corps peut être esclave de sa prison de chair devant la particularité des sentiments. Indice clair d’une passion, celle-ci peut être vécue sur le plan psychique ou/et physique, l’aspect invite à changer de dimension et souffrir en traversant les étapes d’élévation des sentiments.
Selon le thème natal, une telle conjonction sera vécue sur divers plans, le plan mystique, la sublimation, le plan charnel et sexuel, ou parfois tout à la fois si l’aspect est dominant. La personne dotée de cet aspect le développera de différentes façons tout au long de son existence. Les énergies incandescentes de Pluton embrasent la chair de Vénus, les sens. Symptomatique de l’amour-fou, la conjonction agit sur le psychisme, l’invisible monde de Pluton attache la chair à lui.
Vénus et Pluton bâtissent une sorte de temple de la sexualité où peuvent être vécues les expériences érotiques les plus inédites .Les sentiments fusionnent avec la douleur d’aimer. Fascination du partenaire, séduction enivrante, amour obsessionnel, Vénus et Pluton conduisent dans les relations des plus intenses avec de possibles portes s’ouvrant vers les relations sado-masochisme cérébral ou/et physique. Sur fond d’exclusivité, d’exigences latentes, les forces plutoniennes installent une forme d’emprise. Par effet de conjonction Pluton entraine Vénus dans ses versants obscurs, l’amour et la mort peuvent se côtoyer symboliquement ou réellement.
Aimer en souffrant, souffrir par amour , aimer à la folie, aimer de manière mystique l’autre, sublimation de l’amour, sont autant de scénarios proposés. L’orientation sera donnée par les autres aspects environnants et l’emplacement de la conjonction Vénus-Pluton ( hors angularités ou non).

Un voyage intérieur transcendant attend celui ou celle qui possède cet aspect. Les liens ressentis par Vénus-Pluton permettent d’accéder à des relations d’une qualité exceptionnelle, captivantes, mais exposées aux transformations, avec des degrés nuancés de souffrance – selon directement le reste des aspects dans le thème. Si le thème collecte plusieurs notions passionnelles, on gravit une marche dans l’intensité. Encore faut-il que Pluton-Vénus soient localisés dans un endroit stratégique du ciel de naissance pour être vécu concrètement. Les 4 Angles I, X, IV et VII.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Vénus-Pluton natal Profil11
Vénus-Pluton natal Empty
MessageSujet: Re: Vénus-Pluton natal
Vénus-Pluton natal I_icon_minipost_participateDim 22 Juin 2014 - 10:26

Bonjour Aspirante Poétesse,

Je crois que cette description ne s'arrête pas à la conjonction. Dans mon thème de naissance j'ai un trigone (0°35' d'orbe) entre ces planètes, qui a lieu aux angles (MC, DS), et je reconnais beaucoup d'éléments de ma propre expérience dans l'analyse que tu as posté.

Pour répondre à ta question, je crois que les maisons interviennes avant le signe car c'est par leur intermédiaire que l'on pourra évaluer la force de l'aspect, qui je le crois prévaut sur le registre d'expression zodiacal.
Revenir en haut Aller en bas

frifri

frifri

Vénus-Pluton natal Profil11
Vénus-Pluton natal Empty
MessageSujet: Re: Vénus-Pluton natal
Vénus-Pluton natal I_icon_minipost_participateLun 23 Juin 2014 - 18:57

Perso. J'ai rencontre mon epoux lors du passage de pluton sur ma conjonction soleil venus en m4.passion dévorante qui m'a fait tout quitter pour lui.je n'ai pas pu resister!
Revenir en haut Aller en bas

Arnalt

Arnalt

Vénus-Pluton natal Profil11
Vénus-Pluton natal Empty
MessageSujet: Re: Vénus-Pluton natal
Vénus-Pluton natal I_icon_minipost_participateJeu 26 Juin 2014 - 20:04

Bonjour aspirante poétesse et merci pour ce texte à propos de la conjonction Vénus-Pluton dans un thème natal up. J'ai pu y trouver des éléments intéressants.

J'ai moi-même cette conjonction Vénus-Pluton dans mon thème, en Scorpion et en maison V, et les questions que tu poses à propos de l'interprétation de celle-ci m'intéressent. Par ailleurs, j'ai Vénus retro dans mon thème natal et il m'est difficile d'en connaître les implications...





Revenir en haut Aller en bas

aspirante poétesse

aspirante poétesse

Vénus-Pluton natal Profil11
Vénus-Pluton natal Empty
MessageSujet: Re: Vénus-Pluton natal
Vénus-Pluton natal I_icon_minipost_participateVen 27 Juin 2014 - 5:36

Salut Arnalt,
J'ai fait le tour de plusieurs sites pour recueillir de l'information sur cette conjonction, j'ai posé la question ailleurs. On m'a dit que c'était dur de l'interpréter sans interpréter le thème en entier.
Mais en fait, si on me demandait ici d'expliquer, selon mon vécu, ma propre définition de l'amour, j'en serait incapable. L'amour se vit. Et pourtant j'aime les mots... mais évoquer des concepts, ça serait réduire en des abstractions l'essentiel.
J'ai décidé de me pencher sur le couple Éros/Thanatos.
Étymologiquement, Éros, c'est le dieu grec de l'amour et Thanatos, de la mort.
Selon le Robert, dans le langage psychanalytique, Éros symbolise le désir donc la pulsion de vie opposée aux pulsions de mort (Thanatos). Tout ça, ça demeure quand même très abstrait, en tout cas pour moi, donc j'essaie de trouver ici et là des interprétations pour en faire ma propre interprétation. Sisyphe sur ton avatar peut représenter ces deux pulsions. Sisyphe souffre de pousser la pierre, mais chaque tentative de la stabiliser au sommet l'investit d'un espoir plus grand. C'est comme d'aimer à mort.
Si quelqu'un voulait partager sa propre interprétation d'Éros et de Thanatos ça serait apprécié.
Sur ce mercii et bonne nuit  Sleep 
Revenir en haut Aller en bas

Arnalt

Arnalt

Vénus-Pluton natal Profil11
Vénus-Pluton natal Empty
MessageSujet: Re: Vénus-Pluton natal
Vénus-Pluton natal I_icon_minipost_participateVen 27 Juin 2014 - 17:18

Effectivement aspirante poétesse, ça m'est également très difficile de décrire de tels sentiments, de telles émotions, si intenses et souvent contraires, qui viennent se conjuguer de manière complexe...Comme tu l'écris "l'amour se vit". Le couple mythologique d’Éros et de Thanatos constitue une excellente représentation de l'association de ces forces.

