Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiFAQRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion

Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteVoir ses messagesVoir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Mes dominantes planétaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

satine


MessageSujet: Mes dominantes planétaires
Ven 5 Déc - 10:10

Rappel du premier message :

Bonjour,

l'autre jour, j'ai essayé de déterminer mes dominantes planétaires à partir de mon thème astral, en prenant en compte l'ascendant, Milieu du Ciel, descendant et fond du ciel + la position en maison + les planètes angulaires, planètes maîtresse, position en maîtrise et enfin tout ce qui est conjonctions et autre.

A partir de là, j'ai essayé d'établir un classement des planètes de 1 à 10, mais je ne suis pas sûre que cela soit tout à fait pertinent, même si je pense (à priori) avoir vu juste pour les 3 premières. Est-ce que vous pourriez me donner votre avis ? Merci ! Very Happy

P.S. : J'ai rajouté entre parenthèses tout ce qui ne serait pas facilement visible en jetant un oeil à la carte, comme les conjonctions, trigone, etc. Aussi, je ne sais pas trop si on dit juste sextile Pluton ou sextile à Pluton par exemple, vous m'excuserez donc pour les éventuelles fautes !

Voici ma carte du ciel :



Ca donne donc :

1. Lune (en opposition à Saturne et Mars, en trigone avec Vénus et Soleil)
2. Mercure (planète maîtresse de la Lune, maître de l'ascendant, en conjonction avec Vénus et le Soleil, en sextile avec Mars)
3. Vénus (en conjonction avec le Soleil et le maître de l'ascendant, carré à Pluton et trigone à la Lune)
4. Mars (en position de maîtrise, opposé à la Lune, carré à Jupiter, sextile au maître de l'ascendant)
5. Soleil (en conjonction avec Vénus et Mercure, plus carré avec Pluton et trigone avec la Lune)
6. Saturne (planète maîtresse du maître de l'ascendant, en opposition à la Lune)
7. Uranus (planète maîtresse du Soleil, sextile à Jupiter)
8. Jupiter (carré avec Mars, Sextile avec Uranus)
9. Pluton (carré avec Vénus, sextile à Neptune)
10. Neptune (sextil à Pluton)

Voilà ! Encore merci pour votre aide !
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage

Hagakure


MessageSujet: Re: Mes dominantes planétaires
Mar 28 Juil - 18:30

mitsouko43 a écrit:
Je ne fais pas encore la différence entre les forces Volguine et la dominante planétaire.
Help!
Si cela t’intéresse, Urano avait expliqué qu'il utilisait les deux méthodes à la fois : http://www.astro-ciel.com/t9053p50-chaine-planetaire?highlight=chaine+plan%C3%A9taire#194224

Wink
Revenir en haut Aller en bas

mitsouko43


MessageSujet: Re: Mes dominantes planétaires
Mar 28 Juil - 23:02

Merci Hagakure,
Je suis allée lire les messages.
J'ai le schéma de mes forces Volguine mais pas celui de mes dominantes planétaires. Avec le stellium en I en Scorpion, je pense que Mars est dominant dans mon TN.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Mes dominantes planétaires
Mer 29 Juil - 1:14

Bonsoir Mitsouko,

J'obtiens cette hiérarchie pour ton thème avec ma façon de faire. Je ne sais pas si ça te parlera, mais je ne crois pas que tu sois marsienne. Tu ne m'as pas l'air d'être dans un besoin permanent de confrontation avec l'environnement, si ?


Dans l'ordre ça donne : Soleil, Saturne, Mercure, Jupiter, Venus, Uranus, Mars, Pluton, Neptune, Lune.
Revenir en haut Aller en bas

mitsouko43


MessageSujet: Re: Mes dominantes planétaires
Mer 29 Juil - 10:48

Merci Mael fleurr
Je vais sauvegarder ton message.
Je suis sur Mac d'habitude donc je n'ai pas accès aux principaux logiciels.
En Corse, je suis connectée avec mon smartphone...
J'avais pensé à Mars du fait de l'importance de la Maison I. Je me suis trompée.
Dans le schéma des forces Volguine, c'est Uranus qui domine et Neptune qui suit.
On s'y perd un peu.
Le Soleil en tête suivi de Saturne, c'est cohérent et cela explique un peu le contraste de ma personnalité. Je n'irai pas jusqu'au "Soleil noir de la Mélancolie"...
La Lune en dernière position traduit sans doute la difficulté d'exprimer les émotions.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Mes dominantes planétaires
Mer 29 Juil - 12:05

Bonjour Mitsouko,

Pour faire une synthèse vraiment courte au regard des dominantes qui sortent avec cette méthode, je dirais que tu serais une sociable introvertie, c'est à dire que tu aimerais la compagnie des autres et la rechercherais, mais que tu serais plus dans l'observation que la participation active aux échanges. A cela viendrait s'ajouter un esprit critique qui te donnerait certainement une sorte de rigueur intellectuelle et canaliserait une curiosité plutôt bien développée. Il semble, que tu sois également marquée par une propension à devenir un exemple pour les autres dans la mesure où la maîtrise de ton image et tes capacités de négociations participeraient à te donner un sens décisionnel que les autres auraient envie de suivre. Un réalisme de bon aloi pourrait également concourir à te caractériser et mettrait en évidence un pragmatisme appréciable qui te rendrait apte à gérer efficacement tes affaires.

