Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion




Ciel à l'instant


Astrodienst


-80%
Le deal à ne pas rater :
Souris gaming Acer Predator Cestus 350 (sans fil, filaire, 8 boutons) ...
19.99 € 99.99 €
Voir le deal
Le Deal du moment :
Promos Nike : Jusqu’à -50% de ...
Voir le deal

Digressions plutoniennes I_icon11Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteDigressions plutoniennes I_icon11Voir ses messagesDigressions plutoniennes I_icon11Voir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Digressions plutoniennes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

Maldoror

Maldoror

Digressions plutoniennes Profil11
En ligne
Digressions plutoniennes Empty
MessageSujet: Digressions plutoniennes
Digressions plutoniennes I_icon_minipost_participateJeu 12 Juin 2014 - 2:47

Je ne sais pas si  Pluton (au MC par exemple) est lié à ce que d'aucuns appellent sans sourciller "karma" mais  Pluton dominant (à fortiori en aspects aux luminaires) , selon mes observations, semble toujours l'indication d'une perte de départ, d'une séparation irrémédiable qui risque de teinter voire d'assombrir toute l'enfance. Mort du père, de la mère, d'un des tuteurs principaux, orphelinat, pensions en corollaires que sais-je...

L'enfant se constitue donc dans la perte. Et par la suite tout son rapport à l'attachement se trouvera biaisé.

Si il s'attache plus tard, il sera toujours hanté par l'idée que tout finira bien un jour. Et c'est evidemment ce qui arrive tant cette personne n'aura de cesse de tester, selon les modulations de sa passion (et oui le plutonien est un passionné), les liens. L'autre plus "équilibré" et moins dans la demande affective par nature peut très vite partir en courant face à cet état de chose.

Le plutonien est donc souvent un animal blessé dont les blessures à peine cicatrisées peuvent se rouvrir à tout moment pour le parachuter à reculons vers ses douleurs fondatrices et primaires.
Pas de tout repos.

Comme le plutonien est en général "gracieux" et parait-il, suffisamment enigmatique et charismatique que pour être attirant, fin, subtil et intelligent (il a conscience de ses carences infantiles mais peut être une fois "ferré" à nouveau sujet à la passion qui le dévore et détruit tout), il n'a pas trop de mal à "lever" des conquêtes.
 Pluton  ne serait-il pas un certain pouvoir de séduction également?

Un peu comme si "on" lui permettait de plâner pour mieux qu'il s'écrase?

Le river à l'idée de perte à la façon "bouddhiste" finalement afin que tout reste un flux continu fait de mouvements pour lui, qu'il ne se fixe jamais tout à fait? (le juif errant en quelque sorte. Le gitan, le passager...  Noeud Nord  Scorpion ?)

Du coup deux possibilités s'offrent à lui. Soit il profite de l'instant en refusant de s'attacher plus avant pour ne pas souffrir de la séparation inévitable (à ses yeux), au risque de passer pour un goujat, un sale type mais en devenir d'autant plus attirant (on est toujours attiré par ce qu'on ne possède pas tout-à-fait).

Soit il laisse faire les choses, se laisse aimer, désirer et petit à petit, au fil des années, le piège à loup se referme.

Bien entendu, les éléments extérieurs (transits plutoniens et uraniens?) ne manqueront jamais d'attiser à l'une ou l'autre occasion, la passion qui couve en lui.
Il aura beau tout faire pour la domestiquer des années durant, la vie, l'amour qui "évoluent", changeants par nature, lui rappeleront ses premières douleurs d'enfant blessé au détour de disputes acérées (oui le plutonien peut être coléreux). Et puis de rupture quasi inévitable.

Lui, jadis "abandonné", une fois en "couple", ne quitte jamais le premier inévitablement mais son besoin d'être rassuré dans ses moments pénibles risquent vite de fatiguer l'autre qui n'a pas du tout la même énergie ni le même parcourt.
L'échec a terme est donc très probable.

Il revivra alors submergé, tel un ressac de sa mémoire ses moments d'abandon passés. Lorsqu'il se sentait seul au monde. Et aura l'abominable sensation d'avoir été trahi encore, à nouveau déchu. Au pire avoir fait du surplace au mépris du temps.

Alors comme le chantait Léo Ferré (un plutonien), il se jurera à lui-même qu'on ne le reprendra plus. Qu'il n'aimera jamais plus. Comme il se l'était déjà juré bien avant.

Cette affaire après 17 ans de vie commune est un peu la mienne depuis maintenant trois semaines et j'ai beaucoup de mal à m'en remettre. Pas sûr d'ailleurs que je m'en remette vraiment.

