Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiFAQRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion






Ciel à l'instant


Éphémérides


Position actuelle des planètes

Astrodienst

Astrocarillon
Les 4 déesses


Quelques Navâneries - Page 2 I_icon_minipost_participateVoir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteQuelques Navâneries - Page 2 I_icon_minipost_participateVoir ses messagesQuelques Navâneries - Page 2 I_icon_minipost_participateVoir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Quelques Navâneries

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Navane

Navane

Quelques Navâneries - Page 2 Profil11
Quelques Navâneries - Page 2 Empty
MessageSujet: Quelques Navâneries
Quelques Navâneries - Page 2 I_icon_minipost_participateDim 14 Oct 2018 - 18:38

Rappel du premier message :

Je "fée du logo" un vendredi soir,...

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage


Mû

Quelques Navâneries - Page 2 Profil11
Quelques Navâneries - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Quelques Navâneries
Quelques Navâneries - Page 2 I_icon_minipost_participateDim 27 Jan 2019 - 2:13

Bonsoir, Papillon.

Pas d’inquiétude c’est au moins du troisième degré en ce qui te concerne.
C’était parti sur l’astrologie et les Lune Lions, il y en a quelques une sur le forum…
Et puis après, comme d’hab, c’est partie en live.
C’est vraiment Nawak, plein de référence de « vieux »,
mais bon je ne vais pas mettre de dico ou de lien, ça gâche un peu.
En réfléchissant ça doit être vraiment lourd à lire.
Tant pis, me suis fais plaisir en tout cas
et puis tu as de la lecture lol


« Lune-Lion fait la farce... »




-----------

Le son de l’orgue le guide dans les sombres souterrains. Mais nous sommes au 21e siècle, ici pas de fantôme, ni d’opéra ; seuls quelques rats, dont la taille incline plus au vouvoiement respectueux qu’à d’intimistes tutu-toiment. L’orgue, n’en est point un, mais sa version moderne, un synthétiseur.



Il accélère le pas, la grande messe électronique va commencer.
Les tunnels de ce bâtiment historique reconverti en cabaret à la mode,
raisonnent sous le claquement de ses mocassins ; ha l’pompom serait d’être en retard.
Callé sur le tempo de la musique, comme une teufeuse ectasiée,
empalée sur le beat d’un mur de son,
l’avion de chasse se dirige droit vers l’origine des vibrations mach 2.0.
Nique ta lope, il distingue au loin, un homme aux allures adolescentes,
sosie intemporel de l’Indochinois MonsieurBise, figé derrière un clavier minimaliste.



Qu’a-t-il pu demandé à la Lune ?

Le spectre et son Bontempi, diffuse une Mélodie en sous-sol,
polarisée à grand coup de Riff Hifi à Paname,
il cambriole les pavillons auditifs en Larsen Lupinar
jusqu’à ce que Cave se rebiffe.

Sur sa gauche, un zombie à lunettes noires distille
un drum qui enivre de sons tafias,
des oreilles sourdes et des grossiers assoiffées.



Au centre de la scène, une Mireille Mathieu plastifiée, la main sur la hanche,
s’épanche en vocalise orgasmique,
et marque le rythme, d’une lune métronome sous cellophane.
Sa bouille-à-baise n’est pas méditerranéenne mais salade-du-fruit
de l’improbable métissage d’une Coréenne pimenté,
enivrée d’un Polonais expatrié, le tout arrosée par l’Hudson River.
La chanteuse élancée est lancée et ne s’arrêtera plus.

Karen O, O comme l’eau, élément associé à la Lune, de polarité positive
puisqu’en signe du Lion. O+ donc, la receveuse universelle
d’un groupe sans gain, qui travaille pour le sale air de la peur.
(Notre première Lune Lion, une Lune carré Soleil/Uranus en Scorpion, et
sextile à un Pluton en Balance).
Une piste, un dancefloor à suivre ?

Spoiler:
 

La Grande prêtresse cathodique modulait l’intensité
de son groove, célébrant sa messe ;
lentille, accélérateur d’électron,
créatrice d’un champ électrique par son chant éclectique, une prière à tous les saints-thétiseurs.

Apparemment froide et sans émotions, résolument
simulatrice, doublure son d’un acte sexuel dont elle
ne sera pas l’actrice,
son chant lui est un-sang-diaire et d’aujourd’hui.
Michetonneuse du trépas du soir, son regard traverse l’auditoire
pour ne pas s’attacher au fond de « l’à poil ! »
que des malotrus lui lance parfois du fond de la salle.