Oui, la lune en dernier montre cette propension à trouver difficile d'exprimer ces émotions mais également une tendance à ne pas combler ses propres besoins. Il se pourrait qu'il soit problématique pour toi de te laisser pleinement aller pour te détendre et cela pourrait signifier un corps sous tension avec des périodes de surmenage auxquelles succéderaient des phases d'extrêmes fatigues.
Revenir en haut Aller en bas

mitsouko43


MessageSujet: Re: Mes dominantes planétaires
Jeu 30 Juil - 8:44

Merci Maël, pour ce développement. Je suis une "solitaire sociable ". J'aime le contact mais je choisis. J'aime être entourée mais j'ai besoin d'espace personnel. J'accueille volontiers les gens dans ma vie et je suis plutôt chaleureuse mais dès que je sens que quelque chose est inégal, je fuis.
Je lance les sujets de conversation et je les anime. C'est un peu mon métier !
Je trouve que je manque de pragmatisme et j'aime m'entourer de signes de Terre.
Ce que tu écris à propos de la Lune est juste sauf sur la récupération physique : je suis rarement épuisée sauf en période d'insomnie. Je récupère très vite (Scorpion?).
Merci encore !
Revenir en haut Aller en bas

LaurentBotti


MessageSujet: Re: Mes dominantes planétaires
Jeu 30 Juil - 11:20

Bonjour,
Je m'invite dans le débat car c'est un sujet intéressant. Pour ma part, le classement des planètes ne m'a jamais vraiment apporté de résultat probant - probant, c'est à dire qui donne des informations valides et utiles sur une personne.
Dans la méthode holistique, il faut plutôt prendre en compte les secteurs de vie ou les grands axes pour donner les orientations générales du thème, donc trouver ce qui se répond et s'unit. De là se dégagent les grandes tendances, donc les dominantes...

Ici dans ton thème, l'axe 3/9, les Gémeaux/Sagittaire sont particulièrement développés: cela signe d'emblée, effectivement, une personnalité très mentale, de communication, d'apprentissage, et d'expres​sion(avec souvent le besoin d'être respecté pour ses principes).
La dimension très mentale du thème est renforcée par l'accentuation d'Uranus/Verseau: on peut donc ajouter à la communication et l'expression, le progrès, les idées originales, innovantes, ainsi que possiblement une dimension humanitaire/sociale... Sans oublier l'affirmation de son individualité.

Enfin, nous avons une 5 renforcée, donc là nous introduisons deux choses: l'importance de la vie affective et l'importance de tout ce qui est éducation,jeux, divertissement, spectacle...

Ainsi, nous savons en un clin d'oeil que les éléments qui vont dominer ta vie sont la communication (information) et l'expres​sion(opinions) (axe 3/9 Sagittaire, etc) que ces opinions sont sans aucun doute teintées d'originalité et révèlent un esprit libre,progressiste, voire rebelle, avec un fort besoin d'affirmer ton individualité (composante Uranus/Verseau), et avec aussi une forte cérébralisation de la vie affective (Maison 5).

Ces éléments vont se retrouver tout au long de ta vie: dans tes relations sociales, amoureuses, ton orientation professionnelle... Ta dominante, pour moi, c'est à dire ta signature personnelle, me parle d'avantage de cette manière qu'avec une classification de planètes (mais c'est vrai que je suis davantage habitué à cette méthode d'interprétation...).
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Mes dominantes planétaires
Jeu 30 Juil - 11:27

Merci pour ton retour Mitsouko, j'ai bien fais d'utiliser le conditionnel, rien n'est jamais certain dans la manière de développer les choses. Si tu n'es pas pragmatique, il apparaît que tu as tout de même un sens prononcé des réalités et cela peut se traduire de bien des façons...

