Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiFAQRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion






Ciel à l'instant


Éphémérides


Position actuelle des planètes

Astrodienst

Astrocarillon
Les 4 déesses


Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteVoir ses messagesVoir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Navane, Ô navane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Maldoror

avatar

MessageSujet: Navane, Ô navane
Sam 16 Juin 2018 - 5:16

Un post "à la con" pour te dire tout ce que tout le monde pense de ta présence ici ou ailleurs, ta subtilité d'écorchée vive, entre cette artiste peintre féminine éreintée dans les bras de Riverra et d'autres pointilleuses saillies dont tu as le secret.

Tu es un beaume, un psaume, un cataplasme, une langueur de bienfaisance qui passe entre nos orbites de "jeunes" frelons égarés.

Je ne sais pas qui tu es, à quoi tu ressembles et on s'en tape. Je te sens comme une sorte de "soeur cosmique" et je suis certain qu'à tes côtés la vie doit être plus facile.

Voilà, j'ai essayé d'être sobre, alors que oui, j'ai bu comme un polonais (oui, j'ai toujours des retours de manivelle, j'aime l'excès!), merci pour ta simplicité poétique, tes jeux d'humour et d'amour que je ne sais pas toujours suivre, tellement c'est aventureux parfois d'ailleurs même si l'intention est bien là.

Tu n'es pas une fée, tu es la vénusté balancière qui nous ramène toujours , à l'idée que dans le fond, parfois, la vie vaut peut-être le coup. Sans avoir jamais l'air d'y toucher. Tu rassembles dans une volonté de "posivité" d'ensemble. En ça, pour moi, tu es "solaire"!

Je t'aime "symboliquement" pour tout ça (je ne connais rien de toi mais peu importe). Tu es la vie, redondante, antibiosphème (néologisme) et orgasmique car je pressens une sensualité démoniaque chez toi avec aux entournures ce rire dionysiaque qui pourrait être le mien.

Bises! bisou
Revenir en haut Aller en bas

Violette

avatar

MessageSujet: Re: Navane, Ô navane
Sam 16 Juin 2018 - 10:46

Sur l'air de "M'dam la Marquise" (vieille chanson) siffle

"Quand une belle "Plume" rencontre une autre belle Plume, qu'est-ce qu'ils s'racontent ? : des histoires à la... plume..." dont on se délecte up ....

Bravo à vous.... smack



Revenir en haut Aller en bas

plume

avatar

En ligne
MessageSujet: Re: Navane, Ô navane
Sam 16 Juin 2018 - 14:24

Ce dont a besoin Navane, c'est une main sous un sein et des lèvres sur l'autre, la plume caressante, elle ne fait que chatouiller.
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

avatar

MessageSujet: Re: Navane, Ô navane
Sam 16 Juin 2018 - 18:05

Parole de plume apparemment bigsourire
Revenir en haut Aller en bas

Cévennes

avatar

En ligne
MessageSujet: Re: Navane, Ô navane
Sam 16 Juin 2018 - 18:17


Revenir en haut Aller en bas

Céleste

avatar
°~ Administrateur ~°

En ligne
MessageSujet: Re: Navane, Ô navane
Dim 17 Juin 2018 - 1:36

Hooooo - hoooo - hooooo
c'est foule mignon bigsourire fleurr

---------------------------
Céleste coeur
Pour afficher une carte du ciel dans le Forum, cliquez ICI
Pour insérer une carte du ciel dans votre Profil, cliquez ICI


Dernière édition par Céleste le Dim 17 Juin 2018 - 3:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Owlferein

avatar

MessageSujet: Re: Navane, Ô navane
Dim 17 Juin 2018 - 3:05

Je ne saurais quoi dire si ce n'est que je plussoie completement...
Revenir en haut Aller en bas

Navane

avatar

MessageSujet: Re: Navane, Ô navane
Dim 17 Juin 2018 - 12:03

Heureusement que j'étais assise quand je t'ai lu (la verticalité eut-elle été possible ?), Monadoré...

Je passe toujours par une pirouette idiote pour reprendre mes esprits. Quand je suis dépassée.
Je ne m'y attendais pas. J'ai l'air toute con, je sais pas quoi dire...
Faut y aller pour rabattre le caquet d'un Mercure/Pluton carré Jupiter... Et tu y es allé avec une avalanche de douceur. Je suis touchée en plein, là, dans mon cœur en champ de coquelicots. Il a palpité si fort que j'en ai aperçu quelques étoiles. Elles avaient l'air bien contentes de ce qui se passait, les bougresses. Elles aiment bien quand je me laisse aller.
Ça a virevolté au dedans. Et là-haut depuis mes yeux balancelles, ça a débordé.

