Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiFAQRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion






Ciel à l'instant


Éphémérides


Position actuelle des planètes

Astrodienst

Astrocarillon
Les 4 déesses



Lettre aux français - Page 3 I_icon11Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteLettre aux français - Page 3 I_icon11Voir ses messagesLettre aux français - Page 3 I_icon11Voir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Lettre aux français

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage

Lunico

Lunico

Lettre aux français - Page 3 Profil11
Lettre aux français - Page 3 Empty
MessageSujet: Lettre aux français
Lettre aux français - Page 3 I_icon_minipost_participateDim 13 Jan - 21:25

Rappel du premier message :

Chères Françaises, chers Français, mes chers compatriotes,

Dans une période d'interrogations et d'incertitudes comme celle que nous traversons, nous devons nous rappeler qui nous sommes.

La France n'est pas un pays comme les autres.

Le sens des injustices y est plus vif qu'ailleurs. L'exigence d'entraide et de solidarité plus forte.

Chez nous, ceux qui travaillent financent les pensions des retraités. Chez nous, un grand nombre de citoyens paie un impôt sur le revenu, parfois lourd, qui réduit les inégalités. Chez nous, l'éducation, la santé, la sécurité, la justice sont accessibles à tous indépendamment de la situation et de la fortune. Les aléas de la vie, comme le chômage, peuvent être surmontés, grâce à l'effort partagé par tous.

C'est pourquoi la France est, de toutes les nations, une des plus fraternelles et des plus égalitaires.

C'est aussi une des plus libres, puisque chacun est protégé dans ses droits et dans sa liberté d'opinion, de conscience, de croyance ou de philosophie.

Et chaque citoyen a le droit de choisir celles et ceux qui porteront sa voix dans la conduite du pays, dans la conception des lois, dans les grandes décisions à prendre.

Chacun partage le destin des autres et chacun est appelé à décider du destin de tous : c'est tout cela, la nation française.

Comment ne pas éprouver la fierté d'être Français ?

Je sais, bien sûr, que certains d'entre nous sont aujourd'hui insatisfaits ou en colère. Parce que les impôts sont pour eux trop élevés, les services publics trop éloignés, parce que les salaires sont trop faibles pour que certains puissent vivre dignement du fruit de leur travail, parce que notre pays n'offre pas les mêmes chances de réussir selon le lieu ou la famille d'où l'on vient. Tous voudraient un pays plus prospère et une société plus juste.

Cette impatience, je la partage. La société que nous voulons est une société dans laquelle pour réussir on ne devrait pas avoir besoin de relations ou de fortune, mais d'effort et de travail.

En France, mais aussi en Europe et dans le monde, non seulement une grande inquiétude, mais aussi un grand trouble ont gagné les esprits. Il nous faut y répondre par des idées claires.

Mais il y a pour cela une condition : n'accepter aucune forme de violence. Je n'accepte pas, et n'ai pas le droit d'accepter la pression et l'insulte, par exemple sur les élus du peuple, je n'accepte pas et n'ai pas le droit d'accepter la mise en accusation générale, par exemple des médias, des journalistes, des institutions et des fonctionnaires. Si tout le monde agresse tout le monde, la société se défait !

Afin que les espérances dominent les peurs, il est nécessaire et légitime que nous nous reposions ensemble les grandes questions de notre avenir.

C'est pourquoi j'ai proposé et je lance aujourd'hui un grand débat national qui se déroulera jusqu'au 15 mars prochain.


Depuis quelques semaines, de nombreux maires ont ouvert leurs mairies pour que vous puissiez y exprimer vos attentes. J'ai eu de nombreux retours que j'ai pu prendre en compte. Nous allons désormais entrer dans une phase plus ample et vous pourrez participer à des débats près de chez vous ou vous exprimer sur internet pour faire valoir vos propositions et vos idées. Dans l'Hexagone, outre-mer et auprès des Français résidant à l'étranger. Dans les villages, les bourgs, les quartiers, à l'initiative des maires, des élus, des responsables associatifs, ou de simples citoyens… Dans les assemblées parlementaires comme régionales ou départementales.

Les maires auront un rôle essentiel car ils sont vos élus et donc l'intermédiaire légitime de l'expression des citoyens.

Pour moi, il n'y a pas de questions interdites. Nous ne serons pas d'accord sur tout, c'est normal, c'est la démocratie. Mais au moins montrerons-nous que nous sommes un peuple qui n'a pas peur de parler, d'échanger, de débattre.

Et peut-être découvrirons-nous que nous pouvons tomber d'accord, majoritairement, au-delà de nos préférences, plus souvent qu'on ne le croit.

Je n'ai pas oublié que j'ai été élu sur un projet, sur de grandes orientations auxquelles je demeure fidèle. Je pense toujours qu'il faut rendre à la France sa prospérité pour qu'elle puisse être généreuse, car l'un va avec l'autre. Je pense toujours que la lutte contre le chômage doit être notre grande priorité, et que l'emploi se crée avant tout dans les entreprises, qu'il faut donc leur donner les moyens de se développer. Je pense toujours qu'il faut rebâtir une école de la confiance, un système social rénové pour mieux protéger les Français et réduire les inégalités à la racine. Je pense toujours que l'épuisement des ressources naturelles et le dérèglement climatique nous obligent à repenser notre modèle de développement. Nous devons inventer un projet productif, social, éducatif, environnemental et européen nouveau, plus juste et plus efficace. Sur ces grandes orientations, ma détermination n'a pas changé.

Mais je pense aussi que de ce débat peut sortir une clarification de notre projet national et européen, de nouvelles manières d'envisager l'avenir, de nouvelles idées.

À ce débat, je souhaite que le plus grand nombre de Français, le plus grand nombre d'entre nous, puisse participer.

Ce débat devra répondre à des questions essentielles qui ont émergé ces dernières semaines. C'est pourquoi, avec le Gouvernement, nous avons retenu quatre grands thèmes qui couvrent beaucoup des grands enjeux de la nation : la fiscalité et les dépenses publiques, l'organisation de l'Etat et des services publics, la transition écologique, la démocratie et la citoyenneté. Sur chacun de ces thèmes, des propositions, des questions sont d'ores et déjà exprimées. Je souhaite en formuler quelques-unes qui n'épuisent pas le débat mais me semblent au cœur de nos interrogations.

Le premier sujet porte sur nos impôts, nos dépenses et l'action publique. L'impôt est au cœur de notre solidarité nationale. C'est lui qui finance nos services publics. Il vient rémunérer les professeurs, pompiers, policiers, militaires, magistrats, infirmières et tous les fonctionnaires qui œuvrent à votre service. Il permet de verser aux plus fragiles des prestations sociales mais aussi de financer certains grands projets d'avenir, notre recherche, notre culture, ou d'entretenir nos infrastructures. C'est aussi l'impôt qui permet de régler les intérêts de la dette très importante que notre pays a contractée au fil du temps.

