Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion




Ciel à l'instant


Astrodienst

Astrocarillon
Les 4 déesses


Le Deal du moment :
Black Friday ASOS : jusqu’à -70% ...
Voir le deal

chiron - Chiron le Didactique I_icon11Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visitechiron - Chiron le Didactique I_icon11Voir ses messageschiron - Chiron le Didactique I_icon11Voir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Chiron le Didactique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité

chiron - Chiron le Didactique Profil11
chiron - Chiron le Didactique Empty
MessageSujet: Chiron le Didactique
chiron - Chiron le Didactique I_icon_minipost_participateJeu 2 Mar 2017 - 11:16

Ceci est une réflexion didactique…Pour avoir un peu « creusé » sur Chiron, le centaure est plus encore qu’un guérisseur, c’est un enseignant qui appris aux hommes l’art des ruches, à confectionner des fromages, la maitrise de la culture des oliviers. Bref une énergie qui amène plein de bienfaits aux hommes à la manière de Prométhée qui vola le feu aux dieux pour justement en faire cadeaux aux hommes.
Chiron et Prométhée sont deux symboles intimement liés puisqu’après avoir reçu la blessure (causée par un stupide accident) le centaure transmis son immortalité à Prométhée justement.
De là cette réflexion…Pour ceux qui ont une connaissance plus pertinente que la mienne de Chiron et au vu des thèmes astrologique observés, auriez-vous découvert un point, justement en face de Chiron (projeté comme l’axe des Nœuds lunaires) qui signe ce point que l’on pourrait appeler Prométhée ?
Un point qui serait la part d’immortalité ( pris au sens symbolique) mais surtout la part de guérison et qui indique le sens de l’échange. Puisque pour cesser de souffrir, Chiron doit faire un échange. Nous serions donc en présence d’une articulation type nodale qui ouvrirait la porte de la guérison…
Même si les auteurs place Chiron en domicile en vierge ( à cause de ses qualités de guérisseur) je lui trouve énormément d’affinité en sagittaire ( l’enseignant bienveillant, le « Maitre d’école » qui enseigna aux dieux et aux immortels.) Je le verrais bien en Trône, voire en exaltation dans ce signe…
Chiron le didactique signe également les autodidactes, les enseigneurs, ceux qui apportent un savoir authentique…Il y a une authenticité dans Chiron ….
Place à vos avis, la réflexion est ouverte…
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

chiron - Chiron le Didactique Profil11
chiron - Chiron le Didactique Empty
MessageSujet: Re: Chiron le Didactique
chiron - Chiron le Didactique I_icon_minipost_participateJeu 2 Mar 2017 - 11:35

Hakuna, avez-vous lu l'ouvrage de Catherine Castanier sur "Chiron et l'Axe des portes" ? ....Petite mine d'or de découverte (s) sur soi, une recherche sur notre authenticité, comme vous le dites ? pour moi : oui.
Il me semble d'ailleurs me souvenir que Catherine associait symboliquement Chiron au signe du sagittaire, est-ce en relation avec l'ascendant sagittaire de la carte de la découverte de Chiron le 1/11/1977 ?
Quant au point qui se trouve en face : je ne vois pas, car je tiens compte essentiellement du maitre du signe et bien évidemment la maison, comme je l'explique dans un autre post sur chiron.....
voilà pour un début......
Revenir en haut Aller en bas

Owlferein

Owlferein

chiron - Chiron le Didactique Profil11
chiron - Chiron le Didactique Empty
MessageSujet: Re: Chiron le Didactique
chiron - Chiron le Didactique I_icon_minipost_participateJeu 2 Mar 2017 - 12:07

Hé bien, d'après Wikipedia justement le sagittaire est censée représenter Chiron. C'est Zeus qui fit de lui une constellation après lui avoir ôté la vie, Chiron souffrant beaucoup trop de sa blessure lui avait supplié de le rendre mortel.

