Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiFAQRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion

Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteVoir ses messagesVoir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Louis XIV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Hagakure


MessageSujet: Louis XIV
Lun 30 Mar 2015 - 14:31

Rappel du premier message :

Hagakure a écrit:
capitolin a écrit:
Oui mais que dire de Louis XIV qui est Vierge , mais qui est pourtant le prototype du LION (égo et le pouvoir est représentation ) et du CANCER (bon père affectueux ) ?

bouquet
André Barbault a écrit:
LOUIS XIV: Le côté Vierge qui ne représente qu'un aspect seulement de son être ( rappelons que c'est la règle d'analyser qu'un seul signe à propos de tel personnage) est visible chez ce grand roi qui avait, comme Richelieu, Soleil et Mercure dans le signe, et qui paracheva son oeuvre. Chez lui, en effet, la passion de l'ordre prime, jusque dans les moindres détails, et est servie par une assiduité et une exactitude dans sa conduite. Il contrôle les uns par les autres les ministres de son Conseil dont il exige un compte-rendu fidèle et fréquent. Partout, il porte le regard, envisageant toute chose à la fois de haut et de près, combinant les deux qualités contradictoires, la passion du grand dans ses plans ( Soleil-Jupiter) et la minutie dans la réalisation. Il est selon le mot heureux de Saint-Simon, " le roi des abeilles " dont il surveille et distribue le travail. Il fait régner à la cour une minutieuse étiquette, régie par une hiérarchie compliquée à l'infini. Tout est dans le cérémonial. Mais cette discipline constitue l'essence même de sa nature, sa vie est réglée instant par instant. On peut même voir la signature Vierge dans certain ennuis de santé que le roi éprouva: constipation, entérite, vers intestinaux... Enfin, il n'est pas déplacé d'établir une association entre l'aspect culturel du signe et l'essor exceptionnel des lettres et des arts qui confondit son règne avec la culmination du Classicisme.
capitolin a écrit:
@ Hagakure

Pas d'accord avec l'analyse de Barbault sur Louis XIV
D'abord il n'est pas à l'origine de l'étiquette : c'est ça femme qui a amené avec elle , l'étiquette rigide des Habsbourg Dans celle là on pourrait y voir de la Vierge : une rigidité formelle et un ordonnancement maniaque .
Louis XIV l'assouplie est ne l'utilise uniquement comme un accessoire pour la représentation du pouvoir , c'est à dire de lui même . C'est un élèment d'un spectacle , ou tous doivent jouer leur rôle.
A Marly , ou il passe une bonne partie de son temps , il n'y a pas d’étiquette , tout comme à Trianon ou elle est réduite .
Et chez lui il y a tant d'éléments qui sont complètement contradictoires avec ceux de la Vierge , même antinomiques : égo hypertrophié , absences de doutes , de scrupules , representation , gout pour le brillant , amour du pouvoir , impulsif, il distribue les prébendes et les hochets mais pour sa gloire et son pouvoir ... une liste qu'on pourrait continuer .
S'il a un peu de Vierge dans sa personnalité , le Roi Soleil en a très peu , et de façon accessoire .
"Nec pluribus impar " (supérieur à tous ) sa devise , ce n'est vraiment pas Vierge

bouquet
Electrode a écrit:
L'absence de scrupule peut tout-à-fait revenir à la vierge, dans le sens qu'il a conscience d'agir pour une fonction (ou LA fonction). Il représente le suprême fonctionnaire "l’État c'est moi", où rien n'est laissé pleinement au hasard, tout est analysé méticuleusement.
la conjonction lune vénus en lion suffit à lui donner le coté léonien dont tu parles. Le goût pour les fêtes, de la mise en scène, l'absence de rivalité etc... ce qui n'est, finalement, qu'une seconde nature chez lui (à la fin de sa vie, il avait un naturel acariâtre, très proche de la personnalité pessimiste de la vierge)




André Barbault a écrit:
Angularité éloignée du Soleil et de Jupiter, respectivement en aspect des deux angles : Soleil conjonction MC et sextil exact à l'AS et Jupiter conjonction AS et sextil exact du MC; le Soleil dispose en outre, de Lune et Vénus en Lion, et Jupiter de Mars en Sagittaire.


