Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiFAQRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion

Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteVoir ses messagesVoir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Lune du Cancer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage

Hagakure


MessageSujet: Lune du Cancer
Ven 20 Fév 2015 - 0:08

Rappel du premier message :

Bonsoir,

Comment vivez-vous votre signe Lunaire en Cancer ?

La Lune dans les signes du zodiaque, Martine et André Barbault a écrit:
"L'astre constitue la donnée à l'état le plus pur de la composante maternelle. Cette composition représente la partie de l'être issue de l'identification à la mère ou de l'introjection de la mère (ou de son substitut).

Le propre de ce genre d'insertion maternelle au sein de la psyché est d'infantiliser sinon de féminiser la personnalité. Cette composante s'érige en "complexe maternel"; à la moindre dissonance lunaire (surtout en cas de dissonance saturnienne). On assiste alors à une sorte d'attardement à l'enfance, à un refus de grandir. Le côté végétatif l'emporte et l'âme tend à être fixée en même temps qu'au sein maternel, au repos, au calme, à la sécurité, au passé, à un "ailleurs" et à un "autrefois"...

Nous assistons surtout à un processus d'intériorisation de d'être avec cette lunarisation sur le mode cancérien. Ce processus prend, suivant les cas, un caractère d'introversion, de narcissisme ou de schizoïdie, ou souvent un aspect où l'on retrouve un mélange de ces trois dispositions, l'être subissant vivement l'image qu'il a de lui-même et ne se dégageant pas d'une sensibilité tournée vers sa personne et qui l'isole du milieu ambiant.

Naturellement, comme il en est de toute tendance, nous avons tous les niveaux qualitatifs d'expression.

Un même produit psychique s'étale sur tout le clavier : la prédominance de l'imaginaire. Au stade élémentaire, la substance de l'être est faite de vain destin d'un rêve qui ne s'achève jamais, d'un sentiment qui s'étale à perte de vue et en marge du réel, du vécu. : buée encore, imagerie informe, songerie vagabonde, âme errante...

Le cas d'onirisme, n'est pas à exclure : l'être vit de ses rêves et fait de sa nuit son jour. Au niveau supérieur, celui-ci tire, au contraire, le meilleur parti d'un "esprit de finesse" qui donne son plein emploi au rêve, à l'imagination, à la mémoire, à la sensibilité, à la fantaisie, à la poésie, que cette âme soit lyrique, romanesque ou fantasque, et elle peut être d'une fécondité inépuisable.

Il n'y a pas de position de cette Lune/Cancer qui puisse mieux représenter les valeurs de ce moi : (par opposition au Moi social) dont a parlé Bergson ( qui avait cette même position ) quand il invite l'homme à regarder en soi, à découvrir les données immédiates de la conscience, être avant tout attentif au cours spontané de notre durée, de la durée qui coule, de la mélodie ininterrompue de notre vie intérieure. Cette conscience signifie d'abord mémoire, et Bergson veut le tableau de notre vie écoulée, à la recherche du passé, du temps perdu.. C'est sur cet arrière-plan psychique, nocturne, silencieux et profond, essentiellement intimiste et éminemment subjectif, que s'exprime le jeu d'une telle disposition."


Traité Pratique d'Astrologie, André Barbault a écrit:
Le Cancer

Symbolique : Symbolise dans la nature le premier stade de l'été qui correspond à la formation des graines et marque Le triomphe des forces génératrices maternelles. Conception, gestation, maternité, tel est Le processus cancérien dans son contexte alimentaire, digestif, formateur (correspond à l'estomac et aux seins.) Symbolise égale­ment l'eau originelle, les eaux-mères, au moment de l'année ou la sève végétale gonfle les tissus de la nature en pleine fécondité. Le crustacé (écrevisse ou crabe) qui Le représente est particulièrement prolifique ; il vit sous une carapace comme les germes, oeufs, fétus et bourgeons, ébauches et préfigurations de la vie renaissante (coquille, matrice, écorce, enveloppe) ; de même qu'il marche à reculons, sym­bole d'un retour en arrière, d'un reflux sur son passé.

