Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiFAQRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion

Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteVoir ses messagesVoir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Mars et le désir de Naître

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Céleste

avatar
°~ Administrateur ~°

MessageSujet: Mars et le désir de Naître
Jeu 4 Juil 2013 - 22:03

Bonne lecture bouquet 

L’une des caractéristiques de la nature humaine est de chercher à se prolonger de toutes les façons possibles. Et l’Énergie du désir joue un grand rôle sur ce plan.

En astrologie karmique, le désir sous toutes ses forces est représenté par la planète Mars.

L’action de Mars, maître du Scorpion, est exprimée en sanskrit par le terme : Kâma. Kâma est l’Envie

qui nous porte à vouloir nous emparer du monde, à prolonger notre univers personnel, à rêver d’un devenir et à tout faire pour le construire.

C’est ainsi que s’engendre le Karma, le résultat de ce moteur vital qu’est le désir. L’ignorance de cette origine, et la relation de cause à effet entre le désir et ses conséquences, a conduit beaucoup de personne à considérer que le Karma intervenait dans nos vie comme une source de désagrément lié à des fautes que nous devrions payer. Mais subir le Karma, sans conscience, c’est ignorer la formidable puissance de l’expression de l’envie dans notre vie quotidienne, et de tout ce qu’il nous porte à construire dans le domaine du rêve et de l’illusion.

Je vous propose des termes dérivant de l’action de Mars et qui doivent vous parler plus facilement que ce mot trop galvaudé aujourd’hui : attentes, rêves, déception, regrets, culpabilité, construction de l’avenir, désir de renaître, tendances innées, résultats des actes accomplis. En observant comment le désir nous porte toujours en avant, dans l’espoir que le monde et les autres finiront un jour par se soumettre à notre volonté, vous comprendrez mieux comment chacun de nos désirs nous porte à vouloir nous prolonger encore et encore dans l’espoir de réaliser des rêves que nous estimons impossibles aujourd’hui.


LE JEU DE L’ATTIRANCE

(pourquoi cela t’arrive à toi… En quoi cela te concerne ? )


Lorsqu’un événement retient notre attention, c’est qu’il existe en nous une connaissance préalable de ce type d’événement. Nous sommes attirés par ce que nous connaissons déjà. Le mental ne s’intéresse pas à ce qu’il ignore. Ainsi chacun d’entre nous va réagir selon ses propres tendances, qui sont multiples, mais ont toutes la même origine : le désir de conserver ce qui n’a pas été accompli, et de toujours opérer des choix dans le sens de la répétition des choses déjà vécues, déjà connues, et des conclusions que nous en avons déjà tirées. C’est une constante du mental de rechercher ce qu’il connaît déjà, et les personnes incapables d’opérer des deuils présentent souvent en même temps une phobie de l’inconnu et une grande peur du risque. Il s’agit également d’une des conséquences majeures de la recherche de sécurité propre aux mécanismes de continuité de l’ego.


Rappelez-vous cela : le Karma = le résultat des actes.


Puisqu’il n’existe pas de cause sans effet, pas de choix sans désir préalable, on peut supposer dans le cadre de la continuité karmique qu’un désir (au moins celui de nos parents), a présidé au choix de notre naissance. Nul ne peut nier également que le désir soit le moteur de tous nos choix de vie.

La Kabbale affirme pour sa part que Mars gouverne en nous l'âme animale, celle qui gère les besoins fondamentaux, l’instinct, les mécanismes de survie, dont la sexualité est l’un des dérivés les plus fondamentaux. Ainsi chacun d’entre nous, peut vivre avec plus ou moins de sérénité les activités de Mars : la force physique, l’agressivité naturelle, l’attirance ou la répulsion, la peur, la colère, les pulsions vitales de quelque nature qu’elles soient.

L’éducation occidentale est ainsi faite que ces pulsions naturelles du désir sont le plus souvent réprimées, condamnées ou jugées comme irrecevables dans nos relations à autrui. On peut comprendre qu’un enfant, soumis à la volonté de son environnement, apprenne à adhérer aux modèles de son milieu natal et à maîtriser son désir de plein pouvoir, incontrôlable si les parents ne lui enseigne pas les limites nécessaires. Cependant, de telles obligations mal gérées, peuvent se prolonger longtemps chez l’adulte en répression de sa liberté de choix ou de son expression d’amour. Le risque est de continuer à développer les mêmes modèles de conformité sur la base des lois mentales acquises, sans s’interroger sur les conséquences dans le plan de notre liberté intérieure.


