Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion




Ciel à l'instant


Astrodienst



Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 I_icon11Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteQuelques lignes, quelques vers  - Page 5 I_icon11Voir ses messagesQuelques lignes, quelques vers  - Page 5 I_icon11Voir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Quelques lignes, quelques vers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage

Invité

Invité

Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Profil11
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Empty
MessageSujet: Quelques lignes, quelques vers
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 I_icon_minipost_participateVen 30 Oct - 2:36

Rappel du premier message :

Ce sont simplement des inspirations diverses et variées que je mettrais ici. Du vers libre, principalement en rimes. Bonne lecture pour qui ira voir.

*

Ne parle pas
Tu sais que ce n’est pas la peine
Pourquoi user ta voix
Pour formuler dans l’air
Ce qu’on sait déjà
A savoir que l’on s’aime
Tu ris et tes yeux
A eux seuls
Peuvent écrire par leur Encre
Des Milliards de poèmes

*
Sourire de poupée et joues pales
Teint de porcelaine à la beauté d'opale
Cheveux noirs d'ébène et yeux en amande
Rehaussé par de sombres atours
Tu n'as rien perdu de ton charme

A travers cet art où tu excelles
Toi qu'ils ont convoité comme un Ange
Mais préféré salir tes ailes
Au nom d'une luxure qui te mange
De tes lointains fantômes de Vienne
Tu regardais danser les tissus

Les yeux perdus vers l'azur
Dans cette Neige qui n'avait rien de Pur
Emporté par d'étranges visions
Pendant qu'ils te salissent la bouche

Ces multiples mains qui te touchent
Ignoraient tes supplications
Par des couleurs parfois criardes
Tu tentais d'habiller les murs

Avec une bombe aux reflets durs
Crachant sa vérité blafarde
Mais tu le faisais par les larmes
Celles qui recouvraient tes joues
Trop souvent tu rendais les armes
Puisque Lui te mettais en joue

Si tu avais été né femme
Aurais tu peut être eu le chance
Ne pas sombrer dans ces flammes
Ce qu'elle appelait ta déchéance

Toi dont abscons nom d'archange
Était une si drôle ironie
Après tout qu es ce que ça change
Le Rideau tombe et c'est fini

Dans la seringue de tes doigts lisses
Tu caressais
la Cicatrice
Et de l'Offense
Tout comme des sévices
Tu subissais l'empire si triste

De son Poison familier
Il a donné le coup létal
Je souhaite aujourd'hui que ton âme
Aie trouvé un digne repos
Au creux d'un calme et doux Vaisseau
Tends le bras juste un peu plus près
Je sens la chaleur de ta paume

*

Ces deux textes sont des hommages à deux personnes qui sont extrêmement chères à mon coeur.
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage

Simple Demoiselle


Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Profil11
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Quelques lignes, quelques vers
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 I_icon_minipost_participateVen 6 Aoû - 2:36

Textes qui ne sont pas complètement à moi, mais retranscrits. ( Etienne) 

Toi qui t'amuses à détruire 
Tout ce que j'ai de plus cher 
Toi qui violentes d'un sourire 
Mon âme autant que ma chair

*

J'ai arrêté d'avoir une vie 
Le jour où tu es entré dans la mienne 
Tu as tout brisé avec tes caresses malsaines 
Sali l'enfance qui ne demandait qu'un sourire 

*
A Nathael 

Je pense à toi 
Je m'abandonne 
Très souvent quand 
Il n'y a personne 
Je vais pas jouer 
les fausses Madonnes 
Et dire que que jamais 
Ne frissonne 
En imaginant 
Tes yeux noirs 
Se poser sur mon 
corps un soir
Revenir en haut Aller en bas

Simple Demoiselle


Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Profil11
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Quelques lignes, quelques vers
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 I_icon_minipost_participateVen 6 Aoû - 3:44

Voir ce "sujet" pour en savoir un chouilla sur la personne à l'origine du texte retranscrit, si envie. 
Spoiler:
Revenir en haut Aller en bas

Simple Demoiselle


Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Profil11
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Quelques lignes, quelques vers
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 I_icon_minipost_participateSam 7 Aoû - 4:20

