Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiFAQRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion

Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteVoir ses messagesVoir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Remise à niveau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage

Maldoror


MessageSujet: Remise à niveau
Dim 6 Juil 2014 - 4:55

Rappel du premier message :

Je suis désolé par avance de shooter dans la choucroute mais voilà, je n'ai pas choisi ce sobriquet de "Maldoror" par hasard.

Voilà, comme encore une des ces innombrables fois dans ma vie, je me retrouve à la croisée des chemins. Je me permets ce petit "soliloque".
l
Les Aurous et compagnie et tous les médecins de l'âme (sorry Wink ) mettront ça sur le rapport aux noeuds nords, à la lune noire au karma (de possession bien entendu qu'il faut travailler etc.)

Je n'en ai cure.

Personnellement, j'encule à sec et sans vaseline les astres qui ont décidé de me faire "évoluer" dans la souffrance, le "lâcher prise" ou que sais-je (j'ai entendu tellement de conneries de ce type...)

En plus, les puristes pourront toujours y trouver matière à moudre puisque ma réaction excessive est sans doute déjà indiquée dans mes astres. Comme quoi. "Ils" ne devraient pas m'en vouloir puisqu' "ils" m'ont façonné tel quel.

Comme l 'homme révolté de Camus, je m'insurge. Ça ne sert sans doute à rien sinon à se sentir vivant. Et c''est déjà pas mal.

Bref, si à ma naissance, en fonction de dysfonctions antérieures (une autre vie par exemple), je suis "puni" et redevable dans cette vie, j'ai envie d'enviander le colonel de réserve (qu'il s'appelle Dieu ou Romuald, c'est le même tabac) qui a mis ce plan pour mezigue à exécution.

J'emmerde les astres si ils ont réellement de près ou de loin ce pouvoir de nous faire sentir si petits et déterminés.
C'est bien le moins que je puisse faire.

Si tout est le fait du hasard, ce "pamphlet" sera nul et non avenu.

Ça me soulage et c'est pas si mal!
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage

capitolin


MessageSujet: Re: Remise à niveau
Lun 7 Juil 2014 - 22:27

Bonsoir ,

Je ne pensais pas susciter tant de réactions tranchées.
Je n'ai pas le temps ce soir et je répondrai plus tard a Maldoror.

Un point quand même:
Amour (définition) :
-"L'amour désigne un sentiment d'affection et d'attachement envers un être, un animal ou une chose qui pousse ceux qui le ressentent à rechercher une proximité physique, spirituelle ou même imaginaire avec l'objet de cet amour et à adopter un comportement particulier."
-Larousse: Amour (synonyme: Attachement)
Etc.

 bouquet 
Revenir en haut Aller en bas

Angèle


MessageSujet: Re: Remise à niveau
Lun 7 Juil 2014 - 22:45

Les questions que tu poses Maldo, je crois que nous y sommes tous confrontées à un moment donné de notre vie.

Les épreuves de la vie sont-elles nécessairement source d'apprentissage, d'évolution ? Probablement.
Est-ce que tous ces gens qui meurent de faim de par le monde vivent une étape incontournable dans leur évolution "karmique" ? Certains pensent que oui, je n'en suis pas encore à cette compréhension là.

Il me semble que ce post fait écho à celui sur les "digressions plutoniennes"; est-ce que vivre l'amour dans l'attachement ne serait pas un moyen de revivre un état antérieur dont on ne serait pas sevré ou qui n'aurait pas été vécu dans les meilleures conditions (coupure survenue trop tôt et donc non intégrée) ?

