Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion




Ciel à l'instant


Astrodienst

Astrocarillon
Les 4 déesses


Le Deal du moment : -30%
Nike Air Zoom Pegasus 38 à 61€
Voir le deal
84 €
-30%
Le deal à ne pas rater :
Maillot domicile du PSG saison 2020 / 2021
62.97 € 89.99 €
Voir le deal

Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 I_icon11Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteLes hommes et leurs cycles de vie - Page 2 I_icon11Voir ses messagesLes hommes et leurs cycles de vie - Page 2 I_icon11Voir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Les hommes et leurs cycles de vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

Navane

Navane

Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Profil11
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Les hommes et leurs cycles de vie
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 I_icon_minipost_participateLun 7 Déc 2020 - 10:22

Rappel du premier message :

Un joli jour en vous, les Étoiles du forum,


Suite à une pensée que j'ai eue en écrivant un message sur le sujet "les femmes et leurs cycles", je me suis dit d'une réflexion à une autre qu'il serait intéressant d'ouvrir un espace d'échanges dédié à vous messieurs.
En tout cas, ça m'intéresse.

Comment avez-vous vécu les différents cycles en lien avec votre masculinité ? Les étapes de maturation et découverte de votre corps, les seuils intérieurs franchis, la parentalité, les éventuels aléas masculins (au niveau libido, fertilité, miction, etc)... ?

Ce sujet vous est offert par une femme... Je vous le confie, je suis certaine que vous en prendrez soin sourire


Au plaisir de vous lire fleur


Dernière édition par Navane le Lun 7 Déc 2020 - 10:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage

remedios

remedios

Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Profil11
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les hommes et leurs cycles de vie
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 I_icon_minipost_participateMer 9 Déc 2020 - 10:19

J'ai l'impression d'être assez complémentaire avec toi Cheliel... je n'ai jamais, jamais, jamais eu l'impression qu'on m'obligeait à être un homme, ou à le démontrer. Peut-être suis-je assez masculin naturellement, c'est bien possible. A moins que les gens voyaient bien que c'était loin d'être ma première préoccupation.

Enfant, j'avais des petites tendances misogynes, que j'ai relativisé progressivement... maintenant, je préfère la présence féminine.

A contrario, si problème relationnel j'avais, c'était plutôt au niveau de la communication. J'ai un coté communicatif qui se bat contre un côté peu communicatif Very Happy et cela produit des petites tendances au bégaiement.
Revenir en haut Aller en bas

cheliel

cheliel

Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Profil11
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les hommes et leurs cycles de vie
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 I_icon_minipost_participateMer 9 Déc 2020 - 10:52

Remedios,

Oui, je pense que si ta masculinité n'a jamais été remise en doute (que ce soit par les autres mâles ou tes propres performances physiques), il ne t'a pas été nécessaire de la questionner plus avant. Ainsi, pour toi, ça coule de source, c'est une évidence.

Je pense aussi qu'il y a une bonne partie du problème qui vient du milieu d'extraction. J'ai grandi dans un quartier de pauvres, et les personnes qui y vivaient appartenaient pour la plupart au monde ouvrier (très machiste). Cela joue certainement dans ce qui fait mon vécu.

Pour ce qui est du bégaiement, c'est en ce qui me concerne, un atout séduction. Mon chéri bégaie un peu. J'aime cette hésitation dans les mots, cette maladresse craquante. Il y a une impression de sensibilité qui affleure chez les personnes qui bégaient et ça touche mon cœur de guimauve. Cela me donne envie d'être apaisant pour l'autre, d'être une sécurité grâce à laquelle il ne se sentira ni jugé, ni sous pression.
Revenir en haut Aller en bas

Elheya

Elheya

Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Profil11
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les hommes et leurs cycles de vie
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 I_icon_minipost_participateMer 9 Déc 2020 - 11:01

deux trucs en passant...

Enkidou, explorer le concept de libido tel que Jung l'a développé est beaucoup plus profond et ouvert que Freud, et plus englobant dans l'expression créative de l'énergie

ça aussi, pour ceux qui remarquent l'influence des codes culturels sur la façon dont on perçoit notre corps

Identité de genre : les Êtres-aux-deux-Esprits dans la société amérindienne

Citation :
Chez les Amérindiens, les personnes dont l'identité de genre n'était pas clairement établie étaient appelés les Êtres-aux-deux-Esprits. Respectés, ceux-ci étaient pleinement intégrés dans la société.

https://www.francetvinfo.fr/societe/education/polemique-sur-le-genre/identite-de-genre-les-etres-aux-deux-esprits-dans-la-societe-amerindienne_2498391.html

Je rajoute que pour moi, l'adolescence a été pénible dans cet aspect-là, j'ai ressenti comme un enfermement ce côté culturel qu'on a dans nos sociétés de cloisonner les comportements associés à la morphologie sexuelle. Je ne me suis pas trop identifiée du reste à ces codes strictement féminins ou masculins, je crois que notre essence intérieure dépasse largement tout cela, c'était mon intuition et elle s'est vérifiée Very Happy
Revenir en haut Aller en bas

remedios

remedios

Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Profil11
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les hommes et leurs cycles de vie
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 I_icon_minipost_participateMer 9 Déc 2020 - 11:11

Revenir en haut Aller en bas

Enkidou

Enkidou

Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Profil11
En ligne
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les hommes et leurs cycles de vie
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 I_icon_minipost_participateMer 9 Déc 2020 - 13:00

Citation :
Enkidou, explorer le concept de libido tel que Jung l'a développé est beaucoup plus profond et ouvert que Freud, et plus englobant dans l'expression créative de l'énergie

Yes pour le coup je ne connais pas trop ces philosophies, bien que je connaisse un peu Freud

Par libido, je parlais plus de l'énergie profondément enfoui dans chaques hommes et qui peut être comme un volcan.
Je la ressens très fortement au niveau énergétique et lorsqu'elle est puissante, elle est capable du meilleur comme du pire
Je pense que cette énergie influence un bon nombre d'hommes comme les scientifiques, les artistes etc...
Gandhi dit lui même que si un homme parvient à maîtriser cette énergie il peut la diriger pour accomplir de grandes choses.

