Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiFAQRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion






Ciel à l'instant


Éphémérides


Position actuelle des planètes

Astrodienst

Astrocarillon
Les 4 déesses


Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteVoir ses messagesVoir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 L'affaire Benalla

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage

Electrode

avatar

MessageSujet: L'affaire Benalla
Dim 22 Juil 2018 - 12:31

Rappel du premier message :

Alexandre Benalla, né le 8 septembre 1991 (wikipédia), certes vierge comme signe astro mais pas timide...
vers un scandale d'Etat... qui va démissionner ou se faire virer ?

https://www.francetvinfo.fr/politique/emmanuel-macron/agression-d-un-manifestant-par-un-collaborateur-de-l-elysee/il-n-etait-pas-considere-comme-n-importe-qui-le-role-trouble-d-alexandre-benalla-aupres-de-la-police_2859369.html


Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage

Maldoror

avatar

MessageSujet: Re: L'affaire Benalla
Sam 4 Aoû 2018 - 16:38

" Ô femme, mammifère à chignon. On t'absout.
C'est un dieu qui par tes yeux nous triche"

Jules Laforgue

bigsourire
Revenir en haut Aller en bas

plume

avatar

MessageSujet: Re: L'affaire Benalla
Sam 4 Aoû 2018 - 17:17

Les canes boîtent après les coups des longues cannes.
Revenir en haut Aller en bas

Electrode

avatar

MessageSujet: Re: L'affaire Benalla
Sam 4 Aoû 2018 - 19:36

Le coté menteur de Benalla, ça vient de son amas en lion conjoint jupiter en 2 ?

https://www.nouvelobs.com/politique/20180724.OBS0103/cv-gonfle-et-culot-monstre-comment-alexandre-benalla-est-devenu-l-homme-du-president.html

(faut croire que qui se ressemble, s'assemble !)
Revenir en haut Aller en bas

Joc

avatar

MessageSujet: Re: L'affaire Benalla
Dim 5 Aoû 2018 - 12:48

L'année prochaine les noeuds lunaires vont transiter ses noeuds lunaires avec la conjonction saturne-pluton qui sera conjointe au noeud sud conjonction d'autant plus particulière me semble-t-il que saturne sera alors régent karmique.
Revenir en haut Aller en bas

Navane

avatar

MessageSujet: Re: L'affaire Benalla
Dim 5 Aoû 2018 - 14:01

Maldoror a écrit:
" Ô femme, mammifère à chignon. On t'absout.
C'est un dieu qui par tes yeux nous triche"

Jules Laforgue

bigsourire

Ô astres féaux, humains féroces, allons sur Terre d'un pas égal. Votre indulgence me meurtrit.
D'yeux je n'ai que pour vous. Abreuvez-vous de l'innocence et transparence que je puise en votre cœur. Elles vous en auréoleront.

Navane.

grimace
Revenir en haut Aller en bas

Baltazar

avatar

MessageSujet: Re: L'affaire Benalla
Dim 5 Aoû 2018 - 14:43

La femme tirée de la côte d'adam n'a d'égale que sa compagne d'ailleurs le firmament étoilé n'est-il pas l'oeuvre d'un être parfait. sorti
Revenir en haut Aller en bas

plume

avatar

MessageSujet: Re: L'affaire Benalla
Dim 5 Aoû 2018 - 17:59

Les premiers de cordée se tirent le chanvre.
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

avatar

MessageSujet: Re: L'affaire Benalla
Dim 5 Aoû 2018 - 18:09

Navane a écrit:
Maldoror a écrit:
" Ô femme, mammifère à chignon. On t'absout.
C'est un dieu qui par tes yeux nous triche"

Jules Laforgue

bigsourire

Ô astres féaux, humains féroces, allons sur Terre d'un pas égal. Votre indulgence me meurtrit.
D'yeux je n'ai que pour vous. Abreuvez-vous de l'innocence et transparence que je puise en votre cœur. Elles vous en auréoleront.

Navane.

grimace


"Ô femme, mammifère imparfait, console-toi
Pardi car l'homme est ton égal, misérable
A ses heures mais aussi, Ô combien admirable
Comme toi quand tu allaites ses enfants de ta soie"

Mick de la Pirandouille
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

avatar

MessageSujet: Re: L'affaire Benalla
Lun 6 Aoû 2018 - 2:26

Dernières nouvelles de l'affaire Benalla

"Reductio ad putinem
", stade ultime de la crétinerie journalistique actuelle.