Bien à toi

M.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Mes dominantes planétaires
Jeu 30 Juil - 12:26

Bonjour LaurentBotti,

Il me semble, qu'en privilégiant les maisons et les signes (les axes) au détriment des dominantes planétaires, tu privilégies d'avantage la surface et l'extérieur de l'être. En effet, les maisons représentent les terrains d'expérimentations de l'être, cad l'espace physique, concret et matériel. Les signes (les axes) représentent l'ambiance de l'être enveloppant les maisons.
Les astres et planètes représentent, à mon avis d'avantage l'être, cad son âme, son énergie, son expression. Apprendre à mettre en valeur certains astres par rapports à d'autres, c'est p-e déjà souligner les qualités énergétiques d'une personne afin de lui permettre de trouver ses manques, cad les autres qualités à développer, n'est il pas?
Les aspects entre les astres et planètes sont plutôt l'esprit de la personne, cad tout ce qui en fait une personne réalisée sur certains aspects et ce qui lui reste à parcourir dans la réalisation de l'esprit sous d'autres aspects. Je ne sais pas si cela est clair? je pourrais essayer plus tard de le dire autrement. Ce sont aussi surtout les aspects des astres qui renforcent l'émanation chez une personne. On pourrait dire que plus un astre est aspecté et plus il est mis en valeur, et plus les aspects sont harmoniques sur cet astre et plus encore il est mis en valeur. Et je ne compte pas la position en signe et en maison qui permet aussi de valoriser les astres, de manière plus subtile.

Après, il est vrai qu'il n'existe pas de méthode infaillible pour classer les astres. Et il ressort tout de même une certaine cohérence de toutes ces méthodes. Et c'est selon moi, une méthode qui touche d'avantage à l'essence de l'être que la méthode de hiérarchisation des maisons et des signes qui s'intéresse d'avantage à l'aspect matériel et concret, mais superficiel de l'être.
En ce qui me concerne, toute méthode se prétendant holistique devrait tenir compte de tout en même temps et ne rien exclure, pas même la méthode de dominante planétaire. doute2

D'ailleurs je me pose la question si le terme "méthode" (qui cloisonne et fixe des règles) va très bien avec l'esprit holiste (qui unifie et décloisonne)... mais c'est un autre sujet... doute2
Revenir en haut Aller en bas

LaurentBotti


MessageSujet: Re: Mes dominantes planétaires
Jeu 30 Juil - 12:52

Bonjour aurous,
Ta position me semble intéressante mais... je vais m'expliquer davantage.
1/ Je ne privilégie pas les axes, ou ceci, ou cela: j'assemble ce qui marque les grandes lignes, ce qui va dans le même sens. Ensuite, ces grandes lignes se colorent en fonction effectivement des aspects reçus, de chiron, etc... Je suis donc bien en recherche de dominante planétaire dans ma méthode "qui se prétend holistique".

2/ L'astrologie que je pratique a pour but d'aider les gens, de les guider. Pour ce faire, je ne considère pas le thème astral comme la représentation psychologique d'une personne... Mais comme son potentiel de réalisation. Ensuite, chacun l'utilise à sa manière mais il faut bien déterminer le potentiel au départ, et plus encore les besoins qui l'accompagnent. Car chaque planète représente un besoin. Par exemple: Mars ne me dit pas comment j'exprime mon énergie (parce qu'après tout, des circonstances de vie peuvent m'empêcher d'appliquer mon énergie... Si par exemple je suis une femme Afghane!). Mars me dit: de quelle manière de dois et peux déployer mon énergie pour que Mars produise le meilleur de lui-même.
La Lune ne dit pas "comment je vis mes émotions" mais quel besoin émotionnel primordial je dois combler pour être en paix avec moi-même: ici, dans le cas qui nous intéresse, cette Lune me dit que j'ai un besoin vital de communiquer (Gémeaux) et aussi d'apprendre et transmettre mon savoir (maison 9), que c'est ce qui va me combler, personnellement. Le savoir peut m'aider à construire ma vie, à orienter ma carrière, à me comprendre, davantage à mon sens que "je suis une personne sociable et solitaire à la fois". Pourquoi? Parce qu'une fois que j'ai dit ça, j'en fais quoi?

3/Si l'astrologie traditionnelle postule que les aspects harmoniques sont positifs, la vérité est que dans la pratique il n'en est rien: les aspects harmoniques tendent à laisser les choses "en l'état". Ce ne sont absolument pas des aspects évolutifs. Seuls les aspects de tension te font avancer dans la vie, car la vie est tension: sans difficulté, il n'y a aucun progrès, aucune évolution (la naissance se fait dans la douleur pour la mère et l'enfant, pas dans la facilité). Les aspects harmoniques sont secondaires: ce sont des appuis dans la construction de l'existence, jamais des moteurs.
Et c'est aussi vrai dans les transits: tout le monde attend avec impatience un trigone de Jupiter sur son Soleil... Mais il n'y aura jamais une avancée décisive dans la vie si ce trigone n'est pas accompagné d'une tension d'une lourde, de Saturne à Pluton, sur les angles du thème, le Soleil ou la Lune (en transits ou en arcs solaires, méthode prédictive que je recommande à tout le monde).

4/ Dernier point important: la détermination traditionnelle de la planète dominante ne prend pas en compte les mi-points, qui sont des compagnons précieux de l'interprétation. Par exemple: je peux avoir une Vénus faible en apparence dans mon thème, mais si cette Vénus se trouve au mi point par exemple de Soleil/Lune, Mars/Pluton, et sur l'Aries point (le degré 0 des signes cardinaux), elle va se trouver profondément vitalisée, et peut même devenir la pierre angulaire du thème...