Mais l'impôt, lorsqu'il est trop élevé, prive notre économie des ressources qui pourraient utilement s'investir dans les entreprises, créant ainsi de l'emploi et de la croissance. Et il prive les travailleurs du fruit de leurs efforts. Nous ne reviendrons pas sur les mesures que nous avons prises pour corriger cela afin d'encourager l'investissement et faire que le travail paie davantage. Elles viennent d'être votées et commencent à peine à livrer leurs effets. Le Parlement les évaluera de manière transparente et avec le recul indispensable. Nous devons en revanche nous interroger pour aller plus loin.

Comment pourrait-on rendre notre fiscalité plus juste et plus efficace ? Quels impôts faut-il à vos yeux baisser en priorité ?

Nous ne pouvons, quoi qu'il en soit, poursuivre les baisses d'impôt sans baisser le niveau global de notre dépense publique.

Quelles sont les économies qui vous semblent prioritaires à faire ? Faut-il supprimer certains services publics qui seraient dépassés ou trop chers par rapport à leur utilité ? A l'inverse, voyez-vous des besoins nouveaux de services publics et comment les financer ?

Notre modèle social est aussi mis en cause. Certains le jugent insuffisant, d'autres trop cher en raison des cotisations qu'ils paient. L'efficacité de la formation comme des services de l'emploi est souvent critiquée. Le gouvernement a commencé à y répondre, après de larges concertations, à travers une stratégie pour notre santé, pour lutter contre la pauvreté, et pour lutter contre le chômage.

Comment mieux organiser notre pacte social ? Quels objectifs définir en priorité ?

Le deuxième sujet sur lequel nous devons prendre des décisions, c'est l'organisation de l'Etat et des collectivités publiques.
Les services publics ont un coût, mais ils sont vitaux : école, police, armée, hôpitaux, tribunaux sont indispensables à notre cohésion sociale.

Y a-t-il trop d'échelons administratifs ou de niveaux de collectivités locales ? Faut-il renforcer la décentralisation et donner plus de pouvoir de décision et d'action au plus près des citoyens ? A quels niveaux et pour quels services ?

Comment voudriez-vous que l'Etat soit organisé et comment peut-il améliorer son action ? Faut-il revoir le fonctionnement de l'administration et comment ?

Comment l'Etat et les collectivités locales peuvent-ils s'améliorer pour mieux répondre aux défis de nos territoires les plus en difficulté et que proposez-vous ?

La transition écologique est le troisième thème, essentiel à notre avenir. Je me suis engagé sur des objectifs de préservation de la biodiversité et de lutte contre le réchauffement climatique et la pollution de l'air. Aujourd'hui personne ne conteste l'impérieuse nécessité d'agir vite. Plus nous tardons à nous remettre en cause, plus ces transformations seront douloureuses.

Faire la transition écologique permet de réduire les dépenses contraintes des ménages en carburant, en chauffage, en gestion des déchets et en transports. Mais pour réussir cette transition, il faut investir massivement et accompagner nos concitoyens les plus modestes.

Une solidarité nationale est nécessaire pour que tous les Français puissent y parvenir.

Comment finance-t-on la transition écologique : par l'impôt, par les taxes et qui doit être concerné en priorité ?

Comment rend-on les solutions concrètes accessibles à tous, par exemple pour remplacer sa vieille chaudière ou sa vieille voiture ? Quelles sont les solutions les plus simples et les plus supportables sur un plan financier ?

Quelles sont les solutions pour se déplacer, se loger, se chauffer, se nourrir qui doivent être conçues plutôt au niveau local que national ? Quelles propositions concrètes feriez-vous pour accélérer notre transition environnementale ?

La question de la biodiversité se pose aussi à nous tous.

Comment devons-nous garantir scientifiquement les choix que nous devons faire à cet égard ? Comment faire partager ces choix à l'échelon européen et international pour que nos producteurs ne soient pas pénalisés par rapport à leurs concurrents étrangers ?

Enfin, il est évident que la période que notre pays traverse montre qu'il nous faut redonner plus de force à la démocratie et la citoyenneté. Être citoyen, c'est contribuer à décider de l'avenir du pays par l'élection de représentants à l'échelon local, national ou européen. Ce système de représentation est le socle de notre République, mais il doit être amélioré car beaucoup ne se sentent pas représentés à l'issue des élections.

Faut-il reconnaître le vote blanc ? Faut-il rendre le vote obligatoire ?

Quelle est la bonne dose de proportionnelle aux élections législatives pour une représentation plus juste de tous les projets politiques ?

Faut-il, et dans quelles proportions, limiter le nombre de parlementaires ou autres catégories d'élus ?

Quel rôle nos assemblées, dont le Sénat et le Conseil Economique, Social et Environnemental doivent-ils jouer pour représenter nos territoires et la société civile ? Faut-il les transformer et comment ?

En outre, une grande démocratie comme la France doit être en mesure d'écouter plus souvent la voix de ses citoyens.

Quelles évolutions souhaitez-vous pour rendre la participation citoyenne plus active, la démocratie plus participative ?

Faut-il associer davantage et directement des citoyens non élus, par exemple tirés au sort, à la décision publique ?

Faut-il accroître le recours aux référendums et qui doit en avoir l'initiative ?

La citoyenneté, c'est aussi le fait de vivre ensemble.

Notre pays a toujours su accueillir ceux qui ont fui les guerres, les persécutions et ont cherché refuge sur notre sol : c'est le devoir de l'asile, qui ne saurait être remis en cause. Notre communauté nationale s'est aussi toujours ouverte à ceux qui, nés ailleurs, ont fait le choix de la France, à la recherche d'un avenir meilleur : c'est comme cela qu'elle s'est aussi construite. Or, cette tradition est aujourd'hui bousculée par des tensions et des doutes liés à l'immigration et aux défaillances de notre système d'intégration.

Que proposez-vous pour améliorer l'intégration dans notre Nation ? En matière d'immigration, une fois nos obligations d'asile remplies, souhaitez-vous que nous puissions nous fixer des objectifs annuels définis par le Parlement ? Que proposez-vous afin de répondre à ce défi qui va durer ?

La question de la laïcité est toujours en France sujet d'importants débats. La laïcité est la valeur primordiale pour que puissent vivre ensemble, en bonne intelligence et harmonie, des convictions différentes, religieuses ou philosophiques. Elle est synonyme de liberté parce qu'elle permet à chacun de vivre selon ses choix.

Comment renforcer les principes de la laïcité française, dans le rapport entre l'Etat et les religions de notre pays ? Comment garantir le respect par tous de la compréhension réciproque et des valeurs intangibles de la République ?