L'article complet ici

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

chiron - Chiron le Didactique Profil11
chiron - Chiron le Didactique Empty
MessageSujet: Re: Chiron le Didactique
chiron - Chiron le Didactique I_icon_minipost_participateJeu 2 Mar 2017 - 12:11

Ce qui semble confirmer ce que j'ai écrit plus haut....
De toute façon, lorsque l'on "s'intéresse" de très près à cet astéroïde, on se rend compte au fil du travail que l'on effectue...que l'on se "rapproche" vraiment du sagittaire.....(logique, en somme)....
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

chiron - Chiron le Didactique Profil11
chiron - Chiron le Didactique Empty
MessageSujet: Re: Chiron le Didactique
chiron - Chiron le Didactique I_icon_minipost_participateJeu 2 Mar 2017 - 12:19

J'ai trouvé ce texte qui m'a beaucoup parlé :

http://gersterevelyne.unblog.fr/2011/10/24/chiron-ou-lame-blessee/


CHIRON OU L’AME BLESSEE

PAR EVELYNE GERSTER


CHIRON OU L'AME BLESSEE dans les Articles chiron10

« L’homme possède une fâcheuse tendance

à nier sa composante animale, qui dès lors,

se rappellera à lui par de violentes réactions

de l’ombre »

Jacques de la Rochetterie



I – INTRODUCTION



Au temps d’Homère, les dieux représentaient les images extérieures de nos représentations intérieures. L’astrologue redonne force et vigueur à ce monde symbolique pour nous révéler nos problématiques intérieures et nous aider à les comprendre.

Le récit mythologique peut nous aider, comme il l’a déjà fait pour les autres planètes du zodiaque, à mettre en lumière la symbolique portée par l’astéroïde dénommé CHIRON.

Pourquoi l’astronome qui l’a découvert en 1977 lui a t-il donné ce nom ? Comme pour moi le hasard n’existe pas, je me suis demandé quel message, quel symbole se cachait derrière ce choix ?


Autre information importante : l’astronomie nous apprend que, selon toute vraisemblance, cet astéroïde viendrait d’une autre galaxie pour faire un bref séjour dans la nôtre avant de s’en retourner chez lui. -Des vacances en quelque sorte !-

Mais il serait étonnant que le but poursuivi soit de goûter aux plaisirs de notre monde. IL vient certainement pour nous enseigner quelque chose d’essentiel.



Le but de cette trop brève étude est de montrer que l’interprétation de Chiron dans un thème parle en chacun de nous des tribulations de l’âme et met l’accent sur les difficultés qu’éprouve l’esprit à surmonter les pièges tendus par nos aspirations matérialistes.


Avant de rentrer dans le vif du sujet, une dernière précaution pour ceux qui seraient trahis par leur mémoire ; voilà ce que dit le Petit Robert de CHIRON :



« Chiron fils de CHRONOS se distingue de ses semblables

brutaux et incultes, par sa bonté et sa sagesse. Apollon

et Artémis lui enseignent l’art de la médecine et de la chasse

puis il est lui même l’éducateur d’Asclépios, d’Achille, d’Héraclès,

de Jason et d’autres héros. Blessé accidentellement par Héraclès

et souffrant atrocement il accepte de mourir à la place de

Prométhée lui cédant ainsi son immortalité.


II – L’ARCHETYPE AU SERVICE DE LA COLLECTIVITE


Pourquoi avoir privilégié ce centaure plutôt qu’une autre figure de la mythologie grecque ? Que porte t-il en lui d’archétypal qui a poussé une collectivité à le reconnaître ? Voilà la question qui s’impose à moi.



Il n’y a pas de mythe plus explicite que celui de Chiron pour nous parler du conflit profond qui existe en chacun de nous entre l’instinct et la raison.

Je souhaite vous démontrer que toute la contradiction de ce centaure bien aimé est contenue dans sa qualité de guérisseur du corps. Au point de susciter un débat passionnant et passionné parmi les astrologues.