C'est pourquoi je ne crois pas au calcul mathématique aspect par aspect pour saisir l'essence de quelqu'un, mais bien à l'évaluation du tout - en prenant en compte signes, planètes, maisons - pour déterminer quelles sont les tendances caractérologiques d'une personne, son potentiel d'évolution, sa possible projection future... Pour déterminer les tensions à surmonter, et comprendre d'où elles viennent (conditionnement parental le plus souvent)... et guider sur la route qui peut permettre la meilleure exploitation possible du thème pour l'accomplissement personnel.

En résumé: le thème ne me dit pas qui je suis; il me dit la meilleure personne que je peux devenir.

Comme tu le vois,c'est une conception absolument anti-déterministe, et oui, tu as raison, sans doute beaucoup plus psychologique que spirituelle...

Revenir en haut Aller en bas

Trabuco


MessageSujet: Re: Mes dominantes planétaires
Jeu 30 Juil - 16:40

LaurentBotti a écrit:


....


2/ L'astrologie que je pratique a pour but d'aider les gens, de les guider. Pour ce faire, je ne considère pas le thème astral comme la représentation psychologique d'une personne... Mais comme son potentiel de réalisation. Ensuite, chacun l'utilise à sa manière mais il faut bien déterminer le potentiel au départ, et plus encore les besoins qui l'accompagnent. Car chaque planète représente un besoin. Par exemple: Mars ne me dit pas comment j'exprime mon énergie (parce qu'après tout, des circonstances de vie peuvent m'empêcher d'appliquer mon énergie... Si par exemple je suis une femme Afghane!). Mars me dit: de quelle manière de dois et peux déployer mon énergie pour que Mars produise le meilleur de lui-même.
La Lune ne dit pas "comment je vis mes émotions" mais quel besoin émotionnel primordial je dois combler pour être en paix avec moi-même: ici, dans le cas qui nous intéresse, cette Lune me dit que j'ai un besoin vital de communiquer (Gémeaux) et aussi d'apprendre et transmettre mon savoir (maison 9), que c'est ce qui va me combler, personnellement. Le savoir peut m'aider à construire ma vie, à orienter ma carrière, à me comprendre, davantage à mon sens que "je suis une personne sociable et solitaire à la fois". Pourquoi? Parce qu'une fois que j'ai dit ça, j'en fais quoi?

...
...

En résumé: le thème ne me dit pas qui je suis; il me dit la meilleure personne que je peux devenir.

Comme tu le vois,c'est une conception absolument anti-déterministe, et oui, tu as raison, sans doute beaucoup plus psychologique que spirituelle...


Bonjour,

Donc si je comprends bien il faut coller au mieux à son TN pour espérer vivre "mieux" ?

Par exemple dans le cas de Satine devenir prof, formateur, mère?, pour mettre en action cette lune IX gémeaux qui veut apprendre et enseigner... ?




C'est ce qu'il me semble avoir lu dans un bouquin de Dane Rudhyar... enfin je crois doute2 m'enfin bref.... mais du coup j'ai une, deux.... pleins de questions sourire :

- Dans le cas de notre exemple.. Lune en IX en gémeaux.... on a en opposition Mars en III en Scorpion dont je ne saurais dire le conseil qu'il porte.
Mais est ce que si Satine active la Lune en devenant prof par exemple.... et qu'elle active Mars en suivant le conseil qu'il lui donne, on ne va pas réveiller l'opposition ?

- Est ce qu'il faut suivre tous les "conseils" du thème...
Ne doit on pas éviter d'en suivre certain pour éviter de réveiller des aspects difficiles (comme au dessus)... ou des positions bizarres du genre
Mars en VIII: devenez sexe adddict
Mars en VIII: devenez une veuve noire et héritez de vos petits vieux
etc etc sourire

- Est ce que les conseils des astres sont toujours... abstraits/spirituels... ou bien au natif ayant un Mars en Sagittaire, on peut conseiller de façon très terre à terre de faire du cheval ???

- Est ce que parfois le natif peut n'avoir aucun intérêt pour le domaine conseillé par les astres... peut être que Satine n'a jamais eu la fibre prof ... faut il essayer malgré tout cette voie ?


Bon sang, j'ai l'impression d'être de la gestapo.....