Par ailleurs, le lien que tu établis avec le châtiment de Sisyphe est très intéressant. On peut voir cela en effet. Je l'ai choisi comme avatar car je trouvais qu'il symbolisait parfaitement la période que je traverse, marquée par le difficile transit de Saturne...



Revenir en haut Aller en bas

aspirante poétesse

aspirante poétesse

Vénus-Pluton natal Profil11
Vénus-Pluton natal Empty
MessageSujet: Re: Vénus-Pluton natal
Vénus-Pluton natal I_icon_minipost_participateLun 30 Juin 2014 - 4:46

Un autre lien intéressant qui explique la conjonction :

http://www.astroariana.com/Venus-Pluton.html

"Le sujet ne peut aimer ou être aimé hors d’une dimension de mystère, d’étrangeté absolue ou d’indéchiffrables secrets. Ses goûts et dégoûts, sympathies et antipathies épidermiques s’expriment hors de toute règle, de tout tabou, dans une totale nudité et authenticité. Il peut s’attacher à n’importe qui, n’importe quand, pour d’obscures raisons inconscientes qu’il ne se donne pas la peine de déchiffrer : une intuition sûre, un instinct profond le guide sur le chemin des relations privilégiées. Son charme mystérieux et magnétique opère en douceur et profondeur, d’une manière subtile et impalpable. Il est en quête d’un amour sorcier, métamorphique, puissamment régénérateur. Sa lucidité décapante est tempérée par une réelle compassion. Son coeur et ses sens voluptueux s’émeuvent et vibrent au contact du lointain, du différent, du marginal, d’un invisible sans nom et sans visage."

L'art, la littérature révèlent plusieurs manifestations d'Éros et Thanatos:

http://eclaircie.canalblog.com/archives/2012/01/22/23303921.html

"Qui dit romantisme, dit art moderne, c’est-à-dire intimité, spiritualité, couleur, aspiration vers l’infini, exprimés par tous les moyens que contiennent les arts ». (Baudelaire).

"En peinture, la première période du romantisme (1770-1820) se développe en parallèle du néoclassicisme (1760-1800) ou plutôt en opposition à ce courant. En effet, le néoclassicisme prône une beauté idéale, le rationalisme, la vertu, la ligne, le culte de l’Antiquité classique et de la Méditerranée.
Le romantisme s’oppose au néoclassicisme et promeut le cœur et la passion, l’irrationnel et l’imaginaire, le désordre et l’exaltation, la couleur et la touche, le culte du Moyen Âge et des mythologies de l’Europe du Nord."

"Les postromantiques nous montrent une image déchue de l'amour qui se pose comme illusoire (et mène à la souffrance, à la mort), s'affirmant à l'encontre du réel, loin d'offrir une communication avec l'horizon universel. Les figures érotiques remplacent les images sacrées: ce qui signifie que l'absolutisation du plaisir s'est substitué au désir d'absolu : l'horizon ne satisfait pas le désir d'absolu donc on fait de l'objet du désir un absolu en le plaçant à l'horizon.


L'amour pimente un horizon vide => d'où une sexualisation des spectacles de l'horizon (la scène crépusculaire devient une scène érotique car toutes les deux sont envisagées comme l'occasion d'une déperdition d'énergie)

La rime horizon / pâmoison (= évanouissement) insiste sur le caractère fatal de l'amour => Eros / Thanatos. L'amour est une illusion, la volupté un mensonge qui masque la mort."

C'est vrai que personnellement, j'ai un faible pour les auteurs Romantiques.
Je m'en retourne lire Baudelaire envole 
Revenir en haut Aller en bas

Angèle

Angèle

Vénus-Pluton natal Profil11
Vénus-Pluton natal Empty
MessageSujet: Re: Vénus-Pluton natal
Vénus-Pluton natal I_icon_minipost_participateLun 30 Juin 2014 - 8:27

Bonjour Aspirante poétesse
 
Citation :
Mais en fait, si on me demandait ici d'expliquer, selon mon vécu, ma propre définition de l'amour, j'en serait incapable. L'amour se vit. Et pourtant j'aime les mots... mais évoquer des concepts, ça serait réduire en des abstractions l'essentiel.
 
On est bien d'accord que l'amour "ça se vit", mais, à la rigueur, on peut dire ça de la vie en général.
Pourquoi l'amour ne pourrait être appréhendé, approché par les mots ?
Pourquoi cette expérience échapperait à la verbalisation (quitte à la réduire, on est bien d'accord) ?
 
J'en viens donc à ton thème.
Tu présentes une Vénus en Scorpion conjointe à Pluton, donc une Vénus doublement sous l'emprise plutonienne (les tréfonds, l'inconscient, les remises en question, les passions, la sexualité), trigone à Jupiter en maison VIII (celle de Pluton).
Dans ton cas, cette conjonction se place donc s'expérimente en maison XII, celle de Neptune. D'autant plus vrai que cette conjonction est sextile à Neptune en maison II (celle de Vénus).
 
