Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion




Ciel à l'instant


Astrodienst

Astrocarillon
Les 4 déesses


-43%
Le deal à ne pas rater :
SanDisk Extreme 64 Go Carte microSDXC + adaptateur SD
13.68 € 23.99 €
Voir le deal

Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 I_icon11Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteRapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 I_icon11Voir ses messagesRapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 I_icon11Voir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Rapports entre VENUS et PLUTON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage

cé7


Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Profil11
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Empty
MessageSujet: Rapports entre VENUS et PLUTON
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 I_icon_minipost_participateMar 20 Avr - 2:25

Rappel du premier message :

Bonjour,
Je cherche le témoignage de personnes ayant en TN l'aspect venus carré à Pluton, savoir comment vous vivez ça. Cette configuration que j'ai personnellement dans mon thème est réactivée cette année par le transit de pluton conjoint à ma Vénus natal ( m5 capricorne),
et au transit de Vénus opposé à mon pluton natal ( M3 scorpion) ...pour ma part j'éprouve des difficultés à vivre un amour qui ne soit pas seulement passionné, de la difficulté à envisager une relation équilibrée sans histoire d'attachement et de possessivité...etc.
je préfère au final rejeter toute relation puisque aucune ne me convient....fru
Merci de vos réponses
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage

cé7


Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Profil11
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rapports entre VENUS et PLUTON
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 I_icon_minipost_participateMer 21 Avr - 8:03

Remedios tu dis : "Pour ma part, j'ai un carré Vénus-Pluton quasiment exact (2°) et je ne suis pas d'accord avec l'idée qu'on ne rechercherait pas une relation équilibrée avec lui. "

Moi aussi je pense la chercher cette relation équilibrée, mais je ne la trouve pas...alors souvent, par dépit (?) j'use "sans penser aux conséquences" de mon pouvoir de séduction, souvent à mon insu, car ça ( la plupart) des hommes que j'ai rencontré y ont été sensibles... Et puis je me rends compte de ma "bourde" et je rue dans les brancards...par ce qu'en fait jouer la femme fatale j'assume pas ! ange, et les prises de têtes violentes je ne veux pas en vivre ( assez connu en famille dans mon enfance ) ... ça fait bien "travailler" mes positions féministes tout ça laugh
Revenir en haut Aller en bas

Craie

Craie

Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Profil11
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rapports entre VENUS et PLUTON
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 I_icon_minipost_participateMer 21 Avr - 8:12

L'équilibre n'est peut-être pas une question de possession.
Mais peut-être de niveau de possession de chaque côté.
Deux Vénus carré90° Pluton ensemble, c'est équilibré.
Au final, il ne reste plus que deux squelettes, mais c'est équilibré.
Revenir en haut Aller en bas

cé7


Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Profil11
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rapports entre VENUS et PLUTON
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 I_icon_minipost_participateMer 21 Avr - 8:17

OHLALA Poqueline , cette phrase :"Pluton carré vénus, c’est sans doute la peur d’aimer, la peur de tout ce que l’amour peut nous rendre fragile ... et comme en même temps, ça trimballe de grosses envies de passion, d’idéal d’amour , d’absolu... "
ça résonne tellement en moi, aie aie aie oui ( et puis imagine avec vénus en capricorne par dessus le marché ) Bon... je crois que je vais surtout songer à trouver comment apprécier à fond mon célibat laugh !!! ou tout simplement à chercher des formes d'amour non exclusives, voire même pas forcément sexualisées... je m’intéresse beaucoup en ce moment à la déconstruction des rôles genrés et à l'oppression encore trop forte qu'exerce l' hétéronormativité dans nos vies ...
Revenir en haut Aller en bas

Ninon


Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Profil11
En ligne
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rapports entre VENUS et PLUTON
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 I_icon_minipost_participateMer 21 Avr - 11:12

Craie a écrit:
L'équilibre n'est peut-être pas une question de possession.
Mais peut-être de niveau de possession de chaque côté.
Deux Vénus carré90° Pluton ensemble, c'est équilibré.
Au final, il ne reste plus que deux squelettes, mais c'est équilibré.