Revenir en haut Aller en bas

LaurentBotti


MessageSujet: Re: Mes dominantes planétaires
Jeu 30 Juil - 17:22

@Trabuco,

Il ne s'agit pas vraiment de coller "à toutes les positions planétaires" mais de les intégrer au mieux.
Dans le cas de Satine, il faut effectivement trouver la meilleure manière d'intégrer son besoin de communiquer et de transmettre dans sa vie... (Et effectivement, la Lune en Maisons est à prendre en compte dans le choix d'une profession: en 1, besoin d'être son propre chef, etc... )
Ici Mars en 3 - qui renforce l'aspect de la communication - nous indique que Satine va pouvoir appliquer pleinement son énergie justement quand elle communique (Maison 3) et avec intensité (Scorpion). Mars ici intensifie le besoin exprimer par la Lune... Et il n'y a aucun mal à réveiller l'opposition: c'est l'opposition qui va donner à Satine la force de se lever le matin pour aller enseigner. Je peux te donner des cas de thèmes fantastiques où il n'y a que des aspects "bénéfiques" et où en fait les gens n'ont pas fait grand chose de leur vie... Je pense à un cas particulier d'une personne que je connais qui a passé sa vie à étudier, rêver, penser, jouer du piano... Mais qui a été toute sa vie balloté par les événements et n'a jamais eu aucune capacité de réaction face aux événements de la vie. A l'inverse, des thèmes très difficiles comme celui de Steve Jobs ou d'Oprah Winfrey sont des modèles de réussite.
Ici il faut juste prendre en compte que l'opposition peut créer des excés (communication trop agressive, par exemple, ou trop émotionnelle) et en tenir compte.

Mars en VIII : oui, peut indiquer une problématique sexuelle... Mais aussi: énergie très efficace si appliquée à l'occulte (étude de l'astrologie par exemple)... ou encore pour soigner, la VIII étant une maison où l'on peut guérir les autres par des voies non traditionnelles. Mars en VIII, c'est parfait pour quelqu'un qui pratique le Reiki...

Un Mars en Sagittaire, on conseillera de réguler l'énergie par le sport (pas forcément le cheval! lol), ou encore par... la communication: (Mars en Sagittaire est un signe d'expression très vigoureuse: la personne Mars Sagittaire a toujours tendance à penser qu'elle a raison, et épouse ses opinions au point de "devenir ses opinions".) Un Mars en Sagittaire frustré fera bien par exemple de tenir un blog sur un sujet qui l'intéresse (le cheval? ;-)

Au final, chaque planète, chaque maison, chaque signe porte en lui une face noire et une face positive: à chacun de comprendre sur quelle tension il s'est construit, et en quoi cette tension peut être positive pour son développement - et quel aspect plus facile il a à sa disposition pour produire le meilleur résultat et surmonter cette tension (si elle devient invalidante, comme un carré en T Lune/Saturne/Pluton par exemple, etc...).

Est-ce que cela répond? Et oui ce genre d'approche est plus du type Rudhyar que l'école traditionnelle qui dit que "le maître de 5 en 12 signifie que l'amant peut être un ennemi secret..."
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Mes dominantes planétaires
Jeu 30 Juil - 20:05

merci, laurentbotti, d'avoir partager ton point de vue que je trouve très bien. sourire
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Mes dominantes planétaires
Jeu 30 Juil - 20:54

LaurentBotti a écrit:
Et il n'y a aucun mal à réveiller l'opposition: c'est l'opposition qui va donner à Satine la force de se lever le matin pour aller enseigner. Je peux te donner des cas de thèmes fantastiques où il n'y a que des aspects "bénéfiques" et où en fait les gens n'ont pas fait grand chose de leur vie... Je pense à un cas particulier d'une personne que je connais qui a passé sa vie à étudier, rêver, penser, jouer du piano... Mais qui a été toute sa vie balloté par les événements et n'a jamais eu aucune capacité de réaction face aux événements de la vie. A l'inverse, des thèmes très difficiles comme celui de Steve Jobs ou d'Oprah Winfrey sont des modèles de réussite.

Salut Laurent,

Je respecte totalement ton point de vue qu'on retrouve d'ailleurs chez Patrick Giani, mais personnellement, j'ai aussi des exemples inverses de personnes, notamment un qui a une triple conjonction mercure vénus mars soleil en bélier en 9 opposé à neptune (avec quelques semi et sesqui-carrés pour alourdir la chose) et qui passe du temps à "rien faire" si j'ose dire.
Je pense qu'on ne peut pas expliquer les choses par l'apparence de l'aspect, c'est ce qu'exprime la configuration qui prime.
Une des problématiques majeures de l'astrologie, c'est faire l'inverse de l'autruche, cad, voir tous les aspects, se rendre compte que la personne peut être malheureusement parce qu'elle suit parfaitement bien son thème astral, mais dans un sens matérialiste.
Je précise qu'il est donc préférable d'avoir un but abstrait plutôt qu'un but concret (un lecteur de Carlos Castaneda devrait facilement suivre mes raisonnements, ça fait plusieurs retour que je fais en citant son vocabulaire ! lol )
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Mes dominantes planétaires
Jeu 30 Juil - 21:11

Hello,


Citation :
Mars en VIII : oui, peut indiquer une problématique sexuelle... Mais aussi: énergie très efficace si appliquée à l'occulte (étude de l'astrologie par exemple)... ou encore pour soigner, la VIII étant une maison où l'on peut guérir les autres par des voies non traditionnelles.