Elle conduit, bonne chauffeuse, l’auditoire vers son terme-minus sans détours.
Faire avaloir, comme savent l’être les Lune Lions,
ce n’est pas elle le clou du spectacle :

Mais vous !




Au fond de la galerie l’homme flaire l’atmosphère, hume la tension de l’air
qui augmente trop lentement à son goût. Résolu, il entre enfin dans la lumière
qu’il aspire de toutes ses terminaisons nerveuses.
Plus rien ne peut se mettre entre lui et son festin destin.
Il ne peut contenir quelques galipettes enthousiastes.
Fauve voir comment il se chauffe et se prépare au show.
My G.o.T ! The winner is coming !



Le voilà, il tourne lentement sur lui-même,
jauge et juge le publique, sous les incantations
de la cantatrice,
actrice investigatrice de cette exhibition sans inhibition.
Au centre de la scène, il assène le premier pas d’un rituel initiatique qu’il mènera crescendo à son paroxysme.
Sauvage Chat-man, il commence la cérémonie et
invoque un esprit plus très nature :

celui de Bambi, son guide spirituel qu’il incarne en souffrant,
comme un ongle de doigt de pied dans des chaussures trop petites.
Etat d’inconscience particulièrement altéré et modifié, en trance,
il exorcise de sa dance son audience et tire maux connus et inconnus
de son publique hypnotisé. Trop sérieux pour être un simple guai-risseur
c’est un spécialiste désaffection humaine.



Il fait une pause, prend la pose, et salut les patients attablés,
C’est rasoir mais Chrome est sur un fil, entre chien et loup, gare-où tu mets les pieds.
Équilibriste au bord de l’oublie, voyager dans le monde des esprits,
c’est avoir le cul entre deux chaises, pratique pour se débarrasser d’une grosse commission,
mais il faut avoir le sens de l’équilibre et ne pas tortiller,
sous peine de finir avec une collection d’ectoplasme à faire rougir succubes,
vénérologues et mères maquerelles.

Un projecteur le cible brusquement comme un lapin au milieu de la route.



Ce n’est pas que Chrome aime être au centre de l’attention, non,
car il est naturellement un centre d’attention danger ;
mais joueur flambeur, il préfère la lumière : t’as misé ?

Il est trop tard, l’agression visuelle catalyse la venue du maléfique Thérianthrope.
L’osmose est brisée.
Il hurle vers cette lune scialytique et ne peut rejeter la maladie
dans les ténèbres d’où elle provenait.
L’homme à trop con penser, romps l’harmonie, et la nature, un jour lui présente
l’addition de ses addictions et de ses destructions.
Mal pour mâle, maux pour mots. Bambi a les dents longues.



La fureur du dragon se déchaîne, tout en chanson, le jeu de la mort s’exécute,
c’est lala-Lee digne d’un Bruce au sommet de sa gloire.
Les têtes doivent tomber.
Chrome est là pour recouvrer la dette et te retrouver où que tu sois.
Courts, courts, petit mouton, il n’y a pas d’autres issues
que de danser avec la mort.

Chat-chat-chat perché sur une pique,
Mambo sapin à la tronçonneuse,
Rumba en l’air,
Salsa du démon, ou tout simplement
Merengué givré,
Valse amusette,
une Bourré moi la gueule,
un Tango sans margarine,
un Rock me Amadeus,
un Twist deux barres coupées-et-fin,
ou un Po-go to hell,

Chrome est le partenaire qu’il vous faut.

(C’est ça d’avoir une maison III en Vierge, les récits ressemble à un catalogue
référentiel pour droguerie ou coin culture de chez Leclerc).



Ivre de sang, en extase, il exécute sa purge cathartique,
exutoire naturel à tant de déprédations humaines.
D’abord vos corps qui se séparent, tu es seule dans la lumière des phares,
tu entends à chaque fois que tu respires, comme un bout de tissus qui se déchire.
Et sa continue en gore et en gore, c’est que le début d’accord d’accord.
Tiens un Cabri parmi les moutons !!?
Y a pas de mêhêhêh qui tienne, avec les autres !



Chrome observe les corps-aux-pieds de l’endroit où il se tient et se dit,
qu’il devrait consulter un pédicure ; sans doute ses mocassins de cuir rouge tout neufs.
Une couleur extérieure, marque de fabrique d’un petit artisan
cordonnier de sa connaissance.
Gepetto LeBoudin, ancien légionnaire d’origine italienne.
Oui celui à qui l’on doit : « Tiens ! Voilà des LeBoudins! »

Les descorps sont de Roger Hard et les postumes de Donald Cardwell.