Cette nature est d'essence lunaire , la Lune étant le symbole de la mère et de l'enfant, de l'eau, de la croissance, de l'alimentation, de la fécondité, de la vie végétative, instinctive, crépusculaire, incons­ciente…

Psychologie : Le complexe maternel constitue la trame de la psyché de ce type qui est près de sa sensibilité cœnesthésique, de sa vie végétale ; il donne l'impression de s'attarder à l'enfance, de vivre dans sa coquille, de se réfugier dans son passé. Aussi est-il porté à s'identifier à sa mère, à s'attacher à sa famille, à son enfance, aux souvenirs, préférant Le dedans au-dehors, l'intérieur à l'extérieur, l'intime au social. C'est un rêveur, un sentimental, un sensible, un imaginatif, enclin à la schizoïdie, a l'autisme, à la soumission passive et féminine, d'abord a la mère, ensuite au monde.

Il est un surémotif-sous-actif chez qui l'inactivité détourne l'émoti­vité de l'action sur les choses pour les ramener vers la conscience de soi, l'être se tournant vers les rivages intérieurs. Il est du même coup un introverti , un Narcisse, contemplatif, lyrique, ramené vers Le sentiment de sa personne, rêvant sa vie ou vivant son rêve. C'est aussi un élégiaque, un romantique qui a le goût du merveilleux, du fantastique, de la féerie.

Il arrive, sous Le coup d'un aspect saturnien ou uranien, que ce type prenne, par défense, Le contre-pied de l'influence maternelle ; c est la réaction, sèche et fermée, contre tout ce qui est féminin, affec­tif, émotif, irrationnel, instinctif...

Dialectique : Suivant que prévaut la secondarité ou La primarité, Le Cancérien fait un :

Sentimental-para-nerveux : Être à émotivité quelque peu refoulée, qui s'exprime en ruminations douloureuses, en méditations, cessant plus ou moins de vivre pour se sentir vivre. Indécis, velléitaire, inhibé, résigné, mélancolique, enclin à l'auto-accusation, à la misan­thropie ; prédominance des sentiments moraux; attachement aux souvenirs, au passé, aux habitudes ; intérêt pour l'histoire.

Nerveux-para-sentimental : Être livre à la contradiction de ses emballements successifs, porté au changement, au renouvellement de ses sensations ; capricieux, vagabond affectif, allant d'une chose a l'autre, infidèle à l'objet mais toujours attaché aux images d'un Moi sensible et susceptible.

Destinée : Il se présente donc deux types différents de destinée :

L'un est dominé par l'humeur sédentaire et porté vers une vie stable . C'est l'âme simple, la nature bonhomme, tranquille, familière, casanière, sans passions apparentes. L'être est fait pour la vie de l'intérieur ; bougeant peu et se fixant, il est attaché à sa famille, à sa maison, à son pays, à ses quatre murs comme aux réalités matérielles.

L'autre est dominé par l'humeur voyageuse et porte vers une vie instable . C'est une nature errante, survoltée, détachée de la réalité prosaïque, dépourvue de sens pratique, en marge des normes. Être bizarre, capricieux, fantasque, compliqué, captivant, feu follet porté vers la vie de bohème ou le dérèglement, vivant sans foyer, sans domicile ni milieu fixe, sans famille, entre l'ange et le démon...
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage

Clarisse

avatar

MessageSujet: Re: Lune du Cancer
Jeu 9 Juil 2015 - 20:01

Hagakure a écrit:
Si la Lune est dominante (angulaire au FC ?), il peut y avoir des similitudes vu la nature proche de celle-ci et du Cancer.

Quant à la Maison 4, l'analogie est là, on va pouvoir certainement retrouver des éléments communs mais de là à ce que la personne se retrouve dans le portrait descriptif du Cancer, là, je ne sais/pense pas.

Je confirme ce que tu dis là Hagakure.
Ma Lune est au FC et maître du FC. Mais elle est placée en Lion (0°15), signe masculin et maîtrisé par le Soleil.