Mots emprisonnés dans le coeur 
Qui ne peuvent pas le quitter 
Qui ne franchissent pas mes doigts 
Formulations alambiquées 

Je ne sais pas dire les "jolies choses" 
Et pourtant j'en aurais envie 
J'aimerais approfondir ma prose 
Mais les même maux m'ont meurtrie 

Alor je répète tout encore 
rêvant de le dire autrement 
D'une façon plus poétique 
Ou plus lyrique: assurément 

Dire simplement que je t'aime 
Me paraît tellement fade en fait
Ecrire à nouveau comme je saigne 
Qu es ce que cela peut apporter 

Ce sont les mêmes mots qui reviennent 
A croire que mon vocabulaire 
Quand il est questions de mes peines 
Ne connaît pas d'autres manières 

C'est si facile pour certains 
Je pensais pourtant pouvoir faire 
C'est facile mais dans mon cas 
Cela a juste un goût amer 

Quand je vois les belles métaphores 
Et les douces déclarations 
Ma souffrance grandit encore 
Devant de telles créations 

Je voudrais tellement les trouver 
Les façons de te l'exprimer 
Les styles pour vous dévoiler 
Enfin qu'importe en vérité 

Mes vers sont navrants 
Et sans recherche 
Remplis de répétition 
Lesquelles me plongent 
Je le confesse 
Dans une forme de consternation 

Je voudrais peindre nos étés 
Avec des variations profondes 
Rendre justice à nos années 
Les vers ne sont pas indiqués 

Ecrire dans un cadre étriqué 
A tendance à me faire suffoquer 
Mais les autres termes sont bloqués 
Je cherche encore la fameuse Clef 

A vous que je ne n'oublie jamais
Revenir en haut Aller en bas

Glauque

Glauque

Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Profil11
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Quelques lignes, quelques vers
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 I_icon_minipost_participateSam 7 Aoû - 4:45


Toujours aussi beau ses mots simple demoiselle 🤗 !!
Revenir en haut Aller en bas

Simple Demoiselle


Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Profil11
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Quelques lignes, quelques vers
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 I_icon_minipost_participateDim 8 Aoû - 0:39

Merci beaucoup Glauque, je m'exprime avec ce que je ressens au plus profond de moi. Surtout pour ceux-là. Après certains de ces textes, je le rappelle ne sont pas complètement de mon "cru", donc le "mérite" ne me revient pas forcément. Mais merci pour ceux que j'ai écrit.
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

Maldoror

Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Profil11
En ligne
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Quelques lignes, quelques vers
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 I_icon_minipost_participateDim 8 Aoû - 2:41

BIEN SÛR

Bien sûr nous eûmes des orages
Qui décoiffèrent notre amour fol
J’t’aimais pourtant de toute ma rage
C’était mon côté rock’n’roll

Tu savais bien qu’j’étais pas sage
Enfanté par du vitriol
Oui j’étais fou de ton corsage
J’aurais bravé toutes les véroles

Puis t’es arrivée à cet âge
Où certaines retournent leur col
Utérin, grand remodelage
Pour danser l’ultime carmagnole

Mon pauvr’ amour, tout est nauffrage
Une farce amère, une gaudriole
Mais ma passion, pour toi, sauvage
Te nimbait comme une auréole.

(2015)
Revenir en haut Aller en bas

Simple Demoiselle


Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Profil11
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Quelques lignes, quelques vers
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 I_icon_minipost_participateDim 8 Aoû - 2:53

Tempus fugit serait aussi une bonne illustration pour ce poème du temps qui passe. L'amour à l'épreuve du temps, le corps aussi...
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

Maldoror

Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Profil11
En ligne
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Quelques lignes, quelques vers
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 I_icon_minipost_participateDim 8 Aoû - 3:05

Wink
Revenir en haut Aller en bas

Simple Demoiselle


Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Profil11
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Quelques lignes, quelques vers
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 I_icon_minipost_participateJeu 12 Aoû - 1:28

N

Je ne veux pas que
Tes mains me touchent
Ni de tes lèvres
Sur ma bouche

Je ne veux pas de tes doigts
Qui m'effleurent
Ni de tes mots
Qui m'apeure

Je ne veux pas
Sentir ton désir
Qui à chaque fois
Me fait bondir

Je ne veux pas de
Cette nuit promise
Où trop de violences
Sont permises

On ne se connaît que
Depuis quelques heures
Et tu penses déjà

Que parce que j'accepté ton verre
Que parce que j'ai rendu ton sourire
Que parce que j'ai eu un petit rire