En l'occurence française qui suit ses maîtres anglo-saxons comme d'hab.

Dès qu'un de ces enfoirés élyzéens fera un pet qui sentira le choux rance, l'idiot congénital indiquera le vilain Croquemitaine de Poutine.

Le brevet vient des US, c'est du solid gold easy action!



France, tu as touché le fond, ressaisis toi! bigsourire

https://www.les-crises.fr/russeurope-en-exil-laffaire-benalla-cest-la-faute-aux-russes-ou-la-derniere-excuses-des-dominants-par-jacques-sapir/



Revenir en haut Aller en bas

Cobra

avatar

MessageSujet: Re: L'affaire Benalla
Lun 6 Aoû 2018 - 3:56

lol Wouhaaa le plongeon quasi horizontal de la presse débile
Revenir en haut Aller en bas

Navane

avatar

MessageSujet: Re: L'affaire Benalla
Lun 6 Aoû 2018 - 18:44

Maldoror a écrit:

"Ô femme, mammifère imparfait, console-toi
Pardi car l'homme est ton égal, misérable
A ses heures mais aussi, Ô combien admirable
Comme toi quand tu allaites ses enfants de ta soie"

Mick de la Pirandouille

Ah, cher ami, saviez-vous que le malheur des hommes se gorgeait de miel sur les lignes de votre bouche ?
Je respire ce filet de vie, le goûte comme ces êtres égarés qui ont reposé leurs espoirs battants et funestes doutes en mon sein parfumé.

À cet instant généreux, sous le ciel enveloppant de vos mots, qu'il m'est égal d'être la maîtresse ou la proie de l'existence. Qu'importe la lumière, l'horreur et la vie, si vous en êtes le témoin.

Humble compagnon de fortune, vous êtes un homme. Un bel humain. Le saviez-vous ?

Navane, petite flamme qui fume les rimes.
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

avatar

MessageSujet: Re: L'affaire Benalla
Mar 7 Aoû 2018 - 0:26

Hors me voici donc, Madame, tout acquis à votre flamme, accourant pour venir réverbérer quelques délicats baisers à votre cou.

Si le temps n'était pas dévolu tout ici à ce cuistre en résilles, ce Benalla salope, va laver ton cul malpropre car il n'est pas propre tirelire car il n'est pas propre tirela... (merde, vla ti pas que Gilles de La tourette me reprend...)

Je ne vous dis point, Madame... Là, tout à trac, à même les genêts et la blanche ancolie, l'immortel plaisir de verser en vos chairs ces quelques soleils noirs de ma mélancolie...


Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

avatar

MessageSujet: Re: L'affaire Benalla
Mar 7 Aoû 2018 - 17:33

Pas question que tu passes à la trappe...
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

avatar

MessageSujet: Re: L'affaire Benalla
Mar 7 Aoû 2018 - 20:31

Non mais...
Revenir en haut Aller en bas

plume

avatar

MessageSujet: Re: L'affaire Benalla
Mar 7 Aoû 2018 - 20:37

Jamel Debbouze, faussaire en comédie, gonfleur de public en hilarité, soutient le premier des premiers de cordée, les montgolfières ont tout lâché.
Revenir en haut Aller en bas

lilith13

avatar

En ligne
MessageSujet: Re: L'affaire Benalla
Mar 7 Aoû 2018 - 21:18

plume a écrit:
Jamel Debbouze, faussaire en comédie, gonfleur de public en hilarité, soutient le premier des premiers de cordée, les montgolfières ont tout lâché.

Oh lui, il soutient tout ce qui est au pouvoir... meilleur pote d'Hollande et de Mohammed 6...... frappe
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

avatar

MessageSujet: Re: L'affaire Benalla
Mar 7 Aoû 2018 - 22:06

Vous savez, la lâcheté chez les gens, c'est une des facultés qui leur est le plus naturelle. C'est comme une façon de survivre à l'obstacle.

Le monde s'immobilise et s'anémie de par la lâcheté des gens. Et des "arrivés", parvenus, justement comme les Jamerde de bouse...

Allez, comme je disais, à la trappe, le mec de Trappe... bigsourire
Revenir en haut Aller en bas

Navane

avatar

MessageSujet: Re: L'affaire Benalla
Mer 8 Aoû 2018 - 22:12

J'ai associé tes derniers messages...