Dernière édition par Clarisse le Jeu 9 Juil 2015 - 20:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Venusie

avatar

MessageSujet: Re: Lune du Cancer
Jeu 9 Juil 2015 - 20:03

@ Clarisse

Merci de confirmer, c'était ce que je voulais comprendre. Dans le thème que j'ai mis, sa Lune n'est pas maîtresse du FC Capricorne.
Revenir en haut Aller en bas

Clarisse

avatar

MessageSujet: Re: Lune du Cancer
Jeu 9 Juil 2015 - 20:07

Je t'en prie Vénusie.
Si je peux me permettre une observation sur le thème que tu viens de poster, et en considérant seulement les planètes du Septénaire, la Lune natale et le FC sont maîtrisés par Saturne. La Lune est aussi saturnisée par son sextil à Saturne.
Revenir en haut Aller en bas

Hagakure


MessageSujet: Re: Lune du Cancer
Jeu 9 Juil 2015 - 20:10

Venusie a écrit:
@ Hagakure

Je crois que oui, sa Lune est presque angulaire au FC mais dissonante donc je pense que c'est un peu négatif, mais de l'autre côté bien aspectée :

Spoiler:
 

La Lune est également valorisée par son carré au Soleil-Taureau, où elle est exaltée, et son trigone à Vénus, maitresse d'Asc (et certainement dominante). sourire
Revenir en haut Aller en bas

Venusie

avatar

MessageSujet: Re: Lune du Cancer
Jeu 9 Juil 2015 - 20:12

@ Clarisse

Du coup, ses dominantes sont bien Mars ( angularité ) + Vénus ( maîtrise de l'asc + du Soleil ) mais aussi cancérien/ saturnien par une Lune angulaire saturnisée. Si j'ai bien compris bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas

Venusie

avatar

MessageSujet: Re: Lune du Cancer
Jeu 9 Juil 2015 - 20:17

Hagakure a écrit:
Venusie a écrit:
@ Hagakure

Je crois que oui, sa Lune est presque angulaire au FC mais dissonante donc je pense que c'est un peu négatif, mais de l'autre côté bien aspectée :

Spoiler:
 

La Lune est également valorisée par son carré au Soleil-Taureau, où elle est exaltée, et son trigone à Vénus, maitresse d'Asc (et certainement dominante). sourire

Merci Hagakure, c'est dire que je trouve la personne assez capricieuse. up Elle oscille entre le mauvais côté si elle n'a jamais été stabilisée ( ça cherchait bien la mère dans chaque femme avant ), mais aussi il y a l'autre bon côté aussi de la dominante cancérienne.

D'ailleurs, je me demande ce que ça donne comme caractère avec une Lune saturnisée semblable au Capricorne chez un homme ?
Revenir en haut Aller en bas

Venusie

avatar

MessageSujet: Re: Lune du Cancer
Jeu 9 Juil 2015 - 20:26

Sinon, à bien réfléchir à ce qu'a dit Clarisse sur l'importance du FC sur la Lune. Mon FC est en Verseau et son maître est Saturne qui envoie un trigone à ma Lune Bélier, elle est saturnisée du même coup. Ça expliquerait pourquoi je me retrouve souvent à attirer malgré moi des dominantes lunaires/ cancériens ( Cancer/ Taureau ) voire saturniens ( Verseau/ Capricorne ), avec mon desc Taureau où la Lune est exaltée. Ça se tient Hagakure ? doute2
Revenir en haut Aller en bas

Clarisse

avatar

MessageSujet: Re: Lune du Cancer
Jeu 9 Juil 2015 - 20:56

Venusie a écrit:
Du coup, ses dominantes sont bien Mars ( angularité ) + Vénus ( maîtrise de l'asc + du Soleil ) mais aussi cancérien/ saturnien par une Lune angulaire saturnisée. Si j'ai bien compris bien sûr.

J'ai vu encore autre chose Venusie : Mercure est angulaire au Descendant et maîtrise le Gémeaux, dans lequel on trouve Vénus. Mercure maîtrise Vénus. Il est en Bélier, signe de Mars, et forme un carré avec Mars, qui plus est en maison III. Mars que l'on retrouve en Capricorne. Il me semble que la cuspide de la III est en Capricorne non ?
Saturne est opposé à Vénus.
Quant à Mars angulaire, je le trouve loin du FC pour lui attribuer cet adjectif. Mais ce n'est que mon avis. Very Happy
Du coup, je dirais plutôt Vénus, Lune/Mercure, Saturne.

