Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion




Ciel à l'instant


Astrodienst

Astrocarillon
Les 4 déesses


Le Deal du moment :
15% de remise sur une sélection Xiaomi ...
Voir le deal

La nuit noire de l’âme I_icon11Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteLa nuit noire de l’âme I_icon11Voir ses messagesLa nuit noire de l’âme I_icon11Voir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 La nuit noire de l’âme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Cobra

Cobra

La nuit noire de l’âme Profil11
La nuit noire de l’âme Empty
MessageSujet: La nuit noire de l’âme
La nuit noire de l’âme I_icon_minipost_participateJeu 25 Oct 2012 - 8:22

Pamela transmet Marie-Madeleine.

Chers amis, je suis votre sœur, Marie-Madeleine. Je suis à vos côtés, votre amie intime. Je ne suis pas là-haut, loin au-dessus de vous, mais celle que vous connaissez au-dedans de vous. Ressentez un instant notre connexion profonde. Nous sommes Un, nous faisons partie de la même famille.

J’ai moi aussi voyagé sur Terre sous forme humaine, j’en ai connu et exploré les profondeurs et j’ai été touchée par une Lumière resplendissante et vivante qui m’a inspirée et saisie, qui a ravivé ma mémoire et m’a fait rêver et désirer un monde meilleur sur Terre. J’ai connu les deux extrêmes, la lumière comme l’obscurité. Ces extrêmes sont des pôles qui vont ensemble : ils sont une force motrice l’un pour l’autre, pourrait-on dire. La vie semble faite d’opposés : la lumière et l’obscurité. Les sentiments qu’elles suscitent semblent contraires, mais il y a une connexion cachée entre elles. Elles ne peuvent fonctionner l’une sans l’autre. L’expérience de lumière n’est possible qu’en vivant l’absence de lumière, et par contraste avec son contraire, l’obscurité.

La lumière n’est jamais aussi visible que lorsqu’elle sort de l’obscurité. Pensez simplement aux premiers rayons de soleil au lever du jour, à cette douce lumière matinale qui réchauffe le monde. Voyez à quel point elle peut vous toucher, spécialement quand elle sort d’une nuit froide et noire. Le contraste crée une dynamique, la vie, le mouvement, la croissance, le changement. L’obscurité a donc une fonction dans votre vie. Toutefois, les êtres humains vivent souvent l’obscurité comme l’antithèse de la lumière, non comme une force motrice pour le changement et la croissance, mais comme un piège ou un trou dans lequel on se trouve enfermé et où l’on est réduit à l’immobilité. On a alors l’impression que dans ce trou profond, on a perdu tout contact avec la lumière, comme si l’on avait été coupé d’elle.

Vous connaissez tous cet état mental d’être coupé de la lumière, d’être privé du sentiment que votre vie a un sens et un but. En fait, c’est cela être mort. La seule façon possible de mourir n’est pas une mort physique, mais de cesser tout mouvement dans votre cœur, vos sentiments, votre esprit. En réalité, la mort n’existe pas. Votre âme est éternelle et continue de vivre. Seule votre forme est mortelle, votre essence, elle, est éternelle et ne peut pas mourir. Mais il est possible que vous perdiez de vue votre essence temporairement à un degré tel que vous devenez rigide à l’intérieur de vous et que vous cessez de bouger. Vous êtes mort à l’intérieur et vous vous sentez alors extrêmement déprimé. C’est un état très pénible.

Voyageons ensemble un instant. Descendons ensemble dans cet état dépressif et explorons-le l’esprit ouvert. Que se passe-t-il lorsque quelqu’un perd tout espoir ? Qu’il se ratatine et se sent impuissant face aux sensations qui se manifestent en lui ? Généralement, cette réaction est stimulée par des évènements extérieurs dérangeants, des évènements qu’une personne est incapable d’intégrer dans son cadre de référence et qui font que tout devient incertain dans la vie de cette personne. Ce sont soit de grandes choses, comme le décès d’un proche, une maladie, la perte d’un emploi ou la rupture d’une relation. Ce sont des évènements qui affectent les êtres en profondeur et peuvent les amener au bord du gouffre.

