Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiFAQRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion

Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteVoir ses messagesVoir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Synastrie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

blacksnacke

avatar

En ligne
MessageSujet: Synastrie
Ven 18 Avr 2014 - 21:41

bonjoure ! :)
je vous donne se lien sur les Synastrie, je le trouve très intéressent ^^
bonne lecture  bigsourire 
Revenir en haut Aller en bas

lilith13

avatar

MessageSujet: Re: Synastrie
Ven 18 Avr 2014 - 22:55

Coucou Blacksnake,

Tu n'as affiché aucun lien.... ?! sourire 
Revenir en haut Aller en bas

blacksnacke

avatar

En ligne
MessageSujet: Re: Synastrie
Ven 18 Avr 2014 - 23:30

ha zute !! j'ai oublier le coller xD sorry,
http://freenrg.info/Astro/Texts/synastrie.htm
voila :)
Revenir en haut Aller en bas

Céleste

avatar
°~ Administrateur ~°

MessageSujet: Re: Synastrie
Sam 19 Avr 2014 - 4:10

merci blacksnake pour le partage
un dossier complet  up Very Happy smack

---------------------------
Céleste coeur
Pour afficher une carte du ciel dans le Forum, cliquez ICI
Pour insérer une carte du ciel dans votre Profil, cliquez ICI
Revenir en haut Aller en bas

Venusie

avatar

MessageSujet: Re: Synastrie
Sam 19 Avr 2014 - 11:56

@ Balcksnake et Céleste 

Ce dossier était déjà dans dans le fil l'atelier synastrie déjà ... Je ne sais plus où le topic est dans dans ce sous-forum.
Revenir en haut Aller en bas

blacksnacke

avatar

En ligne
MessageSujet: Re: Synastrie
Sam 19 Avr 2014 - 13:36

ha dsl alors ^^ au moins sa évitera de chercher xD
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Synastrie
Sam 19 Avr 2014 - 14:56

Merci interéssant comme lien mais perso je l'avais deja dans mes favoris... sourire 

A faire tourner aux personnes qui ont des questions sur les synastries ,ca leur permettras d'apprendre par eux memes...
Revenir en haut Aller en bas

Montanus

avatar

MessageSujet: Re: Synastrie
Dim 18 Mai 2014 - 11:11

Un jour je vais pondre un article sur la synastrie car il y a beaucoup de confusion sur le sujet. En effet, si on compare les positions respectives du Soleil de l’un sur la Lune de l’autre ; de Vénus de l’un sur Mars de l’autre, etc. On s’aperçoit que c’est loin d’être évident dans la réalité. Car si c’était le cas on pourrait tous passer un agréable week-end de rêve avec une star hollywoodienne ! Il vous suffit mesdames de vous rendre sur le site d’astrothème et cherche, via leur moteur de recherche, quelle star à son Soleil au degré exact de votre Lune, ou de n’importe quelle autre planète de votre choix, vous allez croiser des Tom Cruise à gogo ! Idem pour vous messieurs, demandez des Vénus au degré exacte de votre Lune et vous serait stupéfait de savoir que vous pourrez avec le ticket avec les Julia Roberts et compagnie. Hélas cela ne fonctionne pas du tout de la sorte.
Autre exemple, prenez les thèmes de vos parents ou grands-parents lesquels on peut-être fêté leurs noces d’or et vous serez surpris de ne pas trouver d’aussi belles conjonctions comme indiquées dans les manuels d’astrologie, et pourtant c’est une réalité, à savoir qu’ils ont vécu 50 ans de mariage.
Il faut bien comprendre que les aspects interplanétaires entre les thèmes s’ils sont importants, ils restent secondaires dans l’étude d’une synastrie. Ils vont nous dire le « comment » mais pas le pourquoi.
Le « pourquoi » de la relation se trouve au niveau du tempérament, c’est la véritable clé de voûte dont aucun manuel ne fait référence en matière de synastrie, et pourtant c’est bien de là que peut s’édifier une relation. Il faut qu’il y ait une harmonie, un équilibre entre les principes élémentaux. Si cela fait défaut vous aurez beau avoir les meilleurs configurations possibles les êtres se croiseront et s’ignoreront. Attention, ici je parle d’une relation basée sur l’amour véritable et non pas, vous l’avez compris, de l’amour pluriel.
Par conséquent c’est ici que demeure la véritable clé de voute, pour connaitre le tempérament il faut connaître la dominante 3 articles indispensables que vous devez connaître à fond dans tous les sens sont ici :

http://astrologiepassion.blogspot.fr/2012/07/la-dominante_24.html
http://astrologiepassion.blogspot.fr/2012/07/les-elements-et-les-principes-elementaux_22.html
http://astrologiepassion.blogspot.fr/2012/07/les-temperaments-selon-hippocrate.html

Il vous faudra des années de travail au quotidien pour bien maîtriser ces trois articles fondamentaux pour quiconque qui veut avoir une base solide et sérieuse.
Par conséquent, la racine du pourquoi se trouve au niveau du tempérament.