Je suis maintenant à toi
Revenir en haut Aller en bas

SOUND'n'LIFE

SOUND'n'LIFE

Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Profil11
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Quelques lignes, quelques vers
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 I_icon_minipost_participateJeu 12 Aoû - 18:24

condamné à la médiocrité

je me souviendrait toute ma vie
de ton regard de sales truis,
misérable de t'a moche jalousie,
si personne ne t'aimait auten que moi
c'est que j'ai su croire que part le fort la mort n'en à pas,
de putain de sence,
alors tu mourra
ici de mes vers écris
tu mourra
tu sera puni par t'a propre punition eternelle,
damnation eternel de mon ampours
comdamné à aimer la saleter et ton humours de groin pleinne de morve poussiere grise et noire,
sale mloche jer te la souhaite
Revenir en haut Aller en bas

Simple Demoiselle


Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Profil11
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Quelques lignes, quelques vers
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 I_icon_minipost_participateMar 17 Aoû - 3:13

Le bus à Concarneau 
Dure quarante cinq minutes 
C'est le temps que l'on passe 
A bavarder ensemble 
Ta main serrant la mienne 
Nos regards se ressemblent 

Car Mama et Tia
Ont tellement en commun 
Qu'on prendrait plus pour 
Des frères que des cousins

Tu m'as promis une glace 
En rentrant du collège 
Je souris et trépigne 
Tant pis si j'ai 14 ans

Avec toi pas de honte 
A agir en enfant 
Tu t'en moques 
Complètement 

Je descends dans un bond 
Tu saisis mon poignet 
Il y a encore foule 
Tu ne veux pas m'égarer 

Le soleil brille si fort 
Formant des reflets 
Entre le bronze et l'or
Sur les vitres bondées 

J'admire tout ne manque rien 
Toi tu as plus l'habitude 
A l'âge où tu te trouves 
Presque 18 ans tiens 

Où comptes tu partir 
Quand tu auras ton bac 
Tu n'as pas encore rien dit
Mais j'appréhende aussi 

Sur le port des bateaux 
Je sors mon carnet 
Croquant les premiers traits 

Je te fais un câlin
Car personne ne nous voit 
Depuis quelque temps 
Il faut être prudents
A chaque fois 

Quelqu'un s'est mis en tête 
Que entre toi et moi 
Existait quelque chose 
Qui courrouce la morale
Mais qui irrite la loi

Sur la petite terrasse 
Tu contemples songeur
Des lycéens qui passent 
Et la peine demeure

Je ne pose pas de questions 
Car si tu veux parler 
Tu le feras toi même 
Dans un endroit privé 

Tu te méfies des gens 
De ce qu'ils entendront
Ils déforment souvent 
Et tu as tes raisons 

Ma cuiller dans la crème 
J'admire ses couleurs 
Tu me regardes faire 
Et ris de ma candeur 

Tu lèves les yeux au ciel 
Les mouettes nous survolent

Je te pose une question 
Qui depuis le début 
De notre après midi 
Me trotte dans l'esprit
N'aurais tu pas souhaité 
Venir là avec lui 

Tes yeux se troublent un peu 
Tu les baisses et soupire
As un geste nerveux 
Fallait-il ne rien dire

Tu m'avoues à mi voix 
Que vous ne vous voyez plus 
Vous n'avez pas le choix
Même si tu l'as prévenu

Tu tentes de lui écrire 
De faire passer les lettres 
Tu avoues dans un rire 
Que ça frôle le casse tête 

Car maintenant sa mère guette 

Et toi me demandes tu 
Dis comment tu t'en sors 
Ca doit pas être facile 
Tu vas à peine dehors 

La glace à la vanille 
Prend une saveur amère 

Les mots meurent dans ma gorge 
Impossible de de parler
Je déglutis d'un coup 
Du mal à avaler 

Nos amours similaires 
n'ont pas pignon sur rue
Ils seraient en ces terres 
Plus de ceux qu'on conspue 