LES TENDANCES LATENTES

Dans la philosophie karmique qui est la mienne, et qui découle du bouddhisme tibétain, les manifestations du désir sont inséparables de la peur de la mort. Mais le mental opère une confusion sur ce plan : la disparition du corps physique ne concerne que l’individualité, qui est basée sur des identifications, donc rattachée à une époque et des circonstances particulières. Une partie de notre esprit est éternelle et cherchera d’autres corps pour se manifester. L’ego, auquel nous sommes tous si attachés ne représente pour sa part que la synthèse de l’activité physique et psychique de corps subtils, qui fournissent de la matière à l’activité mentale. C’est parce que nous croyons à ce résultat comme nous appartenant que nous fixons sous la forme d’un « Moi » que nous voudrions immuable.

Si cette construction mentale est nécessaire pour gérer notre vie quotidienne, elle ne peut cependant survivre qu’au prix d’une négation du mouvement de la vie.

Ce dernier peut être représenté comme un fleuve sans fin, sans forme précise (sinon celui que lui impose l’univers relatif des formes), et sans projet particulier. C’est le mental qui s’obstine à y poser des parenthèses, pour centrer et cerner ses modes d’intervention. Lorsque ces barrages mentaux opposés à l’impermanence atteignent une trop grande densité de matière, le cours de la vie ne peut plus s’y écouler normalement. Ainsi, s’engendrent les interceptions, ces consignes de volonté personnelle, dans lesquelles nous essayons de préserver les identifications et les attachements auxquels nous refusons de renoncer.

Une portion du zodiaque est particulièrement favorable à la création de cette illusion de continuité : la suite des signes du Scorpion au Verseau, qui engendre le concept d’un avenir dans lequel nous pourrons réaliser ce que nous nous interdisons de vivre aujourd’hui.

Dans le Scorpion, la peur de la mort provoque l’envie de prolonger nos expériences, nos sensations et induit la création d’un monde de rêve, illusoire, dans lequel nous investissons nos attentes et nos peurs. Nous sommes tous porteurs du désir de laisser notre trace sur cette Terre, conscients que la fin de cette existence est inéluctable et le refusant en même temps.

Dans le Sagittaire, nous engendrons un espace individuel, à la façon des animaux qui déterminent leur territoire pour assurer leur pouvoir.

Dans le Capricorne nous pensons à mettre au monde notre héritage : ce sera un héritier biologique, aussi bien qu’une œuvre personnelle ou des actes significatifs marquant notre passage sur la Terre.

Tout ce que nous n’accomplissons pas dans l’espace de cette existence, l’énergie du désir va le consigner dans le cadre d’une vaste bibliothèque d’informations (le Verseau), où nos désirs non accomplis se conserveront jusqu’à ce que les circonstances soient réunies pour qu’ils puissent renaître. Ainsi, tous les vœux non réalisés, les choix et les décisions repoussés vers un temps indéterminé, les regrets ou les liens mentaux qui nous attachent aux objets aussi bien qu’aux personnes, demeurent consignés dans la trame énergétique du karma du devenir. Il suffira que les circonstances extérieures soient réunies, pour ces « projets de vie », se manifestent de nouveau dès lors qu’ils trouvent un corps pour s’incarner.

Pour les bouddhistes, la renaissance des anciennes tendances (en non pas la réincarnation d’une personne précise), n’a pas d’autre origine. r

L’image du dragon (l’axe des nœuds lunaires dans le thème natal), qui ne meurt que si on lui coupe la tête, évoque avec précision la nature de cette énergie éternelle du désir. C’est en se greffant sur elle que les pulsions antérieures survivent, et s’inscrivent dans la distribution astrale du thème natal, comme dans un rêve qui ne veut pas connaître de fin.


