Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiFAQRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion






Ciel à l'instant


Éphémérides


Position actuelle des planètes

Astrodienst

Astrocarillon
Les 4 déesses


Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteVoir ses messagesVoir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Venus doit mourir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

nimpo

avatar

MessageSujet: Venus doit mourir
Sam 10 Sep 2016 - 12:54

En astrologie esoterique je realise que les "taureaux" venus peuvent devenir vulcain
Comment est cette personnalitée ?
Quel sont les moyens necessaire a fin de l'atteindre ?
Je me dis qu'il faut durcir sa volonte en premier temps a fin de ne plus éprouver de desir .
Faire les choses comme ils doivent etres fait
Et quand ils doivent être fait sans le moindre sentiment quite meme a y laisser la vie.

Qu en pensez vous ?)








Revenir en haut Aller en bas

arkania

avatar
°~ Modérateur ~°

MessageSujet: Re: Venus doit mourir
Dim 11 Sep 2016 - 12:07

Bonjour

sujet qui m'intéresse... je ne saurai te décrire la personnalité d'un Taureau vulcanisé puisqu'elle n'existe pas encore, il faut tenir compte du fait que la vie est une perpétuelle évolution , de nouvelles expériences dont le résultat ne peut pas être anticipé.
Le rôle ésotérique du Soleil Taureau
Se libérer des désirs personnels et des attachements via VULCAIN . Croissance à travers le changements , illumination et éclairement. Être le forgeron des DIEUX

à mon sens, il ne s'agit pas de "lutter" contre ses désirs mais bien de les vivre pour aller au delà. Déjà, pour un fort tempérament énergétique comme le second, la première étape est bien de se constituer et intégrer cette forte pulsion vitale afin que le corps physique soit nourri et renforcé, donc les désirs sont incontournables. Le défi est de les dépasser afin qu'ils ne bloquent pas la vie à ce stade.
Tout enfant grandit par le truchement de ses désirs, avoir un cadeau le prochain noël, passer dans la classe supérieure, voir son prochain anniversaire, revoir ses amis à la rentrée... ensuite, les impôts arrivent mais il est trop tard pour faire marche arrière laugh
C'est vivre l'existant-ce en l'acceptant, en digérant les impossibilités (je l'aime, il ou elle ne m'aime pas...) qu'on devient un TAUREAU spirituel..enfin, je pense

---------------------------
Les équations à résoudre dans le destin sont :
les évènements à vivre,
la souffrance à comprendre,
la connaissance à acquérir
l'important est, cependant, de bien vivre le présent...
Revenir en haut Aller en bas

arkania

avatar
°~ Modérateur ~°

MessageSujet: Re: Venus doit mourir
Dim 11 Sep 2016 - 12:12

Donc VENUS ne doit pas "mourir" définitivement mais se transmuter : Vénus + Pluton = vulcain et au lieu d'en arriver à un corps physique (chair de venus) morcelé => schyzophrénie
ou décomposé => mort physique
on intègre que nos cellules ne sont que des particules séparées que seule notre conscience supérieure rendent cohérentes et qu'elles soient rapprochées de quelques microns ou séparées de kilomètres , elles peuvent garder leur cohérence (voir la sciences quantique) ... plus loin, on peut choisir des particules de n'importe quelle origine (carbone, oxygène, hydrogène) pour les utiliser comme vecteur de notre "vouloir" à condition que ce "vouloir" soit dans la lumière. Sinon, on risque d'attirer (loi d'attraction) des "vouloir" contraires qui bloqueront le nôtre...

---------------------------
Les équations à résoudre dans le destin sont :
les évènements à vivre,
la souffrance à comprendre,
la connaissance à acquérir
l'important est, cependant, de bien vivre le présent...
Revenir en haut Aller en bas

nimpo

avatar

MessageSujet: Re: Venus doit mourir
Dim 11 Sep 2016 - 15:33

Arkania jai tout compris
Merci veryhappy
Revenir en haut Aller en bas

arkania

avatar
°~ Modérateur ~°

MessageSujet: Re: Venus doit mourir
Dim 11 Sep 2016 - 17:47

Amen rijaune

---------------------------
Les équations à résoudre dans le destin sont :
les évènements à vivre,
la souffrance à comprendre,
la connaissance à acquérir
l'important est, cependant, de bien vivre le présent...
Revenir en haut Aller en bas