A plus tard pour de nouvelles aventures plutoniennes.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Digressions plutoniennes Profil11
Digressions plutoniennes Empty
MessageSujet: Re: Digressions plutoniennes
Digressions plutoniennes I_icon_minipost_participateJeu 12 Juin 2014 - 8:06

Si les cycles qui se succèdent au court d'une vie se ressemblent, ils sont tous uniques dans ce qu'ils recèlent d'expériences. La redondance d'un phénomène permet de mettre en lumière ses ressorts et finalement découvrir à quel endroit s'effectue le passage qui nous pose problème de manière répétitive. J'imagine que ta lucidité toute plutonienne t'a déjà fait constater tout cela Maldoror, et que ta tendance à éprouver le désabusement n'est pas faite pour te donner envie de dépasser cette phase de ressentis incoercibles. Je ne sais pas si les mots peuvent apaiser dans de tels contextes car lorsque la blessure est fraiche, la douleur lancinante, on refuse d'entrevoir d'autres possibles que notre propre faillite. Pourtant le corps et l'esprit cicatrisent d'eux même, avec le temps, à moins que l'on torture la plaie sans cesse, que l'on s'écorche dans l'obsession de notre chagrin. Je n'ai rien qui puisse t'apaiser sinon ma compassion électronique. J'espère que tu trouveras la force d'aller de l'avant dans un autre état d'esprit que celui du renoncement, il faut simplement du temps. En tout cas sache que ton scepticisme naturel est source de réflexion pour ceux qui te lisent, que ta capacité à bouleverser l'ordre d'une idée pour démontrer ce qu'elle contient d'absurde force à la remise en question.

A plus tard Maldoror!
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

Maldoror

Digressions plutoniennes Profil11
En ligne
Digressions plutoniennes Empty
MessageSujet: Re: Digressions plutoniennes
Digressions plutoniennes I_icon_minipost_participateJeu 12 Juin 2014 - 9:54

Mael, tu écris divinement bien. Mais tu le sais, je suppose.
Merci en tout cas  smack 

Un scepticisme forcé si tu veux, ma nature peut être autre.

On a beau connaître ses carences profondes, retarder l'échéance d'un conditionnement infantile qui nous est tatoué jusqu'aux os, selon l'heure, on se sent submergé par une vague qui nous emporte comme fétu de paille.

Lorsqu' on reprend son souffle un instant, c'est pour mieux se faire cueillir par la suivante. Et on boit la tasse inexorablement avant de se sentir couler à pic.

Il suffit d'un rien, un grain de sable passager dans l'édifice (amie qui décide de faire un régime, qui recommence à fumer, par exemple peu importe... un changement quelconque, quelque chose qui semble de prime abord anodin à l'échelle du grand ordinaire). Et puis les éléments extérieurs peuvent s'en mêler, l'engrenage, le cercle vicieux, le malentendu, la difficulté de communiquer une fois que la passion s'est levée, dressée comme la statue du Commandeur... Rapports de forces?

Après, selon les "orgueils" en présence ça peut devenir difficile à rattrapper. Même si l'un des deux fait amende honorable, il semble qu'après un certain seuil de tolérance, le produit peut s'avérer périmé.

Et on a beau s'échiner à éteindre l'incendie. Parfois, de guerre lasse, l'herbe ne repousse jamais plus.

Alors c'est le retour à la "cave" départ et on se dit totalement épuisé autant que dépité : "tout ça pour ça"

Mais oui le processus on le connaissait bien sûr, on le lorgnait du bas de l'escalier. Et pourtant...


Dernière édition par Maldoror le Jeu 12 Juin 2014 - 10:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Lianmin

Lianmin

Digressions plutoniennes Profil11
Digressions plutoniennes Empty
MessageSujet: Re: Digressions plutoniennes
Digressions plutoniennes I_icon_minipost_participateJeu 12 Juin 2014 - 10:17

Maldoror a écrit:
Je ne sais pas si  Pluton (au MC par exemple) est lié à ce que d'aucuns appellent sans sourciller "karma" mais  Pluton dominant (à fortiori en aspects aux luminaires) , selon mes observations, semble toujours l'indication d'une perte de départ, d'une séparation irrémédiable qui risque de teinter voire d'assombrir toute l'enfance. Mort du père, de la mère, d'un des tuteurs principaux, orphelinat, pensions en corollaires que sais-je...