Cependant, l’obscurité peut aussi parfois se révéler à partir de l’intérieur, sans aucune cause extérieure connue. De vieux fardeaux émotionnels que vous avez stockés autrefois dans la mémoire de votre âme remontent à la surface. Des expériences douloureuses, probablement originaires de vies passées, jaillissent de vos profondeurs, et il vous faut gérer des impressions obscures, des peurs et des doutes. Des expériences de manque, de solitude et de défaite peuvent entrer sans raison apparente dans votre psyché. Ils peuvent vous faire perdre pied tout autant qu’un événement extérieur.

Quand quelqu’un se trouve pris dans une dépression, dans une nuit noire de l’âme, il a toujours l’impression d’être englouti et incapable de gérer toutes ces émotions. Le flot d’émotions pénibles et lourdes semble trop important à porter. Vous en êtes accablés, tout au moins vous en avez l’impression, et vous vous enfermez alors dans un sentiment d’impuissance. Au moment-même où vous tournez le dos à ces émotions et où vous refusez de leur faire face, vous êtes coincés ! Ces émotions veulent circuler, il est essentiel que les émotions continuent de circuler, comme le fait une grosse vague qui déferle sur une plage. Mais vous avez peur de permettre cela, alors vous refusez de suivre ce mouvement et vous vous retirez de ces émotions qui vous inondent. Vous construisez une digue, un barrage ou une barrière et vous dites : « Je ne peux pas gérer ça. Je ne veux pas de ça. Je veux en finir avec ça ! » Votre réaction, souvent issue de l’impuissance, crée une dépression, qui est un état de paralysie et de fermeture à la vie. Avec le temps, cette situation devient insupportable et vous n’avez plus envie de vivre.

D’un point de vue terrestre, vous voulez mourir parce que la vie est intolérable. Vu selon la perspective de l’âme, vous êtes morts et c’est une expérience si insupportable que vous voulez mettre fin à cette situation. Le désir de mourir est essentiellement un désir de changer, un désir de vivre à nouveau. Les gens qui tentent de se suicider ont un profond désir de vivre, pas de mourir. C’est précisément ce sentiment d’être morts à l’intérieur qui les pousse au désespoir extrême. C’est leur soif de vivre qui les pousse à mettre fin à leur vie physique.

Quand vous vivez une dépression, il y a en vous une combinaison de forte résistance et de vulnérabilité extrême. La dépression est une manière de vous défendre contre la puissance énorme des émotions qui menacent de vous engloutir. Vous pensez qu’elles vont vous détruire et donc, dans votre impuissance, vous construisez une coquille autour de vous, vous vous protégez dans un cocon fait de non-vouloir ou d’incapacité de ressentir quoi que ce soit. Vous ne voulez plus être là, tout comme l’autruche proverbiale qui se met la tête dans le sable. Et pourtant, ça vous paraît être la seule issue possible. Après quelque temps, vous ne pouvez plus sortir la tête du sable, de la dépression. Vous vous êtes tellement fermés à la vie et à tous les sentiments que vous n’êtes plus en mesure de renverser la situation et d’effectuer un changement. Le choix de dire « oui » à vos émotions vous semble au-delà de vos forces. La dépression a maintenant atteint un paroxysme.

D’une part, vous n’avez pas la possibilité d’accepter les émotions de peur, de désespoir, de tristesse et de solitude, ni de les partager avec d’autres, et d’autre part, vous savez et percevez que c’est atrocement pénible de vivre sans émotions. C’est une forme de mort, un déni complet de votre cœur vivant. Au bout de quelque temps, vous voulez ressentir à nouveau. La douleur de ne pas ressentir est plus forte que celle de ressentir vos émotions. C’est votre rédemption ainsi que le point de bascule. Le refus de ressentir et le fait de dire : » Non, je ne peux pas, je ne veux pas de ça, je veux mourir, je veux disparaître » vous rendent si vide et si creux que vous ne pouvez plus le supporter.

