Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion




Ciel à l'instant


Astrodienst

Astrocarillon
Les 4 déesses


-60%
Le deal à ne pas rater :
Bracelet connecté et étance Xiaomi Mi Bande 5 à -60%
19.99 € 49.99 €
Voir le deal

L'histoire complète  I_icon11Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteL'histoire complète  I_icon11Voir ses messagesL'histoire complète  I_icon11Voir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 L'histoire complète

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Simple Demoiselle


L'histoire complète  Profil11
L'histoire complète  Empty
MessageSujet: L'histoire complète
L'histoire complète  I_icon_minipost_participateDim 29 Aoû 2021 - 21:21

Bonsoir / bonjour

Alors, je retente à nouveau. Peut être que cette fois j'arriverai à raconter ça "correctement".

Contexte et introduction

Le 11 novembre 2017, suite à une séance d'hypnose pour la confiance en soi, j'ai décidé de faire un test. Je me suis demandée s'il était possible de faire ça chez soi. Juste si l'hypnose marchait à domicile.

J'ai choisi une vidéo, j'ai fermé les yeux, j'ai laisse "tourner". Je suis restée deux heures. Rien de bien "intéressant", je faisais des bruits, je bougeais un peu et je commençais à me dire que ça suffisait, mais j'avais envie de continuer encore. J'allais arrêter bientôt.

La dernière heure m'a fait parler, de beaucoup de choses, des histoires qui avaient l'air de s'être passées il y a longtemps. Des siècles pour certaines. Ma tante avait commencé à me parler des vies antérieures et des souvenirs, j'ai envisagé cette hypothèse. Rien de plus.

Je crois que ce sont les dix ou cinq dernières minutes surtout qui ont fait ressortir la raison principale de ma présence ici.

J'ai changé de "scénario" et je me suis mise à parler d'une fac, de Paris ( je crois, c'était y a longtemps et je n'ai pas enregistré la première fois. Car je n'envisageais pas de le refaire, c'était juste pour voir si ça "marchait" sans plus)d'un garçon appelé Corentin et d'une fille Delphine. Ce sont surtout ces deux prénoms là qui sont ressortis. Il était question de la Bretagne, entre autres.

Il en est venu que l'histoire s'était conclue "tragiquement" avec cette Delphine, par un homicide involontaire.

Estimant que ça suffisait, j'ai frappé dans mes mains pour me "réveiller". Quelques rapides recherches sur internet pour voir s'il y avait un fait divers ou autre mentionnant un étudiant mort dans une chambre à Paris. Rien bien sûr. Ca ne m'a pas surprise plus que ça.

Trois semaines de suite, le dimanche, à peu près à la même heure, j'ai "testé" l'hypnose pour voir ce que je pouvais trouver. J'enregistrais avec mon portable. Puis, j'ai un peu plus ciblé la dernière "session" pour voir si je pouvais orienter sur ce récit des années 80.

J'avais même obtenu une date à la fin, qui s'était "imposée" dans mon esprit : le 25 juin 1985, en soirée.

Gardant cette histoire dans un coin de ma tête, faisant quelques recherches rapides de temps en temps, je me suis intéressée à autre chose. Je n'y ai plus vraiment "touché" durant trois mois environ.

(je me souviens plus de tout, surtout que je n'y prêtait pas tellement attention à l'époque si on peut dire)

Lors des deux dernières sessions, d'autres informations s'étaient ajoutées, il était question de la Colombie, et les "souvenirs" que j'avais eus tendait à orienter un métissage. J'avais également eu un nom "Yan Valdez". Des résultats mais de gens vivants, pour certains assez jeunes.

A cette période, je m'intéressais à plusieurs histoires en même temps. L'émotion était à chaque presque "absente". A tel point que tout me paraissait comme "coupé". Une forme de "platitude informationnelle".

Une personne que j'avais rencontrée sur internet avait preuve, quand je lui avais parlé, de bien plus de "hardiesse" que moi, si on peut dire. Elle s'est mise à faire des recherches sur le monde "ésotérique" auxquelles, je n'avais pas pensé, déjà, parce que, ça ne m'était pas venu et que je me "méfiais". Je l'ai cependant écoutée et "regardée" faire. ( je ne sais plus trop, alors ce sera vague.)

Nous discutions du sujet, je n'avais personne pour le faire, puisque je vis seule et en dehors deux de mes tantes, je n'ai pas de fréquentations assidues.