Je comprends ce que beaucoup écrivent à propos de la distinction entre "amour" et "attachement". Aimer sans s'attacher serait la condition de l'Amour, le vrai, le pur, n'engendrant pas de souffrance. Quand on y réfléchit, c'est d'une logique implacable.
S'attacher aux êtres notamment, c'est quelque part s'aliéner à l'Autre, créer une dépendance mais aussi rechercher une maîtrise.
Aimer, c'est prendre le risque de ne plus aimer, mais aussi d'être quitté. Dans ce dernier cas, comment accepter la dissolution de cette attache faisant partie intégrante de nous ? Comment continuer à tenir debout lorsqu'on se sent amputé d'une jambe ?
L'attachement implique la nécessité d'apprendre à accepter la fin, le détachement; mais comment le faire sans se sentir dépossédé d'une partie de soi-même ?
Comment apprendre à aimer sans se jeter corps et âme dans la relation ?
Personnellement, je n'en ai pas la moindre idée.
Ce peut être le travail de toute une vie, pour qui veut bien l'entreprendre, car encore faut-il en avoir l'envie.

Il paraît que tout ce qui ne tue pas rend plus fort. J'ai quelques doutes, il y a des épreuves qui laissent des traces indélibiles, des fêlures avec lesquelles il faut juste apprendre à vivre.
Dans le meilleur des cas, un travail de résilience peut se faire jour.
Quoi faire d'autre à part accepter la vie telle qu'elle est (avec nos propres moyens d'action, de réaction, de sublimation) aussi injuste puisse t-elle nous sembler parfois, mais avec des moments de grâce incroyables.

Superbe ton poème...
Revenir en haut Aller en bas

aspirante poétesse


MessageSujet: Re: Remise à niveau
Mar 8 Juil 2014 - 2:43

Revenir en haut Aller en bas

Maldoror


MessageSujet: Re: Remise à niveau
Mar 8 Juil 2014 - 2:48

KriKri, Angèle, Sara et les autres , merci pour ce que vous apportez à ce post finalement lancé comme un cri d'impuissance colérique aux cieux désinvoltes up  

N'empêche que le sujet de l'amour et de l'attachement est un sujet épineux. Je ne suis pas sûr pour ma part (et je rejoins Capitolin sur ce point)qu'on puisse dissocier l'attachement de "l'amour".

Après, tout dépend sur quel mode on vit cet attachement mais aussi cet amour (amour platonique? Oblatif? philia, eros, agapê etc.). Sur quel plan. Et avec quelle intensité.

Et il est évident que tout fluctue avec le temps puisque toute vie est mouvement par nature. Même si on voudrait parfois le figer ce temps de merde, histoire de grignoter un laps d'éternité momentanée.

Je suis la réincarnation du capitaine Haddock en réalité  bigsourire 


Dernière édition par Maldoror le Mar 8 Juil 2014 - 3:23, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

aspirante poétesse


MessageSujet: Re: Remise à niveau
Mar 8 Juil 2014 - 3:10

LA MUSE

Quel que soit le souci que ta jeunesse endure,
Laisse-la s'élargir, cette sainte blessure
Que les séraphins noirs t'ont faite au fond du cœur;
Rien ne nous rend si grands qu'une grande douleur.
Mais, pour en être atteint, ne crois pas, ô poète,
Que ta voix ici-bas doive rester muette.

Les plus désespérés sont les chants les plus beaux,
Et j'en sais d'immortels qui sont de purs sanglots.
Lorsque le pélican, lassé d'un long voyage,
Dans les brouillards du soir retourne à ses roseaux,
Ses petits affamés courent sur le rivage
En le voyant au loin s'abattre sur les eaux.
Déjà, croyant saisir et partager leur proie,
Ils courent à leur père avec des cris de joie
En secouant leurs becs sur leurs goitres hideux.
Lui, gagnant à pas lent une roche élevée,
De son aile pendante abritant sa couvée,
Pêcheur mélancolique, il regarde les cieux.
Le sang coule à longs flots de sa poitrine ouverte;
En vain il a des mers fouillé la profondeur;
L'océan était vide et la plage déserte;
Pour toute nourriture il apporte son cœur.
Sombre et silencieux, étendu sur la pierre,
Partageant à ses fils ses entrailles de père,
Dans son amour sublime il berce sa douleur;
Et, regardant couler sa sanglante mamelle,
Sur son festin de mort il s'affaisse et chancelle,
Ivre de volupté, de tendresse et d'horreur.
Mais parfois, au milieu du divin sacrifice,
Fatigué de mourir dans un trop long supplice,
Il craint que ses enfants ne le laissent vivant;
Alors il se soulève, ouvre son aile au vent,
Et, se frappant le cœur avec un cri sauvage,
Il pousse dans la nuit un si funèbre adieu,
Que les oiseaux des mers désertent le rivage,
Et que le voyageur attardé sur la plage,
Sentant passer la mort se recommande à Dieu.