Une fois qu’on tient le tempérament et que l’on constate un équilibre tempéramentale, ou à défaut une similitude tempéramentale dont le langage populaire dit « qui se ressemble s’assemble », là seulement on regarde les connexions (aspects) entre les deux thèmes.
Les aspects sont importants puisqu’ils vont nous parler du « comment », mais ce sont les niveaux de contacts plus profonds (les tempéraments) qui sont vitaux ; sans eux, il ne se passe rien. Les aspects montrent la manière de se relier ; s’ils n’étaient pas là, nous pourrions avoir deux personnes idéalement compatibles, mais tout-à-fait incapables de se connecter l’une à l’autre – comme si elles étaient les locataires d’une maison qui sert de point de chute, l’un l’utilisant le jour, et l’autre la nuit, mais personne ne se rencontre. En synastrie, les aspects donnent le « comment » de la relation. Nous devons d’abord avoir un « pourquoi ».

Cependant il faut bien comprendre que malgré la compatibilité tempéramentale et aspectuelle nous seront toujours incapable de pouvoir juger si ces deux personnes vont nouer une relation durable.  Tout simplement parce qu’il y a tellement de choses qui dépendent de la nature du moment où ils se rencontrent. Peu importe à quel point ils pourraient être idéalement compatibles, il y a tout un nombre de circonstances qui auraient pu les garder séparés.

En premier lieu, ils doivent se rencontrer ; ce qui est déjà une opportunité remarquable. Ce ou ces rencontres, doivent cependant, se dérouler dans des circonstances adéquates. Un garçon peut rencontrer une fille parfaite, mais s’il est pour l’instant entiché d’une femme fatale, il ne la remarquera même pas, pour ne citer que l’une des éventualités sur une longue liste de possibilités qui pourraient faire capoter la plus prometteuse des relations, avant même qu’elle ne voit le jour.

La différence fondamentale entre aspects et tendances du tempérament dans le thème, c’est que l’équilibre du tempérament montre des possibilités de développement dans la relation. La concentration sur les aspects, bien que non bâtie comme telle, est caractéristique d’une société qui traite les relations comme si elles étaient des variétés différentes de céréales de petit déjeuner ; acheter l’une dans une boîte marrante et manger l’autre ou la balancer. Cette insistance sur la possibilité de développement est cruciale, en révélant que l’usage le plus courant de la synastrie – en réponse à la question « Est-ce le bon ? » c’est qu’on l’emploie mal. L’utilité de cette branche de l’art est, du moins dans la culture occidentale, où les mariages ne sont pas arrangés d’habitude, ce n’est pas d’attraper un partenaire, mais de donner la preuve concrète des faiblesses à quoi une relation existante doit faire face, et les forces disponibles pour y faire face.

Il y a aussi un point qui est négligé dans les synastries c’est le facteur Temps. C’est ainsi que l’astrologue va prendre les deux thèmes comme s’ils étaient un couple d’éphémères, dont les vies se calculent en heures. Il y a toutes les chances que mon thème et celui de Julie montrent les liens les plus puissants, même au niveau du tempérament dont nous avons mesuré toute l’importance. L’astrologue va donner sa bénédiction à l’union. Mais j’ai encore la larme à l’œil, et je n’ai pas la moindre idée de la façon dont je dois traiter ma parfaite compagne. Si nous nous étions rencontrés quelques années plus tard, j’aurais pu mûrir, et tout aurait pu bien se passer. Mais ce n’est pas le cas, et donc tout se termine en larmes. Nous pourrions comparer l’appariement de deux personnes à l’arrimage d’une capsule spatiale. Si on juge une synastrie sans tenir compte du temps, c’est comme si on essayait d’arrimer la capsule à son vaisseau-mère, mais sans avoir la moindre idée d’où il peut bien se trouver en orbite. Cela a autant de chances de réussir.