En tortillant mes doigts
Je chercher à exprimer 
Ne pas tout réprimer 
Mais cela fait si Mal

Si tu viens à douter 
Je crains le pire pour lui
Tu ne lui pardonneras pas
Tu lui feras payer 

Malgré cela je l'aime 
Il me blesse mais tant pis
Il ne sait rien du tout 
Sois indulgent même si 

Comme la mer est belle 
Elle scintille dans la nuit
Revenir en haut Aller en bas

Simple Demoiselle


Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Profil11
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Quelques lignes, quelques vers
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 I_icon_minipost_participateMar 17 Aoû - 19:58

Le plus pénible, je crois, c'est l'incertitude, ne pas savoir, douter tout le temps. Parce que le monde, les gens ne disent pas totalement "non" sans réellement répondre "oui". Ne rien trouver qui ne signifie pas ce que ce n'est pas vrai. Nager dans cet entre deux parfois revient à simplement tout faire pour ne pas se noyer. Je me sens comme dans un endroit où j'ai cessé d'avoir pieds, mais en poussant un peu, je peux sentir le sable. C'est cependant suffisamment profond pour que je me trouve sous l'eau et boive la tasse. 

Alors j'agite mes membres pour demeurer à la surface. La mer est en général plutôt calme, l'équivalent de ce qui s'appelle une mer "d'huile". Mais ça m'empêche pas qu'il soit pas toujours évident de s'y maintenir. J'ai beau savoir nager, là il s'agit juste de ne pas finir régulièrement la tête sous l'eau. Que ces gestes répétitifs sont épuisants. Moi qui n'ai pas une grande endurance, je fatigue... Alors, là je coule et tousse. Un geste du pied pour remonter, je bats des jambes. C'est reparti. 

Il ne passe que très rarement une planche sur laquelle je peux au moins poser le haut de mon corps quand battre des pieds m'épuise. Je me laisse tomber, tant pis. Je sais que je ne descendrai pas très profond. La mer est tantôt glacée, tantôt chaude. Personne ne passe jamais par ici.

Je n'ai pas essayé, même une fois de crier pour que quelqu'un me remarque et me tire de là où je me trouve. Pourquoi faire? Aucun bateau n'y vient jamais. Je n'en distingue pas au loin, pas la moindre forme. Quant aux avions, quant au rivage...Je ne vois rien. Il arrive que je sorte de l'eau mais c'est simplement pour me sécher sur la plage. Quand j'ai vraiment trop froid, quand ma peau a bleui, quand je n'en peux plus. 

Je m'assois et je contemple l'horizon. Mes cheveux goûtent sur le dos. J'ai envisagé de traverser pour aller de l'autre côté, mais la distance conséquente rend la faisabilité de la chose discutable. Tant que je n'aurais pas ce qu'il faut pour le faire, à par "trempouiller"... Cela fait longtemps que plus personne ne vient par ici. Il n'y a que la sable et la mer. 

Pourquoi suis-je venue me perdre là, va t-on me dire? Aucune idée, je ne me rappelle pas de comment je me me suis retrouvée. Peut être à force de marcher j'a fini par atterrir à cet endroit. Je pourrais faire machine arrière, au fond je sens que je n'en ai pas totalement envie. Cela impliquerait de rebrousser chemin, de recommencer. Car je devrais un jour passer de l'autre côté. Je le sais. Plus rien ne m'attend de là où je viens. 

Je m'assois de temps à autre sur les rochers quand je ne peux aller dans l'eau, quand je me sens pas la force de nager. Je regarde au loin. Il y a ce "quelque chose"... Je ne le vois pas, mais il existe. Le vent caresse ma peau sèche ou humide. Je me sens bien malgré tout. Je pourrais construire un radeau, je ne sais pas comme faire. Cela impliquerait aussi de retourner là bas chercher les outils. Là où je ne veux pas revenir. 

Si j'y passe, les mains me saisiront pour que je reste. Et je me retrouverai à nouveau assise au milieu des habitants, à passer de maisons en maisons, de villes en villes, de quartiers en quartiers. Suivant, analysant sachant où je suis sans comprendre. Plongée à nouveau dans la confusion. Les habitants se moquent de ce que je ressens, ils veulent que je sois sage, que je sois raisonnable. 