Et au vu des carcasses désarticulés qui gisent ci là autour de lui,
certaines expressions figurés, prennent alors toute leur signification :

« Avoir la tête vide », « sans queue ni tête », avoir « une tête de bite » ou
« la tête dans le cul » « les bras m’en tombent » « avoir les jambes coupés ».

Et oui comme beaucoup d’artistes, Chrome n’a plus de limites
lorsqu’il laisse sa passion l’emporter.
Il atteint les stases en peignant.




Pouding, Driping, pourring, il projette.

Il ruisselle d’exubérance. Vous l’avez compris, il peint avec coeurs.
Son petit truc à lui, utiliser toute la gamme Chromatique des rouges,
sa couleurs préférée,
comme il aime à dire en souriant timidement
comme un enfant pris en flagrant délire.

Il aurait pu faire mieux, il le savait, mais manquer de matière première dans
une salle de spectacle, comment dire, c’est vraiment la Daèch.
Il eut une petite pensée pour Marylin Manson et se dit que les Lune/Lion
aiment des si-déments les spectacles flamboyants, expressifs,
mais parfois tragiques et dramatiques, selon les aspects dynamiques
et la couleur du reste du thème forcément ;
et pour scalper la beauté, tout est raslétifs.

Karen O, chante encore avec sa voix de tête : Heads will roll
C’est le blitz...




-----------

Clarisse se retrouve seule à sa table.
Unique rescapée d’une attaque de renard dans un poulailler.
Il est vrai qu’il lui aurait été difficile de s’enfuir, courir et hurler dans les souterrains, mais ce n’est pas ce qui lui avait sauvé la vie.

Elle garde son sang froid, observe l’homme bête,
comme tous les autres sommes toutes,
s’approcher d’un pas chat-loupé,
prendre une chaise,et s’asseoir face à elle.

Ses yeux narquois n’étaient plus rouge, mais émeraude avec des éclats de chrome.

- Bonsoir Clarice…

Clarice est une habituée des frappadingue en tout genre.
C’est même son métier.
Elle avait côtoyé Hannibal, le lecteur de k7, et participé à l’arrestation
de Buffalo débile, un dangereux psychopathe qui dépeçait des femmes et
qui ne manquait pas de peaux.

Pro-fileuse, pas coton, ce n’était plus un petit chaperon rouge ;
avec son port d’âme, elle savait trouver le point faible, le talon d’Achille :
tirer sur la chevillette du criminel et sa bobinette chiera par la bouche…
comme aimait lui répéter son tonton, l’inspecteur callaghan.

Stagiaire au FBI (Farfelu et Burlesque Institution),
Clarice Shrimpy, a un pedigree de cheval de course :

Sortie major des promotions (grâce à sa longue pratique des soldes),
elle est diplômé de TulaSorbonne Université.



Citation :
- Un Dug Allemand et un Dug Argentin
Qui lui ont permis de suivre la piste sans tiré la langue, de membre de la société de Thulé ou tu l’es pas, émigrés en Amérique du sud.
Surnommée par les hommes de la Pampa : Indiana Woman, la femme qui fouette, plus vite que son ombre.
Les poulpes margoulins et les rhinocéros mafieux ont avoués avant de mourir asphyxiés :
- celui qui lui résistera n’est pas encore-nez.

- Une Licence Cat.
D’une, parce qu’il faut bien un petit remontant pour supporter toutes les conneries que je lis…
et de deux, parce qu’un chat c’est plus pratique que deux gros chiens.

- Une Maîtrise de soie.
Imbattable lorsqu’elle porte son carré Hermès à cerise.
C’est un self-control permanent,
une zen altitude au-dessus des nuages, un esprit détaché au solvant.

- Un Doctorat eschatologie es scatologie.
Il ne s’agit pas là de garder le chat à la maison,
mais d’une philosophie que l’on peut résumer ainsi :

- « Lorsque la fin du monde arrivera, on sera dans la merde… »



Versé au très chauds « Dossier X » elle était devenue l’amie Molette de l’insaisissable
agent Fox Meldor (celui qui meurt si on l’attrape).
Mais elle n’en fait pas tout un fromage,
et gagne sa vie en quête de divagation et de non sens.

-----------

- A qui ai-je l’horreur ??

