Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiFAQRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion

Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteVoir ses messagesVoir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Opposition Lune-Vénus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Enaid


En ligne
MessageSujet: Opposition Lune-Vénus
Lun 4 Nov 2013 - 20:38

Bonsoir à tous,

je suis tombée sur ce post, écrit en anglais, qui est très intéressant : http://theastrologyplace.blogspot.fr/2013/11/moon-conjunct-square-opposite-venus.html#.Unf2EZTX_gY

Je ne suis pas familière de l'aspect pour être honnête.

J'avais lu que l'aspect d'opposition180° Lune Vénus n'est pas le même en thème féminin qu'en thème masculin.

Perso, je l'ai dans mon thème, mais j'ai un peu de mal à voir ce qu'il peut donner. Une personne du forum, et je l'en remercie encore, m'avait dit que c'est la mère qui s'oppose à la fille. C'est déjà un indice.

Après, l'opposition n'a pas lieu dans le même axe, ce qui corse les choses. Lune MC opposition180° Vénus maison 3 ? 

Après, dans l'article, ils disent que les femmes dissocient leur féminité vénusienne de la féminité lunaire. Est-ce des femmes du forum confirment? 

Quant à ces messieurs, n'hésitez pas à me dire ce que vous ressentez si vous avez cet aspect. 

Merci à tous:up:
Revenir en haut Aller en bas

Enaid


En ligne
MessageSujet: Re: Opposition Lune-Vénus
Mar 5 Nov 2013 - 16:10

Je vous prie de m'excuser d'insister, mais au cas où personne n'ait vu mon poste, je réécris un commentaire pour éviter qu'il tombe dans les oubliettes du forum :)
Revenir en haut Aller en bas

Enaid


En ligne
MessageSujet: Re: Opposition Lune-Vénus
Mer 13 Nov 2013 - 11:36

Siouplait
Revenir en haut Aller en bas

Lianmin


MessageSujet: Re: Opposition Lune-Vénus
Mer 13 Nov 2013 - 15:14

Un pt'i coucou, je ne suis pas au top en ce moment, uranus me fatigue, il ne se passe pas une journée sans avoir des surprises !!! enfin, je dis uranus car les énergies que je reçois me bouscule, le plus flagrant c'est que je n'ai pas prise sur ces événements !!! un pt'i topo sur :

Lune opposition Vénus
Difficulté à apprécier ou de se sentir à l'aise avec les émotions, surtout quand il faut les partager avec les autres. (Le sens de nos propres valeurs peut nous séparer des autres). Difficulté à changer la façon dont ils peuvent être ressenti, et ils peuvent ne pas être très favorable à certaines de nos valeurs. On n'est pas particulièrement à l'écoute ou reconnaissant de notre environnement, notamment l'environnement où l'on vit ; pas beaucoup de soin pour la psychologie, les valeurs traditionnelles en général.
Il y a surement plus à dire ...
Revenir en haut Aller en bas

Enaid


En ligne
MessageSujet: Re: Opposition Lune-Vénus
Mer 13 Nov 2013 - 15:24

@ Lianmin : merci pour ta réponse, tu m'as appris des choses que je ne pensais pas attribuer à l'oppo Lune-Vénus up
Revenir en haut Aller en bas

enilorak


MessageSujet: Re: Opposition Lune-Vénus
Jeu 14 Nov 2013 - 11:12

L'opposition Lune Vénus, ou le tiraillement entre les émotions spontannées et instinctives qui nous viennent (la lune) et nos valeurs, nos gouts, nos affects, nos sentiments (Vénus).
En Cancer et Capricorne, difficulté à concilier le besoin de maternage, la sensibilité, la vulnérabilité, la fantaisie, l'imagination Cancérienne,
avec cette Vénus qui prise l'autonomie, le contrôle affectif, la pudeur des sentiments, comme le dit Gainsbourg dans "les dessous chics".

C'est un comme si Marlene Dietrich et Isabelle Adjani devaient se rencontrer en une seule personne.up 
Revenir en haut Aller en bas

Enaid


En ligne
MessageSujet: Re: Opposition Lune-Vénus
Jeu 14 Nov 2013 - 11:29

@ enilorak : Merci pour ta réponse qui m'a bien fait rire :) 

Mais, pour toi, qui est Lune et qui est Vénus ? Marlene Dietrich ou Adjani? 