Poète, c'est ainsi que font les grands poètes.
Ils laissent s'égayer ceux qui vivent un temps;
Mais les festins humains qu'ils servent à leurs fêtes
Ressemblent la plupart à ceux des pélicans.
Quand ils parlent ainsi d'espérances trompées,
De tristesse et d'oubli, d'amour et de malheur,
Ce n'est pas un concert à dilater le cœur ;
Leurs déclamations sont comme des épées :
Elles tracent dans l'air un cercle éblouissant;
Mais il y pend toujours quelques gouttes de sang.

J'ai vu qu'on a déjà cité Musset. On a beau dire ce qu'on voudra du Romantisme, c'est un des poèmes les plus pénétrants que j'ai lu...
Je trouve qu'il a sa place ici, que l'art n'est pas là pour "faire beau". Tu détiens l'art, et quel art.
Revenir en haut Aller en bas

mitsouko43


MessageSujet: Re: Remise à niveau
Mar 8 Juil 2014 - 9:13

Comment continuer à tenir debout lorsqu'on se sent amputé d'une jambe ?
L'attachement implique la nécessité d'apprendre à accepter la fin, le détachement; mais comment le faire sans se sentir dépossédé d'une partie de soi-même ?
Comment apprendre à aimer sans se jeter corps et âme dans la relation ?


Merci Angèle pour ces phrases. Comment faire pour surmonter la peine?
Je n'en ai aucune idée et je sais que je ne veux plus jamais souffrir parce que je suis passée par les mêmes affres que Maldoror.
Ne plus manger, dormir avec des cachets, prendre 3 bains par jour parce que l'eau calmait un peu la souffrance. Ne plus pouvoir lire, ne plus plus pouvoir regarder un film, et l'impression que ça ne s'arrêtera jamais.
Et il y a un matin, un peu moins lourd, un peu moins triste où on se lève et on se regarde comme un champ de ruines. Et là on décide que c'est fini, que la vie est plus forte. On jette les somnifères, on reprogramme le cerveau.
Pour citer Cesare Pavese, on apprend le "métier de vivre".
Et enfin, il reste ça :" il y a des épreuves qui laissent des traces indélibiles, des fêlures avec lesquelles il faut juste apprendre à vivre."
On fait les comptes avec une âme fêlée.
Mitsouko
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror


MessageSujet: Re: Remise à niveau
Mar 8 Juil 2014 - 11:47

Mitsouko  Wink 

Comme disait Charles Bukowski:

"On ne perd jamais complètement son âme, on en pisse juste les 9/10ème"

 bigsourire 


Dernière édition par Maldoror le Mar 8 Juil 2014 - 11:54, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas

arkania

°~ Modérateur ~°

MessageSujet: Re: Remise à niveau
Mar 8 Juil 2014 - 11:47

un amputé ressens son membre manquant en ayant des douleurs intolérables "dedans"... doit on en conclure qu'il croit que son membre est toujours là et qu'il a tort... ou qu'il l'a toujours même s'il ne le voit plus ?? D'ailleurs, une des thérapies consiste à lui renvoyer une image "complète" de son corps (mettre un miroir derrière sa jambe valide pour lui donner une image visuelle symétrique), du coup , son mental s'apaise de retrouver des repères connus ...
Ceci pour aller au fait que chaque "blessure" qu'elle soit émotionnelle ou physique n'est qu'une manière pour nous de comprendre (en 1, 4, 15 ou 365 vies sourire ) qu'on possède la compétence de se rebâtir, de guérir de tout mais que la cicatrice (souvenir) n'est que la trace du cheminement. En aimant l'autre , on apprend à s'aimer soi, mais d'abord, on apprend à se définir puis à se modeler : si on ne s'aime pas comme "ça", rien ne nous empêche de se "faire" différent... en ça, on a TOUJOURS le choix!
Aurais je l'idée de me mettre une bague au doigt pour me rappeler que je dois me rester fidèle ?
Aurais je la nécessité de signer un contrat de partage des biens avec moi-même ?
Quand je change d'avis sur un sujet, ais-je nécessité de me sentir coupable ou honteux ?
Est ce que je me sens obligé de ne pas muter, de garder fixes mes idées, mes opinions, mes émotions et mon apparence ??
Quand on a les réponses à ces questions, on peut extrapoler sur ceux qu'on est censé aimer...
Bonne journée