Anita

avatar

MessageSujet: Re: Venus doit mourir
Dim 11 Sep 2016 - 18:18

Ayant au natal Venus-Pluton (Balance), je me suis en tout cas bcp intéressée aux concepts d'enveloppes psychiques, Moi-peau, et fonction de contenance de l'environnement maternel premier.
Je fais juste une parenthèse associative sur les propos d'Arkania, de travail d'intégration, cohésion que pose-propose-impose Venus-Pluton... ? il n'y a pas de "hasard" dans les intérêts de recherche ..?

Sinon la question du désir amoureux reste pour le moment "difficilement vivable", j'obtiens davantage d'équilibre et d'harmonie lorsque j'en suis exemptée... j'ai du mal à tenir une relation juste pour le plaisir sexuel, superficielle, artificielle, à dissocier une relation d'un engagement affectif lorsqu'elle s'inscrit dans le temps, ce qui me rend, je crois, du coup bien exigeante en termes de sincérité, de communication "vraie", d'équité aussi...ce qui fait au final bcp de relations avortées, non poursuivies, voire non commencées juste parce que je n'y vois pas d'intérêt suffisant au niveau évolutif... Bon la conjonction est en XII et il doit y avoir du karma dans l'air...

Je pensais la dernière fois que le lieu de Pluton est le lieu où l'humour est le plus difficile, la distanciation qu'il implique, l'auto-dérision ou de prendre les choses à la légère, avec légèreté... je sais pas ce que vous en pensez ? ce lieu de Pluton où l'on prend les choses particulièrement à coeur, voire où l'on donne une exagération dans l'importance des sujets ou domaines concernés...où il faut faire peut être un véritable effort ou travail pour se distancier et envisager une certaine légèreté (Pluton "l'exigence", l'élitisme pas forcément dans son sens social ou de classe ou que sais-je mais dans le "sens" tout court) ou bien est-ce le "on peut plaisanter de tout mais pas avec n'importe qui"...bon je sais pas si ça vous parle ou si je suis bien clarinette dans l'expression débile
fleur
(en clin d'oeil de cette association d'idée sur Vulcain et Venus-Pluton, je peux dire aussi que la nomination de mon employeur depuis quelques temps est sémantiquement en lien avec cette histoire de forgeron sourire aussi plus intimement ma plus "belle" expérience purement sexuelle en terme d'un certain sentiment de liberté partagé et de connexion de fantasmes, avec une conscience et une "volonté" dès le départ et de ma part de sa qualité d'éphémère, a été avec un "forgeron" de métier, pour de vrai lol ) bah également Mars au NN (pourtant Mars un individu mythologique différencié de Vulcain je crois, même son adversaire..non ? je ne sais )
Revenir en haut Aller en bas

nimpo

avatar

MessageSujet: Re: Venus doit mourir
Dim 11 Sep 2016 - 19:24


Je me suis ressourcé a l'air libre et voici se que j'en pense :

Au tout debut Je pensais que le vulcain avait  les deux caractéristiques  venus pluton d'après  l'équation : venus +pluton =vulcain
Ici vulcain egual la somme
mais en enfin de compte le vulcain est une progeneture a part qui n'a ni l'un ni l'autre (venus pluton)

Le vulcain pour moi et vide de linterrieur il agit dapres les désirs et la souffrance des autre.
J'ilustre avec des exemples.

Ex1: une femme qui a besoin d'amour/desir elle souffre de ne pas en avoir et bain le vulcain va la voir a fin de la combler pour quelle ne souffre plus ici le vulvain ne le fait pas pour lui  il le fait pour les autre.

Ex:2 si une personne a subi une injustice et/ou commait des pêchers et bain c'est la ou le vulcain dois intervenir a fin de rendre justice  (a fin d'équilibrer la blance )
Cette idee me rappel la phrase de "gengis khan" 
" I am the punishment of God...If you had not committed great sins, God would not have sent a punishment like me upon you"?

