Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion






Ciel à l'instant


Éphémérides


Position actuelle des planètes

Astrodienst

Astrocarillon
Les 4 déesses



Prince: hommages... I_icon11Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visitePrince: hommages... I_icon11Voir ses messagesPrince: hommages... I_icon11Voir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Prince: hommages...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

zouzou7

zouzou7

Prince: hommages... Profil11
Prince: hommages... Empty
MessageSujet: Prince: hommages...
Prince: hommages... I_icon_minipost_participateDim 24 Avr 2016 - 20:24

NOTHINGCOMPARES TO PRINCE

samedi 30 avril à 2h20 (53 min)


Hommage au légendaire chanteur américain Prince, décédé le 21 avril à l'âge de 57 ans. Retour sur la carrière de ce grand instrumentaliste (il savait jouer de 27 instruments), pour qui l'art était toujours plus important que le succès commercial.
...

Pour le grand instrumentaliste qu'était Prince (il savait jouer de 27 instruments), l'art était toujours plus important que le succès commercial. Il n'était pas ami des compromis et n'hésitait pas à se frotter aux labels les plus importants. Retour sur l'ensemble des tubes du grand maître - de « Kiss » à « Sexy Motherf***» en passant par « Alphabet Street ».

chanteur, Prince, musique, biographie


Origine : ZDF
Année : 2015
Disponible en direct : oui
Son : Stereo
Image : 16/9
Vjersion : VF
Arte+7: non
Générique
Rediffusion :
sam 30.04 à 2h20


From

http://www.arte.tv/guide/fr/068119-000-A/nothing-compares-to-prince


Dernière édition par zouzou7 le Dim 24 Avr 2016 - 20:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

zouzou7

zouzou7

Prince: hommages... Profil11
Prince: hommages... Empty
MessageSujet: Re: Prince: hommages...
Prince: hommages... I_icon_minipost_participateDim 24 Avr 2016 - 20:29

DOCTEUR PRINCE & MISTER JACKSON

samedi 23 avril à 22h15 (65 min)

DÉTAILS
DOCUMENTAIRE


Origine : ARTE F
Pays : France
Année : 2009
Disponible en direct : oui
Son : Stereo
Image : 16/9
Version : française
Arte+7: 23.04-14.05.2016
Générique


ARTE rend hommage à Prince, décédé le 21 avril à l'âge de 57 ans, en rediffusant ce portrait croisé de deux icônes planétaires qui dominèrent la scène musicale des années 1980 : Michael Jackson et Prince. Noirs, musiciens de génie et danseurs époustouflants, nés tous deux en 1958, ils se livrèrent alors à un prodigieux duel artistique.



En hommage au « Prince du funk »

Redécouvrez sa relation avec « le roi de la pop » et son unique passage dans Soul Train !

ARTE Concert

Faux jumeaux, éternels rivaux. À l'aube des années 1980, deux météorites, nées la même année (1958), enflamment la scène musicale par les deux bouts. Des artistes dotés d'un génie musical et chorégraphique hors du commun : légendaire moonwalk pour l'un, sensualité brûlante pour l'autre. Comme aucun musicien noir avant eux, le "roi de la pop" et le "prince du funk" happent le public blanc. Et s'imposent, en à peine deux albums, en icônes planétaires... S'appuyant sur des archives et les témoignages de leurs musiciens et managers, un retour groovy sur l'épopée de ces deux géants.

"Thriller" contre "Purple Rain"

Dans le sillage du label Motown des années 1970, c'est Michael Jackson, enfant prodige managé par la sévère figure paternelle, qui ouvre les hostilités : en 1979, "Off the wall", premier opus solo produit par Quincy Jones, électrise les dancefloors. Et propulse au firmament des stars pop le benjamin des Jackson Five à la voix haut perchée. Mais à Minneapolis, une voix féminine funky prépare la contre-offensive. Extravagante fusion entre Sly et Hendrix, Prince Rogers Nelson, musicien surdoué, dégaine "Dirty mind". Manière de revendiquer le titre de "His Royal Badness" qui bientôt lui colle à la peau, comme ses spencers à col monté. "Controversy" (1981) et "1999" (1982) hissent l'héritier illégitime de James Brown au sommet des hits. Pendant ce temps, "Thriller" et son légendaire "Beat it" déferle sur le monde comme un raz de marée - l'album a battu le record de cent millions d'exemplaires vendus. Prince cultive l'ambiguïté sexuelle dans l'élan de la révolution gay en cours ? Peter Pan asexué, le héros de "Billie Jean" cautionne le reaganisme triomphant. Conscient de la montée en puissance de MTV, Michael Jackson signe dans la foulée un clip historique de quatorze minutes. Prince rétorque avec "Purple rain"...



