Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion




Ciel à l'instant


Astrodienst

Astrocarillon
Les 4 déesses


Le deal à ne pas rater :
Carte graphique MSI Radeon RX 6700XT Gaming X 12 Go à 839,99€
839.99 €
Voir le deal

Philo critique de l'astrologie - Page 2 I_icon11Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visitePhilo critique de l'astrologie - Page 2 I_icon11Voir ses messagesPhilo critique de l'astrologie - Page 2 I_icon11Voir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Philo critique de l'astrologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage

Invité

Invité

Philo critique de l'astrologie - Page 2 Profil11
Philo critique de l'astrologie - Page 2 Empty
MessageSujet: Philo critique de l'astrologie
Philo critique de l'astrologie - Page 2 I_icon_minipost_participateMer 4 Mai 2016 - 10:40

Rappel du premier message :

Bonjour,

Qui a dit que la France était un pays de collabo ? lol
Toutefois, rien de mieux pour apprendre la philosophie de l'astrologie que d'en connaitre les critiques, si orientées par le matérialisme qu'elles soient.

Dans cette vidéo, Serge Bret-Morel dit avoir été pendant 8 ou 10 ans secrétaire du FDAF... pour ensuite devenir un sceptique de l'astrologie... pourtant personne ne lui demande ce qu'il en a retiré sur un plan empirique... je trouve cela d'une malhonneteté fondamentale, comme si le domaine peut se suffir d'une critique de principe, fondée sur une argumentation démembrée...
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage

Invité

Invité

Philo critique de l'astrologie - Page 2 Profil11
Philo critique de l'astrologie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Philo critique de l'astrologie
Philo critique de l'astrologie - Page 2 I_icon_minipost_participateJeu 5 Mai 2016 - 10:56

Electrode a écrit:
Ta remarque est judicieuse, on peut prendre pour hypothèse que c'est l'aspect extérieur de la planète qui lui confère sa signification astrologique (mars la planète rouge, pour la guerre etc)

Et si c'était simplement leurs positions orbitales dans le système qui déterminaient les caractéristiques des planètes et leurs influences fonctionnelles ? Au delà des couleurs et des aspects extérieurs, l'astrologie parle de constitution, alors pourquoi se fonderait-elle sur des apparences ?
Revenir en haut Aller en bas

capitolin

capitolin

Philo critique de l'astrologie - Page 2 Profil11
Philo critique de l'astrologie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Philo critique de l'astrologie
Philo critique de l'astrologie - Page 2 I_icon_minipost_participateJeu 5 Mai 2016 - 12:14

Violette :

"l'Astrologie est..."l'art" d'observer....Il faut observer...observer ...pour se faire sa propre idée. C'est un superbe outil de Connaissance de...Soi."


Moi cela me fait penser à la formule de Woody Allen :
"Après 20 ans de psychanalyse , je vais toujours aussi mal , mais au moins je sais pourquoi" 
Encore faut il que la connaissance permette une évolution positive , sinon on abouti à un nombrilisme stérile . (et d'ailleurs je constate que beaucoup passe beaucoup de temps à se regarder )
Je voudrai poursuivre le parallèle avec la psychanalyse en particulier freudienne . 
On sait désormais que pratiquement tous les principes freudiens sont faux (le crime originel , la castration des filles , le complexe d’Œdipe etc...) 
On sait pourtant que cela fait du "bien" à ceux qui la pratiquent même si on sait désormais que cela n'a pas plus d'effet curatif réel qu'une conversation régulière avec une personne bienveillante .
Tu parles de ressenti : plein de gens ont ressenti comme vrai leur complexe d’Œdipe . Or on sait que c'est faux , que cela n'existe pas  . Comme quoi le ressenti n'est pas un critère pertinent pour déterminer la véracité d'une chose .
Il ne faut pas que l'astro suive les dérives de la psychanalyse : 
que le support soit vrai ou faux n'a aucune importance 
que le but n'est pas d'avoir un résultat concret et efficace , mais qu'il ait un effet momentané : "on se s'en bien". Un truc complètement stérile .
Et qu'il favorise le narcissisme et son corollaire les hypocondriaques psychologiques , qui passent leur temps à essayer de résoudre des problèmes qu'ils se sont eux même inventé  .


Moi je pense qu'il faut en revenir à une astro modeste sérieuse et efficace .


bouquet
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Philo critique de l'astrologie - Page 2 Profil11
Philo critique de l'astrologie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Philo critique de l'astrologie
Philo critique de l'astrologie - Page 2 I_icon_minipost_participateJeu 5 Mai 2016 - 12:21

"Moi je pense qu'il faut en revenir à une astro modeste sérieuse et efficace ."

