Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiFAQRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion

Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteVoir ses messagesVoir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 L'État islamique (astrologie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage

neven1


MessageSujet: L'État islamique (astrologie)
Jeu 11 Sep 2014 - 17:39

Rappel du premier message :

Hello,

un sujet sur l'État islamique, de manière à voir les aspects, cycles, événements ...

Le 13 octobre 2006, le Conseil consultatif des Moudjahidines en Irak a proclamé l'État islamique d'Irak, son autorité étant revendiquée sur Bagdad, Diyala, Kirkouk, Salah ad-Din, Ninive et certaines parties de Babil. Cette première date est une naissance de l'État islamique, puis il y a la date du 09 avril 2013 avec une nouvelle appellation "l'État islamique en Irak et au Levant " et une expansion, puis le 29 juin 2014, il se revendique comme un califat. Le 4 juillet 2014, Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) publie un communiqué dans lequel il rejette le califat de l'État Islamique.

Le 13/10/2006 à Bagdad (12 h) :
- Mars Balance conjonction0° Soleil conjonction0° Vénus sextile60° Saturne Lion opposition180° Neptune Verseau carré90° Jupiter Scorpion conjonction0° Mercure ,
(Soleil ... sextile60° Pluton Sagittaire )
- Lune Cancer carré90° Vénus conjonction0° Soleil Balance conjonction0° Mars , Lune qui commence à former un trigone120° à Jupiter

Soleil 19°53 Balance ( trigone120° Neptune ) :
-Degrés Hindous:
«Un homme vêtu comme un prêtre, debout dans le cloître, au-dessous de la lumière tombant d’une fenêtre»
Degré de religion. Tendances religieuses, goût pour une vocation contemplative.

Degrés Tébaïques:
«Un autel où fume l'encens.»

Degrés Sabian ( Dane Rudhyar ):
«Un rabbin dans ses actes.»
Aptitude à mettre des coutumes ancestrales au service de ses congénères et de leur éveil. Sagesse ancestrale.

Degrés de Janduz / Hitschler :
«Un cloître éclairé par le soleil couchant. Un moine s'avnace vers un autel où fume un encensoir.»

Avec le T-carré à Jupiter conjonction0° Mercure Scorpion mettant en jeu Neptune et Saturne , le spirituel résonne avec la sagesse ( à trouver ou à perdre) et l'expansion ( Scorpion ) passe par des mutations/transformations et une radicalité qui prend le sens d'un combat.
L'expansion en apex qui dynamise ce que recèle de caché la vie de l'État islamique, mais le spirituel a du mal à s'accorder avec la Loi et l'ordre (y compris mondial).
Soleil conjonction0° Mars : le combat (agresseur/agressé) marque la vie de cet État. La justice est médiatisée par Mars .


Mars Balance , c'est la dialectique "vainqueur-vaincu" dans le rapport à l'autre et on cherche à imposer sa LOI"...

Lune Cancer dissonante amplifie le rapport aux foules et à l'affectivité, Lune trigone120° Jupiter qui peut favoriser la ferveur populaire.
_____________________________________
Depuis septembre 2014, Saturne Scorpion transite sur le Jupiter de l'État islamique, réactivant le problème de son expansion en IRAK, en SYRIE et ailleurs...
... Barack Obama a présenté, mercredi 10 septembre au soir, sa stratégie contre l'État islamique, lors d'une allocution solennelle et sans surprise à la télévision.

http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tat_islamique_%28%C3%89tat%29



Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage

Venusie


MessageSujet: Re: L'État islamique (astrologie)
Jeu 10 Déc 2015 - 16:23

lilith13 a écrit:
Dès que je me sens inspirée sur une question portant sur ce sujet, je la pose et je reviens vers toi ! Je le fais si ça me vient vraiment, sinon ça ne va pas fonctionner.....

D'accord pas de soucis, dommage que Saturne me foire ma question parce que là, ça avait marché à moitié pour moi. Aïe, je pense comprendre pourquoi, car je me suis un peu butée et emmêlée dans la formulation de la question dans ma tête.
Revenir en haut Aller en bas

lilith13


MessageSujet: Re: L'État islamique (astrologie)
Jeu 10 Déc 2015 - 16:26

C'est vrai que c'est difficile de définir une question claire. On réessayera !
Revenir en haut Aller en bas

Venusie


MessageSujet: Re: L'État islamique (astrologie)
Jeu 10 Déc 2015 - 16:48

@ Lilith

Oui. Wink

Pour le moment il y a les cartes mises par Neven, avec la fondation de l'Etat islamique en 2006 mais je pense que Daech n'est vraiment né avec la proclamation du califat par Al-Bagdadi en juin 2014:



Carte pour l'an 2006.