Dans la pensée taoïste la maîtrise de l'énergie sexuelle est associée à l'immortalité symboliquement. C'est simplement qu'elle permet d'allonger la durée de vie si elle est maîtrisée. Par conséquent, la gaspiller par l'éjaculation réduirait l'espérance de vie.
En médecine chinoise l'activité sexuelle en excès fatigue les reins et crée des desiquilibres.
Je ne dis pas qu'il ne faut pas avoir d'activité sexuelle, juste qu'il faut modérer.

C'est de cette énergie sexuelle que je parle, cette force de vie qui permet la reproduction mais aussi qui peut être rédigée vers d'autres usages.

Quand je dit qu'elle est comme un volcan, c'est que je le ressens ainsi chez moi. Lorsqu'il n y a pas d'éjaculation pendant longtemps, l'énergie sexuelle s'emmagasine et chez certains ça crée de la frustration et sont capable de faire des choses terribles.
Certains voient cette énergie comme une énergie curative et spirituelle, et donc même si il l'emmagasine, ils sont capable de la rediriger
Revenir en haut Aller en bas

Elheya

Elheya

Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Profil11
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les hommes et leurs cycles de vie
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 I_icon_minipost_participateMer 9 Déc 2020 - 13:57

Jung ne limite pas la libido à l'énergie sexuelle en gros, et il ne me semble pas que le "Chi" ou "Ki" japonais le fasse non plus. C'est l'énergie vitale de base, qui crée et surtout qui circule dans tout l'univers.

Peut-être que pour ton cas, Neptune/Uranus et Soleil/Mars/Saturne sont à explorer pour l'équilibre entre intériorisation et libération. T'as jamais songé à la pratique d'un art martial ? Il me semble que oui ou je confonds avec quelqu'un d'autre, sorry sourire



Revenir en haut Aller en bas

Cobra


Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Profil11
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les hommes et leurs cycles de vie
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 I_icon_minipost_participateMer 9 Déc 2020 - 14:06

Citation :
J ai eu le droit a un "mouai..."

lol
Revenir en haut Aller en bas

Milacik

Milacik

Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Profil11
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les hommes et leurs cycles de vie
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 I_icon_minipost_participateMer 9 Déc 2020 - 14:20

Je refais un coucou: j’ai mon deuxième fils (12 ans) qui a neptune à l’asc comme cheliel, et visiblement il est très sensible à l’esthétique masculine (je l’ai remarqué quand il avait 6 ans).

TN de mon fils:
 
Avec mon mari on l’a très tôt mis en confiance et il sait que peu importe son orientation sexuelle, on le considère comme normal et naturel. J’espère qu’il vivra son identité et sa sexualité sereinement.

Revenir en haut Aller en bas

Enkidou

Enkidou

Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Profil11
En ligne
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les hommes et leurs cycles de vie
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 I_icon_minipost_participateMer 9 Déc 2020 - 14:24

Citation :
T'as jamais songé à la pratique d'un art martial ?

Yes j'adore les arts martiaux, c'est quelque chose qui me fait vibrer, surtout l'aïkido et le tai chi.
Je n'ai pas eu beaucoup de cours mais voir des combats d'arts martiaux interne je trouve ça incroyable
Revenir en haut Aller en bas

cheliel

cheliel

Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Profil11
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les hommes et leurs cycles de vie
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 I_icon_minipost_participateMer 9 Déc 2020 - 15:52

Milacik a écrit:
Je me suis demandée quelles étaient les configurations astrales lors de votre premier rapport sexuel.

J’ai fait une petite recherche dans des RS et j’ai trouvé à plusieurs reprises (chez plusieurs personnes donc) que le maitre de la V RS formait un trigone avec vénus RS.

Pour répondre à ton petit sondage perso : J’ai regardé la RS de l’année de mon dépucelage, le maître de la MV (Lune) ne faisait pas d’aspect à Venus et se dirigeait plutôt vers une opposition. Par contre Venus et Mars étaient en conjonction partile (0°02’ d’orbe) dans ma MV de RS touchant ma MVII natale.

Voilà bouquet
Revenir en haut Aller en bas

Celinesachou

Celinesachou

Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Profil11
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les hommes et leurs cycles de vie
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 I_icon_minipost_participateMer 9 Déc 2020 - 15:58

En te lisant Cheliel , je ne m étais jamais posée la question jusqu ici mais ça vient d ou ce terme de dépucelage ? C est bizarre quand même comme nom .
J ai tape à la vite sur Google ( bon j suis tombée vite fait sur des vidéos porno ) et sur wikipédia je vois que l on transforme ce mot par défloration que je n' avais jamais entendu mais que je trouve bien plus joli et le concept qui va avec également
Revenir en haut Aller en bas

cheliel

cheliel

Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Profil11
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les hommes et leurs cycles de vie
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 I_icon_minipost_participateMer 9 Déc 2020 - 16:29

Céline, j'ai trouvé ces liens pour expliquer l'origine du mot pucelle et pucelage :

Pucelle
Pucelage
Revenir en haut Aller en bas

Milacik

Milacik

Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Profil11
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les hommes et leurs cycles de vie
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 I_icon_minipost_participateJeu 10 Déc 2020 - 0:32

cheliel a écrit:
Pour répondre à ton petit sondage perso : J’ai regardé la RS de l’année de mon dépucelage, le maître de la MV (Lune) ne faisait pas d’aspect à Venus et se dirigeait plutôt vers une opposition. Par contre Venus et Mars étaient en conjonction partile (0°02’ d’orbe) dans ma MV de RS touchant ma MVII natale

Merci cheliel 🙂🌺
Belle journée🌟
Revenir en haut Aller en bas

Navane

Navane

Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Profil11
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les hommes et leurs cycles de vie
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 I_icon_minipost_participateJeu 10 Déc 2020 - 10:34

Je te remercie pour le développement et l'honnêteté qui l'accompagne, Enkidou. Un partage qui m'a beaucoup touchée.