Notre vision des choses et basé  sur notre logique  la logique qui nous a etait inculquer  depuis notre jeunne age et ce qui fait de nous des humains
A fin de penser comme des dieux faut inverser tout ça 

Et pour cloturer " je dis que la justice n'est pas de ce monde "
Revenir en haut Aller en bas

Anita

avatar

MessageSujet: Re: Venus doit mourir
Dim 11 Sep 2016 - 19:40

Nimpo a écrit:
Je me dis qu'il faut durcir sa volonte en premier temps a fin de ne plus éprouver de desir .
Faire les choses comme ils doivent etres fait
Et quand ils doivent être fait sans le moindre sentiment quite meme a y laisser la vie.

bah je dirais que non évidemment Venus ne doit pas mourir mais je comprend oh combien ce sentiment de désir "inconfortable" ou qui pose problème..
on ne voit pas ton thème (mais pas plus le mien donc je vais pas te le reprocher lol ) oui le désir est compliqué...mais je ne sais pas où est Pluton dans ton thème...

Nimpo a écrit:
Et quand ils doivent être fait sans le moindre sentiment quite meme a y laisser la vie.

là je comprend pas bien ce que tu veux dire, à mon sens les situations "limites" ont été celles dans lesquelles, justement, les sentiments étaient engagés...

L'ensemble de tes interrogations m'évoque cette chanson aux multiples lectures



(Je trouve magnifique au passage le "je suis un indien, je suis un apache auquel on a fait croire que la douleur se cache...je suis un apache, je suis un indien auquel on a fait croire que la montagne est loin")

Wink fleur
Revenir en haut Aller en bas

Navane

avatar

MessageSujet: Re: Venus doit mourir
Dim 11 Sep 2016 - 19:44

Anita a écrit:
Je pensais la dernière fois que le lieu de Pluton est le lieu où l'humour est le plus difficile, la distanciation qu'il implique, l'auto-dérision ou de prendre les choses à la légère, avec légèreté... je sais pas ce que vous en pensez ? ce lieu de Pluton où l'on prend les choses particulièrement à coeur, voire où l'on donne une exagération dans l'importance des sujets ou domaines concernés...où il faut faire peut être un véritable effort ou travail pour se distancier et envisager une certaine légèreté (Pluton "l'exigence", l'élitisme pas forcément dans son sens social ou de classe ou que sais-je mais dans le "sens" tout court) ou bien est-ce le "on peut plaisanter de tout mais pas avec n'importe qui"...bon je sais pas si ça vous parle ou si je suis bien clarinette dans l'expression

C'est étrange, je crois que le positionnement de mon Pluton favorise justement cette distanciation et cette capacité à faire de la répartie dans les situations on va dire inconfortables rijaune .
Mais peut-être que les aspects qu'il reçoit (conj Mercure, carré Jupiter) font que...

Edit ; Par contre, oui, on peut rire de tout mais pas avec n'importe qui^^
Revenir en haut Aller en bas

Anita

avatar

MessageSujet: Re: Venus doit mourir
Dim 11 Sep 2016 - 20:07

Je sais pas Navane si ce sentiment que j'ai eu peut être "généralisable" justement...
chez toi Pluton conjoint Mercure, est-ce que tu ne plaisantes pas (de l'intérieur, cad c'est important pour toi) à ce que les messages que tu transmets soient le "mieux" (notion d'exigence aussi avec soi-même) entendu, d'où aussi la forme recherchée et des images transmises qui "percutent" un maximum ... je ne sais pas une certaine "exigence" au niveau communicationnel dans tes relations, et puis dans le domaine psycho, ésotérique de la VIII, envers les autres et toi-même, d'ouvrir les autres à d'autres par exemple qui n'y sont pas coutumiers, familiers à d'autres niveaux de lectures et de consciences ... tu me dis j'en sais rien... ou bien Mercure l'enfance et les apprentissages, quelque chose qui te tient particulièrement à coeur la dedans, de crises (en VIII) vécues, dépassées, de volonté d'une transmission, de communiquer et dont tu aurais pu souffrir (par exemple) de ne pas être entendu, comprise (dans l'idée où Pluton touche notre point juste "existentiel", dans ce sens je l'entendais comme "importance extrême" ou zone de non-humour...au départ du moins, puis zone aussi très évolutive donc dans laquelle on peut justement changer sa façon d'être, à force d'être confronté à des impasses ?)
Revenir en haut Aller en bas