Alors là méditation

2 Vénus carré90° Pluton carré90° Saturne placés quasi sur les même degrés...
Nous ne sommes pas encore tout à fait décharnés même après 7 ans, ouf lol
Revenir en haut Aller en bas

xavier038

xavier038

Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Profil11
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rapports entre VENUS et PLUTON
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 I_icon_minipost_participateMer 21 Avr - 11:53

Craie, Maldo avec un bon vieux Chianti???
Mon dieu que vous êtes bêtes smack
Revenir en haut Aller en bas

Lalitchi

Lalitchi

Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Profil11
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rapports entre VENUS et PLUTON
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 I_icon_minipost_participateMer 21 Avr - 20:45

Bonjour,

Et que pensez d’une Vénus en Poissons M10 Trigone Pluton en Scorpion M5 ?

Je pensais peut être que l’amour peut me transformer ? C’est peut-être un peu réducteur de dire ça comme ça ? Qu’en pensez-vous ?
Merci
Revenir en haut Aller en bas

cheliel

cheliel

Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Profil11
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rapports entre VENUS et PLUTON
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 I_icon_minipost_participateMer 21 Avr - 22:50

L’amour est transformateur pour tout à chacun, puisqu’il nous met en contact avec l’autre sur un niveau qui dépasse le simple cadre de notre individualité limité et limitante. Nul besoin d’avoir des aspects Vénus-Pluton donc, pour connaître cette expérience transformatrice que propose l’amour (dans toutes ses formes).

Je pense quand même qu’il est nécessaire de relire le commentaire laissé par Elheya en première page de ce fil de discussion. Je me permets donc de remettre ici, un extrait de son développement et le lien qui amène directement sur le commentaire qu’elle a laissé.

Elheya a écrit:
La fonction vénusienne a elle seule n'est pas "l'amour". Elle est sensible aux attachements affectifs, les psy parle même de l'angoisse de séparation à l'âge de son développement de 3 à 7 mois, c'est dire si ce stade ayant été "rassasié" ou pas compte pour le potentiel d'attachement plus tard...Mais Vénus sensibilise aussi aux perceptions sensorielles et esthétiques, les goûts les couleurs, les sons, ce pourquoi on développe plein de jouets pour les bébés pour qu'ils explorent leur sensorialité en éveil.

Lien vers le texte complet : Arrow ICI

Dans le carré Vénus-Pluton, l’affectivité et ce qui l’engendre défi la quête d’authenticité. On est là dans un contexte où les goûts personnels qui sont nourris provoquent la nécessité d’être lucide et de ne pas se perdre dans la seule certitude de ce qui plait. Ce peut être également, la quête d’absolu qui brave l’expression sensorielle, qui ne lui accorde tout du moins pas l’impact sensationnel qu’elle pourrait revêtir. Dans un cas comme dans l’autre, on est dans une sorte de conflit dynamique entre la quête de lucidité et ce que permet de saisir la perceptivité propre. Ce qui est apprécié peut servir de base à la mise en abîme qui dévoile de nouvelles réalités, au même titre que l’authenticité peut redéfinir les goûts intimes. Ça ne se fait pas sans heurt et demande une maturation pour s’équilibrer.

Dans le trigone, l’affectivité participe à la lucidité, elle oriente en quelque sorte les éléments de cette quête d’absolu qui la sous-tend. En retour, le désir d’authenticité se propage à travers l’expression des goûts personnels et les affections qui en découlent. On est là dans un cadre où le dynamisme qui ressort de cet aspect permet d’exprimer les doutes fondateurs et les impressions vivantes sans que des contradictions majeures transparaissent, car les deux fonctions se combinent sur des bases qui communiquent dans l'harmonie.
Revenir en haut Aller en bas

Lalitchi

Lalitchi

Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Profil11
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rapports entre VENUS et PLUTON
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 I_icon_minipost_participateMer 21 Avr - 23:04

@cheliel, c’est très clair et bien écrit.
Merci pour ce partage de connaissances.
Revenir en haut Aller en bas

Craie

Craie

Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Profil11
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rapports entre VENUS et PLUTON
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 I_icon_minipost_participateJeu 22 Avr - 0:41

Je me demande encore si Pluton, c'est vraiment la recherche de la vérité ou lucidité. J'hésite très fortement avec l'extrême envie qui n'est pas lucide. Car je me méfie de la lucidité si on rattache Pluton à de l'énergie d'eau par exemple. C'est comme si Pluton était le Canadry de la lucidité à cause de l'envie intense que cet astre procure aux possesseurs d'aspects importants, une impression de lucidité, convaincus qu'ils sont par leur incommensurable envie, mais pour le coup une contre vérité par cet aveuglement.
Revenir en haut Aller en bas