Michael Jackson, Prince, rivalité, musique...

From

http://www.arte.tv/guide/fr/041382-000-A/docteur-prince-mister-jackson?autoplay=1


Dernière édition par zouzou7 le Dim 24 Avr 2016 - 20:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

zouzou7

zouzou7

Prince: hommages... Profil11
Prince: hommages... Empty
MessageSujet: Re: Prince: hommages...
Prince: hommages... I_icon_minipost_participateDim 24 Avr 2016 - 20:34


PALACE OF GROOVE

Prince

samedi 19 mars à 22h20 (52 min)
Déjà diffusé samedi 16.04 à 3h15


Du groove, du groove, du groove ! Cette série documentaire revient sur les temps forts de l'émission "Soul train" au fil de sa longue histoire. Dès sa première venue dans l'émission, le 13 janvier 1973, Stevie Wonder en est la star. Ce soir, il partage la vedette avec Donna Summer, Ike et Tina Turner ou encore Prince lors de prestations mémorables.



Dès sa première venue dans l'émission, le 13 janvier 1973, Stevie Wonder est la star du show. Auteur et compositeur de ses chansons, il est notamment célèbre pour son tube "Superstition", édité en 1972 par le label Motown. Mais c'est à la fin des années 1970 qu'il prend véritablement son envol. Sortant neuf albums en dix ans, sa notoriété dépasse vite les frontières de l'Amérique. Ce soir, il partage la vedette avec Donna Summer, Ike et Tina Turner ou encore Prince lors de prestations mémorables. L'occasion aussi de s'intéresser au funk.

DÉTAILS
MUSIQUE

Origine : ARTE
Pays : France
Année : 2013
Disponible en direct : oui
Son : Stereo
Image : HD, 16/9
Version : VF
Arte+7: 19.03-26.03.2016
Générique

From

http://www.arte.tv/guide/fr/047481-002-A/palace-of-groove
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

Prince: hommages... Profil11
Prince: hommages... Empty
MessageSujet: Re: Prince: hommages...
Prince: hommages... I_icon_minipost_participateDim 24 Avr 2016 - 23:45

Maïtena Biraben ne sera pas aux commandes du programme ce soir et sera remplacée par le présentateur du JT, Victor Robert. Officiellement, l'animatrice du "Grand Journal" est souffrante. La chaîne ne précise pas quand Maïtena Biraben pourra reprendre sa place autour de la table.

Clash avec la production


Selon nos informations, il y aurait en réalité eu une altercation entre l'animatrice du "Grand Journal" et la production suite à l'émission d'hier soir. Maïtena Biraben aurait ainsi reproché à ses équipes de ne pas l'avoir suffisamment informée et épaulée après l'annonce du décès de Prince en début de soirée.

Hier, alors que Maïtena Biraben recevait François Ruffin, Mazarine Pingeot et Benjamin Biolay, le présentateur du JT Victor Robert est ainsi revenu sur le plateau à 19h26 pour annoncer le décès du chanteur. Maïtena Biraben a ensuite demandé une réaction à ses invités présents autour de la table qui ont parfois paru légitimement pris de cours.

"J'imagine qu'on est en train d'essayer de fabriquer un petit magnéto avec plein d'images de Prince qui vont arriver", a ensuite lancé à 19h28 Maïtena Biraben. Ce magnéto ne viendra finalement pas malgré une demande à haute voix de son animatrice pour savoir où ses équipes en étaient sur ce sujet. Les équipes du "Grand Journal" ne sont cependant pas restées inactives face à l’événement, loin de là. La production a ainsi pu joindre le journaliste musical Philippe Manoeuvre, qui sur fond d'images du chanteur, est revenu sur sa formidable carrière. L'émission, qui aura finalement été largement consacrée au décès de Prince, a pris fin à 20h04 sur des images d'un live du chanteur interprétant son célèbre tube "Purple Rain".