Et celle du 28-29 juin 2014 ( proclamation du califat ) => lien.

Si le califat de Daech est marqué par l'asc Sagittaire, son maître Jupiter est exalté en Cancer dans la maison 7. Ce qui marque l'expansion de cet état par les guerres.

Toutefois je pense que 2020-2021 sera la fin de Daech avec la triple conjonction Jupiter-Pluton-Saturne en Capricorne en opposition à Jupiter Cancer 26°. Je vais éplucher les éclipses + les stations planétaires de Saturne qui peuvent être fatales pour tout un chacun.




Revenir en haut Aller en bas

Venusie


MessageSujet: Re: L'État islamique (astrologie)
Jeu 10 Déc 2015 - 17:30

Déjà Mercure même rétro en Gémeaux almuten de 7 désigne les adversaires de Daech. => les associés, mais aussi les adversaires, ses ennemis déclarés en question sont très puissants, à égalité avec Daech qui a son maître d'asc Sagittaire, Jupiter exalté dans le Cancer. Daech devrait les craindre sur le plan de la communication entre autres, vu l'opposition de ce Mercure Gémeaux à son asc Sagittaire.

Dès le mois de Septembre 2016 avec l'éclipse lunaire Lune Poissons 24°20, au carré de ce Mercure Gémeaux, la guerre ne pourrait ne pas être favorable aux adversaires de Daech. Mais ça peut être aussi autre chose, Daech peut avoir des oppositions contre lui.

Toutefois je pense qu'on ne les abattra pas vraiment avant l'éclipse solaire du 13 juillet 2018 à 20°41 Cancer au carré du MC Balance 18°22 de Daech. Mais que leur calife sera buté (mort ), avec l'éclipse Lion 18°42 du 11 août 2018 au carré de Saturne Scorpion 17°02, et au sextile de Mars Balance 17°27 en même temps. D'ailleurs, pour avoir eu une éclipse solaire sur mon Mars natal et une lunaire sur Saturne même en aspects favorables, ça ne m'a apporté que des ennuis de santé vu l'aspect violent de ces planètes qui était activé. Dans le cas du calife de Daech représenté par le MC Balance + son almuten Saturne Scorpion et Mars Balance conjoint à ce MC, j'y vois une mort très violente pour lui sachant que l'éclipse solaire Lion se produit dans la maison 8 qui est la maison des ruptures et décès.

Cette éclipse Lion 18°42 se fera du 11 août 2018 au 6 janvier 2019 donc la mort de leur calife va arriver au mois d'octobre à novembre 2018 quand le maître de l'éclipse Soleil almuten de 8 Lion, va passer sur Mars Balance puis Saturne Scorpion. happy

Et là ça sera la fin pour eux, dès cette date là et pour toute l'année 2019.

D'ailleurs le début de la fin de Daech va arriver avec la station planétaire de Saturne qui est le significateur général de la mort, de la fatalité, à 27°48 Sagittaire rétro le 6-7 avril 2017 et les effets auront lieu entre cette date et la date de la prochaine station de Saturne le 26 août 2017, à 21°11 Sagittaire en mode direct.

A voir.

La liste des éclipses => lien








Revenir en haut Aller en bas

lilith13


MessageSujet: Re: L'État islamique (astrologie)
Jeu 10 Déc 2015 - 18:31

Je lis tout ça attentivement ce soir, je finis de bosser !!
Revenir en haut Aller en bas

Venusie


MessageSujet: Re: L'État islamique (astrologie)
Jeu 10 Déc 2015 - 19:17

A priori en comparant la première carte ( 2006 ) avec celle de 2014 pour l'Etat islamique, y compris la carte natale sans heure de naissance d'Al-Bagdadi ( lien ), je vois que ça se corse pour eux dès septembre 2016 avec l'éclipse lunaire Poissons puis encore plus fort en 2017, 2018 et 2019. Et tout particulièrement l'année 2018 au vu du thème d'Al-Bagdadi, avec l'éclipse Lion 18°42 en opposition à son Mars natal Verseau 20°02 à moins de deux degrés d'orbe du 11 août 2018 (jusqu'au 6 janvier 2019 ), et de l'éclipse lunaire peu avant à la date du 27 juillet 2018 ( jusqu'au 21 janvier 2019), avec Lune Verseau 4°45 en opposition à son Soleil Lion 4°39 natal + trigone son Saturne Gémeaux natal 4°09. Du coup la période critique pour Al-Bagdadi se situe entre juillet-août 2018 et janvier 2019. Ce qui confirme ce que j'ai trouvé sur la carte de l'Etat islamique qui se verra privé de son chef avec l'éclipse Lion 18°42 du 11 août 2018, au carré du Saturne Scorpion, et sextile Mars en chute conjoint M.C Balance dipositeur du Saturne Scorpion.

