Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion
anipassion.com
Sexualité plutonienne  I_icon11Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteSexualité plutonienne  I_icon11Voir ses messagesSexualité plutonienne  I_icon11Voir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Sexualité plutonienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

Invité

Invité

Sexualité plutonienne  Profil11
Sexualité plutonienne  Empty
MessageSujet: Sexualité plutonienne
Sexualité plutonienne  I_icon_minipost_participateVen 23 Mai 2014 - 0:45

De même qu'Uranus représente en définitive les diverses fonctions de l'esprit, et Neptune l'ensemble du complexe émotionnel, Pluton représente le corps, sa conscience, et la sexualité.

(Ce que l'auteur entend par sexualité plutonienne, c'est la forme spéciale que celle-ci revêtira chez un être essentiellement dominé par cette planète.)

Le sujet plutonien rencontrera souvent les sphères de perversions sexuelles ; on comprend que le terme de perversion n'est pas appliqué en fonction d'un code moral, mais en rapport à l'énergie sexuelle primordiale, naturelle, de laquelle naissent tous les pouvoirs.

Pluton représente l'ensemble des perversions sexuelles, les sexualités non-orthodoxes, dont les formes ne correspondent pas aux fonctions naturelles du corps, ainsi que celles qui permettent le développement de consciences différentes, de pouvoirs. Il est des plutoniens qui ne rechercheront que le plaisir extrême, créateur de la notion d'existence, d'autres désireront les pouvoirs para-normaux, l'accès à d'autres mondes. Pluton est créateur du sadisme, du masochisme, du fétichisme sexuel, de la scatologie, associant la mort, la peur, la souffrance, le pouvoir, avec le sexe, étant souvent incapable dans ces cas précis, de vivre une sexualité épanouie (*).

Le mouvement plutonien vient souvent au départ de l'extérieur du sujet, qui s'y trouve quelquefois plongé malgré lui. Celui-ci se retrouve dans un milieu ambiant propice à ce genre de développement, même parfois à son corps défendant. Il vit alors avec des gens possédés par des pulsions semblables, gardées secrètes. Le plutonien cache ses sentiments, ses désirs qu'il vivra souvent fantasmatiquement.

Un Pluton fortement marqué à la naissance indique des expériences pénibles et cachées vécues pendant l'enfance et l'adolescence, qui entraînent le port du masque, la dissimulation, le théâtre des personnages, les traumatismes qui détournent de la sexualité naturelle, dirigeant vers d'autres expériences, ainsi qu'un refus de quitter le jeu enfantin même si le jeu peut devenir terrible (*).

Pluton est toujours celui que ne peut être vu, l'insondable qui échappe souvent à lui-même, qui occulte en son intérieur des faits d'autant plus puissants qu'ils sont oubliés, à la limite de la conscience.

La sexualité plutonienne cherche à saisir l'intelligence du corps, la fonction du désir, par diverses expériences. Rien ne retient cette planète, socialement ou moralement, car elle est conscience physique, dont la forme de vibration est plus pulsionnelle qu'intellectuelle.

Pluton s'oriente naturellement vers les zones obscures et ténébreuses, interdites, et les vit réellement ou fantasmatiquement. Le plutonien, qui est de par nature sur la longueur d'ondes uranienne est souvent conscient de la transformation ressentie, du changement de conscience corporelle qui intervient.

Dans de nombreux cas, le plutonien va dépasser la sexualité, ou plutôt prendre une voie parallèle, trans-mutant cette énergie par alchimie, à l'aide de drogues, spécialement celles qui alourdissent le corps et l'esprit, telles que l'alcool, les opiacés, les médicaments (surtout les barbituriques). Il se libère ainsi en surface de ses pulsions anthropophages, y laissant une bonne partie de son existence.

Cependant la drogue, qui recouvre un champ très vaste allant du cinéma au jeu, de l'alcool à l'héroïne, de la religion à l'opium, de la politique à la cocaïne, n'amène aucune solution définitive, n'amène pas la compréhension finale de la pulsion sexuelle.