Je comprends mieux et, pour parler vrai, je reconnais m'être demandée comment c'était possible qu'un ado n'ai su comment on faisait les bébés qu'en 4ème.
Tout en étant très inquiète de la faillite du système scolaire sur le sujet, je suis allée jusqu'à envisager la possibilité que tu viennes d'une autre dimension ou que je me sois retrouvée dans une sorte de vortex... Assez funky de prime abord mais une dimension dans laquelle les mots sexe, reproduction, gamètes, etc, auraient été banni de l'école.

Il y a donc bien eu des cours de biologie que l'école a assurés mais il y avait un blocage de ton côté dans leur intégration.
Tu écris "J'ai regardé de la pornographie mais je ne comprenais pas vraiment, je pensais que faire l'amour était juste pour le plaisir et donc ça n'avait pas vraiment de sens." Au-delà de l'indécence qu'il y a autour dans une société hypersexualisée (début du paradoxe) et le plaisir coupable qui peut être ressenti à en visionner, il y a quelque chose de très abstrait dans les vidéos pornos, notamment dans la façon dont c'est filmé avec des plans tellement gros que l'on peut se demander si ce sont encore des sexes. Et forcément, ça interroge sur le plaisir, à vide, et le sens... quand on s'y intéresse pour comprendre. Mais un pré-ado n'est pas suffisamment armé pour y mettre du sens.
On est bien d'accord, c'est plus que nécessaire de faire de la prévention mais sans non plus en présenter plus largement les dangers quand on éduque à la sexualité. Il y a tellement à expliquer, à démêler, parler du plaisir sexuel (tout simplement), de l'orientation sexuelle qui n'est pas la sexualité (celle-ci étant bien plus large), du consentement, responsabiliser, démystifier et ramener du réel, du vrai, etc.
Bien souvent, les gamins arrivent à la pornographie car se posent des questions naturelles et légitimes à une période charnière de leur développement. Ces contenus hyper accessibles deviennent un moyen facile par lequel ils vont chercher des réponses qu'ils n'obtiennent pas ailleurs. Quand pour d'autres, ils y arrivent involontairement. Surinformés mais finalement pas bien informés.
C'est un média de masse avec tout et n'importe quoi, mais je crois tout dépend du terreau dans lequel il vient s'inscrire et à quoi cette recherche du plaisir (quand c'est compulsif) est une réponse.

Aussi, je trouve que tu t'alourdis injustement et que le rapprochement est court quand tu te sens mal vis-à-vis de ta consommation excessive passée et les quelques cons (pour rester polie) qui ont commis un viol.
Les questionnements qui ont été les tiens avec cette recherche de sens, ce réinvestissement de l'énergie sexuelle à mesure que tu en découvres les différentes facettes et la recherche d'un équilibre démontrent une intelligence sensible. Tu reconnais par ailleurs les effets que cela a eu sur toi. À partir de là, cool, Enkidou.


Elheya, une femme qui apporte sa pierre à l'édifice... Ça décloisonne, j'adore sourire
Ça résonne un peu ce que tu écris, même si différent.


Hey, Maldoror, une petite question... Sortir avec une fille avant 16ans sinon tu te serais considéré comme nase, c'était juste entre toi et toi-même ou parce qu'il y avait une pression latente autour de toi, avec les copains ?
Un bisou au passage smack
Revenir en haut Aller en bas

Enkidou

Enkidou

Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Profil11
En ligne
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les hommes et leurs cycles de vie
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 I_icon_minipost_participateJeu 10 Déc 2020 - 17:40

Merci Navane  sourire

Citation :
Tout en étant très inquiète de la faillite du système scolaire sur le sujet, je suis allée jusqu'à envisager la possibilité que tu viennes d'une autre dimension

Haha je t'avoue que je me suis déjà posé la question aussi  laugh

Citation :
Il y a donc bien eu des cours de biologie que l'école a assurés mais il y avait un blocage de ton côté dans leur intégration.

Oui tout à fait,
En y repensant j'ai du mal à me dire comment j'ai fait pour comprendre si tard, je veux dire on en parlait à l'école et pourtant je refusais de comprendre.
Bon j'étais très innocent aussi et j'avais déjà un idéal élevé de l'amour je pense. En fait je pense que la représentation que j'avais de la relation sexuelle était très négatif. 
Et comme j'ai toujours considéré l'amour comme quelque chose de sacré, associer l'acte sexuel que je considérais comme étant impur et l'amour comme étant sacré était impossible dans ma tête.
Il y avait et il y a encore une trop importante frontière entre les deux chez moi, même aujourd'hui j'ai du mal à associer acte sexuel et amour.