Tu fais référence à la dualité Thanatos/Eros concernant cette conjonction Pluton/Vénus, en te référant souvent à la notion de "souffrance", "douleur" mais aussi "d'absolu".
Ces notons me semblent d'autant plus marquées que Neptune est de la partie dans ton cas.
 
Neptune, c'est le ressenti, l'absence de limites, le besoin de s'éprouver notamment dans la souffrance et le don total de soi, de toucher au sublime, d'aller au bout de l'expérience dans toutes ses dimensions.
Avec Neptune, on ressent effectivement plus qu'on ne verbalise, on peut vivre des relations "hors-norme", cacher ses ressentis aux autres, on peut fantasmer ses pulsions, ses désirs car la réalité est parfois décevante.
 
Arrives-tu à faire des liens avec ton propre vécu ?
Une recherche d'absolu, de transcendance mâtinée d'idéalisation, de secrets, de recherche de fusion avec l'autre ?
L'amour et la sexualité (Pluton/Vénus) peuvent-ils être vécus comme une expérience intense de dépassement de soi, voire peut-être une expérience mystique, de fuite d'une certaine réalité trop limitative pour tenter de s'approprier soi-même, dans son essence ?
 
On pourrait également prendre le questionnement à l'envers: quel est pour toi ton idéal amoureux ?
Es-tu particulièrement attirée par les situations complexes où la difficulté est de mise ? Et si oui, t'es-tu demandé "pourquoi" ?
Est-ce que l'amour pour toi peut rimer avec "sérénité", "lâcher prise", ou est-ce contraire à ta conception éventuellement passionnée, absolue de l'amour ?
 
Par rapport aux interrogations de ton post, je pense que tu as déjà des réponses en toi ou que tu les auras (il est vrai que tu es encore très jeune, peut-être te faut-il encore expérimenter cette conj pour tenter de la saisir, surtout qu'elle est sextile à Saturne, le temps et l'expérience feront leur travail d'intégration).
Revenir en haut Aller en bas

aspirante poétesse

aspirante poétesse

Vénus-Pluton natal Profil11
Vénus-Pluton natal Empty
MessageSujet: Re: Vénus-Pluton natal
Vénus-Pluton natal I_icon_minipost_participateLun 30 Juin 2014 - 11:53

C’est vrai que je me suis mal exprimée. Je voulais dire que des sentiments très intenses comme l’amour, ou encore le deuil, se vivent plutôt qu’ils ne se décrivent, à moins de les décrirent en créant, donc par l’art, mais certainement pas par une analyse logique. Je crois que le langage courant, le discours, ne peut pas rendre ce genre de sentiments. La poésie, oui. Parce que lorsqu’on vit quelque chose d’intense, par exemple le deuil de quelqu’un, on est porté, pour rendre la douleur qu’on ressent, de changer son langage courant pour le poétiser. Parce que l’entendement pourrait expliquer ce qu’on ressent, en disséquant bien toutes les composantes de notre douleur, mais sans jamais s’égaler à notre douleur. Contrairement à l’entendement, le poème ne veut pas dire, le poème ne veut rien dire, il veut faire. C’est pourquoi je pense que le langage poétique est le seul qui puisse parler de l’amour. C’est en créant quelque chose, une émotion, que le poème s’égal à l’amour.

Les bibliothèques abondent de traités sur le désespoir, par exemple. Et un Mallarmé arrive, en un vers, à nous le rendre :

« La chair est triste, hélas! Et j’ai lu tous les livres… » (Brise marine)

C’est pour cette raison que je n’ai pas décrit ma conception de l’amour. Ais-je une conception de l’amour? Je ne le sais…

Je peux dire que l’amour m’a toujours fait peur, car j’ai toujours recherché une unité absolue. Alors, adolescente, je me souviens m’être demandée : Comment faire pour que l’autre me comprenne alors que j’ai du mal à me comprendre moi-même, et comment comprendrais-je l’autre?

Alors j’ai pensé que l’amour n’existait pas. Je me suis donc fait une carapace. J’étais incapable d’avoir une relation sexuelle avec quelqu’un pour qui j’avais de l’amitié. La tête et le corps ne devaient pas être mis en accord. Donc les relations que j’ai eues, à l’époque, c’était avec des inconnus. Et c’était concrètement sans lendemain puisque je me réveillais, souvent, en pleine nuit, complètement déboussolée, à côté de quelqu’un que je ne connaissais pas. Je quittais alors les lieux et je ne revoyais jamais la personne.

Ensuite, vers l’âge de 20 ou 21 ans, mon problème «corps » et « esprit » s’est un peu réglé. Avant de m’engager dans une relation, mon but n’est certainement pas d’en souffrir. Mais c’est vrai que j’en ai souffert. Mais sans le sentir à l’avance. La première relation plus « officielle » que j’ai eue, c’était avec quelqu’un qui avait le double de mon âge. Quelques mois après avoir fait sa rencontre, il est entré en prison. Et je l’ai attendu. Et je me suis bizarrement mise à idéaliser cette personne. Et quand il est sorti, ça a plutôt été l’enfer, si on veut. Ça fait environ un an que je me suis retirée complètement de cette relation.

Depuis quelques mois je vis quelque chose de complètement fou, de complètement impossible. Mais le fait que ça soit hors normes, ça n’empêche pas à l’amour d’être bien là. Je ne crois pas avoir connu l’amour avant maintenant. Même si je sais que j’en souffrirai, j’aime mieux souffrir que de laisser passer cet amour étrange, très « spirituel » ou enfin… j’ai du mal à en parler. Mais c’est un amour qui me force à travailler sur moi-même et qui m’apporte beaucoup. Je pense que cet amour me fait évoluer, apporte beaucoup de profondeur à ma vie en général.

Tes questions, Angèle, viennent vraiment approfondir le sujet. Je te remercie. Je laisse ma réponse comme en suspens (parce que j’aurais d’autres choses à dire, des questions aussi à poser) et je reviendrai plus tard aujourd’hui la compléter.