« Il a pas fait ça, il a pas écrit ça, mais il fallait pas, pourquoi? », c'est que je me suis d'abord dit... Et comme je ne réfléchis jamais très longtemps dans ce genre de situation, j'ai eu ensuite envie de te prendre dans mes bras dans un élan de spontanéité du tonnerre parce que tu m'as étreinte de toutes tes qualités d'humain, tellement humain, et couverte de mots vivants et doux. De poésie.
Et puis, te dire merci bien-sur avec le cœur et avec l'âme, et d'ajouter derrière un affectueux pfff t'es con que je ne réserve qu'aux gens que j'aime lorsque je perds mes mots pour me redonner un semblant de consistance. Te redire que tu es un amour et tout le respect, la tendresse que j'ai pour toi. Que tu es un mec bien. Tu fais partie de ces belles âmes qui m'inspirent (tu le sais). Merci d'être tout ce que tu es. Merci d'être là.

Monadoré a écrit:
Je ne sais pas qui tu es, à quoi tu ressembles et on s'en tape. Je te sens comme une sorte de "soeur cosmique" et je suis certain qu'à tes côtés la vie doit être plus facile.

C'est une magnifique place que tu me fais... Quelque chose me parle chez toi. Je pense qu'on a les mêmes délires, le goût des jeux de mots et d'esprit, une sensibilité commune, je ne sais pas.... En tout cas, je reste la version édulcorée de la famille laugh

Citation :
Voilà, j'ai essayé d'être sobre, alors que oui, j'ai bu comme un polonais (oui, j'ai toujours des retours de manivelle, j'aime l'excès!), merci pour ta simplicité poétique, tes jeux d'humour et d'amour que je ne sais pas toujours suivre, tellement c'est aventureux parfois d'ailleurs même si l'intention est bien là.

Oh tu sais, j'ai parfois du mal à me suivre moi-même bigsourire
Mais le cœur y est, toujours, je ne sais pas faire autrement, que ce soit dans les jeux d'humour et d'amour.

Quant aux excès, une Balance bancale a écrit « Comment trouver le juste milieu sans faire l'expérience de ses propres excès et extrêmes ? ».

Citation :
Tu n'es pas une fée, tu es la vénusté balancière qui nous ramène toujours , à l'idée que dans le fond, parfois, la vie vaut peut-être le coup. Sans avoir jamais l'air d'y toucher. Tu rassembles dans une volonté de "posivité" d'ensemble. En ça, pour moi, tu es "solaire"!

Dis, j'ai le droit d'être une fée de la vénusté balancière, siteuplé ? Nan mais, c'est pas facile d'être une fée. C'est le travail de toute une vie.

Ce que tu as écrit ensuite m'a bouleversé... Parce que je sais ce qu'il y a derrière pour t'avoir beaucoup lu, plutonien. Parce que ça m'a renvoyé à mes propres interrogations.
Tu y es allé du bout des mots en le balisant avec « dans le fond », « parfois », « peut-être » alors même que tu étais rond comme un coing – c'est dire que tu ne perds jamais complètement le nord face aux questions existentielles bigsourire –, mais tu y es allé quand même.

Si j'ai un quelconque fond solaire, c'est en partie grâce aux autres. Je ne fais que restituer ce qu'on m'offre.

Citation :
Je t'aime "symboliquement" pour tout ça (je ne connais rien de toi mais peu importe). Tu es la vie, redondante, antibiosphème (néologisme) et orgasmique car je pressens une sensualité démoniaque chez toi avec aux entournures ce rire dionysiaque qui pourrait être le mien.

Ahh, là, en écho au tien, j'ai pouffé de rire si fort qu'on a dû m'entendre depuis l'autre côté de la rue bigsourire
Allez, va, petit haussement d'épaules espiègle, l'air de rien Wink

Citation :
Bises! bisou

Kiss (un de mes trucs pour les gens que j'aime et dont j'abuse depuis que Prince m'a encouragé à en mettre partout dans un rêve bigsourire ), Monadoré bisou


Tata Violette, fleur smack

Tata Cévennes, ahhh le smiley papillonnant coeur smack

plume, ce dont j'ai besoin c'est de repos et de chocolat. Je crains que ce ne soit inconciliable avec ce que tu décris doute2 rijaune
Et puis, succomber aux bras d'un homme me ferait perdre le peu de chatouille créative dont je dispose. Je me contenterai donc de mon célibat bigsourire

Oui, Céleste, comme tu dis fleur star

Owlferein, merci le ninja fleur


Dernière édition par Navane le Dim 17 Juin 2018 - 13:03, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas

plume

avatar

En ligne
MessageSujet: Re: Navane, Ô navane
Dim 17 Juin 2018 - 12:10

Et pas de crème chantilly? C'est bien dommage car le chocolat fondu, c'est bouillant sur la peau.
Revenir en haut Aller en bas