Le sens de la lecture karmique

Une lecture karmique par l’astrologie revient à détecter ces tendances dans le thème natal et à les présenter à la réflexion du client. Savoir comment se forgent ces tendances permet également de repérer les points de fixité de la personnalité, ceux qui génèrent des répétitions de difficultés, aussi bien que les « mérites » les qualités particulières qui suscitent chance et réussite dans divers domaines de l’existence.

Il n’y a pas de juge ou de condamnation possible dans une telle lecture, car dans le plan karmique, la notion de faute ou d’erreur, les concepts courants de bien et de mal, de morale sociale ou religieuse n’existent pas. Chacun agit, vit, choisit, refuse, selon ce qu’il est, et créée son propre karma.

De la même façon que nous avons apporté dans notre réservoir mental de connaissances (Taureau-Gémeaux), toutes sortes de tendances qui orientent la construction de notre personnalité unique (elle n’a pas de continuité en dehors du corps physique), nous engendrons à chaque instant de nouvelles formes-pensées qui déterminent notre futur.

Cette création karmique, tel que la conçoit le bouddhisme tibétain n’implique aucune idée de punition immanente. Toute relation de cause à effet (loi de causalité) résulte des actes du passé, et ces actes se déclinent selon trois modes d’action :


- les désirs et leurs manifestations en choix de vie, moyens d’actions, voies de réalisation.
- Les pensées, qui entretiennent sans arrêt les mêmes routines de choix et les mêmes images de soi.
- Les paroles, découlant des pensées et induisant des réactions dans l’environnement, auxquelles nous allons réagir à notre tour.



C’est ainsi qu’en croyant à nos propres pensées, nous allons nous enchaîner dans les mêmes histoires et entretenir sans fin les mêmes culpabilités, les mêmes regrets, et reproduire les mêmes relations interpersonnelles qui tournent en rond et se transforment en prison mentale.

A l’heure de notre mort, ce sont toutes ces pensées, gardées secrètes ou avouées, qui demeureront à l’état latent, comme si nous avions voulu nous accrocher à la vie, et qui passeront de main en main, comme une valise dont personne n’a voulu vider le contenu.

A n’importe quel instant, quelqu’un d’assez curieux (et courageux) peut inspecter le contenu de la valise et décider que tous ces vieux vêtements présentent vraiment peu d’intérêt. Il pourra alors vider la valise, aussi bien qu’en renouveler totalement le contenu. Celui qui la vide et décide que vivre dans le présent est plus intéressant que de porter des bagages a gagné… la conscience d’être et la liberté intérieure de ses choix et projets.

Il n’existe donc aucune obligation extérieure à notre volonté dans la distribution de la carte du ciel où ne sont consignés que des expériences précédentes sous forme d’attachements à des situations représentées par les planètes dans les secteurs de vie. Et chacun de ces liens mentaux, aussi positifs soient-ils dans leurs conséquences karmique, ne sont issus que de l’ignorance (l’inconscience) des individus qui ont voulu les conserver.

L’objectif de toute lecture karmique, dans mon cabinet, est de prendre en charge son existence de façon plus consciente. Il n’est possible de le faire qu’en réalisant les projets pour lesquels nous sommes nés et en évitant de prolonger sans cesse le rêve du futur qui a déjà conditionné nos conditions de naissance.



Peut-on mettre fin au rêve d’éternité ?

Il y a trois façons de voir la vie pour un astrologue karmique selon qu’il pense le destin en terme de punitions et de règles immanentes ou qu’il comprend comment le mental engendre seul les difficultés qu’il dénonce :

-- Considérer comme une fatalité les inscriptions du thème natal et condamner implicitement son client à continuer à tourner en rond, puisqu’il n’y peut rien.

-- Considérer que le libre arbitre existe dans l’absolu en omettant tous ces conditionnements mentaux qui nous enchaînent dans la répétition. Et donner des conseils irréalistes dans la mesure où ils n’entreraient pas dans le niveau de compréhension et les projets de vie de son client.

-- Ou bien reconnaître la difficulté réelle de sortir de ce cercle qui semble infernal et inviter son client à cesser de nier ses comportements et ses attachements innés et acquis, pour prendre le temps de méditer ensemble sur les issues personnelles possibles. En tenant compte de tous les désirs inconscients ou inavoués qui entretiennent la course autour du Zodiaque.