Ce qu’il se passe, du point de vue de l’âme, c’est que la vie est devenue plus forte à présent, elle ne peut plus être retenue. Quand la force vitale a été restreinte avec force pendant longtemps, cela génère une force contraire qui finit par éclater. La force du raz-de-marée qui veut déferler sur la plage ne peut pas être contenue à jamais. À un certain moment, émerge en votre for intérieur un « oui », même si vous n’en n’êtes pas conscients. Rien n’est statique dans la vie, l’envie de vivre est irrépressible. Quand un paroxysme a été atteint, vous créez des événements dans votre vie qui génèrent le changement, qui créent une percée.

Cela arrive parfois sous la forme d’une tentative de suicide. Si elle échoue, il peut y avoir une spirale ascendante, car la souffrance de cette personne devient alors bien visible aux yeux de tous. Quand elle s’aperçoit combien les autres se soucient d’elle, elle peut alors s’ouvrir à davantage de Lumière, de compréhension et de sympathie. Toutefois, il peut aussi arriver que les gens ne s’ouvrent pas et restent dépressifs. Il n’existe pas de recette toute faite pour provoquer une percée. Malgré tout, la vie est dotée d’une pulsion motrice qui rend impossible de stagner indéfiniment dans un état de conscience statique.

Même quand la vie terrestre prend fin en emportant votre vie personnelle, vous vous retrouvez tout de suite face à de nombreux choix de l’autre côté, car vous devez encore y faire l’expérience de ce que vous ressentez. La mélancolie présente quand vous étiez incarnés, avec ses ressentis de douleur et d’angoisse, peut maintenant se présenter avec encore plus d’acuité et de manière moins voilée. Parfois, le plan astral où vous aboutissez après la mort vous confronte directement aux émotions que vous avez refoulées et elles recommencent alors à circuler. Par exemple, une personne peut se sentir désespérée et horrifiée au moment de son trépas en découvrant que la vie n’est pas vraiment finie. Ou bien, elle perçoit les émotions des gens de sa famille sur Terre, leur chagrin et leur tristesse, et elle en est très affectée. En étant touchée de cette façon, un nouveau mouvement peut se faire dans l’âme de la personne trépassée. Cela peut générer une percée, lui permettant ainsi de s’ouvrir à l’aide des guides toujours présents, sur Terre comme au Ciel. L’aide est toujours là, à condition que vous y soyez ouverts.

Peu importe vos contorsions, la vie est plus puissante que toute velléité de mourir. La vie réaffirme toujours son droit à l’existence, il vous est impossible de la tuer. Par conséquent, il y a toujours de l’espoir ! Accrochez-vous à cela pour vous-mêmes mais aussi pour ceux que vous voyez souffrir. Les choses peuvent parfois sembler si désespérées, mais il y a toujours une autre perspective, même si vous ne parvenez pas à imaginer comment il peut en être autrement ni comment le changement va prendre place. La vie est toujours plus forte que la mort, la Lumière plus forte que l’obscurité. L’eau finit par rompre les digues, parce que l’eau a le pouvoir de se mouvoir, elle bouge, elle est vivante ! L’énergie de l’eau est plus puissante que la résistance qui veut la retenir.

Ressentez la force motrice de la vie en vous pendant quelques instants. Il y a en chacun de vous des blocages, des schémas récurrents, des doutes, des sentiments d’infériorité, des incertitudes, de la méfiance, de la colère ou des résistances. Imaginez à présent que ces aspects sont là, simplement, et que la vie continue son cours en les contournant. L’eau continue à circuler, et bien qu’il reste dans le cours d’eau des gros rochers qui ont l’air fixes et inébranlables, ceux-ci sont malgré tout érodés par le mouvement et la poussée de l’eau sur eux. Cela prend du temps, mais n’oubliez pas qui vous êtes : Vous êtes l’eau vive ! Plus vous garderez cela en mémoire, plus vous pourrez récupérer l’énergie des gros rochers et des pierres qui se trouvent dans le cours d’eau. De la douleur en provenance du passé y est encore présente. Vous n’avez pas besoin de la minimiser ni de la mettre à l’écart, mais vous n’avez pas non plus besoin de traîner ces gros rochers hors de la rivière. Vous avez juste à vous souvenir que vous êtes l’eau !