Navane

avatar

MessageSujet: Re: Navane, Ô navane
Dim 17 Juin 2018 - 12:15

Démoniaque, délicieusement démoniaque. Une invitation à la gourmandise. Je ne ferai pas cet affront au chocolat... Je succomberai à lui et à la crème chantilly. Et aux fruits laugh
Revenir en haut Aller en bas

Celinesachou

avatar

En ligne
MessageSujet: Re: Navane, Ô navane
Dim 17 Juin 2018 - 13:42

C'est beau ce que vous etes... Et ce que vous donnez ici....
Un peu d'amour dans ce monde de brutes! love
Continuez svp ça me donne du beaume au cœur de vous lire... Et me conforte dans l'idée que ça existe!
Revenir en haut Aller en bas

Cobra

avatar

MessageSujet: Re: Navane, Ô navane
Dim 17 Juin 2018 - 14:52

Bon apparemment l'oppo Vénus - Mars a l'air de fonctionner ; fallait bien des pigeons pour cette expérience lol lol ................. sorti
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

avatar

MessageSujet: Re: Navane, Ô navane
Dim 17 Juin 2018 - 15:20

Rabbat-joie, voyeur non assumé, acomoclitiste, babilan de carnaval! lol ------- sorti
Revenir en haut Aller en bas

blacksnacke

avatar

MessageSujet: Re: Navane, Ô navane
Dim 17 Juin 2018 - 15:56

j'admire votre capacité à retranscrire la beauté dans vos texte de la sorte, continué a user et abusé de votre talent, c'est une chose précieuse et agréable pour tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas

Blou

avatar

En ligne
MessageSujet: Re: Navane, Ô navane
Dim 17 Juin 2018 - 17:41

ah ba tiens faudrait faire votre synastrie up chou trop chou je vous embrasse - j'ai une vénus en feu j'ai jamais su écrire une lettre d'amour je saute au cou des gens que j'aime ah ah ah c'est pas très romantique
vous avez tous les 2 une sensibilité d'écorchés vifs gros bisou

Revenir en haut Aller en bas

Poqueline

avatar

MessageSujet: Re: Navane, Ô navane
Dim 17 Juin 2018 - 18:14

... un ange passe...

je n'ose en dire plus... à l'écoute de vos coeur coeur qui sèment

envole
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

avatar

MessageSujet: Re: Navane, Ô navane
Mar 19 Juin 2018 - 22:52

Navane a écrit:
Heureusement que j'étais assise quand je t'ai lu (la verticalité eut-elle été possible ?), Monadoré...

Je passe toujours par une pirouette idiote pour reprendre mes esprits. Quand je suis dépassée.
Je ne m'y attendais pas. J'ai l'air toute con, je sais pas quoi dire...
Faut y aller pour rabattre le caquet d'un Mercure/Pluton carré Jupiter... Et tu y es allé avec une avalanche de douceur. Je suis touchée en plein, là, dans mon cœur en champ de coquelicots. Il a palpité si fort que j'en ai aperçu quelques étoiles. Elles avaient l'air bien contentes de ce qui se passait, les bougresses. Elles aiment bien quand je me laisse aller.
Ça a virevolté au dedans. Et là-haut depuis mes yeux balancelles, ça a débordé.

« Il a pas fait ça, il a pas écrit ça, mais il fallait pas, pourquoi? », c'est que je me suis d'abord dit... Et comme je ne réfléchis jamais très longtemps dans ce genre de situation, j'ai eu ensuite envie de te prendre dans mes bras dans un élan de spontanéité du tonnerre parce que tu m'as étreinte de toutes tes qualités d'humain, tellement humain, et couverte de mots vivants et doux. De poésie.
Et puis, te dire merci bien-sur avec le cœur et avec l'âme, et d'ajouter derrière un affectueux pfff t'es con que je ne réserve qu'aux gens que j'aime lorsque je perds mes mots pour me redonner un semblant de consistance. Te redire que tu es un amour et tout le respect, la tendresse que j'ai pour toi. Que tu es un mec bien. Tu fais partie de ces belles âmes qui m'inspirent (tu le sais). Merci d'être tout ce que tu es. Merci d'être là.

Monadoré a écrit:
Je ne sais pas qui tu es, à quoi tu ressembles et on s'en tape. Je te sens comme une sorte de "soeur cosmique" et je suis certain qu'à tes côtés la vie doit être plus facile.

C'est une magnifique place que tu me fais... Quelque chose me parle chez toi. Je pense qu'on a les mêmes délires, le goût des jeux de mots et d'esprit, une sensibilité commune, je ne sais pas.... En tout cas, je reste la version édulcorée de la famille laugh

Citation :
Voilà, j'ai essayé d'être sobre, alors que oui, j'ai bu comme un polonais (oui, j'ai toujours des retours de manivelle, j'aime l'excès!), merci pour ta simplicité poétique, tes jeux d'humour et d'amour que je ne sais pas toujours suivre, tellement c'est aventureux parfois d'ailleurs même si l'intention est bien là.