Nul ne naissant par hasard, je ne crois pas possible qu’une personne parvienne à la conscience en refusant les expériences qui font partie de son programme personnel. Les accepter, et en tirer les leçons de sagesse nécessaires, produit au contraire une formidable libération énergétique. Car les tendances latentes ne sont que de l’énergie du désir cristallisée en attente de réalisation.

La voie spirituelle de Mars se résume donc à une phrase : accepter de voir les choses telles qu’elles sont pour connaître leur racine. C’est ce que le bouddhisme appelle « la vision juste ». Ce concept de vision est important dans la mesure où Mars gouverne le système visuel dans le Bélier, et la vision intérieure dans le Scorpion.

Voir les choses, plutôt que de les juger par avance, c’est aussi renoncer à vouloir contrôler notre existence à tout instant. C’est accepter de faire le deuil de nos illusions, de nos rêves, de nos regrets. Cela revient à se traiter avec la douceur et l’amour que l’on exigeait habituellement d’autrui. A avoir un peu de patience vis-à-vis du résultat de notre ignorance, et même à accepter nos impatiences avec le sourire. Cette recherche peut s’exercer à tous les instants de notre existence pour ne pas avoir à trop se pardonner à la dernière heure de notre vie.

Pour réaliser de telles performances qui semblent relever d'un jeu « magique » de la liberté intérieure, il faut que l'énergie martienne du désir ne soit plus consignée à maintenir en place les multiples images et croyances qui nous paraissent si importantes. Ainsi, réaliser tout de suite ce que nous avons tendance à remettre à plus tard est l’acte le plus libérateur qui soit. Et certainement le seul véritable lâcher prise par rapport au processus de création karmique.

Cette courte analyse nous a conduit bien au-delà du désir sexuel sur lequel la psychanalyse classique a fondé l'ensemble de ses théories. Je ne nie pas du tout l'importance de cette dernière dans les rapports fondamentaux au père et à la mère, ou dans la réalisation d’une vie sexuelle plus épanouie. Cependant, la compréhension des mécanismes du désir dans la création du karma, peut conduire bien au-delà de l'origine des perturbations psychologiques gouvernant notre vie sociale ou affective. Elle peut vous orienter vers les sources mêmes de la Vie.

Irène Andrieu

Arrow Source

---------------------------
Céleste coeur
Pour afficher une carte du ciel dans le Forum, cliquez ICI
Pour insérer une carte du ciel dans votre Profil, cliquez ICI
Revenir en haut Aller en bas

Ginger

avatar

MessageSujet: Re: Mars et le désir de Naître
Jeu 4 Juil 2013 - 22:31

MERCI love 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Mars et le désir de Naître
Jeu 4 Juil 2013 - 22:35

Bonsoir Céleste,

Je reconnais bien ici le texte d'Irène. Mais il doit dater, car son approche a bcp changé ces dernières années  ; même si l'essence de ce texte est en adéquation avec ce que véhicule son école, je pense que celui-ci doit avoir une 10aine d'années environ (il y a quelque chose de figé dedans).

Cependant Mars est bien la planète du désir et du corps astral. Mais aussi du corps physique. N'oublions donc pas que la voie d'évolution peut aussi être la voie du guerrier.

En se retrouvant en régent Nord, elle introduit la nécessité d'apprendre la notion défensive, la notion de territoire, la prise de position (.....), la décision. C'est aussi connaitre la voie de ses besoins vitaux et fondamentaux, d'intégrer une vérité personnelle (souvent en adéquation avec mercure)....

Le corps ici est primordial (un peu comme vénus qui est la chair). Pour peu qu'il soit lié à la 6, l'intégration d'une hygiène de vie par exemple suite à une maladie chronique (nept/6) sera une des voies d'évolution personnelle...

En voie Nord, il est toujours en adéquation avec vénus (alors Régent sud). Le pôle Mars/Vénus est un axe essentiel de la relation (1/7), de la possession et la dépossession (2/8).

L'axe 2/8 est plus viscéral, plus emprunt de certitudes et d'attachements. Le vécu physique, sexuel, et affectif seront le cœur même du travail spirituel.

