Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiFAQRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion

Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteVoir ses messagesVoir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Traumatisme de l'enfance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Fire_and_Ice


MessageSujet: Traumatisme de l'enfance
Ven 31 Jan 2014 - 0:22

Bonsoir à tous  sourire 

En parlant avec une amie, je me suis rendue compte de quelque chose, je crois avoir mis le doigt sur la "source", la racine si je peux dire, qui explique la manière dont je considère, vois, les relations affectives, pourquoi au final, depuis si longtemps, j'éprouve une forte déception vis à vis des gens en général, que le peu d'espoir que j'éprouve vis à vis des gens en général sur leur sincérité, leur authenticité, est très maigre et qu'avec le temps, même en m’efforçant toujours d'espérer "voir une lumière jaillir de cet océan de noirceur" elle devient de plus en plus fine, pourquoi je suis devenu si insensible parfois, pourquoi je me suis tant détaché et éloigné, pourquoi je suis devenue si indifférente et que je suis anesthésiée limite (et même avec toute la volonté du monde, il est impossible de changer, tellement cela est encrée en moi) , pourquoi j'ai jeté l'éponge au fin fond de moi-même et que cela a souvent été un moteur inconscient, pourquoi c'est toujours le cas, pourquoi je suis si méfiante et que je ne crois pas que les gens puissent être bien, pourquoi je ne pense jamais qu'une personne puisse être honnête, et que j'attend toujours le faux pas qui prouvera que j'ai encore et toujours raison, une fois de plus, et que mon impression générale des gens et leurs motivations "sombres" est réelle et non pas imaginée.

Car la "racine" a beau être lointaine, elle a beau remonter à l'enfance, elle semble être la source de ma vision si dure que j'ai envers mes semblables, c'est quelque chose que je garde pour moi, et c'est la première fois que j'en ai parlé à une autre personne de manière aussi forte et claire.

Vers le 5-12 juillet 1998 à peu près, j'ai vécue une profonde et douloureuse blessure affective, qui m'a fortement traumatisée, mais jusqu'alors, je ne voulais pas croire que le traumatisme et ses séquelles étaient aussi profondes et qu'elle l'avait autant endurci le coeur jusqu'à l'anesthésier plus ou moins. J'ai connu la trahison, l'humiliation, tout s'est retourné d'un coup, sans que je le vois arriver..mes amis sont devenus aussitôt mes ennemis, et je me suis retrouvé seule. J'étais en colonie de vacances et d'une semaine fantastique, je me suis retrouvée dans un enfer que je cherchais désespérément à fuir.
Une amourette de gosse qui s'est transformée en cauchemar. Du jour au lendemain avec une autre, larguée, insultée. Je l'avais même surpris entrain d'écrire des horreurs à sa nouvelle "copine" tout en essayant de me rendre follement jalouse. Son super pote, avait qui je m'entendais bien, et devenu mon pire ennemi. Je n'avais plus personne. Cela a été jusqu'à venir me chercher et à me tirer derrière une cabane où se trouvait un autre jeune, un peu plus vieux, mais tout nu.

Alors je repensais à cette Lunenoire Lion maison IV en carré90° du maître de VII Pluton et de IV Lune ... est-ce que ce T-carré a un lien avec ce traumatisme profond ?

depuis mes 10-11 ans, je suis devenue profondément méfiante, je suis devenue carrément haineuse des mecs (même si aujourd'hui ça se calme, à force de rencontrer des gens sympas) ce qui se traduit par le rejet systématique comme un comportement compulsif (avec toujours des raisons et jamais les mêmes), l'ignorance de marques affectives ou reconnues comme mensongères, que si les gens s’intéresse à moi c'est suspect et forcément pour de mauvaises fins, et j'ai revécu plus tard des expériences similaires mais de manière différente. J'ai même dernièrement, tenté de changer, et de vouloir donner confiance à une personne car je pensais que c'était réciproque (à mon grand tord, je me suis fait avoir par les mensonges et l'apparence trompeuse) ce qui ne m'a pas du tout aidé et m'a renfoncé certainement dans ce cycle infernal. J'ai du coup l'impression (et j'ai toujours l'impression) d'une fatalité, d'une malchance, et d'une destiné dont je ne sauris me défaire.