Dans les semaines qui viennent, je vous invite à débattre pour répondre à ces questions déterminantes pour l'avenir de notre nation. Je souhaite aussi que vous puissiez, au-delà de ces sujets que je vous propose, évoquer n'importe quel sujet concret dont vous auriez l'impression qu'il pourrait améliorer votre existence au quotidien.

Ce débat est une initiative inédite dont j'ai la ferme volonté de tirer toutes les conclusions. Ce n'est ni une élection, ni un référendum. C'est votre expression personnelle, correspondant à votre histoire, à vos opinions, à vos priorités, qui est ici requise, sans distinction d'âge ni de condition sociale. C'est, je crois, un grand pas en avant pour notre République que de consulter ainsi ses citoyens. Pour garantir votre liberté de parole, je veux que cette consultation soit organisée en toute indépendance, et soit encadrée par toutes les garanties de loyauté et de transparence.

C'est ainsi que j'entends transformer avec vous les colères en solutions.

Vos propositions permettront donc de bâtir un nouveau contrat pour la Nation, de structurer l'action du Gouvernement et du Parlement, mais aussi les positions de la France au niveau européen et international. Je vous en rendrai compte directement dans le mois qui suivra la fin du débat.

Françaises, Français, je souhaite que le plus grand nombre d'entre vous puisse participer à ce grand débat afin de faire œuvre utile pour l'avenir de notre pays.

En confiance,

Emmanuel Macron
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage

Navane

Navane

Lettre aux français - Page 3 Profil11
En ligne
Lettre aux français - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lettre aux français
Lettre aux français - Page 3 I_icon_minipost_participateMer 23 Jan - 17:34

Le carré Mercure/Uranus C fonctionne à plein régime sourire
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Lettre aux français - Page 3 Profil11
Lettre aux français - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lettre aux français
Lettre aux français - Page 3 I_icon_minipost_participateMer 23 Jan - 17:36

lol Navane, je me suis fait la même remarque en lisant une autre discussion (vies antérieures).
Revenir en haut Aller en bas

Navane

Navane

Lettre aux français - Page 3 Profil11
En ligne
Lettre aux français - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lettre aux français
Lettre aux français - Page 3 I_icon_minipost_participateMer 23 Jan - 17:43

star
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Lettre aux français - Page 3 Profil11
Lettre aux français - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lettre aux français
Lettre aux français - Page 3 I_icon_minipost_participateMer 23 Jan - 17:52

Navane a écrit:
Le carré Mercure/Uranus C fonctionne à plein régime sourire

j'écrivais ceci hier dans les aspects du mois de janvier Wink :

"Mercure est carré à Uranus
29° Capricorne pour Mercure
29° Bélier pour Uranus"

....j'en confirme ses effets....


lol
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Lettre aux français - Page 3 Profil11
Lettre aux français - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lettre aux français
Lettre aux français - Page 3 I_icon_minipost_participateMer 23 Jan - 18:40

Willow ~ a écrit:
Electrode a écrit:
Ce n'est pas une attaque contre Willow, mais je me demande ce qui signifie le mot "confusionniste" quand on parle d'Asselineau ou Chouard (et consorts ? quid au juste ?)
Tout le monde a des défauts, quand on cherche on trouve, mais cela légitime pas du tout les mensonges de nos dirigeants...
Quand Macron se positionne contre les fakes news notamment sur le traité d'Aix la Chapelle, alors qu'il est lui-même incapable de dire clairement la vérité à son peuple, il n'est pas confusionniste ?
Quand Schiappa co-anime une émission avec Hanouna, c'est-à-dire une émission de divertissement, on n'est pas dans du confusionnisme ?
Je crois qu'on n'est dans une société totalement confusionniste... alors critiquer x et y parce qu'il serait confusionniste, c'est un peu l'hôpital qui se fout de la charité.

Les ennemis de nos ennemis ne sont pas toujours nos amis. Dénoncer le confusionnisme de certains ne revient pas à légitimiser celui du gouvernement.
La fin ne justifie ni les moyens ni de suivre n'importe quel gus avec lequel de prime abord on semble avoir un ennemi commun (le capitalisme). Il y a des alternatives à ces individus aux idées nauséabondes (qu'ils parviennent assez bien à masquer le temps d'une interview, on peut pas leur enlever ça, mais ça excuse rien bien au contraire).
Pour ma part, je suis un ami du peuple et de la démocratie sans condition. Par contre, le terme générique "idées nauséabondes" mérite de ta part d'être un peu développé, de quoi parles-tu exactement ?
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

Maldoror

Lettre aux français - Page 3 Profil11
En ligne
Lettre aux français - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lettre aux français
Lettre aux français - Page 3 I_icon_minipost_participateMer 23 Jan - 19:25

Cheliel a écrit:
Alors c’est bien beau de prôner l’indépendance de l’être sans prendre en compte l’ensemble des tyrannies extérieures à nos propres intentions. Et puis, ne penser qu’à soi comme valeur de changement ne révèle rien d’autre qu’un égocentrisme forcené, qui s’apparente plus aux délires mégalomanes de cette poignée d’ultra riches ayant la prétention de gouverner le monde, du haut de leurs égos déifiés.

Franchement pas fan de ce mode de pensée qui prétend que notre destin importe plus que celui de l’ensemble de nos congénères. La liberté n’est pas de pouvoir faire tout ce que nous voulons, mais d’exister sans la contrainte d’avoir à nous soumettre à ce que nous ne sommes pas. Malheureusement, cela implique souvent de devoir lutter contre un système oppressif.

+1

Tu dis magistralement ce que j'ai essayé de dire plus haut.

Atlantis est tout à fait le produit de l'idée "libérale". Elle devrait effectivement vivre dans un pays anglo-saxon. A l'entendre, elle est libre comme l'air et ne doit évidemment rien à personne. Enfin pour voyager une vie, faut des ressources, c'est son affaire d'en trouver mais lorsqu'elle dit "je n'aurai sans doute pas de pension (ni de mutuelle j'imagine si elle ne cotise pas) et je m'en fous", c'est son affaire, sa vie, je ne critique pas.

Mais à côté, elle a l'air de trouver mesquin que tous ces "pequenots" sans imagination qui ont trimé toute leur vie rognent voir crèvent comme des malades parce qu'on est en train d'empalmer, au profit des fonds de pensions US, du cac 40, de la dette, de l'UE (frais de fonctionnement) et de tutti quanti, une partie de leur salaire différé (mutuelle, cotisations chômage, services publics et diverses protections). "Ils n'ont qu'à se prendre en charge et ne rien attendre de l'Etat Providence"

C'est toujours les rupins et les libéraux et les politicards qui font partie en général du même cénacle (c'est la caste avec les journalistes pour leur servir la soupe) qui parlent d'Etat providence (enfin ce qu'il ne reste). Alors que ce sont les premiers avec leurs salaires abracadabrantesques (pour le service presté qui consiste à détruire ou diviser plutôt que rassembler) a vider l'Etat providence et à taper dans la caisse bancaire de l'endettement.