Je connais quelqu'un qui correspond bien à ceci ( en vierge) et je lui fait souvent des remarques sur sa capacité à remettre sur pied les "bras cassé" et autre "gueules de travers", le plus flagrant étant avec les animaux..limite faut le voir pour le croire :)

Avec les humains également, c'est juste différent.

Désolé satine :)
Revenir en haut Aller en bas

Trabuco


MessageSujet: Re: Mes dominantes planétaires
Jeu 30 Juil - 21:48

Oui ça répond bien merci...

... c'est intéressant, ça paraît moins déterministe même si ça l'est... on est moins passif on va dire en lisant le thème de cette manière....

Ca me fait penser à ce qu'avait dit Barbault dans un des ses livres ou sur un site.... que parfois c'est pas l'astrologue qui se trompe dans la lecture du TN mais le natif qui s'est trompé dans ses choix de vie...

Le cas du rêveur, étudiant, pianiste, balloté me parle et m'inquiète..

... y a t il des livres/sites qui présentent les choses de cette manière.... vous devriez faire ceci, vous orienter ainsi.. ou peut on simplement transformer les définitions classiques .. vous êtes comme ci, en vous devriez.... ça me semble pas être tout à fait pareil.... notamment pour les positions néfastes.. et pas si facile à faire notamment pour les positions néfastes... (planete en VIII, XII)

Bon, j'ai déjà trouvé ça:
http://www.astralcoaching.com/2015/04/bonheur-quand-lastrologie-montre-la-voie/

http://www.astralcoaching.com/2015/03/planetes-regles-generales-dinterpretation/

Ca devrait déjà caler ma curiosité un moment sourire

Ce qui me fascine c'est que les astrologies ont toutes relativement raison....
La karmique me dit d'aller vers mon NN en VI ce qui effectivement m'exaspère au plus au point.. la routine me tue
La classique me dit que mon maitre de VII en XII va me faire rencontrer une femme possiblement à l'étranger ..
Me reste plus qu'à tester l'humaniste.... Jupiter en Bélier en XII.... c'est quoi ma récompense ? devenir plus "impulsif, instinctif" dans la XII ... doute2 je vois pas bien

Bon j'arrête de vampiriser le sujet.... enfin je vais essayer...

Merci encore...

Oui désolé Satine.... Embarassed





Revenir en haut Aller en bas

LaurentBotti


MessageSujet: Re: Mes dominantes planétaires
Jeu 30 Juil - 23:25

Re-bonsoir (et désolé Satine!)

@Electrode - l'idée pour moi n'est pas tellement de savoir si l'on passe du temps à ne rien faire, mais plutôt si on se réalise sur un plan personnel. Le niveau de cette réalisation dépend de chacun, et la couleur qu'on lui donne aussi - l'accomplissement personnel peut être spirituel, matériel, affectif... Mais au bout du compte, ce qui est important, c'est d'utiliser les énergies du thème pour s'accomplir, au lieu de les subir.
J'ajoute que l'exemple que tu donnes est pernicieux: Neptune par définition est dissolution, suppression, débilitation... Donc ici la personne que tu me décris est assez typique de quelqu'un qui "ne sait pas quoi penser..." Et donc quoi faire. Enfin, i est tout à fait possible que l'énergie justement de cette personne ne soit pas du tout utilisée - elle passe sans doute à côté de son potentiel, si elle ne l'utilise pas au moins pour étudier, s'enrichir, et communiquer sur son savoir... Peut-être faudrait-il l'en informer :-)

@ Trabuco: je ne pense pas que les planètes en 8 soient "maléfiques"... Celles qui sont en 12, c'est vrai, c'est plus compliqué dans la mesure où leur expression est quelque peu étouffée, surtout pour les planètes personnelles.
Mais ne pas oublier non plus qu'en astrologie moderne la 12 représente aussi les grandes institutions, les multinationales, les grandes compagnies en général... On trouve plein de gens qui vivent très bien leur 12 parce qu'ils appliquent l'énergie de la planète à bon escient. En outre - et même si je ne suis pas un grand fan du terme de chance - il faut bien reconnaître, à l'usage, que Jupiter en 12 semble bien apporter une protection: même quand tout paraît aller très mal, il y a toujours quelque chose "qui sauve..."
Ne pas oublier quand même que Madonna a un Soleil, Pluton et Mercure en 12, en Lion. Voilà bien une belle manière de positiver: exposer de façon théâtrale (Lion) des thématiques taboues, très intimes, psychologiques ou même religieuses (Maison 12). Elle "joue" avec l'inconscient collectif (12) ... avec la précision industrieuse et workhoolic d'une Lune en Vierge à l'Ascendant!