Seuls Uranus et Pluton conjoints, l'intelligence de l'esprit et du corps retrouvant leur unité perdue, atteignent ce résultat si tant est que Neptune, la compréhension du coeur, se joigne à eux.

En résumé, la sexualité plutonienne peut se définir par ces quelques traits précis :

Elle transcende le désir génital martien, et le désir sensuel vénusien, et recherche l'origine de cette énergie qu'elle fait remonter intuitivement au divin, le corps étant facilement déifié (recherche d’Éros).

Elle est teintée de jeu et d'imaginaire, d'originalité dans les expériences ainsi que d'anormalité (en dehors de la norme).

Elle existe le plus souvent à un niveau fantasmatique, et cache son véritable aspect, ses vrais désirs, qui peuvent être sujets de honte, d’opprobre sociale, voire de répression, de forte opposition, d'où la création de fantasme.

Il existe en elle un côté destructeur évident, ainsi qu'une recherche de régénération par l'éveil complet du corps à sa vraie nature, à son pouvoir. Cet éveil peut naître par le plaisir ou la douleur, c'est aussi la notion d'un corps plus intelligent que l'esprit.

Elle est en association avec la mort et la peur. L'orgasme est vécu comme une mort de l’ego, un arrêt momentané de ses fonctions, une cristallisation de l'être sur son corps, ainsi qu'une osmose totale de celui-ci avec le cosmos.

Elle s'associe à la magie, à la sorcellerie, aux pouvoirs sur la vie et la mort (l'énergie de mort peut être utilisée en magie noire, par les rites sacrificiels. L'énergie sexuelle peut aussi être détournée et utilisée pour certains propos). Elle mène à la conquête des pouvoirs matériels, et à la domination.

Elle entraîne parfois à des aberrations physiques qui peuvent créer certaines formes de folie : schizophrénie (si Neptune est aussi impliquée), démultiplication de la personnalité, obsessions, manies du pouvoir ...

Elle cesse parfois d'utiliser la rencontre physique inter-sexuelle, l'essentiel du processus s'intériorisant dans le fantasme ou dans la drogue. Quelquefois, pour des êtres qui approchent de très près la compréhension de leur corps, la sexualité peut être vécue en circuit fermé, sans déperdition extérieure, c'est la base même de l'énergie yogique, qui transmute ainsi l'animalité en spiritualité.

Il est toujours présent en elle une recherche de la compréhension du corps (fondamentalement le secret de sa substance, de son désir, de ses pulsions) même si cette recherche échappe la plupart du temps au sujet lui-même, qui croit vivre uniquement ses instincts.


(*) : Pluton peut facilement entraîner l'impuissance chez l'homme, la frigidité chez la femme, le fantasme sexuel créant une disjonction psycho-somatique : le désir réel (corporel) est vaincu par le désir imaginaire (fantasmatique) qui l'empêche de s'épanouir, et le dirige vers d'autres voies.

(*) : De nombreux cas psychiques troublants, entrent sous l'égide de Pluton, comme ce qui est nommé actuellement les cas de personnalités multiples. Nous pensons à deux exemples précis : le cas de ce jeune homme américain, qui fut déclaré posséder quelques 18 personnalités différentes (certaines d'entre elles aussi dissemblables qu'un gentleman anglais et qu'un mauvais garçon yougoslave parlant couramment le serbo-croate), et à un livre écrit par un psychiatre sur un cas qu'il a suivi des années durant : "Les trois visages d’Ève", où une femme est décrite, possédant deux, puis trois personnalités distinctes. Dans les deux cas, l'action de Pluton est parfaitement lisible ; Ève, petite fille avait été forcée de toucher le cadavre de sa grand-mère (contact avec la mort) et tous ses troubles démarrent dès ce moment. Le jeune homme avait été violé de nombreuses fois par son beau-père, vers la pré-adolescence (contact forcé avec la sexualité anormale, ouvrant la porte à des êtres indésirables). Bien sûr notre époque, spécialement en occident, dénie ce que l'on appelait autrefois possession.

