Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiFAQRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion






Ciel à l'instant


Éphémérides


Position actuelle des planètes

Astrodienst

Astrocarillon
Les 4 déesses


Saturnien - Page 3 I_icon_minipost_participateVoir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteSaturnien - Page 3 I_icon_minipost_participateVoir ses messagesSaturnien - Page 3 I_icon_minipost_participateVoir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Saturnien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage

Hagakure


Saturnien - Page 3 Profil11
Saturnien - Page 3 Empty
MessageSujet: Saturnien
Saturnien - Page 3 I_icon_minipost_participateMer 3 Jan 2018 - 14:15

Rappel du premier message :

Albrecht Dürer :

Saturnien - Page 3 704585astro2atw01albrechtduerer4805527544

Melencolia
Saturnien - Page 3 614973Melancolia

le Chevalier, la mort et le diable
Saturnien - Page 3 1941151459674373385

Saint Jérôme dans son étude
Saturnien - Page 3 208267SaintJrmedanssacelluleDrerAlbrechtbtv1b6951259v

Apocalypse
Saturnien - Page 3 483316DrerApocalypse10
Saturnien - Page 3 249127DrerApocalypse11
Saturnien - Page 3 432464DrerApocalypse12

"Je n'aime pas entreprendre trop de choses à la fois, pour ne pas en être rebuté."

"Une peinture fait plus de bien que de tort, lorsqu'elle est bien exécutée, avec art et probité."


Goethe a écrit:
Je ne puis dire à quel point je hais nos artistes poudrés peintres de marionnettes : ils ont séduit les femmes avec leurs poses théâtrales leurs visages aux couleurs fausses et leurs vêtements bariolés. O viril Albrecht Dürer, bafoué par les ignorants, combien autrement j'admire tes traits burinés.

Gustav Friedrich Waagen a écrit:
L'admiration se change bientôt en une profonde émotion quand on songe au lieu de quelles navrantes vicissitudes une si étonnante quantité de sublimes conceptions virent le jour. Je comparerais volontiers ce grand artiste à un arbre, qui, poussant sur un sol aride, plus battu qu'il n'est fécondé par le soleil et par la pluie, ne laisse pas de triompher des éléments, grâce à sa robuste nature : sa rude écorce est hérissée de nœuds et de rugosités, mais une sève vigoureuse l'emporte et sa cime se couronne d'un riche et épais feuillage.

Auguste Rodin a écrit:
Albert Dürer, dit-on parfois, a une couleur dure et sèche. Non point. Mais c'est un Allemand ; c'est un généralisateur : ses compositions sont précises comme des constructions logiques ; ses personnages sont solides comme des types essentiels.

En général, on peut dire que, chez les artistes très réfléchis comme ceux-là [Holbein et Dürer], le dessin est particulièrement serré et la couleur est d'une rigueur qui s'impose comme la vérité des mathématiques51.

Johann Gottfried von Herder a écrit:
Parmi toutes les peintures qui se trouvent ici, celles de Dürer m'intéressent le plus; j'aurais aimé être un tel peintre. Il anéantit tout ce qui se trouve autour. Son Paul entre les apôtres, son autoportrait au-dessus de la porte ainsi que son Adam et Ève sont des figures qui demeurent gravées dans l'âme.

Philippe Melanchthon a écrit:
Ce n'est que plus tard, déjà âgé, qu'il avait commencé à observer la nature et à tenir compte de ses manifestations propres; il avait compris que c'est précisément dans cette simplicité que résidait l'honneur de l'art. Comme il n'avait pas pu tout à fait l'atteindre, il n'avait plus, disait-il, admiré ses œuvres comme auparavant, mais il était souvent déçu lorsqu'il regardait ses tableaux et pensait à leurs faiblesses.
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage

Navane

Navane

Saturnien - Page 3 Profil11
Saturnien - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Saturnien
Saturnien - Page 3 I_icon_minipost_participateDim 13 Mai 2018 - 10:33

Louis Pauwels a écrit:
"Le seul moyen de changer sa vie, ce n’est pas d’appeler l’événement extraordinaire qui modifierait l’existence, c’est que notre existence ordinaire par la conscience intériorisée, cesse d’être vécue ordinairement."


Magnifique. Je dis mille fois oui.
Un ricochet de sa conj Lune/Uranus Poisson qui est en face en MVI ?