---------------------------
Les équations à résoudre dans le destin sont :
les évènements à vivre,
la souffrance à comprendre,
la connaissance à acquérir
l'important est, cependant, de bien vivre le présent...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Remise à niveau
Mar 8 Juil 2014 - 13:10

Arkania ça me fait penser à un épisode de grey's anatomy sourire 
C'est très juste ce que tu as écris. up 

Je crois avoir malgré tout compris la différence entre attachement et amour.
L'attachement n'est pas forcément de l'amour tout d'abord..

Mais aimer oui il y a forcément des attaches ( ça me fait penser aux différents chakras.. émotionnel, financier...). Mais ces attaches nous privent un peu du vrai amour, peut être en effet, Angèle le plus pur.
Je ne dis pas qu'il n'y a pas d'attachement, c'est obligé.. mais je pense que quelque part il vaut mieux des limites.

Autre exemple, votre conjoint (e) a un rêve un jour partir en Amérique deux ans faire une tournée.. Wink  et ce jour là se présente voila il a trouvé un groupe, des salles...(c'est qu'un exemple...)
Qu'est ce que vous faites ? Vous lui piquez un scandale ou vous le laissez juste partir ... l'attachement plus fort que l'amour ??
Pas simple en effet, mais n'est ce pas aussi une belle preuve d'amour?.. 
à ..méditation

Je fini la dessus.

Revenir en haut Aller en bas

capitolin


MessageSujet: Re: Remise à niveau
Mar 8 Juil 2014 - 13:29

sara0390 a écrit:
Arkania ça me fait penser à un épisode de grey's anatomy sourire 
Autre exemple, votre conjoint (e) a un rêve un jour partir en Amérique deux ans faire une tournée.. Wink  et ce jour là se présente voila il a trouvé un groupe, des salles...(c'est qu'un exemple...)
Qu'est ce que vous faites ? Vous lui piquez un scandale ou vous le laissez juste partir ... l'attachement plus fort que l'amour ??
Pas simple en effet, mais n'est ce pas aussi une belle preuve d'amour?.. 
à ..méditation


A sa place elle prend un amant , parce que deux ans c'est long ! lol Et comme lui n'est ni possessif et que l'amour est plus fort de l'attachement , il l'acceptera de bon coeur  laugh 


"Je n'ai pas la vertu des femmes de marins" Barbara
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Remise à niveau
Mar 8 Juil 2014 - 13:52

 lol 
mais non, mais tu détournes les choses.. ( j'aurai dû la prévoir celle là..) c'est pour ça j'avais laisser juste 2 choix..
On peut trouver bien d'autres exemples.
Bon j'espère que certains on compris quand même ou je voulais en venir.
Revenir en haut Aller en bas

Jraf


MessageSujet: Re: Remise à niveau
Mar 8 Juil 2014 - 14:54

Maldoror a écrit:
Mitsouko  Wink 

Comme disait Charles Bukowski:

"On ne perd jamais complètement son âme, on en pisse juste les 9/10ème"

 bigsourire 
Le même a écrit un bouquin
l'amour est un chien de l'enfer
c'est raccord!

j'aime mieux cette citation
aimez vous les uns sur les autres! applaudi 


Revenir en haut Aller en bas

Maldoror


MessageSujet: Re: Remise à niveau
Mar 8 Juil 2014 - 15:12

"Le bondage est finalement le meilleur moyen de conjuguer l'amour physique à l'attachement."