Cela peut parfois être difficile parce que vous vous êtes partiellement identifiés à ces gros rochers qui bloquent votre énergie : « Je ne suis pas correctement enraciné-e. J’ai des difficultés à me sentir chez moi sur Terre. Il y a encore en moi de la tristesse et des traumas du passé… » Et tout cela est vrai, mais imaginez un instant ces idées sous forme de rochers ou de cailloux dans une rivière immense. Parce que c’est ce que vous êtes, c’est votre force vitale réelle. C’est votre âme qui coule sans fin, tout le long de son chemin : vivante, bouillonnante, jaillissante et grondante, elle explore et découvre. Ce flot n’a pas de jugement quant aux gros rochers qu’il rencontre, il les engloutit. Vous avez bien le choix !

Bien sûr, à l’occasion, il se peut que vous restiez coincés dans tel ou tel blocage quand vous commencez à vous identifier à lui trop longtemps. Mais vous pouvez vous détacher de ce blocage juste en vous identifiant à l’eau qui coule. L’eau est votre âme et ne peut pas être retenue. Ressentez-la couler, bouger et étinceler. Imaginez-la couler sur vous et vous laver, ressentez sa force bouillonnante, la Lumière qui brille en elle. Ressentez comme votre âme, en profondeur, n’est pas menacée par l’obscurité dont vous faites l’expérience, par ces gros rochers qui paraissent si solides et inébranlables. Votre âme n’est pas du tout troublée par ce qui est là, parce qu’elle sait que les rochers appartiennent à ce lieu. Ils font partie du paysage de la vie. Essayez, quand vous êtes coincés dans ce genre de rocher, d’écouter l’eau se précipiter. Souvenez-vous de l’eau et de l’aisance avec laquelle elle s’écoule.

Il n’est pas nécessaire que vous fassiez tout par vous-mêmes. La vie vous fournit d’innombrables opportunités et possibilités. Elle vous conduit parfois dans de sombres vallées, mais elle vous propulse aussi à nouveau dans la Lumière. Même quand vous avez l’impression de ne plus avoir la force de continuer à lutter, et que vous ne voyez pas d’issue heureuse, la vie vous propulse encore. L’art de vivre consiste à garder confiance, même quand il semble qu’il n’y ait plus rien qui le justifie et quand tout ce à quoi vous croyiez a disparu de votre vie.

Actuellement sur Terre, beaucoup d’êtres sont dans un processus de transformation de l’obscurité ancienne, des aspects de l’âme viennent à la Lumière maintenant et veulent être vus. Pourquoi est-ce ainsi ? Parce que vous faites un bond en avant. C’est réellement un bond dans l’évolution de la conscience de l’humanité. Ce bond ne peut se faire sans tendre la main aux endroits les plus sombres de votre conscience, ceux qui sont pleins de peurs, de méfiance ou d’une profonde tristesse à propos de tout ce dont vous avez fait l’expérience sur Terre. N’ayez pas peur de cette obscurité, elle commence à se libérer et à circuler, tel est l’art de vivre cette vie. Vous ressentez alors : « Non, je ne peux pas vraiment dire oui à cela ». Souvenez-vous qu’il y a quelque chose en vous qui dit encore « oui ». C’est cela qui va vous sauver et vous permettre de continuer – la confiance en la vie.

Je vous aime tous, vous m’êtes chers. Peut-être pensez-vous : « Comment est-ce possible ? Vous ne pouvez pas nous connaître tous personnellement. » Mais vous, en tant qu’humains, ne savez pas ou ne réalisez pas l’étendue réelle du réseau des âmes. Une fois que nous sommes connectés par l’âme avec quelqu’un, c’est une connexion permanente. Ce lien relationnel une fois tissé ne se défera pas avec le temps, parce que dans notre dimension il n’y a pas de temps. Il existe un réseau vivant qui nous relie en tant qu’âmes. Nous partageons une certaine histoire, un certain désir, une flamme qui a été allumée un jour dans notre conscience. La Terre s’éclaire peu à peu grâce à cette flamme. La conscience éveillée en chacun nous rassemble et crée une fondation nouvelle à partir de laquelle ce bond dans la conscience va réellement prendre place. Vous n’avez pas besoin de réfléchir à cela. Restez dans votre processus personnel, votre cheminement. C’est suffisant. Ressentez cette impulsion puissante de la vie, non seulement en vous mais en beaucoup d’autres, à travers qui une vague de conscience inonde la Terre.