Merci.
Revenir en haut Aller en bas

arkania

arkania
°~ Modérateur ~°

Vénus-Pluton natal Profil11
Vénus-Pluton natal Empty
MessageSujet: Re: Vénus-Pluton natal
Vénus-Pluton natal I_icon_minipost_participateLun 30 Juin 2014 - 12:35

Bonjour

c'est un sujet sur lequel je réfléchissais il y a 1 jour ou 2... et comme par hasard, j'ai un axe AS-DS en  Scorpion Taureau et un  carré90° Vénus Pluton !!
Ben non, je n'aime pas souffrir d'aimer, ça me gave...
Par contre, les fois où j'ai nourri un intérêt fort pour un autre, je me suis aperçue que j'avais évolué magistralement vers une plus grande autonomie, j'ai compris comme par illuminations successives que le fait de chercher la "complétude" en un ailleurs-autre, pousse, si on le vit à se reconsidérer comme un être plein et entier ... enfin, pour moi, c'est ce qui s'est passé!
Je ne VEUX plus "tomber (pourquoi tomber ? siffle ) amoureuse", je me trouve intéressante, je cherche l'intérêt chez chacun et si j'ai l'impression de ne pas en trouver, je me demande : "quelle leçon il-elle m'a permis d'approfondir.."
Et puis, j'ai lu ça...
"tomber amoureux" d'INELIA BENZ
http://www.arcturius.org/chroniques/?p=32656
et je suis plutôt sur cette compréhension là, on peut s'accorder avec tout le monde si on cherche l'harmonie, le "prince marchant" est un mythe que je préfère oublier définitivement.. et ma vie est sans doute plus créative. C'est , je crois , la notion de l'amour qu'on se doit de travailler pour sortir de aimer= souffrir  fleur 

---------------------------
Les équations à résoudre dans le destin sont :
les évènements à vivre,
la souffrance à comprendre,
la connaissance à acquérir
l'important est, cependant, de bien vivre le présent...
Revenir en haut Aller en bas

Angèle

Angèle

Vénus-Pluton natal Profil11
Vénus-Pluton natal Empty
MessageSujet: Re: Vénus-Pluton natal
Vénus-Pluton natal I_icon_minipost_participateLun 30 Juin 2014 - 22:08

Merci Aspirante poétesse pour ton témoignage.
C'est par le partage d'expériences que nous sommes le plus à même de tisser des liens entre la théorie (parfois très.... théorique) et le vécu, de comprendre les enjeux de tels ou tels aspects dans le cadre d'un thème.
 
Citation :
Depuis quelques mois je vis quelque chose de complètement fou, de complètement impossible. Mais le fait que ça soit hors normes, ça n’empêche pas à l’amour d’être bien là.
 
N'est-ce pas justement du fait que ce soit "hors-norme", complexe, que l'amour est bien là ?
 
Citation :
Je ne crois pas avoir connu l’amour avant maintenant. Même si je sais que j’en souffrirai, j’aime mieux souffrir que de laisser passer cet amour étrange, très « spirituel »
 
Je trouve que nos 2 messages se font écho l'un à l'autre. Il me semble percevoir une forte empreinte neptunienne et plutonienne dans tes propos.
Finalement, tu parviens très bien à mettre en mots tes ressentis  up 
 
Il transparait cette idée d'expérimentation de ton propre Moi dans la relation à l'autre via le corps. Attends-tu de l'Autre qu'il t'aide à mieux te percevoir, à te montrer qui tu es ?
Dans le passé, tu as fait l'expérience de l'infini, de l'impersonnel neptunien en te liant à des inconnus. On peut se poser la question de la valeur (Vénus) que tu accordais alors à ton propre corps (Vénus).
Etait-ce, à cette période là, un instrument pour entrer en contact avec l'autre, mais avant tout avec toi même, une compréhension de toi ?
Tu évoques d'ailleurs cette dichotomie "corps"/"esprit" que tu sembles arriver à harmoniser petit à petit.
 
Tu parles d'une "recherche d'unité absolue" dans l'amour; n'était-ce pas plutôt alors une recherche d'unité de toi-même ?
Comme si les frontières étaient brouillées dans cette maison XII où se loge ta conj Vénus/PLuton.
 
Aimer l'autre, c'est déjà s'aimer soi-même et accepter de se laisser aimer en retour.
T'accordais-tu, à cette époque là, assez d'amour pour accepter une relation affective (donc un partage entre 2 individualités reconnues) et non purement sexuelle (sans affect, entre 2 inconnus) ?
 
Citation :
Mais c’est un amour qui me force à travailler sur moi-même et qui m’apporte beaucoup. Je pense que cet amour me fait évoluer, apporte beaucoup de profondeur à ma vie en général
 
Est-ce que tu as l'impression d'avoir trouver cette "unité" que tu évoquais ?
Selon toi, comment s'est opérée cette transformation dans ta façon d'appréhender les relations affectives ?
 
Arkania a écrit:
Je ne VEUX plus "tomber (pourquoi tomber ? Vénus-Pluton natal 276468 ) amoureuse
 
C'est vrai que c'est amusant cette façon de parler de l'amour.
Tomber, la tombe, l'amour... je trouve que cela fait lien (un peu poussé, désolée) avec cette thématique Eros/Thanatos soulevée par Aspirante Poétesse.
Revenir en haut Aller en bas

aspirante poétesse

aspirante poétesse

Vénus-Pluton natal Profil11
Vénus-Pluton natal Empty
MessageSujet: Re: Vénus-Pluton natal
Vénus-Pluton natal I_icon_minipost_participateMar 1 Juil 2014 - 0:40

Tes questions Angèle prennent vraiment l'aspect d'un phare. Je me sens moins dans le brouillard face à cette conjonction, l'horizon se dessine tranquillement.
À 16 ans, une psy que je voyais durant ma crise d'adolescence m'a dit : "tu es trop dans ta tête, tu dois descendre dans ton corps." Ça m'a troublé. Depuis ce temps je vis avec les deux dimensions, auxquelles je suis extrêmement sensible.