Moi si il y avait une révolution, c'est contre ces apôtres nombrilesques et sans aucune conscience politique (dans le fond) que je me battrais. C'est le clergé du Système. Ce sont les pires derrière leur insouciance dégagée de bourgeois décomplexés.


Willow a écrit:

Les ennemis de nos ennemis ne sont pas toujours nos amis. Dénoncer le confusionnisme de certains ne revient pas à légitimiser celui du gouvernement.
La fin ne justifie ni les moyens ni de suivre n'importe quel gus avec lequel de prime abord on semble avoir un ennemi commun (le capitalisme). Il y a des alternatives à ces individus aux idées nauséabondes (qu'ils parviennent assez bien à masquer le temps d'une interview, on peut pas leur enlever ça, mais ça excuse rien bien au contraire).

c'est avec une mentalité pareille que la gauche n'a pas été foutue de se grouper (faute à l'égo de leurs chefs surtout) depuis 30 ans (et je suis gentil) car elle avait un boulevard devant elle. Depuis, elle a implosé ou viré sa cuti (quand le "rose" , même plus le rouge, a des reflets de bleu----> Bashung)

Avec un tel raisonnement jamais les gaullistes (les mêmes qui sont aujourd'hui contre la politique globale du marché, de ce monde sans frontières et l'abolition à terme des nations, car c'est la perte de nos libertés, choix de votes, culture particulière et possibilité d'être représenté localement) ne se seraient jamais alliés au communistes pour créer la sécurité sociale contre les mêmes (libéraux sans doute déjà et la bonne droite profondément conservatrice) qui voulaient l'empêcher.

Solution cosmétique, quoi.

Toutes les royautés d'Europe se sont liguées contre Napoléon sans ça...

Le libéralisme ou "néolibéralisme" qui pour moi est LE fascisme réel aujourd'hui, est la première chose dont il faut se débarrasser et toutes les alliances sont bonnes à prendre.

Il sera encore temps de revenir à la gauche et la droite traditionnelle quand on sera à nouveau dans un semblant de "démocratie". Si on y arrive jamais.

Voilà mon avis.

Revenir en haut Aller en bas

lilith13

lilith13

Lettre aux français - Page 3 Profil11
Lettre aux français - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lettre aux français
Lettre aux français - Page 3 I_icon_minipost_participateMer 23 Jan - 20:36

Et oui, vive l'individualisme ! Soyons co-créateur de nos vies, responsables de nous-mêmes, cultivons notre jardin. C'est bien connu, les pauvres sont pauvres par leur faute, ils n'ont pas su se débrouiller, n'ont pas su tirer leur épingle du jeu, c'est le crédo des libéraux, rien de neuf sous le soleil. Un beau discours d'apolitique, et de gens qui vivent hors-sol.

Nous vivons dans une société où la reproduction sociale bat son plein. Relire Bourdieu de ne ferait pas de mal à certains. Ou simplement jeter un oeil chaque année sur le Portrait Social de la France publié par l'Insee. La réalité c'est que les enfants d'ouvriers restent ouvriers, les enfants de CSP+ restent CSP+. Les ascensions sociales ou les déclassements sont rares, très rares (1% à peine. Insee).
Mais ils servent de symbole pour continuer à faire croire que nous vivons dans une société du mérite. Oui, nous connaissons tous une ou deux personnes qui ont réussi tant bien que mal à se sortir de leur milieu d'origine (les transclasses), et ces exeptions servent de symboles pour nous vendre le fameux "mérite Républicain", on les porte aux nues pour culpabiliser ceux qui n'ont pas réussi à faire de même.

Nous vivons dans une société d'héritiers. Actuellement en France, nous sommes revenus à la même situation que dans les années 1850-60 (2nd Empire), c'est-à-dire une société où 80% du patrimoine détenu est lié à l'héritage. Une société de propriétaires qui ont obtenu leurs biens sans avoir besoin de les gagner. A côté de ça, ceux qui n'ont que leur force de travail pour s'en sortir n'accèderont pas à la propriété privée, ou au bout d'une vie entière de travail. Limiter ou contrôler l'héritage est nécessaire, mais c'est un sujet totalement tabou qui est pourtant à la base de toutes les injustices fiscales et sociales.
Mais on nous parlera d'égalités des chances... Bah voyons !
Revenir en haut Aller en bas

lilith13

lilith13

Lettre aux français - Page 3 Profil11
Lettre aux français - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lettre aux français
Lettre aux français - Page 3 I_icon_minipost_participateMer 23 Jan - 20:50

Et Yes Cheliel et Maldo up

Quelques émissions sur l'héritage :
https://www.franceculture.fr/emissions/entendez-vous-leco/entendez-vous-leco-du-jeudi-27-decembre-2018

Les autres émissions sont sur le côté de la page.
Revenir en haut Aller en bas

Atlantis

Atlantis

Lettre aux français - Page 3 Profil11
Lettre aux français - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lettre aux français
Lettre aux français - Page 3 I_icon_minipost_participateJeu 24 Jan - 10:09

Un post en forme de droit de réponse....Mon salaire, ce mois ci s'élève à 450 E....

Oui je vis dans un pays anglo saxons.

Oui je prone la solution que chacun peu tracer son propre chemin. Surtout avec Internet . mon compagnon a appris à parler anglais à 60 ans, sur le terrain, je parle 3 ou 4 langues, sans compter l'arabe...( merci les didacticiels gratuits)

Non je n'ia aucun mépris de caste, et c'est Maldo qui a parlé de pecquenot ( Surement pas moi) pourquoi ? j'en ai épousé un...mon mec est un ancien môme de la DDass...

Tu vois les certitudes...Maldo...cela dégage un peu...

Comment nous avons financé notre départ ? On a racheté une ruine , on s'est remonté les manches...oui la truelle et le marteau pour moi c'est pas sur le drapeau...on a tout retapée nos mains, durant 2 ans....Le feng shui m'a bien aidé et du coup le bien a pris de la valeur...par ce que l'on avait bien identifié une zone ....( et puis on a crée de la surface habitable, par ce que le secret il est là, la création de surface habitable mais pour cela, il faut réfléchir faire des plans, avoir le regard) applaudi

Des jeunes sont venus bosser avec nous qu'on a payé, ( nos gamins sont venus aidés preuve qu'on dois pas etre si vieux cons que ca déja si on a de bonnes relations avec eux) je faisais la gamelle a midi et il y avait une super ambiance de job...
Ce que je savais pas faire, Doudou me montrait...ou on regardait sur Internet. On voulait une belle terrasse...le mec demandait une fortune.. Doudou a dit fuck off.. il a passé des heures a chercher il a fait sa terrasse....
J'ai la chance d'avoir un regard "artistique"..du coup j'ai bossé les belles alliances, pierre bois, métal...On faisait les brocantes et les déchetteries et franchement à la fin... le résultat était juste...Waouhhhhh
J'ai passé des heures et des heures dans des bouquins de déco....( que j'achetais même pas)....
Voila.. alors la ruine je l'ai acheté une bouchée de pain, ( on a fait un pret, mais tu as raison on aurait pu faire un crowfunding) et on l'a très bien revendu...

