Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiFAQRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion

Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteVoir ses messagesVoir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Un phare

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

aspirante poétesse


MessageSujet: Un phare
Sam 31 Mai 2014 - 3:34

Hier soir, un jeune homme de 19 ans est entré dans la librairie où je travaille. Il était extrêmement calme, ça m’a frappé, mais absorbé dans ses pensées. Il avait des yeux magnifiques.
Je lui ai demandé ce qu’il cherchait. Il m’a répondu qu’il ne le savait pas. On aurait dit qu’il cherchait tout et rien en même temps. Peut-être un phare.

Je lui ai posé toutes sortes de questions. Il semblait extrêmement seul. Je l’ai trouvé très attachant.  Étant moi-même constamment en crise existentielle, je savais un peu comment il se sentait, j’aurais tellement voulu l’aider… Les gens en crise me touchent, j’étais triste pour lui (je ferais une très mauvaise psy).

Il connaissait un peu l’astrologie.

Je lui ai donné les Lettres à un jeune poète de Rilke et il m’a donné sa date et son heure de naissance.
J’aimerais bien lire ce que vous en pensez.

Voici son thème :
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Un phare
Sam 31 Mai 2014 - 11:11

Peut etre un futur écrivain ^^ ; MErcure est dominant par la maitrise de l'ascendant en Gémeaux et sa conjonction à l'ascendant .
Il doit etre doux, sensible et peut etre un peu reveur vu son coté Poissons mais cela semble tempéré par son Saturne en conjonction tout en laissant craindre un peud emélancolie ^^
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Un phare
Sam 31 Mai 2014 - 11:30

Je pense aussi qu'il pourra faire un très bel écrivain (chiron  up ), qu'il est très réceptif certainement dû à une rupture très tôt dans son enfance. C'est certainement un orphelin qui a eu beaucoup de chance et a dû recevoir une éducation correcte malgré son traumatisme. Il est porté par une bonne étoile et sera constamment à la recherche d'un guide protecteur ou une muse. Je ne me fais pas trop de soucis pour sa réussite sociale même si celle-ci peut se faire attendre. Il pourrait un peu se sentir seul comme le sont souvent les génies un peu incompris, mais cela le renforce et lui apportera une certaine autonomie.
...en tous cas, tu as fais une très belle rencontre, Aspirante poétesse, je te félicite... tout cela me laisse rêveur...  envole
...que j'aime cette aspect de réception mutuelle entre  Saturne et Neptune ... une très belle génération de personne!   hearts


Dernière édition par aurous le Sam 31 Mai 2014 - 11:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

éclipse


MessageSujet: Re: Un phare
Sam 31 Mai 2014 - 11:34

Bonjour aspirante poétesse,

Oui, naitre un jour de nouvelle lune en poissons conjoint à saturne ne doit pas être simple. Sans doute une confusion dans ses repère parentaux avec une hypersensibilité et une sensibilité féminine développée, c'est pour ça qu'il est attachant. Je pense qu'il a un problème d'identité. Le soleil associé à saturne crée un complexe d'échec et il doit fuir facilement dans son imaginaire neptunien pour se protéger de la réalité. Et la conjonction de la lune à saturne qui créait un complexe de sevrage le met peut être dans un rôle de sacrifice dû à son manque affectif. Tout ceci amplifié par jupiter ! Sa conjonction est carré à son ascendant donc il a vraiment du mal à s'y adapter et à l'intégrer.
Mercure est à mon sens aussi sa porte de sortie. Avec un esprit ouvert, original et sans doute attiré par la connaissance. Très bonne idée d'être entrée dans ta librairie  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas

aspirante poétesse


MessageSujet: Re: Un phare
Sam 31 Mai 2014 - 11:50

Les yeux sont donc bien le point de convergence entre l'esprit et le monde. La douceur, la sensibilité, le rêve et la mélancolie, il avait tout ça au bord des yeux.

Je savais que cette rencontre était spéciale. En effet, je lui ai demandé si il avait des frères ou des sœurs. Il m'a dit qu'il avait une sœur, mais qu'elle était partie. Je n'ai donc pas osé lui poser de questions sur ses parents parce que la première semblait déjà douloureuse à répondre. Il semblait vouloir se rapprocher de la nature, si c'était pour y vivre je ne sais pas. Il parlait aussi de peut-être rejoindre sa grand-mère.