S'il est difficile de dire que Louis XIX est un type Soleil-Jupiter ou un type Jupiter-Soleil, il est, par contre, impossible pour nous de rejeter la composante (prédominante à mon avis) solaire.

Il suffit, pour s'en convaincre, de confronter les rois à dominante Jupitérienne : Louis XI, François Ier, Henri IV et Louis XVIII.Seul François Ier possède des éléments solaires (et un peu Henri III, dont la noblesse est connue, avec son ascendant Lion, et l'ont voit ce qui le rapproche de Louis-le-Grand : le sens du vaste, de l'éclat.Par contre, il n'y a pas de valeurs solaires chez Louis XI ni chez Henri IV.Le premier s'attache au solide plus qu'au brillant et règne sans cour; le second ne se soucie pas le moins du monde des protocoles et de l'étiquette, passant sa vie à la campagne.

Or, à l'ampleur, à la puissance et à l'affirmation Jupitérienne, le Soleil ajoute la grandeur, la pompe, la magnificence... De fait, le règne du grand roi est exceptionnel quant à l'éclat.Autour de sa Majesté gravite l'activité entière d'une cour à l'allure extrêmement noble et composée de grands, d'artistes et de gens brillants.Versailles, cette apothéose architecturale et picturale, est le décor somptueux où le roi donne des fêtes magnifiques (bals, feux d'artifice, théâtre, concerts); il est même le centre de la vie artistique, sociale et politique du monde, le milieu le plus raffiné de la Terre, faisant de Louis XIV la gloire la plus répandue sur la planète.

Adulé par une mère idolâtre, encensé par ses courtisans, couronné par les victoires, glorifié par les arts et les lettres, s'offrant à l'adoration des foules dans la pompe des entrées léonine, étonnant le monde par son faste inouï, empanaché, ruisselant de pierreries, étincelant dans les brocarts d'or et d'argent, véritable empereur romain régnant sur les rois de la Terre.

Avec lui, au surplus, jamais le droit divin des rois ne fut aussi incontesté.Ce règne de la splendeur s'accorde on ne peut plus avec le personnage en qui se conjuguent l'intensité solaire et la puissance jupitérienne.Louis XIV règne comme il respire : "il me semble que j'étais Roi et né pour l’être." Même s'il se compose un personnage, la nature, ses dons, les circonstances et l'histoire le font roi.; d'où la vertu magique de sa seule présence qui, à la guerre, "valait une citadelle".Grand acteur, il présente et représente.Et chez ce Roi-Soleil, il y a une force de volonté rare qu'il met au service de la passion de l'autorité, de l'unité et de l'ordre, identifiant l’intérêt dynastique et l’intérêt national, son activé administrative s'accordant par ailleurs avec son amour du faste, son orgueil et son sens du gouvernement.

Et avec la force de volonté, un esprit à la fois large et précis qui fait le tour d'une situation ou d'un problème sans négliger les détails; envisageant toute chose de haut et de près, il a la passion du grand dans ses plans et la minutie dans la réalisation (Soleil en Vierge).

Bien que nous sortions du cadre de la dominante, il est intéressant de préciser le jeu de l'une des dominantes : Jupiter au double carré d'une opposition Lune-Vénus en Lion à Saturne en Verseau.Avec cette opposition, nous avons une alternance ou une succession typique d'états opposés, par suite de violents conflits.C'est, par exemple, le contraste tranché entre la Régence et le règne : contraste de la misère et de la magnificence, de l'anarchie et de l'ordre... Mais c'est surtout les deux tranches si distinctes du règne : après l'ère des fêtes, des amours, des constructions fastueuses, des victoires éblouissantes, il y a eut celle des heures saturniennes de l'isolement, de la solitude, de la misère du pays frappé par une guerre épuisante, de la série impressionnante de deuils familiaux, de la tristesse finale.Le jeu de bascule entre la conjonction vénusienne du Lion et Saturne du Verseau est, plus encore, le conflit qui le déporte d'une vie instinctive débordante à une certaine résignation religieuse, après avoir adopté une position intermédiaire boiteuse, exprimée par une heureuse formule : "Tout en vivant mal, il priait bien."