L'enfant se constitue donc dans la perte. Et par la suite tout son rapport à l'attachement se trouvera biaisé.

Si il s'attache plus tard, il sera toujours hanté par l'idée que tout finira bien un jour. Et c'est evidemment ce qui arrive tant cette personne n'aura de cesse de tester, selon les modulations de sa passion (et oui le plutonien est un passionné), les liens. L'autre plus "équilibré" et moins dans la demande affective par nature peut très vite partir en courant face à cet état de chose.

Le plutonien est donc souvent un animal blessé dont les blessures à peine cicatrisées peuvent se rouvrir à tout moment pour le parachuter à reculons vers ses douleurs fondatrices et primaires.
Pas de tout repos.

Comme le plutonien est en général "gracieux" et parait-il, suffisamment enigmatique et charismatique que pour être attirant, fin, subtil et intelligent (il a conscience de ses carences infantiles mais peut être une fois "ferré" à nouveau sujet à la passion qui le dévore et détruit tout), il n'a pas trop de mal à "lever" des conquêtes.
 Pluton  ne serait-il pas un certain pouvoir de séduction également?

Un peu comme si "on" lui permettait de plâner pour mieux qu'il s'écrase?

Le river à l'idée de perte à la façon "bouddhiste" finalement afin que tout reste un flux continu fait de mouvements pour lui, qu'il ne se fixe jamais tout à fait? (le juif errant en quelque sorte. Le gitan, le passager...  Noeud Nord  Scorpion ?)

Du coup deux possibilités s'offrent à lui. Soit il profite de l'instant en refusant de s'attacher plus avant pour ne pas souffrir de la séparation inévitable (à ses yeux), au risque de passer pour un goujat, un sale type mais en devenir d'autant plus attirant (on est toujours attiré par ce qu'on ne possède pas tout-à-fait).

Soit il laisse faire les choses, se laisse aimer, désirer et petit à petit, au fil des années, le piège à loup se referme.

Bien entendu, les éléments extérieurs (transits plutoniens et uraniens?) ne manqueront jamais d'attiser à l'une ou l'autre occasion, la passion qui couve en lui.
Il aura beau tout faire pour la domestiquer des années durant, la vie, l'amour qui "évoluent", changeants par nature, lui rappeleront ses premières douleurs d'enfant blessé au détour de disputes acérées (oui le plutonien peut être coléreux). Et puis de rupture quasi inévitable.

Lui, jadis "abandonné", une fois en "couple", ne quitte jamais le premier inévitablement mais son besoin d'être rassuré dans ses moments pénibles risquent vite de fatiguer l'autre qui n'a pas du tout la même énergie ni le même parcourt.
L'échec a terme est donc très probable.

Il revivra alors submergé, tel un ressac de sa mémoire ses moments d'abandon passés. Lorsqu'il se sentait seul au monde. Et aura l'abominable sensation d'avoir été trahi encore, à nouveau déchu. Au pire avoir fait du surplace au mépris du temps.

Alors comme le chantait Léo Ferré (un plutonien), il se jurera à lui-même qu'on ne le reprendra plus. Qu'il n'aimera jamais plus. Comme il se l'était déjà juré bien avant.

Cette affaire après 17 ans de vie commune est un peu la mienne depuis maintenant trois semaines et j'ai beaucoup de mal à m'en remettre. Pas sûr d'ailleurs que je m'en remette vraiment.

A plus tard pour de nouvelles aventures plutoniennes.

 étant "plutonienne" ... la sensibilité est extrême, ... Maldo ... tu te relèveras ... juste une petite chose ... nous sommes des écorchés vifs de la vie !!!
C'est pas toujours évident ... à vivre !!! Digressions plutoniennes Medita11
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Digressions plutoniennes Profil11
Digressions plutoniennes Empty
MessageSujet: Re: Digressions plutoniennes
Digressions plutoniennes I_icon_minipost_participateJeu 12 Juin 2014 - 12:24

Maldoror a écrit : Alors c'est le retour à la "cave" départ et on se dit totalement épuisé autant que dépité : "tout ça pour ça"

Mais oui le processus on le connaissait bien sûr, on le lorgnait du bas de l'escalier. Et pourtant...