Je pense que c'est le désir qui a provoqué ces soucis. A partir du moment ou j'ai commencé à ressentir du désir sexuel, je me suis braqué sur le fait que ce que je pense n'est pas pur, il y avait une forme d'animalité (du moins c'est comme ça que je l'ai perçu) que j'ai surement directement rejeté.
C'est la raison pour laquelle ça ma fait pleurer, voir la face d'ombre et d'animal en moi à cette époque.

Citation :
il y a quelque chose de très abstrait dans les vidéos pornos, notamment dans la façon dont c'est filmé avec des plans tellement gros que l'on peut se demander si ce sont encore des sexes.

Oui voila, la seule représentation de l'acte sexuel était celui vu dans la pornographie, d'où l'incompréhension de mêler l'amour et la sexualité car clairement dans la pornographie, ils ne font pas l'amour.

Citation :
Aussi, je trouve que tu t'alourdis injustement et que le rapprochement est court quand tu te sens mal vis-à-vis de ta consommation excessive passée et les quelques cons (pour rester polie) qui ont commis un viol.

Ah oui mais ça c'est aussi quelque chose que je traine depuis longtemps.
Je me sens coupable d'être un homme car certains sont capable de viols. Quand je suis avec une fille et que je vois aux infos que quelqu'un a commis un abus sexuel, je me sens coupable. Je suis aussi en colère à ce moment la, je devient très sérieux car clairement, c'est un sujet qui me tient à cœur.
Je ne suis pas en colère contre celui qui à commis l'abus mais contre le fait qu'il n'a pas su gérer ses pulsions, et que c'est triste.
J'ai une grande facilité au détachement, mais les sujets qui concerne la sexualité c'est autre chose, j'ai beaucoup de mal à me détacher de ces choses la, c'est très ancrée en moi.
J'ai beaucoup de mal à me détacher du comportement sexuel de certains alors que ce n'est pas moi.

Merci à toi Navane pour tes messages, je pense être sur la bonne voie, c'est juste quelque chose de très important pour moi de travailler sur ma sexualité car j'ai quelques blocages par ci par la.
Et d'ailleurs ça me fait réfléchir d'écrire tout ça car même aujourd'hui, je n'ai pas une vision très positive de l'acte sexuel  laugh
Revenir en haut Aller en bas

Angèle

Angèle

Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Profil11
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les hommes et leurs cycles de vie
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 I_icon_minipost_participateJeu 10 Déc 2020 - 18:19

Merci ma P'tite Fée pour l'ouverture de ce post et merci à tous les participants pour leurs partages riches d'enseignement.

Enkidou, si tu le permets, j'aimerais revenir sur certains de tes écrits qui m'intriguent et que je trouve particulièrement intéressants.

Citation :
je pensais que faire l'amour était juste pour le plaisir et donc ça n'avait pas vraiment de sens.

Pourquoi ressentir du plaisir n'aurait pas de sens en soi ?
Est-ce que faire quelque chose uniquement pour le plaisir que cela procure est inconcevable pour toi ?
Autrement dit, est-ce que toutes tes actions doivent revêtir un sens utilitaire, pour rendre un service ?

As-tu eu cette fameuse conversation "d'homme à homme" qu'un père initie avec son fils au moment de la puberté sur ces questions de la sexualité ?

Citation :
Je me sens coupable d'être un homme car certains sont capable de viols. Quand je suis avec une fille et que je vois aux infos que quelqu'un a commis un abus sexuel, je me sens coupable.

Est-ce que tu as connaissance de ton histoire familiale, des éventuelles problématiques transgénérationnelles ? As-tu eu connaissance, ou entendu parler par exemple, d'histoires un peu trouble autour de la sexualité (abus, inceste, viol...) ?

Que tu ressentes une culpabilité pour des actes commis par d'autres est très intrigant et questionne sur l'éventualité de non-dit transmis dans la famille. Je ne dis pas que c'est forcément le cas.

Dernière question, si tu es d'accord, es-tu à l'aise avec tes fantasmes ? Autrement dit, les accueilles-tu sans culpabilité combien même ils impliqueraient des scènes violentes ou "socialement incorrectes" ? Ce qui est finalement un des buts des fantasmes.

Sinon, as-tu essayé le Yoga Kundalini ?
Revenir en haut Aller en bas

Enkidou

Enkidou

Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Profil11
En ligne
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les hommes et leurs cycles de vie
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 I_icon_minipost_participateJeu 10 Déc 2020 - 18:51

Angèle j'ai lu ton post avec un petit sourire, car ce que tu dit est très intéressant, et à propos de beaucoup de choses que j'ai déjà pensé plusieurs fois. Tes questions sont très pertinentes.

Citation :
1 / Pourquoi ressentir du plaisir n'aurait pas de sens en soi ?
2 / Est-ce que faire quelque chose uniquement pour le plaisir que cela procure est inconcevable pour toi ?
3 / Autrement dit, est-ce que toutes tes actions doivent revêtir un sens utilitaire, pour rendre un service ?

1/ 2 /Ma notion du plaisir est assez spéciale, et effectivement inconsciemment et consciemment chez moi, le plaisir n'est possible et envisageable que si il y a un but derrière.
Les plaisirs mondains n'ont aucun sens d'après moi. Si faire une activité a un intérêt pour quelqu'un ou/et pour moi, alors j'estime que j'ai le droit de prendre du plaisir. Par le mot intérêt j'entend un quelconque apport de ce plaisir sur le long terme principalement.
Pour prendre un exemple concret, si une activité est à la fois plaisante et permet d'apporter des connaissances, alors c'est bon. Mais si elle est juste plaisante, elle n'a pas d'intérêt.
C'est ma vision des choses et elle est probablement erronée, mais ça reste quelque chose qui est ancrée en moi.