Merci Chiron et Aurous pour vos belles réponses. J'espère qu'il reviendra. J'espère qu'il aura aimé son livre. Ce sont vraiment des phares. On est jamais seul avec un livre.
Revenir en haut Aller en bas

aspirante poétesse


MessageSujet: Re: Un phare
Sam 31 Mai 2014 - 12:02

Bonjour Éclipse,

Effectivement, son problème identitaire était très visible. Il se posait tellement de questions. Il semblait heureux de pouvoir en parler. Mais comme m'a déjà dit M. Marceau (prof de poésie exceptionnel), ce qu'on peut faire en tant que prof de poésie ou de littérature, en tant que libraire aussi peut-être, c'est lui pointer des œuvres, car le goût des œuvres ne s'apprend pas. S'il est touché par une, c'est que cette chose était déjà présente en lui. Elle s'éveille. C'est d'amener une personne au pied d'une forêt, en sachant qu'on ne peut pas la traverser à sa place.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Un phare
Sam 31 Mai 2014 - 15:34

Soleil Lune Saturne tout en haut en  carré90° Asc ,ca me laisse penser a un conflit compliqué entre les fonctions  Soleil Lune Saturne et l'exteriorisation de  Asc ,d'ou son coté apparement perdu surtout en  Poissons ,en positif il y'a  Mercure maitre  Asc en  trigone120° a  Asc Gémeaux 

Il est encore jeune,j'ai eu des phases comme lui ou je me sentais comme paumé et coupé du monde exterieur (encore maintenant mais mieux vecu) ,ca s'arrange avec l'age ca ???
Revenir en haut Aller en bas

aspirante poétesse


MessageSujet: Re: Un phare
Dim 1 Juin 2014 - 3:35

Je pense qu'être tourmenté c'est le propre de l'homme, s'il il est honnête envers lui-même. Le jour où on s'assoit sur ce qu'on pense être une vérité et qu'on se dit qu'on peut avoir la paix pour toujours on est très certainement dans l'erreur.

Tu as raison lolob, c'est un âge où les crises sont particulièrement importantes, parce que les crises ça ébranle le fondement même de ce qu'on est. Et en général, à cet âge, on n'a pas encore véritablement de fondement.

Je me suis seulement sentie interpellée. Je l'observais et je trouvais ça déchirant et en même temps très beau. J'ai eu l'impression aussi qu'il avait du mal à mettre les mots sur ses émotions, à me dire ce qu'il était et ce en quoi il aspirait. Moi-même je suis comme ça. Pourtant, si mercure est trigone à son ascendant en gémeaux, la communication ne devrait-elle pas, au contraire, être favorisée? Je demande de l'aide pour son thème natal parce que j'ai encore du mal à faire tous ces liens d'analyses.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Un phare
Dim 1 Juin 2014 - 4:19

Bonjour,

Certes mercure domine son thème de naissance, mais je ne crois pas qu'il favorise la communication sur les sujet intimes, parler de lui doit lui être difficile. En outre peut-être faut-il voir son mercure sur un autre mode que celui du dialogue, et l'étudier sous l'angle d'une curiosité insatiable. Au vu de ses configurations, échange des idées philosophiques, entretien avec lui des sujets universels et il se pourrait qu'il se montre bavard.  Je crois même entrevoir chez lui des talents de polémiste et de négociateur, tout du moins la capacité d'user des mots comme des armes mais également, d'aplanir les difficultés rencontrées par l'emploi du verbe.

Toutefois, il peut lui être pénible d'exprimer son vécu, les émotions qui le traversent et s'imprègnent en son tréfonds. Il semble effectivement torturé par une compréhension désabusée de sa propre histoire et il pourrait être enclin à se replier sur lui même si tu tentes de pénétrer dans son monde intérieur trop brusquement. Il y a probablement chez lui un propension à se défier, se protéger par l'intermédiaire d'un long replis dans l'incommunicable. Il y a des choses qu'il ressent qu'il est incapable de verbaliser et il est possible qu'il soit de ceux pour qui il est plus simple d'exprimer ce qui les anime, par l'intermédiaire du partage affectif et de la contagion sensitive.

Les mots s'avèrent pauvres parfois, il nous laissent cet arrière goût de cendre tant leurs coques nous paraissent vides d'explications. Il y a des perceptions si intenses, des ressentis si flous, qu'ils ne peuvent être exprimés sur le territoire virtuel du langage. Ils dépassent les frontières du définis et nous ne savons leur donner d'autres sens que ce qui anime nos entrailles, nos cœurs qui palpitent au rythme d'une indescriptible confusion.
Revenir en haut Aller en bas

aspirante poétesse


MessageSujet: Re: Un phare
Dim 1 Juin 2014 - 6:35

Merci pour ton commentaire Mael ! Ça m'éclaire beaucoup. Est-ce que mercure dans un signe d'eau va signifier que la personne s'exprime davantage dans le non-verbal? Ou encore cette personne aurait-elle une manière de penser très subjective, contrairement aux signes d'air, si j'ai bien comprit, qui seraient davantage objectifs?