Venusie a écrit:
D'ailleurs, je me demande ce que ça donne comme caractère avec une Lune saturnisée semblable au Capricorne chez un homme ?

J'ai connu un homme avec une Lune en Capricorne XII, sans aspect à Saturne, mais incluse dans un T carré avec une belle opposition à Mars en Cancer VI et un carré à Mercure en Balance VIII.
Un monsieur assez intériorisé avec des éclats rares mais notables...
Bien sûr, le reste du thème le confirme.
Revenir en haut Aller en bas

Venusie

avatar

MessageSujet: Re: Lune du Cancer
Jeu 9 Juil 2015 - 21:10

@ Clarisse

La cupisde de 3 est en Sagittaire, pas en Capricorne. sourire

Bien vu pour les dominantes dans l'ordre : Vénus, Mercure et Lune + Saturne.

Pour Mars, je pensais à la zone Gauquelin surtout d'où la dominante. Wink






Revenir en haut Aller en bas

Hagakure


MessageSujet: Re: Lune du Cancer
Jeu 9 Juil 2015 - 21:10

Venusie a écrit:
Merci Hagakure, c'est dire que je trouve la personne assez capricieuse. up Elle oscille entre le mauvais côté si elle n'a jamais été stabilisée ( ça cherchait bien la mère dans chaque femme avant ), mais aussi il y a l'autre bon côté aussi de la dominante cancérienne.

D'ailleurs, je me demande ce que ça donne comme caractère avec une Lune saturnisée semblable au Capricorne chez un homme ?
Si je puis me permettre, sa Vénus, maitresse d'Asc Balance, sextile MC, disposant de Soleil-Taureau, se prend une opposition de Saturne en Gémeaux-Sagittaire, signes doubles.

C'est certainement un aspect majeur du thème, s'apparentant à un complexe de sevrage.

Cet aspect intervient dans le cadre d'un thème fortement Oral : Vénus-Taureau-Lune angulaire au FC.Le Taureau étant une "bouche", dissoné par Saturne, donnant l’insatisfaction oral, un être mal sevré. sourire


Dernière édition par Hagakure le Jeu 9 Juil 2015 - 21:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

mitsouko43

avatar

MessageSujet: Re: Lune du Cancer
Jeu 9 Juil 2015 - 21:11

Eh bien, c'est formidable mais cette année, elle est en Poisson en VIII et l'an prochain en Cancer en X... Cycle d'eau...
Revenir en haut Aller en bas

Hagakure


MessageSujet: Re: Lune du Cancer
Jeu 9 Juil 2015 - 21:18

Venusie a écrit:
Ça se tient Hagakure ? doute2
Je ne saurais te dire.

Peut être que tu renvoies l'image d'une femme de "poigne" (Lune-Bélier-Vénus-Scorpion) qui rassure les Lunaires/Cancériens, je ne sais pas. Wink
Revenir en haut Aller en bas

Venusie

avatar

MessageSujet: Re: Lune du Cancer
Jeu 9 Juil 2015 - 21:31

Hagakure a écrit:
Venusie a écrit:
Merci Hagakure, c'est dire que je trouve la personne assez capricieuse. up Elle oscille entre le mauvais côté si elle n'a jamais été stabilisée ( ça cherchait bien la mère dans chaque femme avant ), mais aussi il y a l'autre bon côté aussi de la dominante cancérienne.

D'ailleurs, je me demande ce que ça donne comme caractère avec une Lune saturnisée semblable au Capricorne chez un homme ?
Si je puis me permettre, sa Vénus, maitresse d'Asc Balance, sextile MC, disposant de Soleil-Taureau, se prend une opposition de Saturne en Gémeaux-Sagittaire, signes doubles.

C'est certainement un aspect majeur du thème, s'apparentant à un complexe de sevrage.

Cet aspect intervient dans le cadre d'un thème fortement Oral : Vénus-Taureau-Lune angulaire au FC.Le Taureau étant une "bouche", dissoné par Saturne, donnant l’insatisfaction oral, un être mal sevré. sourire

C'est intéressant ce que tu dis Hagakure, il y a clairement un problème vis à vis de sa mère dont il a été séparé trop tôt pour un petit moment pour raisons professionnelles. Sinon dans ce contexte avec la Lune Verseau, donc saturnisée et en plus d'être un astre froid comme Saturne, ça serait un Taureau froid. Pas vraiment chaud comme DSK dans un cadre jupitérien. J'ai bon ?