Le fait qu'il s'agisse également d'une histoire d'amour homosexuelle avait fait que cette fille s'est prise d'une sorte de "passion" et a voulu en apprendre davantage. Les amours entres garçons l'intéressent énormément. C'est un sujet que j'affectionne aussi, mais je suis, plus "modérée".

J'avais, entre temps vu l'entourage "Yan" s'élargir et son vécu se préciser. D'autres prénoms, Julien, Arnaud, Tessa, pour ne citer qu'eux s'étaient ajoutés.

La relation entre Yan et Corentin se présentait comme une romance survenue dans une quelconque ville de Bretagne près de la mer. Parce que je "le sentais". J'avais, entre temps, obtenu le nom de la ville de naissance du garçon en Colombie. Barranquilla.

Nom qui m'était parvenu dans les oreilles une seule fois dans ma vie. Alors qu'il était question de la chanteuse Shakira. Et j'avais éprouvé une "drôle" de chose à cette mention.

Je ne me rappelle plus comment, mais au fil d'une discussion le nom de la ville de Bretagne s'était soudain "imposée": Fouesnant. A ce moment, pataugeant un peu, je n'ai pas pensé à faire des recherches ou regarder la ville sur une carte.

A mesure que j'avançais, sans spécialement, le chercher sur l'histoire de Yan et celle de ses proches, puisque tout semblait imbriqué "ensembles", je faisais différentes découvertes.

Dont, une: un "souvenir" sur son enfance, quelque chose de traumatisant. Peu à peu la mention de violences de sévices a pris naissance dans ce qui n'était jusqu'ici que la vie ordinaire d'un ressortissant étranger. Certaines de mes peurs venaient de trouver un possible éclairage.

L'été 2018; je me suis rendue en Vendée, là où je passe mes vacances depuis que je suis née quasiment. Une nuit, un élément significatif concernant cette histoire est apparue dans un rêve.

Je me trouvais dans une habitation, chez un hypnotiseur. Je cherchais un lit où dormir. J'avais fini par m'installer dans un, où dormait un homme, lequel me touchait avec ses pieds et je n'aimais pas du tout ça.

Je m'étais levée pour annoncer en Espagnol que j'allais dormir ailleurs. Il y avait une sorte de bureau avec des objets de type cabinet de curiosité, dont un, issu du folklore d'Amérique Latine ( dans ce rêve, aucune trace après recherches).

Une chaise faite en os humain appelée la Dicta, elle avait pour particularité de tuer par strangulation toutes les personnes qui s'y installaient.

J'y prends place, l'hypnotiseur m'annonce que je sais qu'il est un escroc car je m'installe sans peur. La chaise se referme alors. Une voix de femme en Espagnol annonce que c'est pour me protéger. Elle commence à parler de "Yan" et est contente d'apprendre son métissage Brito-Colombien. Par contre, elle n'apprécie pas trop la façon dont il a "fini" et ce qui lui est arrivé. Le rêve se termine.

Je peux le raconter car je l'ai noté et il m'est resté. J'en ai déduit que ça devait être important.

Des points de l'histoire, cependant, m'étonne, c'est comme si selon le moment les gens n'agissaient pas de la même façon. Ce dont j'ai fait par à ma contact, qui elle, n'y voit aucun problème. Mais ça me questionne, j'ai la sensation de ne jamais vraiment la "même" histoire. De plus j'ai du mal à comprendre ce qui se passe, les éléments s'enchaînent de façon "curieuse".

Courant 2019 ou fin 2018 ( je ne sais plus trop quand)( les dates m'aident à "fixer" c'est pour cela que je les note, ça me "cadre".) j'ai lu l'ouvrage d'un certain Stéphane Allix, "lorsque j'étais quelqu'un d'autre". Cet homme journaliste y raconte l'enquête, les investigations qu'il a mené suite à une vision lors d'une retraite au Pérou.

Ce livre refermé, je me dis que si lui a pu le faire, pourquoi pas moi. Je décide donc que je vais écrire l'histoire de Yan et de son entourage après le plus de vérifications possibles. Motivée, je me lance donc.

L'envie de raconter cette histoire me tiraillait déjà depuis quelques temps, mais j'hésitais, me demandant si c'était "envisageable" de faire ça ailleurs que sur un blog.