Maldoror a écrit:
Hors me voici donc, Madame, tout acquis à votre flamme, accourant pour venir réverbérer quelques délicats baisers à votre cou.

Si le temps n'était pas dévolu tout ici à ce cuistre en résilles, ce Benalla salope, va laver ton cul malpropre car il n'est pas propre tirelire car il n'est pas propre tirela... (merde, vla ti pas que Gilles de La tourette me reprend...)

Je ne vous dis point, Madame... Là, tout à trac, à même les genêts et la blanche ancolie, l'immortel plaisir de verser en vos chairs ces quelques soleils noirs de ma mélancolie...

[...]

Pas question que tu passes à la trappe... Non mais...

Me dérober, bel ami ? Quelle charmante naïveté d'écolier, je vous découvre...

Est-il seulement possible de se dérober à vous qui faîtes le bonheur des Dames à travers les plus belles contrées, celles que vous parcourez à chacun de vos touchers conquérants ?

Comment le pourrais-je depuis ces baisers flambants qui se sont écoulés tels une pluie de perles sur ce cou que vous avez érigé en écrin de béatitude ?

Comment m'y soustraire dès lors que le délicieux souvenir de vos tendres frôlements résonnent pour toujours à mon oreille attentive ?
Ma tête dodeline encore de ce plaisir, oh oui encore, qui s'y est pressé depuis vos lèvres aussi délicates qu'insatiables dans une langueur d'âme exquise jusqu'au scintillement éternel d'un sourire qui ravira, je vous l'assure, mon visage pour 1000 vies... Que dis-je, -- voyez comme la simple évocation du diamant brut et noir de votre soleil me rend fébrile, incline ma raison --,... Par delà le néant.
Mourir m'apparaît plus aisé que de passer à la trappe du doux piège de vos mains habiles et puissantes.

Et voilà qu'un petit homme au garde-à-vous qui tenait le diable en marche par la queue, lui léchait l'écorce dans une affligeante basse cour de la monarchiotte me prive d'un bouquet de fleurs cueillies au jardin de vos caresses et autres effeuillages.

Je les maudis pour ces mots que vous ne me dites point mais qui, dans un de ces tours incandescents dont vous avez le secret, embrasent ma petite flamme.

Je maudis cette mélancolie amère qui court sous votre petite tête d'un baiser sucré, là, au milieu de votre front.
La désacralise en redescendant vers le lobe velouté de votre oreille musicale, la mordille avec gourmandise avant d'y glisser quelques vœux sacrés.
De vos lèvres demi-closes, votre haleine haletante s'échappe déjà et rejoint la mienne. L'ébauche d'une étoile dans votre regard et ma joue s'échoue lascivement sur votre épaule si accueillante et pourtant si désabusée où je force un chemin d'un désir parsemé et partagé qui voit se dérober la dentelle de mon corsage sous vos gestes connaisseurs. Oui, vous me dérobez, très cher...

Nous commençons par nous aimer, par le faire, aimer nous le faire. De loin en loin, vous toucher le torse, le ventre, l'incendier.
Votre Gilles de la tour s'enraidit, s'élève et votre soleil noir me décroche la lune blanche sans se protéger les arrières.
Vous me faîtes fleur parmi les fleurs, un bourgeon rosé étant prêt à éclore à la face du ciel... Belle œuvre que la votre, n'est-ce pas ?

Nous suspendrons cette mélancolie, le temps d'un instant divin qui nous soulèvera, comme ces rimes que vous avez suspendues tantôt et dans lesquelles mes jupons se refusaient d'entrer avec facétie, pour vous faire l'humour, en cette chaleur étouffante.

Nos corps se mêlant, il n'y a qu'au lit que nous lui ferons la peau. À nos cœurs défendant, s'il le faut.

Ô que je les maudis, ces hommes misérables... Maudissez-les avec moi.