Et encore une question : dans ce battle Lune-Vénus, est-ce que tu penses que la Lune l'emporte sur Vénus? 

Merci d'avance pour ta réponse !

bouquet
Revenir en haut Aller en bas

enilorak


MessageSujet: Re: Opposition Lune-Vénus
Jeu 14 Nov 2013 - 11:59

Un petit exercice de déduction pour que ton Mercure Scorpion  ne s'endorme pas sur ses lauriers:

Regarde leurs thèmes respectifs et tu auras une petite idée de qui est qui Very Happy 
Sinon, rien que par leurs attitudes, leur apparence physique, et ce qu'elles dégagent, on peut en tirer des conclusions up 
L'une est très lunaire, et l'autre très saturnienne.


Sinon, je pense qu'à première vue, on ressent surtout la réserve de Vénus  Capricorne , car elle est conjointe à Saturne , son maitre, et elle maîtrise l'asc Balance . Par contre, dans l'intimité, ou parmi des amis mûrement choisis, la Lune  Cancérienne règne en maître, accompagnée de Jupiter , dispensant chaleur humaine, gentillesse, fantaisie, amabilité, et cordialité.
Revenir en haut Aller en bas

Enaid


En ligne
MessageSujet: Re: Opposition Lune-Vénus
Jeu 14 Nov 2013 - 12:10

@ Enilorak : Merci pour ta réponse :)

Alors, Marlene Dietrich est très saturnienne Wink Quel amas en Capri^^ pire que moi

et Adjani est lunaire du Cancer :) Mon Mercure Scorpion t'en remercie mdr!

Sinon, je crois que tu me saisis bien avec la description plus haut. Un grand merci bouquet
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Opposition Lune-Vénus
Jeu 14 Nov 2013 - 14:16

Enaid,

J'ai cette opposition... dissociée car j'ai une Lune Verseau en fin de M IX (conjointe à la X) et une Vénus Vierge en IV...
Si je parle de mon ressenti : je ressens cette opposition entre vie publique et vie privée ... instinctivement je cloisonne, je préserve très fort mon intimité... il me semble qu'instinctivement je suis très ouverte mais que finalement je suis aussi très selective...
En fait pas évident de dire comment on ressent les choses...

Voilà pour mon témoignage
Revenir en haut Aller en bas

Enaid


En ligne
MessageSujet: Re: Opposition Lune-Vénus
Jeu 14 Nov 2013 - 17:10

Merci pirouette pour ton témoignage :)

Je me sens un peu comme toi : très ouverte (Lune-Jupiter-MC), mais à la fois très protectrice de mon "chez-moi".

Et pardon de te demander cela, mais comment le ressens-tu au niveau de ta féminité? Car les deux planètes sont en lien avec ça.

Perso, j'ai du mal à exprimer ma féminité, même si avec l'âge, ça va de mieux en mieux.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Opposition Lune-Vénus
Jeu 14 Nov 2013 - 18:06

Et bien je ne pense pas avoir trop de soucis avec ma féminité...c'était sûrement moins vrai à 20 ans, c'est sûr Wink ... timidité, doutes au début puis j'ai été rassurée par la vie... je n'ai jamais cherché à la mettre trop en avant, en jouer parfois un peu mais pas trop, j'aime trop les rapports francs et directs, le naturel et la simplicité (humilité de la vierge ça !)... la recherche d'équilibre est plus difficile peut être au niveau des émotions (sensibilité, instabilité, nervosité, capricieuse aussi, facilement insatisfaite... une femme quoi lol)  en même temps la Lune, maître d'ascendant cancer, est dominante dans mon thème...

Ce que j'ai compris de l'opposition c'est que c'était un face à face qui peut permettre en fait une meilleure connaissance de soi...