Craie

Craie

Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Profil11
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rapports entre VENUS et PLUTON
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 I_icon_minipost_participateJeu 22 Avr - 0:42

Ils se sentent du reste investis d'une mission pour que les autres se repentissent devant leur pseudo vérité.
Revenir en haut Aller en bas

remedios

remedios

Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Profil11
En ligne
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rapports entre VENUS et PLUTON
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 I_icon_minipost_participateJeu 22 Avr - 1:19

Je trouve la notion de non-attachement ambiguë concernant Pluton.

Elheya et Cheliel, en tant que condis, n'entrevoient pas de relations signes/éléments/planètes. Pourtant, dans mon cas, si on conçoit cette relation, on ressent Pluton comme une planète "d'attachement projectif", c'est-à-dire un besoin profond d'imprimer ses ressentis dans les objets convoités. Une fois cela réalisé, le natif laisse l'objet libre.
Revenir en haut Aller en bas

cheliel

cheliel

Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Profil11
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rapports entre VENUS et PLUTON
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 I_icon_minipost_participateJeu 22 Avr - 1:22

La quête d’authenticité n’est pas la recherche de vérité, en tout cas, il ne me semble pas que ce soit la même chose.

La quête d’authenticité, c’est le désir de toucher à la pureté de ce qui meut les êtres, choses et situations, au-delà des altérations de conditionnements et des influences sociales, culturelles…

La recherche de vérité est une illusion, car la vérité est multiple et différente selon le point de vue que l’on décide d’adopter pour comprendre les êtres, choses et situations.

Les envies, qu’elles soient extrêmes ou d’une nature raisonnée sont sous la dépendance des stimulations des instants et non pas des lignes de fond du caractère. Or, Pluton n’est pas une planète rapide, ce qu’elle implique en tant que fonction ne peut donc être expéditif. Si les envies ne sont pas aussi éphémères que leurs contentements ou ce qui est responsable de leurs frustrations, elles cessent d’être des envies pour devenir des ambitions. Cela ne recouvre pas les mêmes champs d'expression.

En fait, il me semble que le plutonien ne se sent investit de rien. Ce qui le rend énigmatique finalement, ce n’est pas la prétention de détenir la vérité, c’est la possibilité d’offrir en partage de multiples vérités, sans jamais adhérer à aucune d’elles. Il ne s’identifie pas aux vérités qu’il porte, car rien ne semble jamais assez pour satisfaire cette possibilité. La quête de pureté peut tourner à l’obsession chez lui, et c’est surtout cela qui sera responsable de son aveuglement plus que la conviction d’être investi d’une connaissance qui échappe au commun des mortels.

S’intéressant à toutes les facettes d’une problématique, mais n’adhérant à aucune position permettant de l’intégrer, le Plutonien a tendance à se laisser porter par une sensation d’inanité plutôt que par un sentiment d’inflation de sa propre valeur. Il est le premier conscient de ses propres défaillances fonctionnelles et ce qui peut le rendre insupportable aux yeux des esprits fermés à cette énergie, c’est qu’il s’autorise à pointer les défaillances des autres systèmes qui l’entourent.
Revenir en haut Aller en bas

remedios

remedios

Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Profil11
En ligne
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rapports entre VENUS et PLUTON
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 I_icon_minipost_participateJeu 22 Avr - 1:31

Cheliel a écrit:
La quête de pureté peut tourner à l’obsession chez lui, et c’est surtout cela qui sera responsable de son aveuglement plus que la conviction d’être investi d’une connaissance qui échappe au commun des mortels.