nimpo

avatar

MessageSujet: Re: Venus doit mourir
Dim 11 Sep 2016 - 22:10

Anita Mon TN est visible.
Venus etait la femme de pluton(forgeron des armes ) et la maîtresse de mars (dieu de la guerre )  je crois pas que pluton la comblait pas pour qu'elle aille voir ailleurs Wink  je crois que cest parce que son desir etait illimité   coeur

 je pense que mars a tjr etait meilleur que pluton  faire la guerre  est plus noble que de  construire des arme et ceci  pour celui qui fait la guerre non ? Genre pluton sert mars
Cest comme si que je suis dans un restaurant  et  ya le serveur qui me sert a manger.
Meme la ds de lamour le savais d'ou son infidélité
Pluton a tjrs souffert  il a même était rejeté de l'olympe lors de son intercation avec zeus
Quand il a voulu défendre sa mère


Ce que je crois aussi qui est contradictoire a la mythologie mais qui coorel avec  l'astrologie que pluton est issu de mars,  donc pluton apartient a mars
Autant dire que pluton n'existe pas .



Revenir en haut Aller en bas

arkania

avatar
°~ Modérateur ~°

MessageSujet: Re: Venus doit mourir
Dim 11 Sep 2016 - 22:44

nimpo a écrit:
Ce que je crois aussi qui est contradictoire a la mythologie mais qui coorel avec l'astrologie que pluton est issu de mars, donc pluton apartient a mars
Autant dire que pluton n'existe pas .

Comme tu y vas... peut être que ta vision vaut pour ceuss qui n'envisagent la vie que sous l'angle "gueguerre" ... mais si on vois Mars Pluton dans un domaine plus "banal" comme celui de la construction, de la matière , comme de la vie en général, ben... ce sont juste des outils différents, si tu veux tailler une fenêtre dans un mur en bois, tu vas user de Mars => métal coupant, une scie circulaire, un hache que sais-je... si c'est du béton scie circulaire marche aussi en plus c'est clean... si tu prends un explosif Pluton => t'as plus ni mur, ni maison !!! lol
Mais tu parviens tout de même à Pluton après l'usage de Mars
personne n'appartient à personne , qu'on parle de Dieux ou d'Homme, chacun représente une parcelle du TOUT, à un moment et/ou un stade W

bon, je vous laisse à vos discussions, c'est trop "perché" pour moi
bonne route

---------------------------
Les équations à résoudre dans le destin sont :
les évènements à vivre,
la souffrance à comprendre,
la connaissance à acquérir
l'important est, cependant, de bien vivre le présent...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Venus doit mourir
Dim 11 Sep 2016 - 23:28

cramper
Comme j'ai un carré quasi exact venus / ascendant avec pluton maison 4 dernier degré balance / mars en scorpion 4 tout en étant cancer ascendant cancer / maison 4 bigsourire avec une dominante venus : le désir de venus tend vers ce qui est éternel et nourrissant et grandissant et noble , venus n'est pas insatisfaite nu frustrée dans son désir sauf si elle est seule et rejetée c à dire pas aimé !
Pluton la métamorphose en douceur pour la faire évoluer même si parfois le processus est douloureux très même et mars est son action sa combativité face aux obstacles et difficultés .. Venus est douce pluton parfois lui fait mal parce qu il est très exigeant et mars est son allié il anime le feu en elle pour qu'elle donne l'amour d'elle et la beauty bigsourire sinon je n'ai pas compris les tenants et aboutissants de ce topic franchement bigsourire
Revenir en haut Aller en bas

Navane

avatar

MessageSujet: Re: Venus doit mourir
Lun 12 Sep 2016 - 11:26

Anita,

Cette tendance à faire de la répartie et de l'humour est aussi un moyen de défense je crois. C'est une façon de dédramatiser, de tenir à distance les quelques fois où j'ai eu peur, d'exorciser ou aussi de faire du bien en face. Tant que je me montre calme et détendue, en face ça va. Je sais pas si c'est clair.
Je ne suis pas vraiment une rigolote. J'ai juste une appréhension sereine de la vie.
J'ai par ailleurs une tendance à tout intérioriser, à être beaucoup dans ma tête. À taire aussi.

