Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiFAQRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion

Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteVoir ses messagesVoir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Sexualité plutonienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage

Invité

Invité

MessageSujet: Sexualité plutonienne
Ven 23 Mai 2014 - 0:45

Rappel du premier message :

De même qu'Uranus représente en définitive les diverses fonctions de l'esprit, et Neptune l'ensemble du complexe émotionnel, Pluton représente le corps, sa conscience, et la sexualité.

(Ce que l'auteur entend par sexualité plutonienne, c'est la forme spéciale que celle-ci revêtira chez un être essentiellement dominé par cette planète.)

Le sujet plutonien rencontrera souvent les sphères de perversions sexuelles ; on comprend que le terme de perversion n'est pas appliqué en fonction d'un code moral, mais en rapport à l'énergie sexuelle primordiale, naturelle, de laquelle naissent tous les pouvoirs.

Pluton représente l'ensemble des perversions sexuelles, les sexualités non-orthodoxes, dont les formes ne correspondent pas aux fonctions naturelles du corps, ainsi que celles qui permettent le développement de consciences différentes, de pouvoirs. Il est des plutoniens qui ne rechercheront que le plaisir extrême, créateur de la notion d'existence, d'autres désireront les pouvoirs para-normaux, l'accès à d'autres mondes. Pluton est créateur du sadisme, du masochisme, du fétichisme sexuel, de la scatologie, associant la mort, la peur, la souffrance, le pouvoir, avec le sexe, étant souvent incapable dans ces cas précis, de vivre une sexualité épanouie (*).

Le mouvement plutonien vient souvent au départ de l'extérieur du sujet, qui s'y trouve quelquefois plongé malgré lui. Celui-ci se retrouve dans un milieu ambiant propice à ce genre de développement, même parfois à son corps défendant. Il vit alors avec des gens possédés par des pulsions semblables, gardées secrètes. Le plutonien cache ses sentiments, ses désirs qu'il vivra souvent fantasmatiquement.

Un Pluton fortement marqué à la naissance indique des expériences pénibles et cachées vécues pendant l'enfance et l'adolescence, qui entraînent le port du masque, la dissimulation, le théâtre des personnages, les traumatismes qui détournent de la sexualité naturelle, dirigeant vers d'autres expériences, ainsi qu'un refus de quitter le jeu enfantin même si le jeu peut devenir terrible (*).

Pluton est toujours celui que ne peut être vu, l'insondable qui échappe souvent à lui-même, qui occulte en son intérieur des faits d'autant plus puissants qu'ils sont oubliés, à la limite de la conscience.

La sexualité plutonienne cherche à saisir l'intelligence du corps, la fonction du désir, par diverses expériences. Rien ne retient cette planète, socialement ou moralement, car elle est conscience physique, dont la forme de vibration est plus pulsionnelle qu'intellectuelle.

Pluton s'oriente naturellement vers les zones obscures et ténébreuses, interdites, et les vit réellement ou fantasmatiquement. Le plutonien, qui est de par nature sur la longueur d'ondes uranienne est souvent conscient de la transformation ressentie, du changement de conscience corporelle qui intervient.

Dans de nombreux cas, le plutonien va dépasser la sexualité, ou plutôt prendre une voie parallèle, trans-mutant cette énergie par alchimie, à l'aide de drogues, spécialement celles qui alourdissent le corps et l'esprit, telles que l'alcool, les opiacés, les médicaments (surtout les barbituriques). Il se libère ainsi en surface de ses pulsions anthropophages, y laissant une bonne partie de son existence.

Cependant la drogue, qui recouvre un champ très vaste allant du cinéma au jeu, de l'alcool à l'héroïne, de la religion à l'opium, de la politique à la cocaïne, n'amène aucune solution définitive, n'amène pas la compréhension finale de la pulsion sexuelle.

Seuls Uranus et Pluton conjoints, l'intelligence de l'esprit et du corps retrouvant leur unité perdue, atteignent ce résultat si tant est que Neptune, la compréhension du coeur, se joigne à eux.