N'importe qui peu faire cela, à condition de le vouloir...

On a racheté un vieux bateau a un prix défiant toute concurrence. On a mis 10 mois pour tout retapé et franchement on vivait à bord c'était méga dur....Mais pas le choix...On avait gardé un peu d'argent pour vivre et voila...

Quand la caisse de bord a été vide, on a décidé (enfin surtout moi) de faire du airbnb. Et ca marche du tonnerre...On reçois plein de jeune enthousiaste, j'ai de super retour et ils envies mon enthousiasme et ma joie de vivre...( mais oui, quand je dois me lever à 4 heures du mat par ce que l'avions est Delayed, je le fais, quand ils rentrent de bringue l'été et que je me réveille en pleine nuit pour prendre l'annexe sur l'eau je le fais, quand je n'ai plus d'espace à moi, plus de zone personelle et que je mets toujours les memes fringues car c’est plus pratique je le fais, quand je gagne sur la prestation ménage 2 E de l'heure je le fais, c’est mon choix j'assume. Pas celui du voisin, mon choix)


Toute ma vie a été ainsi... j'ai fait du truck food, de l'astrologie en consulting a une époque de ma vie, je déborde d'idée d'enthousiasme et je suis ravie de montrer aux autres qu'ils peuvent avoir des vies heureuses et intenses. ( sauf la maladie...la maladie malheureusement c'est autre chose...)

Je crois en l'autre, profondément. Mais je crois que nous avons une telle posture de victime que nous refusons d'en sortir. je suis une ex victime qui pensais que c'était la malchance les autres mes parents le système.. Aujourd'hui, je pense différemment et je me comporte différemment...

Je n'erructe aps ma bienveillance sur un ecran, je préfère incarner cette bienveillance à l'autre dans la vraie vie, je n'ai pas besoin de parler des actes positifs que j'offre aux autres, ni de dire qu'à ma table l'ami trouveras toujours soutiens et aide au besoin.

Je préfère être humble et discrète sur le bon que je tache d'apporte au monde, sur les actes que je fais...

Je ne crois pas aux paroles, c'est vachement facile de parler surtout derrière un écran...

Si je laisse à l'autre le droit de me critiquer, voire de m'insulter, je ne lui laisse plus la possibilité de diriger ma vie ou de me dire comment je dois me comporter et encore pire...( ma mère s'en est assez chargé) l'idée qu'il puisse diriger ma vie.

Etre adulte c’est cela, être libre de sa pensée.. par contre que certains viennent ici se permettre de me donner des leçons de morale me fait doucement rigoler, j'ai juste envie de dire, regarde d'abord ta vie dans une glace et après tu auras le droit de critiquer les autres...

Bref, il n'existe pas un seul modèle de société mais plusieurs et j'ai trouvé une société avec laquelle je suis plus en affinité. Je n'appartient pas à mon pays, mais mon pays c'est le monde....Tout est une question de choix...

J'assume mes choix...et pour la petite anecdote, ma dernière hospitalisation en France m'a été facturée et j'ai du la payer de la poche car j'avais la sécu mais j'ai changé de caisse oublié de faire le changement, cela m'a couté 2000 euros...j'ai du payer moi même...surprenant quand même !

Sur le plan héritage, mon grand père m'a déshérité ( gros conflit avec ma mère) et comme ma mère est PN et que je refuse de marcher sans ses Diktat, elle entend bien faire de même veryhappy veryhappy
Mon rève est un jour d’arriver à la faire vraiment chier avec une star up qui marche de ouff et ou tout le monde travaille en s'éclatant grave.... cramper cramper cramper
Etre heureux de bosser, s'entourer d'une super équipe, de gens cool et mega enthousiastes, ( d'ailleurs ne même pas avoir l'impression de bosser, gagner de l'argent, monter des projets, prendre sa vie à bras le corps, oui je kiff méga grave quoi....)

J'ai rencontré des jeunes au RSA qui ont retapé un voilier et sont partis faire le tour de l'Atlantique avec ....Toute le monde sur un forum de vieux cons disait que.. c'était impossible...sauf que je les ai rencontré à Tabarka.... veryhappy

Alors, oui sur cet espace, si un jeune veux monter un projet comme le mien ( un ou une jeune) je veux bien l'aider en lui montrant comment faire. Etre une sorte de Mentor pour l'aider à incarner sa vie...
Autre chose, j'ai un profond respect pour les gilets jaunes qui ont la qualité d'être dans l'action.


Dernière édition par Atlantis le Jeu 24 Jan - 10:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

juandefanfan

juandefanfan

Lettre aux français - Page 3 Profil11
Lettre aux français - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lettre aux français
Lettre aux français - Page 3 I_icon_minipost_participateJeu 24 Jan - 10:28

Atlantis, ton parcours de vie est vraiment touchant et plein de valeurs.
Cela me rappelle quand nous sommes arrivés en France en 1962 avec rien dans les poches.

Nous sommes souvent critiqués et même parfois insultés car en face nous avons des personnes qui ne connaissent pas notre vie,qui pensent autre chose de nous et cela est normal.

En tout cas je trouve que votre vie à toi et à ton compagnon est richissime de volonté et d'amour,et c'est le principal. up
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Lettre aux français - Page 3 Profil11
Lettre aux français - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lettre aux français
Lettre aux français - Page 3 I_icon_minipost_participateJeu 24 Jan - 10:42

Belle lettre que tu nous écris, Atlantis... up , pleine d'encouragements....
On se forge par...soi-même , quelquefois à partir de rien....à condition que la volonté soit là et la force pour avancer, pas pour subir, notamment des "autres"....
"Aide-toi, le ciel t'aidera".... Wink
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Lettre aux français - Page 3 Profil11
Lettre aux français - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lettre aux français
Lettre aux français - Page 3 I_icon_minipost_participateJeu 24 Jan - 12:09

Maldoror a écrit:
Le libéralisme ou "néolibéralisme" qui pour moi est LE fascisme réel aujourd'hui, est la première chose dont il faut se débarrasser et toutes les alliances sont bonnes à prendre.

Impossible d'envisager une lutte contre le capitalisme qui se fasse indépendamment de la lutte contre toutes les autres oppressions (tous ces mots qui finissent en isme et en phobie, honnis par les chantres de la liberté d'expression, je sais... Wink ).

@ Electrode, il suffit de regarder du côté des soutiens d'Asselineau, négationnisme, islamophobie... Mais bon c'est vrai qu'il n'est ni droite ni gauche et anti-système (pour ça qu'il se présente aux élections).