Chiron a été initié à l’art de guérir par Apollon, divinité suprême de la médecine, en ce sens qu’il symbolise le principe de toute guérison, car il préside à l’harmonie de l’âme. Edith Hamilton dans son ouvrage « la mythologie » nous dit d’Apollon :

« Il est le Musicien qui charme l’Olympe quand il joue de sa lyre dorée, il est le Seigneur à l’arc d’argent, le Dieu-Archer, le Guérisseur aussi, qui le premier apprit aux hommes l’art de la médecine … Il était surtout le Dieu de la Lumière, celui en qui nulle ombre ne demeure… »


Chaque Dieu de l’olympe représente un principe ; ils ne sont pas interchangeables, On ne peut pas aujourd’hui attribuer à Chiron ce qui appartient à Apollon. « Celui en qui nulle ombre ne demeure » c’est Apollon. L’ombre de Chiron plane, traverse notre galaxie, et s’adresse à nous. C’est l’ombre de Chiron qui a retenu toute mon attention.



Je m’explique. Contrairement aux autres centaures, notre ami Chiron a nié sa partie animale, bestiale, instinctive.

Il n’est pas question de remettre en cause la nature dite « bonne et sage » de ce centaure, ni son statut d’enseignant (il est souvent cité dans les récits de la mythologie grecque pour avoir été l’éducateur de nombreux héros de la mythologie), mais en privilégiant la raison et l’intellect, Chiron pensait pouvoir tenir à l’écart les pulsions inhérentes à sa nature de centaure. Or il n’a fait que rompre avec son unité. Pour lui l’ombre demeure.

Ce mythe nous aide à percevoir une dimension de la réalité humaine. Il nous parle de notre conflit intérieur, profond, entre instinct et raison. Il nous parle de notre propre évolution.

Si Chiron apparaît dès aujourd’hui c’est que nous sommes prêts, me semble t-il, à en découvrir et à en comprendre toutes les facettes, et pour cela le mot clef qui caractérise le mieux Chiron est CONFRONTATION.


III – ET L’OMBRE APPARAIT

Car peut-on, toute sa vie, nier une partie de soi sans que jamais elle ne se réveille ?

Sujet capital et à double tranchant. Si l’instinct domine, on se trouve plongé dans un monde archaïque, animal, pulsionnel, monde de violence à l’image de celui des centaures, « frères » de Chiron.


Si au contraire, on privilégie la raison au détriment de l’instinct, si on refoule la pulsion (inhérente à l’instinct) alors la projection est inévitable. Ce qui a été refoulé (ou nié) va ressurgir et se manifester par l’extérieur, par le truchement d’un autre ou d’une collectivité.


Mais surtout, si l’on nie une partie de soi, si on refuse de la reconnaître comme faisant partie de soi, alors notre unité sera rompue. Et sans l’unité, sans la résolution des contraires, rien ne peut être accompli.

(Unité dont le plus bel exemple reste la naissance d’un enfant, fruit de l’union d’un homme et d’une femme)



Or Chiron va mettre l’accent sur le corps en devenant son guérisseur, et par la même il nie l’esprit.

Paul DIEL dans son livre sur le symbolisme de la mythologie grecque, développe admirablement la problématique chironienne :

« Chiron devient l’indice de banalité, en ce sens que banalité veut dire l’oubli des besoins de l’âme pour ne s’occuper que du corps, de l’exaltation des désirs charnels »


Celui en qui nulle ombre ne demeure c’est Apollon. Chez Chiron l’ombre demeure et grandit à force d’être niée.

Un symbole, comme chacun sait, comporte une clef pour nous aider à comprendre et à réparer. Chiron en tant que symbole s’adresse à nous aujourd’hui pour nous prévenir, que l’humanité, suivant son exemple, a choisi de privilégier l’intellect banalisé (et donc l’exaltation des désirs charnels) ne parlant plus que d’argent, de pouvoir, de domination, et mettant l’accent sur l’avoir et sur le corps. Notre monde a délibérément choisi de tourner le dos à l’esprit et à l’âme.