Exigence vis à vis de moi-même, oui mais j'ai calmé le jeu il y a longtemps. Au niveau relationnel, je ne sais pas trop si je suis exigeante. Je ne crois pas. Ou ça prend ou ça ne prend pas. Mais sinon je m'adapte facilement aux autres.
Cette répartie est aussi une façon de facilité mon rapport aux autres "hey, regarde c'est rien, ça roule, je ne suis pas si différente que toi".
Enfant on m'a expliqué que "l'effort" devait venir de moi. Aujourd'hui, la dynamique est plus naturelle.

Des épreuves dans l'enfance, aussi oui. Les 13 premières années ont été denses. Dans cette pathologie c'est surtout à ce moment-là que les réjouissances se passent. Mais en fait, c'est juste normal finalement compte tenu du contexte. Y'a rien de dramatique là-dedans. C'est un petit pli à prendre. Alors bon.
D'aussi loin que je me souvienne on m'a expliqué les étapes, ce qui se passerai et ce qui pouvait se passer. Donc je sais bien que la vie pourrait bien se foutre de ma gueule mais on a eu l'élégance de me prévenir.
Je suis très portée sur la psycho et l'humain d'une façon générale. Au niveau com, je pense être assez perspicace. Des facilités en terme d'apprentissages et une curiosité vive. C'est une caractéristique de cette maladie. J'ai de la chance, hein ? :-)
Et effectivement, j'aime bien quand ça percute, quand ça fait "tilt" et que ça fait sens.

Voilà Anita, ma réponse est succincte et aussi hors sujet. Désolée.
Revenir en haut Aller en bas

Anita

avatar

MessageSujet: Re: Venus doit mourir
Lun 12 Sep 2016 - 19:34

Navane a écrit:
Voilà Anita, ma réponse est succincte et aussi hors sujet. Désolée.

Tu plaisantes ? bigsourire j'espère, d'1 c'est super interessant et je te remercie de ce retour, de 2 le "sujet" du post ne me parait pas (comment dire) tellement défini à la base si bien qu'un "hors-sujet" s'inclut ma foi très bien z'ici noel (un pléonasme ? le hors-sujet sur ce post lol )

Je sais pas si t'as écouté la Patricia Darré (nan c'est un D pas un T happy ), quand tu dis ""hey, regarde c'est rien, ça roule, je ne suis pas si différente que toi", c'est exactement ce qu'elle disait des "ames" (comme toi) qui ont choisi cette expérience de vivre une maladie ou un handicap... ton avis m'intéresse m'dame, est-ce que ça te cause (intuitivement? et personnellement) cette histoire d'avoir défini à l'avance ce qu'on vient vivre ici, et pour des raisons qui n'appartiennent qu'à l'âme elle-même...
"Pas si différente" c'est clair que non, je pense que ce sentiment là "Donc je sais bien que la vie pourrait bien se foutre de ma gueule" on l'a tous ressenti à un moment donné ou un autre je crois, en tout cas les ressentis que tu exprimes ne me sont pas "étrangers" ou d'une différence radicale, loin de là sourire
fleur
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Venus doit mourir
Lun 12 Sep 2016 - 19:48

Nanou et Anita,

Vos échanges sont sublimes, j'adore vous lire. C'était déjà le cas pour la littérature mais là, Ouah, je trouve ça beau tout ce qui est inscrit en filigrane. J'ai les larmes aux yeux et le sourire aux lèvres. Merci bisou
Revenir en haut Aller en bas

Navane

avatar

MessageSujet: Re: Venus doit mourir
Mer 14 Sep 2016 - 10:57

Anita, fleurr

Citation :
Tu plaisantes ? bigsourire j'espère, d'1 c'est super interessant et je te remercie de ce retour, de 2 le "sujet" du post ne me parait pas (comment dire) tellement défini à la base si bien qu'un "hors-sujet" s'inclut ma foi très bien z'ici noel (un pléonasme ? le hors-sujet sur ce post lol )

Je plaisantais même pas bigsourire
J'avais répondu lundi matin avec mon tél. Ne pouvant utiliser la fonction « citation » pour rebondir sur tes propos, j'ai essayé de répondre à tes différentes questions en m'évertuant à ne pas me perdre dans le superflu et compliquer la chose. Ma réponse m'a semblé assez succincte finalement.
« Hors-sujet » car il me semblait qu'on avait dévié du sujet de départ rijaune

Citation :
Je sais pas si t'as écouté la Patricia Darré (nan c'est un D pas un T happy ), quand tu dis ""hey, regarde c'est rien, ça roule, je ne suis pas si différente que toi", c'est exactement ce qu'elle disait des "ames" (comme toi) qui ont choisi cette expérience de vivre une maladie ou un handicap...