3 / Effectivement, selon moi, tout les plaisirs doivent être accompagnés de quelque chose d'enrichissant, sur un plan que je dirai plus spirituel.
Ceci dit, le fait de me priver de plaisir si j'estime que ce n'est pas enrichissant peut être illogique pour certains car on peut dire que le plaisir à lui seul est enrichissant.
Je pense qu'il peut l'être mais il y a beaucoup de paramètres qui rentrent en compte.


Cet état d'esprit très sérieux que j'ai c'est quelque chose que personne connait de moi. Je suis quelqu'un d'un abord simple, qui prend du plaisir facilement. Seulement, je ne le ressens pas de cette manière, il y a toujours ce petit truc qui me dit que ce plaisir n'est peut être pas enrichissant parfois.
Comme ci il y avait un retour à la réalité, que j'ai pris du plaisir, mais peut être que je pense ne pas le mériter ? c'est possible.
Navane l'a mentionné, c'est parfois la notion de plaisir coupable qui peut être présente.

Citation :
Est-ce que tu as connaissance de ton histoire familiale, des éventuelles problématiques transgénérationnelles ? As-tu eu connaissance, ou entendu parler par exemple, d'histoires un peu trouble autour de la sexualité (abus, inceste, viol...) ?

J'ai toujours eu envie de connaitre les mémoires à la fois transgénérationnelles et karmiques. 
Mais je n'ai jamais entendu parler de la part de ma famille de ce genre de choses, et je n'ai personnellement jamais vu ou vécu moi même des histoires troubles autour de la sexualité.
A certains moments de ma vie, je me suis posé cette question, et il se pourrait qu'il y ait des non dits, c'est vrai, c'est possible.

Citation :
Que tu ressentes une culpabilité pour des actes commis par d'autres est très intrigant

Oui j'imagine, après j'ai tendance à m'identifier beaucoup aux gens et à me fondre et fusionner tel le poissons, d'où parfois la relation à mon corps et à moi même qui peut être assez vague.
Donc c'est quelque chose qui me caractérise, mais c'est vrai que je ressens de la culpabilité je crois qu'aux moments ou j'entend des histoires de viols ou d'abus sexuels.
En y repensant je suis quelqu'un qui peut rire de beaucoup de choses, mais sur des tels sujets pas trop, difficilement  down laugh

Citation :
Dernière question, si tu es d'accord, es-tu à l'aise avec tes fantasmes ? Autrement dit, les accueilles-tu sans culpabilité combien même ils impliqueraient des scènes violentes ou "socialement incorrectes" ? Ce qui est finalement un des buts des fantasmes.

J'ai toujours rejeté mes fantasmes.
Alors sans rentrer dans les détails car ça reste un sujet sensible, je ressens effectivement des choses qui sont de l'ordre de pulsions, et qui peuvent être totalement "socialement incorrectes". J'ai longtemps culpabilisé pour ça, car étant assez psychique, mes pensées sont très créatrices, j'ai toujours pensé ça. Probablement qu'inconsciemment, penser à des fantasmes c'est comme les réaliser, tellement ces pulsions (sexuelles j'entends) peuvent être puissantes. J'ai tellement de facilité à comprendre ce que pensent les gens que je pense que tout le monde est comme ça, ce qui n'est pas le cas.
Si je pense que tout le monde est aussi perméable aux autres, je peux penser inconsciemment aussi que mes émotions, pensées, pulsions peuvent avoir un grand impact sur les autres. D'où le fait que mes pulsions sexuelles peuvent avoir un impact sur les autres, donc je les rejette pour ne pas faire de mal aux autres.


Bon aujourd'hui j'ai toujours ces pulsions, mais je parvient à me détacher bien plus qu'auparavant, à les laisser beaucoup plus couler, à ne pas réagir à celles ci.
Ceci dit mes rêves érotiques très nombreux me rappellent que j'en refoule toujours pas mal  laugh

Citation :
Sinon, as-tu essayé le Yoga Kundalini ?

Sans l'essayer je m'y suis déjà beaucoup intéressé.
Comme de la sexualité sous beaucoup de formes chez beaucoup de peuples et de penseurs, comme le tantra, le taoïsme, des livres d'Aivanhov etc...
Je m'y suis intéressé relativement tôt, j'ai conscience que la sexualité est un des piliers de ma vie, quelque chose à équilibrer. Et c'est bien comme ça  sourire

Sinon j'ai vécu au lycée une expérience de montée de la kundalini, mais j'ai tellement paniqué face à la chaleur que je ressentais au niveau de ma colonne vertébrale que ça a crée des tensions.
Au niveau du sacrum c'était comme si j'avais un brasier, donc j'étais pas trop rassuré surtout que je savait pas ce qui m'arrivait, je connaissais pas le concept de la kundalini à cette époque.
Revenir en haut Aller en bas

Angèle

Angèle

Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Profil11
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les hommes et leurs cycles de vie
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 I_icon_minipost_participateVen 11 Déc 2020 - 6:44

Merci Enkidou pour ton retour et cette belle sincérité qui traverse tes réponses et remarques.

Face à autant d'ouverture de ta part, je me permets de rebondir sur ce que tu as écrit.

Citation :
Ma notion du plaisir est assez spéciale
(....)
C'est ma vision des choses et elle est probablement erronée, mais ça reste quelque chose qui est ancrée en moi.

Je dirais qu'elle t'est personnelle comme nous avons tous une approche très personnelle du plaisir matinée d'interdits culturel/religieux/familiaux, toussa toussa. On se dépatouille avec sourire.
Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise façon de l'appréhender, on accepte celle qui est la nôtre à un instant T et on peut chercher à la modifier si l'on sent intérieurement que, finalement, elle nous emprisonne plus qu'elle ne nous libère.