La période concorde avec le thème natal d'Al-Bagdadi en ce qui concerne la réactivation des planètes violentes tels que Saturne et Mars par les éclipses ( j'en ai eu en septembre dernier, j'ai eu un accident atroce avec les éclipses sur Mars + Saturne et ce n'était pas cool pour moi ). Et Al-Bagdadi ne rayonnera plus avec l'éclipse en opposition à son Soleil Lion, il se verra séparé de sa vitalité, en confirmation de l'éclipse Lion dans la maison 8 au carré du Saturne Scorpion de l'Etat islamique, qui parle clairement de la mort d'un "roi" dans le monde musulman ( merci de m'avoir appris ça Arabica si tu nous lis toujours ).

Donc la période fin 2016 à 2019 sera très critique pour eux.

Revenir en haut Aller en bas

neven1


MessageSujet: Re: L'État islamique (astrologie)
Jeu 10 Déc 2015 - 19:43

Il semble qu'en 2013 l'État islamique se soit bien ancré, au moment du quart de cycle de Saturne (autour de 7 ans après 2006 et sa naissance), on verra si cette structure arrive à se maintenir jusqu'en 2020 (1/2 cycle de Saturne), lorsque Saturne sera en Capricorne
Déjà en mars-avril 2019 : le transit de Saturne Capricorne en carré90° au Soleil Balance de l'État islamique, moment critique !
(en TN , Soleil Balance sextile60° Saturne Lion favorise un ancrage dans le temps, mais Mars vient "cramer" le Soleil tôt ou tard...)

Depuis novembre 2015 et les frappes aériennes plus intenses, ils reculent légèrement que ce soit en Syrie ou en Irak.


Revenir en haut Aller en bas

Venusie


MessageSujet: Re: L'État islamique (astrologie)
Jeu 10 Déc 2015 - 20:18

@ Neven1

Je travaille surtout avec les éclipses qui marquent souvent des cycles historiques, on en a déjà eu la preuve sur la carte de la 5ème République pour les attentats de Paris. Si on combine ta première carte avec celle de la proclamation du califat de Daesh par Al-Bagdadi, relié à son thème natal, je peux trouver que la période la plus critique pour l'Etat islamique sera beaucoup plus tôt que tu ne le penses. C'est à dire en 2018-2019 donc bien avant 2020, avec la station planétaire de Saturne Capricorne à 20° pile au carré du Soleil Balance almuten de 8 Lion ( = mort, crise ). Et une station planétaire de Saturne dessus peut être fatal, donc fenêtre de tir sur cette crise entre le 1er mai et le 19 septembre 2019.

Donc la période la plus critique, c'est de fin 2016 à fin 2019, plus particulièrement en 2017 puis 2018 et 2019 en recoupant les informations des 3 cartes ( naissance de Daesh, proclamation du califat et TN d'Al-Bagdadi ).



Revenir en haut Aller en bas

neven1


MessageSujet: Re: L'État islamique (astrologie)
Jeu 10 Déc 2015 - 20:51

Venusie a écrit:
@ Neven1

Je travaille surtout avec les éclipses qui marquent souvent des cycles historiques, on en a déjà eu la preuve sur la carte de la 5ème République pour les attentats de Paris. Si on combine ta première carte avec celle de la proclamation du califat de Daesh par Al-Bagdadi, relié à son thème natal, je peux trouver que la période la plus critique pour l'Etat islamique sera beaucoup plus tôt que tu ne le penses. C'est à dire en 2018-2019 donc bien avant 2020, avec la station planétaire de Saturne Capricorne à 20° pile au carré du Soleil Balance almuten de 8 Lion ( = mort, crise ). Et une station planétaire de Saturne dessus peut être fatal, donc fenêtre de tir sur cette crise entre le 1er mai et le 19 septembre 2019.