On voit bien à quel point le corps est survalorisé. Il devient un symbole de toute puissance et la course à la jeunesse éternelle est lancée, aidée par les progrès de la médecine.

Cela ne vous rappelle t-il pas Faust, qui a vendu son âme pour retrouver la jeunesse ?


L’humanité a choisi de nier son être spirituel. L’accent est mis sur un matérialisme forcené. La course folle à toujours plus de pouvoir, toujours plus de possessions, pousse certains êtres et même certaines nations à un surendettement mortel.

Certains scientifiques dans le domaine médical, sans trop se soucier d’éthique, poussent la recherche médicale comme le clonage, l’acharnement thérapeutique etc.

et cela bien souvent au mépris de la souffrance de l’âme. Jusqu’où iront-ils ?



L’argent devient notre TOTEM.

Peut-être pensez-vous que je m’éloigne du propos, de Chiron ?

Chiron s’est coupé d’une partie de lui. Sa peur de retomber dans les affres de la violence, du non contrôle, lui a fait perdre le sens de la complétude.

Nous autres êtres humains, en privilégiant l’exaltation des désirs charnels, nous nous sommes coupés également du sens de la complétude. Le progrès ne sert pas à aider notre prochain, il sert à accumuler plus de biens, plus de pouvoir. Tout ça par peur, par un sentiment violent de vide intérieur.

Le développement des facultés intellectuelles et rationnelles a été une étape nécessaire pour l’évolution de l’âme humaine, mais une survalorisation aujourd’hui met en danger l’humanité entière. Parce qu’elle est coupée d’une partie d’elle même, parce qu’il n’y a plus d’idéal à atteindre, l’homme aujourd’hui est vide et futile.



Chiron nous met en garde contre les dangers de ne pas reconnaître en nous cette partie animale, instinctive. Et penser qu’on peut contenir cette force à l’intérieur de nous est simplement navrant.

Je sais qu’il est très difficile d’admettre la théorie Jungienne au sujet de l’ombre, tant au niveau personnel que collectif.

Le problème est que si nous ne reconnaissons pas nos démons intérieurs, c’est à dire ce que nous refusons de reconnaître comme faisant partie de nous, l’ombre se manifestera par l’extérieur avec plus de violence encore.

Ne s’était-elle pas déjà présentée sous le masque d’Hitler et sous celui de Staline par exemple ?


IV – LE COMBAT INTERIEUR

L’ombre grandit si on ne veut pas l’affronter. C’est ce qui s’est passé pour Chiron. Le combat qu’il va mener contre les autres centaures, représente cet affrontement longtemps refoulé. Ce combat symbolise sa lutte intérieure. Ses démons se manifestent à l’extérieur sous les traits de ses semblables brutaux.

Le combat signifie bien la confrontation inéluctable avec cette partie de lui qu’il a niée et rejetée. L’heure était venue pour lui de comprendre, d’accepter et de se libérer.



C’est au cours de ce combat qu’il mène au côté d’Héraclès, qu’il sera accidentellement blessé au pied par une flèche du héros.

C’est étonnant comme les symboles parlent d’eux-mêmes :

La flèche symbole de l’esprit atteint le pied symbole de l’âme. La Blessure incurable, c’est l’âme souffrante. Sa nature divine ne suffit pas à remédier à sa douleur.

Si l’être n’est pas relié à sa totalité, il souffre, torturé à jamais.

La symbolique utilisée met l’accent sur notre propre souffrance. Qu’en est-il aujourd’hui de l’âme d’un individu, de l’âme d’un peuple ?


C’est en offrant son immortalité à Prométhée que Chiron mettra fin à ses souffrances.


Rappelons que le mythe de Prométhée raconte l’histoire de l’éveil de la conscience. Traverser un tel mythe me parait d’une importance capitale, et nous délivre un dernier message.