Revenir en haut Aller en bas

Enaid


En ligne
MessageSujet: Re: Opposition Lune-Vénus
Jeu 14 Nov 2013 - 18:20

@ pirouette : merci pour ce message motivant up
Revenir en haut Aller en bas

aspirante poétesse


MessageSujet: Re: Opposition Lune-Vénus
Mar 21 Jan 2014 - 6:17

Bonsoir Enaid  sourire 

Voici un sujet très intéressant.
Ma lune est en  Taureau et j'ai vénus en  Scorpion 

D'abord, je suis très mystérieuse vis-a-vis ma vie privée. Ce n'est pas que je sois complètement fermée, mais je ne suis pas ce qu'on peut appeler un "livre ouvert". J'ai besoin de conserver un champ de moi-même que moi seule connaisse. Ça prend beaucoup de temps avant que je laisse quelqu'un pénétrer mon intimité.
Ainsi, je suis partie de chez mes parents assez tôt. J'avais besoin d'avoir un "chez moi" qui soit plus que mental. J'avais besoin d'un lieu physique d'un espace. J'avais alors 17 ans.

Entre 17 et 19 ans, j'étais toujours aussi farouche. Je travaillais alors dans un bar. Alors, sur mes heures de travail, la sociabilité se faisait bien. Mais dès que je me retrouvais confrontée à des gens, des hommes, hors de mon cadre de travail, je figeais. Je ne laissais rien filtrer.

Toujours de 17 à 19 ans, pour ce qui était de mes rapports sexuels, je devais préalablement avoir bu et ainsi être aux prises de la moitié de ma conscience, ou plus du tout, pour me laisser approcher. Dans ces situations-là, chaque fois que je me suis réveillée en pleine nuit aux côtés de quelqu'un, que ce soit à l'hôtel ou chez la personne, je m'habillais, je sortais et je ne redonnais jamais signe de vie.

Aujourd'hui, sur ce plan, j'ai énormément évoluée. Je me donne toujours beaucoup. Mais c'est comme si la sexualité n'était pas ce que je considère de plus intime. Ce qui est de l'ordre du très intime demeurent plutôt les sentiments profonds, les craintes, ce genre de choses.
Ceci clouait le propos sur l'intimité, soulevé, dans les commentaires, de cette opposition

Le deuxième énoncé qui a attiré mon attention concerne les rapports mère-fille.
J'ai toujours eu des rapports difficiles avec ma mère. On peut dire que toute ma vie, j'ai été très sévère envers elle. Elle était pleine de douceur, de bonté et d'amour mais elle était aussi très différente de moi et j'avais beaucoup de mal à accepter, surtout en pleine crise d'adolescence, que ma mère ne me comprenne pas.
Voici son thème. J'ignore cependant son heure de naissance.

http://www.astro.com/cgi/chart.cgi?btyp=w2at;rs=3;lang=f&nhor=4

En octobre 2011, ça faisait plusieurs mois que je ne donnais aucune nouvelle à mes parents. J'étais supposée emménager dans la Capitale, débuter ma première session à l'université. etc. Au lieu de ça, j'attendais mon ex., qui devait sortir de prison et dont mes parents ignoraient l'existence. Je me disais que de ne pas donner signe de vie était quand même moins inquiétant pour eux que de savoir ce qui se passait réellement.
Le soir du 31 octobre 2011, j'ai reçu l'appel d'un ami à mes parents. Il me disait d'appeler mon père, que c'était urgent. Ma mère avait fait un accident de voiture, on l'avait envoyée en jet à Montréal et ça faisait déjà dix jours qu'elle était dans le coma. J'ai donc appelé mon père, je lui ai dit que j'allais prendre le premier bus pour Montréal, que j'allais les rejoindre, lui et ma soeur. Il m'a répondu que c'était inutile, qu'on l'a débrancherait dans quelques heures.
Je ne me suis donc jamais vraiment réconciliée avec ma mère.

Les commentaires de cette discussion sont intéressants, par rapport aux notions Lune-Vénus et Mère-Femme. Je me souviens que l'une des premières choses dont je me suis voulu c'était de justement ne jamais l'avoir considérée en tant que femme et de toujours l'avoir posée comme une "opposition" à ce que je suis.
Revenir en haut Aller en bas

Enaid


En ligne
MessageSujet: Re: Opposition Lune-Vénus
Mar 21 Jan 2014 - 6:32

Bonjur aspirante poétesse, soeur de 1989, 

Je me reconnais beaucoup en ce que tu dis pour le caractère "fermé" de ta personne. Merci pour ton honnêteté. Ça n'a pas du être facile d'écrire.