Quel peut en être le principe ?
quelle est celle que vous pratiquez ?

Voir les autres heureux ....c'est peut-être un objectif et je pense que l'astro peut être une aide en cela, en toute....humilité....
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Philo critique de l'astrologie - Page 2 Profil11
Philo critique de l'astrologie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Philo critique de l'astrologie
Philo critique de l'astrologie - Page 2 I_icon_minipost_participateJeu 5 Mai 2016 - 12:22

capitolin a écrit:
Violette :

"l'Astrologie est..."l'art" d'observer....Il faut observer...observer ...pour se faire sa propre idée. C'est un superbe outil de Connaissance de...Soi."


Moi cela me fait penser à la formule de Woody Allen :
"Après 20 ans de psychanalyse , je vais toujours aussi mal , mais au moins je sais pourquoi" 
Encore faut il que la connaissance permette une évolution positive , sinon on abouti à un nombrilisme stérile . (et d'ailleurs je constate que beaucoup passe beaucoup de temps à se regarder )
Je voudrai poursuivre le parallèle avec la psychanalyse en particulier freudienne . 
On sait désormais que pratiquement tous les principes freudiens sont faux (le crime originel , la castration des filles , le complexe d’Œdipe etc...) 
On sait pourtant que cela fait du "bien" à ceux qui la pratiquent même si on sait désormais que cela n'a pas plus d'effet curatif réel qu'une conversation régulière avec une personne bienveillante .
Tu parles de ressenti : plein de gens ont ressenti comme vrai leur complexe d’Œdipe . Or on sait que c'est faux , que cela n'existe pas  . Comme quoi le ressenti n'est pas un critère pertinent pour déterminer la véracité d'une chose .
Il ne faut pas que l'astro suive les dérives de la psychanalyse : 
que le support soit vrai ou faux n'a aucune importance 
que le but n'est pas d'avoir un résultat concret et efficace , mais qu'il ait un effet momentané : "on se s'en bien". Un truc complètement stérile .
Et qu'il favorise le narcissisme et son corollaire les hypocondriaques psychologiques , qui passent leur temps à essayer de résoudre des problèmes qu'ils se sont eux même inventé  .


Moi je pense qu'il faut en revenir à une astro modeste sérieuse et efficace .


bouquet

Quand je lis cela Capitolin, malgré toutes les critiques à tort ou à raison que vous martelez sur le modèle, il semble que vous placiez l'astrologie comme une chose de potentiellement bien réelle? Alors que ce monsieur Serge Bret-Morel semble avoir complètement retourné sa veste?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Philo critique de l'astrologie - Page 2 Profil11
Philo critique de l'astrologie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Philo critique de l'astrologie
Philo critique de l'astrologie - Page 2 I_icon_minipost_participateJeu 5 Mai 2016 - 20:20

Mael21 a écrit:
Electrode a écrit:
Ta remarque est judicieuse, on peut prendre pour hypothèse que c'est l'aspect extérieur de la planète qui lui confère sa signification astrologique (mars la planète rouge, pour la guerre etc)

Et si c'était simplement leurs positions orbitales dans le système qui déterminaient les caractéristiques des planètes et leurs influences fonctionnelles ? Au delà des couleurs et des aspects extérieurs, l'astrologie parle de constitution, alors pourquoi se fonderait-elle sur des apparences ?
Les deux ne sont pas antinomiques, étant donné que leur apparence est liée à leur constitution, et leur position ou leur vitesse orbitale est liée à l'interdépendance des planètes entre elles au sein du système et justifie donc les "règles" d'analogie, notamment avec les couleurs, les métaux...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Philo critique de l'astrologie - Page 2 Profil11
Philo critique de l'astrologie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Philo critique de l'astrologie
Philo critique de l'astrologie - Page 2 I_icon_minipost_participateJeu 5 Mai 2016 - 21:35

Philo critique de l'astrologie - Page 2 Donnees.relativ
Hormis la lune qui, par rapport à la terre, réalise un rapport de une rotation pour une révolution, nous avons mercure, qui réalise un rapport par rapport au soleil de trois rotations pour deux révolutions... étrange que les deux "planètes" liés au mental réalisent des nombres exactes...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Philo critique de l'astrologie - Page 2 Profil11
Philo critique de l'astrologie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Philo critique de l'astrologie
Philo critique de l'astrologie - Page 2 I_icon_minipost_participateVen 6 Mai 2016 - 12:13

Capitolin, pourriez-vous répondre à ma question?
Je rajouterai, existe t-il des événements ou des traits particuliers vous concernant qui justifieraient une certaine réalité des faits astrologiques?
Merci.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Philo critique de l'astrologie - Page 2 Profil11
Philo critique de l'astrologie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Philo critique de l'astrologie
Philo critique de l'astrologie - Page 2 I_icon_minipost_participateVen 6 Mai 2016 - 13:08

Electrode_CB a écrit:
Les deux ne sont pas antinomiques, étant donné que leur apparence est liée à leur constitution, et leur position ou leur vitesse orbitale est liée à l'interdépendance des planètes entre elles au sein du système et justifie donc les "règles" d'analogie, notamment avec les couleurs, les métaux...