- Voyons Clarice, ne fais pas l’enfant…

Professionnelle jusqu’au bout des ongles, elle écarte les doigts.

- Ho ! C’est vrai qu’il est joli ce vernis, une édition limitée,
j’ai eu raison de le prendre avec le rouge à lèvre assorti.
siffle

Clarice ne se laisse pas désarçonner par son rodéo.

- Bon, alors commençons par le rébut.
Comment vous nommez-vous ?

- Mes identités sont multiples et infinies, Clarice…

- Mais encore ???

- Il y a peu mes amis m’appelaient « Vingt-Cent Dégâs ».

- Vous voulez dire « Vincent Vega » ?

- Non, ils disent bien « Ving-Cent Dégâs ».
Il y en a même qui rajoutent « Dégâs des os ».
Mais aujourd’hui, c’est Chrome.

- ??... Et que faite-vous dans la vie … Chrome ?

- Je suis un saltimbanque, un combattant des limbes,
un technicien de sur-surface, un nettoyeur à morale.

- Un art triste, donc...
Si vous m’en disiez un petit peu plus sur vous… Chrome ?

- J’ai toujours aimé la danse et la musique.
Enfant, avec les copains de l’institution, nous avions fondé un groupe.
Il y avait deux frères, Jack et Elwood, le petit Mickael et moi-même.
On nous appelait : « Les Bouses Brosseurs ».

- Vous voulez dire Les Blues Brothers ?!




- Non, non « Les Bouses Brosseurs ».

Les « Blouses Brothers »
c’était l’équipe d’infirmiers psychiatriques qui s’occupaient de nous.

- Je vois, je vois…

- L’établissement se trouvait à la campagne,
on nous faisait travailler dans les champs.

- Et votre costume ??

- Nous n’avions que des pyjamas . pour se démarquer sur la scène,
il n’y avait pas trente-six solutions, voler les vêtements mortuaires des cadavres fraîchement enterrés dans le cimetière du coin.

Voilà pourquoi, la coupe est d’un autre temps,
chapeau, pantalon, veste, cravate, noires,
souvent trop courts.


Fiche du FBI - (Foutaise et Bordel Investigation)

Spoiler:
 

- Et Chrome, quel signification ?

- Chrome ? C’est la couleur d’une Lune Lion, brillante, inoxydable,
c’est également l’appellation d’une arme, mon 45 Smith et Wesson.
Je suis une arme, Clarice.

- Pourquoi cet hommage à Michael Jackson ??

- Mais c’est le roi du MoonWalk, Clarice.




Spoiler:
 

Clarice savait d’instinct qu’elle ne devait pas plonger dans ce regard sans fond,
noyade assurée. Troublé cependant de se trouver en eau connu, comme si
elle y avait déjà trempé les pieds…
Il y a quelque chose qui cloche.

- Mais d’où venez vous Chrome ?

L’ongle acéré de son index se pose alors sur le cou de Clarice.
Une peau opaline et délicate inconnue du soleil.
Il remonte en une douce caresse la carotide externe,
observe le sang palpiter sous la chair diaphane, fragile métronome,
traverse l’angle du menton jusqu’à la tempe,
s’arrête pour sentir le faible battement qui répond en écho
à l’accélération du coeur de Clarice.

- Ici Clarice, je viens d’ici…

- Vous voulez dire que vous êtes le fruit de mon imagination ?

- Non Clarice, je suis le gardien des lieux.

- Comment ça ?!

- J’interdis cet endroit à tous ce qui pourraient te vouloir du mal.
Je suis celui qui écoute, lorsque ton coeur hurle à l’injustice,
je fais les sales besognes, celles que tu ne peux te permettre,
je suis celui qui te laisse entrevoir d’où tu viens afin de garder foi en toi,
je sauvegarde l’équilibre.

- … ???


Dans un ultime outrage, l’index détache quelques mèches des cheveux
soigneusement tirés en arrière et les laisse pendre en bataille sur le front de Clarice, soudainement plus nue qu’au premier jour.
Alors il souffle dessus, les mèches virevoltent et
elle se sent doucement décoller dans les airs.

Un chuchotement.
- Attention, mets tes pneus neiges pour sortir, Clarice, ça glisse,
au pays du vermeil.


Le regard, ne pas le fixer.
Trop tard, elle glisse et plonge à nouveau dans l’éther.