© Pamela Kribbe - Traduction Christelle Schoettel.

http://www.jeshua.net/fr/
Revenir en haut Aller en bas

Cobra

Cobra

La nuit noire de l’âme Profil11
La nuit noire de l’âme Empty
MessageSujet: Re: La nuit noire de l’âme
La nuit noire de l’âme I_icon_minipost_participateJeu 25 Oct 2012 - 8:23

J'ai lu en diagonale mais je trouve que ça colle bien avec l'aspect céleste Saturne Scorpion trigone120° Neptune Poissons

1 iere fois le 11 octobre 2012 ...D et R
2 ième fois le 11 juin 2013 ...R et R
3 ième fois le 19 juillet 2013...D et R
Revenir en haut Aller en bas

enilorak

enilorak

La nuit noire de l’âme Profil11
La nuit noire de l’âme Empty
MessageSujet: Re: La nuit noire de l’âme
La nuit noire de l’âme I_icon_minipost_participateJeu 25 Oct 2012 - 11:21

oui, cobra, j'ajouterai en plus Pluton en Capricorne en réception mutuelle avec Saturne en Scorpion, qui renforce cet influx!
Revenir en haut Aller en bas

Cobra

Cobra

La nuit noire de l’âme Profil11
La nuit noire de l’âme Empty
MessageSujet: Re: La nuit noire de l’âme
La nuit noire de l’âme I_icon_minipost_participateLun 10 Fév 2014 - 11:59

Citation :
Actuellement sur Terre, beaucoup d’êtres sont dans un processus de transformation de l’obscurité ancienne, des aspects de l’âme viennent à la Lumière maintenant et veulent être vus. Pourquoi est-ce ainsi ? Parce que vous faites un bond en avant. C’est réellement un bond dans l’évolution de la conscience de l’humanité. Ce bond ne peut se faire sans tendre la main aux endroits les plus sombres de votre conscience, ceux qui sont pleins de peurs, de méfiance ou d’une profonde tristesse à propos de tout ce dont vous avez fait l’expérience sur Terre
Revenir en haut Aller en bas

Annalou

Annalou

La nuit noire de l’âme Profil11
La nuit noire de l’âme Empty
MessageSujet: Re: La nuit noire de l’âme
La nuit noire de l’âme I_icon_minipost_participateLun 10 Fév 2014 - 12:07

Eh ben c'est gai...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

La nuit noire de l’âme Profil11
La nuit noire de l’âme Empty
MessageSujet: Re: La nuit noire de l’âme
La nuit noire de l’âme I_icon_minipost_participateLun 10 Fév 2014 - 16:25

Au contraire, c'est la plus belle chose qui peut s eproduire pour un etre humain ...
Revenir en haut Aller en bas

arkania

arkania
°~ Modérateur ~°

La nuit noire de l’âme Profil11
La nuit noire de l’âme Empty
MessageSujet: Re: La nuit noire de l’âme
La nuit noire de l’âme I_icon_minipost_participateLun 10 Fév 2014 - 23:35

De ce qu'on me raconte, les rêves sont pleins d'angoisse, de guerres ou de massacres ... c'est toujours mieux que de ne pas dormir du tout, parce que dès 12 ans, j'ai à traiter des insomnies majeures !