Donc la période la plus critique, c'est de fin 2016 à fin 2019, plus particulièrement en 2017 puis 2018 et 2019 en recoupant les informations des 3 cartes ( naissance de Daesh, proclamation du califat et TN d'Al-Bagdadi ).



Ce qui me paraît vraisemblable, c'est que la période "critique" soit déjà commencée mais que, quelles que soient les "têtes" qui tombent, "l'affaire État Islamique" est à penser sur du long terme, on est sur un cycle saturnien : l'État islamique, même chassé du Moyen-Orient, peut être mis en sommeil et faire son retour plus tard (c'est en Saturne en Scorpion qu'il a "prospéré"...)
Dès 2016, il devrait être affaibli suite aux frappes massives dont il fait l'objet : oui donc fin 2016, ça peut correspondre...à une phase déjà très critique.

Aujourd'hui , on apprend que le trésorier de l'État islamique a été tué dans un bombardement de la coalition en Syrie :
http://www.huffingtonpost.fr/2015/12/10/tresorier-etat-islamique-tue-bombardement-syrie_n_8773916.html




Revenir en haut Aller en bas

neven1


MessageSujet: Re: L'État islamique (astrologie)
Jeu 10 Mar 2016 - 17:43

On a appris hier qu'un ancien membre de Daesh (= État Islamique), déçu par l'organisation, a remis une clef USB à la chaîne britannique Sky News. Elle contient des fichiers volés et 22000 noms de membres présumés de l'organisation terroriste, ainsi que de nombreuses informations sur eux.
L'info. à mettre en correspondance avec Mercure Poissons conjonction0° Neptune et la Nouvelle Lune (09/03) en Poissons
Neptune en négatif : illusion, mensonge, irréalité, fuite, scandale...etc.
En positif : perception, occultisme (sens caché), faculté psychique; intuition, émotion...etc.



Revenir en haut Aller en bas

neven1


MessageSujet: Re: L'État islamique (astrologie)
Mar 26 Juil 2016 - 18:01

Le 13 juillet 2016, l'agence Amaq annonce la mort d'Abou Omar al-Chichani et affirme qu'il a été tué dans une bataille dans la ville de Charqat, à l'extrême nord de la province de Salah ad-Din en Irak. La mort d'al-Chichani est également confirmée par sa famille...
Abou Omar al-Chichani, djihadiste géorgien, chef militaire de l'État islamique, né le 11/02/1986 (heure inconnue) à Birkani (Géorgie).
En TN :
- Soleil Verseau conjonction0° Jupiter conjonction0° Vénus conjonction0° Mercure entrant en Poissons carré90° Mars Sagittaire conjonction0° Saturne

Saturne
(https://fr.wikipedia.org/wiki/Abou_Omar_al-Chichani)


État islamique = Soleil conjonction0° Mars


lol

En Irak...les images des forces irakiennes contre l'État islamique
Revenir en haut Aller en bas

Alcyli


MessageSujet: Re: L'État islamique (astrologie)
Ven 5 Aoû 2016 - 12:16

Le Journal " Le Monde " a écrit:
On note, dans les journaux, une débauche d’analyses sur les attentats terroristes. C’est légitime : chacun veut livrer non pas sa version, mais son point de vue sur les causes, les effets, les raisons, les conséquences de ce qui se passe en France.

Personne n’a raison ; personne n’a tort. Il s’agit, avant tout, de donner forme à « quelque chose » qui n’en a pas vraiment. Ce pays de culture, cette nation d’intellectuels (c’est touchant, c’est honorable, c’est ce qui fait la beauté de la France), tente, désespérément, à chaque fois qu’un attentat a lieu sur son territoire, de venir greffer sa part de clairvoyance, de connaissance, d’intelligence sur le chaos. On ne sait plus qui croire, qui lire, tant l’offre abonde : sociologues, historiens, théologiens, philosophes, écrivains se succèdent, s’empilent parfois, pour tenter de défricher l’indéfrichable. Ecart vertigineux.

Car ce qui frappe d’abord, quand on lit la presse de ces derniers jours, c’est l’écart vertigineux entre la qualité des auteurs et la médiocrité des acteurs ; entre l’intelligence des articles et la bêtise crasse des actes ; entre la profondeur des éditorialistes et l’indigence des terroristes. Le lecteur a souvent le sentiment qu’on ­injecte désespérément, et exagérément, du sens dans ce qui n’en a finalement aucun.