Maldo 1er

 bigsourire 
Revenir en haut Aller en bas

arkania

°~ Modérateur ~°

MessageSujet: Re: Remise à niveau
Mar 8 Juil 2014 - 15:38

A capitolin

Tu crois pas si bien dire, si t'es meilleur ( plus fructueux) que l'autre, t'as rien à craindre ... Mais encore faut il que la dame trouve quelque chose d'intéressant, un quelconque avantage dans le remplaçant en général, un mec 10 emmerdes, 2 je compte même pas!!!
OK je ressemble pas à un mannequin, donc, je ne suis pas représentative, j'avoue! laugh 

---------------------------
Les équations à résoudre dans le destin sont :
les évènements à vivre,
la souffrance à comprendre,
la connaissance à acquérir
l'important est, cependant, de bien vivre le présent...
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror


MessageSujet: Re: Remise à niveau
Mar 8 Juil 2014 - 20:07

PLUTON

On nous dit le serpent qui frappe aveuglément
Qui secoue tout le joug d'une cordée de compères
Pour remettre à niveau de son noir sifflement
Les fusibles usagers et les anciens repères

Dispenser sa lumière aux cristaux nés de l'ombre
Et drainer l'Orchidée dans ce grand champ de ruines
La rendre plus éclatante malgré toute cette eau sombre
Les desseins de Pluton de charbon s'illuminent

Voilà ce qu'ils en pensent nos pythonisses fébriles
Nos disciples de Villefranche ou bien Nostradamus
Une planète pouvant rendre ou malin ou sénile
Je ne saurai jamais si l'image de Jésus

Si tout ce qu'on raconte dans tous ces livres obtus
Ont un parfum de vrai ou si l'allégorie
Finalement prévaut pour expliquer en sus
La souffrance de l'homme et ses mille agonies
Revenir en haut Aller en bas

Lianmin


MessageSujet: Re: Remise à niveau
Mar 8 Juil 2014 - 21:28

arkania a écrit:
un amputé ressens son membre manquant en ayant des douleurs intolérables "dedans"... doit on en conclure qu'il croit que son membre est toujours là et qu'il a tort... ou qu'il l'a toujours même s'il ne le voit plus ?? D'ailleurs, une des thérapies consiste à lui renvoyer une image "complète" de son corps (mettre un miroir derrière sa jambe valide pour lui donner une image visuelle symétrique), du coup , son mental s'apaise de retrouver des repères connus ...
Ceci pour aller au fait que chaque "blessure" qu'elle soit émotionnelle ou physique n'est qu'une manière pour nous de comprendre (en 1, 4, 15 ou 365 vies sourire ) qu'on possède la compétence de se rebâtir, de guérir de tout mais que la cicatrice (souvenir) n'est que la trace du cheminement. En aimant l'autre , on apprend à s'aimer soi, mais d'abord, on apprend à se définir puis à se modeler : si on ne s'aime pas comme "ça", rien ne nous empêche de se "faire" différent... en ça, on a TOUJOURS le choix!
Aurais je l'idée de me mettre une bague au doigt pour me rappeler que je dois me rester fidèle ?
Aurais je la nécessité de signer un contrat de partage des biens avec moi-même ?
Quand je change d'avis sur un sujet, ais-je nécessité de me sentir coupable ou honteux ?
Est ce que je me sens obligé de ne pas muter, de garder fixes mes idées, mes opinions, mes émotions et mon apparence ??
Quand on a les réponses à ces questions, on peut extrapoler sur ceux qu'on est censé aimer...
Bonne journée

Mille bisous ma petite fée ...  marguerite 
Revenir en haut Aller en bas

krikri


MessageSujet: Re: Remise à niveau
Mar 8 Juil 2014 - 23:22

Perso je trouve assez bizarre de débattre de la différence entre l'amour et l'attachement... comme si le chagrin de celui qui perd un être cher n'est lié qu'au peu d'amour qu'il lui portait. S'il l'aime ou l'a aimé suffisamment, il doit la ou le laisser partir sereinement vers d'autres rivages... si tel n'est pas le cas, cela n'était que de "l'attachement", un sentiment de bas étage, pas digne de sentiments purs d'une personne évoluée. Quelle que soit le type de séparation évidemment (donc mort comprise puisque nous sommes tous sur ce forum des êtres hautement spirituels).