En résumé, la sexualité plutonienne peut se définir par ces quelques traits précis :

Elle transcende le désir génital martien, et le désir sensuel vénusien, et recherche l'origine de cette énergie qu'elle fait remonter intuitivement au divin, le corps étant facilement déifié (recherche d’Éros).

Elle est teintée de jeu et d'imaginaire, d'originalité dans les expériences ainsi que d'anormalité (en dehors de la norme).

Elle existe le plus souvent à un niveau fantasmatique, et cache son véritable aspect, ses vrais désirs, qui peuvent être sujets de honte, d’opprobre sociale, voire de répression, de forte opposition, d'où la création de fantasme.

Il existe en elle un côté destructeur évident, ainsi qu'une recherche de régénération par l'éveil complet du corps à sa vraie nature, à son pouvoir. Cet éveil peut naître par le plaisir ou la douleur, c'est aussi la notion d'un corps plus intelligent que l'esprit.

Elle est en association avec la mort et la peur. L'orgasme est vécu comme une mort de l’ego, un arrêt momentané de ses fonctions, une cristallisation de l'être sur son corps, ainsi qu'une osmose totale de celui-ci avec le cosmos.

Elle s'associe à la magie, à la sorcellerie, aux pouvoirs sur la vie et la mort (l'énergie de mort peut être utilisée en magie noire, par les rites sacrificiels. L'énergie sexuelle peut aussi être détournée et utilisée pour certains propos). Elle mène à la conquête des pouvoirs matériels, et à la domination.

Elle entraîne parfois à des aberrations physiques qui peuvent créer certaines formes de folie : schizophrénie (si Neptune est aussi impliquée), démultiplication de la personnalité, obsessions, manies du pouvoir ...

Elle cesse parfois d'utiliser la rencontre physique inter-sexuelle, l'essentiel du processus s'intériorisant dans le fantasme ou dans la drogue. Quelquefois, pour des êtres qui approchent de très près la compréhension de leur corps, la sexualité peut être vécue en circuit fermé, sans déperdition extérieure, c'est la base même de l'énergie yogique, qui transmute ainsi l'animalité en spiritualité.

Il est toujours présent en elle une recherche de la compréhension du corps (fondamentalement le secret de sa substance, de son désir, de ses pulsions) même si cette recherche échappe la plupart du temps au sujet lui-même, qui croit vivre uniquement ses instincts.


(*) : Pluton peut facilement entraîner l'impuissance chez l'homme, la frigidité chez la femme, le fantasme sexuel créant une disjonction psycho-somatique : le désir réel (corporel) est vaincu par le désir imaginaire (fantasmatique) qui l'empêche de s'épanouir, et le dirige vers d'autres voies.

(*) : De nombreux cas psychiques troublants, entrent sous l'égide de Pluton, comme ce qui est nommé actuellement les cas de personnalités multiples. Nous pensons à deux exemples précis : le cas de ce jeune homme américain, qui fut déclaré posséder quelques 18 personnalités différentes (certaines d'entre elles aussi dissemblables qu'un gentleman anglais et qu'un mauvais garçon yougoslave parlant couramment le serbo-croate), et à un livre écrit par un psychiatre sur un cas qu'il a suivi des années durant : "Les trois visages d’Ève", où une femme est décrite, possédant deux, puis trois personnalités distinctes. Dans les deux cas, l'action de Pluton est parfaitement lisible ; Ève, petite fille avait été forcée de toucher le cadavre de sa grand-mère (contact avec la mort) et tous ses troubles démarrent dès ce moment. Le jeune homme avait été violé de nombreuses fois par son beau-père, vers la pré-adolescence (contact forcé avec la sexualité anormale, ouvrant la porte à des êtres indésirables). Bien sûr notre époque, spécialement en occident, dénie ce que l'on appelait autrefois possession.