Astrologie Trans-Saturnienne de Bernard Duchatelle (mai 1985)
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Sexualité plutonienne  Profil11
Sexualité plutonienne  Empty
MessageSujet: Re: Sexualité plutonienne
Sexualité plutonienne  I_icon_minipost_participateVen 23 Mai 2014 - 8:12

Bonjour Nikolune,

Merci pour cet article intéressant. Ayant un Pluton dominant dans mon thème de naissance (se partageant la régence avec Neptune et Venus, planètes angulaires avec lesquels il forme des aspects harmonieux), je me suis sentie concernée par ce qui y était relaté. En effet, la sexualité revêt une dimension métamorphique pour moi, un haut lieu de prise de conscience et de spiritualité (accession à des états de grâce transcendants).

Cependant, je le trouve un peu léger au niveau des explications. En effet, Bernard Duchatelle reste dans une forme de verrouillage axé sur le mysticisme et la dynamique du pouvoir pour exprimer des notions qui devraient être décortiquées par l'intermédiaire, je crois, d'un discours psychanalytique plus poussé. Avec Pluton, rien n'est jamais simple ou évident et on entre dans les complexités de l'être, ses ressorts instinctuels, leur multiple dérivées et leur irréductibilités métaphysiques qui empêchent à mon sens, de synthétiser les répercutions observées sur la base de quelques comportements pulsionnels censés décrire les choses. C'est un point de vu personnel qui peut bien évidemment être mis à l'indexe, car il faut bien faire un travail de vulgarisation pour rendre accessible des notions difficilement explicables. En ce sens cet article rempli tout de même ce dernier point.

Merci de l'avoir posté
Revenir en haut Aller en bas

Angèle

Angèle

Sexualité plutonienne  Profil11
Sexualité plutonienne  Empty
MessageSujet: Re: Sexualité plutonienne
Sexualité plutonienne  I_icon_minipost_participateVen 23 Mai 2014 - 8:37

Merci Niko pour ce nouveau post qui, à mon avis, va susciter un débat intéressant  up 


Mael a écrit:
Bernard Duchatelle reste dans une forme de verrouillage axé sur le mysticisme et la dynamique du pouvoir pour exprimer des notions qui devraient être décortiquées par l'intermédiaire, je crois, d'un discours psychanalytique plus poussé

Bonjour Mael,

Je te suis tout à fait dans ce que tu écris. Cependant, un discours psychanalytique ne pourra être éclairant, à mon avis, que dans le particulier.
Les mêmes indices d'une sexualité plutonienne dans différents thèmes trouveront peut-être leur genèse, leur éclairage qu'à travers les différentes composantes psychiques propres à chaque individu, selon leur vécu, leur histoire ?

Ce primat du pulsionnel pouvant être une base commune à partir de laquelle l'éclairage psychanalytique ne pourra se faire qu'en fonction de la personne ?
Revenir en haut Aller en bas

Stellium

Stellium

Sexualité plutonienne  Profil11
Sexualité plutonienne  Empty
MessageSujet: Re: Sexualité plutonienne
Sexualité plutonienne  I_icon_minipost_participateVen 23 Mai 2014 - 9:52

C'est passionnant Nikolune, merci !