Source Arrow OZAP.COM

Revenir en haut Aller en bas

zouzou7

zouzou7

Prince: hommages... Profil11
Prince: hommages... Empty
MessageSujet: Re: Prince: hommages...
Prince: hommages... I_icon_minipost_participateLun 25 Avr 2016 - 0:23

Niko up
Revenir en haut Aller en bas

zouzou7

zouzou7

Prince: hommages... Profil11
Prince: hommages... Empty
MessageSujet: Re: Prince: hommages...
Prince: hommages... I_icon_minipost_participateMar 26 Avr 2016 - 21:19

zouzou7 a écrit:
NOTHINGCOMPARES TO PRINCE

samedi 30 avril à 2h20 (53 min)
En replay Arte jusqu'au 30/04/2016 à 23h24.


Hommage au légendaire chanteur américain Prince, décédé le 21 avril à l'âge de 57 ans. Retour sur la carrière de ce grand instrumentaliste (il savait jouer de 27 instruments), pour qui l'art était toujours plus important que le succès commercial.
...

Pour le grand instrumentaliste qu'était Prince (il savait jouer de 27 instruments), l'art était toujours plus important que le succès commercial. Il n'était pas ami des compromis et n'hésitait pas à se frotter aux labels les plus importants. Retour sur l'ensemble des tubes du grand maître - de « Kiss » à « Sexy Motherf***» en passant par « Alphabet Street ».

chanteur, Prince, musique, biographie


Origine : ZDF
Année : 2015
Disponible en direct : oui
Son : Stereo
Image : 16/9
Vjersion : VF
Arte+7: non
Générique
Rediffusion :
sam 30.04 à 2h20


From

http://www.arte.tv/guide/fr/068119-000-A/nothing-compares-to-prince
Revenir en haut Aller en bas

zouzou7

zouzou7

Prince: hommages... Profil11
Prince: hommages... Empty
MessageSujet: Re: Prince: hommages...
Prince: hommages... I_icon_minipost_participateMer 27 Avr 2016 - 21:16

HOMMAGE À PRINCE
«Purple Rain» d’Albert Magnoli - Samedi 23 avril à 00h15



Musicien doué et arrogant, The Kid enflamme chaque soir le public du First Avenue, le club le plus réputé de Minneapolis. Alors que ses parents se déchirent en permanence sous ses yeux, le jeune homme trouve refuge dans sa musique. Mais des tensions naissent au sein de son groupe, The Revolution...

No, no, let’s go ! Let’s go ! », murmure le temps d’une chanson du film, Prince, auteur-compositeur, acteur, héros arrogant, narcissique, talentueusement énorme, et, enfin, muse américaine de ce mélo musical aujourd’hui culte. Et ils ont eu raison les studios hollywoodiens Warner Bros, de laisser aller en distribuant ce projet qui rapporta à sa sortie plus de 80 millions de dollars, remporta un Oscar pour la meilleure bande-originale de l’année, mais qui n’était au départ pas sans risque. Car il s’agit là de miser sur un double premier film : premier film de la future star Prince, première réalisation d’un (encore aujourd’hui) quasi inconnu Albert Magnoli (qui enchainera avec Sylvester Stallone et Kurt Russell dans l’oubliable nanar crâneur Tango and Cash). En réalité, Purple Rain est un film de, avec, et pour Prince. Et c’est très bien comme ça. Et c’est pour cela qu’il tient encore la route actuellement. Purple Rain est ainsi l’alliage entre les grandes histoires autobiographiques des destins de petits américains touchants, rageurs et modestes qui deviennent des icônes absolues (Rocky, pour ne citer que celui-là), et, une époque, son époque avec tous les colifichets esthétiques qui s’y rapportent (la décennie 80 en la matière reste une des plus gratinées).



Donc on passera rapidement sur l’intrigue principale : les rapports difficiles entre le héros appelé The Kid (Prince était surnommé le Kid de Minneapolis) et ses parents, en particulier son père un peu violent par moments. Un père qui projette sa carrière professionnelle ratée sur son enfant unique, exactement comme le père de Prince qui déclara avoir donné ce prénom à son fils afin qu’il puisse se permettre tout ce que lui n’avait pas osé entreprendre. A cela on ajoutera l’indispensable histoire d’amour à rebondissements avec une petite amie retorse, musicienne elle aussi. Les filles qui dansent et chantent sans complexe sont très à la mode dans ces années-là. Un au auparavant, en 1983, Flashdance d’Adrian Lyne vient de remporter un succès planétaire avec (encore !) l’histoire d’une héroïne rageuse, ouvrière donc aux origines modestes qui réussit à triompher en exerçant son art : la danse. Prince propose tout naturellement à Jennifer Beals, actrice principale de Flashdance, d’incarner Apollonia, la petite amie dans Purple Rain. Cette dernière refuse. C’est la mexicaine Apollonia Kotero qui obtiendra le rôle.