-----------


Chrome repose son balai dans le placard, (banal pour un Mars Retro en Vierge).
Sous l’oeil moqueur de Clarisse, la fille du patron, qui derrière le comptoir
le mate l’air de rien.
Il se dirige vers l’arrière salle du « bouiboui » pour attaquer le tas de plonge
qui l’attend dans le bac ; (ça c’est Saturne/Poisson opposé à Uranus/Vierge),
pas de lave vaisselle…

Il sait bien qu’un jour, lui aussi sera une « Bête de scène »,
il s’entraîne tous les jours pour cela et se blesse constamment.
Clarisse arrive alors avec sa trousse à pharmacie pour le désinfecter à grand
coup de Mercure au Chrome (sans doute son opposition Mercure/Lune).
Tant et si bien que parfois, il en a le visage comme un cul de babouin.
Et les clients l’affirment en riant, il est plus « Chrome » que Mercure,
car il lui faut encore beaucoup de temps pour faire monter la température de la salle.

Sa Lune Lion a beau être aussi affligé qu’un aveugle espionnant des sourds muets, il sait qu’avec elle, ses nuits sont bien plus belles que vos jours.

C’est sans doute ce que tente de nous faire partager les Lune Lion ,
peu importe le niveau.

--- ( Pause VIDEO) ----



Spoiler:
 


-----------


- Navane, Navane ! NAVANE !! Alors tu t’endors ?!

Tiens ton cocktail de fruit rouge, ça va te réveiller.
Chouette le numéro du peintre ?
Quand je pense que Michael Jackson est mort…

Je reviens.




La bonne copine se lève à nouveau
et rejoins au bar du cabaret, le groupe de fille,
Sirènes en pêchent de marins envoûtés à croquer.
Sur la table, deux litchis dansent dans le verre-aquarium
au milieu du liquide rouge ;
ils la toisent d’un air narquois, spectateur de son désarroi.
Autour, les gens parlent, rient commentent le portrait de Bambi
accroché sur la scène, sous fond de musique électronique.

Un rêve, un cauchemar, ce n’était que cela…

- Houlalala, il faut que je me calme sur le chocolat et le forum d’astrologie, moi…


Ces yeux tombe alors sur une photo posée sur sa table.
Chrome, le Loup Garou.

En travers à l’encre grenat : A bientôt Clarice.

Clarice saisie la photo et observe un détail.
Sur le col de la chemise blanche, une empreinte.
La bouche est grande, les lèvres assez pulpeuses, le rouge groseille.
Comme son vernis collector…

Quelques Navâneries - Page 2 Chrome11
Revenir en haut Aller en bas

Navane

Navane

Quelques Navâneries - Page 2 Profil11
Quelques Navâneries - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Quelques Navâneries
Quelques Navâneries - Page 2 I_icon_minipost_participateDim 27 Jan 2019 - 19:12

Hé-hey,

tu avais les Crocs, homme... On sent que tu t'es fait plaisir jusqu'au bout. Et je ne pouvais que suivre avec des yeux grands ouverts sur cet univers qui est le tien sourire

Je n'ai pas trouvé ton histoire lourde à lire. Tu sais, c'est un style que j'apprécie et qui relève pour moi de la magie. Pour de vrai.
Alors oui, c'est truffé de références – t'façon y'a rien de meilleur que les truffes au choco – mais tu as bien fait de ne pas mettre un dico/lien ce qui aurait pour le coup alourdi ton texte.

J'ai beaucoup souri, évidemment. Certains passages sont tordants parce que tordus à souhait.
C'est bien parti en « live », comme promis. Et c'était bien un délire vivant, des vies danses, comme j'aime. Ça pétille de jeux de mots rigolos (ohlala!, les bouses brosseurs, entre autres bigsourire ), d'autres virevoltants, croustillants. Ça swingue de partout.
Là encore, crois-moi ou non, je savais que le « Chat-man » serait dans un de tes messages. Je l'ai capté. Ça se répétait là-haut il y a quelques jours.

Heureuse d'avoir retrouvée Clarice (qui répond désormais au nom de Shrimpy) qui avait côtoyé Hannibal dans un autre chouette délire il y a quelques temps. Une Clarice qui semble plus fébrile avec Chrome qu'avec Lecter.
J'ai beaucoup aimé ce qu'ils se sont dits.