Même les personnes les plus croyantes, croyant mordicus au paradis ou à la réincarnation, sont tristes de voir partir un être cher.... bien que l'on croit que la personne ne souffre plus, qu'elle est mieux là où elle est... on est triste. Triste de ne plus partager des émotions, des opinions, des moments simples avec cette personne. Est-ce simplement de l'attachement ? Mon voisin a perdu sa femme après plus de 60 ans de mariage... elle était dépressive depuis une 20aine d'années. Il faisait tout, il la lavait, lui donnait à manger. Fait-on cela lorsque le lien n'est que de l'attachement ?

Je pense au film "into the wild" de Sean Penn : le personnage principal fuit sa famille, la société, un système, s'en détache totalement. Il veut vivre son rêve en Alaska....
Son cheminement le conduit à la conclusion que le bonheur n'a de sens que s'il est partagé.
Ce n'est pas une notion d'attachement, mais de partage. Quelle que soit la relation : amicale, platonique, passionnée.
On vient sur un forum pour partager (enfin en général...)

C'était juste une opinion perso  bouquet 
Revenir en haut Aller en bas

zouzou7


MessageSujet: Re: Remise à niveau
Mar 8 Juil 2014 - 23:48

From Neven: Love Songs:

http://www.astro-ciel.com/t6647-love-songs-3



coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur 

Malaya a écrit:
Zouzou regarde cette vidéo coeur coeur coeur
mais avant faut lire ça up
http://coaching-autrement.com/separation/


 up 
Revenir en haut Aller en bas

Nikolune


MessageSujet: Re: Remise à niveau
Mer 9 Juil 2014 - 0:00

krikri a écrit:

... Je pense au film "into the wild" de Sean Penn : le personnage principal fuit sa famille, la société, un système, s'en détache totalement. Il veut vivre son rêve en Alaska....

Ce film m'a beaucoup plu ... up !
Revenir en haut Aller en bas

zouzou7


MessageSujet: Re: Remise à niveau
Mer 9 Juil 2014 - 0:07

Maldoror a écrit:
"Le bondage est finalement le meilleur moyen de conjuguer l'amour physique à l'attachement."

Maldo 1er

 bigsourire 





 fleurr fleurr fleurr fleurr fleurr fleurr fleurr 
Revenir en haut Aller en bas

mitsouko43


MessageSujet: Re: Remise à niveau
Mer 9 Juil 2014 - 0:13

J'ai vu 2 fois ce film. J'ai trouvé le héros courageux et entier. Parfois, je m'imagine m'exiler au bout du monde mais pas dans des conditions extrêmes. Juste couper les ponts. Et quand je raconte ça à des amis ils rient et me disent "Pas loin de Bastille, alors"  sourire 
Je suis d'accord avec ce qu'écrit krikri
"Son cheminement le conduit à la conclusion que le bonheur n'a de sens que s'il est partagé.
Ce n'est pas une notion d'attachement, mais de partage. Quelle que soit la relation : amicale, platonique, passionnée.
On vient sur un forum pour partager (enfin en général...)"