Il y a un autre point important qui est quasiment pas utilisé en astrologie moderne ce sont les dignités et les débilités voir ici :

http://astrologiepassion.blogspot.fr/2012/07/table-des-dignites-et-des-debilites-des.html

Les réceptions sont un usage fondamental en astrologie traditionnelle.

C’est ainsi qu’une planète qui occupe le domicile d’une autre planète « aime » le propriétaire du lieu, autrement dit son dispositeur. Mais elle l’aime de différentes façons, selon le type de dignité dont il s’agit.

Prenons un exemple concret, suposons un thème nocturne qui présente une Vénus à 3° Cancer. Elle aura pour dispositeur :

La Lune qui est Maîtresse par Domicile ;
Jupiter qui est Maître par Exaltation ;
Mars qui est maître de triplicité puisqu’il s’agit d’un thème nocturne ;
Mars qui est maître des termes, puisque Vénus est dans les termes de Mars.
Enfin elle sera dans son décan.
Vénus sera aussi dans le détriment de Saturne, puisque Saturne est en détriment en Cancer.
Vénus sera aussi dans la chute de Mars puisque Mars est en chute en Cancer.

Ainsi la planète qui occupe le domicile d’une autre planète « aime » vraiment son dispositeur par domicile (comme dans notre exemple Vénus « aime » la Lune). Elle l’aime véritablement avec tous ses travers ; elle la comprend ; la connaît à fond. Elle est son véritable centre d’intérêt.
 
La planète exalte la planète qui gouverne le signe où elle se trouve par exaltation (dans notre exemple, Vénus en Cancer, exalte Jupiter). C’est puissant, mais ce n’est jamais tout-à-fait aussi réel. Elle ne la voit pas avec netteté. Elle la voit avec des « lunettes roses », elle a pour elle un amour excessif. Car avec l’exaltation il y a un sens d’exagération, mais ceci reste quand même positif.

Une planète qui occupe la triplicité d’une autre portera de l’intérêt à ce maître de triplicité (c’est ainsi que dans notre exemple Vénus en Cancer en thème nocturne aimera Mars qui est Maître de triplicité du Cancer de nuit). La triplicité, c’est la réception de l’amitié. La planète est à l’aise avec ce que signifie son dispositeur par triplicité.

La planète qui occupe les termes d’une autre (comme Vénus dans notre exemple occupe les termes de Mars) porte un petit intérêt en son dispositeur pas termes. C’est toujours mieux que de l’indifférence.

La planète qui occupe le décan d’une autre, porte qu’un vague intérêt à ce que représente la seconde.

Enfin quand une planète occupe un lieu où une planète n’a aucune dignité, ni débilité, elle lui est complètement indifférente. Par exemple, dans notre exemple d’une Vénus à 3° Cancer en thème nocturne, n’a aucun intérêt pour le Soleil, puisque celui-ci n’a aucune dignité en ce lieu qu’occupe Vénus et ni débilité).

La planète qui occupe le lieu d’Exil d’une autre planète (dans notre exemple Vénus est dans l’Exil de Saturne) elle déteste avec lucidité et objectivité ce que représente la seconde.

Enfin la planète qui occupe le lieu de chute d’une planète (comme pour notre exemple où Vénus en Cancer est dans la chute de Mars) Elle déteste profondément ce que représente la seconde. Ici avec la chute qui est l’équivalent de l’exaltation, il y a une sorte d’exagération dans la haine.

Alors vous pouvez m’objecter comment se fait fait-il qu’une planète peut-être à la fois dans une dignité et une débilité à la fois de la même planète. Comme dans notre exemple où Vénus occupe la triplicité et les termes de Mars, donc elle a un sentiment positif à son égard et dans le même temps elle occupe son lieu de chute elle le déteste au possible ! Il y a une contradiction ici. Eh bien c’est ce qu’on voit dans les thèmes où l’être est « partager » vis-à-vis d’une personne, entre une facette de sa personnalité qui l’attire et une autre qui la désole.
Ce point, la réception, est très important à maîtriser pour agir avec finesse dans l’interprétation. Pour en revenir à notre sujet que la synastrie, supposons que dans les deux thèmes, les principaux points faibles sont le Soleil et la Lune ; la Lune de chacun des deux partenaires tombe dans le signe du Soleil de l’autre (et vice versa, bien sûr), ce qui donne, sinon un remède, au moins compréhension et empathie pour les fragilités majeures de l’autre.