Hagkure a écrit:
Je ne saurais te dire.

Peut être que tu renvoies l'image d'une femme de "poigne" (Lune-Bélier-Vénus-Scorpion) qui rassure les Lunaires/Cancériens, je ne sais pas. Wink

Et il y a le maître de mon ascendant Mars en Capricorne qui dispose de ma Vénus et Lune en signes de Mars. Juste en face, il y a le Cancer par effet d'attraction et mon descendant en Taureau, signe où la Lune est fortement exaltée.

Ça m'arrive d'attirer souvent des Sagittaires (asc ou Soleil peu importe ) aussi en plus des Cancériens/ lunaires ( j'en ai vu pas mal dans mon entourage avec les Cancers/ Taureaux/ lunaires et des Gémeaux ). Je pense que c'est du au Cancer opposé au maître de mon ascendant Mars Capricorne, où Jupiter est exalté, et ce doublement à mon Soleil Vierge opposé Jupiter.

Je pense que là c'est plus clair ? Wink

PS : des Verseaux/ Capricornes, j'en ai aussi pas mal dans l'entourage ( Lune, Soleil ou asc ), assez saturniens. J'ai vu que dans ma famille, il y a des choses qui sautent aux yeux par hérédité astrale : Lune / Saturne et Jupiter, assez dominants avec Mars et Vénus.




Revenir en haut Aller en bas

Hagakure


MessageSujet: Re: Lune du Cancer
Jeu 9 Juil 2015 - 22:05

Vénusie, bon, DSK, c'est un cas d'école lol mais a priori, je dirais plus Froid (Saturne sextile Lune-Verseau angulaire, opposé Vénus, quinconce Soleil) que Chaud, son thème, oui.

Voici ce qu'en dit André Barbaut dans son Traité Pratique.
André Barbault a écrit:
Dialectique : Le type Taureau oscille entre deux pôles extrêmes:

A dominante froide (Saturne-Lune) il fait, à l'image du bœuf alourdi ou de la vache broutant paisiblement son herbe, un lent au tempérament lymphatico-nerveux, vagotonique engourdi par la passivité végétative, quelque peu lourd, inémotif, au caractère placide, tranquille, monotone, enclin à la taciturnité, à la mélancolie ou au pessi­misme.

A dominante chaude (Mars-Jupiter-Soleil), à l'image du tau­reau dans l'arène, il fait un expansif au tempérament sanguin, hyper­émotif et actif lance sur la vitesse du volant, optimiste, excitable, aux colères redoutables, enclin aux passions fortes, aux débordements et déferlements de l'instinct. Les deux opposés peuvent coexister.

Revenir en haut Aller en bas

Venusie

avatar

MessageSujet: Re: Lune du Cancer
Jeu 9 Juil 2015 - 23:29

Citation :
Vénusie, bon, DSK, c'est un cas d'école lol


J'avoue que c'est un exemple intéressant de Taureau à tempérament chaud même si je ne cautionne pas du tout ses frasques. lol Wink

Citation :
mais a priori, je dirais plus Froid (Saturne sextile Lune-Verseau angulaire, opposé Vénus, quinconce Soleil) que Chaud, son thème, oui.


Avec Mercure qui est une planète froide en dominante. Mais je ne sais pas s'il faut la considérer comme redevenant chaude à cause du Bélier et du carré à Mars Capricorne. La personne peut être très sanguine au plan verbal porté sur la colère par moments, alors que sur le reste, c'est clairement un tempérament froid qui n'aime pas être dérangé. Je dirais avec Mercure, Lune, Saturne opposé Vénus ( et sextile Lune ), les quatre étant des planètes froides en astro traditionnelle, c'est un thème froid. La personne n'est pas vraiment un fou du volant. Et avec le parallèle de déclinaison de Jupiter à son ascendant Balance 20°, ce qui fait comme une conjonction moins forte + de Mars sur sa Lune aussi, il y a une tendance chaude qui ressort par moments. C'est le feu sous la glace à cause de ses colères, même si la dominante froide l'emporte largement.