Pourtant il ne faut pas regretter d'avoir entretenu un espoir, même s'il est déçut et que les événements finissent par nous montrer que nous nous sommes trompés. Il suffit en effet d'un rien, d'une broutille, d'une peccadille aux contours anodins, pour faire déborder le vase d'un trop plein de souvenirs mitigés et pourtant... On espère,on croit, on souhaite parce que c'est un moteur pour avancer dans l'existence, pour aller au devant de nos propres troubles, pour devancer les évidences qui s'inscrivent dans les schémas de nos vies et faire un pied de nez à la fatalité, le temps d'un sourire. Si l'on ne fait que gagner un peu de temps face à l’inéluctable, autant vivre avec un peu d'humour et pourquoi pas, une once de facétie. C'est dans ces moments que l'on met en réserve l'énergie issue des bonheurs simples et qui sera le carburant le plus précieux pour surnager dans les affres qui nous atteignent tous d'une façon ou d'une autre.
Revenir en haut Aller en bas

Angèle

Angèle

Digressions plutoniennes Profil11
Digressions plutoniennes Empty
MessageSujet: Re: Digressions plutoniennes
Digressions plutoniennes I_icon_minipost_participateJeu 12 Juin 2014 - 12:38

Maldoror a écrit:
Le plutonien est donc souvent un animal blessé dont les blessures à peine cicatrisées peuvent se rouvrir à tout moment pour le parachuter à reculons vers ses douleurs fondatrices et primaires.
 
Un animal blessé de nature ? Ou plutôt un animal tellement conscient de ce qui ne l'est pas, de ce qui se cache derrière les apparences, de ce qui meut intrinsèquement l'action... qu'il n'est dupe de rien et voit, ressent les forces obscures se cachant derrière l'intentionnalité ?
Et peut donc en garder un goût amer et désabusé...
 
Pluton est la planète des mystères, de ce qui échappe à la conscience, de ce qu'on ne peut maîtriser.
Un plutonien veut garder cette part d'insaisissable en lui vis-à-vis des autres, comme une protection, une distance qui est imposée de peur qu'on le voit de façon aussi lucide qu'il se perçoit lui-même ?
 
Citation :
Un peu comme si "on" lui permettait de plâner pour mieux qu'il s'écrase?
 
Je pense que le plutonien n'a besoin de personne pour s'écraser, il y parvient souvent lui-même tout seul.
 
De mon point de vue, le plutonien à cette capacité (voire même cette nécessité interne) de remettre en question ce qui peut être accepté passivement par le plus grand nombre, de prendre du recul par rapport au "naturellement admis".
Ca m'évoque l'image du petit grain de sable (voire même du petit grain de sel via cette vision toute personnelle portée sur n'importe quel sujet, car le plutonien a un avis sur tout) qui peut enrayer la machine, non pas pour la détruire mais pour l'éprouver, en découvrir les failles.
 
Il y a toujours un fond de scepticisme sous-jacent chez le plutonien, là où le jupitérien sera naturellement confiant. D'ailleurs, le plutonien peut-il faire confiance ? Ce n'est pas dit, mû par ce besoin viscéral de toucher du bout des doigts la complexité des choses et des êtres, et par conséquent découvrir leur part obscure, leur vacuité parfois.
 
Cette lucidité décapante, cette manie d'appuyer là où ça fait mal, peut donc faire le vide autour de soi, soit parce qu'on renvoie aux autres leurs propres failles de façon radicale, soit qu'on projette sur les autres nos propres failles, manques biaisant la relation, soit qu'on sabote nous-mêmes les relations par cette conscience aigue que rien n'est permanent, que ça se terminera un jour, alors autant initier insidieusement la rupture (pour dire de garder le contrôle).
 
Pluton est tout de même la planète symbolique de la mort, de la transformation. Le plutonien sait mieux que quiconque que la mort, la perte font parties intégrantes de la vie, ce qui génère forcément une part d'angoisse.
 
Je pense que le plutonien a une seule certitude, celle que rien n'est jamais certain.
 
Citation :
Je ne sais pas si  Digressions plutoniennes 477205 (au MC par exemple) est lié à ce que d'aucuns appellent sans sourciller "karma" mais  Digressions plutoniennes 477205 dominant (à fortiori en aspects aux luminaires)
 
Je pense qu'effectivement, c'est plus l'impact de Pluton aux luminaires qui peut induire cette idée.
Un Soleil opposé Pluton peut éventuellement impliquer un désir de s'affirmer en opposition à l'image du père, ou refuser sa domination ? Après, par image du père, on peut entendre toute forme d'autorité.
 
Citation :
Alors comme le chantait Léo Ferré (un plutonien), il se jurera à lui-même qu'on ne le reprendra plus. Qu'il n'aimera jamais plus
 
La radicalité du plutonien peut aller jusque là en effet.
Jusqu'à ce que ses instincts passionnels reprennent le dessus au détour d'un chemin, d'une rencontre....
 