La fin est bien ficelée, toute l'histoire est bien ficelée. Et non, je ne m'endormais pas. J'étais seulement pansive sourire

Merci infiniment pour ce riche et brillant partage, . C'était génial, comme d'hab'. J'ai adoré fleur star
Revenir en haut Aller en bas


Mû

Quelques Navâneries - Page 2 Profil11
Quelques Navâneries - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Quelques Navâneries
Quelques Navâneries - Page 2 I_icon_minipost_participateDim 24 Fév 2019 - 20:50


Spoiler:
 

-----------------------------------------------------------------------------------

« Avoir la tête à l’envers » 
----------------------
Définition  : Locution capillaire, dont l’axe visionnaire repose sur un effet papillon qui permet de voir le monde autrement.

Popul. Tout ce qui est moche devient beau, tout ce qui est con devient bon.

-----------------------------------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas

Navane

Navane

Quelques Navâneries - Page 2 Profil11
Quelques Navâneries - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Quelques Navâneries
Quelques Navâneries - Page 2 I_icon_minipost_participateLun 25 Fév 2019 - 12:32

*Éclat de rire et sourire jusque là*

Pfff, ça me touche... T'es génial bisou

C'était trop tentant de me laisser porter par l'effet (les fées?) papillon généré par tes jolis mots d'esprit star

C'est toi le visionnaire... Comment tu sais que je porte des lunettes ? doute2 bigsourire

fleur fleur fleur
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

Maldoror

Quelques Navâneries - Page 2 Profil11
Quelques Navâneries - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Quelques Navâneries
Quelques Navâneries - Page 2 I_icon_minipost_participateLun 25 Fév 2019 - 14:12

Doctorat en eschatologie es scatologie etc. lol

By bouses brothers revisited effectivement noel

Tu as de la cuite dans les idées, ( Verseau / Cancer comme Byron?), et un style fleuri et truffé de références, c'est Cthulhu ce que j'aime Wink
Revenir en haut Aller en bas


Mû

Quelques Navâneries - Page 2 Profil11
Quelques Navâneries - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Quelques Navâneries
Quelques Navâneries - Page 2 I_icon_minipost_participateJeu 28 Fév 2019 - 0:23

@ Maldoror

Le "sulfureux" Lord Byron, je crains que nous n'ayons
que ces malheureux aspects en commun,
que ce soit pour le talent littéraires et le diversité de ses goûts. fume


@ Navane

Attends, je vérifie...



-----------------------------------------------------------------------------------

« Avoir la tête à l’envers » 
----------------------
Définition  : Locution capillaire,
dont l’axe visionnaire repose sur les fées papillons
permettant de voir le monde autrement.

Popul. Tout ce qui est moche devient beau, tout ce qui est con devient bon.

-----------------------------------------------------------------------------------
applaudi
Revenir en haut Aller en bas

Navane

Navane

Quelques Navâneries - Page 2 Profil11
Quelques Navâneries - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Quelques Navâneries
Quelques Navâneries - Page 2 I_icon_minipost_participateJeu 28 Fév 2019 - 20:01

*Ahhh, la "flamme à lunettes"*

T'as clairement fait un tour dans ce monde sourire

Très bon choix, cette assise. C'est con mais j'aime bien le dossier...
À ce propos, jette un coup d’œil à la page n°1♡ du « Grand Livre des Êtres Magiques et déchirés ». Tu dois l'avoir dans ta grande bibliothèque normalement. Ils en causent, j'crois doute2

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


Mû

Quelques Navâneries - Page 2 Profil11
Quelques Navâneries - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Quelques Navâneries
Quelques Navâneries - Page 2 I_icon_minipost_participateJeu 28 Fév 2019 - 21:48

Bon, il y a passe-droit pour toi Papillon bigsourire

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

Maldoror

Quelques Navâneries - Page 2 Profil11
Quelques Navâneries - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Quelques Navâneries
Quelques Navâneries - Page 2 I_icon_minipost_participateJeu 28 Fév 2019 - 22:14

Connaissez vous la première vie de JJG?


Revenir en haut Aller en bas


Mû

Quelques Navâneries - Page 2 Profil11
Quelques Navâneries - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Quelques Navâneries
Quelques Navâneries - Page 2 I_icon_minipost_participateJeu 28 Fév 2019 - 22:24

Wouha Ton Pluton perché aime à descendre fouiller les tréfonds du net.
(le pas très net, ça je me doutais laugh )

Une découverte, jamais vu/jamais entendu bigsourire Thx.
Comme quoi certain artiste ont raison d'assumer leur patronyme sourire
Revenir en haut Aller en bas


Mû

Quelques Navâneries - Page 2 Profil11
Quelques Navâneries - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Quelques Navâneries
Quelques Navâneries - Page 2 I_icon_minipost_participateVen 1 Mar 2019 - 0:45