A mesure qu’il perd du territoire, l’EI gagne des cerveaux.

La convocation de tant de finesse trahit notre impuissance à circonscrire une réalité qui, par quelque bout qu’on la prenne, nous échappe. Toutes les subtilités du monde, issues des meilleures ­plumes et des cerveaux les plus aigus, ­semblent vaines, interdites, presque ridicules, face à ce qui a eu lieu. Comme si les idées ricochaient perpétuellement ­contre ce bloc de granit qu’est l’événement. Un événement chimiquement pur, fait de sa seule irruption, de son inaccessible originalité et de son irrémédiable évidence. L’attentat a ceci de particulier, en effet, qu’il nous apprend deux choses : que l’impossible peut ne jamais le rester, et que l’incompréhensible peut le rester toujours. L’impossible n’est pas le contraire du possible, il en est sa réussite. L’incompréhensible n’est pas le contraire du compréhensible, il en est son échec.

Géographie des esprits

Ecrivant ces lignes, je n’échappe pas à ce que je suis en train de dénoncer : l’inflation du discours sur des faits dont la nature même est de narguer et de neutraliser, le bien-fondé de la raison, l’acuité de ses hypothèses et la pertinence de ses conclusions. Mais la tâche d’une ­société civilisée, tandis que la barbarie tente de la gangrener, réside davantage dans la profusion de la pensée que dans sa restriction. Voici donc, puisque vient logiquement mon tour, quelques remarques inspirées de la situation dans laquelle la France, depuis plusieurs mois, est enlisée.

1. L’organisation Etat islamique (EI) est en train de devenir un état mental. Peu importe, en effet, que la part des régions conquises par l’EI se recroqueville comme peau de chagrin. Doucement mais sûrement, elle se déterritorialise ; elle migre désormais vers la géographie des esprits, dans une géographie strictement mentale. Cette déterritorialisation est une dématérialisation. A mesure qu’il perd du territoire, l’EI gagne des cerveaux. Pays de plus en plus imaginaire dans la réalité, il devient de plus en plus réel dans l’imagination. Chaque parcelle perdue se métamorphose en intention. Les attentats au nom de l’EI ne cesseront pas avec l’EI : le califat perdu, comme le paradis promis, se réalisera dans les têtes. L’EI sera le pays de tous ceux qui n’ont d’autre état mental que celui de vouloir en faire partie. Ce sera l’Etat de tous ceux qui se trouveront dans un certain état. L’Etat de tous ceux qui seront dans cet état.

A l’heure où le réel et le virtuel se conjuguent et souvent se confondent, comme en atteste notamment le jeu Pokémon Go, ce serait un réflexe appartenant au précédent siècle que d’affirmer qu’un pays qui n’existe pas dans la réalité n’existe pas tout court. La réalité n’est plus, aujourd’hui, circonscrite au réel ; le virtuel en est l’une des modalités. Etat islamique de la Terre et Etat islamique de la Toile, même combat. Bien malin qui pourrait dire lequel est l’avatar de l’autre.

Dans une époque où l’ordinateur remplace l’ordonnateur, et le clavier la mosquée, nous serions naïfs de penser que la version territoriale de l’EI l’emporte en légitimité, mais aussi en réalité, sur sa version portable. La dimension internationale est siamoise : un corps est géopolitique, l’autre est domestique. Ils sont discernables, mais équivalents. L’un, à tout moment, est prêt à prendre le relais de l’autre. Et à la mort de son frère géodésique, c’est le frère numérique qui continuera de semer la terreur.
Ici le temps des victimes, qui s’écoule à rebours, tourné vers hier ; là le temps des assassins, renouvelé, régénéré, tourné vers demain

2. L’EI a inventé la revendication constante et a priori. L’action ne précède plus la revendication ; c’est la revendication qui précède toujours déjà l’action. C’est une manière de réalité toute neuve qui se déploie : la revendication cesse d’être la qualification d’un acte passé ; elle est désormais appropriation de n’importe quel acte à venir. La revendication n’est plus un contenu, mais un contenant. L’EI signe des chèques en blanc à longueur de journées ; l’expression « mort à crédit », chère à Céline, prend ici toute sa pertinence. Tout attentat commis vient, dès lors, se poser en quelque sorte sur le segment de futur que l’EI lui avait réservé à l’avance, les yeux fermés.