Pour ce qui est des auteurs etc... tous les sites auxquels je peux vous adresser sont en Anglais car c'est une approche anglo-saxonne. La méthode que j'applique est celle de Arrow Noel Tyl Click ICI bouquet

, qui est pour moi a été une révélation. Pendant des années, j'ai fonctionné avec la méthode classique (mesure de chaque aspect, calcul de la dominante, etc...) sans jamais trouver la réponse qui me convenait... Jusqu'à ce que je découvre sa méthode qui me semble spectaculaire, parce ce que je peux assurer, pour le vivre, qu'elle permet de libérer très rapidement des gens vraiment bloqués dans leur problématique...

Maintenant, l'astrologie, comme toute pratique, est éminemment personnelle... Et comme la psychologie/analyse, on peut pencher plutôt vers Jung, ou Freud, ou Lacan ou Dolto... C'est affaire de sensibilité propre.

Trabuco, les liens que tu as mis, j'en suis l'auteur ;-)
Revenir en haut Aller en bas

Trabuco


MessageSujet: Re: Mes dominantes planétaires
Jeu 30 Juil - 23:55

LaurentBotti a écrit:

Trabuco, les liens que tu as mis, j'en suis l'auteur ;-)

Oui oui j'avais bien vu sourire

C'est bien, c'est clair et facilement compréhensible... et je vais essayer un peu de l'appliquer à mon thème..

Pour le terme néfaste je l'emploie parce que c'est le terme courant on va dire.... mais j'ai bien compris que ce n'a l'est pas toujours.. néfaste
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Mes dominantes planétaires
Ven 31 Juil - 9:06

LaurentBotti a écrit:

@Electrode - l'idée pour moi n'est pas tellement de savoir si l'on passe du temps à ne rien faire, mais plutôt si on se réalise sur un plan personnel. Le niveau de cette réalisation dépend de chacun, et la couleur qu'on lui donne aussi - l'accomplissement personnel peut être spirituel, matériel, affectif... Mais au bout du compte, ce qui est important, c'est d'utiliser les énergies du thème pour s'accomplir, au lieu de les subir.
J'ajoute que l'exemple que tu donnes est pernicieux: Neptune par définition est dissolution, suppression, débilitation... Donc ici la personne que tu me décris est assez typique de quelqu'un qui "ne sait pas quoi penser..." Et donc quoi faire. Enfin, i est tout à fait possible que l'énergie justement de cette personne ne soit pas du tout utilisée - elle passe sans doute à côté de son potentiel, si elle ne l'utilise pas au moins pour étudier, s'enrichir, et communiquer sur son savoir... Peut-être faudrait-il l'en informer :-)

C'est un débat qui me parait important et je m'en excuse de le continuer un peu sur ce fil.
Laurent, c'était bien dans le sens de la réalisation personnelle ; la personne que je cite est typique de quelqu'un qui ne s'est pas réalisé professionnellement ; sur un plan spirituel, je ne jugerais pas (c'est en cela que l'astrologue doit faire preuve de mesure et suspendre ses jugements là où il n'est pas nécessaire d'en faire). La réussite sociale qu'il a eu un moment lui a donné des ailes (des ailes qui le faisaient voler juste pour voler), et la perte de son travail l'a poussé dans le vide sidéral. J'en avais parlé sur astromail (sur la maison 9).
Ce que j'entends par la c'est qu'il me parait facile de "positiver" un thème astral ; ça peut donner des éléments à un individu pour rebondir, mais s'il ne change pas radicalement de paradigme, il restera dans le fond ce qu'il est dans la vie et d'ailleurs, dans son cas, c'est le thème lui-même qui le dit...
Revenir en haut Aller en bas

LaurentBotti


MessageSujet: Re: Mes dominantes planétaires
Ven 31 Juil - 18:45

Electrode,
Je suis bien d'accord avec toi: positiver son thème astral n'a rien de facile, cela peut même être l'affaire de toute une vie.
Une fois dit cela, tu me parles de quelqu'un qui a connu une réussite (donc qui n'a pas "rien fait de toute sa vie") et qui a ensuite vécu un échec. Visiblement il n'a pas surmonté cet échec (sachant toutefois que les aspects que tu m'as décrits sont de toute façon des aspects qui diluent les capacités de réaction et peuvent laisser démunis). En clair, cette personne fait une dépression ou approchant...
Dans ces conditions, la seule chose à faire est un accompagnement: ici, il s'agit de comprendre le sens de cet échec, et de trouver les portes de sortie dans le thème... Sachant que le thème n'a pas réponse à tout: si cet échec est devenu insurmontable, il y a sans doute une problématique d'origine (Vénus/Neptune indique assez souvent un sentiment d'abandon dans l'enfance... Qui a pour conséquence un problème d'estime de soi - regarder par exemple si un des significateurs de la 2 est en tension..., etc.)
Comme j'ai écrit, pour moi, le thème indique un potentiel - chacun est libre ensuite de l'exploiter. Mais ce qui est essentiel... c'est que la personne soit consciente de l'existence de ce potentiel. Et donc du gâchis qu'elle peut causer en ne l'utilisant pas (ce qui revient à ne pas se réaliser). Les tensions sont ce qui nous construit... C'est aussi ce qui nous limite. Il faut donc trouver la clé...
Revenir en haut Aller en bas

mitsouko43


MessageSujet: Re: Mes dominantes planétaires
Lun 3 Aoû - 15:34

LaurentBotti a écrit:
Bonjour aurous,
Ta position me semble intéressante mais... je vais m'expliquer davantage.
1/ Je ne privilégie pas les axes, ou ceci, ou cela: j'assemble ce qui marque les grandes lignes, ce qui va dans le même sens. Ensuite, ces grandes lignes se colorent en fonction effectivement des aspects reçus, de chiron, etc... Je suis donc bien en recherche de dominante planétaire dans ma méthode "qui se prétend holistique".