Quand à ta remarque sur ta mère, je vis un peu la même chose. Je ne considère pas ma mère comme une "femme", mais aussi parce qu'elle réagit de la même manière avec moi... 

Dans ton opposition, je pense que, comme dans la mienne, la Lune est plus forte, d'où peut-être une séduction moins tapageuse, mais la recherche d'un réel engagement pour devenir "mère" à notre tour.

Bonne journée et encore merci à toi,

Enaid
Revenir en haut Aller en bas

aspirante poétesse


MessageSujet: Re: Opposition Lune-Vénus
Mar 21 Jan 2014 - 6:53

Depuis l'âge encore une fois de 17 ans, j'ai dans la tête de ne jamais être mère. J'étais alors assez nihiliste, et le nihilisme chez la femme est, au final, une position suicidaire. Je me suis rendue malade. Je ne mangeais plus, je ne dormais pratiquement plus, pour gagner du temps, pour lire, je me disais qu'en agissant ainsi j'allais devenir assez forte pour n'avoir besoin de personne. Dans ma quête d'absolu déréglé et complètement contradictoire, je visais un état constant qui se rapproche de la limite entre l'éveil et le vide, comme si je marchais sur un fil et que je pouvais perdre l'équilibre à n'importe quel moment. Donc, d'un côté, je voulais gagner du temps, me construire à travers mes lectures de sorte qu'un jour, je sois assez forte pour vivre seule, mais vivre. D'un autre côté, je me détruisais.
J'ai perdu mes règles pendant deux ans. Le docteur m'avait dit que j'avais, dès lors, de très fortes chances d'être stérile.
J'étais ravie.
Je n'ai jamais prit la pilule, excepté depuis l'année passée, parce que je suis tombée enceinte. Je ne croyais pas que ça m'arriverait un jour.
C'est comme si le ciel m'était tombé sur la tête. Deux mois de profonde dépression. Puis je me suis fait avortée.
Revenir en haut Aller en bas

Enaid


En ligne
MessageSujet: Re: Opposition Lune-Vénus
Mar 21 Jan 2014 - 7:21

Oh mon Dieu, ma pauvre.... Tu étais donc anorexique? Je dis ça comme ça, mais j'ai très très souvent remarqué des cas d'anorexie et de boulimie chez les Lune Taureau, ou tout le contraire, une avidité incroyable

Moi non plus, je n'ai jamais pris la pilule. Mais, c'est pour des raisons médicales et des antécédents familiaux. 

Courage ma belle! Je crois que, quand je te lis, tu as vraiment travaillé sur toi-même et tu as trouvé assez de courage pour te remettre sur pied.
Revenir en haut Aller en bas

aspirante poétesse


MessageSujet: Re: Opposition Lune-Vénus
Mar 21 Jan 2014 - 7:35

En fait je découvre moi aussi en même temps que j'écris. Je ne pensais pas qu'autant d'évènements de ma vie pouvaient découler, en bonne partie, d'une simple opposition. Il serait bon que je jette un coup d’œil aux autres aspects de mon thème.

Je vais aller  Sleep 

Je te remercie pour cette discussion. Je ne pensais pas me vider le cœur comme ça ce soir. Excuses-moi si j'ai été un peu envahissante.

Bien à toi,  sourire 
Revenir en haut Aller en bas

Enaid


En ligne
MessageSujet: Re: Opposition Lune-Vénus
Mar 21 Jan 2014 - 7:37

Aucun souci, bonne nuit à toi :)

Je vois aussi la conjonction Vénus-Pluton en 12, sachant que Vénus est maître de ton DS en Taureau, mais on en reparlera plus tard, une fois que tu te seras reposée.
Revenir en haut Aller en bas