Citation :
Alors c'est le retour à la "cave" départ et on se dit totalement épuisé autant que dépité : "tout ça pour ça"
 
Ce que tu as vécu servira de terreau pour ta prochaine plantation (j'allais écrire "semence" mais je me suis dit que le plutonien que tu es allait y voir une allusion.... toute plutonienne  lol ).
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Digressions plutoniennes Profil11
Digressions plutoniennes Empty
MessageSujet: Re: Digressions plutoniennes
Digressions plutoniennes I_icon_minipost_participateJeu 12 Juin 2014 - 13:05

Maldoror a écrit:
Cette affaire après 17 ans de vie commune est un peu la mienne depuis maintenant trois semaines et j'ai beaucoup de mal à m'en remettre. Pas sûr d'ailleurs que je m'en remette vraiment.

Tu t'en remettras Maldo, après une descente aux enfers, tu renaitras de tes cendres comme le Phoenix, transformé mais toujours le même et plus fort qu'avant, car tel est le destin de vrais plutoniens.
wish 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Digressions plutoniennes Profil11
Digressions plutoniennes Empty
MessageSujet: Re: Digressions plutoniennes
Digressions plutoniennes I_icon_minipost_participateJeu 12 Juin 2014 - 13:29

bonjour Maldoror,

Je suis désolée pour ton couple.
Ce que tu as écris me parle un peu. Je pense que pluton a des tas de choses à nous apprendre. On meurt pour mieux renaître... mais quoi qu'il arrive, il faut toujours garder espoir.
Bon courage à toi  smack 

Angèle toujours des interprétations véridiques. Wink 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Digressions plutoniennes Profil11
Digressions plutoniennes Empty
MessageSujet: Re: Digressions plutoniennes
Digressions plutoniennes I_icon_minipost_participateJeu 12 Juin 2014 - 13:50

Mael21 a écrit:


En tout cas sache que ton scepticisme naturel est source de réflexion pour ceux qui te lisent, que ta capacité à bouleverser l'ordre d'une idée pour démontrer ce qu'elle contient d'absurde force à la remise en question.

Je suis d'accord up !
Revenir en haut Aller en bas

Annalou

Annalou

Digressions plutoniennes Profil11
Digressions plutoniennes Empty
MessageSujet: Re: Digressions plutoniennes
Digressions plutoniennes I_icon_minipost_participateJeu 12 Juin 2014 - 14:17

Angèle  up 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Digressions plutoniennes Profil11
Digressions plutoniennes Empty
MessageSujet: Re: Digressions plutoniennes
Digressions plutoniennes I_icon_minipost_participateJeu 12 Juin 2014 - 14:54

Angèle a écrit:

Ce que tu as vécu servira de terreau pour ta prochaine plantation (j'allais écrire "semence" mais je me suis dit que le plutonien que tu es allait y voir une allusion.... toute plutonienne  lol ).

Je le pense aussi, en tout cas Angèle, bravo  applaudi car bien que pas plutonienne dans l'âme, tu nous fais une belle description de cette bête à pinces, souvent dénigré et/ou mal comprise  up 
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

Maldoror

Digressions plutoniennes Profil11
En ligne
Digressions plutoniennes Empty
MessageSujet: Re: Digressions plutoniennes
Digressions plutoniennes I_icon_minipost_participateJeu 12 Juin 2014 - 16:57

Merci pour vos interventions. C'est sympa  Wink 

Angèle a écrit:

Il y a toujours un fond de scepticisme sous-jacent chez le plutonien, là où le jupitérien sera naturellement confiant. D'ailleurs, le plutonien peut-il faire confiance ?


Bien sûr que le "plutonien" (il n'est d'ailleurs en général pas que plutonien, d'autres influences viennent s'y greffer. Moi par exemple, je suis relativement "jupitérisé" et extraverti à mes heures) peut faire confiance.

Et le problème est là. Il en espère tout autant de l'autre partie. Si il se donne, c'est entièrement, à la vie, à la mort. Ça peut foutre les flubes.
Surtout pour quelqu'un qui n'a pas croisé durant sa vie les mêmes affres et les mêmes monstres antédiluviens.

Il y a fatalement un décalage qui peut à tout moment refaire surface.
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

Maldoror

Digressions plutoniennes Profil11
En ligne
Digressions plutoniennes Empty
MessageSujet: Re: Digressions plutoniennes
Digressions plutoniennes I_icon_minipost_participateJeu 12 Juin 2014 - 17:13

Malaya a écrit:
Angèle a écrit:

Ce que tu as vécu servira de terreau pour ta prochaine plantation (j'allais écrire "semence" mais je me suis dit que le plutonien que tu es allait y voir une allusion.... toute plutonienne  lol ).