Celles-ci aussi sont coeur :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

ileautresor

ileautresor

Saturnien - Page 3 Profil11
Saturnien - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Saturnien
Saturnien - Page 3 I_icon_minipost_participateMar 15 Mai 2018 - 23:07

Electrode a écrit:
Saturnien
Jules Renard


https://www.astrotheme.fr/astrologie/Jules_Renard

[b]“La femme est un roseau dépensant.”


Ah ah!

'je plie et ne rompt pas"...
mais "dépensant" comment? pas dé-pensant j'espère!

Revenir en haut Aller en bas

Hagakure


Saturnien - Page 3 Profil11
Saturnien - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Saturnien
Saturnien - Page 3 I_icon_minipost_participateMar 12 Mar 2019 - 11:02

Fernando Pessoa :

Saturnien - Page 3 Astrot22

"La solitude me désespère ; la compagnie des autres me pèse."

"La vie est essentiellement un état mental."

"Vivre une vie cultivée et sans passion, suffisamment lente pour être toujours au bord de l'ennui, suffisamment méditée pour n'y tomber jamais."

"Ce qui est maladif, c'est de désirer avec la même intensité le nécessaire et le désirable, et de souffrir de son manque de perfection comme on souffrirait du manque de pain. Le mal romantique, le voilà : c'est vouloir la lune tout comme s'il existait un moyen de l'obtenir."

"La fausse (vie), celle que nous vivons dans nos rapports avec les autres, qui est la pratique, l'utile, celle où l'on finit par nous mettre au cercueil."

"La littérature est la preuve que la vie ne suffit pas."

"La littérature est encore la manière la plus agréable d'ignorer la vie."

"La distinction réelle se fait entre adaptés et inadaptés : le reste est littérature."

"Comme tous les êtres doués d'une grande mobilité mentale, j'éprouve un amour organique et fatal pour la fixité. Je déteste les nouvelles habitudes et les endroits inconnus."

"Ne vous étonnez pas que je parle ainsi. Je suis naturellement poète parce que je suis la vérité qui parle par erreur, et toute ma vie, finalement, est un système spécial de morale déguisé en allégorie et illustré par des symboles"

"Accroître sa personnalité sans rien y inclure d’étranger – sans rien demander aux autres, sans jamais commander aux autres, mais en étant les autres quand on en a besoin."

"Réduire nos besoin au minimum, pour ne dépendre en rien des autres."

"Avoir besoin de dominer les autres, c’est avoir besoin des autres. Le chef est donc dépendant."

"Ne se soumettre à rien – ni homme, ni amour, ni idée ; garder cette indépendance distante consistant à ne croire ni à la vérité ni, à supposer qu’elle existe, à l’avantage de la connaître – tel est l’état dans lequel, me semble-t-il, doit s’écouler, pour elle-même, la vie intérieure et intellectuelle des hommes qui ne peuvent vivre sans penser."

"Rien ne me satisfait, rien ne me réconforte, et je suis saturé de tout – que cela ait existé ou non."

"Je ressens le temps avec une immense douleur. Quitter quelque chose me cause toujours un choc disproportionné."

"Mais les autres, qu’ont-ils de commun avec le monde que je porte en moi ?"

"Je gis la vie. Rien de moi n’interrompt absolument rien."

"Je n’ai jamais appris à exister."

"Je suis saturé de tout, et du tout de tout."

"J’ai toujours évité, avec horreur, d’être compris. Être compris c’est se prostituer."

"Je ne suis pas pessimiste, je suis triste."

"Vivre, c’est faire du crochet avec les intentions des autres."

"Dans mon cœur règne une paix angoissée, et toute ma quiétude n’est faite que de résignation."

"J’appartiens néanmoins à cette espèce d’hommes qui restent toujours en marge du milieu auquel ils appartiennent, et qui ne voient pas seulement la multitude dont ils font partie, mais également les grands espaces qui existent à côté."

"Qui donc me sauvera d’exister ? Je gis ma vie."

"En fin de compte, qui suis-je, lorsque je ne joue pas ? Un pauvre orphelin abandonné dans les rues des Sensations, grelottant de froid aux coins venteux de la Réalité, obligé de dormir sur les marches de la Tristesse et de mendier le pain de l'Imaginaire. [...] Mais le vent traîne dans les rues, les feuilles tombent sur le trottoir... Je lève les yeux et je vois les étoiles, qui n'ont aucun sens... Et au milieu de tout cela il ne reste que moi, pauvre enfant abandonné, dont aucun Amour n'a voulu pour fils adoptif, ni aucune Amitié pour compagnon de jeu. Et je contemple avec dégoût, à travers les grilles qui masquent les fenêtres de l'arrière-boutique, les ordures de tout un chacun qui s'entassent, sous la pluie, dans cette cour minable qu'est ma vie."