Comment puise-je m'en sortir ? Comment redevenir un "poil" positif, comment redonner confiance, comment retrouver l'espoir vis à vis des gens ?

Je me sens mal dans un monde aussi hypocrite, où l'apparence est tellement importante que beaucoup trop de gens sont devenus faux et donc, décevants. Même si ça me ronge de l'intérieur, je regarde bien souvent la société avec un oeil débordant de rage, de colère et surtout de révolte.

Au niveau des transits de l'époque j'ai noté :
Saturne T 2° Taureau en XII
carré90° Lunenoire natale à 2° Lion
conjonction0° Jupiter natal maître de VIII
carré90° Neptune T à 1° Verseau maître de XII

le transit de Pluton à 5° Sagittaire en VII au trigone120° de la Lunenoire vraie à 6° Lion

le carré90° Uranus T 11° Verseau maître de XI à la Lune natale à 11° Taureau maître de IV.

les lourdes étaient de la partie au même moment  boring 



 triste  frappe  grrr  fru
Revenir en haut Aller en bas

Céleste

°~ Administrateur ~°

MessageSujet: Re: Traumatisme de l'enfance
Ven 31 Jan 2014 - 6:42

Je pense que cette impossibilité à faire confiance à l'autre provient de ton opposition180° Lune Pluton,

Toute les opposition180° (peu importe l'axe) joue dans le relationnel , moi et l'autre d'en face,
ta Lune maîtrise ta IV et Pluton la VII,,, est-il possible que la racine parte plutôt entre le rapport que t'as eue avec ta mère, un évènement ou tu t'aurais senti largué à tes propre moyens et tu as dû déllopé à partir de là, un mode de survie et un manque de confiance aux autres...
en 1998, Uranus 11° T- carré90° à l'axe est venu en quelque sorte faire revivre cette douleur psychique par le billet de tes relations amis.

Ta Lune à été écorchée, et c'est enfermé à double tour.
C'est sur qu'il y a un travail à faire en lien avec le passé (Lune) et l'inconscient (XII)...
pourquoi le maître de ta IV est enfermée en maison XII ??
est-ce que ta mère à été malade? ou à étée hospitalisée dans ta jeune enfance doute2

La source, y faut aller la déraciner pour éviter que se répète à nouveau, sous diverse forme,
différentes relations, ce manque de confiance fort présent inhibant, chaque fois que tu rencontre l'autre..
parce que trop blessé par les souvenirs passés... tu ne veux tellement pas revivre que tu l'as profondément enfouis bien loin dans l'inconscient,
tu préfère te fermer et douter, et le fait de craindre un comportement ne fera que l'attirer.


Pour faire évoluer ta Lune XII, c'est sûr qu'il faut mettre de la lumière dans cette XII, et trouver moyen pour que ça sorte, et la Lune garde en elle, les mémoires, la famille et le passé douloureux,,,
Comme elle (Lune) maîtrise ta maison III
tu pourras aisément extériorisé tes émotions, en exprimant sur papier, ou même l'écrire ici pourra t'aider à faire débloquer des choses,et plus que tu vas comprendre , rapiécer , faire des "tien tien",,, plus que tu vas pouvoir maîtriser cette tendance, parce que tu auras appris tranquillement à apprivoiser tes réactions de survie qui deviendront avec le temps plus conscientisées.

sinon, suivre une thérapie en ce sens peut t'aider car opposition180° à Pluton  bouquet 

---------------------------
Céleste coeur
Pour afficher une carte du ciel dans le Forum, cliquez ICI
Pour insérer une carte du ciel dans votre Profil, cliquez ICI
Revenir en haut Aller en bas

Fire_and_Ice


MessageSujet: Re: Traumatisme de l'enfance
Sam 1 Fév 2014 - 14:24

Salut Céleste et merci pour ta réponse, je n'ai pas pu répondre plus tôt, je n'étais pas chez moi.  sourire 