Prométhée, celui qui a dérobé aux Dieux le feu (symbole de l’esprit) sera très sévèrement puni par Zeus, qui l’enchaînera à un rocher. Héraclès libérera Prométhée de ses souffrances éternelles en tuant (par une de ses flèches, symbole de l’esprit illuminateur) l’aigle qui dévorait son foie (symbole de culpabilité) tous les jours reconstitué.

Paul DIEL nous dit à ce propos : « L’échange d’immortalité peut s’expliquer ainsi, que l’intellect en soi n’est rien, na pas d’existence durable. Réuni à l’esprit il est une instance de nature spirituelle, une forme évolutive ; banalisé il n’est qu’imagination… Lorsque Chiron meurt alors l’intellect libéré de son enchaînement, récupère l’énergie évolutive. ».



La mort du centaure permet le triomphe de l’esprit qui peut se tourner

vers l’être et non plus vers le pouvoir.


Chiron c’est la difficulté que l’on a à intégrer, qu’au delà de la forme, du physique existent l’âme et l’esprit.

Chiron est arrivé pour essayer d’éveiller les consciences, ouvrir cette porte invisible de la responsabilité personnelle.

Il faut le considérer comme un symbole de cette part de nous-même que l’on doit apprendre à reconnaître et à accepter. C’est un moyen et non une fin en soi. Il est un miroir de nous-mêmes.


Mais le combat promet d’être rude. D’autant plus rude qu’il est abstrait parce que cette fameuse nature dite « bonne et sage » nous empêche de voir où nous nous coupons d’une partie de soi essentielle à notre évolution.



V – QUELQUES PISTES D’INTERPRETATION

Dans le thème natal, la position de Chiron en maison indique le lieu ou l’âme souffre. C’est le lieu ou un combat intérieur est mené.

Par exemple le combat que mène Chiron en maison un est un combat contre la « persona » (c’est l’attitude du sujet en relation avec son entourage). L’être, dans un premier temps, peut avoir du mal à accepter son incarnation. C’est une blessure d’amour propre, il lui faut tout d’abord accepter qui il est avant d’aborder sa phase de transformation. Cela peut être une douleur narcissique tellement forte, qu’elle l’empêche d’évoluer et de devenir.

Autre exemple, en maison deux, le combat que mène Chiron ici est d’accepter que nos possessions ne sont qu’illusoires, factices, et que le vrai bien est à l’intérieur de soi.

Dans un premier temps, l’être pourrait nier ce besoin de sécurité, la blessure pourrait se manifester en perdant une forme de sécurité matérielle, pour ensuite comprendre que sa richesse est intérieure.


A ce stade de mes recherches, le transit de Chiron me parait très parlant, c’est une confrontation, une mise en lumière de nos démons antérieurs, au travers des planètes et points transités.


Que nous dit la Numérologie ?

Une dernière information liée à sa situation astronomique. Son cycle orbital est approximativement de 50 ans, on peut y voir un multiple de 7 soit 7 X 7 = 49


« La leçon principale signalée par le chiffre 7, (d’après Michel OFFRIAT), en nécessité consiste dans l’apprentissage de la recherche de la paix intérieur, de la paix de l’esprit qui vient par la compréhension de son être profond ».


Et donc toute la symbolique de ce cher Chiron est contenue dans « la compréhension de son être profond ».


L’étude personnalisée du thème de Chiron, qui va suivre, va nous aider à comprendre cette dualité et la complexité de notre nature.


THEME DE CHIRON établit lors de sa découverte


SOLEIL EN SCORPION ASCENDANT SAGITTAIRE


Faire le thème d’un astre ou d’un astéroïde -pratique courante- peut paraître hardi mais l’astrologue ne recule devant aucune audace et ce que nous révèle cet exercice lui donne raison.



Comment cela marche t-il ? Cette question continue de nous titiller mais laissons là de côté pour l’instant, et contentons nous de constater que ça marche. Les voies de DIEU sont impénétrables.

Essayons de cerner ce que nous pouvons tirer de juteux du thème de ce cher CHIRON.