"Tout me fatigue, et même ce qui ne me fatigue pas. Être joyeux, pour moi, est aussi douloureux que la douleur."

"Entre la vie et moi, une vitre mince. J'ai beau voir et comprendre la vie très clairement, je ne peux la toucher."

"Ma vie entière se passe comme si on m'en rouait de coups."

"La longue rue, animée d'animaux humains, est une sorte d'enseigne couchée à l'horizontale, où les lettres seraient mobiles et n'auraient aucun sens."

"Le dégoût insupportable de tous ces visages, rendus stupides par l’intelligence comme par l’absence d’intelligence, et grotesques, à donner la nausée, à force d’être heureux ou malheureux, horribles simplement parce qu’ils existent — cette marée à part de choses vivantes, auxquelles je demeure étranger…"

"Extérioriser nos émotions, c’est bien plus nous convaincre que nous les éprouvons que les éprouver réellement."

"Nous sommes ceux que nous ne sommes pas, la vie est brève et triste."

"L’intensité des sensations a toujours été plus faible, chez moi, que l’intensité de la conscience que j’en avais. J’ai toujours souffert davantage de ma conscience de la douleur que de la souffrance même dont j’avais conscience."

"Bienheureux, ceux qui ne confient leur vie à personne."

"Tout rapprochement est un conflit. L'Autre est toujours un obstacle pour celui qui cherche."

"Ma vie tout entière se résume à une bataille perdue sur une carte."

"A l’heure actuelle, le monde appartient aux imbéciles, aux agités et aux sans-cœur. On s’assure aujourd’hui le droit de vivre et de réussir par les mêmes moyens pratiquement, que ceux qui vous assurent le droit d’être interné dans un asile : l’incapacité de penser, l’amoralité et la surexcitation."

"J'ai mis toute mon âme pour faire ce livre, mais ce n'est pas à lui que je pensais alors : je pensais seulement à moi, qui ne suis que tristesse, et à toi, qui n'est personne."

Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

Maldoror

Saturnien - Page 3 Profil11
Saturnien - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Saturnien
Saturnien - Page 3 I_icon_minipost_participateMar 12 Mar 2019 - 15:24

Lui, c'est particulièrement puissant.
Je pense que son "livre de l'intranquilité" est de la trempe de "de l'inconvénient d'être né" de Cioran, voire de "Ainsi parlait Zarouthoustra de Nietzsche et même du voyage au bout de la nuit de Céline. Une lumière poétique et fragile qui fore et fouille la nuit humaine avec une profondeur sans concession.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Saturnien - Page 3 Profil11
Saturnien - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Saturnien
Saturnien - Page 3 I_icon_minipost_participateMar 12 Mar 2019 - 16:50

J'aime tellement Pessoa et le Livre de l'Intranquillité.
Ce passage en particulier que je pourrais passer ma vie à me réciter sans jamais me lasser :

" Et au fond de moi, c'est comme si l'enfer lui même éclatait de rire, sans offrir au moins l'humanité de quelques diables s'esclaffant, mais seulement la folie croassante de l'univers mort, le cadavre tournoyant de l'espace physique, les confins noirs de tous les mondes flottant au vent, bord informe, anachronique, sans nul Dieu qui l'ait créé, absent de lui-même et tournant dans les ténèbres des ténèbres, impossible, unique, tout. "
Revenir en haut Aller en bas

Navane

Navane

Saturnien - Page 3 Profil11
Saturnien - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Saturnien
Saturnien - Page 3 I_icon_minipost_participateMar 12 Mar 2019 - 20:25

J'ai pensé à toi Willow lorsque j'ai vu que Pessoa était à l'honneur aujourd'hui sourire
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Saturnien - Page 3 Profil11
Saturnien - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Saturnien
Saturnien - Page 3 I_icon_minipost_participateMar 12 Mar 2019 - 20:34

Navane a écrit:
J'ai pensé à toi Willow lorsque j'ai vu que Pessoa était à l'honneur aujourd'hui sourire

smack
Je pense à lilith13 aussi, qui l'apprécie beaucoup. J'espère qu'elle va bien.
Pessoa avait un maitre d'ascendant en exil en maison 12, carré mercure, le voyageur sédentaire, qui a voyagé en lui-même plus profondément que n'importe qui d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
 

Saturnien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News



" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~
~Vidéos~
Saturnien - Page 3 Pierre12 Saturnien - Page 3 Notes-11
~Musique pour Relaxer~