Je le pense aussi, en tout cas Angèle, bravo  applaudi car bien que pas plutonienne dans l'âme, tu nous fais une belle description de cette bête à pinces, souvent dénigré et/ou mal comprise  up 

Mais si Malaya, il y a du sacré  Pluton chez Angèle. Il trône au  MC et maîtrise  Uranus son maître solaire ( Verseau ):  et fait quasi une  opposition180° à son M.  Asc Jupiter conjonction0° Vénus FC.
C'est sans doute un aspect majeur de son thème.

En outre il fait un  sextile60° à son ASC  Sagittaire .
Revenir en haut Aller en bas

Céleste

Céleste
°~ Administrateur ~°

Digressions plutoniennes Profil11
Digressions plutoniennes Empty
MessageSujet: Re: Digressions plutoniennes
Digressions plutoniennes I_icon_minipost_participateJeu 12 Juin 2014 - 18:32

coucou Maldo, c'est un moment délicat qui fait echo à l"axe des portes invisibles,,,

tu vis un transit d'Uranus (maitre de ton Kiron Verseau) sur ta PV Bélier,,,
= apporte une expérience douloureuse avec un indice de libération, vers une guérison  envole 

Pour t'aider à avancer des prises de consciences, le 16 Mai dernier, il y avait une conjonction0° Vénus Uranus sur ta PV...
et prochainement, une autre prise de conscience possible dans la dernière semaine de Juin, Mars (maître de PV) passera sur la PI, qui est opposition180° à Uranus
et je t'encourage à faire tes propres observations à ces moments là, car il peut t'aider à mieux vivre ce moment de sépartation qui débouche innévitablement sur une libération et t'approche un peu plus vers une compréhension de ce qui a assez durer et une guérison de l'ame,
Uranus en V t'invite à prendre contacte avec ton génie intérieur afin de t'exprimer encore plus librement (maîtrise de Kiron Verseau est en maison III (l'expression, l'écriture,) GO, c'est vert en ce moment, moins de retenu, tu devrais y voir des portes s'ouvrir devant toi et fera briller ton Soleil intérieur en Poissons, transité par Neptune, très bon pour l'inspiration, et la création up smack

---------------------------
Céleste coeur
Pour afficher une carte du ciel dans le Forum, cliquez ICI
Pour insérer une carte du ciel dans votre Profil, cliquez ICI


Dernière édition par Céleste le Jeu 12 Juin 2014 - 18:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Digressions plutoniennes Profil11
Digressions plutoniennes Empty
MessageSujet: Re: Digressions plutoniennes
Digressions plutoniennes I_icon_minipost_participateJeu 12 Juin 2014 - 18:35

En tant que "mercurien/plutonien" je peux te dire que j'coeur beaucoup ta participation à tous les posts Maldo :
c'est un honneur d'avoir ton avis sur divers sujets ... smack ... tu iras mieux bientôt !
Revenir en haut Aller en bas

Angèle

Angèle

Digressions plutoniennes Profil11
Digressions plutoniennes Empty
MessageSujet: Re: Digressions plutoniennes
Digressions plutoniennes I_icon_minipost_participateJeu 12 Juin 2014 - 19:11

Maldoror a écrit:
Bien sûr que le "plutonien" (il n'est d'ailleurs en général pas que plutonien, d'autres influences viennent s'y greffer. Moi par exemple, je suis relativement "jupitérisé" et extraverti à mes heures) peut faire confiance.
 
Tu as raison de préciser qu'un thème s'inscrit dans une globalité.
Je schématisais, grossièrement certes, le profil possible d'un pur plutonien. Il est bien évident que les autres influences planétaires participent au profilage d'une personnalité, de ses potentialités.
Je réagissais (au 1er degré) au titre de ton post: "Digressions plutoniennes"   Wink 
 
Cette confiance dont tu parles, je la rattacherais donc, pour ma part, à cette empreinte jupitérienne que tu évoques.
Et, à un niveau personnel, ça me parle beaucoup....
 