Revenir en haut Aller en bas

Hagakure


MessageSujet: Re: Lune du Cancer
Dim 10 Sep 2017 - 9:55

Igor Stravinsky :

"Ma musique est le mieux appréciée par les enfants et les animaux."
Revenir en haut Aller en bas

Hakuna-Matata

avatar

MessageSujet: Re: Lune du Cancer
Dim 10 Sep 2017 - 10:06

Asd cancer lune conjointe lune noire en 8 en verseau....je deteste mon asd peu en phase avec ce que je suis je fais de l hebergement actuellement et comme je cuisine super bien tout le monde aime manger sur le voilier mais je n y trouve pas mon compte mes planetes lourdes ruminent et sont en souffrances ..ma lune me plonbe serieusement je vais tacher d en sortir...saturne et jupiter pour une fois aspirent a autre chose de concert....car la lune m a plombe en m empechant de vivre ma carriere post universitaire...

La lune cancer a un cote repetitif tres routinier car beaucoup d angoisses....
Revenir en haut Aller en bas

MariedesBrumes

avatar

MessageSujet: Re: Lune du Cancer
Dim 10 Sep 2017 - 10:22

Merci Hagakure pour ce sujet. C'est drôle ce matin, je rouspétais en me disant que j'en avais assez d'être toujours dans le passé. sourire

Lune-Cancer ici, en 11, et je me retrouve tout à fait dans les descriptions de Barbault, plutôt en Cancérienne vagabonde, toujours en recherche d'un pays perdu.

Barbault disait qu'il y avait un danger de rêver sa vie, plutôt que la vivre. Je pense souvent à cette phrase depuis que je l'ai lue, c'est-à-dire, il y a 38 ans. Et tous les jours j'essaie de lutter contre cette rêverie qui m'enlève à la vie. Pourtant mes rêves, mon imagination sont mon moteur. Quand je visualise mon rêve, je peux le réaliser.

Quant à mon rôle de femme, souvent en effet, et malgré moi, je me suis retrouvée à tenir le rôle de conseillère, de guide, ou d'inspiratrice aux hommes qui m'aimaient. (Mes amoureux étaient souvent des musiciens ou des créateurs).
Revenir en haut Aller en bas

Enaid

avatar

En ligne
MessageSujet: Re: Lune du Cancer
Dim 10 Sep 2017 - 11:15

Lune en Cancer ici : j'adore les enfants et les animaux.

Je suis plus sensible que je ne l'aimerais, mais je sais aussi que c'est une force. La force d'empathie. La force de rassurer ceux qui sont aussi sensibles que moi.

Je deviens de plus en plus Lune en Cancer et de moins en moins Vénus Capricorne , j'ai l'impression. Les deux étant en opposition180° dans le natal.

J'adore le cinéma et lire parce que l'on me raconte une histoire. Mais, je me rends compte que je ne rêve pas tant que cela non plus. Je rêve/rêvasse surtout la nuit, avant de dormir ou quand je le peux (dans les transports), mais sinon, avec mon vécu récent, je me rends compte je sais aussi agir.

@ Marie : de mon côté, visualiser un rêve ne me permet pas de le réaliser, mais cela me fait du bien de le visualiser quand même.

J'ai plus tendance à me fixer un but concret et essayer d'y parvenir, mais cela ne s'applique pas aux histoires de coeur.

Concernant les hommes, j'ai un côté très femme-enfant confirmés par tous. Femme car j'ai de la réflexion et que je prends des décisions de femme, vis une vie de femme, mais enfant car je suis souvent fixée sur un passé que je trouve délicieux par certains aspects, parce que je suis très attachée à ma famille, à mes parents et aussi et parce même si je vis une vie de femme, le résultat est celui d'une femme qui reste encore un peu trop enfant. Mais, je me "soigne". lol
Revenir en haut Aller en bas

Sylice

avatar

MessageSujet: Re: Lune du Cancer
Dim 10 Sep 2017 - 12:55

A vous lire sur cette lune en cancer, je reconnais dans vos mots le profil de mon compagnon qui est ascendant cancer maitrisé par la lune! elle est trigone saturne/vénus en IX ( maison des voyages autant intérieurs qu'extérieurs) et neptune en V ( les amours, les enfants, les plaisirs) dans ces deux autres signes d'eau, qui le porte vers la rêverie et les mondes souterrains...