@ Cheliel, j'aurais dû préciser que j'étais tout à fait d'accord avec ton intervention parce qu'en relisant la remarque de Navane que je n'avais pas comprise pour moi au départ, me suis aperçue que mon message n'était pas très clair. Ce n'était pas à toi que je disais de la fermer hein, c'était une reformulation de la phrase de Gandhi à laquelle ton message m'a fait penser.
Revenir en haut Aller en bas

usualmixtape

usualmixtape

Lettre aux français - Page 3 Profil11
Lettre aux français - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lettre aux français
Lettre aux français - Page 3 I_icon_minipost_participateJeu 24 Jan - 13:17

tu mfais penser a christophe colomb atlantis une start up avec des bateaux roulants
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Lettre aux français - Page 3 Profil11
Lettre aux français - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lettre aux français
Lettre aux français - Page 3 I_icon_minipost_participateJeu 24 Jan - 14:42

Willow ~ a écrit:

@ Electrode, il suffit de regarder du côté des soutiens d'Asselineau, négationnisme, islamophobie... Mais bon c'est vrai qu'il n'est ni droite ni gauche et anti-système (pour ça qu'il se présente aux élections).

Bof, et sinon, ne pas tourner en rond sur les rond-points, tu connais ?
On parlait d'"idées nauséabondes"...
Pourquoi d'ailleurs ne parles-tu pas de ce chantre de la liberté du peuple et des gilets jaunes qu'est Philippe Pascot ? Il véhicule des "idées nauséabondes" aussi ? et il dit vous savez " Etienne Chouard est quelqu'un d'adorable"... alors que choisis-tu entre "idées nauséabondes" vs "adorable" puisque tu le connais à priori moins bien que PP ?
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

Maldoror

Lettre aux français - Page 3 Profil11
En ligne
Lettre aux français - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lettre aux français
Lettre aux français - Page 3 I_icon_minipost_participateJeu 24 Jan - 15:16

Belle lettre Atlantis mais je crois qu'on se trompe de sujet.

Ta vie a l'air passionnante et tant mieux pour toi et elle te ressemble, j'imagine. jamais je ne me permettrais de la critiquer. Bon, je sais que j'ai la plume assez acerbe à mes heures et j'aime manier l'ironie. C'était une bonne occasion. J'espère que tu as apprécié mes allusions à la boucanière et la flibustière que tu dois être à mi-temps ... cristal

C'est pas ce que tu fais qui m'a irrité, c'est ce que tu as dit auparavant et la façon de le dire. Moralisatrice et donneuse de leçon quasi. Une façon finalement de trouver que si les choses sont telles qu'elles sont en Europe (et ce n'est certainement pas, ironie, mieux aux states où avec leur beau système mirifique, qu'on voudrait nous faire passer en suppositoire d'ailleurs, 70 % ou pas loin de la population sont déclassés et une bonne partie en dehors des radars économiques), si les riches sont de plus en plus riches et la pauvreté galopante, c'est pas grave, pète un coup et prends ta vie à deux mains mon gamin, fais face aux putains etc.

Je ne parle même pas pour moi qui ne suis certainement pas le plus à plaindre, sans du tout rouler sur l'or, mais je connais tout ça et j'ai des principes. Nous sommes tous logés à la même enseigne. Nous serons tous, pas toi, concernés à un moment ou un autre; par un fil de pension, un filet de sécurité auquel cahin cahin beaucoup on cotisé dans un monde qui se disait "civilisé". Les salopards que tu excuses entendent bien faire main basse sur le magot public et ce n'est même pas une lubie, c'est toute une organisation criminelle qui s'est mise en circuit de Bruxelles à Paris en passant par Berlin etc. (pilotée par Washington?)

Pourquoi? parce que les gens, le "bon peuple" mal informé, roulé dans la farine, divisé, individualisé, segmenté (les problèmes sociétaux et communautaires----> Wink Willow servent à ça), égocentré etc. ont permis ce racket progressif du Capital sur nos institutions de façon de plus en plus prégnante. C'est ça, le "libéralisme" qui tend à gérer finalement l'Etat (plutôt que le faire totalement disparaître) comme une entreprise (mais avec l'argent des pékins lambdas, bien sûr c'est ça le comble). Macron étant un parfait "gestionnaire" (à sens unique bien entendu). C'est un exemple.

Bref, avant de fuir, à mon sens, humainement, il y a un ultime combat à mener. Ne fut-ce que pour les enfants que tu n'auras jamais plus.

Je préfère , aujourd'hui en tout cas, essayer d'éveiller, avec mes moyens (artistico-intello, ce que tu veux car je suis autant bricoleur que Brice de Nice ne savait surfer etc.), conscientiser ce qui peut l'être que foutre le camp de l'autre côté du monde (pas trouvé la compagne pour me faire voyager autrement qu'à l'horizontal même si ma ville est traversée par un fleuve en son centre), peut-être plus tard si ça tourne vraiment mal et ... si j'en ai l'opportunité... doute2

En réalité, on voit se détricoter beaucoup de choses à notre nez et à notre barbe et il serait criminel de ne pas réagir, peu importe comment, l'important, c'est déjà en prendre conscience et ensuite s'organiser.

Si toi, tu ne te sens ni concernée par les prestations sociales, Smig, RSA, chômage, CDD, pensions futures, mutualités, services publics fonctionnels, bien être minimum, frais hospitaliers et soins de santé, beaucoup le sont et ceux là, tu vois, à mon avis, ils doivent trouver ton discours (pas ta vie), ton anaphore (et si on etc.) sinon méprisante, totalement immature ou au mieux terriblement égocentrique.

Toi, tu acceptes le monde sans illusions (c'est l'étape à laquelle, je ne me suis pas encore tout à fait résolu mais je peux comprendre parfaitement) et tu t'en évades à ta façon, c'est très bien mais comme disait Cheliel va expliquer ça aux indiens d'Amazonie dont le nouveau président du Brésil Bolsonaro (un vrai libéral comme les anglo-saxons adorent)va raser le territoire et une partie de la forêt équatoriale pour en faire des résidences(AARNB ou uber machin, j'imagine) pour touristes ou que sais-je. Tu es fataliste, soit.

Moi j'aimerais voir la résistance à ce système monter, s'organiser. Et oui, pourquoi pas, voir de mon vivant, une révolution mondiale. Dernier baroud d'honneur pas de l'individu mais de "l'être-humain" (tu perçois la nuance?) pour un nouveau monde. Pas du tout un Nouvel Ordre Mondial dominé par les banques et les technocrates, comme c'est déjà beaucoup le cas. Non, plutôt crever.

Et puis après advienne que pourra, sans doute que l'homme recommencera à importuner son vis à vis mais je ne serai sans doute plus là pour le voir.
C'est beau de rêver, hein.