Par conséquent il faut :

1) Le tempérament qui montre le « pourquoi »
2) Les aspects qui montrent le « comment »
3) Les réceptions qui montre la « motivation »

Enfin la synastrie est susceptible de servir à des usages très douteux. Il y a un sentiment communément répandu qu’elle donne un genre de pouvoir sur l’autre personne, ou qu’elle va faire arriver quelque chose ; il y a beaucoup d’astrologues enamourés qui passent leur temps à étudier le thème natal de Mme Parfaite et à s’assurer eux-mêmes que le contact Soleil/Lune (ou que sais-je) entre son thème et les leurs, promet un coup de foudre durable – et il lui dira même, avec tout l’élan que cela sous-entend « C’est écrit dans les étoiles, donc allongez-vous et payons-nous du bon temps ». Mme Parfaite, pendant ce temps, exprime avec bon sens le sentiment de cultiver une relation avec quelqu’un qui soit intéressé par elle, plutôt que par son thème natal…

Ainsi, employée correctement, la synastrie fonctionne comme une espèce de lecture de thème natal plus étendue, analysant et mettant en lumière, avec des instruments comme la dignité, la réception et l’aspect, ce que nous avons vu fonctionner ci-dessus. Sans ces instruments, ce n’est guère que des conjectures sans intérêt, nous faisant miroiter ce à quoi notre culture moderne nous a rendus des plus vulnérables, le désir jamais assouvi d’être aimés, ce qui bien sûr, nous tient à présent en une fascination extrême.

Montanus
Revenir en haut Aller en bas

arkania

avatar
°~ Modérateur ~°

MessageSujet: Re: Synastrie
Dim 18 Mai 2014 - 11:52

D'accord dans l'ensemble avec MONTANUS, c'est la raison pour laquelle je ne participe que peu aux travaux de synastrie. La recherche tourne autour de l'espoir d'un lien "parfait" alors que je (c'est personnel) pense qu'il s'agit de comprendre ce qu'on apprend dans tel ou tel autre lien. Les liens sont tous "parfaits" en soi, mais pas dans la manière dont on le conçoit . Une relation "dysney" (tu as raison , mon amour... oui , tout ce que tu veux!) ne fais pas avancer en général.
Merci à MONTANUS pour son partage et cette mise au point salutaire...

---------------------------
Les équations à résoudre dans le destin sont :
les évènements à vivre,
la souffrance à comprendre,
la connaissance à acquérir
l'important est, cependant, de bien vivre le présent...
Revenir en haut Aller en bas

Venusie

avatar

MessageSujet: Re: Synastrie
Dim 18 Mai 2014 - 12:02

Bonjour Montanus,

Montanus a écrit:
La planète qui occupe le lieu d’Exil d’une autre planète (dans notre exemple Vénus est dans l’Exil de Saturne) elle déteste avec lucidité et objectivité ce que représente la seconde.

Si j'ai bien compris, avec ma Vénus  en  Scorpion , je n'aime pas ceux qui ont une dominante de  Mars  à cause de la brutalité et paradoxalement je préfère ceux qui ont l'inverse : une dominante de Vénus ? Je comprends pourquoi jusque là, je n'ai attiré que des hommes à dominante  vénusienne (un avait  Vénus  Lion dominant et l'actuel a une dominante  Vénus qui est maître d'asc et de son  Soleil ).  sourire 

Amusant et en même temps, j'ai une planète affective :  Lune  en  Bélier  qui est dans le domicile de  Mars , ça atténue la "détestation" en complément à  Mars  Capricorne , pour  Vénus  Scorpion .

Donc un mélange  Vénus -  Mars me convient parfaitement au niveau affectif. Je n'avais pas tilté tout de suite que l'une des relations qui dure depuis plus longtemps, a cette dominante là. Merci pour cette brillante démonstration Montanus.

D'un autre côté, la passion ( à cause de  Jupiter  Poissons ) avec des Neptuniens, j'en ai connu une de ce genre là avec quelqu'un qui avait  Neptune conjoint au MC. C'est beaucoup plus clair pour moi avec ton cours dispensé.  up 

Montanus a écrit:
Enfin la planète qui occupe le lieu de chute d’une planète (comme pour notre exemple où Vénus en Cancer est dans la chute de Mars) Elle déteste profondément ce que représente la seconde. Ici avec la chute qui est l’équivalent de l’exaltation, il y a une sorte d’exagération dans la haine.

Même chose pour les  Lune en  Cancer , qui sont dans la chute de  Mars : elles les détestent affectivement si j'ai bien compris. A l'inverse de  Vénus Capricorne qui aime passionnément les dominantes  Mars et aime ceux qui ont une dominante  Saturne .