Sachant, que cherchant des gens pour m'aider suite aux premières séances d'hypnose, j'avais fini par tomber sur un forum: Minuit. J'ai eu la chance d'y rencontrer des personnes ayant vécu ces expériences et pouvant me guider, m'orienter. Cela fait près de trois ans et demi que je leur consigne régulièrement les avancées de mes recherches et mes pistes. Puisqu'ils m'aident, ponctuellement, ou du moins, nous échangeons. Je fais, moi aussi, mon possible pour leur apporter ma contribution, quand je peux.

Je ne sais plus comment, mais j'ai fini par réaliser que les "souvenirs" que j'avais, n'étaient pas forcément ceux de "Yan" mais aussi de tout son entourage. Et que selon les "points" de vue, les choses se "modifiaient".

J'ai mis du temps à "comprendre" ça. J'ai appris, au fil du temps, à "reconnaître" de "qui" vient le souvenir. Puis mon corps est aujourd'hui bien plus réceptif. Et mes émotions beaucoup plus présentes.

J'ai réalisé que beaucoup de choses renvoyaient directement, ou indirectement à cette histoire. J'entendais très souvent des chansons des années 80, même dans la rue. J'y voyais là, une sorte de petit "rappel".

Je me suis mise à faire des rêves où des éléments étaient présents, que je notais et partageais avec Minuit. Je me renseignais sur des méthodes en lien avec les souvenirs, j'apprenais sur l'histoire de la Colombie, je compilais les informations.

Mes sensations étaient de plus en vives, je me mettais parfois à pleurer, mon cœur battait. Et j'avais en tête une chose. L'année de mes 18 ans, celle du bac, j'avais été dans un état d'angoisse et d'anxiété très irrationnel. Je pleurais même pendant les cours. J'avais une camarade qui avait fini par me faire la réflexion comme quoi mon attitude était "disproportionnée". Et 18, presque 19, c'est l'âge qu'avait Yan au moment de son décès.

Durant les deux années qui ont précédé mon bac, étant élève en Histoire des Arts, nous avons de réguliers séjours à Paris. Et à chaque fois, j'étais dans un état... Comme si cette ville me rendait "mal". J'étais triste. J'ai toujours eu une relation particulière avec Paris, si on peut dire. J'aurais adoré aller y étudier. ( après, ma propre enfance et mon adolescence sont si "floues" que je me risquerais à rien affirmer. A part deux trois souvenirs comme celui ci. Et la plupart du temps du temps, c'est parce qu'on m'en parle un peu. Spontanément, je n'ai "rien".)

Voulant en avoir le coeur net, puisque la Bretagne et la Colombie ne paraissait actuellement hors de portée, j'ai fin juin 2019 organisé une journée à la capitale. J'ai consacré celle ci à l'épluchage laborieux des faits divers de 1985 et 1987. Je me disais qu'il pouvait exister un petit "quelque chose".

Au matin, Paris n'était pas encore annoncé que j'ai "senti" qu'on arrivait. Sans même regarder le paysage, un "quelque chose". Mal à l'aise, j'ai passé près de la moitié de la journée à la BNF à consulter tout ce que j'ai pu obtenir. Rien.

J'avais envisagé ce fait, cependant, sans rien attendre, ni même y "croire", ça me fait un "coup". Je pleure, je manque d'en oublier mon portable dans les toilettes. Ouf, je m'en rends compte, vite et je le récupère. Dans le train, je pleure, je pleure des larmes et des larme. A vous en épuiser.

Je commence à me dire, comme cela arrive régulièrement que ce n'est pas possible. Que ce n'est "vrai" pas "réel"... Je doute. Il ne faut pas croire, ça fait trois ans et demi que je doute quand même.

D'autant que, plus j'avance, plus l'histoire globale devient "sombre", tortueuse, violente. J'apprends des chose sur l'enfance des amis qu'il s'est fait à Paris, dont trois est très similaire à la sienne.

Puis, vers 2019, la personne qui avait toujours été mon soutien si on peut dire jusqu'ici se met à me sortir une toute autre version. D'un coup, elle me soutient, mordicus, sans tenir compte que c'est un suicide, Yan, s'est suicidé. A douter de façon très "scorpion" ( donc pas avec délicatesse, c'est un Soleil Scorpion). Elle finit par me dire que c'est "fini" qu'il faut passer à "autre" chose. Qu'on a fait le "tour". Ca ne l'intéresse plus. Ok, bon, merci... Très bien.