@ Navane

Spoiler:
 

Ha oui, "Caramel Mû" !! bigsourire
Tu m'en as scotché le dentier... boring

Serait-ce un défi ??
Fais chauffer tes ptits bras,
et commences à te battre toute seule.
J'arrive.

https://www.youtube.com/watch?v=_Twa0Js-unA
rijaune


Revenir en haut Aller en bas

Navane

Navane

Quelques Navâneries - Page 2 Profil11
Quelques Navâneries - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Quelques Navâneries
Quelques Navâneries - Page 2 I_icon_minipost_participateVen 1 Mar 2019 - 12:25

Je ne connaissais pas non plus cette chanson. Merci pour cette découverte, Maldoror smack


Hé-hey, merci smack
Contente que cette petite page t'ai plu. L'air de rien, j'essaye de dire des trucs lol
Tu as déjà l'esprit capillotracté. Inutile de t'arracher une plume d'autant qu'il suffit de suivre les chatouilles en go-élan qu'elles permettent et les retranscrire. Je ne sais pas s'il y aura d'autres envolées de ce Grand Livre. Peut-être, peut-être pas. Je verrai.
Ahh, cette chanson de JJG... C'est un de mes incontournables. Bien vu star
Regarde, lui aussi se retrouve à l'endroit du cœur lorsqu'il a la tête à l'envers. À partir de 4min06, ça décolle :

Spoiler:
 

"Caramel Mû", je savais que tu fonderais de bonheur suite à cette attaque à l'arme de caramélisation massive lol
Je regrette, ça te va à merveille. Et cette pub aussi sourire
Puisque tu as déterré la mâche de guerre, je vais mobiliser mes petits bras mais surtout toute la farce de mon esprit :

http://www.culturepub.fr/videos/crunch-cereales-culturisme/

Ah non, j'oubliai, tu as l'avantage avec tes problèmes d'audition :

http://www.culturepub.fr/videos/crunch-le-vieux-sourd/

bigsourire star
Revenir en haut Aller en bas


Mû

Quelques Navâneries - Page 2 Profil11
Quelques Navâneries - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Quelques Navâneries
Quelques Navâneries - Page 2 I_icon_minipost_participateSam 2 Mar 2019 - 1:05

Bon dans l'ordre

Je me souviens du plateau qui bascule pendant le concert,
j'étais devant la scène.

A 04mn36 de ton clip vidéo :

Spoiler:
 



Ha les vidéos,
véritable coup de Trafalgar
de la perfide Papillon.
Touché au dessous de la ligne de flottaison.
harg...

Spoiler:
 

Bon tu as gagné la première manche Papillon applaudi

Je vais être obligé d'appeler quelques copines...

Spoiler:
 

Allez, on fait la paix marguerite
sourire



Revenir en haut Aller en bas

Navane

Navane

Quelques Navâneries - Page 2 Profil11
Quelques Navâneries - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Quelques Navâneries
Quelques Navâneries - Page 2 I_icon_minipost_participateSam 2 Mar 2019 - 12:41

Caramel Mû a écrit:
Je me souviens du plateau qui bascule pendant le concert,
j'étais devant la scène.
C'est le plateau de fruit de mer d'un des musicos qui a basculé...

Je n'étais pas loin ce jour-là, ... Juste avant qu'il ne monte sur scène, il y avait eu un coup de foudre entre lui et la crevette que je suis.
Il était tombé amoureux comme on tomberait malade d'une gastro fulgurante et inopinée.
C'est ce qui arrive lorsqu'on rencontre une fi-aile. Hmm, ouais, tonton... Le truc estomaquant avec les fameux papillons dans le ventre, qui le chahutent, le petit coup de chaud et les nuits blanches qui font un affreux teint blâfard.

J'espère seulement qu'il ne m'a pas dé-mangée sur ta tête doute2
Parce que je sais ce que ça fait de recevoir sur le dessus du crâne un puissant jet de vomi tout chaud. Impressionnant ce que peut contenir le petit bidon d'un bébé rijaune


Citation :
Ha les vidéos,
véritable coup de Trafalgar
de la perfide Papillon.
Touché au dessous de la ligne de flottaison.
harg..