Dans le cas d'une femme qui a  Vénus Capricorne  opposé  Lune Cancer , elle va passer de l'amour à la haine, ensuite à l'amour puis la haine avec ceux qui ont une dominante  Mars , parce que ses planètes affectives sont à la fois dans l'exaltation et la chute de  Mars pour bien comprendre ta leçon exposée.
Revenir en haut Aller en bas

Montanus

avatar

MessageSujet: Re: Synastrie
Dim 18 Mai 2014 - 13:42

Vénusie
J’ai hésité à parler de la « réception » ici car c’est d’abord un point d’astrologie traditionnelle qui s’applique surtout à l’astrologie horaire. On l’utilise aussi en natale traditionnelle, sur un thème et non pas en synastrie. Il faut savoir que la réception est une donnée qui est relativement récente en France, personnellement ça fait 5 ans que je travaille sur ce point à fond. Et en France personne ne l’a utilisée en synastrie, les traditionnalistes anglo-saxons l’utilisent quelques fois. Pourquoi fais-je référence aux anglo-saxons, car ce sont les premiers, dans les années 80 qui ont commencé traduire les textes médiévaux. Ainsi, j’ai réussi à obtenir une traduction de nombreux ouvrages et d’articles multiples sur la traditionnelle. Par conséquent la réception est à utiliser avec prudence en synastrie. Il est évident qu’un homme qui présente une Lune en Lion va avoir tendance projeter son anima vers une femme solaire, là on sent qu’il y a un terrain à explorer. Tout comme quelqu’un qui a une Lune en piteuse état en Scorpion s’il s’associe avec quelqu’un qui aura son Mars dignifié en Scorpion, il pourra lui apporter son soutien, mais ceci est à utiliser en dernier recours ça ne doit rester que des touches finales, ça doit affiner l’analyse.
Ce qui est primordiale c’est de comparer les tempéraments, voire même les tendances des caractères : http://astrologiepassion.blogspot.fr/2013/06/la-caracterologie-selon-rene-le-senne.html
La typologie et les fonctions junguiennes aussi : http://astrologiepassion.blogspot.fr/2013/06/typologie-juguienne-extraversionintrove.html
http://astrologiepassion.blogspot.fr/2013/05/fonctions-junguienne.html
respectives de chacun des deux partenaires. Ceci est la base sur laquelle on peut construire l’édifice.
Après on passe aux détails, l’analyse de l’anima de l’homme et de l’animus de la femme est importante, car il peut, et c’est très fréquent, y avoir un décalage entre le tempérament et les projections.
C’est ainsi par exemple, qu’une femme qui est dominée par un tempérament de Feu, d’un caractère colérique à tendance extravertie, peut avoir un Soleil et Vénus dans des signes comme la Vierge ou le Capricorne lesquels sont contraires. Ainsi elle va tomber amoureuse d’hommes qui seront introvertis et là elle éprouvera des difficultés, elle voudra sortir, faire la fête, les voyages, le shopping, etc. et son mari sera un véritable casanier elle s’ennuiera à mourir.
De même un homme qui est de type Nerveux, introverti, avec une Lune en Bélier peut être attiré par des excitées complètement déjantés avec lesquelles il ne se sentira pas bien mais qui l’attireront malgré tout. Car les femmes de son tempérament, qui lui conviendrait et lui apporteraient une sérénité, ne seront pas assez sexy à ses yeux.
L’analyse d’un thème est déjà très complexe en lui-même alors à raison de deux il faut avoir une sacré expérience. Ce n’est pas un jeu où après avoir parcouru quelques livres - lesquels qui ne sont pas très intéressants puisqu’ils sont fait, non pas en fonction de l’astrologie mais de l’édition, car ils se doivent d’être avant tout des « produits » commerciaux - on va se mettre à vouloir faire des synastries.
Il faut d’abord faire les thèmes séparément : dominante planétaire qui conduit à un tempérament, un type caractérologique, une fonction, puis il y a aussi des complexes que le thème porte en lui : sevrage, œdipe, castration, surcompensation ou infériorité, etc… Là nous tenons notre natif, puis idem pour la native et enfin quand on tient nos thèmes on peut comprendre les motivations de leur union qui bien-sûr ne repose pas sur une conjonction soli-lunaire mais sur un ensemble de la personnalité. Sinon ça reste un plan c...
Montanus
Revenir en haut Aller en bas
 

Synastrie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News



" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~
~Vidéos~
~Musique pour Relaxer~