Je continue de mon côté, je cherche. Je note, je compile, j'analyse. J'apprends à affiner la capacité que j'ai à m'immerger dans ces souvenirs. Pas seulement les miens, je découvre au fil de rencontres que je peux le faire pour d'autres personnes. Selon des stimuli.

A partir d'un moment, je finis par "cadrer" l'histoire, elle ne "bouge" plus. Elle est "fixée". Je n'ai plus ce problème de "versions" que je rencontrais au départ. Je décide même de tester de nouvelles choses. A savoir avec des dates précises si des "souvenirs" peuvent être déclenchés ou des informations viennent. Cela s'est produit, mais pas à chaque fois.

A un moment, je m'aperçois que les premiers souvenirs que j'ai eus, ceux que je pensais de Yan, ne viennent pour certains pas de lui. Mais de Corentin. Une personnalité bien plus affirmée et volontaire. "Yan" et moi avons beaucoup en commun dans notre façon d'être, de penser, de réfléchir. Et sommes deux personnes aussi très effacées.

Les incompréhension de réactions prennent sens. Et des éléments du puzzle se précisent. C'est vers 2019 que je fais également la connaissance de la personne qui me mène à l'astrologie.

Nous nous sommes retrouvés à travailler ensembles et il m'a donné des bases, le reste, ça s'est fait un peu toute seule. Fin 2019, j'ai des dates en tête, des chiffres. Je décide avec lui de voir s'il y a moyen, comme le reste bloque de trouver le thème de Yan et quelques personnes qu'il a connu.

Nous avons passés des soirées à discuter des éléments, à les analyser. Il m'a même permis de comprendre un gros point qui clochait sur l'arrivée de Yan à Paris. Grace à lui, j'ai réalisé que Yan avait sa scolarité de lycée dans la capitale. Pas à Fouesnant, comme je le supposais de base.

On est aujourd'hui passés de "je pense" à "je ressens", je "sens". Et là c'est mon corps, mes émotions, mon être qui "parle". Et ça fait toute la différence.

J'ai aujourd'hui une histoire complète, mais qui s'affine et se précise de jours en jours, ajoute des intervenants, qui chacun apporte quelque chose. Mais, sur tout ces gens, je n'en ai trouvés aucun. Après, beaucoup n'ont pas de nom. C'est déjà bien assez long, je vais arrêter pour le contexte.













Revenir en haut Aller en bas

Glauque

Glauque

L'histoire complète  Profil11
L'histoire complète  Empty
MessageSujet: Re: L'histoire complète
L'histoire complète  I_icon_minipost_participateLun 30 Aoû 2021 - 0:19


❤
Revenir en haut Aller en bas

Simple Demoiselle


L'histoire complète  Profil11
L'histoire complète  Empty
MessageSujet: Re: L'histoire complète
L'histoire complète  I_icon_minipost_participateLun 30 Aoû 2021 - 0:59

Merci beaucoup Glauque, j'apprécie la manifestation de ton soutien par cette petite attention. Je ne lâcherai pas, ce livre, c'est la seule chose que je n'ai jamais voulu de ma vie. Et je ferai ce qu'il faut pour avoir les réponses que j'ai besoin. C'est la première fois que malgré toutes les difficultés, je ne renonce pas en me disant "tant pis". Là, il en est hors de question.
Revenir en haut Aller en bas

Glauque

Glauque

L'histoire complète  Profil11
L'histoire complète  Empty
MessageSujet: Re: L'histoire complète
L'histoire complète  I_icon_minipost_participateLun 30 Aoû 2021 - 1:23


Vas au bout de ce projet 😉
Revenir en haut Aller en bas

Danaé

Danaé

L'histoire complète  Profil11
L'histoire complète  Empty
MessageSujet: Re: L'histoire complète
L'histoire complète  I_icon_minipost_participateLun 30 Aoû 2021 - 12:33

Salut Simple Demoiselle, j'ai une question qui me vient après avoir lu ton récit : sais-tu dans quelle ville est décédé Yan, j'ai cru comprendre que tu avais l'année de sa mort. Avec ces deux informations, il est possible de retrouver une trace dans les archives (je dis ça en tant que fan de généalogie).

Simple Demoiselle a écrit:
Je ne sais plus comment, mais j'ai fini par réaliser que les "souvenirs" que j'avais, n'étaient pas forcément ceux de "Yan" mais aussi de tout son entourage. Et que selon les "points" de vue, les choses se "modifiaient".