---------------------------
Les équations à résoudre dans le destin sont :
les évènements à vivre,
la souffrance à comprendre,
la connaissance à acquérir
l'important est, cependant, de bien vivre le présent...
Revenir en haut Aller en bas

Latitudes

Latitudes

La nuit noire de l’âme Profil11
La nuit noire de l’âme Empty
MessageSujet: Re: La nuit noire de l’âme
La nuit noire de l’âme I_icon_minipost_participateMar 11 Fév 2014 - 19:31

Je me demande si pour évoluer il faut toujours s'attendre à une période de souffrance.. doute2 
Revenir en haut Aller en bas

arkania

arkania
°~ Modérateur ~°

La nuit noire de l’âme Profil11
La nuit noire de l’âme Empty
MessageSujet: Re: La nuit noire de l’âme
La nuit noire de l’âme I_icon_minipost_participateMar 11 Fév 2014 - 19:39

J'en suis persuadée, c'est d'ailleurs à la souffrance elle-même qu'on doit l'évolution... sans pression sur le carbone, on n'obtient pas de diamant lol 

Depuis toujours, je trouve de la beauté dans les marques que laissent l'existence bien remplie, je ne suis pas émue par les corps-faces qui paraissent jeunes et intacts ... trop neuf  siffle

---------------------------
Les équations à résoudre dans le destin sont :
les évènements à vivre,
la souffrance à comprendre,
la connaissance à acquérir
l'important est, cependant, de bien vivre le présent...
Revenir en haut Aller en bas

Latitudes

Latitudes

La nuit noire de l’âme Profil11
La nuit noire de l’âme Empty
MessageSujet: Re: La nuit noire de l’âme
La nuit noire de l’âme I_icon_minipost_participateMar 11 Fév 2014 - 19:45

suis contente alors avec mes cheuveux blancs  bigsourire smack 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

La nuit noire de l’âme Profil11
La nuit noire de l’âme Empty
MessageSujet: Re: La nuit noire de l’âme
La nuit noire de l’âme I_icon_minipost_participateMar 11 Fév 2014 - 20:11

moi aussi je suis contente d'avoir autant de cheveux blancs ..  sourire 
Revenir en haut Aller en bas

Ginger

Ginger

La nuit noire de l’âme Profil11
La nuit noire de l’âme Empty
MessageSujet: Re: La nuit noire de l’âme
La nuit noire de l’âme I_icon_minipost_participateMar 11 Fév 2014 - 20:18

bizarre ils sont pas encore sortis et pourtant... !!!!   doute2 
Vont arriver tous d'un coup ahhhh
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

La nuit noire de l’âme Profil11
La nuit noire de l’âme Empty
MessageSujet: Re: La nuit noire de l’âme
La nuit noire de l’âme I_icon_minipost_participateMar 11 Fév 2014 - 20:23

Latitudes a écrit:
suis contente alors avec mes cheuveux blancs  bigsourire smack 
les cheveux blancs, c'est mieux que pas de cheveux du tout... et le blanc, c'est la couleur de la sagesse et de la spiritualité, les longs cheveux( Poissons  Neptune ) aussi.
Revenir en haut Aller en bas

Céleste

Céleste
°~ Administrateur ~°

La nuit noire de l’âme Profil11
En ligne
La nuit noire de l’âme Empty
MessageSujet: Re: La nuit noire de l’âme
La nuit noire de l’âme I_icon_minipost_participateMar 11 Fév 2014 - 20:46

les indiens gardaient leurs longues chevelure,,,
ils disaient que les cheveux long leur servait d'antenes intuitives, de capteur,,
le fait des couper était mauvais présage,,,
car moins protégé des attaques surnoises.  Very Happy 

---------------------------
Céleste coeur
Pour afficher une carte du ciel dans le Forum, cliquez ICI
Pour insérer une carte du ciel dans votre Profil, cliquez ICI
Revenir en haut Aller en bas

Cobra

Cobra

La nuit noire de l’âme Profil11
La nuit noire de l’âme Empty
MessageSujet: Re: La nuit noire de l’âme
La nuit noire de l’âme I_icon_minipost_participateMar 11 Fév 2014 - 20:51