En abordant le thème de l’astéroïde CHIRON (établi lors de sa découverte en 1977), le premier sujet d’étonnement est que l’Ascendant de Chiron se trouve en Sagittaire, signe symbolisé par l’homme-cheval. Or Chiron justement est un centaure, mi-homme, mi-cheval. Simple coïncidence ou marque certaine de l’adéquation de l’astrologie avec la mythologie ?

Quand on sait que l’ascendant révèle la façon dont on s’incarne, qu’il nous dit comment les autres nous perçoivent, pencher pour la seconde hypothèse semble aller de soi.
Nous avons vu que l’Ascendant Sagittaire est symbolisé par l’homme-animal ; soulignons encore que le Sagittaire est un signe de feu, et voilà Chiron qui apparaît soudainement, tout fougueux, imprévisible, dans notre ciel.

Le Sagittaire est une invitation au voyage, à un voyage vers des horizons lointains, inconnus.

Il est convivial et chaleureux et sa présence est rassurante.

Ce centaure n’a t-il pas été l’éducateur de nombreux héros de la mythologie ? On lui faisait confiance parce qu’il portait en lui cette force tranquille.


Si l’on veut creuser ce premier aspect de sa personnalité, il faut parler du Maître d’Ascendant : JUPITER.

Et là, autre source d’étonnement : si on étudie séparément la symbolique de chaque élément lié à JUPITER, on se retrouve plongé indubitablement dans le mythe.

- Le jupitérien est épanoui, heureux, ouvert, plein de bonté et attire la sympathie. C’est le philanthrope. Il est convivial (Ne dit on pas la même chose de Chiron ?)

- Par sa conjonction à la lune, on va ajouter à ce portrait : sécurisant, protecteur etc., le tout dans le signe du cancer (signe où la lune est en domicile et Jupiter en exaltation) : on sait que Chiron va protéger, éduquer ses élèves dans sa grotte du Mont Pélion -la grotte étant un archétype de la matrice maternelle-

- Et enfin sachant que Chiron est ouvert aux autres, qu’il a besoin des autres, on ne sera pas étonné de constater que c’est révélateur d’un Maître d’Ascendant en maison VII.

On peut clore la présentation extérieure de ce centaure. L’adéquation que j’évoquais entre astrologie et mythologie se confirme.

Ce qui va devenir plus intéressant encore, c’est de fouiller et d’élaborer petit à petit, par l’étude approfondie du thème, le message qu’il est venu nous délivrer.

D’ores et déjà, un fait important se dégage à la lumière du signe du Cancer. Celui-ci dans son versant négatif, a un côté surprotecteur, qui empêche l’enfant de grandir, de se développer, de devenir un moi séparé (c’est l’étape du Lion qui accomplit cette mission).

Si on pousse plus loin le raisonnement, Chiron s’est trouvé enfermé dans ce monde, n’évoluant plus. Il s’est mis à l’écart de ses semblables qu’il ne reconnaissait plus.

Chiron s’est donc mis à l’écart des autres. Il reste bloqué dans sa persona de « bon et sage centaure » et la Lune Noire en maison VI lui permet de réparer sa propre blessure en soignant les autres -il est le guérisseur du corps-.

Chiron bien qu’il ait pu maîtriser sa nature primitive, instinctive, bestiale, contrairement aux autres centaures, il n’en demeure pas moins qu’elle reste présente au fond de lui. Maîtriser sa nature ne veut pas dire qu’elle n’existe plus, mais qu’elle est refoulée. Notons que la Maison IV du thème, traditionnellement attachée aux racines, au passé, à la famille, à l’enfance est dans le signe du BELIER, signe de l’instinct, de la pulsion, du combat. Incroyable ! Ses racines sont bel et bien de nature animale, il ne peut le nier. Sachant que la présence du Noeud Sud dans cette maison nous indique ce que l’on doit d’abord intégrer pour pouvoir lâcher et passer à l’étape suivante, Chiron a bien essayé de combattre ses racines, mais en les niant.