Citation :
le plaisir n'est possible et envisageable que si il y a un but derrière.

OK, pourquoi pas. Ceci étant dit, est-ce que la recherche de plaisir ne pourrait pas être un but en soi ? L'utilité étant de se faire du bien tout simplement.

Citation :
Par le mot intérêt j'entend un quelconque apport de ce plaisir sur le long terme principalement.

C'est intéressant parce que pour moi, le plaisir se vit dans l'instant présent et non dans un objectif à long terme.

Citation :
Effectivement, selon moi, tout les plaisirs doivent être accompagnés de quelque chose d'enrichissant, sur un plan que je dirai plus spirituel.

Ca me questionne sur tes jeux d'enfant.
Enkidou, est-ce que lorsque tu étais un petit garçon, on te laissait jouer pour le plaisir du jeu ? Ou est-ce que tous les jeux qu'on t'offrait était nécessairement des jeux pédagogiques, ludiques, de connaissances ?
Avais-tu le droit de choisir tes jouets, de jouer, d'en jouer, enjoué ?

Citation :
Comme ci il y avait un retour à la réalité, que j'ai pris du plaisir, mais peut être que je pense ne pas le mériter ? c'est possible.
Navane l'a mentionné, c'est parfois la notion de plaisir coupable qui peut être présente.

C'est une piste à laquelle j'avais pensée et c'est notamment pour cette raison que j'avais évoqué ton rapport aux fantasmes dans mon 1er message et que je mets sur la table tes jeux d'enfant.
Il y a probablement quelque chose qui t'a été transmis au sein de ta famille autour de la notion du plaisir, du "danger" que ça peut représenter d'écouter ses désirs et d'en jouir.
Oui, peut-être quelque chose autour de la légitimité à avoir des désirs, de les assumer et de les matérialiser, les vivre.

Citation :
J'ai toujours eu envie de connaitre les mémoires à la fois transgénérationnelles et karmiques. 
Mais je n'ai jamais entendu parler de la part de ma famille de ce genre de choses, et je n'ai personnellement jamais vu ou vécu moi même des histoires troubles autour de la sexualité.

A partir de cette envie, as-tu interrogé tes parents par exemple à ce propos ?

D'ailleurs, j'en profite pour te reposer la question suivante:
As-tu eu cette fameuse conversation "d'homme à homme" qu'un père initie avec son fils au moment de la puberté sur ces questions de la sexualité ?

Citation :
J'ai tellement de facilité à comprendre ce que pensent les gens que je pense que tout le monde est comme ça, ce qui n'est pas le cas.
Si je pense que tout le monde est aussi perméable aux autres, je peux penser inconsciemment aussi que mes émotions, pensées, pulsions peuvent avoir un grand impact sur les autres. D'où le fait que mes pulsions sexuelles peuvent avoir un impact sur les autres, donc je les rejette pour ne pas faire de mal aux autres.

Les pensées, et tout ce qui s'y rattache comme les fantasmes, se créent dans un espace sacré et intime qui, tant que tu ne décides pas de les partager, n’appartiennent qu'à toi et toi seul.
Tu peux y exprimer tous les paradoxes, conflits, contradictions, désirs, pulsions que tu le souhaites en toute impunité. Enfin, seul ton "Surmoi", instance psychique qui renferme tous les interdits moraux, culturels, familiaux peut avoir son mot à dire et induire ce sentiment de culpabilité, c'est son rôle, à toi de l'aider à lâcher du lest.

Citation :
J'ai longtemps culpabilisé pour ça, car étant assez psychique, mes pensées sont très créatrices, j'ai toujours pensé ça.

Les pensées créatrices, OK, et dans cette optique on peut imaginer par exemple que tes pensées sexuelles se matérialiseraient dans des fantasmes où tu élaborerais un scénario, une mise en scène avec différents personnages. Une création qui n'appartiendrait qu'à toi. Elle pourrait se situer là la matérialisation de ces idées.

Citation :
Probablement qu'inconsciemment, penser à des fantasmes c'est comme les réaliser, tellement ces pulsions (sexuelles j'entends) peuvent être puissantes.

Vu que tu me sembles être dans une grande ouverture d'esprit et sincérité, je vais moi aussi très honnête avec toi.
Lorsque je t'ai posé la question sur ton rapport aux fantasmes, c'était notamment par rapport à ce que tu écrivais quant à ton sentiment de culpabilité ressenti pour les actes commis par d'autres.
Je me suis demandé si ce sentiment de culpabilité n'était pas lié au fait que, peut-être, certains hommes actaient, mettaient en scène tes fantasmes refoulés.
Il ne faut pas se voiler la face, pas mal de fantasmes de gens "psychiquement en bonne santé" sont peuplés de scènes de viols (commis ou subis), d'inceste, de brutalité, etc. L'inconscient met en scène tout ce réservoir pulsionnel (qui nous constitue également) et qui est répréhensible dans nos cultures et sociétés au travers de créations, de fantasmes, pensées...  Et c'est parfait.
Soyons clair, tes fantasmes te regardent et il n'est pas question ici de rentrer dans les détails, ce n'est pas le propos. Je me demande juste si ce sentiment de culpabilité que tu évoques ne s'apaisera pas le jour où tu arriveras à accueillir tous ces fantasmes, les remerciant même au passage d'exister car preuve d'une sublimation de tes pulsions et non d'un passage à l'acte ?
Ils ont une utilité ces fantasmes. Tu apprécieras sûrement l'idée sourire.
Revenir en haut Aller en bas

Elheya

Elheya

Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Profil11
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les hommes et leurs cycles de vie
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 I_icon_minipost_participateVen 11 Déc 2020 - 12:00

Plutôt ok avec Enkidou, la pensée est de l'information... elle circule dans la Conscience de façon non locale... et j'ai suffisamment fait d'expériences de cette non localité pour comprendre ce qu'il exprime.