Pour le coup, c'est la fonction uranienne qui me semble ainsi.
Revenir en haut Aller en bas

Craie

Craie

Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Profil11
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rapports entre VENUS et PLUTON
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 I_icon_minipost_participateJeu 22 Avr - 4:38

Il y a des vérités historiques, judicaires par exemple.
On peut être nuancé sur la science, même si les modèles ne sont pas vérité, les résultats le sont.
Et je me demande comment quelque chose d'authentique pourrait ne pas être vraie, il y a une réalité sous-jacente qui existe.
J'avoue que je ne comprends pas l'écart entre quête de pureté et investissement que vous évoquez. Pourrait-on rechercher la pureté sans s'investir? J'ai vraiment un gros doute. Pour moi, le plutonien est bien trop offensif pour ne pas se sentir investi, il y a comme quelque chose de justicier parfois même.
Quant à l'inflation j'ai aussi un doute, quand je vois une personne comme Alain Delon, qui s'identifie lui-même comme un plutonien, parle. Et pour le côté offensif que j'évoquais, il vaut mieux être de son avis, sinon vous marchez sur des œufs, il y a une tension palpable à travers un écran. Parfois même, j'ai mal pour ceux qui l'interviewent.
Revenir en haut Aller en bas

cheliel

cheliel

Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Profil11
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rapports entre VENUS et PLUTON
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 I_icon_minipost_participateJeu 22 Avr - 5:33

L'histoire est écrite par les vainqueurs, il s'agit donc des vérités des vainqueurs et de ceux qui les interprètent ensuite. Quant aux vérités judiciaires, elles sont plus que souvent sujettes à caution. En définitives, elles dépendent du système de valeurs qui fonde la société sur laquelle repose la notion de justice. Les résultats scientifiques dépendent essentiellement de la précision des outils (conceptuels ou expérimentaux) dont on se sert pour tenter de décrypter les mystères de l'existence. Ce qui était considéré comme scientifiquement vrai à une époque peut-être déconsidéré au regard des nouvelles approches et des nouveaux outils que nous développons pour approfondir la connaissance.

Il y a une nuance à faire entre le fait de s'investir et celui de ne se sentir investit d'aucune vérité. Cela peut paraître anodin, mais cela induit une différence de taille entre les deux possibilités. S'investir suppose de donner de sa personne quand se sentir investit implique de détenir quelque chose. Dans mon développement, je n'exprime pas que le Plutonien ne s'investit dans rien, mais ne se sent pas investit. Il ne détient rien de plus ou de moins que les autres, cela ne signifie pas par ailleurs, qu'il ne s'investit pas corps et âme dans cette quête d'authenticité qui le guide.

Si Alain Delon devait à lui seul exprimer l'ensemble des potentiels qui concernent les plutoniens, ne sombrerions nous pas là dans une forme de caricature ? Le fait est qu'il est authentiquement lui, que ça plaise ou non.
Revenir en haut Aller en bas

Elheya

Elheya

Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Profil11
En ligne
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rapports entre VENUS et PLUTON
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 I_icon_minipost_participateJeu 22 Avr - 6:04

Je refais un tour par là...

J'avais bien dit au premier point : "Un aspect ne se traite pas seul, il est une partie du thème global" Wink

Alors pour la façon d'entrevoir une fonction planétaire, il y a celle "théorique" telle qu'elle est abordée selon les différentes écoles d'astro et évidemment la façon particulière dont chacun l'expérimente en fonction des aspects qu'elle fait dans le thème, d'où les embrouilles de compréhension me semble-t-il

L'astro conditionnelle utilise le modèle R.E.T. et la théorie des âges simultanément dans l'approche des fonctions planétaires. Cela donne un langage conceptuel commun à propos des planètes qui évidemment se particularise pour chacun.

remedios, le non attachement tient au nonRr et nonEe et ce n'est dans le cas du rapport à Vénus, ni de l'indifférence ni du détachement, quoique dans les rapports mal vécus il puisse y avoir de ça. Cela exprime plutôt le caractère de non possessivité que tu exprimes toi par "le natif laisse l'objet libre"
Je pense qu'avec une certaine maturité, cet aspect peut être appréhendé de la sorte

Après, dans ton thème, c'est plus complexe que cela car d'autres fonctions sont impliquées, donc cela s'interprète aussi différemment.

Bien concernée par l'aspect "recherche" de Pluton, structure avec Soleil/Mercure/Saturne et Neptune, je suis plus consciente que cette dynamique est surtout une fascination pour "l'Inconnu" qui ne laisse aucune place aux vérités définitives, du moins ici dans l'aspect conceptuel. Toute vérité est provisoire et relative à un contexte. On est plus dans le "Je sais que que je sais rien" ou du moins pas grand chose relativement à l'immensité de l'Inconnu dont on est conscient...
J'ajoute qu'il y a aussi un "savoir" de l'ordre de l'intuition et je ne parle pas non plus de l'aspect transpersonnel...