Sans partage, je ne suis pas grand-chose.
Mitsouko
Revenir en haut Aller en bas

mitsouko43


MessageSujet: Re: Remise à niveau
Mer 9 Juil 2014 - 0:14

@zouzou
Merci pour les clips et la musique!
Mitsouko
Revenir en haut Aller en bas

zouzou7


MessageSujet: Re: Remise à niveau
Mer 9 Juil 2014 - 0:22

Merci Mitsouko  fleurr  je ne sais pas si c'est la pleine lune qui approche, annonçant la fin du grand carré, mais ça s'entrecoupe...

from:
http://www.astro-ciel.com/t7302p25-pl-du-12-juillet-2014#131317

zouzou7 a écrit:
Merci Blou smack fleurr



up

B.O.F.Magnolia: Aimee Mann: One:
One (Is The Loneliest Number) lyrics


One is the loneliest number that you'll ever do
Two can be as bad as one
It's the loneliest number since the number one

"No" is the saddest experience you'll ever know
Yes, it's the saddest experience you'll ever know
'Cause one is the loneliest number that you'll ever do
One is the loneliest number, whoa, worse than two

It's just no good anymore since you went away
Now I spend my time just making rhymes of yesterday
One is the loneliest number
One is the loneliest number
One is the loneliest number that you'll ever do
One is the loneliest, one is the loneliest
One is the loneliest number that you'll ever do

It's just no good anymore since you went away

Number
One is the loneliest
Number
One is the loneliest
Number
One is the loneliest number that you'll ever do
(Repeat in various forms)
Revenir en haut Aller en bas

aspirante poétesse


MessageSujet: Re: Remise à niveau
Mer 9 Juil 2014 - 0:26

Maldoror a écrit:
Si tout ce qu'on raconte dans tous ces livres obtus
Ont un parfum de vrai ou si l'allégorie
Finalement prévaut pour expliquer en sus
La souffrance de l'homme et ses mille agonies

Woww...

"Je crie, Regarde
Le signe est devenu le lieu".

Yves Bonnefoy

Mitsouko43 a écrit:
Et il y a un matin, un peu moins lourd, un peu moins triste où on se lève et on se regarde comme un champ de ruines. Et là on décide que c'est fini, que la vie est plus forte. On jette les somnifères, on reprogramme le cerveau.
Pour citer Cesare Pavese, on apprend le "métier de vivre".

C'est un très beau commentaire :)

L'amour est partout. La Beauté est partout. Surtout, même, dans les pires moments. Quand, justement, on regarde le paysage en ruine, la force du moment passé, mais constater qu'on est encore debout. Une personne ne peut être le dépositaire de tout son amour. Chaque amour se doit d'être vécu dans l'attachement et dans la passion. Il faut mettre le mot "toujours" dans une poubelle, c'est tout. Je ne veux surtout pas être moralisatrice parce que je n'ai absolument pas de leçons à donner à personne, mais si on vit en sachant que tout a un terme (donc avec la "mort"), c'est dans sa durée limitée, en balançant l'espèce de concept d'éternité, qu'on peut aimer l'autre. C'est-à-dire l'aimer dans sa présence. Ici je prends l'exemple de Bonnefoy dans son texte "Les tombeaux de Ravennes". L'objet sensible (on pourrait dire aussi un être) est présence. Il a son lieu, son temps, et nous fait don de sa présence. Dans la mesure où il est présent, il ne cesse de disparaître. S'il est condamné à disparaître, il impose et crie sa présence, il creuse comme une vague.
Il faut aimer l'éphémère, car c'est la seule chose aimable. Et je pense qu'il faut aimer l'autre dans ce qu'il a d'éphémère, d'ineffable et d'ineffaçable...

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Remise à niveau
Mer 9 Juil 2014 - 11:02

Maldoror a écrit:
"Le bondage est finalement le meilleur moyen de conjuguer l'amour physique à l'attachement."

Maldo 1er

 bigsourire 

T'as mis du temps à la sortir ta blague..tu la gardais pour la fin ?  lol 

Bon décidément ...  ranversant 
ça n’empêche pas le partage ni l'amour..au contraire..et ça n'a rien avoir avec le sexe. Je dois parler une autre langue..doute2 
Bon on reviendra peut être la dessus un jour... cool  vous relisez...méditation 
 pouf 
Revenir en haut Aller en bas
 

Remise à niveau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News

" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~



Vidéos

VANESSA
CHAMONAL


"Année 2016"


***

SANDRINE

Energies astrologiques de reconnection avec votre Ame!



***

Gabriel

"Ascendant 2016"



***
~Vidéos~
~Musique pour Relaxer~