En effet, c'est intéressant que tu le soulignes, car le fait que la relation que je vis présentement soit hors normes permet l'unité, la transcendance, l'amour.
S'il était du même âge que moi, s'il n'était pas marié, si sa vie n'était pas derrière lui mais bien devant, les choses seraient très différentes. Il n'y aurait peut-être rien, alors, entre nous. Mon humeur amoureuse s'est traduit jusqu'ici de cette façon : je n'ai pas envie de construire quelque chose avec quelqu'un, parce que ça m'étoufferait. J'ai de hautes aspirations, mais que j'ignore. Je ne peux pas les nommer, je ne peux pas les décrire. Mon avenir, dont je ne puis rien prévoir, s'annonce pour moi exactement comme le décrit la dernière phrase d'une définition sur la conjonction que j'ai trouvé sur internet et que j'ai posté ici : "Son cœur et ses sens voluptueux s’émeuvent et vibrent au contact du lointain, du différent, du marginal, d’un invisible sans nom et sans visage."

La relation que je vis présentement me semble très intense parce qu'elle est très spirituelle. Mon esprit aime et mon corps l'accepte. Parce que je m'entends vraiment bien avec cette personne, enfin, c'est beaucoup plus que ça...
Si l'âme sœur existe, c'est lui. Il ne pourrait y en avoir d'autre. Même si le fait que ça soit une relation impossible amène nécessairement à en souffrir. Mais ça arrive comme ça. Je ne l'ai pas cherché. Puis quand ça arrive, l'euphorie, le bonheur est trop grand pour commencer à songer à la souffrance à venir. "Il n'y a pas d'amour heureux", vous connaissez tous la chanson.

Ensuite, encore une fois tu interprètes merveilleusement Angèle, à l'époque où j'ai eu plusieurs relations sans visage, c'était plutôt pour entrer en contact avec moi-même, avec mon propre corps. Parce que je me rappelle, mon esprit, à ces moments-là, devait être complètement absent. J'ignorais qui était ces personnes et je dois avouer que j'étais rarement complètement à jeun lors de ces relations. J'essayais d'expérimenter le corps je crois, uniquement le corps.


Revenir en haut Aller en bas

Eglantine

Eglantine

Vénus-Pluton natal Profil11
Vénus-Pluton natal Empty
MessageSujet: Re: Vénus-Pluton natal
Vénus-Pluton natal I_icon_minipost_participateSam 5 Juil 2014 - 11:51

bonjour
je me permets de me faufiler dans votre conversation

petite question :
quand Pluton Pluton  transite sur Vénus Vénus  natal en MXII
que se passe t'il ?

si vous avez une petite idée, ce serait gentil de répondre à ma question

a bientôt de vous lire
 bouquet 
Revenir en haut Aller en bas

aspirante poétesse

aspirante poétesse

Vénus-Pluton natal Profil11
Vénus-Pluton natal Empty
MessageSujet: Re: Vénus-Pluton natal
Vénus-Pluton natal I_icon_minipost_participateDim 6 Juil 2014 - 18:00

Bonjour Eglantine,
Voici ce que j'ai trouvé : http://previsions-astro.fr/pluton.html

Les transits sur Pluton affectent l'usage qu'un individu fait de ses pouvoirs et de ses ressources intérieures. Ils amènent parfois des expériences psychiques ou spirituelles, un désir d'abandonner de mauvaises habitudes, ou encore la fin de toute une phase de vie, surtout avec Saturne, Neptune. Souvent ses effets sont peu évidents chez ceux qui n'ont pas une conscience aiguë de leur intérieure.

Pluton est le juge, c'est la voix de la conscience. Il indique la responsabilité personnelle. Les transits de Pluton indiquent les besoins ou motivations inconscients d'une génération. Ils peuvent nous rendre plus conscients de notre besoin de manipuler ou de contrôler la vie de ceux qui nous entourent. Ce besoin de contrôler les autres résulte en fait d'un besoin de sécurité.
Ils nous confrontent à la nécessité de tourner les pages anciennes et dépassées de la vie, nous enjoignent à laisser tomber, à se défaire de vieilles habitudes qui nous sont préjudiciables, à nous recycler. Si on ne le fait pas, on en souffre. Il y a donc un sentiment de fatalité et d'impuissance dans les transits de Pluton. Ils font disparaître quelque chose mais ramènent dans notre vie des êtres, sentiments, activités ou facettes de notre propre nature qui avaient été longtemps absents.

Le transit de Pluton agit en profondeur en essayant de transformer la fonction habituelle de la planète qu'il transite, pour nous obliger à nous remettre en question et à progresser dans l'utilisation de la fonction représentée par la planète transitée. Un changement en profondeur doit être fait, et si on le refuse, des événements extérieurs viennent parfois nous y contraindre.
C'est un transit qui se manifeste avec force et insistance jusqu'à ce qu'il ait atteint son but. On en sort différent, régénéré.
Ce transit s'impose à un niveau inconscient et peut se manifester de façon obsessionnelle. Il faut ressurgir à la conscience des résidus de l'inconscient, ce qui se traduit par des angoisses, fantasmes, comportements irrationnels.