Uranus peut effectivement donner une hyper implication pour construire des systèmes et révéler l'Inconnu, il s'ancre aussi dans le niveau T

Craie, Alain Delon a certes Pluton fort mais Vénus aussi et Pluton est au double carré Mercure/Uranus

Je vais encore radoter qu'une dominante ne dit rien si on ne la resitue pas dans le thème...

Voilà une très belle et juste façon de "parler" de Pluton :

Citation :

« Difficile de définir ce qu'est la transcendance dans le système R.E.T., sinon par la négative : est assimilé au niveau "Transcendance" ce niveau de réalité qui échappe tant à la connaissance réflexive (niveau "R") qu'à l'éprouvé (niveau"E"), tant à notre entendement qu'à nos sens. »

« Jamais ce qu'il y a de plutonien en moi ne s'identifiera au "je" qui me signifie à vous, qui me désigne à votre attention en me niant. Jamais il ne se laissera enserrer dans le réseau des significations communes, des valeurs convenues, des raisons entendues.
Pluton, c'est la part de scepticisme qui veille en chacun, une certaine lucidité qui interdit de tout à fait adhérer, de se prendre pleinement au jeu, d'y croire tout à fait. Elle sait ce que toute vérité ou toute explicative a de partiel, de superficiel, de réducteur. Plus grande est la prétention à savoir, plus vaste est l'ignorance.(...)
Pourtant, la part de distance en chacun est aussi une force : elle l'inscrit dans un niveau de réalité plus vaste et plus profond où rien ne bouge ni ne change, en un lieu où rien n'est altéré, où l'être est quitte des vicissitudes de l'existence, intact, indemne.
Le monde plutonien est sans image. (...) Rien non plus ne peut refléter ma réalité ultime, pas même mon propre propos, mon propre vécu. Quelque chose en moi refuse tout processus d'identification. »

« Inconnu, distance, long terme, énergies subtiles, tous ces termes parlent d'une réalité intrinsèque dont il importe peu qu'elle soit perçue ou éprouvée, pensée ou dite : elle est ! Et elle est en elle-même. Même quand nous n'y sommes plus... »

« La vérité n'est pas de ce monde. Là où on est plutonien, on est d'une autre raison, muette et indéfinie, mais qui dénie toutes les raisons connues de vivre. On est fondamentalement d'ailleurs. Et la tentation parfois est forte de "rentrer chez soi", de se ré-accorder enfin à soi dans sa distance, de vraiment se désimpliquer pour abolir le mensonge et l'artifice, les faux-semblants, toute expression de soi, toute cette vaine agitation... autodestruction. »

Extraits : "L'homme astrologique" de Bernard Blanchet, à propos de la fonction plutonienne.




Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

Maldoror

Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Profil11
En ligne
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rapports entre VENUS et PLUTON
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 I_icon_minipost_participateJeu 22 Avr - 6:20

Echanges intéressants.

Juste un avis sans rentrer dans un maelstrom psychologique de bazar et si tant est que je suis vraiment (en partie sûrement) plutonien, tel qu'on l'entend. Ce qui peut se décliner par delà le "bien et le mal" (comme dirait un autre plutonien appelé Nietzsche).

La "vérité" étant un concept des plus hasardeux qui peut varier selon la temporalité, l'essence et l'endroit où l'individu se trouve. Le propre de ces magnifiques aphorismes et autres pensées profondes étant que si on trouve la formule, on peut les retourner.

La fonction plutonienne pour moi est la quête d'authenticité, certes, mais la sienne, à travers ses recherches, le besoin d'aller fouiner derrière les masques (ahaha), trouver un sens sous-jacent à cette expérience que personne n'a demandée (sauf ceux qui croient au karma)qui s'appelle la vie.

L'intérêt étant de faire ou essayer de faire remonter à la surface des choses, camouflées (la société et le surmoi en général ne peut fonctionner que si on adhère au récit "collectif"), éludées, refoulées, histoire de provoquer une sorte de catharsis, de purger le marais inconscient si on veut.

Pas anodin que beaucoup de psychologues ou psychanalystes ont un pluton dominant dans leurs thèmes.