Son destin est signifié dans un premier temps par la symbolique du symbole SABIAN de Chiron dans le thème à savoir 3 ° 04 dans le signe du Taureau :

« Le pot d’or au pied de l’arc en ciel. … La richesse que procure la réunion des natures célestes et terrestres »

chiron - Chiron le Didactique Rubens10

Et l’opposition entre Chiron et le Soleil met bien cette image en valeur, Chiron en Taureau étant lié à la nature terrestre et le Soleil à la nature céleste. Il y a un compromis à faire dans cette opposition, il faut puiser dans ses racines, les reconnaître (sens de Chiron en maison dans un thème) pour enfin exprimer sa particularité, c’est à dire cette capacité à s’identifier à l’autre pour se libérer des limites du moi (Soleil Scorpion).


La dominante du thème nous montre que la quête de ce héros est de procéder à une transmutation de son être.

Ce thème met l’accent sur la régénération, la transmutation, la renaissance, les signes en sont :

- la présence de la planète Pluton angulaire au Milieu du ciel (je place Pluton comme maître du Scorpion),

- le signe du Scorpion largement valorisé par la présence des planètes SOLEIL URANUS et MERCURE,

- la maison VIII occupée par les planètes Mars et Saturne.



Cet accent PLUTONIEN nous parle d’évolution, de transformation, de forces pulsionnelles qui remontent (Pluton X)



L’énergie SCORPION pousse à une évolution en profondeur. La présence du Soleil nous dit que sa motivation, son énergie est de s’identifier à l’autre pour se libérer des limites du moi.

Il n’est pas surprenant que le Soleil de Chiron soit conjoint à Uranus, aspect redondant de sa capacité à se distancer du moi solaire, et à sortir de ses limites. Ce qu’il a fait en offrant son immortalité à PROMETHEE, pour mettre fin à ses souffrances.







Avec Chiron vous devez plonger, vous immerger dans les profondeurs de votre être, vous devez rencontrer l’autre à l’intérieur de vous, le reconnaître et l’accepter, c’est à cette seule condition que vous pourrez vous libérer de ce qui entrave votre destin. C’est l’effet miroir, c’est aller à la rencontre d’un autre différent de soi. Alors s’ouvrira pour vous le portail de l’infini, de l’immortalité.


Evelyne GERSTER

astrologue
Revenir en haut Aller en bas

Coquelicot57

Coquelicot57

chiron - Chiron le Didactique Profil11
chiron - Chiron le Didactique Empty
MessageSujet: Re: Chiron le Didactique
chiron - Chiron le Didactique I_icon_minipost_participateJeu 2 Mar 2017 - 12:52

Bonjour sourire

Un autre Lien sur Chiron
https://books.google.fr/books?isbn=1470906724
Revenir en haut Aller en bas

Céleste

Céleste
°~ Administrateur ~°

chiron - Chiron le Didactique Profil11
chiron - Chiron le Didactique Empty
MessageSujet: Re: Chiron le Didactique
chiron - Chiron le Didactique I_icon_minipost_participateJeu 2 Mar 2017 - 13:57

Interessant l'article , merci pour le partage,
J'ai regardée la position de l'astéroides Appollon (1862) dans mon natal,,, pile conjonction avec mon Noeud Sud et Saturne VI
Il ne pouvait pas mieux choisir !!!

---------------------------
Céleste coeur
Pour afficher une carte du ciel dans le Forum, cliquez ICI
Pour insérer une carte du ciel dans votre Profil, cliquez ICI
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


chiron - Chiron le Didactique Profil11
chiron - Chiron le Didactique Empty
MessageSujet: Re: Chiron le Didactique
chiron - Chiron le Didactique I_icon_minipost_participate

Revenir en haut Aller en bas
 

Chiron le Didactique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News



" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~
~Vidéos~
chiron - Chiron le Didactique Pierre12 chiron - Chiron le Didactique Notes-11
~Musique pour Relaxer~