Astrologie Trans-Saturnienne de Bernard Duchatelle (mai 1985)
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Sexualité plutonienne
Jeu 30 Nov 2017 - 0:27

Shanksleblond, ah oui les lieux insolites, là d'accord, et c'est ce carré le responsable alors, c'est toujours bon à savoir !



Revenir en haut Aller en bas

Shanksleblond

avatar

MessageSujet: Re: Sexualité plutonienne
Jeu 30 Nov 2017 - 0:33

Imogen a écrit:
Shanksleblond, ah oui les lieux insolites, là d'accord, et c'est ce carré le responsable alors, c'est toujours bon à savoir !




J'avoue que je ne sais pas mais je n'ai pas d'attirance pour le dark ,mais plutot pour l'insolite .

Mon pluton en 8 laisserait plus supposer que j'ai des trucs dans la cave mais en fait je n'ai rien ..on va dire qu'il est en 9 chez toi donc il aime peut etre voyager ...c'est possible d'un lieu comme une bibliothèque ,? Je n'y crois pas trop .

ça peut aussi etre une fusée ?
ça doit etre sympa je crois.
Revenir en haut Aller en bas

Shanksleblond

avatar

MessageSujet: Re: Sexualité plutonienne
Jeu 30 Nov 2017 - 0:59

Imogen a écrit:
Shanksleblond, ah oui les lieux insolites, là d'accord, et c'est ce carré le responsable alors, c'est toujours bon à savoir !




Je n'ai jamais dit non plus que le carré pluton ascendant etait responsable de ça .

Juste que le lien en anglais que j'avais déjà lu depuis longtemps n'explique rien ,c'est encore une fois qu'on mets pluton comme le bourreau ...c'est incroyable qu'on puisse comme ça continuer a voir tout les maux sur pluton..

Et du pluton par ci et du pluton par là..

ça vient jamais à l'esprit de voir un pluton positif ?
Non c'est lui le coupable.Et tout le temps ,y'a rien a faire .

Pourtant il a des vertues ...et bien oui ..

C'est le diable en personne .
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

avatar

MessageSujet: Re: Sexualité plutonienne
Jeu 30 Nov 2017 - 13:45

Si finalement Pluton (planète déclassée par les adeptes d'astronomie) revêt tant d'importance, c'est que sa symbolique touche à la vie et à la mort. L'instinct de (sur)vie, c'est Pluton (la pulsion génésique aussi sans doute)et la pulsion de mort, c'est une sorte d'Eros inversé (Thanatos) et on retrouve Pluton

En début et en fin de chaîne (car on peut passer de la "petite mort" à la mort tout court), difficile de faire plus fort
Revenir en haut Aller en bas

Shanksleblond

avatar

MessageSujet: Re: Sexualité plutonienne
Jeu 30 Nov 2017 - 14:54

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Sexualité plutonienne
Jeu 30 Nov 2017 - 16:24

Shanksleblond a écrit:

Je n'ai jamais dit non plus que le carré pluton ascendant etait responsable de ça .

Juste que le lien en anglais que j'avais déjà lu depuis longtemps n'explique rien ,c'est encore une fois qu'on mets pluton comme le bourreau ...c'est incroyable qu'on puisse comme ça continuer a voir tout les maux sur pluton..

Et du pluton par ci et du pluton par là..

ça vient jamais à l'esprit de voir un pluton positif ?
Non c'est lui le coupable.Et tout le temps ,y'a rien a faire .

Pourtant il a des vertues ...et bien oui ..

C'est le diable en personne .

Ah non loin de moi l'idée de fustiger pluton, ma remarque était une boutade, il ne fallait rien y voir de plus.
Revenir en haut Aller en bas

Shanksleblond

avatar

MessageSujet: Re: Sexualité plutonienne
Jeu 30 Nov 2017 - 16:27

C'est pas grave ,des fois je suis sur les nerfs à cran .
J'ai bien vu aussi que tu ne le fustigeait pas .
up
Revenir en haut Aller en bas
 

Sexualité plutonienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News



" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~
~Vidéos~
~Musique pour Relaxer~