Avec Pluton, un changement se fait d'une façon ou d'une autre, autant en prendre l'initiative consciemment à des fins de transformation, de régénération plutôt que de la laisser agir ou nous contrôler à un niveau inconscient.
Le transit de Pluton habituellement par détruire une structure quelconque, il en crée ensuite une nouvelle à la place.
Il indique souvent l'arrivée dans notre vie d'une personne qui a un effet transformateur, voire destructeur sur nous, qui tente de prendre le contrôle sur notre vie de quelque façon (au lieu d'une personne ça peut être un événement ou une circonstance).
Ce transit est source de changement, et de transformation, de mort et de régénération, ce qui peut tout aussi bien se vivre de façon tangible ou symbolique. Il indique une période de reconstruction à grande échelle. On dit que les changements qu'il apporte sont inévitables, on peut pas passer à côté, car c'est une étape nécessaire de notre révolution.

Harmonique : (induit un temps de) transformation, irréversible et heureuse, intégration sociale, pouvoir, régénération, redressement des situations boiteuses.

Dissonant : volte-face, bouleversement, mutation, crise, angoisses, maladies psychosomatiques ; sujet victime d'une situation collective (chômage).

Rétrograde : il a pour influence d'interrompre le développement extérieur du secteur qu'il transite. Il nous donne des occasions de revenir en arrière, de découvrir des sources d'énergie latente qu'on n'avait pas aperçues avant et qui pourraient nous aider à atteindre nos objectifs. Mais pour la majorité des gens, le passage de Pluton sur une maison n'est même pas perçu.

T. Pluton / Vénus : Pluton transite ascendantVénus transit
› Harmonique : transformation de la vie affective, profondeur des sentiments. Engagement profond.
› Dissonant : rencontre qui peut obliger le natif à se transformer, crises d'angoisse sur le plan sentimental.

› Sextile, trigone : sentiments intenses pouvant amener le sujet à rechercher un autre type de partenaire.
› Carré, opposition : conflits sentimentaux ; changements de partenaire.
› Conjonction : changement profond des sentiments ; confrontation.

TRANSITS DE PLUTON A VÉNUS :

Pluton harmonie Vénus :

› Niveau affectif et social : vous devenez plus conscient de vos sentiments. Possibilité de nouvelle relation ou d'approfondissement d'une relation. Une relation qui se développe maintenant est notable pour la force des sentiments impliqués, comme si elle était inévitable et que les deux personnes impliquées y trouvaient une leçon d'apprentissage de la plus haute qualité.
Vos relations déjà existantes entrent dans une période de changement créatif. Vos sentiments sont plus forts maintenant et vous apprenez beaucoup sur votre façon de fonctionner à l'intérieur d'une relation.
Les relations pouvant débuter durant cette période ne sont jamais tièdes ; ou vous vous impliquez totalement, ou vous ne le faites pas du tout.
› Niveau matériel : transit favorable aux questions financières.
› Niveau événementiel : la créativité est très éveillée et c'est un bon temps pour développer vos talents artistiques.
› Niveau évolutif : il est plus difficile de maintenir des relations affectives harmonieuses.

Pluton dissonance Vénus :

› Niveau psychologique : durant cette période, vous pouvez avoir peur d'être délaissée, abandonné. Vous avez la difficulté à vivre vos émotions de façon harmonieuse, vous contrôlez mal votre nature affective.
› Niveau affectif et social : les besoins qui vous conduisent à former des relations durant cette période sont plutôt compulsifs et peu relationnels. Des patterns inconscients jouent un rôle important dans le choix de vos relations et dans votre comportement avec les personnes aimées.
Vous semblez presque avoir besoin d'expérimenter une lutte quelconque dans une de vos relations. Vous pouvez vous retrouver dans une situation dans laquelle vous ne pouvez ni vivre avec votre partenaire, ni vivre sans lui. Être fasciné ou obsédé par quelqu'un qui n'est pas très bon pour vous, de vous embarquer dans une relation impossible, source d'ennuis. Ce transit peut amener des conflits avec les gens que vous aimez ou même une rupture. Vous vous montrez plus facilement jaloux et possessif, plus exigeant envers les autres. Vous avez tendance à manipuler les personnes aimées ou à être manipulé par elles.
› Niveau matériel : parfois ce transit peut correspondre à des difficultés financières.
› Niveau santé : au niveau physique, coïncide parfois avec des éruptions, des infections diverses qui affectent votre charme, votre capacité d'attraction.
› Niveau évolutif : le but de ce transit est de vous débarrasser de tout ce qui gêne votre compréhension de l'amour, ce qui peut se produire par le biais d'une épreuve affective qui vous amène par la suite à vous purifier.

Comment en tirer le meilleur ?

En faisant du ménage dans vos valeurs, vos sentiments, en révisant votre conception de l'amour et votre façon d'aimer.
En apprenant à faire la différence entre vos désirs, vos fantasmes et vos besoins réels.
En évitant de manipuler les êtres que vous aimez, en respectant leur liberté.
En parlant ouvertement et honnêtement avec les autres de ce que vous ressentez.

Il y a aussi ce site qui semble pas mal : http://www.astralgraal.com/pluton_transit.php

Je te réserve mes analyses parce que je peine à en faire. Angèle pourrait peut-être t'éclairer beaucoup plus.

Bien à toi,

AP
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Vénus-Pluton natal Profil11
Vénus-Pluton natal Empty
MessageSujet: Re: Vénus-Pluton natal
Vénus-Pluton natal I_icon_minipost_participateDim 6 Juil 2014 - 20:48

Barbara, Vénus/Pluton en Cancer :
son TN
http://www.astrotheme.fr/astrologie/Barbara
 Vénus maître d'asc  Balance  conjonction0°  Pluton en  Cancer  opposition180°  Saturne , carré90°  Uranus 
 Soleil  Jupiter  en VIII Gémeaux 
 Lune  Scorpion  opposition180°  Mercure  Taureau 
Revenir en haut Aller en bas

lilith13

lilith13

Vénus-Pluton natal Profil11
Vénus-Pluton natal Empty
MessageSujet: Re: Vénus-Pluton natal
Vénus-Pluton natal I_icon_minipost_participateDim 6 Juil 2014 - 23:01

Ouh la la, bah avec un thème comme ça, je comprends qu'elle ait une vie sentimentale chaotique. Heureusement qu'elle a su sublimer tout cela en nous laissant des chansons d'amours éternelles.