Ils riront s'ils me voient revenir, car ils me l'avaient dit, il n'existe rien d'autre qu'ici. Là tu es née, là où tu as grandi. Restes parmi nous tu auras ce qu'il faut. Cependant ce qu'on me donne n'a aucune valeur. Ca me maintient en vie...Juste... De plus, le chemin pour atteindre la plage paisible a été si long. Je n'ai pas spécialement envie de marcher. 

Il y a le chat qui vient de temps en temps. Il s'assoit sur le mur de pierre et nos yeux se parlent sans dire un mot. Je ne saisis pas le sens profond de son message. Peut-être qu'il connaît un endroit pour passer de l'autre côté mais j'ai beau être petite, je ne suis pas un chat, je n'ai pas sa souplesse. Il change de couleur, es-ce le même? Ou un autre? Je vais parfois du côté du mur de pierre, mais je n'en vois jamais. Je ne sais pas d'où ils viennent. 

Pas des villes, c'est sûr. Ils n'ont rien de semblable aux rares animaux que je croisais. Je soupire, un galet dans la main, j'ai décidé de sortir de l'eau, monter en haut du mur. Les larmes coulent. De l'autre côté, il y a les rires et les couleurs, il y a les souvenirs, mais aussi l'avenir. Comment expliquer ce que je n'ai jamais su exprimer à personne... 

Mes dessins d'autrefois ont bien tenté, mais les habitants les regardaient avec mépris. J'ai cessé dessiner... J'ai cessé d'écrire... Même si j'ai fini par partir. J'aimerais que passent d'autre gens, avec qui je pourrais au moins converser quelques jours. S'ils ne s'installent pas définitivement, car il n'y a pas de maisons, qu'ils s'arrêtent. Déjà sur le chemin je n'avais vu personne. Tout le monde était resté bien calfeutrés chez soi. J'allais du côté où personne ne voulait pas. Parce qu'on me disait qu'il n'y avait rien par ici. Sauf si je voulais voir la mer, parce que c'est la fin. 

La nuit je compte les étoiles et je pense à cette histoire ancienne qui dort au plus profond de mon coeur. Je ne dors pas toujours. Certaines nuits, je veille. Autant pour le plaisir de savourer ma liberté et le silence de ma solitude que pour réfléchir. Il y a bien à quelques minutes de marche un lieu où je pourrais aller. Mais des habitants me pousseraient à rester. Je ne peux pas faire machine arrière. Sinon, on me tire. 

Dès que je vois des habitants, ils viennent forcément de cet autre côté... De l'endroit dont je ne veux plus entendre parler. Si nous pouvions discuter sans qu'ils cherchent à tout prix à me ramener, je ne serais pas contre leur parler. Mais c'est toujours des signes de main, m'enjoignant, m'ordonnant à regagner leur monde. Où je n'ai jamais eu ma place. 

Je ne saurais dire pourquoi je viens de l'autre côté. J'ai durant mon voyage entendu dire que "oui", il pourrait y avoir des gens, mais on n'en était pas sûrs. Et que s'il y en avaient, on ne se mélangeait pas. Quelle drôle d'idée j'avais eu moi, si je venais de l'autre côté de naître ici. On m'avait déposée dans un panier? C'était la mer qui m'avait amenée? Je ne sais rien. Je ne me souviens pas. 

Plus on s'approche de la mer, plus les habitants admettent l'existence d'un autre côté, d'une vie différente. Ils disent ne pas vouloir en entendre parler, et ne pas comprendre qu'on puisse s'y intéresser. Mais la réponse, je ne la trouverai qu'en traversant la mer. Et même les habitants qui vivent dans les villes les plus proches ne veulent pas m'aider à passer de l'autre côté. Parce que, si c'est là d'où je viens, je dois savoir y retourner toute seule. Ca se tient. 