Je n'ai pas prétendu que les deux étaient antinomiques, mais j'ai l'impression que se baser sur la couleur est quelque chose de trop superficiel pour exprimer les choses. Les couleurs sont les longueurs d'ondes spécifiques du spectre du visible, mais justement, l'influence des planètes est quelque chose de subtil, qui n'est pas encore démontré physiquement. Les interactions orbitales sont des notions plus complexe qui prennent leur essor dans la structuration du système solaire et la façon dont il fonctionne.

En quoi l'interdépendance des planètes justifie-t-elle les règle d'analogie avec les métaux et les couleurs ? Tu penses à la structure atomique ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Philo critique de l'astrologie - Page 2 Profil11
Philo critique de l'astrologie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Philo critique de l'astrologie
Philo critique de l'astrologie - Page 2 I_icon_minipost_participateVen 6 Mai 2016 - 20:36

Mael21 a écrit:

En quoi l'interdépendance des planètes justifie-t-elle les règle d'analogie avec les métaux et les couleurs ? Tu penses à la structure atomique ?

Pas particulièrement, l'interdépendance, c'est quand plusieurs éléments forment un système (fermé), par conséquent, le système zodiaque, le système solaire et bien d'autres systèmes, s'ils représentent tous, individuellement, les différentes façons d'aborder l'univers, peuvent "s'accorder" sous forme d'affinité analogique. C'est ma manière d'envisager les choses, je ne sais pas, à priori, si c'est la bonne ou pas...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Philo critique de l'astrologie - Page 2 Profil11
Philo critique de l'astrologie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Philo critique de l'astrologie
Philo critique de l'astrologie - Page 2 I_icon_minipost_participateSam 7 Mai 2016 - 13:20

Je comprends bien la notion d'analogie et ce n'est pas vraiment cela que je remets en cause. Je me demande seulement si les analogies pratiquées son justifiables, parce que finalement on peut faire cet exercice de style avec à peu près tout et n'importe quoi, dès lors que l'on a suffisamment d'aisance intellectuelle pour jongler avec des notions diverses et variées.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Philo critique de l'astrologie - Page 2 Profil11
Philo critique de l'astrologie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Philo critique de l'astrologie
Philo critique de l'astrologie - Page 2 I_icon_minipost_participateDim 8 Mai 2016 - 22:37

Chiron petipatapon (il est long à écrire ton speudo .. sourire)
L'Astrologie est basée sur les énergies planétaires.

Leur nom et leur symbole sont attribués à la mythologie.
Pour moi, rien n'est rationnel. Et Pourtant ?
Pourquoi le nom "Mars" attribué à cette planète rouge ? (il est vrai que quand nous arrivons à la voir dans le ciel elle est rouge à notre vision) Pourquoi cette influence martienne de guerre ou de coup d'épée dans l'eau dans un thème....
Savez vous pourquoi Pluton est nommée "Pluton" ? (planète transaturnienne découverte le 13 Janv 1930 à Fagstaff par Percival Lowell)
Oui.. chaque planète a un nom que se réfère à la mythologie.
Et pourquoi ? leur symbole en référence à leur nom mythologique dit bien ce qu'il veut dire ?
Les cinq planètes + les deux luminaires font partie d'une astrologie ancienne.
Mais les transaturniennes (Ura/Nep/Plut) sont contemporaines ..
Uranus : 1781
Neptune : 1846
Pluton : 1930

Pourquoi des points fictifs comme NN/NS .. LN.. sont pris en considération dans un thème ?
Ce ne sont que des points fictifs !!! Et pourtant...

Pour moi l'Astrologie est un mystère. Un merveilleux mystère.
Mais quand même .. Dites moi pourquoi si l'on fait la réduction théosophique de PLUTON .. = 26 = 8 ????? ahhhh ref à Scorpion
Pluton ne fait pas partie de l'astrologie ancienne !!!!