Selon moi, les interactions avec les autres astres sont primordiales. Par exemple, Vénus et la Lune peuvent être fortement "perverties" par Pluton ou, au contraire, quelque peu adoucir cette planète pulsionnelle qui peut pousser l'individu à s'affranchir de la morale, notamment dans le domaine très intime de la sexualité.
Revenir en haut Aller en bas

Venusie

Venusie

Sexualité plutonienne  Profil11
Sexualité plutonienne  Empty
MessageSujet: Re: Sexualité plutonienne
Sexualité plutonienne  I_icon_minipost_participateVen 23 Mai 2014 - 11:14

@ Stellium

Chez moi, c'est clairement adouci. Après je ne sais pas ce que ça vaut pour un carré  Lune -  Pluton au natal. Ca dépend des signes et j'en ai entendu parler des moeurs pas très recommandables d'une femme qui avait une conjonction Lune  -  Pluton  en  Scorpion dans son TN. Après ce n'est pas une généralité pour les conjonctions  Lune  -  Pluton en  Scorpion , tout dépend des dominantes, aspects et cetera. Surtout du signe de  Mars aussi qui représente le désir et la libido. Et de l'ascendant aussi peut-être.
Revenir en haut Aller en bas

Stellium

Stellium

Sexualité plutonienne  Profil11
Sexualité plutonienne  Empty
MessageSujet: Re: Sexualité plutonienne
Sexualité plutonienne  I_icon_minipost_participateVen 23 Mai 2014 - 11:20

Bonjour Venusie,

C'est vrai que si j'avais à "lire" un TN avec Lune-Pluton en conjonction en Scorpion, je me dirais aussitôt "la façade émotionnelle de cette personne en société a des racines obscures et complexes et sa Lune est sûrement soumise à des pulsions très spéciales". Mais automatiquement, je regarderais la maison, les maîtrises et les aspects avant de "m'enflammer" sur ce point.

Mais si je voyais cette conjonction en Scorpion en M8, alors là...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Sexualité plutonienne  Profil11
Sexualité plutonienne  Empty
MessageSujet: Re: Sexualité plutonienne
Sexualité plutonienne  I_icon_minipost_participateVen 23 Mai 2014 - 11:25

"C'est vrai que si j'avais à "lire" un TN avec Lune-Pluton en conjonction en Scorpion, je me dirais aussitôt "la façade émotionnelle de cette personne en société a des racines obscures"


...avec ma lune natale en maison VIII, je rentre totalement dans la compassion avec cette conjonction qu'il m'arrive de voir dans un thème....car c'est sûrement un émotionnel extrêmement "difficile" à vivre....un émotionnel qui prend le pas sur TOUT....et qui, à mon avis, donne des souffrances.....

Revenir en haut Aller en bas

Stellium

Stellium

Sexualité plutonienne  Profil11
Sexualité plutonienne  Empty
MessageSujet: Re: Sexualité plutonienne
Sexualité plutonienne  I_icon_minipost_participateVen 23 Mai 2014 - 11:28

Elena, as-tu une lecture presque psychanalytique des autres ?
Revenir en haut Aller en bas

Venusie

Venusie

Sexualité plutonienne  Profil11
Sexualité plutonienne  Empty
MessageSujet: Re: Sexualité plutonienne
Sexualité plutonienne  I_icon_minipost_participateVen 23 Mai 2014 - 11:28

@ Stellium

Oui et dans le cas dont je parle, elle a la conjonction Lune-Pluton en maison 5 avec Pluton maître de 5. Des émotions très tourmentées qui ont construit sa sexualité dans le domaine amoureux. Pas bien folichon.
Revenir en haut Aller en bas

Stellium

Stellium

Sexualité plutonienne  Profil11
Sexualité plutonienne  Empty
MessageSujet: Re: Sexualité plutonienne
Sexualité plutonienne  I_icon_minipost_participateVen 23 Mai 2014 - 11:30

Elle met en scène sa sexualité ?
Elle recherche incessamment tous types de plaisirs ?
Revenir en haut Aller en bas

Venusie

Venusie

Sexualité plutonienne  Profil11
Sexualité plutonienne  Empty
MessageSujet: Re: Sexualité plutonienne
Sexualité plutonienne  I_icon_minipost_participateVen 23 Mai 2014 - 11:35