Je n'ai pas encore trouvé comment, ni la force de traverser la mer. Il serait aussi intéressant de voir ce qui se cache sous l'eau. La plage amène autant de questions qu'elle n'offre de réponses. Je me sens malgré tout bien. Les habitants ne me manquent pas. Les gens, oui, les personnes...
Revenir en haut Aller en bas

Simple Demoiselle


Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Profil11
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Quelques lignes, quelques vers
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 I_icon_minipost_participateJeu 19 Aoû - 4:03

A toi mon Amour
A tes yeux clairs
Tes Perles grises
Et son sourire

Comment sont-ils
Je n'en sais rien
Car à présent
Tout a changé

Les sentiments de jadis
Couvent délicatement

On n'a pas pu aller
Ensemble au Bonbon Rose
J'aurais aimé découvrir cet endroit
Mais il avait fermé et je sais que tu
Non que vous y êtes allés
Au moins plusieurs fois

Mon été se résume
A une longue hibernation
J'espère le tien plus rempli
Plus vivant et moins norme
Mais je fais confiance à ton frère
Pour réveiller la chaleur
Celle qui dort au creux de sa Lune

Le Soleil ta maison sept m'appelle
Et le Gémeau qui y brille me parle
Le Scorpion de ton ascendant m'attire
J'ai envie de te parler et de te voir

Je ne suis pour toi qu'une inconnue
La fille que tu croises parfois dans tes rêves
Je n'attends pas grand chose de ta Venus
Pas plus que de ton Mars d'ailleurs
Ne va pas croire que je pense à toi ainsi

Je ne dédaignerai pas une amitié
Une fraternité, une camaraderie
Simplement de pouvoir te placer
Quelque part sur un point de ma vie

Tu ne dors pas non plus
J'adresse ces quelques mots


Revenir en haut Aller en bas

Simple Demoiselle


Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Profil11
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Quelques lignes, quelques vers
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 I_icon_minipost_participateJeu 19 Aoû - 4:42

E et A : ces Choses qui ne se disent pas

Sous tes mèches bleu électrique
Un sourire ne te quitte pas
Tu as envie de crier
Que tu emmerdes
Le monde entier

La guitare entre tes doigts
Tu essuies les premières larmes
Assis sur ton matelas tu craques
Elle tempêtera mais tant pis

Un cahier posé devant toi
Tu rayes rageusement des phrases
Ta voix s'élève en Anglais
C'est ton enfance qui revient

Les rues floues de Montréal
Que tu as à peine connues
Se reforment confusément
Alors que tu t'abandonnes

La pluie commence à tomber
Ca accompagnera le son
La cicatrice au poignet
Tu ne la cacheras pas
Tu voudrais même l'exhiber

Pourquoi elle ne remarque rien
Tu laisses tes paupières se clore
Bye bye grisaille Parisienne

Là tu rêves à autre chose
A un voyage imprévu
Destination inconnue
Tu découvres quand tu arrives
Rome et Londres seraient tes choix

Le chat pénètre dans la chambre
Tu le saisis et tu le berces
Avant de pousser l'instrument
Pour t'allonger à ses côtés

Les escaliers grincent soudain
Ton corps se crispe sous la peur
Un oeil inquiet à la pendule
Il pourrait bien être rentré

La tension dans tes muscles se calme
Quand la voix bienveillante s'élève
Ton coeur doit encore se calmer
Tu t'es construit sur la méfiance

Ton frère n'a pas besoin de mot
Pour comprendre ce que tu ressens
Il referme la porte derrière lui
T'offre une silencieuse étreinte

Vous vous regardez dans l'angoisse
La clef a bien été tournée
Le seul moyen d'être tranquilles

Il fait doux mais le froid vous mord
Combien de temps passera encore
Avant d'entendre la serrure
Le Bonjour à la cantonade
Le retour de la Chape de plomb





Revenir en haut Aller en bas

Simple Demoiselle


Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Profil11
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Quelques lignes, quelques vers
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 I_icon_minipost_participateJeu 19 Aoû - 20:23

N et D : La chute libre

Elle était blonde à robes à fleurs
Il était brun en jean percé
Elle avait grandi dans l'amour
Il se battait pour exister

Elle l'avait rencontré un jour
A une quelconque soirée
Dans sa chaste robe de velours
Ne voyait que lui désormais

Toute fillette qu'elle était
Le collégien l'avait ravie
Captive de son charme étranger
Il l'obsédait jour et nuit

La famille de la demoiselle
Discutait avec les aïeux
De celui pour qui elle n'avait d'yeux
De la faire se parer plus tard
De possibles habits de Dentelle

seulement le promis potentiel
Aurait refusé cette union
Car il n'éprouvait envers elle
Pas une once d'inclination