Avec ce Jupiter-Scorpion au carré de Lune-Vénus en Lion, les sens exigeants d'une impérieuse nature entrainent Louis XIV à l'adultère."Il y exerce son droit divin dans sa polygamie olympienne et dans la légitimation des bâtards.L’Église ne lui ménage pas les blâmes et les exhortations du haut de la chaire, par la bouche de Bossuet et de Massillon."

C'est que, par ailleurs , avec ce carré de Jupiter à Saturne touchant l'axe des Secteurs III-IX, cet hédonisme est barré par un conflit moral : c'est le péché de la chair, l'humiliation d'une conscience chrétienne.L’écartèlement intérieur, du jupitérien s'accentuera lorsque la Montespan sera impliquée dans l'Affaire des Poisons, aggravant le scandale de ces mœurs orientales (doubles adultères, bâtards légitimes).Finalement, en épousant à quarante-deux ans Madame de Maintenon, la religion l'emportera définitivement.

On peut encore ajouter que la double opposition saturnienne touchant les Secteurs III et IX correspond, sur le plan social, aux nombreuse difficultés religieuses de son règne : Affaires de la Régale et des Franchises, Jansénisme, Quiétisme, et surtout Révocation de l’Édit de Nantes, la plus grande faute politique de son règne.


Dernière édition par Hagakure le Lun 30 Mar 2015 - 14:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage

Venusie


En ligne
MessageSujet: Re: Louis XIV
Ven 3 Avr 2015 - 1:43

@ Capitolin

Je vais répondre pour lui, c'est le sextile de son Soleil Vierge très valorisé en maison 10 sextile ( = le trône, le pouvoir ) à son asc Scorpion  qui lui donne la coloration solarienne donc du Lion à sa personnalité. Et Electrode a mentionné aussi la conjonction Lune Vénus culminante en Lion dans la zone Gauquelin. Cela marquait son amour du théâtre et du clinquant, le fait de se faire admirer. Il s'exprimait émotionnellement et socialement comme un Lion  avec cette conjonction.

Toutefois, Louis XIV avait en plus du côté Lion , un côté très virginien n ce qui concernait la politique, dans ses goûts à Versailles avec des jardins très bien agencés et symétriques, des façades classiques. De même que l'organisation très pointilleuse de l'étiquette de la Cour avec son Soleil  et Mercure dans le signe de la Vierge . D'ailleurs, tu remarqueras qu'il a tendu vers la Vierge  à la fin de sa vie après le scandale de l'affaire des Poisons avec la Montespan avec qui il a vécu les dernières lueurs de sa personnalité solaire ( Lion ). Il était devenu complètement dévot depuis que Mme de Maintenon avait réussi à s'en faire aimer et se faire épouser par lui, il ne s'habillait plus trop avec clinquant mais souvent de façon très épurée, sombre qui est lié au côté  Vierge  de sa personnalité.

Pour moi, il a les deux côtés si on regarde l'histoire de sa vie.
Revenir en haut Aller en bas

krikri


MessageSujet: Re: Louis XIV
Ven 3 Avr 2015 - 12:56

Il y avait un article intéressant sur Astrothème sur les planètes isolées. Le Soleil de Louis XIV est non seulement en X, mais isolé. Pour un sextile on compte 4 degré et pas 6, donc il n'est pas en sextile avec Neptune.

Voici l'article :

Le Soleil isolé : interprétation

Lorsque le Soleil est isolé dans un thème, ses caractéristiques - atouts et défauts - sont amplifiées : le charme, le magnétisme et le charisme du sujet peuvent être accrus et favoriser la réussite dans la société. On notera l'exemple du Roi Soleil, Louis XIV, qui avait son Soleil en Vierge isolé (en prenant un orbe inférieur à 6 degrés pour son sextile à Neptune), ou de Vincent Van Gogh.