arkania

°~ Modérateur ~°

MessageSujet: Re: Opposition Lune-Vénus
Mar 21 Jan 2014 - 10:00

aspirante poétesse a écrit:
Depuis l'âge encore une fois de 17 ans, j'ai dans la tête de ne jamais être mère. J'étais alors assez nihiliste, et le nihilisme chez la femme est, au final, une position suicidaire. Je me suis rendue malade. Je ne mangeais plus, je ne dormais pratiquement plus, pour gagner du temps, pour lire, je me disais qu'en agissant ainsi j'allais devenir assez forte pour n'avoir besoin de personne. Dans ma quête d'absolu déréglé et complètement contradictoire, je visais un état constant qui se rapproche de la limite entre l'éveil et le vide, comme si je marchais sur un fil et que je pouvais perdre l'équilibre à n'importe quel moment. Donc, d'un côté, je voulais gagner du temps, me construire à travers mes lectures de sorte qu'un jour, je sois assez forte pour vivre seule, mais vivre. D'un autre côté, je me détruisais.
J'ai perdu mes règles pendant deux ans. Le docteur m'avait dit que j'avais, dès lors, de très fortes chances d'être stérile.
J'étais ravie.
Je n'ai jamais prit la pilule, excepté depuis l'année passée, parce que je suis tombée enceinte. Je ne croyais pas que ça m'arriverait un jour.
C'est comme si le ciel m'était tombé sur la tête. Deux mois de profonde dépression. Puis je me suis fait avortée.
excusez moi de m'imiscer, mais tu me posais la question de "transmuter tes valeurs" sur la vie... et bien, je ne saurais mieux illustrer ce propos que par ce que tu racontes

- qu'est ce que l'existence
- la notion de pouvoir-puissance
- apprivoiser ton  Jupiter  Cancer ou en maternant, ou en procréant (choix qui t'appartiens, je n'émet pas de jugement)

Pluton  conjonction0°  Vénus  Pluton  Scorpion 12, peut rendre extrême dans ses expériences émotionnelles, grand attachement jusqu'à la dépendance, grand détachement jusqu'au rejet de l'autre... de soi
L'incarnation est une limitation (intellectuelle mais surtout énergétique) qui rebelle certains au point que le corps est vécu comme une prison jusqu'à ce qu'on accepter de s'en servir positivement.
-> ne pas manger, refuser la contrainte d'un corps (manger, boire, faire de l'exercice, se laver...) et se centrer dans son mental (lire, comprendre, apprendre)
-> refuser d'imposer , de s'imposer la procréation par révolte, puisque la vie parait difficile
d'un autre côté, la vie n'est que ce qu'on ACCEPTE d'en faire :
- une aventure, une histoire, une expérience de plus
- une rencontre avec l'autre, les autres, soi
- un stade supérieur de compétence, qui peut le plus (vivre uniquement dans l'énergie) peut le moins (vivre en dualité matière-âme).
pour ce qui est de ton thème, il faut du temps pour s'y pencher, je n'ai pas trop le loisir de m'y pencher pour l'instant, mais si plus tard ....  Rolling Eyes 

---------------------------
Les équations à résoudre dans le destin sont :
les évènements à vivre,
la souffrance à comprendre,
la connaissance à acquérir
l'important est, cependant, de bien vivre le présent...
Revenir en haut Aller en bas

aspirante poétesse


MessageSujet: Re: Opposition Lune-Vénus
Mar 21 Jan 2014 - 13:30

Arkania, je te remercie pour cet éclaircissement. Ce que tu dis est très juste. J'ai vu une psychologue de 16 à 18 ans. J'avais, semble-t-il, mal vécue un deuil étant plus jeune. Quoi qu'il en soit, ça a été une personne marquante pour moi. Elle me disait justement de "redescendre" dans mon corps, que j'étais trop dans ma tête, et me proposait des disciplines où les deux se mêlent comme la danse, le cirque, etc.

"C'est la vie, et non point la mort, qui divise l'âme du corps." Paul Valéry

C'était en effet une haine envers moi-même. Je ne faisais que lire, je réduisais toujours mes contacts avec les autres et je m'identifiais de manière plutôt morbide à certains personnages.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Opposition Lune-Vénus
Mar 21 Jan 2014 - 23:54

J'ai  Vénus carré90° Lune avec 2,8 DEG d'orbe donc il est assez prononcé chez moi. Autant dire qu'un  carré90° est pire qu'une  opposition180° 

Je me suis renseignée et on parle de dérangement des fonctions féminines. Ce qui est mon cas car je ne suis réglée qu'à peu près une fois par an ! T'imagines ! En même temps je trouve ça sale donc qu'elles soient absentes me convient parfaitement  veryhappy 
Après on parle aussi de légèreté et d'inconstance. De caprice et d'inharmonie. Sentiments changeants qui manquent de sérieux et de profondeur. Infidélité. Esprit de rébellion boring Bon, faut pas tout prendre à la lettre non plus...