Il y a beaucoup à dire sur Uranus/Neptune/Pluton. Pourquoi ces références aux Dieux de la mythologie qui leur "colle à la peau" ?

Je vous laisse réfléchir ...
Pour ma part, je ne sais pas.



Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Philo critique de l'astrologie - Page 2 Profil11
Philo critique de l'astrologie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Philo critique de l'astrologie
Philo critique de l'astrologie - Page 2 I_icon_minipost_participateDim 8 Mai 2016 - 23:57

L'astrologie existant depuis la nuit des temps, je ne trouve pas cela insensé de la développer au fil des années, tout comme la médecine évolue, les arts également, ..

Je pars du principe que rien n'est fixe dans la vie et que tout tend à se transformer un jour ou l'autre.. Ce n'est pas pour autant que cela n'aurait pas lieu d'être et d'exister.

Je suis très idéaliste, mais parfois rationnel, et je pense que la vie est pleine de mystères, que l'Homme ne pourra jamais tout découvrir et comprendre..
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Philo critique de l'astrologie - Page 2 Profil11
Philo critique de l'astrologie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Philo critique de l'astrologie
Philo critique de l'astrologie - Page 2 I_icon_minipost_participateLun 9 Mai 2016 - 11:38

Il y a au moins deux problèmes que posent l'astrologie au "scepticisme scientifique", la première, c'est sa relation avec la téléologie, la seconde, c'est sa "réfutabilité" et donc la reproductibilité des lectures qu'on peut en faire.

**

Pour le 1/, on peut considérer que l'astrologie créé un instinct au natif et donc, ne s'oppose pas au principe de causalité, ce qui aurait pour conséquence que l'astrologie n'a pas de rapport avec la téléologie (ce qui est assez douteux, être né sous une bonne étoile est une expression qui pose tout de suite le décor téléologique).

Pour le 2/ pour que la lecture d'un thème soit reproductible, il faut que l'astrologie soit comme un légo démontable et montable à souhait. Or, à priori, aucune compréhension actuelle de l'astrologie semble suffisante pour arriver à ce genre de chose. On peut d'ailleurs remarquer que la science oblige que le domaine n'appartienne plus aux ancêtres, mais bien aux "actuels" ; elle coupe ses racines pour rendre le domaine manipulable et testable à souhait, créant une scission entre ceux qui ont pu comprendre le domaine et son utilisation efficiente... est-ce vraiment ce qu'on souhaite pour l'astrologie ?
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

Maldoror

Philo critique de l'astrologie - Page 2 Profil11
En ligne
Philo critique de l'astrologie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Philo critique de l'astrologie
Philo critique de l'astrologie - Page 2 I_icon_minipost_participateLun 9 Mai 2016 - 17:28

Quelques observations:

- L'astrologie est un langage et sa sémantique s'articule sur des symboles donnés (en fonction de la tradition, observations, statistiques temporelles, que sais-je). On y adhère ou non mais si on veut un peu parler cette langue, il faut s'y tenir un minimum. Les problèmes sont qu'en fonction de nouvelles écoles, certains y ajoutent leur grain de sel. Et de plus en plus. Vais plus revenir, sur les planètes rétrogrades (on en compte en général une moyenne de 4 par thèmes), signes interceptés, noeuds de la lune, lune noire comme autant de coercitions à rajouter aux aspects etc. Naître est effectivement un pensum, dans ces conditions.
Et ça l'est sans doute mais laissons un peu traîner le suspens.

On prend un peu à l'astrologie védique (indienne, sidérale) pour le replacer en toute liberté dans l'astrologie tropicale (basée sur les saisons), comme si on introduisait quelques lettres d'hébreux dans l'alphabet grec, alors que la domification de base n'est pas la même, le rapport aux maisons et aspects non plus etc. dans une optique progressiste, on y introduit des planètes hypothétiques (astrologie uranienne, je crois), on se concentre d'avantage sur les mi-points etc. Bref, ça part dans tous les sens et ça devient une véritable tour de babel. Ce qui au niveau des probabilités de s'y retrouver et surtout communiquer (but du langage) n'est peut-être pas le plus indiqué. Mais c'est le prix du "progrès", parait-il. Je ne parle même pas des analyses comportementales qui vont puiser chez Jung de quoi asseoir un véritable fratras qui est sans doute à la psychanalyse de base ce que Mein kampf représente pour mon cacatoes bleu ciel.
Faut s'y retrouver dans cette mer des sargasses. Et ça a de quoi faire fuir les meilleures volontés.