*Navane, la tête sous la clim'*
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

avatar

MessageSujet: Re: L'affaire Benalla
Ven 10 Aoû 2018 - 12:29

Quand vos mots si sensibles raidissent un peu ma prose
Mon Gilles de Binche s'échauffe et rue dans les brancards
L'entrelac de lumière rebondit sur ces choses
Mais aussi sur vos chairs alanguies avec art

Un ange passe, bardé de flèches, est-ce Cupidon?
Il porte la moustache mais aussi un vieux casque
Qui n'rend pas invisible comme celui de Pluton
Mon Dieu, c'est Benalla qui frotte sa matraque !

ahhhh
Revenir en haut Aller en bas

Navane

avatar

MessageSujet: Re: L'affaire Benalla
Sam 11 Aoû 2018 - 12:56

Sachez que votre prose ne souffre guère de la mienne. Je refuse de vous laisser à ces pensées, véritables morsures pour les miennes. Et que seraient ces dernières sans vous ?

Figurez-vous que vous avez même serti vos lignes d'un esprit comique si précieux et de cette flamboyance qui s'écoule de votre casque plutonien. L'enraidissement s'ensuit toujours de fluidité, pour qui sait s'abandonner au plaisir de l'instant poétique.

En ces soirs d'été où à votre bras les mardis étaient de grâce, vous avez ensemencé des minutes aussi douces que festives à mes secondes en renversant le sablier de ma vie. Un sablier devenu d'or et d'argent sous le souffle chaud de vos mots.
De quelques étoiles qui filaient à travers votre voie lactée, vous avez ébloui cette nuitée qui scellait les cieux de mon être. Mes jours vous en seront éternellement reconnaissants.
Vous avez le don de féconder la misère des hommes en contre-jour. Et tant d'autres trésors à offrir.

Oh, je vous prie, ne me redîtes point que mes yeux trichent sous mon chignon ou que je divague en d'oniriques sentiers battus... Je ne saurais l'entendre maintenant que l'intime évidence de vous avoir percé à jour bat dans mes entrailles.
Alors n'en prenez pas ombrage, ce serait faire tord à tout ce que vous êtes.

Les mots me manquent aujourd'hui. Je n'ai plus la farce d'aller plus en avant sur ces lignes. Seulement celle de retourner m'égarer au bord du monde pour échapper à la matraque de ce petit homme tout mou par tant de courbettes dorsales.

Et celle de vous remercier, il va de soi, avec le cœur et avec l'âme.

Ce fut merveilleux. Adieu, bel ami.

*Carnavane passe et puis s'en va.*

À un autre jour, Maldoror, et merci de t'être prêté au jeu. C'était génial, comme d'hab' star smack
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

avatar

MessageSujet: Re: L'affaire Benalla
Sam 11 Aoû 2018 - 14:35

Le plaisir était, vous l'avez compris, ardemment partagé

Ciao Bella, avec ou sans Benalla smack
Revenir en haut Aller en bas

christinellas

avatar

MessageSujet: Re: L'affaire Benalla
Sam 11 Aoû 2018 - 14:37

Quelle plume enchanteresse tu as, seductrice de Navane chapeau
Revenir en haut Aller en bas

Navane

avatar

MessageSujet: Re: L'affaire Benalla
Dim 12 Aoû 2018 - 11:27

Merci christinellas, contente que ça t'ai plu fleur
J'ai déjà écrit des textes un peu (beaucoup) coquins et sensuels dans mon coin ou sur le forum sans toutefois en faire partie, toujours à l'extérieur "au bord du monde".
Il y aurait bien des rectifications à apporter ici mais en fait je m'en fous. Je n'y suis arrivée que parce que je suis à l'aise créativement avec Maldoror.

À ce propos, j'ai été ravie de constater que le plutonien avait balancé aux orties son abstinence. J'ai même vu passer un poème de son propre cru pas très loin... Une "perle à l'édifice", un truc comme ça. Ah, tout revient enfin à la normale laugh


Dernière édition par Navane le Dim 12 Aoû 2018 - 12:18, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas

christinellas

avatar

MessageSujet: Re: L'affaire Benalla
Dim 12 Aoû 2018 - 11:34

Navane a écrit:
Je n'y suis arrivée que parce que je suis à l'aise créativement avec Maldoror.
Oui, vous formez un beau couple épistolaire Wink
Revenir en haut Aller en bas

Violette

avatar

MessageSujet: Re: L'affaire Benalla
Dim 12 Aoû 2018 - 11:54

...Personnellement, je préfère 1000 fois, voire plus, la "Saga de l'Eté" racontée par Maldo et Navane..... up coeur que celle édictée (?) par le titre de ce post down .......
Revenir en haut Aller en bas
 

L'affaire Benalla

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News



" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~
~Vidéos~
~Musique pour Relaxer~