Céleste a écrit:
les indiens gardaient leurs longues chevelure,,,
ils disaient que les cheveux long leur servait d'antenes intuitives, de capteur,,
le fait des couper était mauvais présage,,,
car moins protégé des attaques surnoises.  Very Happy 

je l'avais lu moi aussi ....alors je me demande ce que disent les moines tibétain  bigsourire 
Revenir en haut Aller en bas

Céleste

Céleste
°~ Administrateur ~°

La nuit noire de l’âme Profil11
En ligne
La nuit noire de l’âme Empty
MessageSujet: Re: La nuit noire de l’âme
La nuit noire de l’âme I_icon_minipost_participateMar 11 Fév 2014 - 21:02

lol est bonne  cramper 

---------------------------
Céleste coeur
Pour afficher une carte du ciel dans le Forum, cliquez ICI
Pour insérer une carte du ciel dans votre Profil, cliquez ICI
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

La nuit noire de l’âme Profil11
La nuit noire de l’âme Empty
MessageSujet: Re: La nuit noire de l’âme
La nuit noire de l’âme I_icon_minipost_participateMar 11 Fév 2014 - 23:25

Céleste a écrit:
les indiens gardaient leurs longues chevelure,,,
ils disaient que les cheveux long leur servait d'antenes intuitives, de capteur,,
le fait des couper était mauvais présage,,,
car moins protégé des attaques surnoises.  Very Happy 
 bouquet 
Citation :
C'est comme Samson le rasoir ne devait pas toucher ses cheveux et je crois que Jean Le Baptiste ,ces deux là,étaient réserver (des Naziréens) Juges 13:5 bouquet 
Revenir en haut Aller en bas

Céleste

Céleste
°~ Administrateur ~°

La nuit noire de l’âme Profil11
En ligne
La nuit noire de l’âme Empty
MessageSujet: Re: La nuit noire de l’âme
La nuit noire de l’âme I_icon_minipost_participateMer 12 Fév 2014 - 2:55

ha ouiii tu connais bien la bible Algorab,,   sourire  
je cherchais un Neptune en III pour l'école religieuse,
mais il est en IV, c'est de famille ?
Quoique dans ton thème, Mercure et Neptune sont trigone120° en signe d'air, cela peut expliquer l'un ou l'autre, parce qu'ils sont tout les deux maître de III et IV natal   bouquet

---------------------------
Céleste coeur
Pour afficher une carte du ciel dans le Forum, cliquez ICI
Pour insérer une carte du ciel dans votre Profil, cliquez ICI
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

La nuit noire de l’âme Profil11
La nuit noire de l’âme Empty
MessageSujet: Re: La nuit noire de l’âme
La nuit noire de l’âme I_icon_minipost_participateMer 12 Fév 2014 - 12:09

Les cheveux longs sont un symbole de virilité et de puissance c'est pour cela que Dieu avait interdit à sa mère de lui couper les cheveux .
Sauf qu'une femme la séduite, l'a livré ensuite aux romains qui lui ont crevé la vue et après ...il est mort
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

La nuit noire de l’âme Profil11
La nuit noire de l’âme Empty
MessageSujet: Re: La nuit noire de l’âme
La nuit noire de l’âme I_icon_minipost_participateMer 12 Fév 2014 - 13:01

Céleste a écrit:
les indiens gardaient leurs longues chevelure,,,
ils disaient que les cheveux long leur servait d'antenes intuitives, de capteur,,
le fait des couper était mauvais présage,,,
car moins protégé des attaques surnoises.  Very Happy 
Magnifique  up  up 
je suis en totale harmonie avec la vision indienne sur la chevelure. Les cheveux longs aident à se connecter aux mondes invisibles, ils permettent de se connecter aux champs akashiques qui sont les composants de la bibliothèque de l'Univers. Cela, si l'égo n'interfère pas, permet d'anticiper les mouvements de l'Univers et ainsi harmoniser ses mouvements en conséquence. Là est la puissance et la vie.
Revenir en haut Aller en bas

arkania

arkania
°~ Modérateur ~°

La nuit noire de l’âme Profil11
La nuit noire de l’âme Empty
MessageSujet: Re: La nuit noire de l’âme
La nuit noire de l’âme I_icon_minipost_participateMer 12 Fév 2014 - 13:04