C'est peut-être aussi pour ça qu'on atteste un petit "pouvoir" au plutonien (au scorpion type aussi d'ailleurs). Il retrousse les âmes ou essaye de le faire. Evidemment pas toujours peut-être pour des raisons nobles, l'individu étant en général plus complexe qu'une signature astrale.

Le drame du plutonien, c'est de ne pas trouver son créneau, de se perdre alors dans une sorte de descente aux enfers qui le fera automatiquement passer pour un négatif pestiféré aux yeux d'une société faussement "solaire" (la raison d'Etat, du Père etc.)et bien sûr hypocrite. Destructeur aux autres et donc à lui-même.

Souvent les plutoniens ont un début de vie difficile, cahotique, malheureux parfois où la perte de tout (famille, deuils, placements ou pire)agit comme un besoin de se trouver, de se rassembler vaille que vaille dans une cohérence qui deviendra peut-être sa force. C'est comme épreuve initiale du feu pour gagner un dan.

Le drame étant que ce phénix n'est jamais à l'abri d'une expérience qui le ramènera à la glèbe initiale. D'où cette quête dans l'ombre parfois de recherche, d'introspection (car à partir du moment où tu connais en toi la lutte entre le ciel et l'enfer, tu touches à l'Universel car nous sommes et seront tous confrontés à ça).

Authenticité? Je n'en sais rien mais loyauté envers lui-même et donc aux autres si il parvient à faire ou refaire confiance aussi.

Bon, il doit exister une multitude et de déclinaisons de ces facettes.
Entier sûrement et inflexible sans doute aussi.

A moins que l'illumination... lol

Le monde serait triste sans les plutoniens, les gens qui peuvent dire "non" avec conviction et en étayer les raisons. Si ça se limite à ça, évidemment, on reste au stade de l'enfant (roi?) rétif.

Je n'ai pas lu ce qu' Etheya vient de poster.... Croisement.

Wink



Revenir en haut Aller en bas

ENYLEVED

ENYLEVED

Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Profil11
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rapports entre VENUS et PLUTON
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 I_icon_minipost_participateJeu 22 Avr - 7:34

@Maldoror fleur

" ...agit comme un besoin de se trouver, de se rassembler vaille que vaille dans une cohérence qui deviendra peut-être sa force. "

C'est un peu ce que j'écrivais ailleurs " rassembler les morceaux qui s'échappent maintenant "


Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

Maldoror

Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Profil11
En ligne
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rapports entre VENUS et PLUTON
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 I_icon_minipost_participateJeu 22 Avr - 8:40

Oui Enyleved , avec la fleur fleur bouquet
Revenir en haut Aller en bas

remedios

remedios

Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Profil11
En ligne
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rapports entre VENUS et PLUTON
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 I_icon_minipost_participateJeu 22 Avr - 8:43

Je partage un peu les hésitations de Craie sur les rapprochements qu'on peut tenter de faire entre plutonien et authenticité etc.

Elheya a écrit:
Bien concernée par l'aspect "recherche" de Pluton, structure avec Soleil/Mercure/Saturne et Neptune, je suis plus consciente que cette dynamique est surtout une fascination pour "l'Inconnu" qui ne laisse aucune place aux vérités définitives, du moins ici dans l'aspect conceptuel. Toute vérité est provisoire et relative à un contexte. On est plus dans le "Je sais que que je sais rien" ou du moins pas grand chose relativement à l'immensité de l'Inconnu dont on est conscient...
J'ajoute qu'il y a aussi un "savoir" de l'ordre de l'intuition et je ne parle pas non plus de l'aspect transpersonnel...

Si on prend l'exemple de Freud, il apparaît que sa conception de l'inconscient ne devait souffrir d'aucune remise en cause, alors était-ce plutôt son pôle Uranien ?
Je me dis que le plutonien peut également incarner une position sociale ambiguë par sa puissance : Mitterrand, Coluche, BHL, Jacques Attali...
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

Maldoror

Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Profil11
En ligne
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rapports entre VENUS et PLUTON
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 I_icon_minipost_participateJeu 22 Avr - 9:20

Comme si l'uranien était plus authentique, les deux pôles pluton-uranus fonctionnent d'ailleurs souvent ensemble quand ils sont liés. L'Uranien est entêté, persuadé être le génie incarné. Incapable du moindre compromis, prêt à s'enfermer dans son auto-persuasion proche de l'autisme.