Ces deux-là me font bien penser à sa Vénus-Pluton :

https://www.dailymotion.com/video/xsvupe_lamoureuse_music

https://www.youtube.com/results?search_query=le+soleil+noir+barbara

On retrouve aussi Charles Aznavour avec une  conjonction0° Vénus Pluton en  Cancer opposition180° Lune .
Pour lui, ça a donné :

https://www.youtube.com/watch?v=RHlcXlGN38w&feature=kp
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Vénus-Pluton natal Profil11
Vénus-Pluton natal Empty
MessageSujet: Re: Vénus-Pluton natal
Vénus-Pluton natal I_icon_minipost_participateDim 6 Juil 2014 - 23:46

Magnifiques chansons  coeur  merci Lilith  bouquet 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Vénus-Pluton natal Profil11
Vénus-Pluton natal Empty
MessageSujet: Re: Vénus-Pluton natal
Vénus-Pluton natal I_icon_minipost_participateLun 7 Juil 2014 - 0:20

Merci pour le texte et les chansons ... Vénus + Pluton ...

Hugues Auffray ... Marcel Cerdan ... Nino Ferrer ... Geneviève de Fontenay ... Jeannine Le Pen ... Dean Martin ... Jacques Martin ... Jean d'Ormesson ... Maria Pacôme ... Line Renaud ... Pierre Richard ... Eric Tabarly ... ils ont tous cette conjonction0° dans le signe du Cancer.
Revenir en haut Aller en bas

aspirante poétesse

aspirante poétesse

Vénus-Pluton natal Profil11
Vénus-Pluton natal Empty
MessageSujet: Re: Vénus-Pluton natal
Vénus-Pluton natal I_icon_minipost_participateLun 7 Juil 2014 - 1:00

Baudelaire :
Vénus-Pluton natal Ega1z010

XXVI - Sed non satiata

Bizarre déité, brune comme les nuits,
Au parfum mélangé de musc et de havane,
Oeuvre de quelque obi, le Faust de la savane,
Sorcière au flanc d'ébène, enfant des noirs minuits,

Je préfère au constance, à l'opium, au nuits,
L'élixir de ta bouche où l'amour se pavane;
Quand vers toi mes désirs partent en caravane,
Tes yeux sont la citerne où boivent mes ennuis.

Par ces deux grands yeux noirs, soupiraux de ton âme,
O démon sans pitié! verse-moi moins de flamme;
Je ne suis pas le Styx pour t'embrasser neuf fois,

Hélas! et je ne puis, Mégère libertine,
Pour briser ton courage et te mettre aux abois,
Dans l'enfer de ton lit devenir Proserpine!

Les Fleurs du mal

 coeur 
Revenir en haut Aller en bas

Eglantine

Eglantine

Vénus-Pluton natal Profil11
Vénus-Pluton natal Empty
MessageSujet: Re: Vénus-Pluton natal
Vénus-Pluton natal I_icon_minipost_participateJeu 24 Juil 2014 - 20:59

Merci à toi Aspirante
c'est vraiment très gentil de ta part d'avoir fait toutes ces recherches pour me répondre à ce sujet

je vais passer le TN + RS + transit de la jeune personne qui est concernée par ce fameux transit  Pluton conjonction0° Vénus  et qui me contrarie car j'ai l'impression que le pouvoir de ce  Pluton  est nocif et qu'elle vit cet amour dans la souffrance (Vénus en M XII)

Vénus-Pluton natal Tn_p10

Vénus-Pluton natal Rs_p10

Vénus-Pluton natal Transi10

dans l'attente de te lire
bonne soirée
à bientôt

merci


Revenir en haut Aller en bas

aspirante poétesse

aspirante poétesse

Vénus-Pluton natal Profil11
Vénus-Pluton natal Empty
MessageSujet: Re: Vénus-Pluton natal
Vénus-Pluton natal I_icon_minipost_participateLun 28 Juil 2014 - 1:09

Bonsoir Eglantine,
aïe aïe aïe je ne saurais quoi te répondre. Je débute en astrologie et plus j'avance (quoi que trèès lentement), plus je m'aperçois que c'est compliqué, que c'est vraiment une discipline. J'ai relu le dernier message que je t'avais envoyé et effectivement, on dirait que le texte est de moi, mais non  grimace 
Après avoir mit l'adresse du site internet, j'ai seulement copié le texte du site.
Si quelqu'un pouvait aider Eglantine à faire une interprétation de ces cartes  veryhappy 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Vénus-Pluton natal Profil11
Vénus-Pluton natal Empty
MessageSujet: Re: Vénus-Pluton natal
Vénus-Pluton natal I_icon_minipost_participateLun 28 Juil 2014 - 2:25

Bonsoir Eglantine,

Je suis partisane de ne pas avoir d'apriori sur les planètes et leurs impacts. Quelque chose peut paraître nocif au premier abord, car apportant de la souffrance où des situations très difficiles à vivre, et pourtant être le théâtre des remises en questions les plus transformatrices. Tout dépend de l'état d'esprit que l'on adopte dans ces cas là et de la mesure que l'on a des événements qui affectent nos existences.

En ce qui concerne le TN, je constate que l'on à faire à quelqu'un de dynamique et enclin à prendre les commandes de son existence avec aisance. Cette personne ne se laisse pas guider facilement et aurait plutôt tendance à être désireuse du contraire, ou en tout cas, être reconnue par son entourage comme quelqu'un qui va de l'avant et qui entraîne les autres dans son sillage. Les capacités relationnelles semblent bien développées et teintées par le désir d'être convainquant.