Ma mère n'a pas été malade ni hospitalisée, par contre à une période elle a été dépressive, je me souviens qu'elle parlait même de vouloir se suicider, et j'avais l'impression qu'elle me mettait plus ou moins responsable de son mal-être. De toute manière, ma mère, comme ma grand-mère paternelle, vivent avec des traumatismes de l'enfance depuis toujours, et ils portent des séquelles. Ma mère a perdu sa mère quand elle avait 10 ans, ma grand-mère paternelle a perdu son père quand elle avait 9 ans et elle le pleure toujours (tous les jours) complexe d’Œdipe non résolu.
Le souci c'est que que j'ai l'impression d'avoir grandit dans un milieu toxique, ma mère, ma grand-mère, toutes les 2, toxiques. Je me suis sentie comme le récipient "des regrets" familiaux, de ma mère, de ma grand-mère surtout. ma grand-mère qui pendant mon enfance, lorsque je jouais aux poupées, n'arrêtait pas de rappelait son regret de ne jamais avoir eu de fille et qu'elle était heureuse le jour où je suis née...
J'ai sans arrêt (et je le suis encore) été "rabaissé" par ces 2 personnes, parce que je suis une fille, tandis que mon frère a été tranquille. C'est à cause de leur mentalité trop traditionnelle "vieille-école" d'un autre âge je devrais dire.
Combien de fois on m'a balancé des "tu trouveras jamais de mec parce que tu sais pas entretenir une maison" ou "tu ne manges pas de tout, tu pourras jamais avoir et t'occuper d'enfants etc." ou quand je voulais garder mes cousines qui pourtant n'étais plus toutes jeunes des "tu es incapable de t'occuper d'enfants, il arriverait des accidents si on te laissait seuls avec eux !" alors que j'ai déjà gardé ma cousine quand elle avait 6 ans un aprem, j'étais toute seule et tout s'étai très bien passé, mais ils ont la mémoire courte ! bref depuis l'enfance on me traite d'incapable, parce que je me suis toujours opposée et que je les ai toujours contrariés. Quand ma mère me compare aux autres, c'est toujours pour me rabaisser et dire que les autres sont mieux ou font mieux que moi. Et si je lui montre des exemples pire pour me "revaloriser" elle va me rabaisser et insister dedans en disant "qu'il faut toujours viser plus haut". Elle veut que je sois et que je me comporte de manière "traditionnelle" et comme je suis butée et que je la contrarie et que je l'énerve, elle me balance sans arrêt des "piques". Pourtant elle est souvent sympathique, mais elle ne m'a jamais comprise, et elle n'a jamais essayé de le faire, préférant filer cette tâche à d'autres, par manque flagrant de patience. J'ai passée pratiquement toute mon enfance, ma jeunesse chez les psys, et ça n'a strictement rie, fait. J'ai grandit aussi dans la contradiction, où on me disait des choses contraires du jour au lendemain, du bien puis du mal de moi. Je me suis toujours sentit dévalorisée par rapport à mon frère.

Je crois que toutes ses choses ont du, du coup, jouer également un rôle dans ma manière de voir les choses, je crois que j'ai intégré des choses à cause du conditionnement familial (par exemple le fait que je me suis pratiquement persuadée que je ne suis pas faite pour avoir qqn, que celà ne va "va pas au tient' comme je pourrais dire une "incompatibilité" une impossibilité même de l'imaginer, comme si c'était utopique). ça joue également très très fortement
et je pense que tant que je partirai pas très loin de la toxicité familiale, aucune guérison ne sera envisageable, possible.
Il restera certainement des séquelles. le manque de confiance en moi par exemple, cette volonté de vouloir "concrétiser des choses" dans le plus grand des secret, de vouloir cacher toute avancée de ma vie de ma famille, de faire en sorte qu'ils ne sachent rien, de peur qu'ils me détruisent tout.
"pour vivre heureux, vivons cachés" est devenu ma phrase favorite.
Si les conditions ne sont pas requises je ne peux pas bouger, avancer.
Si je devais sortir avec quelqu'un, il faudrait qu'il n'y ait aucun témoin et que personne ne le sache, tellement à cause de ce conditionnement, je ne peux pas imaginer un instant "afficher publiquement, extérieurement" ce qui est privée.
Je crois que je suis beaucoup plus "privée" que je le pensais encore...
 boring 