Je n'ai pas eu accès au 2ème spoiler. J'en ai eu le rire à rebrousse-poil, hélas.
Lorsque je le déroule, un nouvel onglet s'ouvre directement sur la page de Giphy avec celui qui gerbe.
Ce n'est pas la 1ère fois que ça me le fait. Non, pas qu'un gars soit malade d'amour, mais cette difficulté à lire le contenu de quelques spoilers. Je la contournais en passant tes messages par la fonction « citer » afin d'isoler la partie manquante. Sauf que cette fois il y a trop d'infos pour que j'y parvienne. On dirait les codes d'une arme atomique. À moins que ce ne soit les coordonnées de l'endroit où tu planques tes chocolats. Ou non!, pire, les miens hallucine
Je me demande si ça ne viendrait pas de la mise en page des liens car même certains de tes propos deviennent des liens et redirigent vers giphy.

Spoiler:
 

C'est pas bien grave puisqu'on a fait la paix sourire


Citation :
Je vais être obligé d'appeler quelques copines...
Elles on la tête dur, et surtout une arme secrète et terrible,
cela va te trouer le slip...
Tu es prévenue...

Ça ne m'a pas trouée, cette attaque de la figure de prout de ton armée. Dans un obscur réflexe défensif, j'ai serré les fesses et tout ce qu'il était possible de serrer rijaune


Citation :
Allez, on fait la paix marguerite

Oui, mon bon vieux , signons l'Amistice et faisons la Paix fleur smack
au risque que les sphincters de ta pote ne lâchent une mitraille de pets.

Et ça rime.
Pouetesse un jour,...

Revenir en haut Aller en bas

Navane

Navane

Quelques Navâneries - Page 2 Profil11
Quelques Navâneries - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Quelques Navâneries
Quelques Navâneries - Page 2 I_icon_minipost_participateSam 9 Mar 2019 - 20:07

Mercure rétro en Poisson, je recycle :


Page ∞ :
 


Page ∞1 :
 


Page ∞2 :
 
Revenir en haut Aller en bas


Mû

Quelques Navâneries - Page 2 Profil11
Quelques Navâneries - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Quelques Navâneries
Quelques Navâneries - Page 2 I_icon_minipost_participateSam 9 Mar 2019 - 23:51

Navane a écrit:
Et enfin transmettre ta perle à l'édifice.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Navane

Navane

Quelques Navâneries - Page 2 Profil11
Quelques Navâneries - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Quelques Navâneries
Quelques Navâneries - Page 2 I_icon_minipost_participateDim 10 Mar 2019 - 11:41

Ah!, encore une perle de "l"... Merci fleur sourire
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Quelques Navâneries - Page 2 Profil11
Quelques Navâneries - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Quelques Navâneries
Quelques Navâneries - Page 2 I_icon_minipost_participateMer 20 Mar 2019 - 18:54

Joyeux printemps par ici papillon

Quelques Navâneries - Page 2 310

La photographie est de Magda Wasiczek.

Une chanson qui me rappelle une de nos discussions et me fait penser à l'anecdote que tu as racontée la semaine dernière aussi fleur


Paroles:
 

https://www.youtube.com/watch?v=hm7z_NCCZWk

smack
Revenir en haut Aller en bas

Navane

Navane

Quelques Navâneries - Page 2 Profil11
Quelques Navâneries - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Quelques Navâneries
Quelques Navâneries - Page 2 I_icon_minipost_participateJeu 21 Mar 2019 - 11:36

Hey, merci pour ce souhait papillonnant de printemps, Willow smack

Qu'est-ce qu'il est beau, celui-ci. Tout en transparence et pastel. J'ai fait un tour du côté de l'univers de Magda Wasiczek... Tellement joli que j'ai enregistré quelques photos.

Cette chanson est un de mes classiques star
C'est marrant que tu me l'envoies en insistant sur le "pourquoi pas" des paroles. Très récemment, je me suis fait la réflexion que j'avais le "pourquoi pas?" facile depuis quelques temps.

Que ce printemps t'amène les pousses feuillées les mieux branchées à ton ciel intérieur :

Spoiler:
 


fleur
Revenir en haut Aller en bas

Navane

Navane

Quelques Navâneries - Page 2 Profil11
Quelques Navâneries - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Quelques Navâneries
Quelques Navâneries - Page 2 I_icon_minipost_participateVen 3 Mai 2019 - 11:12

Les dernières...


1:
 


2:
 


3:
 


4:
 


5:
 


6:
 


7:
 


8:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

Quelques Navâneries

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News



" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~
~Vidéos~
Quelques Navâneries - Page 2 Pierre12 Quelques Navâneries - Page 2 Notes-11
~Musique pour Relaxer~