Elle lui inspirait davantage
Une courtoise indifférence
Il lui parlait de part leurs âges
Quand se prêtaient les circonstances

L'insistance dont elle faisait montre
Ne plaidait pas en sa faveur
Etre espionné : il était contre
Ne se gagnait ainsi son coeur

L'écolière en dernière classe
Cherchait à intégrer son cercle
Petit jeu le laissant de glace

Jalousant toutes ses relations
Elle maudissait ses proches amis
Rêvant d'avoir son attention

Ces trois garçons qu'elle honnissait
Possibles amants de surcroit
Camarades qu'elle connaissait

Dans ce monde privilégié
L'enfant chérie de ses parents
En ignorait la vérité

Elle suffisamment protégée
Habituée à tellement d'égards
Se sentait souvent rejetée

Qu es ce ces quatre là se disaient qu'elle n'avait pas le droit d'entendre

Les années passent dans la brume
Sans qu'elle ne comprenne pas quoi ce soit
A peine la Lumière s'allume

Fini le temps des amours roses
Vient le moment des grand désirs
Elle fera de lui quelque chose
Qu'importe ce qu'il pourra en dire

Mais un obstacle lui barre la route
Prunelles bleu sombre qui invitent
A aller chercher un autre idéal
Elle s'en méfie, elles les évitent

Des baisers qu'elle surprend
Au grès de son enquête
Des mots tendres qui s'échangent
Il n'y a que pour EUX que reste il
Pour ELLE

Fini l'époque de la petite fille sage
Frustration et Envie la font
Bouillir de Rage

Le dossier, les photos s'empilent
Nom, profession, naissance, adresse
L'amour, l'obsession: la Détresse

Il se sent devenir un jouet
Ne veut pas lui appartenir
Il ne lui f'ra pas ce Plaisir

Et en Coulisses des intérêts
Poussent à laisser la Lave grandir
Mais c'est difficile à cerner

Nouveau rival début lycée
Elle ne trouvera rien sur lui
Comme il s'agit d'un provincial
Le manque d'informations lui nuit

Et cette soirée de juin
Où la Coupe déborde enfin

Elle regarde ce qu'elle a fait
A t elle donc été jusque LA

Avec les bonnes relations
Ce fut facile de supprimer

Même en vers compliqué d'écrire

Il faudra faire mieux mais ce soir
Ce sont les seuls mots qui me viennent
Ce pourrait-il qu'elle se souvienne

1987: Désolée D, fini pour N
Où tu te trouves tu à l'instant même
Tant de questions me retiennent



Revenir en haut Aller en bas

Simple Demoiselle


Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Profil11
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Quelques lignes, quelques vers
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 I_icon_minipost_participateJeu 19 Aoû - 21:07

J'ai besoin d'écrire pour essayer de recomposer un puzzle aussi compliqué que cohérent. J'aimerais avoir une adresse à laquelle envoyer tout ce qui me tourne dans la tête. Quelqu'un qui pourrait me confirmer...Quelqu'un qui saurait... Je passe, j'ai la sensation mon temps à répéter sur clavier les mêmes mots. Moi qui ai horreur de jouer " à Belle marquise vos beaux yeux me font mourir d'amour"... Ah mais quelle "joie"... Ca tourne, les pistes, les questions, les choses aussi possibles qu'invérifiables. Les gens ne disparaissent pas comme ça...

Alors, je note, je compile, j'analyse même si en ce moment le climat ambiant me fatigue au plus haut point. J'aurais tellement besoin de voir la mer. Si j'avais une voiture pour partir j'aurais pu déjà aller là bas. Retourner en Bretagne au moins une fois. Il y a une partie des réponses. Où...chercher...

Et même ce que j'écris, j'ai envie en général de l'effacer par la suite. J'en ai supprimé des textes, parce que finalement "non". Pas comme ça, pas de cette manière, pas avec ces termes là. Je pourrais me contenter d'une fiction: je n'y arrive pas. Mais peu importe...

Si quelqu'un en mesure de m'aider un peu m'entend: qu'il se montre. Je ne dirais pas non à l'aide, je ne demande que ça. C'est trop pour moi toute seule.