- L'astrologie semble attirer (est-ce visible dans le thème?)évidemment d'avantage ceux qui ont le temps de s'y intéresser. Tous ceux qui sont un peu en rupture de ban, contemplatifs dans l'âme, qui se cherchent, qui trébuchent un peu dans leur vie, en quête d'une motivation céleste qui pourrait leur remettre éventuellement le pied à l'étrier et poser quelques baumes sur un parcourt parfois bancal. Mais aussi plus simplement par curiosité "philosophique" de la vie et bien sûr de la leur en particulier. Sorte de miroir dans lequel, certains vilains petits canards pourraient éventuellement apercevoir le cygne majestueux en devenir. C'est louable bien que parfois, ne nous leurrons pas, un poil narcissique.

Car l'astrologie reste tout de même assez hermétique pour beaucoup de gens vu qu'ils n'ont quasi aucune volonté (hormis s'intéresser vaguement à leur ascendant par curiosité élémentaire, sans que ça ne leur parle plus que ça; sauf si évidemment on les flatte d'être Lion ou ce qu'on voudra, mais ça relève d'un mécanisme humain bien compréhensible. On a tous besoin de valorisations, c'est un fait. Fussent-elles purement symboliques ou poétiques)de s'y investir. Pourquoi? car ils n'en ont pas le temps mais surtout pas le besoin. Ils sont dans l'action. Et peu de temps pour le reste.

- Il serait donc intéressant de voir si les thèmes marqués par les planètes dites féminines, vénusiennes ( Lune Vénus Neptune ) plutôt "contemplatives" et "rêveuses" renvoient plus à l'intérêt astrologique que ceux marqués par des valeurs martiennes ou solaires. On peut ouvrir le spectre à Uranus (dite planète de l'astrologie, ouverte au progrès tous azimuts même si je connais pas mal d'"uraniens" qui s'en brossent totalement)et Pluton surtout, dont la symbolique est la recherche en profondeur de toutes les indications qui pourraient nous amener à comprendre ce qu'on fait ici-bas et pourquoi. A perte souvent comme je dis plus bas.
Une quête disais-je. De connaissance de soi, certes, mais aussi du monde... Vaste programme!

-Voilà en gros ce qui me vient en tête. Mais le véritable secret de tout ça, selon moi, c'est que les "voies du seigneur" sont évidemment impénétrables et que jamais nous n'aurons des réponses à ce que nous cherchons complètement. Le propre de l'être humain "évolué", je crois, c'est de se rendre compte qu'en quittant le monde, il ne connaît finalement que bien peu de choses. Et c'est peine perdue.

Le libre arbitre fera toujours qu'entre deux personnes nées au même endroit, à la même date et à la même heure, l'un se donnera l'occasion de réaliser peut-être au plus près ses "promesses" astrologiques (selon la symbolique acceptée, c'est le postulat de base) et un autre pour d'autres raisons, non.

Ceci dit, si je n'avais pas vu, justement au travers de cette symbolique, des choses qui pouvaient me parler un minimum sur certaines de mes tendances profondes (pas besoin d'astrologie pour le déceler d'ailleurs, suffit de s'introspecter ou oser affronter ses démons intérieurs), j'aurais laissé tomber depuis longtemps.

Lorsque je vois le thème du Marquis de Sade par exemple, dont le thème semble relativement (euphémisme) raccort avec son être tel que nous le connaissons, je me dis que c'est tout de même pas mal. D'autant que "connaissant" le personnage, je ne le soupçonne pas une seconde d'avoir voulu faire coïncider ses tendances profondes à ce que sa carte du ciel symboliquement laissait à prévoir. Y a pas que lui évidemment.

Je pense que tous les "poètes" ont dû un jour ou l'autre s'intéresser à l'astro, quitte à la dézinguer parfois pour mieux y revenir de temps en temps. Faut pas tomber dans le puits non plus comme Narcisse.

Et puis si ça peut faire l'effet d'un psy pour certains qui vont prendre conscience de potentiel larvé qu'ils ignoraient en eux, c'est très bien. Qu'importe le flacon etc.
Par contre, je m'insurge totalement, vais pas y revenir, contre tous ces petits maîtres dits aussi charlatans néfastes qui utilisent ce petit pouvoir à mauvais escient. Qui au prétexte de dire la "vérité" à leur patient, en fonction d'une hypothétique vie passée ou d'un karma "chargé" ou que sais-je, vont les propulser dans les affres de l'enfer. Les faire douter d'eux-mêmes quitte à les dévoyer en fonction d'allégations dignes de l'Inquisition.
Ceux-là, on devrait les "brûler" (symboliquement).
Car ce sont eux qui font le plus grand tort à l'Astrologie.