Tandis qu’après chaque tuerie nous commémorons, tournés vers nos morts, c’est-à-dire vers le passé, les terroristes, eux, d’une certaine façon, commémorent l’avenir. Nettoyé de toute mémoire à mesure qu’il avance, l’EI, plutôt que de s’encombrer d’hommages à la mémoire de ses « héros », célèbre non pas ceux des siens qui sont déjà morts, mais ceux qui s’apprêtent à mourir. Cette guerre est aussi une guerre des temporalités. Ici le temps des victimes, qui s’écoule à rebours, tourné vers hier ; là le temps des assassins, renouvelé, régénéré, tourné vers demain. Ici un temps qui freine ; là un temps qui accélère.

3. Les terroristes, désormais, appartiennent à deux familles qui se mélangent : ceux qui font don de leur vie et ceux qui font don de leur mort. Jusqu’à une période très récente, le profil type des djihadistes était celui de kamikazes, voués, par conséquent, à se sacrifier. Ce qu’ils offraient, après allégeance à leur dieu et à leur organisation d’origine (Al-Qaida, EI, etc.), c’était leur vie humaine, dont ils avaient peu à peu accepté de se démettre, à condition que leur soient données, en échange, quelques garanties ou compensations – allant de leur accueil dans l’éternité ­céleste par des houris enflammées, aimantes et voraces, jusqu’à la notoriété ici-bas et quelques rétributions financières à la famille. On peut aisément imaginer que l’idée de donner leur vie (même pour une telle cause) a dû s’apprivoiser lentement.

Mais voici qu’aujourd’hui apparaît une autre catégorie de terroristes : ceux pour qui rester en vie est plus difficile encore que de mourir ; ceux qui, EI ou non, eussent mis de toute façon fin à leurs jours. Ils ne peuvent pas donner leur vie, puisque, en quelque sorte, ils sont déjà morts. Leur mort biologique n’est, pour eux, que l’adoubement technique d’une mort commencée bien avant. Ceux-là, qu’on nommerait volontiers des zombies, n’ayant plus la moindre parcelle de vie à offrir à l’EI, font donc cadeau de leur mort. C’est de leur suicide qu’ils font cadeau à l’EI, et non de leur existence. (Aujourd’hui, Richard Durn, qui décima en 2002 le conseil municipal de Nanterre, ferait parapher son acte de folie par l’EI).

On sait, aux échecs, qu’à partir d’un certain niveau, les Noirs sont condamnés à perdre, tandis que les Blancs sont presque sûrs de toujours l’emporter. Nous avons, face à nous, à la fois les Noirs et les Blancs ; ceux qui meurent en mourant, et ceux qui sont morts bien avant de mourir ; ceux qui meurent en même temps que leurs victimes, et ceux qui étaient morts bien avant le jour de leur mort.

4. Nous avons toujours, face au terrorisme, une imagination de retard. Lorsqu’un attentat a lieu dans le Thalys, nous voilà obsédés par les trains. Puis nous abandonnons les trains au profit des aéroports à cause d’un attentat à Bruxelles, puis des aéroports nous passons avec davantage de concentration aux camions de gros tonnage. Nous sommes, ce faisant, des aruspices inversés, capables de ne prévoir que l’irrémédiable et le révolu.vNous sommes ainsi dans la position, ridicule, de ne pouvoir empêcher que ce qui a déjà eu lieu, comme si l’avenir des attentats n’était que la répétition photocopiée des attentats advenus.

Or, c’est oublier la nature de l’attentat, qui est de surprendre la réalité, et en quelque sorte de la violer. Un attentat prévisible n’est plus un attentat. Les terroristes sont, chaque jour ou presque, désormais, les frénétiques candidats d’une sorte de concours Lépine de l’attentat, dont les lauréats, redoublant de créativité et d’inventivité, doivent combiner la virtuosité et l’efficacité, le qualitatif et le quantitatif.
La vie, pour ces ados, n’est qu’un processus ludique où se mélangent divertissement et pulsion de mort
5. Car les terroristes veulent s’étonner les uns et les autres. Ils s’affrontent aussi entre eux, comme dans un jeu grandeur nature, se lançant indirectement des défis dont nous sommes, tous, les otages et la matière première. C’est à qui laissera la plus grande trace dans les pages noires de l’Histoire ; c’est à qui sera le plus rapidement célèbre.