Oh tu sais, j'ai parfois du mal à me suivre moi-même bigsourire
Mais le cœur y est, toujours, je ne sais pas faire autrement, que ce soit dans les jeux d'humour et d'amour.

Quant aux excès, une Balance bancale a écrit « Comment trouver le juste milieu sans faire l'expérience de ses propres excès et extrêmes ? ».

Citation :
Tu n'es pas une fée, tu es la vénusté balancière qui nous ramène toujours , à l'idée que dans le fond, parfois, la vie vaut peut-être le coup. Sans avoir jamais l'air d'y toucher. Tu rassembles dans une volonté de "posivité" d'ensemble. En ça, pour moi, tu es "solaire"!

Dis, j'ai le droit d'être une fée de la vénusté balancière, siteuplé ? Nan mais, c'est pas facile d'être une fée. C'est le travail de toute une vie.

Ce que tu as écrit ensuite m'a bouleversé... Parce que je sais ce qu'il y a derrière pour t'avoir beaucoup lu, plutonien. Parce que ça m'a renvoyé à mes propres interrogations.
Tu y es allé du bout des mots en le balisant avec « dans le fond », « parfois », « peut-être » alors même que tu étais rond comme un coing – c'est dire que tu ne perds jamais complètement le nord face aux questions existentielles bigsourire –, mais tu y es allé quand même.

Si j'ai un quelconque fond solaire, c'est en partie grâce aux autres. Je ne fais que restituer ce qu'on m'offre.

Citation :
Je t'aime "symboliquement" pour tout ça (je ne connais rien de toi mais peu importe). Tu es la vie, redondante, antibiosphème (néologisme) et orgasmique car je pressens une sensualité démoniaque chez toi avec aux entournures ce rire dionysiaque qui pourrait être le mien.

Ahh, là, en écho au tien, j'ai pouffé de rire si fort qu'on a dû m'entendre depuis l'autre côté de la rue bigsourire
Allez, va, petit haussement d'épaules espiègle, l'air de rien Wink

Citation :
Bises! bisou

Kiss (un de mes trucs pour les gens que j'aime et dont j'abuse depuis que Prince m'a encouragé à en mettre partout dans un rêve bigsourire ), Monadoré bisou


Tata Violette, fleur smack

Tata Cévennes, ahhh le smiley papillonnant coeur smack

plume, ce dont j'ai besoin c'est de repos et de chocolat. Je crains que ce ne soit inconciliable avec ce que tu décris doute2 rijaune
Et puis, succomber aux bras d'un homme me ferait perdre le peu de chatouille créative dont je dispose. Je me contenterai donc de mon célibat bigsourire

Oui, Céleste, comme tu dis fleur star

Owlferein, merci le ninja fleur


chapeau smack

Il y a des choses qu'on dit dans un état second mais qu'on ne regrette pas dans un "état normal" (pour peu que ce qualificatif puisse m'être accolé car je me suis souvent senti "out of bound") hallucine saut marguerite
Revenir en haut Aller en bas

Navane

avatar

MessageSujet: Re: Navane, Ô navane
Mer 20 Juin 2018 - 10:10

Ça tombe bien, je ne regrette rien non plus sourire
Je ne regrette jamais rien de toute façon. C'est ce qui arrive quand on fait les choses à fond et plus encore. Qu'on y met du cœur, quoi.
Je ne bougerai pas une virgule dans ce que je t'ai dit. Même que je le réaffirme. Et toc !

Sur ce,... Kiss smack
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

avatar

MessageSujet: Re: Navane, Ô navane
Lun 16 Juil 2018 - 17:25

Ça pourrait peut-être faire ton bonheur... bouquet

https://www.deslettres.fr/lettre-de-frida-kahlo-a-diego-rivera-3/
Revenir en haut Aller en bas

Navane

avatar

MessageSujet: Re: Navane, Ô navane
Lun 16 Juil 2018 - 18:25

Évidemment que ça fait mon bonheur...

Je viens d'en lire quelques unes, je me délecterai de ses autres lettres tranquillement... Ah, l'estropiée, elle en avait du tempérament, quelle histoire avec Diego !
Je la redécouvre avec plaisir et encore plus impétueuse que je ne la pensais ( lol ). Une enragée et ravagée de la vie que je trouve juste bouleversante.

Merci pour ce partage, Monadoré smack
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

avatar

MessageSujet: Re: Navane, Ô navane
Lun 16 Juil 2018 - 18:49

Tu en parlais si bien... Wink
Revenir en haut Aller en bas
 

Navane, Ô navane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News



" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~
~Vidéos~
~Musique pour Relaxer~