Tu as une plume sublime et c'est très plaisant de te lire.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Un phare
Dim 1 Juin 2014 - 10:28

C'est drôle, mais j'ai senti que c'était lui "le Phare" dans cette rencontre rien que dans ce que tu as lu dans ces yeux... Je vois cette jeune personne comme un diamant brut qui a besoin de trouver un joailler inspiré pouvant lui donner tout l'éclat qu'il suggère. L'aspect de  conjonction0° Saturne Soleil Lune Poissons carré90° Asc révèle chez lui une grande humilité mêlé d'une sorte d'ascétisme dont la communication est tributaire ou émanente. Ce  Mercure est assujetti à la  Uranus conjonction0° Vénus ce qui pourrait lui donner un aspect androgyne et une façon de s'exprimer plus subtile proche de la télépathie et de "l'invitation à".

@mael,
tres beau commentaire et très grande aisance de la formulation des idées. Très belle communication uranienne!  up 
Revenir en haut Aller en bas

Montanus


MessageSujet: Re: Un phare
Dim 1 Juin 2014 - 10:39

Encore un travail inutile puisque d’après ce que je comprends ce beau « phare » à connotation Poissons s’est dilué dans l’infini à tout jamais ! Dommage car c’est un thème qui a de la matière, avec un beau sevrage de premier plan (conjonction Soleil/Lune/Saturne) amplifié par un Jupiter angulaire en écho à un Mercure (Maître d’AS – Lui) en Verseau qui rejette tout ce que représente le Soleil (Maître de IV), nul doute qu’il doit y demeurer chez lui une mésentente familiale de premier plan. Mais on ne le saura jamais…
Son esprit est profond puisque Mercure est disposé par Saturne (Maître de IX) et Saturne est conjoint à la Lune.
Sa motivation Primaire va pouvoir se réaliser à travers ce qui est Mercurien, mais ce ne sera pas sans peine car Mars, maléfique par nature, Maître de XII et accidentellement fort et puissant ici de par son angularité lui nuira beaucoup. La XII, mis à part les ennemis secrets ceux qui sont d’autant plus redoutables qu’on ne les connait points, c’est aussi la Maison des addictions qui conduit à l’autodestruction. Ainsi, avec un tel sevrage je ne serai point surpris d’apprendre que cette personne est addicte à un stupéfiant (tabac, drogue ou bien alcool), etc.
Jupiter puissamment fort et beau est au sextil de Mercure, on peut dire qu’il sera bien soutenu par son entourage issu de la VII. Ce Jupiter c’est son atout, sa meilleure option. C’est la carte la plus forte de son jeu et ce sera une bonne idée que de la jouer.
Toujours est-il que ce thème montre une réussite incontestable (quand je parle de réussite c’est d’abord une réussite intérieure de lui-même : un accomplissement de soi et non pas forcément une réussite à paillette) mais celle-ci n’ira pas sans embuches car Mars blesse Mercure et Mercure est disposé par un Saturne pérégrin donc qui apportera sa nature propre.
Revenir en haut Aller en bas

aspirante poétesse


MessageSujet: Re: Un phare
Dim 1 Juin 2014 - 12:44

Sincèrement, vos analyses m'épatent. C'est drôle que tu parles de cet aspect "androgyne" aurous parce que effectivement, j'en parle presque comme si c'était un enfant, alors que j'ai seulement cinq ans de plus que lui. Pour je ne sais quelle raison j'ai tendance à l'associer à Rimbaud, l'éternel enfant de 17 ans...  Rolling Eyes  je dois cesser de trop idéaliser.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Un phare
Dim 1 Juin 2014 - 12:54

Aspirante poétesse,

La mercure du thème de Thomas dont tu cherches à cerner la personnalité, si on suit la logique élémentale, n'est pas dans un signe d'eau mais dans un signe d'air. Ce n'est pas ces principes qui me font dire qu'il va préférer le non verbal, mais la triple conjonction ( Soleil  Lune  Saturne ) en poissons. Ce signe se base sur le déconditionnement et en ce sens, il échappe aux réactions prévisibles, il se veut insaisissable et placide la où tout est réunit pour susciter sa participation active. C'est embêtant mais je me rends compte que je n'ai pas vraiment d'explications à te donner sur les tenants et les aboutissants astrologiques de ce que j'ai pu t'écrire ce matin. J'ai regardé le thème et j'ai eut des impressions, mais je suis incapable d'en décrire les raisons fondamentales, je me suis simplement laissée portée par elles.