@ Stellium

Il y a de ça.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Sexualité plutonienne  Profil11
Sexualité plutonienne  Empty
MessageSujet: Re: Sexualité plutonienne
Sexualité plutonienne  I_icon_minipost_participateVen 23 Mai 2014 - 11:39

...j'avais oublié le titre.......ch'uis pas sur la même longueur d'ondes...... lol étant donné que cette conjonction m'interpelle de prime abord pour son origine émotionnelle +++++
Revenir en haut Aller en bas

Venusie

Venusie

Sexualité plutonienne  Profil11
Sexualité plutonienne  Empty
MessageSujet: Re: Sexualité plutonienne
Sexualité plutonienne  I_icon_minipost_participateVen 23 Mai 2014 - 11:40

@ Elena

Dan disait : "Les astres disposent et c'est l'homme qui en fait l'usage de ce qu'il veut."
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Sexualité plutonienne  Profil11
Sexualité plutonienne  Empty
MessageSujet: Re: Sexualité plutonienne
Sexualité plutonienne  I_icon_minipost_participateVen 23 Mai 2014 - 11:42

Venusie a écrit:
@ Elena

Dan disait : "Les astres disposent et c'est l'homme qui en fait l'usage de ce qu'il veut."  

..."les astres proposent, les hommes disposent..."
Revenir en haut Aller en bas

Venusie

Venusie

Sexualité plutonienne  Profil11
Sexualité plutonienne  Empty
MessageSujet: Re: Sexualité plutonienne
Sexualité plutonienne  I_icon_minipost_participateVen 23 Mai 2014 - 11:44

@ Elena

Je me souvenais plus la phrase exacte, mais merci d'avoir rectifié.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Sexualité plutonienne  Profil11
Sexualité plutonienne  Empty
MessageSujet: Re: Sexualité plutonienne
Sexualité plutonienne  I_icon_minipost_participateVen 23 Mai 2014 - 13:16

Bonjour Angèle,

Oui, il est vrai que dans un cadre psychanalytique on glisse assurément vers le cas par cas. Toutefois, j'envisageais la chose métaphoriquement comme sous la focale d'un microscope, c'est-à-dire que l'on peut avoir plusieurs niveaux de grossissement. Aussi peut-on faire ressortir les grandes lignes du fonctionnement de la psyché humaine car il y a des réflexes et des conditionnements qui sont de l'ordre de l'espèce, même si ces derniers sont sous-jacents (faible grossissement). Après il y aura toujours une échelle individuelle sur laquelle on devra réévaluer les effets en fonction des prédispositions, du contexte social et des répercutions que cela entraîne sur un sujet d'étude en particulier (fort grossissement)… En ce sens, je te rejoins tout à fait sur ce que tu exprimes plus haut.

En outre, mettre en exergue un comportement pulsionnel est un chose, le décrire en est un autre. C'est en cela que j'ai le sentiment que l'article ne fait qu'effleurer les notions qu'il véhicule car il met en avant plusieurs phénomènes sans en expliquer davantage les fonctionnements (fondements sur lesquels ils reposes, description des rouages qui l'entraine...). On est face aux conclusions de l'auteur sans explications sur les observations dont elles sont issue. Après, il ne s'agit peut-être là que d'un extrait de ses travaux qui sont possiblement beaucoup plus détaillés  et font l'objet d'un ouvrage plus dense (sur ce point en particulier).