Mon carré est sur l'axe IV/XII. Avec  Vénus en XII et ma  Lune en IV.
Revenir en haut Aller en bas

Fire_and_Ice


MessageSujet: Re: Opposition Lune-Vénus
Mer 22 Jan 2014 - 0:03

aspirante poétesse a écrit:
Depuis l'âge encore une fois de 17 ans, j'ai dans la tête de ne jamais être mère. J'étais alors assez nihiliste, et le nihilisme chez la femme est, au final, une position suicidaire. Je me suis rendue malade. Je ne mangeais plus, je ne dormais pratiquement plus, pour gagner du temps, pour lire, je me disais qu'en agissant ainsi j'allais devenir assez forte pour n'avoir besoin de personne. Dans ma quête d'absolu déréglé et complètement contradictoire, je visais un état constant qui se rapproche de la limite entre l'éveil et le vide, comme si je marchais sur un fil et que je pouvais perdre l'équilibre à n'importe quel moment. Donc, d'un côté, je voulais gagner du temps, me construire à travers mes lectures de sorte qu'un jour, je sois assez forte pour vivre seule, mais vivre. D'un autre côté, je me détruisais.
J'ai perdu mes règles pendant deux ans. Le docteur m'avait dit que j'avais, dès lors, de très fortes chances d'être stérile.
J'étais ravie.
Je n'ai jamais prit la pilule, excepté depuis l'année passée, parce que je suis tombée enceinte. Je ne croyais pas que ça m'arriverait un jour.
C'est comme si le ciel m'était tombé sur la tête. Deux mois de profonde dépression. Puis je me suis fait avortée.


C'est marrant ça. J'ai une amie proche avec la même opposition, dans les mêmes signes mais l'orbe est limite. Elle ne voudrait jamais devenir mère, elle a horreur des enfants (et des gens en général, elle a un côté très extrémiste et asocial) et pourtant, elle ne prend pas (beaucoup) de précautions. Dans les transports, dans la rue, si un enfant a le malheur d'être trop près d'elle, dans son champ de vision, ou qu'il ouvre la bouche pour parler, elle peut montrer son énervement publiquement dans la foulée, juste pour dire.
En fait, elle est exactement mon contraire et je sais très bien que si je disais franchement mes opinions on se taperaient certainement sur la gueule  lol Le jour et la nuit sur tout bigsourire 
en fait dans tout ce que tu as raconté, j'ai l'impression à 75% de la voir.

Est-ce que tu es également une féministe "extrémiste" (du genre à admirer les FEMEN par exemple)? ou végétalienne ?
après cela est peut-être dû à Pluton qui chez elle est en conjonction étroite de Vénus et à son Mars Verseau très affligé.  doute2 

J'imagine que tout ne tient pas sur un seul aspect  Wink 
Revenir en haut Aller en bas

aspirante poétesse


MessageSujet: Re: Opposition Lune-Vénus
Mer 22 Jan 2014 - 3:24

Ce n'est pas les enfants que je haïssais, mais moi. Je me haïssais. Je ne voulais en aucun cas transmettre ce non-sens. Donner la vie c'était pour moi plus que de donner la mort. Je trouvais ça très douloureux de vivre. J'essayais de m'opposer au temps qui passait, donc à la vie, en allant en sens contraire, ce qui n'aurait fait que de me tuer plus rapidement.

Mais je le rappelle : je parle ici d'un temps passé. Je ne suis plus dans cet état de lutte constante. Le temps passe et c'est terrible. Mais si on arrive à l'accepter, c'est terrible et beau à la fois.
Je suis peut-être un peu asociale, mais ma révolte est surtout intérieure. Je n'agis pas comme ton amie, je ne l'ai jamais fait d'ailleurs. Ce que je ressentais je l'écrivais.
Revenir en haut Aller en bas
 

Opposition Lune-Vénus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News

" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~



Vidéos

VANESSA
CHAMONAL


"Année 2016"


***

SANDRINE

Energies astrologiques de reconnection avec votre Ame!



***

Gabriel

"Ascendant 2016"



***
~Vidéos~
~Musique pour Relaxer~