On peut même évoquer Uranus et Neptune te concernant, ces planètes semblent impacter ta personnalité tout comme tes relations.
Une  influence marquante des planètes lourdes sur ta personnalité, et donc sûrement au niveau du ressenti de leurs transits (assez significatifs en ce moment) ?
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

Maldoror

Digressions plutoniennes Profil11
En ligne
Digressions plutoniennes Empty
MessageSujet: Re: Digressions plutoniennes
Digressions plutoniennes I_icon_minipost_participateJeu 12 Juin 2014 - 19:44

Céleste:

Oui les portes étaient tellement invisibles pour moi qu'elles m'ont claquées à la gueule  lol  smack 

Nikolune

Merci de ce que tu écris, ça me touche en profondeur  Wink 

Angèle

Tu as raison car je m'attachais moi aussi à la symbolique plutonienne (d'où ce post) de la déchirure première. Enfin, quelque chose qui plombe, la mort, l'absence, la coupure, d'une fois. Bien qu'on puisse y retrouver aussi son compère  Uranus qui peut oeuvrer de concert pour la soudaineté et l'imprévisibilité.

C'était juste au niveau de la confiance que je tiquais car je n'ai jamais eu personnellement de problème à faire confiance. J'en retardais juste l'échéance (en matière amoureuse évidemment) pour ne pas, expériences passées obligent, retomber de haut. Mais bien sûr on finit toujours par rendre ce qu'on nous offre et parfois avec les intérêts sinon on ne reste pas avec la personne. C'est la vie.

Tu me parles de mes planètes lourdes et je pense qu' Uranus a toujours joué également un grand rôle dans ma vie. Changements de cap brusques voire inattendus, mots d'esprit foudroyants, coups de foudre (heureusement partagés), ruptures brutales même si on sent à distance une détérioration qu'on ne veut pas s'avouer car elle sonne évidemment comme un échec ( illusion neptunienne oblige?) etc.

Revenir en haut Aller en bas

Céleste

Céleste
°~ Administrateur ~°

Digressions plutoniennes Profil11
Digressions plutoniennes Empty
MessageSujet: Re: Digressions plutoniennes
Digressions plutoniennes I_icon_minipost_participateJeu 12 Juin 2014 - 19:56

Maldo, il suffit de egarder l'autre bord lol
C'est souvent les épreuves qui nous amène a cette prise de conscience fleurr

---------------------------
Céleste coeur
Pour afficher une carte du ciel dans le Forum, cliquez ICI
Pour insérer une carte du ciel dans votre Profil, cliquez ICI
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Digressions plutoniennes Profil11
Digressions plutoniennes Empty
MessageSujet: Re: Digressions plutoniennes
Digressions plutoniennes I_icon_minipost_participateJeu 12 Juin 2014 - 20:25

Maldoror a écrit:


Mais si Malaya, il y a du sacré  Pluton chez Angèle. Il trône au  MC et maîtrise  Uranus son maître solaire ( Verseau ):  et fait quasi une  opposition180° à son M.  Asc Jupiter conjonction0° Vénus FC.
C'est sans doute un aspect majeur de son thème.

En outre il fait un  sextile60° à son ASC  Sagittaire .

Je veux bien admettre que Pluton est la planète la plus près du MC mais est-elle vraiment en X?
Peut-être qu'Angèle nous dira, comment vit-elle son Pluton et comment se manifeste-t-il dans sa vie? Wink 
 méditation
Revenir en haut Aller en bas

mitsouko43

mitsouko43

Digressions plutoniennes Profil11
Digressions plutoniennes Empty
MessageSujet: Re: Digressions plutoniennes
Digressions plutoniennes I_icon_minipost_participateJeu 12 Juin 2014 - 22:18

@Maldoror
Ce que tu écris me touche profondément. "Le retour à la cave".
Si tu savais...
Angèle écrit "Un animal blessé de nature ? Ou plutôt un animal tellement conscient de ce qui ne l'est pas, de ce qui se cache derrière les apparences, de ce qui meut intrinsèquement l'action... qu'il n'est dupe de rien et voit, ressent les forces obscures se cachant derrière l'intentionnalité ?
Et peut donc en garder un goût amer et désabusé..."
Voilà, tout est dit.
C'est moi, c'est ma vie. "qui n'est dupe de rien". Je vis des états comme toi. Il y a des jours où je ressens une douleur si intense que je me demande comment je vais faire. Tout ça pour des amours non partagés, des mauvais choix, des errances.
J'ai été mariée 15 ans, Maldoror, et je n'ai jamais regretté ce mariage mais j'en avais assez.
Tu sais, on a une chance formidable, vraiment, on s'en sort toujours avec le Scorpion. Ton asc va te remettre d'aplomb. Ceci dit, on n'oublie jamais et avec notre sens de l'autodestruction, on se fait beaucoup de mal. Trop de mal.
Travaille Jupiter, si tu peux, quand la grande tristesse sera passée.
Je te souhaite du courage.
Toutes mes meilleures pensées,
Mitsouko43
Revenir en haut Aller en bas