Tourné à Minneapolis (ville de Prince), Purple Rain vaut beaucoup pour son cachet années 80. Une ambiance survoltée et humide, voire torride, où la sexualité passe de la marge au centre. On est à l’époque de 9 semaines ½ (Adrian Lyne, 1986), un moment où les cinéastes du monde entier demandent à leurs acteurs de jouer des séquences de sexe sans pudeur. Purple Rain, film violet, couleur de l’amour et de l’érotisme, est imaginé dans cette lignée. Gros plans d’inserts sur la langue humide de Prince, extérieurs de nuit de la ville filmés paradoxalement tout en brume rose, mauve comme dans un étroit boudoir de bordel, décolleté de l’héroïne qui donne l’impression qu’elle se trimballe tout le temps en soutien-gorge à la manière de Madonna dans Recherche Susan désespérément (Susan Seidelman, 1985), et échappée belle en moto sur virilisée (on conduit sans casque), qui fend la route du désir.

Prince: hommages... Image28

Au cœur de cet écrin sur mesure, Prince s’agite enrubanné comme un petit marquis à froufrou, roule de ses petites épaules renforcées, et pratique une coiffure avec décollement de racines qui lui fait gagner quelques centimètres. Car malgré les talons hauts de ses bottes et une persistance à sautiller dès qu’il marche, Prince demeure de petite stature physique, mais développe une énergie démente qui lui rend son charme et sa profondeur. On croit volontiers que si l’un des personnages masculins l’énerve, il lui sautera à la gorge et cela fera des dégâts. D’ailleurs l’une des chansons du film ne s’intitule-t-elle pas : Baby I’m a star ? Avec ses yeux de faon ultra « eyelinés », Prince ne laisse personne lui prendre LA place, au centre de la scène, pour imprimer définitivement le film de son plus grand atout : sa musique.



La véritable création de Purple Rain, est là, lorsque le chanteur-auteur-compositeur-interprète démarre sur la scène, devant un public abasourdi. Un mélange unique de rock, pop, gospel… et un tube pharaonique qui a donné son titre au film : Purple Rain, chanson dédiée au père de Prince. Soit une dose de rythme émollient et planant, parfaitement vécue par un figurant du film, qui dans le public du concert, lâche un nuage de fumée de cigarette, nuage qui se disperse dans le même rythme que la chanson et emporte. Tout le monde est pris. Le refrain lancinant est alors scandé sans inquiétude, avant de se tendre sans choc. L’accord parfait. Une montée vers une explosion finale si pleine qu’elle laisse estomaqué.

Virginie Apiou

Générique

Réalisation: Albert Magnoli
Scénario: William Blinn, Albert Magnoli;
Image: Donald E. Thorin;
Musique: Michel Colombier, John L. Nelson, Prince;
Montage:: Albert Magnoli, Ken Robinson;
Production: Warner Bros. Pictures, Purple Films, Water;
Producteurs: Robert Cavallo, Steven Fargnoli, Joseph Ruffalo

Avec: Prince (The Kid), Apollonia Cotero (Apollonia), Morris Day (Morris) u.a.

HOMMAGE À PRINCE

Le monde de la musique rock a perdu une de ses légendes : Prince est décédé le 21 avril 2016 à l’âge de 57 ans. Pour rendre hommage à cette rock star, ARTE vous propose une soirée spéciale samedi 23 avril.

From

http://cinema.arte.tv/fr/article/purple-rain-dalbert-magnoli-samedi-23-avril-00h15

Revenir en haut Aller en bas

zouzou7

zouzou7

Prince: hommages... Profil11
Prince: hommages... Empty
MessageSujet: Re: Prince: hommages...
Prince: hommages... I_icon_minipost_participateMer 27 Avr 2016 - 22:32

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


Prince: hommages... Profil11
Prince: hommages... Empty
MessageSujet: Re: Prince: hommages...
Prince: hommages... I_icon_minipost_participate

Revenir en haut Aller en bas
 

Prince: hommages...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News



" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~
~Vidéos~
Prince: hommages... Pierre12 Prince: hommages... Notes-11
~Musique pour Relaxer~