Oui, ces ados jouent. Ils jouent à la guerre, sans doute, plus qu’ils ne la font réellement – et c’est, paradoxalement, ce qui rend leur guerre plus dangereuse qu’une guerre qui ne joue pas. La vie, pour eux, n’est qu’un processus ludique où se mélangent divertissement et pulsion de mort.
La guerre que nous mène l’EI est la première guerre immature de l’humanité ; une guerre faite par des enfants vieillis, une guerre infantile, perpétrée par des a-sociables, des capricieux, des caractériels, des colériques, des marginaux, autant de qualificatifs qui décrivent généralement des enfants et des adolescents. Des êtres qui refusent la vie qui s’annonce, avec ce qu’elle contient d’avenir, c’est-à-dire à la fois d’incertitudes et de responsabilités.

Guerre sans idéologie

La guerre contre l’EI est une guerre contre des « adulescents ». Il n’est que de voir les « dialogues » entre les petits caïds marseillais, sur les réseaux sociaux, et les jeunes djihadistes français partis en Syrie pour vérifier, avec effarement, que nous sommes entrés dans un conflit dont la base théorique égale le niveau d’une cour de récréation d’école primaire.
Guerre sans idéologie, guerre qui fait feu de tout bois parce qu’elle est, tout simplement, la guerre de ceux qui sont mal dans leur peau. Guerre de ceux qui nous cherchent parce qu’ils ne se sont pas trouvés. Guerre de ceux qui sont mal chez eux parce qu’ils sont mal en eux. Guerre, contre la France, de ces Français qui n’aiment pas la France parce que c’est en France qu’ils vont mal – comme ils iraient mal n’importe où ailleurs.

Dans un monde où des individus normalement constitués, ou supposés tels, sont capables, au risque parfois de leur vie, de passer des heures entières à capturer des Pikachu dans la nature, confirmant dès lors que la frontière jusque-là naturelle de la virtualité et de la réalité, du faux et du vrai, est désormais abolie, on aura du mal à s’étonner que des tireurs, des égorgeurs, des piétineurs, des dynamiteurs, des snipers, des crémateurs et des décapiteurs sachent exactement où se situe la barrière entre la vie et sa négation.

Yann Moix

Le Monde
Revenir en haut Aller en bas

neven1


MessageSujet: Re: L'État islamique (astrologie)
Ven 23 Sep 2016 - 14:30

La bataille de Mossoul en Irak contre l'État Islamique est annoncée comme imminente, c'est-à-dire pour le début du mois d'octobre 2016 : l'encerclement de la ville a été préparé depuis plusieurs mois et une campagne de bombardements a été menée sur le secteur ; le 01/10/2016, ce sera la Nouvelle Lune explosive Lune Balance conjonction0° Soleil conjonction0° Jupiter carré90° Mars Capricorne , ce qui promet une amplification de l'action armée et des désordres...toujours avec la toile de fond Neptune Poissons carré90° Saturne Sagittaire , heureusement qu'il y a aura Vénus Scorpion trigone120° Neptune pour atténuer l'ensemble si l'on peut dire...

==>http://www.20minutes.fr/monde/1928567-20160921-bataille-mossoul-imminente-annonce-compliquee

Revenir en haut Aller en bas

neven1


MessageSujet: Re: L'État islamique (astrologie)
Lun 3 Oct 2016 - 17:15

Revenir en haut Aller en bas

neven1


MessageSujet: Re: L'État islamique (astrologie)
Lun 17 Oct 2016 - 16:27

La bataille de Mossoul a été lancée le 17/10, avec une Lune Taureau , c'est en phase avec les commentaires ("avancée prudente des troupes au sol").
Mars Capricorne est maintenant en conjonction0° avec Pluton (orbe à moins de 2 degrés) :un aspect qui évoque des explosions souterraines, un jusqu'au boutisme des forces en présence, une descente aux Enfers au propre comme au figuré. Donc un terrain miné, des souterrains, l'enfer des bombes pour les agresseurs/agressés (Daesh), l'enfer en ce monde et dans l'au-delà. Toute une symbolique.
Avec Jupiter en Balance c'est un moment favorable pour la Justice, le problème c'est le carré90° de Mars , un moment de Justice à "la Némésis"(la Justice vengeresse, c'est-à-dire par les armes), la violence est amplifiée, avec Mars Capricorne l'État Islamique subit là un transit très mauvais (en carré à son SOLEIL en Balance), "ils" vont recevoir ! Mars Capricorne est ici gouverné par Saturne Sagittaire , le pouvoir (Saturne) venant de l'Etranger (Sagittaire ), c'est la coalition. Saturne vient reprendre ce qu'il avait donné, c'est la leçon donnée à l'État Islamique ( Saturne Lion a mauvaise réputation).