Enfin le panard, déjà voir les immensément riches, à qui tu pardonnes tout, fuir en caguant dans leurs abris atomiques et ramper ses larves de politiciens, vampires de l'Etat qu'ils sont censés servir, supplier à genoux entre deux rails de chemin de fer, un cargot de plumes et une tonne de barils de goudron.

Voilà, le moteur de mon être, c'est peut-être bien ce Uranus Lion maison 9.

Et Pluton opposition180° Soleil j'ai horreur de l'injustice (tant vis à vis de moi évidemment, j'y ai été confronté jeune et ne me suis jamais comporté comme victime car je suis un "guerrier" dans mon genre, et je rends coup pour coup avec la TVA, que vis à vis d'autrui)

Voilà ce qui ne m'a pas plu dans ta condescendance à peine voilée:


Atlantis a écrit:


Et si on arrêtait de penser que l'Etat peu nous sauver...que hormis l'Etat providence point d'espoir.. que nous sommes des "laissez pour compte" simplement par ce que oui, ok les fins de mois sont difficiles...

Et si on arrétait simplement de se poser en victime ( au choix, des riches du systèmes des autres de l'humanité)

Et si on arrêtait de s'interdire d'avancer, d'avoir des ambitions de réussir

Et si on s'autorisait à être simplement soi même et avancer dans sa vie

Et si on s'autorisait à devenir le pilote de sa vie, que celui qui veut être un losdé le soit et celui qui veut réussir et gagner du pognon le soit

Et si on disait merde à Karl Marx aux syndicats à l'état et surtout à tous ces pitains de connards qui veulent faire notre bien contre notre grés

Et si on disait, le plus important pour moi c'ets de diriger ma vie, trouver ma place etre heureuse et m'y sentir bien, sans culpabilité et sans reproche en disant à chacun "tu peux bien en faire autant"

Et si on disait que de toute façon, notre avenir à court terme c'ets de crever donc autant faire du mieux qu'on peu au milieu, sans devoir rien à personne, ni à la société ni aux autres ni à ses parents ( fuck of) ni aux monde ni aux ceci cela...

Et si on réapprenait à rire, à se marrer a arrêter de dramatiser, à se foutre un peu plus de tout et se sentir un peu plus concernés par soi, son propre chemin, sa propre vie

Et si on arrétait de donner des leçons aux autres au reste du monde et qu'on s'en donne un peu plus à soi même qu'on devienne enfin autonome et responsable de soi même

Je reste convaincu que le monde tournerait mieux, que le problème ne sont ni les tyrans ni les hyper riche ni l'état ni les politiques mais notre propre incapacité personnelle à diriger notre vie, nos barrières et nos limites...

Alors, si on veut que me monde soit meilleur, plus prospère plus ouvert que chacun décide à son tour de refléter cela, d'être plus prospère, plus ouvert plus libre...


Dernière édition par Maldoror le Jeu 24 Jan - 16:15, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Lettre aux français - Page 3 Profil11
Lettre aux français - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lettre aux français
Lettre aux français - Page 3 I_icon_minipost_participateJeu 24 Jan - 15:28

Electrode a écrit:
Bof, et sinon, ne pas tourner en rond sur les rond-points, tu connais ?

Tu parles, je n'ai même plus de voiture bigsourire

Electrode a écrit:
On parlait d'"idées nauséabondes"...
Pourquoi d'ailleurs ne parles-tu pas de ce chantre de la liberté du peuple et des gilets jaunes qu'est Philippe Pascot ? Il véhicule des "idées nauséabondes" aussi ? et il dit vous savez " Etienne Chouard est quelqu'un d'adorable"... alors que choisis-tu entre "idées nauséabondes" vs "adorable" puisque tu le connais à priori moins bien que PP ?

Je ne connais pas Philippe Pascot, j'irai me renseigner. Le mouvement des gilets jaunes, je n'ai suivi que d'un oeil (non pas qu'il ne m'en reste qu'un, même si les violences policières, j'en étais consciente, bien avant ce mouvement peuplé de gens qui semblent découvrir la réalité sur ce point là d'ailleurs, parce que la violence policière envers les minorités, ça ne les intéressait pas trop).
"Adorable" c'était l'avis de Chouard sur Soral à une époque il me semble, décidément c'est une manie de se définir mutuellement comme ça (mais c'est loin d'être leur pire manie, on est d'accord).
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Lettre aux français - Page 3 Profil11
Lettre aux français - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lettre aux français
Lettre aux français - Page 3 I_icon_minipost_participateJeu 24 Jan - 15:31

Maldoror a écrit:

Et puis après advienne que pourra, sans doute que l'homme recommencera à importuner son vis à vis mais je ne serai sans doute plus là pour le voir.
C'est beau de rêver, hein.

Ben si, parce que tu te réincarneras en féministe radicale (c'est beau de rêver oui lol ) smack
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

Maldoror

Lettre aux français - Page 3 Profil11
En ligne
Lettre aux français - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lettre aux français
Lettre aux français - Page 3 I_icon_minipost_participateJeu 24 Jan - 15:34

Willow ~ a écrit:
Maldoror a écrit:

Et puis après advienne que pourra, sans doute que l'homme recommencera à importuner son vis à vis mais je ne serai sans doute plus là pour le voir.
C'est beau de rêver, hein.

Ben si, parce que tu te réincarneras en féministe radicale (c'est beau de rêver oui lol ) smack

Oui, je crois que c'est toi qui rêves, là. lol smack

(enfin, va savoir... Dans une autre vie, tu crois que le féminisme existera encore? Y aura plus d'hommes sans doute. Vous aurez juste gardé notre sperme en banque pour organiser un "monde de femmes" et (comme en Inde mais de façon inversée, vous liquiderez la plupart des mâles à la naissance; en gardant juste une poignée pour le renouvellement du foutre. fume )


Dernière édition par Maldoror le Jeu 24 Jan - 15:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Lettre aux français - Page 3 Profil11
Lettre aux français - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lettre aux français
Lettre aux français - Page 3 I_icon_minipost_participateJeu 24 Jan - 15:37

"Le monde appartient à ceux qui rêvent trop" Very Happy

Pas vu la seconde partie de ton message lol (parce que non ce n'est pas mon rêve ce monde tel que tu le décris, et ce n'est pas le but du féminisme, qui est bien, à terme, de disparaître, mais parce que les inégalités auront elles aussi disparu)
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

Maldoror

Lettre aux français - Page 3 Profil11
En ligne
Lettre aux français - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lettre aux français
Lettre aux français - Page 3 I_icon_minipost_participateJeu 24 Jan - 16:07

Je sais, je sais. Enfin non, mais je m'en doute.

C'est un scénario de film ou de bouquin que je n'écrirai sans doute jamais. Mais l'idée est pas mal, je trouve. Style "meilleur des mondes", dystopie etc.