Oui,mais pas de cheveux comme moine ou bonze, c'est le signe du service : on fait l'offrande de son intuition personnelle aux "dieux" c'est une marque de grande confiance en l'invisible (on n'a pas besoin de se protéger puisqu'on est l' outil de la volonté divine)... les cheveux sont aussi, culturellement un moyen de séduction , un significateur de rang social (coiffure poudrée de la royauté...), si on y renonce, on met l'accent sur la réception en dégageant son chakra coronal...
après, chacun son choix, j'ai gardé mes cheveux ... et mes cheveux blancs aussi

---------------------------
Les équations à résoudre dans le destin sont :
les évènements à vivre,
la souffrance à comprendre,
la connaissance à acquérir
l'important est, cependant, de bien vivre le présent...
Revenir en haut Aller en bas

Cobra

Cobra

La nuit noire de l’âme Profil11
La nuit noire de l’âme Empty
MessageSujet: Re: La nuit noire de l’âme
La nuit noire de l’âme I_icon_minipost_participateMer 12 Fév 2014 - 13:07

Merci Arki  Wink 

ma coupe tibétaine est attiré par la coupe indienne , comme quoi on se refait pas pas , lol !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

La nuit noire de l’âme Profil11
La nuit noire de l’âme Empty
MessageSujet: Re: La nuit noire de l’âme
La nuit noire de l’âme I_icon_minipost_participateMer 12 Fév 2014 - 13:09

Céleste a écrit:
ha ouiii tu connais bien la bible Algorab,,   sourire  
je cherchais un :neptune:en III pour l'école religieuse,
mais il est en IV, c'est de famille ?
Quoique dans ton thème, :mercure:et :neptune:sont :trigone:en signe d'air, cela peut expliquer l'un ou l'autre, parce qu'ils sont tout les deux maître de III et IV natal   bouquet
 bouquet Oui Celeste ! Pas mes parents ,mais mes grands-Parents Maternelles étaient Protestants et ils avaient un contact fusionnelle avec la nature .Et  Neptune en IV est maître de IX en  Poissons .Et je suis né juste à coté d'un monastère  de Moines Capucins . bouquet Merci Celeste  smack 


Dernière édition par Algorab le Mer 12 Fév 2014 - 13:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

La nuit noire de l’âme Profil11
La nuit noire de l’âme Empty
MessageSujet: Re: La nuit noire de l’âme
La nuit noire de l’âme I_icon_minipost_participateMer 12 Fév 2014 - 13:11

Cobra a écrit:
Céleste a écrit:
les indiens gardaient leurs longues chevelure,,,
ils disaient que les cheveux long leur servait d'antenes intuitives, de capteur,,
le fait des couper était mauvais présage,,,
car moins protégé des attaques surnoises.  Very Happy 

je l'avais lu moi aussi ....alors je me demande ce que disent les moines tibétain  bigsourire 
Nul besoin d'avoir une longue chevelure sur les sommet de l'Himalaya ou tout autre sommet de haute montagne, la connexion est directe contrairement aux plaines ou les parasites des ondes cosmiques sont légions. Voila pourquoi les yogi d'Inde ont très souvent garder le port d'une longue chevelure. Il y a sans doute des exceptions comme il y a toujours eu des exceptions à toutes règles.
Revenir en haut Aller en bas

Cobra

Cobra

La nuit noire de l’âme Profil11
La nuit noire de l’âme Empty
MessageSujet: Re: La nuit noire de l’âme
La nuit noire de l’âme I_icon_minipost_participateMer 12 Fév 2014 - 13:27

les uns ou les autres au fond c'est juste une croyance
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


La nuit noire de l’âme Profil11
La nuit noire de l’âme Empty
MessageSujet: Re: La nuit noire de l’âme
La nuit noire de l’âme I_icon_minipost_participate

Revenir en haut Aller en bas
 

La nuit noire de l’âme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News



" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~
~Vidéos~
La nuit noire de l’âme Pierre12 La nuit noire de l’âme Notes-11
~Musique pour Relaxer~