Cela dit, la culpabilité peut être libérée par le non jugement, et peut-être qu'au fond Enkidou, envisager que la Vie ou la Présence d'Être dans la dimension physique est une joie glorieuse choisie définitivement ; la sexualité en faisant partie témoigne d'une célébration.

(Sous-titres=>Paramètres=>Anglais(générés automatiquement)=>Traduire automatiquement=>Français)





Revenir en haut Aller en bas

remedios

remedios

Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Profil11
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les hommes et leurs cycles de vie
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 I_icon_minipost_participateVen 11 Déc 2020 - 12:05

Il semble que la culpabilité d'Enkidou soit indiquée dans son thème natal... en effet, la lune en capricorne est carré Saturne (soleil) en bélier...
Le bélier rechigne à l'inactivité, le capricorne pousse à la sobriété.

Peut-être a-t-il plus conscience du caractère sacré de la sexualité ?
Aussi tu pourrais lire les livres d'Osho Rajneesh, il explique que la sexualité n'est pas contradictoire avec la spiritualité, car il s'agit d'un acte de fusion.
Revenir en haut Aller en bas

Enkidou

Enkidou

Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Profil11
En ligne
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les hommes et leurs cycles de vie
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 I_icon_minipost_participateVen 11 Déc 2020 - 21:44

Merci pour vos réponses sourire

@Angele

Citation :
C'est intéressant parce que pour moi, le plaisir se vit dans l'instant présent et non dans un objectif à long terme

Oui sûrement, mais la quête du plaisir juste pour le plaisir n'a que peu d'intérêt si il ne t'apporte rien. Je pense que quelque chose peut apporter quelque chose que sur le long terme.
Ceci dit si quelque chose t'apporte spontanément dans le présent du plaisir, ça peut être bénéfique sur le long terme aussi

Citation :
est-ce que lorsque tu étais un petit garçon, on te laissait jouer pour le plaisir du jeu ? Ou est-ce que tous les jeux qu'on t'offrait était nécessairement des jeux pédagogiques, ludiques, de connaissances ?
Avais-tu le droit de choisir tes jouets, de jouer, d'en jouer, enjoué ?

J'ai réfléchi à cette question toute la journée, et honnêtement je n'ai quasi aucun souvenirs de mes jeux d'enfants, et j'ai une bonne mémoire.
Je me souviens des legos, des kaplas, des arcs et des flèches qu'on faisaient avec mon oncle et mon cousin pour s'amuser
Non je crois que certains jeux étaient à visée éducative et d'autre simplement pour prendre du plaisir.
J'avais le droit de choisir mes jouets oui, mais j'ai pas de souvenir flagrant de jeux que j'ai vraiment apprécié.

Citation :
Il y a probablement quelque chose qui t'a été transmis au sein de ta famille autour de la notion du plaisir, du "danger" que ça peut représenter d'écouter ses désirs et d'en jouir.

C'est possible,
Tes questions me font réfléchir sur mon enfance et me remémore des souvenirs mais j'ai peu de réponses pour le moment, il faut le temps que ça fleurisse up

Citation :
A partir de cette envie, as-tu interrogé tes parents par exemple à ce propos ?

Non pas vraiment,
En sortant un peu de la sexualité, j'avais parfois un comportement très singulier quand j'étais petit.
De 3 ans à 5 ans environ, il y a eu plusieurs moments où je disait à mes parents que je ne souhaitais pas vivre, que "je n'ai pas choisi de naître ici" (j'ai dit exactement cette phrase qui a marqué ma mère autour de 5 ans)
Au dessus d'un précipice, "j'ai envie de sauter"
Ces phrases ont marqué mes parents car c'étaient pas des paroles en l'air, mais je ne m'en rappelle pas vraiment.
C'est quand mes parents m'ont raconté ça que j'ai voulu savoir et comprendre le pourquoi de ce comportement si jeune.

Je n'ai jamais demandé à mes parents, mais je pense peut être en me trompant qu'il y a effectivement des choses un peu floues

Citation :
As-tu eu cette fameuse conversation "d'homme à homme" qu'un père initie avec son fils au moment de la puberté sur ces questions de la sexualité ?

Non, jamais


J'ai lu le reste de ton post, merci Angèle, ce que tu écris résonne beaucoup sourire
Accueillir mes fantasmes et mes pulsions, les remercier est effectivement quelque chose que je fait de plus en plus, et ça fait du bien.

@Elheya, remedios
Oui vous semblez dire tout les deux que la sexualité fait partie intégrante de la vie et qu'il y a même une composante spirituelle.
Je le pense aussi, et j'essaye justement de comprendre pourquoi ma barrière entre sexualité et spiritualité est si forte, car elle l'est.
Mais bon j'ai déjà un début de réponse, et j'en aurai probablement d'autres lorsque je vivrai moi même une sexualité épanouissante avec quelqu'un.

Le non jugement est difficile et long à mettre en place quand on a l'habitude de se juger excessivement.

Citation :
la pensée est de l'information... elle circule dans la Conscience de façon non locale... e

Oui c'est ça, et au delà de la pensée les pulsions peuvent agir de façon invisible sur autrui, d'où mes peurs et appréhensions.
Lâcher prise sur ses pulsions est la solution, probablement.
Cependant mes pensées m'appartienent, c'est vrai.