Là je cherche un stage en Finlande de 2 ou 3 mois dans la cadre d'un programme, mais comme mon centre de formation n'a aucun partenaire là-bas, je dois le trouver et rapidement, je n'ai que 4 semaines pour le faire, ça s'annonce dur
, même s'ils tentent de tout faire de leur côté, pour trouver un partenaire et que je réussisse à le faire.  boring
Revenir en haut Aller en bas

sophilusrixus


MessageSujet: Re: Traumatisme de l'enfance
Sam 1 Fév 2014 - 15:57

Ton message est très touchant Fire_and_Ice  bouquet 
Revenir en haut Aller en bas

Céleste

°~ Administrateur ~°

MessageSujet: Re: Traumatisme de l'enfance
Dim 2 Fév 2014 - 6:40

Coucou, merci pour ton feed back,,,bouquet 

Ha oui... les aspects entre la Lune Pluton sont générationnel et
je pense que tu as mis le doigt dessus,,,
ta mère t'as conditionnée, et toi tu as grandis avec ça et maintenant tu en souffre, et pour y mettre un stop, il faut reconnaître que c'est tout faux, que ça ne t'appartient pas, que probablement ta mère à été rabaisser dans son enfance de la même façon qu'elle l'a fait avec toi parce qu'elle n'a pas connue mieux, et ainsi les patern se répète de génération en génération,
Le fait que tu en prenne conscience est un pas énorme, et que tu réussisse à tout mettre ça de côté serait le pas suivant Wink

Reconnait tes forces, et tes qualités , (écrit sur papier) pour t'aider et te permettre d'avancer, car l'écriture pour toi est très bon, en ajoutant du détail, faut que tout sorte de ton inconscients, et brûle tout ! car ça sert à rien de garder tout le négatif, et inutile de le relire, possible qu'en écrivant, les émotions sorte aussi, et de nouveau souvenirs peuvent remonté et ça va travailler de l'intérieur et c'est tout parfait, pour nettoyer les tuyaux, pour t'en libérer, faut laisser sortir toute l'émotion négative contenue dans ta XII.

Maintenant, même si cela vient de nos parents,,,faut pas tout gober,,, surtout quand ils sont carré et élevé d'une façon qui ne te correspond pas,,,
Les génération plus vielles ne peuvent que transmettent ce qu'ils ont appris de leur parents et comme les nouvelles générations sont toujours plus évolué que les anciennes... faut faire avec les parents qu'on a et c'Est difficile d'en faire autrement , ou d'essayer des les faire changer, mais il est de notre responsabilité à nous de changer , du moins de tenter de faire mieux qu'eux et de montrer à nos enfants ce qu'on a en nous,,, et ainsi va l'évolution de l'espèce humaine,,,, ensuite,,,on apprendra toujours de nos enfants (plus evolués ) et à leur tour, ils apprendront des nouvelles générations qui suivront encore +++ évolué... et c'est à nous, au présent de garder l'esprit ouvert, en tant qu'observateur de nos ressenti, nos perception, et intuition, pour apprendre à travers ce que la vie a à nous offrir, et de tenter d'évoluer du mieux qu'on peut... de lâcher prise sur des scénario qui ne nous correspond pas,,,,les situation que l'ont vie ne sont pas pour rien, elles nous poussent chaque fois à grandir en faisant des prises de consciences ,,,
Accepter nos vie comme elle est, et s'organiser pour que notre futur soit meilleur en faisant les choix qui nous correspond vraiment, aller avec son coeur (intuition Neptune très fort dans ton TN) et non avec ce que les autre ont dis dans le passé , ou vont en dire dans le futur.... on s'en balance carrément, fait ce que toi tu aimes, créer ta vie comme tu la souhaite, comme tu l'entend,,, et pour aller dans le positif,