Il n'en demeure pas moins que l'article est très bien écrit, il est rédigé à l'aide d'un vocabulaire qui permet de sous-entendre des descriptions plus complexes. De plus, il a au moins l'avantage d'interpeler, de questionner le lecteur sur lui-même, de donner l'envie de préciser les choses pour les autres comme pour soi, ce qui est plutôt positif je crois.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Sexualité plutonienne  Profil11
Sexualité plutonienne  Empty
MessageSujet: Re: Sexualité plutonienne
Sexualité plutonienne  I_icon_minipost_participateVen 23 Mai 2014 - 14:33

Merci pour ces "éclaircissements", Angèle et Mael
Revenir en haut Aller en bas

hataali

hataali

Sexualité plutonienne  Profil11
Sexualité plutonienne  Empty
MessageSujet: Re: Sexualité plutonienne
Sexualité plutonienne  I_icon_minipost_participateVen 23 Mai 2014 - 15:03

On dirait Nikolune que tu as pensé à moi pour ce post!! lol
Très très intéressant. En natal, j'ai Pluton conjonction Soleil je crois. En tous les cas, je suis Plutonnienne, et ce n'est pas facile à accepter quotidiennement.
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Sexualité plutonienne  Profil11
Sexualité plutonienne  Empty
MessageSujet: Re: Sexualité plutonienne
Sexualité plutonienne  I_icon_minipost_participateVen 23 Mai 2014 - 15:08

Elena a écrit:
...avec ma lune natale en maison VIII, je rentre totalement dans la compassion avec cette conjonction qu'il m'arrive de voir dans un thème....car c'est sûrement un émotionnel extrêmement "difficile" à vivre....un émotionnel qui prend le pas sur TOUT....et qui, à mon avis, donne des souffrances.....
Je me reconnais la dedans.

Concernant pluton, je crois qu'il ne faut pas être aussi restrictif comme le dis très bien mael cela dépends de nous, des expériences, et de nos choix.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Sexualité plutonienne  Profil11
Sexualité plutonienne  Empty
MessageSujet: Re: Sexualité plutonienne
Sexualité plutonienne  I_icon_minipost_participateVen 23 Mai 2014 - 15:14

sara0390 a écrit:


Concernant pluton, je crois qu'il ne faut pas être aussi restrictif comme le dis très bien mael cela dépends de nous, des expériences, et de nos choix.

....oui Sara,...à chacun son ....pluton.... diable lol

(cela me donne une idée de sujet....mais pas à sa place ici)
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Sexualité plutonienne  Profil11
Sexualité plutonienne  Empty
MessageSujet: Re: Sexualité plutonienne
Sexualité plutonienne  I_icon_minipost_participateVen 23 Mai 2014 - 15:35

lol  oui exacte Elena...chacun à sa façon de le vivre..
en plus le mien est rétrograde..
 smack
Revenir en haut Aller en bas

Jraf

Jraf

Sexualité plutonienne  Profil11
Sexualité plutonienne  Empty
MessageSujet: Re: Sexualité plutonienne
Sexualité plutonienne  I_icon_minipost_participateVen 23 Mai 2014 - 16:42

Quelques remarques concernant l'article de Bernanrd Duchatelle.
Il est bien écrit, c'est certain, mais j'ai quelques divergences d'interprétation :

Bernard a écrit:
De même qu'Uranus représente en définitive les diverses fonctions de l'esprit, et Neptune l'ensemble du complexe émotionnel, Pluton représente le corps, sa conscience, et la sexualité.

Pluton est la planète la plus éloignée du Soleil, à priori la plus difficile à intégrer/ conscientiser, j'ai du mal avec l'idée que Pluton représente le corps et sa conscience (rôle que je laisserai aux planètes personnelles).
Je comprends plus la notion de Pluton comme sorte de "germe de vie" amené à se transformer pour survivre, comme symbole d'une sorte de pouvoir ultime, celui du vivant.
Le plutonien est sensible à la percée des secrets, donc à la sexualité, mais l'idée est plus de ramener à la surface pour transformer et non pas de "dévier" d'une sexualité naturelle pour le plaisir ou par perversité intrinsèque.
Ce qui caractérise Pluton est le processus mort - renaissance, destruction/reconstruction.
Mais Pluton n'est pas une planète "sexuelle" en soi, c'est donc par les aspects aux planètes perso qu'elle pourra colorer.
éventuellement le vécu sexuel.