bigsourire
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Philo critique de l'astrologie - Page 2 Profil11
Philo critique de l'astrologie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Philo critique de l'astrologie
Philo critique de l'astrologie - Page 2 I_icon_minipost_participateLun 9 Mai 2016 - 18:06

Depuis le dix-huitième siècle et pour la plupart des scientistes modernes, l’astrologie est entièrement assimilée à la superstition. Selon eux, cette discipline se base sur d’insensées et désuètes croyances, imaginant un lien supposé entre le mouvement des astres et les destinées. En absence de preuves tangibles quant à l’influence manifeste des planètes sur les comportements humains, la discipline a entièrement été décrédibilisée par l’intelligentsia et mise au rebut des connaissances. Pour le commun des savants, l’astrologie n’est donc qu'une ancienne légende qui relève plus du fantasme que de l’étude éclairée. Cependant, le fait de ne pas avoir de preuves démontrables concernant certaines théories, ne les invalide pas pour autant et ne constitue en aucun cas un gage irréfutable que le contenu qu’elles véhiculent se structure sur du vide.

Alors, pourquoi l’astrologie a-t-elle progressivement décliné, son statut passant de science naturelle à celui de discipline fantasque, ne lui permettant plus d'être désormais considérée autrement que comme la vieille mère gâteuse et déliquescente de l’astronomie ? On peut trouver des éléments de réponses dans le fait que la discipline se veut prophétique et a la prétention d’être un art divinatoire qui tient plus du mystique que de la science réelle. Les mouvements planétaires sont vendus comme des présages qui annoncent des choses bonnes ou mauvaises, font référence à une tradition considérée archaïque en termes de perception du monde. C’est par l’intermédiaire de cet argument que la spécialité a tendance à se disqualifier au regard des intellectuels et c’est l’une des raisons majeures de son intégration dans le bourbier hétérogène des superstitions. Au-delà de cet aspect qui inclut l’astrologie dans le camp des croyances surannées, elle est elle-même sujette à se fonder sur des certitudes dont le dispositif échappe à un examen rationnel. En effet, elle défend des relations de cause à effet qu’elle prend pour acquises là où il n’y a semble-t-il que des suppositions. Aussi, les ressorts dont elle se sert pour donner du sens aux traductions des propriétés du Ciel donnent lieu à des aphorismes dont la teneur fataliste fricote avec l'inexplicable monde de la magie, s'impose dans l’inéluctabilité des augures.

Au-delà de ces considérations qui sont fortement sujettes à polémiques, le fait est que les théogonies qui imprègnent l'inconscient collectif prédisposent les symbolismes de l'astrologie à être sous l'influence de distorsions, dont les origines sont diverses et variées. Le problème demeure d'ailleurs essentiellement sur ce plan, car la part d'herméneutique sur laquelle se base le processus de décodage des configurations astrales peut emprunter les excès de la subjectivité culturelle. Effectivement, l'anamorphose des allégories sur lequel repose le mécanisme de synthèse des facteurs astrologiques peut mener vers une forme de crédulité prédictive, où le moindre aspect est entrevu dans son potentiel mythologique plutôt que dans son impact réel. De plus, il semble que l'astrologie ait tendance à subir les remaniements dogmatiques de divers courants de pensée, allant des plus surnaturels aux plus fatalistes. Ce foisonnement de doctrines parfois contradictoires et dans les cas les plus hasardeux, excentriques, contribue dans une certaine mesure à déconsidérer le caractère sérieux de la discipline et ainsi la relayer dans la fantaisie des contes antiques.

À ceci, viennent s'ajouter les prédispositions caractérielles et les conditionnements éducatifs individuels de ceux qui considèrent, recherchent et promeuvent les théories astrologiques. Cela va sans dire, chacun a tendance à adapter sa compréhension sur l'autel de sa sensibilité propre, d'où le fait que l'on ne peut plus omettre alors, la part impressionniste qui ressort des analyses éditées par les astrologues. Ainsi se retrouve-t-on avec une foule de conjectures possible pour l'étude d'une même configuration, et il y transparaît bien souvent les influences idéologiques des courants d'adoption tout autant que les éléments personnels d'intime conviction. Dans ce contexte, chacun est en mesure de décrire ce qu'il veut voir dans les combinaisons célestes, et il en ressort des haruspications aussi variées que d'individus éditant leurs impressions. Il apparaît que d'un point de vu global, l'astrologie soit indissociable de la théologie qui l'influence de plusieurs manières, que ce soit directement ou indirectement, dans la façon dont elle est perçut ainsi dans celle dont se construit. Au fil des siècles, elle est devenue un patchwork composé de mythologies tentant de servir métaphoriquement, la compréhension des synchronicités qui déterminent le réel.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Philo critique de l'astrologie - Page 2 Profil11
Philo critique de l'astrologie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Philo critique de l'astrologie
Philo critique de l'astrologie - Page 2 I_icon_minipost_participateLun 9 Mai 2016 - 19:35