Angèle

Angèle

Digressions plutoniennes Profil11
Digressions plutoniennes Empty
MessageSujet: Re: Digressions plutoniennes
Digressions plutoniennes I_icon_minipost_participateJeu 12 Juin 2014 - 22:22

Malaya a écrit:
Je veux bien admettre que Pluton est la planète la plus près du MC mais est-elle vraiment en X?
Peut-être qu'Angèle nous dira, comment vit-elle son Pluton et comment se manifeste-t-il dans sa vie?

Pour répondre à ta question Malaya, Pluton est effectivement conjoint à mon MC, il aspecte mon Asc, mon axe nodal, Neptune (qui maîtrise le maître de mon asc), Mercure et Saturne.
Je ne le considère pas opposé à mon maître d'ascendant (orbe trop important, signes dissociés) mais il maîtrise le maître de mon Soleil (Uranus), comme le relève Maldoror.

Il a donc son "petit" mot à dire  Wink .

Il doit bien évidemment composer avec mon Neptune fort, et mes 2 dominantes Volguine: Jupiter et Vénus; ce qui vient considérablement arrondir les angles, limer quelque peu les serres acérées du Phénix. Mais reste cette intensité plutonienne dans les ressentis, cette propension à cultiver sa singularité, comprendre, décortiquer, aller au-delà des apparences (non sans le désabusement qui peut s'en suivre), lever le voile là où Neptune peut parfois le déposer.....

Maldoror a écrit:
C'était juste au niveau de la confiance que je tiquais car je n'ai jamais eu personnellement de problème à faire confiance

Pour moi, le Plutonien reste dans la méfiance, il est toujours prêt aux remises en question du fait de sa conviction profonde que rien ne dure, que tout n'est que cycles et évolution.

La foi en l'autre, la confiance qu'on peut témoigner aux autres, à la vie, sont des attitudes que j'attribue à Jupiter et Neptune; 2 planètes qui sont également fortes chez toi.
Une dialectique entre ces 2 tendances ?

En tout cas, ce post t'offre de jolis témoignages. Je rejoins Mael et Nikolune notamment sur cette idée de "scepticisme naturel", ce recul, cette faculté à remonter la rivière à contre-courant des plus salutaires, proposant une autre perspective pour admirer le paysage.
Tes interventions ne laissent jamais indifférent (ce qui ne doit pas déplaire à Pluton et Uranus culminants  sourire ).
Revenir en haut Aller en bas

albane

albane

Digressions plutoniennes Profil11
Digressions plutoniennes Empty
MessageSujet: Re: Digressions plutoniennes
Digressions plutoniennes I_icon_minipost_participateJeu 12 Juin 2014 - 22:29

Bonsoir tout le monde,
Bonsoir Maldo, courage pour remonter la pente
Le sujet est passionnant et me parle aussi bcp
Revenir en haut Aller en bas

Perceneige

Perceneige

Digressions plutoniennes Profil11
Digressions plutoniennes Empty
MessageSujet: Re: Digressions plutoniennes
Digressions plutoniennes I_icon_minipost_participateJeu 12 Juin 2014 - 22:38


 Wink 

Revenir en haut Aller en bas

mitsouko43

mitsouko43

Digressions plutoniennes Profil11
Digressions plutoniennes Empty
MessageSujet: Re: Digressions plutoniennes
Digressions plutoniennes I_icon_minipost_participateJeu 12 Juin 2014 - 22:54

J'aime tellement Bowie!
Mitsouko43
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

Maldoror

Digressions plutoniennes Profil11
En ligne
Digressions plutoniennes Empty
MessageSujet: Re: Digressions plutoniennes
Digressions plutoniennes I_icon_minipost_participateVen 13 Juin 2014 - 2:27

Thanks a lot everybody  sourire 

It's awfull god affair to the girl with te mousy hair...
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


Digressions plutoniennes Profil11
Digressions plutoniennes Empty
MessageSujet: Re: Digressions plutoniennes
Digressions plutoniennes I_icon_minipost_participate

Revenir en haut Aller en bas
 

Digressions plutoniennes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News



" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~
~Vidéos~
Digressions plutoniennes Pierre12 Digressions plutoniennes Notes-11
~Musique pour Relaxer~