Déjà parce que vous êtes plus nombreuses.

Wink
Revenir en haut Aller en bas

Atlantis

Atlantis

Lettre aux français - Page 3 Profil11
Lettre aux français - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lettre aux français
Lettre aux français - Page 3 I_icon_minipost_participateJeu 24 Jan - 16:29

Je pense que la plus grosse inégalité, quoi qu'on en dise, reste et restera la santé. D'ailleurs, alors même que je réside dans un pays anglo saxons la santé c'est Total Free pour les habitants résidents (comme quoi la aussi les certitudes peuvent partir) et je trouve cela non seulement normal mais aussi hyper sain. Quand un enfant est malade, quand un personne a une grave maladie c'est normal que la société la prenne en charge. C est juste, normal et éthique.

A 25 ans, je ne marchais plus...ca c'est la vrai épreuve. Aujourd'hui je courts et cela je trouve que c'est un privilège. Mon compagnon ne peu pas en faire autant, il a une maladie orpheline qui l’empêche de courir...

Je parle d'indépendance, d'autonomie de plénitude....de s'autoriser à se donner le meilleur à soi même. Est ce que l'argent est le but de ma vie, absolument pas...mais je reste persuadée que lorsque l'on monte un projet qui apporte réellement au monde l'argent arrive normalement, comme des entités comme Airbnb ou facebook.

Une société ne change pas...On peu se fracasser la tete en ce disant "tous des encules" mais la société ne changera pas...par contre toi, tu peux dire, notre président est un enculé je vais mettre tous les moyens pour devenir président à sa place...
Ou tu peux être persuadée que ton chemin est d'aider les autres...Comme dit Coluche, quand l'Etat a refusé d'aider , il a dit "ok vous discutez nous on va le faire"...
Le principe de réalité est qu'il faut des moyens pour faire du lobbyng par exemple ( pour créer un monde meilleur, lutter contre les plastiques les pesticides) ou qu'il faut dynamiser des moyens comme via les ONG.


Et la, on monte une société "code jaune"...alors c'est quoi une société "code jaune"..ben je vais faire un post sur le sujet...

Mais la realité c’est celle là, n'importe qui...qui sais lire et ecrire...qui dispose d'une bonne connexion peu apprendre...et parfois avec les meilleurs comme Coursera...

Internet a révolutionné le monde. Ouvrant tout un champs de possible. J'ai rencontré mon compagnon sur internet et nous sommes même un des premiers couple de France a s'etre créer ainsi. A l'époque c'était méga taboo, maintenant c'est normal...

Ce qui me fait marrer sur ce post que j'ai ecris aussi pour m'amuser ( il y a pas un gonf avec un flingue qui m'oblige à écrire cela) c'est que peu de personne se sont demandé ( mis à Part Violette et la je connais Uranus) et Juan car lui je l'ai identifié très créateur et à mon avis quand il va prendre confiance en lui il va s'autoriser à casser la barraque, mais personne ne s'est posé la question pourquoi ? Pourquoi je préfère gagner moins sur airbnb plutot que d'être au RSA.
Pourquoi je me sents plus libre plus en phase plus sereine alors que je vis dans un environnement hyper casse guele ?
Pourquoi j'ai choisis que la liberté était plus importante que le système...
Pourquoi j'ai décidé de m'extraire du système et que le pire, depuis que je ne trouve plus ma carte vitale, je suis moins malade...Même cela, je ne me l'explique pas....Alors stop stop stop....je ne pense pas que ceux qui tombe malade le font exprès, mais je reste persuadée que l'assistanat à un coût émotionnel exorbitant. Cela nous fragilise a titre individuel et à la fin, alors même que nous sommes plus protégés, nous avons peur de tout.
Et la, l'Etat nous tiens, sur nos peurs. Si nous décidons de ne plus avoir peur, si nous décidons de nous dire "ok je suis le co créateur de ma vie et franchement si cela se passe mal, je crève... et bien tu réalises au bout que non seulement tu ne crève pas mais qu'en plus tu vis vachement mieux, tu deviens un bloc de béton à l'intérieur de toi"...Tu peux même imaginer faire des trucs de ouf pour survivre... et c'est cela Vivre...

Et quand tu as cette force cette puissance, tu peux etre riche ou pauvre tu t'en branle car en fait tu sais que ton énergie est tellement puissante positive et dynamique que rien que sur ton bagout, sur ta guele ton sourire les gens vont te faire confiance. Et ils auront raison car tu auras à coeur non pas de faire le mieux mais de foutre tes couilles sur la table...

Et juste avant de finir, un gros merci à usualmixtape, on y songe on y songe...
Revenir en haut Aller en bas

Navane

Navane

Lettre aux français - Page 3 Profil11
En ligne
Lettre aux français - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lettre aux français
Lettre aux français - Page 3 I_icon_minipost_participateJeu 24 Jan - 16:35

Willow ~ a écrit:
Maldoror a écrit:

Et puis après advienne que pourra, sans doute que l'homme recommencera à importuner son vis à vis mais je ne serai sans doute plus là pour le voir.
C'est beau de rêver, hein.

Ben si, parce que tu te réincarneras en féministe radicale (c'est beau de rêver oui lol ) smack

Ça, ça m'a fait rire comme une baleine bigsourire
Revenir en haut Aller en bas

Elheya

Elheya

Lettre aux français - Page 3 Profil11
Lettre aux français - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lettre aux français
Lettre aux français - Page 3 I_icon_minipost_participateJeu 24 Jan - 16:44

Juste en passant...

Atlantis a écrit:
lorsque l'on monte un projet qui apporte réellement au monde l'argent arrive normalement, comme des entités comme Airbnb ou facebook.

Des alternatives éthiques à la plateforme de location Airbnb

Fairbnb

Les Oiseaux de passage

Facebook... heu... bon... fume
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

Maldoror

Lettre aux français - Page 3 Profil11
En ligne
Lettre aux français - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lettre aux français
Lettre aux français - Page 3 I_icon_minipost_participateJeu 24 Jan - 17:09

Question pour Atlantis

Le jour où tout le monde aura sa "startup" d'où viendra le pognon pour les alimenter?
Revenir en haut Aller en bas

alia


Lettre aux français - Page 3 Profil11
Lettre aux français - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lettre aux français
Lettre aux français - Page 3 I_icon_minipost_participateJeu 24 Jan - 17:13

Maldoror a écrit:


Oui, je crois que c'est toi qui rêves, là. lol smack



fais gaffe au karma quand même..... lol
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


Lettre aux français - Page 3 Profil11
Lettre aux français - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Lettre aux français
Lettre aux français - Page 3 I_icon_minipost_participate

Revenir en haut Aller en bas
 

Lettre aux français

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News



" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~
~Vidéos~
Lettre aux français - Page 3 Pierre12 Lettre aux français - Page 3 Notes-11
~Musique pour Relaxer~