Juste pour rebondir sur le cas des jumeaux énoncé par Maldoror, je me demande s'il ne serait pas possible d'énoncer des cas de thèmes natals à l'interprétation "ouverte", c'est-à-dire avec un vaste champ d'interprétation, et celle à l'interprétation "fermée", avec un faible champ d'interprétation. Par exemple, il me semble que le thème natal d'Hitler est plutôt à interprétation "fermée", cad, difficile d'imaginer une personne avec ce thème qui n'aurait pas la personnalité qu'il avait. C'est cette différenciation avec des indicateurs à définir qui permettrait de comprendre le mécanisme qui sépare deux jumeaux au regard de l'astrologie, et qui pourrait éventuellement permettre de réaliser une théorie de l'erreur ?
Revenir en haut Aller en bas

capitolin

capitolin

Philo critique de l'astrologie - Page 2 Profil11
Philo critique de l'astrologie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Philo critique de l'astrologie
Philo critique de l'astrologie - Page 2 I_icon_minipost_participateMar 10 Mai 2016 - 0:42

Maldoror a écrit:

On prend un peu à l'astrologie védique (indienne, sidérale) pour le replacer en toute liberté dans l'astrologie tropicale (basée sur les saisons), comme si on introduisait quelques lettres d'hébreux dans l'alphabet grec, alors que la domification de base n'est pas la même, le rapport aux maisons et aspects non plus etc. dans une optique progressiste, on y introduit des planètes hypothétiques (astrologie uranienne, je crois), on se concentre d'avantage sur les mi-points etc. Bref, ça part dans tous les sens et ça devient une véritable tour de babel. Ce qui au niveau des probabilités de s'y retrouver et surtout communiquer (but du langage) n'est peut-être pas le plus indiqué. Mais c'est le prix du "progrès", parait-il. Je ne parle même pas des analyses comportementales qui vont puiser chez Jung de quoi asseoir un véritable fratras qui est sans doute à la psychanalyse de base ce que Mein kampf représente pour mon cacatoes bleu ciel.
Faut s'y retrouver dans cette mer des sargasses. Et ça a de quoi faire fuir les meilleures volontés.



Par contre, je m'insurge totalement, vais pas y revenir, contre tous ces petits maîtres dits aussi charlatans néfastes qui utilisent ce petit pouvoir à mauvais escient. Qui au prétexte de dire la "vérité" à leur patient, en fonction d'une hypothétique vie passée ou d'un karma "chargé" ou que sais-je, vont les propulser dans les affres de l'enfer. Les faire douter d'eux-mêmes quitte à les dévoyer en fonction d'allégations dignes de l'Inquisition.
Ceux-là, on devrait les "brûler" (symboliquement).
Car ce sont eux qui font le plus grand tort à l'Astrologie.

bigsourire


applaudi Parfait 



bouquet
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Philo critique de l'astrologie - Page 2 Profil11
Philo critique de l'astrologie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Philo critique de l'astrologie
Philo critique de l'astrologie - Page 2 I_icon_minipost_participateJeu 12 Mai 2016 - 16:05

Des textes pris dans des bouquins....
Je préfère vos commentaires.

Mon premier contact avec l'Astro, lors d'une conférence où j'ai assisté sans l'avoir demandé (c'est une longue histoire..)
Une fois sortie de cette conférence ... devinez ce que j'ai dit à mon mari :
Pardonnez mon expression ... C'est de la "connerie" !
Il est évident que l'astrologue nous avait présenté 2 Thèmes. Mao Tsé Toug et celui de De Gaulle. Oupsss ! De Gaule. DCD tous les deux, tapis coool pour expliquer ces deux thèmes.
Je ne savais rien en astrologie.. même pas que j'étais Gem.
Mais le lendemain ....Je me suis posé plein de questions ....
J'ai cherché des réponses...
Après 33 ans d'études (l'étude de l'astro est sans fin) Je peux vous dire que si vous étudiez vous arriverez à bien interpréter un thème et encore ?

Des charlatans il y en a, surtout s'ils se font payer pour une consultation.
Au début, pour essayer de maîtriser l'astro vous êtes obligés de monter des thèmes et de les expliquer de vive voix avec la personne intéressée.