Cependant, cet aspect des choses peut s'inverser sous l'effet de certains transits ou progressions : dans ces moments délicats, les caractéristiques dissonantes habituelles du Soleil prennent le dessus : inadaptation sociale, paralysie de la volonté, caractère ou comportement cassant sans s'en rendre compte, égocentrisme, égoïsme et vanité gomment alors les bienfaits naturels du Soleil livré à lui-même.


Son soleil livré à lui-même peut faire de lui un autodidacte de génie, mais ce soleil manque d'outils, d'où son culte à lui-même.

En étudiant le thème de personnes ayant une planète isolée, par exemple, Mercure, on remarque des aptitudes, des facilités, mais parfois un manque de diplomatie, la personne peut bâcher les autres ou être soudainement dure ou nerveuse. Voir dans quel signe est Mercure ou la planète en question.

Pour en revenir à Louis XIV, il avait instauré la règle suivante à l'église : Il était placé sur la tribune, donc à l'arrière de l'église. Les fidèles devaient être tournés vers Lui et le regarder. Ils tournaient donc le dos au prêtre hallucine

Ce soleil qui n'a pas de lien avec d'autres planètes est tout de même en aspect avec l'ascendant : On dit qu'il a survécu miraculeusement à plusieurs maladies et qu'il était une force de la nature.

hearts

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Louis XIV
Ven 3 Avr 2015 - 13:18

krikri a écrit:
il avait instauré la règle suivante à l'église : Il était placé sur la tribune, donc à l'arrière de l'église. Les fidèles devaient être tournés vers Lui et le regarder. Ils tournaient donc le dos au prêtre hallucine

Enorme ! on imagine la scène...
C'est un véritable affront au prêtre qui l'aurait certainement autorisé à prendre place à proximité de l'autel.
Revenir en haut Aller en bas

Hagakure


MessageSujet: Re: Louis XIV
Ven 3 Avr 2015 - 13:18

Bonjour,

capitolin a écrit:
@ Alors posons la question autrement Hagakure.
Pourquoi Louis XIV avec pourtant un Soleil en Vierge ...est-il si peu Vierge ?

bouquet
Alors, pour son heure de naissance il est indiqué 11h15 par pointage de Morin de Villefranche.Sur Astrotheme, elle est décalée à 11h11.

Bref, l'une ou l'autre, cela n'a pas d'incidence sur ce Soleil en Vierge placé au milieu du signe.

Donc, on a MC-Soleil-Mercure à 0°, 12° et 23° degrés de la Vierge.

Qu'est-ce qui ferait pencher vers une nature Vierge chez Louis XIV ? On peut déjà regarder de quelle nature étaient les hommes qui ont entouré le Roi durant son règne :

Jean-Baptiste Colbert :
Soleil 5° Vierge, Mercure 20° Vierge, Asc 24° Vierge.
Turenne : Soleil 18° Vierge, Mercure 24° Vierge, Mars 26° Vierge.
Louis II de Bourbon-Condé : Soleil 15° Vierge.

(Louvois : Soleil 28° Capricorne, Mercure 15° Capricorne.
Vauban : Soleil 11° Taureau, Mercure 28° Taureau.)

Il me semble logique qu'un Roi puisse déléguer à des hommes portant certaines valeurs analogues aux siennes.Il aurait été curieux de ne pas voir des affinités astrales de type Vierge, entre les hommes qui ont fait de ce règne l'apogée du Classicisme.

Je ne sais pas si on peut dire "si peu Vierge".Certainement moins typique, de prime abord, du signe, de par sa nature Soli-Jupitérienne.Sa gestion des finances de l'état étant pour le moins assez peu caractéristique de la Vierge : Mars en Sagittaire en II au carré de Mercure en X (maitre de X).