Je n'avais pas écouté les vidéos de Patricia Darré postées sur le forum. Je connais le personnage pour l'avoir déjà entendue en interview. Au feeling, je l'aime bien. J'ai tout de même visionné ces vidéos. Sa façon d'appréhender la vie/la mort est sensiblement similaire à la mienne. Elle a un Pluton/Mercure comme moi. Le sien est bien aspecté.
J'ai aussi eu une fois une expérience de type médiumnique. Enfin j'crois rijaune

Citation :
Est-ce que ça te cause (intuitivement? et personnellement) cette histoire d'avoir défini à l'avance ce qu'on vient vivre ici, et pour des raisons qui n'appartiennent qu'à l'âme elle-même...

Pour l'incarnation choisie, je devais avoir un sacré coup dans le nez ce jour-là... pouf

Plus sérieusement, ta question arrive justement à un moment où j'y réfléchissais à nouveau. Quand j'ai commencé l'astro, je me suis dirigée naturellement vers le karmique. C'est un pan de l'astro qui m'a passionné et intrigant. Au regard de mon parcours, ça fait sens.

Toutefois l'idée de choisir son incarnation me trouble étrangement. Est-ce que c'est là l'indice d'une acceptation qui n'est pas pleine et entière ? Ou juste que les lois de l'univers me dépassent ?

Si on m'avait dit que mon âme avait été catapultée dans cette vie, qu'elle se serait incarnée dans ce corps et pour cette existence, cela aurait été peut-être plus simple à intégrer. Peut-être. Mes connaissances des tenants et aboutissants du Karma étant de toute façon limitées.

Peu importe ce que mon âme a pu glander dans une vie antérieure. Ce qui compte c'est comment je vais me dépatouiller dans cette vie avec les moyens qui sont à ma disposition. Quel sens lui donner. Quelles réponses pourrais-je y apporter. Et, si à priori, je me suis dirigée vers cette incarnation, je devais déjà avoir conscience que c'était pas la mort rijaune , ou dit autrement que je disposais des moyens pour bien vivre et évoluer dans cette vie.
Il y a aussi, et on va vers un cheminement de l'âme plus incarnée (j'ose pas dire spiritualité), les moyens que je me crée dans cette vie en fonction des expériences qui ont jalonné mon parcours, des rencontres qui m'ont nourrie et celles qui sont à-venir.
Alors oui il y a eu des épreuves et il y en aura d'autres. Oui j'ai flippé et j'ai pas beaucoup rigolé sur le coup. Cela m'a même bousculé 1 ou 2 fois jusqu'aux larmes parce que je suis humaine, mais j'ai fait face. Lorsqu'il le fallait, j'ai bataillé (et pas qu'un peu méditation ) parce que la jouer tragédie grecque c'est pas mon truc. D'ailleurs sans l'arène, les chars et les toges je trouve que ça fait carrément cheap bigsourire
Par contre, non, il n'y a aucun courage ou force quelconque parce que j'avance sur 4 roues (sûrement pas). Mais oui cela fait indéniablement partie de ce que je suis devenue.

Alors je ne sais pas si j'ai eu le choix de cette incarnation. Peut-être. Toujours est-il que je vis avec, pleinement et entièrement.
Il y a quelques mois, un médecin m'a demandé au cours d'un bilan ce qui me dérangeait le plus dans cette maladie. Après un petit temps de réflexion, j'ai répondu : « rien ». J'ai été surprise de cette réponse, vraiment, et en même temps rassurée car l'année a été difficile.
_ vous vous êtes totalement adaptée ?
_ en 30 ans, il serait temps. J'ai pris le pli j'crois bigsourire

Citation :
"Pas si différente" c'est clair que non,

Ou alors "différente, comme tout le monde" Wink
C'est souvent une question de perspective et aussi de cadre de référence.