PS: Merci pour tes remarques sur mon écriture ça m'a touché.


Aurous,

Je constate que tu fonctionnes à l'aide d'une intuition qui guide vers une compréhension située or des structures communément admises, et décrit les choses avec une philosophie qui se détache de l'institutionnel pour déboucher sur une vision personnelle synthétique et pertinente. Qu'entends-tu par communication uranienne, j'avoue que j'ai des difficultés à saisir cet aspect de ton commentaire.


Montanus,

Ta première phrase est d'une nature assez fataliste par rapport au reste de ton développement, c'est une métaphore pour le moins étrange. Dans le brouillard qui s’épand sur les eaux de nuits refoulant sur les rivages incertains, la lumière peut trouver un passage et trahir l'insondable en se faisant tout de même le repère d'un espoir au loin. Pourquoi y voir une dilution dans un infini commandé par l'éternel?

Sur ce je vous souhaite une bonne journée et au plaisir d'échanger avec vous
Revenir en haut Aller en bas

Montanus


MessageSujet: Re: Un phare
Dim 1 Juin 2014 - 14:23

Mael21 a écrit:
Montanus,

Ta première phrase est d'une nature assez fataliste par rapport au reste de ton développement, c'est une métaphore pour le moins étrange.

Bonjour Mael 21
En effet, on ne sait pas de qui on parle, on fait un « thème à l’aveugle ». Les seuls éléments que nous avons ce sont des subjectivités superlatives du style : « c’est un enfant », « il ressemblance à Rimbaud », « un androgyne » et je ne sais quoi encore…
Personnellement, avec la configuration que présente ce thème, nous avons à faire à un type sanguin, communicatifs, gentils. Mais ce Mercure va composer avec un Jupiter très puissant, ainsi comme j’ai pu le lire il ne sera pas forcément porter forcément vers l’écrit. On peut avoir à faire ici à un vendeur, communicant ou autre, car Jupiter va donner plus d’assise matérielle à ce thème.
Revenir en haut Aller en bas

aspirante poétesse


MessageSujet: Re: Un phare
Dim 1 Juin 2014 - 15:02

Il m'apparaît comme un enfant *

Oui, les commentaires d'aurous sont pertinents et relèvent d'une compréhension très proche ou très vraie des choses. L'analogie, j'adore ça. Comme les phares et les yeux du jeune Thomas. C'est très vrai.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Un phare
Dim 1 Juin 2014 - 15:46

@Mael,
"...Qu'entends-tu par communication uranienne, j'avoue que j'ai des difficultés à saisir cet aspect de ton commentaire."
Bizarre que tu me demande ça, alors que j'ai l'impression que tu es en mesure de me comprendre... mais bon! je vais essayer de rationaliser mon ressenti. Tu as donc un style d'écriture très délié, judicieux, clair et clairvoyant, sobre, conceptualisant, vivifiant typique d'une pensée uranienne qui s'abreuve à la source de la pensée universelle.
J'admire ta façon de pensée et il me semble que tu as un très fort potentiel de croissance de ta connaissance, ce qui augure bien des surprises pour toi et ton entourage.  Neptune opposition180° Vénus sur  Asc DSC te rend bien service pour aider à développer ton ressenti et inspirer ta pensée.
J'espère avoir pu t'aider un peu.  sourire


Dernière édition par aurous le Dim 1 Juin 2014 - 16:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

mitsouko43


MessageSujet: Re: Un phare
Dim 1 Juin 2014 - 15:53

@ aspirante poétesse
Je trouve que c'est une belle rencontre. Je crois que toutes les rencontres ont quelque chose à nous enseigner. Pourrait-il y avoir un échange entre vous? Pourrais-tu lui apporter quelque chose? Reviendra-t-il te rendre visite?
J'ai aimé lire vos commentaires.
Mitsouko43
Revenir en haut Aller en bas

Angèle


MessageSujet: Re: Un phare
Dim 1 Juin 2014 - 15:55

Bonjour Aspirante Poétesse

Ce qui m'interpelle dans tes écrits, c'est cette projection effectuée sur ce jeune homme, comme un jeu de miroir où tu reconnaîtrais en quelque sorte ton alter ego, ton pendant masculin où certaines problématiques personnelles intériorisées seraient données à voir extérieurement.