écrit aussi un autre livre de positif, dedans met tout ce que tu as accompli de bon jusqu'à maintenant, et tes moment heureux, rempli le de souvenir positif...

c'est un travaille intérieur qui te coûte rien, et ça nettoie bien,
pas besoin de blesser personne, ni de raconter nos vie à personne ,,, juste une rencontre et un découverte de SOI.
À partir du moment ou tu prend confiance en toi, et que tu sais ce que tu vaux, tu n'as plus rien à prouver à personne et les gens peuvent bien penser ce qu'ils veulent, ça n'a plus aucune importance parce que tu sais qui tu es fleur 

et des dessins? est-ce que tu t'es remis à dessiner... un peu... l'amas en V, dirigé par Mercure en Balance s'applique beaucoup pour les détails, et sait bien harmoniser les couleurs ... tu as un talent de création qui bien évident dans ton thème, avec la Lune XII trigone120° Neptune  up 

+ avec un Asc Taureau trigone120° Vénus V trigone120° Neptune IX (l'étranger...)
tu dis que ton projet de formation est en lien avec l'étranger oui, mais un rapport avec aussi la création de quelque chose?
tu as un talent (Kiron II) et il faut l'exploiter, même si ça parait difficile, un jour tu vas y trouver bonheur, quelqu'un va le reconnaître (ton talent) et il va t'aider à avancer... peut-être que c'est justement l'écriture..., gribouille à tout les jours tout ce qui te passe par la tête, petit à petit, tu verras que ça fait du bien activer le grand triangle de terre et les projets à l'étranger (Neptune IX maître de XI) aurait à mon avis, plus de chance de se concrétiser bouquet

Tu as comme moi un Noeud Nord en maison XII, c'est bien l'inconscient qu'il faut apprendre à maîtriser ...
beaucoup de potentiel à découvrir, à creuser et à mettre en lumière ...
 sunny

---------------------------
Céleste coeur
Pour afficher une carte du ciel dans le Forum, cliquez ICI
Pour insérer une carte du ciel dans votre Profil, cliquez ICI
Revenir en haut Aller en bas

Fire_and_Ice


MessageSujet: Re: Traumatisme de l'enfance
Mar 4 Fév 2014 - 12:01

Merci de ta réponse encore, Céleste  sourire ça rassure.

par contre je n'ai pas l'Asc trigone120° Neptune débile 

mon projet de stage à l'étranger n'a rien avoir avec la création, vu que je n'ai pas fait d'études dans ce domaine, (j'ai fait des études en lien avec le tourisme) bien que c'était ce que je voulais faire à la base, mais après une "rencontre amicale toxique" (c'est à ce moment là que j'ai abandonné le dessin d'ailleurs) l'année où j'ai passé mon BAC avant de choisir quoi faire en études supérieures (avant de rencontrer cette personne -qui au départ admirait ce que je faisais puis qui a finit rapidement par modifier ce qu'elle voulait que je lui fasse (se faisant passer pour une personne dénué de talent et envieux du mien) afin de me rabaisser et de se prendre pour meilleure, avec son ego et narcissique démesurée, sans parler de sa jalousie maladive - sa Lunenoire en V pile sur mon Mercure maître de II) je savais avant ce que je voulais faire depuis longtemps, je me suis retrouvée complètement paumée, c'était quelque chose que je n'avais pas prévue du tout, vu qu'avant tout se passait très bien, avant cette rencontre, j'étais perdue et j'ai pris un peu, dans l'urgence (parce qu'il fallait que je choisisse quelque chose quand même), une voie au pif, où je pouvais plus pu moins "me retrouver" (dans le sens qui ne me déplairait pas totalement) sauf que je n'avais plus de passion pour ce que je faisais. C'est quelque chose que j'ai perdue cette année là, également. J'ai depuis le sentiment de m'être perdue en chemin, et que ça dure depuis 9 ans. Combien de fois j'aimerai recommencer à zéro (des études) me réorienter, mais à chaque fois personne n'a voulu de moi, j'ai reçu des tas de refus des différentes écoles un peu partout...j'ai un dossier "tellement chaotique" faits de diverses licences débutés et arrêtés aussitôt sans aucune validation, (je ne connais pour le moment personne qui a un dossier pareil) qui me fait défaut et en plus il y a beaucoup trop de demandes pour de "places" pour ce que je voudrais faire, je pensais à la photo en priorité par exemple, les jeux vidéos je peux pas car je suis pas "scientifique" (archi-nulle en maths/physique) et j'ai déjà des problèmes de vue alors rester tout le temps devant un écran...non.