Outre les éléments cités précédemment par les uns et les autres, et ce, même s'ils ne trouvent pas grâce à tes yeux, on ne peut pas occulter cet aspect virginien de sa personne, fut-il quelque que "dissiper" dans sa démesure et sa grandeur Soli-Jupitérienne.
Revenir en haut Aller en bas

Angèle


MessageSujet: Re: Louis XIV
Ven 3 Avr 2015 - 18:41

Bonjour,

Je me demande dans quelle mesure on peut se défaire du contexte politico-social dans l'analyse du thème des rois par exemple. 
La naissance de Louis XIV fut un grand événement attendu, il est né avec un titre et élevé dans la perspective de tenir un rôle important avec de grandes responsabilités. Quid du conditionnement social notamment dans l'analyse de son thème ? 
On pourrait étendre cette question à l'analyse de tout thème d'ailleurs car nous sommes tous plus ou moins affectés par les attentes de notre environnement....  doute2
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Louis XIV
Sam 4 Avr 2015 - 10:47

Il y a aussi cet axe intercepté verseau/lion 3/9 où plusieurs planètes s'y trouvent. Hitler a le même axe intercepté (celui de l'idéologie) avec une conjonction lune jupiter en 3 en capricorne (le pan-germanisme).
L'interception va appuyer d'autant plus les conceptions créées par les planètes et va les rendre omniprésente dans sa vie.
Lune -vénus en lion en 9 intercepté, dans la vie que je veux mener > je suis la référence en matière de plaisir et de beauté.
Saturne en verseau en 3 intercepté, vis-à-vis de l'entourage > je sais me montrer exigeant, sec, affirmer des positions universelles dans des situations incertaines qui vont me donner mon autorité.
Revenir en haut Aller en bas

Hagakure


MessageSujet: Re: Louis XIV
Sam 4 Avr 2015 - 14:52

Bonjour,

Angèle a écrit:
On pourrait étendre cette question à l'analyse de tout thème d'ailleurs car nous sommes tous plus ou moins affectés par les attentes de notre environnement....  doute2
La nature de l'objet échappe à l'astrologie.Si, on peut y déceler, par exemple, une prédisposition Martienne, rien ne permet d'affirmer que celle-ci porterait le natif davantage vers le sport que vers l'armée ou encore vers le métier de boucher.

On ne peut raisonnable exclure l'influence du milieu extérieur dans la destinée.

J'aime bien cette phrase de Ralph Linton :
« Les membres normaux de n’importe quelle société doivent beaucoup moins la configuration de leur personnalité à leurs gènes qu’à leur nourrice ».

Wink
Revenir en haut Aller en bas

Angèle


MessageSujet: Re: Louis XIV
Dim 5 Avr 2015 - 17:26

Merci de ton intervention Hagakure.

Citation :
La nature de l'objet échappe à l'astrologie.Si, on peut y déceler, par exemple, une prédisposition Martienne, rien ne permet d'affirmer que celle-ci porterait le natif davantage vers le sport que vers l'armée ou encore vers le métier de boucher.
On ne peut raisonnable exclure l'influence du milieu extérieur dans la destinée.

Nous sommes bien d'accord; c'est ce qui complexifie l'approche d'un thème et me questionne de plus en plus. Celui-ci s'inscrit dans un contexte social, culturel, familial, génétique, etc. et ainsi dans des conditionnements spécifiques. Peut-on réellement savoir si le potentiel exprimé dans le natal sera totalement exploité, investi, développé ou alors réprimé, contrarié, nuancé par différents paramètres qui peuvent échapper à l'astrologue ? 
Le TN exprimerait alors un panel de "possibles" dans le cadre limité d'un contexte donné....
Revenir en haut Aller en bas
 

Louis XIV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News

" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~



Vidéos

VANESSA
CHAMONAL


"Année 2016"


***

SANDRINE

Energies astrologiques de reconnection avec votre Ame!



***

Gabriel

"Ascendant 2016"



***
~Vidéos~
~Musique pour Relaxer~