En regardant tes transits actuels, on se rend compte que tu as:
- Neptune céleste en trigone exact à ta Vénus plutonienne en XII, actualisant le sextile natal + sextile à ton 2nd maître de la III Saturne (la communication...)

- Jupiter céleste "enthousiasme" par sextile ton Soleil maître de la IX (tes hautes aspirations, ton idéal de vie...) alors que Saturne tente en même temps de le raisonner

- Pluton céleste au trigone de ton MC et de ta Lune

- Mars céleste, maître de ta maison affective, stationne depuis un moment sur ton Mercure maître de la VIII et du MC

Des transits à forte empreinte plutonienne et neptunienne, notamment, il me semble.

A travers cette rencontre "idyllique" (Neptune) une possibilité de comprendre quelque chose de profond sur toi-même (Pluton, maître d'asc) ?
Revenir en haut Aller en bas

mitsouko43


MessageSujet: Re: Un phare
Dim 1 Juin 2014 - 16:05

"
Ce qui m'interpelle dans tes écrits, c'est cette projection effectuée sur ce jeune homme, comme un jeu de miroir où tu reconnaîtrais en quelque sorte ton alter ego, ton pendant masculin où certaines problématiques personnelles intériorisées seraient données à voir extérieurement."

C'est exactement ce que j'ai pensé en lisant Aspirante Poétesse.
Les projections, le miroir.
Tes analyses corroborent ce que j'ai ressenti. C'est intéressant.
J'aimerais bien qu'ils se revoient. La rencontre pourrait donner lieu à de beaux échanges. Parfois, on a besoin d'un "phare".
Mitsouko43
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Un phare
Dim 1 Juin 2014 - 17:46

Merci Aurous,

Même si tu n'avais pas répondu en ces termes, ta façon de voir les choses est une invitation à une meilleure compréhension. Tu m'a aidé ici et sur ce que tu as pu écrire sur d'autres fils de discussion.
Revenir en haut Aller en bas

aspirante poétesse


MessageSujet: Re: Un phare
Lun 2 Juin 2014 - 1:22

Bonsoir bonsoir,

Mitsouko, j'ignore si je vais le revoir. J'ignore si cette rencontre a été spéciale pour lui. Ça dépend des moments... je lui ai demandé s'il était déjà venu à la librairie. Il m'a dit que oui. Je lui ai demandé s'il m'avait déjà vu. Il a hésité. Il me semble l'avoir déjà vu aussi, peut-être une fois.

Pour ce qui est des phares, j'ai volé l'expression à Baudelaire. Son poème, "Les phares", c'est vraiment magnifique.
Il y trace le tableaux de plusieurs grands peintres (il était critique d'art) qu'il appelle des "phares", source lumineuse d'une époque et signal pour les générations futures. Je ne peux résister à l'envie de recopier ici les deux dernières strophes :

"C'est un cri répété par mille sentinelles,
Un ordre renvoyé par mille porte-voix;
C'est un phare allumé sur mille citadelles,
Un appel de chasseurs perdus dans les grands bois!

Car c'est vraiment, Seigneur, le meilleur témoignage
Que nous puissions donner de notre dignité
Que cet ardent sanglot qui roule d'âge en âge
Et vient mourir au bord de votre éternité!"

Angèle, chère Angèle...  ton objectivité toujours impeccable m'a permit de réaliser l'effet du miroir, car en effet, un aspect bien précis me rapproche de lui: sa solitude. Et en même temps cette sensibilité au monde, cette volonté de voir sous la surface des choses...  Ça ne m'est pas arrivé souvent de rencontrer quelqu'un de mon âge ou plus jeune que moi chez qui j'aie ressenti qu'on pouvait avoir un monde intérieur semblable.
Pour ce qui est des transits actuels, ça aurait peut-être pu traduire cette rencontre mais je crois vraiment que ça concerne quelque chose de tout à fait autre qui se produit, depuis un bout de temps, parallèlement à cela (idéal, maison VIII...) Je pense que je vais t'envoyer un message privé un peu plus tard.

Merci pour vos réponses  smack
Revenir en haut Aller en bas
 

Un phare

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News

" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~



Vidéos

VANESSA
CHAMONAL


"Année 2016"


***

SANDRINE

Energies astrologiques de reconnection avec votre Ame!



***

Gabriel

"Ascendant 2016"



***
~Vidéos~
~Musique pour Relaxer~