Citation :
Je pense que ce sentiment là "Donc je sais bien que la vie pourrait bien se foutre de ma gueule" on l'a tous ressenti à un moment donné ou un autre je crois, en tout cas les ressentis que tu exprimes ne me sont pas "étrangers" ou d'une différence radicale, loin de là.

J'espère bien que l'handi n'a pas le privilège de cette lucidité Wink
Le handicap n'est qu'un facteur comme un autre à prendre en compte dans la grande équation de la Vie. Une dépression, un cancer, un deuil peuvent t'amener à ce ressenti. Comme ce pourrait être le fruit de la joie. Ou juste très inscrit en soi.
Quand tu as cette lucidité à savoir que tout cela est très fragile, je pense que cela réduit les lendemains « gueules de bois ».
Je pense que cela pousse aussi à te rendre compte de la beauté de la vie là où elle est. Ou mieux encore à en faire du beau.

Et si la vie se fout de temps de temps de ta gueule, il me semble sain d'en faire autant dès que possible... De rire autant qu'on peut. Et tant qu'on peut rijaune

Malou smack
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Venus doit mourir
Mer 14 Sep 2016 - 11:14

Navane a écrit:
Pour l'incarnation choisie, je devais avoir un sacré coup dans le nez ce jour-là pouf

Navane, tu es trop drôle ! cramper

Navane a écrit:
Toutefois l'idée de choisir son incarnation me trouble étrangement. Est-ce que c'est là l'indice d'une acceptation qui n'est pas pleine et entière ? Ou juste que les lois de l'univers me dépassent ?

Pour beaucoup de gens s'intéressant à l'au-delà et aux phénomènes de réincarnation, il paraît justement que nous ne sommes pas entièrement libres de notre incarnation.. Nous pouvons choisir là où nous allons, mais ce sont nos "sages supérieurs" ou encore nos "guides" qui nous suivent toute notre vie (bien qu'ils changent régulièrement), qui nous montrent un chemin pour évoluer d'un point de vue spirituel. Ce que nous avons réussi avant, et ce qu'il nous faudrait réaliser après pour "évoluer". Vu sous cet angle, on pourrait en effet croire que nous sommes libres de choisir notre incarnation, mais nous sommes quand même, indirectement, très amenés à suivre une voie, celle qui pourra nous élever sur le plan spirituel..

Navane a écrit:
Si on m'avait dit que mon âme avait été catapultée dans cette vie, qu'elle se serait incarnée dans ce corps et pour cette existence, cela aurait été peut-être plus simple à intégrer. Peut-être. Mes connaissances des tenants et aboutissants du Karma étant de toute façon limitées.

C'est justement là, la nécessité de tout oublier lors de notre naissance. Il faut voir l'incarnation sur le plan terrestre, comme une épreuve. Il faut toujours être à l'écoute de nos sens, de notre intuition pour évoluer vers le chemin que nous était destiné avant de s'incarner. Ce chemin, on l'a tous en nous. Si nous nous rappelions tous le pourquoi du comment nous avons choisi cette incarnation, je pense que ça ne serait plus une épreuve, mais une simple mise en pratique.. C'est comme si tu résolvais un problème de maths par des calculs, que tu as la bonne réponse mais que tu n'as rien compris à la logique mathématique, au pourquoi j'en arrive à une réponse correcte.. Je ne sais pas si je suis clair..

Navane a écrit:
Le handicap n'est qu'un facteur comme un autre à prendre en compte dans la grande équation de la Vie. Une dépression, un cancer, un deuil peuvent t'amener à ce ressenti. Comme ce pourrait être le fruit de la joie. Ou juste très inscrit en soi.
Quand tu as cette lucidité à savoir que tout cela est très fragile, je pense que cela réduit les lendemains « gueules de bois ».
Je pense que cela pousse aussi à te rendre compte de la beauté de la vie là où elle est. Ou mieux encore à en faire du beau.

C'est très beau ce que tu dis là, Navane.. Je pense exactement pareil que toi, de ce point de vue. Chercher la beauté de la vie là où elle se trouve, malgré les différences, les maladies, le deuil, .. Car c'est aussi là la clé de notre évolution spirituelle..