2/ L'astrologie que je pratique a pour but d'aider les gens, de les guider. Pour ce faire, je ne considère pas le thème astral comme la représentation psychologique d'une personne... Mais comme son potentiel de réalisation. Ensuite, chacun l'utilise à sa manière mais il faut bien déterminer le potentiel au départ, et plus encore les besoins qui l'accompagnent. Car chaque planète représente un besoin. Par exemple: Mars ne me dit pas comment j'exprime mon énergie (parce qu'après tout, des circonstances de vie peuvent m'empêcher d'appliquer mon énergie... Si par exemple je suis une femme Afghane!). Mars me dit: de quelle manière de dois et peux déployer mon énergie pour que Mars produise le meilleur de lui-même.  
La Lune ne dit pas "comment je vis mes émotions" mais quel besoin émotionnel primordial je dois combler pour être en paix avec moi-même: ici, dans le cas qui nous intéresse, cette Lune me dit que j'ai un besoin vital de communiquer (Gémeaux) et aussi d'apprendre et transmettre mon savoir (maison 9), que c'est ce qui va me combler, personnellement. Le savoir peut m'aider à construire ma vie, à orienter ma carrière, à me comprendre, davantage à mon sens que "je suis une personne sociable et solitaire à la fois". Pourquoi? Parce qu'une fois que j'ai dit ça, j'en fais quoi?

3/Si l'astrologie traditionnelle postule que les aspects harmoniques sont positifs, la vérité est que dans la pratique il n'en est rien: les aspects harmoniques tendent à laisser les choses "en l'état". Ce ne sont absolument pas des aspects évolutifs. Seuls les aspects de tension te font avancer dans la vie, car la vie est tension: sans difficulté, il n'y a aucun progrès, aucune évolution (la naissance se fait dans la douleur pour la mère et l'enfant, pas dans la facilité). Les aspects harmoniques sont secondaires: ce sont des appuis dans la construction de l'existence, jamais des moteurs.
Et c'est aussi vrai dans les transits: tout le monde attend avec impatience un trigone de Jupiter sur son Soleil... Mais il n'y aura jamais une avancée décisive dans la vie si ce trigone n'est pas accompagné d'une tension d'une lourde, de Saturne à Pluton, sur les angles du thème, le Soleil ou la Lune (en transits ou en arcs solaires, méthode prédictive que je recommande à tout le monde).

4/ Dernier point important: la détermination traditionnelle de la planète dominante ne prend pas en compte les mi-points, qui sont des compagnons précieux de l'interprétation. Par exemple: je peux avoir une Vénus faible en apparence dans mon thème, mais si cette Vénus se trouve au mi point par exemple de Soleil/Lune, Mars/Pluton, et sur l'Aries point (le degré 0 des signes cardinaux), elle va se trouver profondément vitalisée, et peut même devenir la pierre angulaire du thème...

C'est pourquoi je ne crois pas au calcul mathématique aspect par aspect pour saisir l'essence de quelqu'un, mais bien à l'évaluation du tout - en prenant en compte signes, planètes, maisons - pour déterminer quelles sont les tendances caractérologiques d'une personne, son potentiel d'évolution, sa possible projection future... Pour déterminer les tensions à surmonter, et comprendre d'où elles viennent (conditionnement parental le plus souvent)... et guider sur la route qui peut permettre la meilleure exploitation possible du thème pour l'accomplissement personnel.

En résumé: le thème ne me dit pas qui je suis; il me dit la meilleure personne que je peux devenir.

Comme tu le vois,c'est une conception absolument anti-déterministe, et oui, tu as raison, sans doute beaucoup plus psychologique que spirituelle...

Je trouve ton approche intéressante et dynamique.
Revenir en haut Aller en bas

LaurentBotti


MessageSujet: Re: Mes dominantes planétaires
Lun 3 Aoû - 17:57

Hello Mitsouko,
Merci :-)
Revenir en haut Aller en bas
 

Mes dominantes planétaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News

" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~



Vidéos

VANESSA
CHAMONAL


"Année 2016"


***

SANDRINE

Energies astrologiques de reconnection avec votre Ame!



***

Gabriel

"Ascendant 2016"



***
~Vidéos~
~Musique pour Relaxer~