Revenir en haut Aller en bas

Navane

Navane

Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Profil11
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Quelques lignes, quelques vers
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 I_icon_minipost_participateJeu 19 Aoû - 21:27

Si tu ne peux pas aller en Bretagne, il faut peut-être laisser venir la Bretagne à toi... Qu'en penses-tu ?
Un délicieux poisson à la chair fine sauce beurre blanc ? Une soirée crêpes entre belles âmes ? Un fabuleux kouign-amann ? Oh ouais, lui, il ne pose pas de question et il est la réponse à tout bigsourire

C'était juste pour la pensée du soir smack


Dernière édition par Navane le Jeu 19 Aoû - 21:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Simple Demoiselle


Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Profil11
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Quelques lignes, quelques vers
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 I_icon_minipost_participateJeu 19 Aoû - 21:30

Coucou Navane, merci beaucoup pour ce petit moment de rire. Une soirée crêpe ah oui, qu es ce que j'aimerais ça. Mais en ce moment personne n'est vraiment disponible. Ou, s'ils le sont, je n'en sais rien. Tu as une alternative possible au poisson? Haha, je suis végétarienne.
Revenir en haut Aller en bas

cheliel

cheliel

Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Profil11
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Quelques lignes, quelques vers
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 I_icon_minipost_participateJeu 19 Aoû - 21:36

Pour te remonter le moral, voici des photos en caché de mes Vacances en Bretagne début Août de cette année, avec une spéciale dédicace de mon compagnon et moi. smack



Dernière édition par cheliel le Jeu 19 Aoû - 21:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Navane

Navane

Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Profil11
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Quelques lignes, quelques vers
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 I_icon_minipost_participateJeu 19 Aoû - 21:40

Et bien, voilà, Simple Demoiselle, la Bretagne est venue à toi. Magnifiques photos, cheliel.
Revenir en haut Aller en bas

Simple Demoiselle


Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Profil11
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Quelques lignes, quelques vers
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 I_icon_minipost_participateJeu 19 Aoû - 21:43

Bonsoir Cheliel, merci beaucoup, toutes ces couleurs et voir la mer m'ont vraiment fait plaisir. Merci encore, ces lumières aussi, ce soleil!

Ca va faire deux ans que je ne suis pas partie et parfois ça me "manque". Je suis pourtant pas née proche de la mer, mais la plage, l'eau, ça a toujours été d'aussi loin que j'arrive à me souvenir.

Tout à fait Navane, c'est presque comme si tu avais "manifesté" quelque chose hihi.
Revenir en haut Aller en bas

cheliel

cheliel

Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Profil11
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Quelques lignes, quelques vers
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 I_icon_minipost_participateJeu 19 Aoû - 21:54

De rien Simple Demoiselle, cela me fait plaisir d'avoir l'occasion de partager.

Navane, les images ont été légèrement rééchantillonnées pour que les couleurs ressortent moins ternes (telles qu'elles nous apparaissaient réellement), car ce sont des photos faites via mobile, mais je suis content que tu les trouves belles.


Dernière édition par cheliel le Jeu 19 Aoû - 22:03, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Simple Demoiselle


Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Profil11
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Quelques lignes, quelques vers
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 I_icon_minipost_participateJeu 19 Aoû - 21:57

Voilà pourquoi elles ont ce côté si lumineux alors. Le bleu ressort bien.
Revenir en haut Aller en bas

Glauque

Glauque

Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Profil11
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Quelques lignes, quelques vers
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 I_icon_minipost_participateJeu 19 Aoû - 22:34


Ce sont de très belles photos 🤗 !

Revenir en haut Aller en bas

Craie

Craie

Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Profil11
En ligne
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Quelques lignes, quelques vers
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 I_icon_minipost_participateVen 20 Aoû - 10:58

La divinitude armoricaine,
La joie d'abandonner,
Un ciel lisse d'ennui.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Profil11
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: Quelques lignes, quelques vers
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 I_icon_minipost_participate

Revenir en haut Aller en bas
 

Quelques lignes, quelques vers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News



" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~
~Vidéos~
Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Pierre12 Quelques lignes, quelques vers  - Page 5 Notes-11
~Musique pour Relaxer~