Il s'agirait d'une femme qui attendrait beaucoup de ses proches, car il semble qui lui faille l'estime et la sympathie des gens qu'elle côtoie pour avoir de l'assurance et foi dans les "forces" qu'elle manie quotidiennement. Elle ne m'apparait pas comme quelqu'un se laissant facilement émouvoir et je crois qu'il faut qu'elle ait confiance, qu'il n'y ait pas d’ambiguïté relationnelle, pour qu'elle s'ouvre et se livre. Si elle projette une forme d'idéal d'équilibre dans sa manière d'adapter sa perception du monde au contraintes qu'elle rencontre, il m'apparaît qu'elle rentre pourtant difficilement en contact avec sa nature sensuelle et émotive.

C'est une femme avec un caractère bien trempé qui a besoin d'évaluer les autres en se confrontant à ce qu'ils montrent d'eux même. Elle est certainement incisive s'en même s'en rendre compte, car elle prend rarement de détour et va droit au but, même quand cela implique des représailles dirigée contre elles. En ce sens, elle est dissuasive et impose une certaine forme de respect car elle a besoin que les choses soient claires. Ce ne doit pas être facile pour elle de se laisser aller à la passion amoureuse, d'autant qu'elle ne semble pas non plus encline à la tergiversation introspective et à l'approfondissement des questions d'ordre sentimental.

Il est vrai que le transit de pluton sur sa venus natal pourrait chambouler pas mal de choses, l'ouvrir à elle-même d'une façon inattendue et par l'intermédiaire d'une passion dévorante où toutes ces certitudes risqueraient de voler en éclat, pour laisser place à des doutes bouleversants. Dans ce contexte, une nouvelle rencontre peut être la source d'une grande fascination. Pluton embrase le désir par la recherche de l'indicible que peut susciter la distance ou une différence d'âge, de rang, d'origine, qui prend l'attrait du fruit défendu.

En conséquence, il ne serait pas étonnant si dans ce climat, cette femme tombait amoureuse d'un être ne correspondant pas aux normes qu'elle s'est fixée et qui aurait la possibilité de la mettre face à son "moi" profond. Cela peut signifier un changement décisif dans la conduite de son existence et l'entraîner à se découvrir sur des plans qu'elle n'avait pas envisagé.

Après, nul ne peut savoir si ce transit sera bien ou mal vécu. Les clefs sont entre les mains de cette femme pour laquelle tu te fais du soucis Eglantine, et elle seule sera en mesure de transmuer les énergies qu'il contient. Si cela se trouve, elle se défiera du potentiel métamorphique d'une nouvelle relation, car cela signifierait une certaine forme d'abandon, une perte de contrôle d'elle-même auquel elle aspire. Ou ce peut-être aussi une forme de découverte pour elle, dans laquelle elle passera par des stades grisants s'alternant avec des périodes de doutes douloureux. Tout dépend de son degré d'implication...

Voilà, j'espère t'avoir donné un coup de pouce, même si tout ce qui est écrit ici n'est que spéculatif. Je crois qu'il faut prendre ce type de problématique avec recul, et ne pas voir les choses avec catastrophisme, même si l'on craint de mauvaises répercussions.

Bien à toi,

Maëlle
Revenir en haut Aller en bas

aspirante poétesse

aspirante poétesse

Vénus-Pluton natal Profil11
Vénus-Pluton natal Empty
MessageSujet: Re: Vénus-Pluton natal
Vénus-Pluton natal I_icon_minipost_participateLun 28 Juil 2014 - 5:49

Maël  smack 
Revenir en haut Aller en bas

aspirante poétesse

aspirante poétesse

Vénus-Pluton natal Profil11
Vénus-Pluton natal Empty
MessageSujet: Re: Vénus-Pluton natal
Vénus-Pluton natal I_icon_minipost_participateLun 28 Juil 2014 - 5:52

Oups je m'excuse : Maëlle*
Revenir en haut Aller en bas

Angèle

Angèle

Vénus-Pluton natal Profil11
Vénus-Pluton natal Empty
MessageSujet: Re: Vénus-Pluton natal
Vénus-Pluton natal I_icon_minipost_participateLun 28 Juil 2014 - 7:51

Bonjour Eglantine

Le transit de Pluton sur la Vénus de cette femme n'est pas anodin, Vénus maîtrisant la maison VIII (celle de Pluton) et Pluton natal (maîtrisé par Vénus) vient de cette maison VIII. Il y a bien cette idée de chamboulement.

Ce transit s'isncrit dans un contexte astrologique assez mouvementé:
 
- le 1er maître de son Asc Saturne transite le 2nd maître Asc (Uranus), il fera un carré au Soleil et à Mars (maîtres de la 7, 2 et 9: les rapports aux autres, les ressources personnelles, le corps, l'idéal de vie....), puis en fin d'année un carré à son Mercure (maître de 4 et 5: les bases familiales, la vie affective, l'estime de soi....)

- Uranus revient vers un carré à cette Vénus (maître de 3 et 8: la communication, la fraterie, les remises en questions, pertes, passions....).

- Neptune reviendra vers un carré large à l'axe MC/FC

- NN céleste transitera son Pluton natal

- elle vient de débuter un nouveau cycle jupitérien (maître de 10 et 11).

Dans un tel contexte, cette analyse de Maelle me semble des plus pertinentes:
Maelle a écrit:
ce peut-être aussi une forme de découverte pour elle, dans laquelle elle passera par des stades grisants s'alternant avec des périodes de doutes douloureux. Tout dépend de son degré d'implication...
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


Vénus-Pluton natal Profil11
Vénus-Pluton natal Empty
MessageSujet: Re: Vénus-Pluton natal
Vénus-Pluton natal I_icon_minipost_participate

Revenir en haut Aller en bas
 

Vénus-Pluton natal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News



" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~
~Vidéos~
Vénus-Pluton natal Pierre12 Vénus-Pluton natal Notes-11
~Musique pour Relaxer~