Son soleil taureau est du coup comme effacé, lors de notre rencontre, j'ai été attirée bien sur par sa carrure virile ( ancien sportif footballeur) mais avec des traits fins, et sa façon d'être douce à l'opposé de sa conjonction soleil-mars !.

Moi qui suis attirée très souvent pas les signes d'eau, les poisons, scorpions et cancer ( en dernier) j'ai un mars poissons en V, et jupiter en scorpion, j'ai été servie laugh

Mais cette lune en cancer en I..... quelle est parlante, j'ai l'impression qu'elle englobe à elle seule, tout le thème !! tellement elle est dominante bien sur et forte dans son thème, bien aspectée, le rapport à la mère, la famille, la grand-mère aussi, ses filles, les voyages ( plus dans l'irréel) collent très bien à sa personnalité.

Je pense que mon coté capricorne le ramène sur terre, je me dis qu'heureusement il est du signe du taureau, pratique, avec un besoin de s'ancrer à la terre, possession matérielle, très attaché à sa maison, ses biens... mais cette lune peut lui causer des revers, lorsqu'il faut être dans l'action immédiat! il rumine, plutôt très casanier, se satisfait de son petit cocon familial, et le passé!!! Mon dieu le passé! cave

Sans cesse à ressasser, alors que moi j'ai les sabots dans le présent, avec une forte visualisation de l'avenir... difficile souvent de parler sur la même longueur d'ondes... Ses cotés adorables il en a plein, papa poule, sensible, attaché à sa famille, aux plaisirs de la table! un ventre!! Oui oui, il pourrait me parler de nourriture, toute la journée!! laugh

Je pense que l'opposition à pluton dans quelques temps... va lui permettre de prendre de la distance avec ce passé ( assez lourd néanmoins), ses habitudes de petite femme d'intérieur!! Oui oui! ça peut faire rire! mais il faut le voir faire!! Pourtant c'est un Homme!

Le fait aussi d'être obligé d'avancer autrement, de se libérer d'une sensiblerie qui tourne à la bouderie, à se renfermer et à rester ce petit enfant à sa maman à 52 ans bientôt!!! se libérer des traditions familiales ( espagnoles) trop ancrées,passéistes, qu'il me rabâche sans cesse, il me dit qu'il serait mieux ailleurs qu'ici! .... là c'est le rêveur qui parle,il dit cela depuis longtemps, mais n'a jamais bougé! ( soleil taureau en fixe!)...

J'aimerais beaucoup le voir s'ouvrir, d'enlever ses œillères qui l'enferment, et qu'il voie le monde tel qu'il est, et non pas tel qu'il le rêve! car il beaucoup d'utopie, néanmoins il reste un compagnon charmeur, attachant et pleine de sensibilité.

Revenir en haut Aller en bas

aleph

avatar

En ligne
MessageSujet: Re: Lune du Cancer
Dim 10 Sep 2017 - 14:40

Ma Lune Cancer ... interceptée , le rejet conscient de la mère et l'allégeance inconsciente à celle-ci .
Un idéal familial que j'ai eu le sentiment de construire de façon indépendante mais qui pourtant collait parfaitement au shéma : je suis un cordon bleu qui aime nourrir ma famille , l'installer dans un confort stylé cocooning, les histoires du soir sur mon rocking chair mes fils calé dans mes bras , un mari qu'on bichonne et qu'on sert ...
De tout ça j'ai garder le confort cocooning le reste s'émancipe Wink
Revenir en haut Aller en bas

Hagakure


MessageSujet: Re: Lune du Cancer
Lun 11 Sep 2017 - 14:53

Merci pour vos partages, les Cancérien(ne)s narcissiques. lol

MariedesBrumes a écrit:
Barbault disait qu'il y avait un danger de rêver sa vie, plutôt que la vivre. Je pense souvent à cette phrase depuis que je l'ai lue, c'est-à-dire, il y a 38 ans. Et tous les jours j'essaie de lutter contre cette rêverie qui m'enlève à la vie.