Revenir en haut Aller en bas

Blou


MessageSujet: Re: L'État islamique (astrologie)
Lun 17 Oct 2016 - 17:25

ba oui j'y pensai hier. Cette conjonction funeste va également tuer des milliers d'innocents ! juste là quand cette conj est pile poil - c'est affreux !
Revenir en haut Aller en bas

neven1


MessageSujet: Re: L'État islamique (astrologie)
Mar 18 Oct 2016 - 18:53



La réponse de l'UNICEF pour Mossoul (18/10/2016) :

(toujours avec la toile de fond collective Neptune Poissons carré90° Saturne
Sagittaire , la "compassion" à endurer ...)
Revenir en haut Aller en bas

neven1


MessageSujet: Re: L'État islamique (astrologie)
Lun 7 Nov 2016 - 21:32

À noter que l'aspect Saturne Sagittaire carré90° Neptune Poissons qui s'est formé fin décembre 2014 est en train de se défaire (on commence à sortir des 5 degrés d'orbe), Saturne Sagittaire s'éloigne de Neptune (R).
Ce changement intervient au moment où les différents fiefs de Daesh sont pris d'assaut, est-ce un hasard, ou un changement de cycle ? Saturne entrera en Capricorne le 21/12/2017 et il sera chez lui, introduisant peut-être plus de rigueur et de délimitation dans les âmes ?


Jupiter en Balance c'est l'expansion de la Justice pour "les chiens de l'enfer" laugh
Revenir en haut Aller en bas

Cobra


MessageSujet: Re: L'État islamique (astrologie)
Mar 8 Nov 2016 - 4:38

moi j'attends de voir autour de la conjonction Soleil-Saturne ( 12/12/2016 ) ce que ça va donner au niveau des chefs .....certains vont monter d'autres s'écrouler ....car le Soleil sera la dernière planète ( je devrais dire luminaire et hormis la Lune ) à passer le carré avec Neptune ( exact le 1 ier décembre ) .
Sans parler que Mars en Verseau sera en aspect et en réception mutuelle avec Uranus en Bélier .
En plus on sera dans le dernier carré ( non exact ) Uranus - Pluton ; Uranus qui sera stationnaire pour repartir direct le le 29/12 à 20°33' tandis que Pluton sera à 16°50' soit 3°43' d'orbe .
Et puis il y aura Mercure ( maitre du NN ) faisant une boucle en Capricorne titillant Pluton .
Puis plus tard , toujours en décembre , Mars ira vers Neptune : ce qui peut donner un fanatisme religieux . Coup d'épée dans l'eau ou pas ? l'actualité nous donnera la réponse ....mais enfin c’est pour dire que ça participe à la fin du carré Saturne - Neptune .
Saturne est en train de faire une grosse accélération vu qu'il passera de 17 ° ( début décembre ) à presque 28° ( début avril ) en 4 mois ...possible donc que le ménage passe à la vitesse supérieure ....mais vu que la boucle de Saturne se fera entre 21° et casi 28° là aussi la réponse se fera dans 1 an ( début décembre 2017 fin de boucle ) ou possiblement avant ; en tous cas à l'aube de l'entrée de Saturne en Capri ; en plus je vois que fin décembre 2017- début 2018 il y aura une conjonction Mars-Jupiter en Scorpion !

Lorsque Pluton passera rétro à 19° courant avril 2017 Uranus sera à 25° ...c'est le début de la fin du carré.....enfin c’est ce que je croyais sauf que Jupiter servira d'intermédiaire donc c'est lorsque Jupiter entrera en Scorpion ( début octobre 2017 ) que là on pourra dire : Uranus- Pluton c'est fini ! et Saturne en sera plus en semi-sextile ( aspect à se méfier , si ! si ! ) avec Pluton .

Niko m'avait donné la date du prochain axe PV-PI mais je ne m'en souviens plus bigsourire

bref 2017 ....qui sera une année 1 " et mainteant ? que vais-je faire ? "
Revenir en haut Aller en bas
 

L'État islamique (astrologie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News

" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~



Vidéos

VANESSA
CHAMONAL


"Année 2016"


***

SANDRINE

Energies astrologiques de reconnection avec votre Ame!



***

Gabriel

"Ascendant 2016"



***
~Vidéos~
~Musique pour Relaxer~