Certains prétendent que nous nous incarnons aussi sur Terre pour justement goûter à la souffrance et à la douleur physique, inexistante dans l'au-delà..
Revenir en haut Aller en bas

Navane

avatar

MessageSujet: Re: Venus doit mourir
Mer 14 Sep 2016 - 11:33

Tenebris a écrit:
Il faut voir l'incarnation sur le plan terrestre, comme une épreuve.

Pourquoi faudrait-il envisager la vie comme une épreuve ? Il peut y avoir des épreuves (facteurs dans l'équation) dans une vie, mais cela ne signifie pas à mon sens que la vie est une épreuve.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Venus doit mourir
Mer 14 Sep 2016 - 11:40

Navane a écrit:
Tenebris a écrit:
Il faut voir l'incarnation sur le plan terrestre, comme une épreuve.

Pourquoi faudrait-il envisager la vie comme une épreuve ? Il peut y avoir des épreuves dans une vie, mais cela ne signifie pas à mon sens que la vie est une épreuve.

Je ne parlais d'épreuve dans le sens "difficultés", mais bien d'une épreuve qui débouche sur quelque chose, avec les bons comme les mauvais côtés. Si nous nous incarnons physiquement sur Terre, ce n'est pas pour n'importe quelle raison.. Il y a quelque chose derrière, quelque chose qui nous fait avancer et évoluer. Mais cela va justement dépendre de la façon dont nous vivrons notre incarnation, d'où le mot "épreuve".

Enfin, personnellement, je ne vois pas l'incarnation ni même la vie, comme quelque chose qui vient et qui part, sans but, .. Mais ce n'est que ma vision des choses.
Revenir en haut Aller en bas

nimpo

avatar

MessageSujet: Re: Venus doit mourir
Mer 14 Sep 2016 - 12:51

J'ai pas lu
Et jai trouvé la reponse
Revenir en haut Aller en bas

Anita

avatar

MessageSujet: Re: Venus doit mourir
Sam 1 Oct 2016 - 19:43

Lumineuse Navane, merci de ton témoignage coeur , je m'excuse de ce retour tardif (j'ai bien couru ces derniers temps :-/ )
Que rajouter ? c'est magnifique, tu es magnifique !!! Wink


Navane a écrit:
Si on m'avait dit que mon âme avait été catapultée dans cette vie, qu'elle se serait incarnée dans ce corps et pour cette existence, cela aurait été peut-être plus simple à intégrer. Peut-être. Mes connaissances des tenants et aboutissants du Karma étant de toute façon limitées.


Navane a écrit:
D'aussi loin que je me souvienne on m'a expliqué les étapes, ce qui se passerai et ce qui pouvait se passer.

Wink coeur sunny

Je rejoins Tenebris, je vis aussi la vie comme une "épreuve" ! plus ou moins fort ce ressenti d'épreuve selon les périodes, mais globalement oui, que toaa tu n'y sois pas, imagines la leçon que tu nous donnes ;-) et je ne pense pas être dépressive ou en deuil ou quoi, mais c'est une pure évidence pour moi "la vie est une épreuve"... j'ai eu des rêves, je pense aux frontières du réel voire de l'autre monde, et de l'Amour qui y règne... Puissantissime ! et pour ma part, jamais ressentie ça "dans-le-réel-de-cette-vie-là"

Je t'embrasse la douce fleurr

(Nimpo, bien dommage quand même si tu n'as pas lu Wink ,
Maellou smack au passage )

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Venus doit mourir
Sam 1 Oct 2016 - 20:31

C'est compliqué de tuer Vénus, maître du Taureau symbole de l'enracinement obstiné.
Revenir en haut Aller en bas

Blou

avatar

MessageSujet: Re: Venus doit mourir
Sam 1 Oct 2016 - 21:37

Vénus maitre du  Taureau  what but vénus au taureau c'est le principe de VIE ! de l'amour 
mais non vénus ne doit pas mourir et ne peut pas mourir ...... sinon la terre meure aussi............

les relations, les attachements peuvent mourir oui pour que d'autres naissent coeur
Revenir en haut Aller en bas
 

Venus doit mourir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News



" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~
~Vidéos~
~Musique pour Relaxer~