Citation :
Il semble que la culpabilité d'Enkidou soit indiquée dans son thème natal... en effet, la lune en capricorne est carré Saturne (soleil) en bélier...
Le bélier rechigne à l'inactivité, le capricorne pousse à la sobriété.

Oui certainement,
C'est difficile à équilibrer, mais en même temps c'est une configuration qui m'apporte du sérieux et du pragmatisme.

Aussi mon thème a plusieurs configurations qui indiquent un caractère sexuel et un certain attrait pour la sexualité. Je pense à l'ascendant scorpion, pluton en MI en carré à venus (maître de MVII), mars maître d'ascendant en taureau et soleil, saturne, mars en MV en bélier.
Mars est aussi opposé à Lilith en scorpion

Bref, la sexualité est définitivement quelque chose d'important chez moi laugh
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

Maldoror

Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Profil11
En ligne
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les hommes et leurs cycles de vie
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 I_icon_minipost_participateVen 11 Déc 2020 - 22:45

Navane

C'était seulement un challenge entre moi et moi. Je pense que je n'avais pas grand chose à foutre de ce que d'autres auraient pu penser de moi si j'avais embrassé ma première copine à 16 ou 17 ans. Même à 50 ans.

Je leur aurais menti de toute façon laugh

smack smack

Ou inconscient alors. mais avec le recul, je ne crois pas.

Revenir en haut Aller en bas

Yirmeyah

Yirmeyah

Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Profil11
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les hommes et leurs cycles de vie
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 I_icon_minipost_participateSam 12 Déc 2020 - 0:07

J'ai invité une femme a aller au restaurant, je lui ai dis dans un poème Je je l'aimais beaucoup et que j'avais une affection envers elle mais elle m'a repousse et m'a dis que je fais sais ' tâche avec madrague a deux balles 🤣 .

Une femme avec des formes mais que j'aimais beaucoup avait peur de me faire mal ...

Oui j'ai aimé, désire et j'ai souffert des brimades, humiliations car j'étais un adolescent mal dans sa peau ... Aujourd'hui je vais mieux ...

Bref vivre et accepter sa partie masculine dépend pour moi beaucoup des rapports à la vente féminine ...
Revenir en haut Aller en bas

Angèle

Angèle

Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Profil11
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les hommes et leurs cycles de vie
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 I_icon_minipost_participateSam 12 Déc 2020 - 6:50

Coucou Enkidou,

Citation :
j'ai pas de souvenir flagrant de jeux que j'ai vraiment apprécié.

Intéressant vu tous nos échanges  sourire.

Citation :
"je n'ai pas choisi de naître ici"

"j'ai envie de sauter"

Pas envie de n'être ici ? Envie de sauter le pas, cette vie là pour une autre ? T'affranchir de quelque chose qui ne te correspondait pas alors, ou dans lequel tu ne te reconnaissais pas ? Impression de ne pas être à ta juste place ?

Les enfants sont de véritables éponges émotives, peut être que tu mettais en scène au travers ton comportement et tes paroles une problématique familiale, voire un secret familial autour d'un suicide ou d'une disparition "mystérieuse" par exemple.
Je n'ai pas souvenir d'avoir lu te concernant que tu étais issu d'une famille d'émigrés ou d'immigrés, de "déracinés" ou si des ancêtres avaient disparu.

Ou alors, plus perché, ton âme a rechigné à s'incarner à ce moment là, dans ces conditions là ? Mais là, sincèrement, on marche sur des oeufs.

Toujours est-il qu'on peut projeter plein de choses, ce serait surtout se triturer le mental. Mais il n'en reste pas moins que ce n'est pas anodin, qu'il y a probablement un sens fort à donner ce vécu et ces ressentis.
Le plus important est de savoir ce que toi tu en comprends.

Citation :
Tes questions me font réfléchir sur mon enfance et me remémore des souvenirs mais j'ai peu de réponses pour le moment, il faut le temps que ça fleurisse

Tu as enclenché quelque chose en toi, ton esprit, entrevu une porte dont les clés pourraient te parvenir prochainement à plus ou moins longue échéance, que ce soit au travers d'une discussion, d'une info, etc.
Lorsqu'on bouge quelque chose en soi, notre esprit, souvent l'extérieur nous amène des compléments intéressants.
On approche des fêtes de fin d'année qui sont des moments privilégiés où l'on se réunit en famille (attention pas plus de 6 à table, hein rijaune); peut-être que vous aurez l'occasion d'échanger sur votre lignée familiale, la propre enfance de tes parents, leurs jeux d'enfants....
Oui, reste ouvert et ne force rien.

Merci infiniment Enkidou, j'ai pris beaucoup de plaisir ( sourire ) à échanger avec toi bouquet.
Revenir en haut Aller en bas

Navane

Navane

Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Profil11
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les hommes et leurs cycles de vie
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 I_icon_minipost_participateSam 12 Déc 2020 - 10:14

Tu m'as fait sourire, Monadoré sourire


Et bien, je vous remercie pour ces échanges. C'est non seulement intéressant mais aussi très beau. Enkidou, je ne peux que te redire cette intelligence sensible que j'avais perçue dans tes premiers posts et qui s'est densifiée à travers ceux qui ont suivis, notamment avec ma Belle des Cieux.
Ta sincérité m'a beaucoup touchée. Je te souhaite une heureuse continuation fleur
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Profil11
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les hommes et leurs cycles de vie
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 I_icon_minipost_participate

Revenir en haut Aller en bas
 

Les hommes et leurs cycles de vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News



" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~
~Vidéos~
Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Pierre12 Les hommes et leurs cycles de vie - Page 2 Notes-11
~Musique pour Relaxer~