J'ai essayé de trouver des formations "alternatives" (pour contourner l'obstacle de l'âge et du bagage chaotique à fuir plus d'un) mais il y a avait toujours quelque chose qui n'allais pas, un obstacle, cette nécessité d'avoir un parcours lié à la création, que je n'ai pas et comme je suis dans l'impossibilité de rentrer dans une école même payant (car sélection et j'ai toujours fuis ça car je ne pense pas avoir de chance) ben je ne sais plus quoi faire. Je préfère largement rester chez moi que de faire un truc où j'ai l'impression juste de "devoir" le faire mais où je ne montre pas ce que je suis capable de faire par moi-même (c'est-à-cire mes talents personnels qui fait que je suis une personne à part entière et pas juste faire des tâches que tout le monde peut faire, sans se démarquer).

Non Céleste, je n'ai pas redessiné..peut-être 2-3 fois en 9 ans, mais je n'avais plus l'envie, j'essayais de me forcer, et puis d'ailleurs..j'ai perdu un peu sous certains aspects, je ne suis plus du tout satisfaite de ce que je fais et j'en viens même à me demander ce qu'on trouvait à mes dessins et à me demander si on ne me mentais pas car je les trouves finalement "nulles à chier" par rapport aux autres, oui, j'en suis arrivée là. Je me débrouille mieux et je suis plus à l'aise mtn avec la photo et la création numérique (enfin sur ordinateur) modifier des photos, etc. c'est ce qui me plait le plus maintenant.

Alors après l'étranger, je sais pas...est-ce que je pourrais réussir à changer de voie et faire une formation là-bas, un jour ? parce que c'est vrai que plus que de "changer de voie" actuellement, mon premier rêve est de m'expatrier (et c'est déjà viser très haut, vu que je suis timide avec les langues étrangères -encore le manque de confiance, j'aimerai tellement parler bien dès le départ que ça me bloque). Et après je verrai...

Parce que les études que j'ai fait ne me corresponde pas vraiment. S'il y a une chose dont j'ai horreur, c'est du téléphone, hors j'ai fait des études où le téléphone est hyper utilisée, et c'est à chaque fois un stress énorme quand on me dit en stage que je dois appeler les gens, ou décrocher le téléphone... je n'éprouve que du stress au travail, par ce que je fais ne me va pas du tout. Ce sont aussi des métiers trop près des gens, alors que j'aime bien pouvoir m'isoler un peu. Dès que je franchissait la porte de mes stage, je n'étais plus moi-même, je me crispais, même si ça se voyait pas, c'était le début de la "formalisation" et du stress total. Je n'aime pas ce qui est trop carré, ce qui semble trop strict et "formel" dans ces cadres. C'est trop pesant, c'est presque étouffant.
J'ai presque développé une phobie du travail, de la vie pro à cause de tout ça. J'ai des visions très négatives. L'argent n'est pas non plus un motivateur, car je ne suis pas très matérialiste et que je peux me contenter de peu si je n'ai pas le choix.
Revenir en haut Aller en bas

Fire_and_Ice


MessageSujet: Re: Traumatisme de l'enfance
Mar 4 Fév 2014 - 12:29

J'essayerai de suivre ton conseil, quand je trouverai un peu de temps parce que là c'est pas possible, je pars en voyage. Mais je prend note  up bouquet 
Revenir en haut Aller en bas
 

Traumatisme de l'enfance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News

" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~



Vidéos

VANESSA
CHAMONAL


"Année 2016"


***

SANDRINE

Energies astrologiques de reconnection avec votre Ame!



***

Gabriel

"Ascendant 2016"



***
~Vidéos~
~Musique pour Relaxer~