C'est en ce sens que je trouve l'article trop définitif dans sa présentation des plutoniens comme potentiels pervers sexuel.

A ce titre, Uranus ou Neptune, peuvent également influencer l'orientation sexuelle, Uranus dans la recherche de sensation a-morale, où seule importe la nouveauté, la recherche de l'expérience, ou Neptune pour la dissolution de toute responsabilité personnelle, recherche de fusion.
Pluton vient logiquement dans le thème sensation pour se sentir exister "à tout prix", et là, "à tout prix" n'est pas une expression toute faite, mais une réalité.


Dernière édition par Jraf le Ven 23 Mai 2014 - 17:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Sexualité plutonienne  Profil11
Sexualité plutonienne  Empty
MessageSujet: Re: Sexualité plutonienne
Sexualité plutonienne  I_icon_minipost_participateVen 23 Mai 2014 - 17:31

...je suis tout à fait fait de cet avis....

"C'est en ce sens que je trouve l'article trop définitif dans sa présentation des plutoniens comme potentiels pervers sexuel".

j'y ai plutôt vu la perversité que la sexualité en elle-même (mais qui existe, bien sûr...)...un peu pour cela que j'ai dérivé...sur l'émotionnel...(ben oui, pour une plutonienne... lol )
Revenir en haut Aller en bas

Jraf

Jraf

Sexualité plutonienne  Profil11
Sexualité plutonienne  Empty
MessageSujet: Re: Sexualité plutonienne
Sexualité plutonienne  I_icon_minipost_participateVen 23 Mai 2014 - 17:51


Elena a écrit:
un peu pour cela que j'ai dérivé...sur l'émotionnel.
...ma lune natale en maison VIII
,
lDans la VIII, faut pas rester les 2 pieds dans le même sabot (moi j'ai la lune taureau sourire ) et se remettre en cause avant que quelqu'un ou qq chose le fasse à sa place
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Sexualité plutonienne  Profil11
Sexualité plutonienne  Empty
MessageSujet: Re: Sexualité plutonienne
Sexualité plutonienne  I_icon_minipost_participateVen 23 Mai 2014 - 18:24

Bonsoir Jraf,

Oui effectivement, il y a du vrai dans ce que tu dit car la perversité est la tendance à faire du mal et à en retirer du plaisir ou le fait de pratiquer des actes contres natures. Cette terminologie est totalement décalée par rapport à l'idée d'expérimenter une sexualité décomplexée car se situant hors des sentiers battus par les tabous communautaires, souvent dictés pas les "bonnes mœurs". Cela laisse deviner une trame assez puritaine où l'auteur vient apposer une forme de jugement personnel sur le caractère du "plutonien". Merci pour ta remarque très pertinente, ça donne un autre sens à la lecture.

En revanche, je n'avais pas saisis l'histoire du corps comme étant liée au physique mais à la conscience. Il me faut peut-être relire l'article pour être certaine de ne pas dire n'importe quoi... Pour ce qui est de la mort et de la renaissance je pense différemment de toi, car à mon avis les deux ne peuvent avoir lieu sans la sexualité. Ne meurt que ce qui a vécu, or pour naître et vivre il faut en passer par la reproduction et l'humain est une espèce qui la pratique de manière sexuée. Que se soit au figuré ou dans le sens symbolique, Pluton peut donc être prise comme une planète "sexuelle", mais qui touche au fondements de cette notion, aux arcanes qui la déterminent et pas nécessairement à son expression.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


Sexualité plutonienne  Profil11
Sexualité plutonienne  Empty
MessageSujet: Re: Sexualité plutonienne
Sexualité plutonienne  I_icon_minipost_participate

Revenir en haut Aller en bas
 

Sexualité plutonienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News



" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~
~Vidéos~
Sexualité plutonienne  Pierre12 Sexualité plutonienne  Notes-11
~Musique pour Relaxer~