L'étude de textes d’astrologues compétents aide.
C'est à vous d'étudier, de discerner.

Ceux-là, on devrait les "brûler" (symboliquement).
Car ce sont eux qui font le plus grand tort à l'Astrologie.

Heureusement que c'est symbolique ... Capitolin. let's go
Quant à :en fonction d'une hypothétique vie passée ou d'un karma "chargé"
Il y a beaucoup à dire et j'y vais à tous petits pas
smack
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Philo critique de l'astrologie - Page 2 Profil11
Philo critique de l'astrologie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Philo critique de l'astrologie
Philo critique de l'astrologie - Page 2 I_icon_minipost_participateVen 27 Mai 2016 - 0:24

Autre fleuron de la critique anti-astrologique...
http://www.charlatans.info/astroquestion.shtml
Les calculs sont intéressants et semblent montrer qu'un thème natal ne décrit pas vraiment notre caractére... en tant que tel !
Le calcul a donné "vierge" et surtout pas "verseau", amusant. Il y a quand même un effet de pondération qui ne parait pas du tout adapté.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Philo critique de l'astrologie - Page 2 Profil11
Philo critique de l'astrologie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Philo critique de l'astrologie
Philo critique de l'astrologie - Page 2 I_icon_minipost_participateVen 27 Mai 2016 - 19:43

Merci Electrode, marrant ce test lol

Mon calcul a donné " Vierge " ( suivi de taureau... ) et surtout pas " Balance "... cramper
Revenir en haut Aller en bas

Origami

Origami

Philo critique de l'astrologie - Page 2 Profil11
Philo critique de l'astrologie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Philo critique de l'astrologie
Philo critique de l'astrologie - Page 2 I_icon_minipost_participateVen 27 Mai 2016 - 19:55

J'ai répondu très franchement ça m'a donné Vierge et surtout pas Taureau ça m'étonne pas avec ma maison 2 intercepté et ma venus très amoché Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Philo critique de l'astrologie - Page 2 Profil11
Philo critique de l'astrologie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Philo critique de l'astrologie
Philo critique de l'astrologie - Page 2 I_icon_minipost_participateVen 27 Mai 2016 - 20:16

Il faut croire qu'on est dans l'ére de la vierge alors, robotique, santé (à cause de bcp de maladie partout), consommation... hallucine
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Philo critique de l'astrologie - Page 2 Profil11
Philo critique de l'astrologie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Philo critique de l'astrologie
Philo critique de l'astrologie - Page 2 I_icon_minipost_participateVen 27 Mai 2016 - 20:19

Moi ça m'a donné Poissons (79) et surtout pas Bélier (40) .. Comme quoi, mon Asc est quand même important, malgré un Saturne qui lui est en conjonction0° .. D'ailleurs Capricorne n'a pas eu beaucoup de points (46) .. doute2 Et Scorpion mon signe Soleil a eu 61.
Revenir en haut Aller en bas

capitolin

capitolin

Philo critique de l'astrologie - Page 2 Profil11
Philo critique de l'astrologie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Philo critique de l'astrologie
Philo critique de l'astrologie - Page 2 I_icon_minipost_participateVen 27 Mai 2016 - 20:31

Il faut retenir les trois ou quatre signes les plus élevés et ceux les moins élevés .( Un thème ne se résume pas au signe solaire)

Pour moi, en tête : Verseau (j'y ai Venus) , Balance (rien), Gémeaux (Lune), Sagittaire(rien). 

Ceux qui ont le moins de points : Cancer (rien),Scorpion (Jupiter , Neptune , NN), Taureau (NS), Capricorne (Mars)

Mon signe solaire (Poissons) , et mon ASC (Vierge) font des scores médiocres.


bouquet
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Philo critique de l'astrologie - Page 2 Profil11
Philo critique de l'astrologie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Philo critique de l'astrologie
Philo critique de l'astrologie - Page 2 I_icon_minipost_participateVen 27 Mai 2016 - 20:36

Dans ce cas, les trois plus élevés, j'ai :

- Poissons 79
- Vierge 71
- Verseau 68

Et les moins élevés, j'ai :

- Bélier 40
- Capricorne 46
- Taureau 52
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


Philo critique de l'astrologie - Page 2 Profil11
Philo critique de l'astrologie - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Philo critique de l'astrologie
Philo critique de l'astrologie - Page 2 I_icon_minipost_participate

Revenir en haut Aller en bas
 

Philo critique de l'astrologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News



" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~
~Vidéos~
Philo critique de l'astrologie - Page 2 Pierre12 Philo critique de l'astrologie - Page 2 Notes-11
~Musique pour Relaxer~