Ah, ben, sur ce que tu dis, et le fait que le type Cancérien a tendance à "s’arrêter de vivre pour se sentir vivre", je te suis.

C'est parfois pesant, je trouve, comme s'il fallait "combattre" cette tendance à l'inertie, cette partie de l’être trop relâchée, celle qui, à la moindre contrariété, te pousse à "redevenir enfant".
Revenir en haut Aller en bas

Hagakure


MessageSujet: Re: Lune du Cancer
Lun 11 Sep 2017 - 15:48

Piotr Ilitch Tchaïkovsky :

"On oublie tout, l'âme frémit sous l'effet d'une émotion incompréhensible et indiciblement délicieuse, on a peine à la suivre dans ses élans mystérieux, et on ne voit pas passer le temps. Cet état a quelque chose de somnambulique. On ne s'entend pas vivre. Je ne saurais vous raconter ces instants. Ce qui sort de votre plume, ou s'élabore dans votre tête dans ces cas-là (car très souvent ces instants surviennent dans des circonstances où il n'est pas question d'écrire) est toujours bon, et si aucune sollicitation ne vous ramène à l'autre existence, ce sera la perfection de ce que l'artiste est capable de donner. Malheureusement ces sollicitations extérieures sont absolument inévitables."

"Ne croyez pas ceux qui chercheront à vous persuader que la création musicale est une occupation froide et rationnelle. La seule musique capable de toucher, d'émouvoir et d'atteindre est celle qui a jailli du fond d'une âme artistique animée par l'inspiration."

"Quel vieux pleurnicheur je fais !"


Henry Barraud a écrit:
Sa sensibilité a quelque chose de "pleurnicheur" (le mot est de lui), de complaisamment étalé qui évoque le romantisme allemand dans ses manifestations les plus copieusement sentimentales.

Ce goût féminin de livrer son être intime à l'indiscrétion des foules. Tout ce qui sort de sa plume prend l'allure d'un épanchement sentimental.
Revenir en haut Aller en bas

Sylice

avatar

MessageSujet: Re: Lune du Cancer
Lun 11 Sep 2017 - 18:35

Hagakure a écrit:
Merci pour vos partages, les Cancérien(ne)s narcissiques. lol

Ah, ben, sur ce que tu dis, et le fait que le type Cancérien a tendance à "s’arrêter de vivre pour se sentir vivre", je te suis.

C'est parfois pesant, je trouve, comme s'il fallait "combattre" cette tendance à l'inertie, cette partie de l’être trop relâchée, celle qui, à la moindre contrariété, te pousse à "redevenir enfant".

Bonsoir Hagakure,

Ce que tu dis est très juste! "le fait que le type Cancérien a tendance à s’arrêter de vivre pour se sentir vivre".

Cette nonchalance, et cette inertie qui me rend folle parfois!! moi qui aime être active lorsqu'il le faut! Ben Lui, même quand il FAUT ... non, non... on bouge pas, on reste là... à contempler les petits oiseaux et le temps qui passe lol

Revenir en haut Aller en bas

MariedesBrumes

avatar

MessageSujet: Re: Lune du Cancer
Lun 11 Sep 2017 - 19:22

Hagakure a écrit:
Merci pour vos partages, les Cancérien(ne)s narcissiques. lol

MariedesBrumes a écrit:
Barbault disait qu'il y avait un danger de rêver sa vie, plutôt que la vivre. Je pense souvent à cette phrase depuis que je l'ai lue, c'est-à-dire, il y a 38 ans. Et tous les jours j'essaie de lutter contre cette rêverie qui m'enlève à la vie.

Ah, ben, sur ce que tu dis, et le fait que le type Cancérien a tendance à "s’arrêter de vivre pour se sentir vivre", je te suis.

C'est parfois pesant, je trouve, comme s'il fallait "combattre" cette tendance à l'inertie, cette partie de l’être trop relâchée, celle qui, à la moindre contrariété, te pousse à "redevenir enfant".

Voilà, tout à fait. sourire
Revenir en haut Aller en bas
 

Lune du Cancer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News



" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~
~Vidéos~
~Musique pour Relaxer~