J'ai mis du temps à "comprendre" ça. J'ai appris, au fil du temps, à "reconnaître" de "qui" vient le souvenir. Puis mon corps est aujourd'hui bien plus réceptif. Et mes émotions beaucoup plus présentes.

Ce que tu dis là, me fait penser à la théorie de la transincarnation de Sylvain Didelot. As-tu déjà songé que tu as pu être toutes ces personnes à la fois ? Pour Didelot, il serait possible de s'incarner dans un groupe de personnes, et vivre l'histoire de l'époque choisie avec différents points de vue.
Bon courage pour la suite. fleur
Revenir en haut Aller en bas

Craie

Craie

L'histoire complète  Profil11
L'histoire complète  Empty
MessageSujet: Re: L'histoire complète
L'histoire complète  I_icon_minipost_participateLun 30 Aoû 2021 - 15:37

C'est drôle,
La première fois que je vous ai adressé la parole,
C'était pour vous dire que vous ne sauriez jamais réellement ce qu'il y avait dans l'esprit de ces personnes,
Alors il fallait romancer comme pour un film,
Sans savoir ce que je connais maintenant,
Vous m'aviez envoyé dans les cordes,
Je comprends mieux maintenant,
Mais finalement, il y avait peut-être une petite réalité à ce que cela n'en soit pas une,
Je ne suis pas mécontent de mon intuition,
Finalement.
Revenir en haut Aller en bas

Simple Demoiselle


L'histoire complète  Profil11
L'histoire complète  Empty
MessageSujet: Re: L'histoire complète
L'histoire complète  I_icon_minipost_participateLun 30 Aoû 2021 - 19:44

Bonsoir, merci des retours.

Danaé : C'est pertinent et j'y avais pensé bien sûr. Cependant, d'une je n'ai pas de raison "acceptable" pour avoir ces documents et je ne veux pas mentir, je m'y refuse. Et deux, il y a beaucoup de choses auxquelles je ne peux pas avoi accès. Je connais sa ville de décès oui, les causes de sa mort, la personne derrière. J'aimerais beaucoup, quand j'aurais cette localisation retourner dans sa chambre de fac pour voir. ( j'ignore comment je ferai ça). Ou, au moins faire quelques pas dans le couloir.
J'ai vraiment fait la version la plus "courte" possible pour la mise en contexte, sinon ça aurait été très long. Et c'est peut être même compliqué à suivre. Bien que j'ai essayé de faire au mieux.

Quant à ton hypothèse, la majorité des personnes étant encore en vie, je ne sais pas. Puis, ce n'est du tout ce point qui m'intéresse. Mais j'avais déjà eu des échos à ce sujet.

Monsieur

La raison pour laquelle je vous ai envoyé "dans les cordes" vient principalement du fait suivant: j'avais fait une demande claire. Et si j'avais détaillé c'était avant tout pour que les personnes soient identifiables.

Et vous voir ignorer ma requête m'a quelque peu irritée. Car vous n'étiez pas le premier à avoir agi ainsi. Si votre intervention avait eu lieu dans l'un des sujet concernant ces thèmes, vous n'auriez pas eu droit à la même "tonalité" de réponse.

Que j'entendais votre point de vue, et que je comprenais, mais, souhaitais tout de même continuer à mener ces recherches. Mais, j'ai pu lire ce que vous pensez de tout cela ( en parcourant d'autres sujets) Et je respecte, j'attends qu'on me rende la pareille.
Revenir en haut Aller en bas

Craie

Craie

L'histoire complète  Profil11
L'histoire complète  Empty
MessageSujet: Re: L'histoire complète
L'histoire complète  I_icon_minipost_participateLun 30 Aoû 2021 - 21:08

D'accord, d'accord,
Mais rendez-vous compte que vous avez demandé des travaux,
Qui peuvent être lourds en charge de travail et de concentration,
Sans avoir préalablement indiqué aux intervenants votre histoire d'hypnose et de vie précédente,
Et donc qu'il y ait une chance raisonnable,
A ce que ces intervenants aient pu travailler dans le vide sans le savoir.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


L'histoire complète  Profil11
L'histoire complète  Empty
MessageSujet: Re: L'histoire complète
L'histoire complète  I_icon_minipost_participate

Revenir en haut Aller en bas
 

L'histoire complète

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News



" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~
~Vidéos~
L'histoire complète  Pierre12 L'histoire complète  Notes-11
~Musique pour Relaxer~