Pluton est le génie incarné (le vrai et bon plutonien authentique) et il ne transigera avec aucun avis qui remettra ça en question lol lol (à la Poutine)

BHL, c'est un "solaire" méchamment contrarié, Mitterand un vénusien faussaire, Attali une sombre merde interstellaire (c'est au delà de la ceinture de Kuiper, du nuage d'Oort et de Pluton bien entendu)

Jung est un bon alliage de Soleil et Pluton (et Uranus par son ascendant, je travaille de mémoire car j'ai pas son thème sous les yeux)

"Ce n'est pas en regardant la lumière qu'on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité."

Il a tout dit et c'est un type Soleil opposition180° Pluton/ MC qui le dit.

Rideau. noel

Revenir en haut Aller en bas

Elheya

Elheya

Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Profil11
En ligne
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rapports entre VENUS et PLUTON
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 I_icon_minipost_participateJeu 22 Avr - 10:02

🤣
Bon... Attali Attala, j'en sais rien... mais moi aussi je me sens très souvent au fin fond débarquée sur Terre d'un ailleurs de la Galaxie alien😹

J'ai pas les thèmes mais encore une fois, c'est un contexte... sinon, yes pour Carl of course au nom de l'Universel synchronistiquement individué 😎
Revenir en haut Aller en bas

Craie

Craie

Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Profil11
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rapports entre VENUS et PLUTON
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 I_icon_minipost_participateJeu 22 Avr - 20:04

C'est bien que Maldoror soit intervenu, je pensais à lui sur le forum pour le plutonien.
Tout le monde connait ses diatribes violentes contre le système.
Mais j'ai un petit doute sur sa lucidité, son envie c'est d'en découdre, il m'a même dit que taper sur un policier cela fait du bien même si on se prend ensuite des coups au centuple, ce que je trouvais finalement illogique.
Il y a aussi Ninon sa petite copine Capricorne qui le remet de temps en temps sur le chemin de la lucidité.
Parce que pour moi, le Capricorne, c'est l'énergie qui se rapproche le plus de la lucidité et son copain Saturne.

PS : si on considère qu'un état s'arrange avec l'histoire, c'est que l'on considère qu'il ment, et si il ment, c'est qu'il existe une vérité.
Revenir en haut Aller en bas

MarieD'Oho

MarieD'Oho

Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Profil11
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rapports entre VENUS et PLUTON
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 I_icon_minipost_participateJeu 22 Avr - 20:37

Craie a écrit:
C'est bien que Maldoror soit intervenu, je pensais à lui sur le forum pour le plutonien.
Tout le monde connait ses diatribes violentes contre le système.
Mais j'ai un petit doute sur sa lucidité, son envie c'est d'en découdre, il m'a même dit que taper sur un policier cela fait du bien même si on se prend ensuite des coups au centuple, ce que je trouvais finalement illogique.

En quoi la lucidité et l'envie d'en découdre sont-elles incompatibles ? Je dirais plutôt que la seconde découle forcément de la première. La lucidité donne forcément au plutonien l'envie de se battre, et peu importe qu'il se prenne une branlée en retour. C'est ça ou la dépression...
Revenir en haut Aller en bas

cheliel

cheliel

Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Profil11
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rapports entre VENUS et PLUTON
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 I_icon_minipost_participateJeu 22 Avr - 20:43

Votre vision des choses est par trop binaire et duelle pour moi Craie. En ce qui me concerne, le monde n’est pas irrémédiablement divisé entre mensonges et vérités. Il y a une multitude de vérités autour d’une même réalité, car elles sont d’une part, contextuelles, et d’autre part, subjectives. Il y a une foultitude de mensonges aussi, qui sont de l’ordre de la diversion ou de l'attraction naturelle et peuvent aller jusqu’à la protection ou la malversation. Parfois, des vérités sont des mensonges et des mensonges, des vérités. Les nuances s’inscrivent dans ce que l’on peut ou veut comprendre d’une situation donnée.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Profil11
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Rapports entre VENUS et PLUTON
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 I_icon_minipost_participate

Revenir en haut Aller en bas
 

Rapports entre VENUS et PLUTON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News



" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~
~Vidéos~
Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Pierre12 Rapports entre VENUS et PLUTON  - Page 2 Notes-11
~Musique pour Relaxer~