L'axe 1/7 sera plutôt un axe identitaire, en relation avec l'image, l'image de soi, l'image de l'autre, la distanciation....Relation complexe face au monde ! Comment rester uni tout en gardant son intégrité et sa différence.. ; comment affronter le jugement de l'autre... Axe principalement relationnel (et bien souvent intercepté....)......
 
débile
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Mars et le désir de Naître
Jeu 4 Juil 2013 - 23:09

Urano, je partage ton point de vue et lorsque les 2 régents karmiques sont en étroite conjonction cela renforce t'il l'expérience des 2 énergies noeud nord, noeud sud ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Mars et le désir de Naître
Jeu 4 Juil 2013 - 23:15

ARWELL a écrit:
Urano, je partage ton point de vue et lorsque les 2 régents karmiques sont en étroite conjonction cela renforce t'il l'expérience des 2 énergies noeud nord, noeud sud ?

Il faut qu'ils soient aux alentours de 5 ° (un peu moins même) pour faire partie d'un programme de vie spécifique.

S'ils sont en réception mutuelle ils indiquent une continuité d'expérience à finaliser (et à terminer ici et maintenant).

Souvent les planètes dominantes du thème sont dans la fin de signe, indiquant une transition a effectuer, ici et maintenant pour passer à une autre expérience...

fleurr 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Mars et le désir de Naître
Jeu 4 Juil 2013 - 23:24

Régents K en conjonction étroite moins de 1° et reliés aux noeuds par sextile et trigône à moins de 1° également.
Revenir en haut Aller en bas

Céleste

avatar
°~ Administrateur ~°

MessageSujet: Re: Mars et le désir de Naître
Ven 5 Juil 2013 - 7:57

Merci urano pour tes précisions,  
ça m'a pris du temps pour tout comprendre la nouvelle démarche,
mais là,  j'y suis up  
effectivement cet article n'est pas nouveau Wink

---------------------------
Céleste coeur
Pour afficher une carte du ciel dans le Forum, cliquez ICI
Pour insérer une carte du ciel dans votre Profil, cliquez ICI
Revenir en haut Aller en bas

Anita

avatar

MessageSujet: Re: Mars et le désir de Naître
Dim 5 Oct 2014 - 1:04

Merci pour ce texte d'I. Andrieu Celeste, et pour les précisions Urano
bouquet
Revenir en haut Aller en bas

Anita

avatar

MessageSujet: Re: Mars et le désir de Naître
Dim 5 Oct 2014 - 1:17

je me demande quand Neptune s'en mêle en II (conjoint au RKNN Lune) dans l'axe du corps, sexuel, affectif ou des croyances-attachements, comment "bien" l'intégrer ...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Mars et le désir de Naître
Dim 5 Oct 2014 - 9:31

Depend du contexte :

Est-ce les sensations corporelles à redécouvrir ?
Toucher,
Perception
Emotion,
Sentiments,
Partage,
Fusion (quoi que le mode fusionnel n'est pas trop une voie évolutive par défaut car l'on perd son individualité),

Ou est-ce une difficulté à gérer la réalité.

Une planète au NN n'est pas toujours évolutive, elle peut aussi etre un désir du natif de réaliser (ou rééditer) le vécu d'un regret ou d'une croyance pour mieux les comprendre, mais parfois c'est une simple répétition de scénario sans portée évolutive.

saut
Revenir en haut Aller en bas

Anita

avatar

MessageSujet: Re: Mars et le désir de Naître
Dim 5 Oct 2014 - 10:13

Bonjour Urano,
oui suis d'acc pour la fusion non évolutive
mais Neptune introduit dans le champ de la II quelque chose qui n'est pas tangible, abstraction ?, spiritualité ?, je sais pas trop quel sens lui donner et qui aille dans le sens du projet... il m'amène à prendre de la hauteur par rapport à cette II et à la Lune du coup
est ce que ça oriente le projet de vie vers quelque chose de plus impersonnel ? tourné vers le collectif ?
Mars au NN me parle bien, d'apprendre à agir sur le moment sans remettre au lendemain...la question du désir, de l'hygiene de vie me parle aussi (Mars maitre de VI), l'importance d'une activité sportive...ça m'aide pour tout le reste..;
Je voudrais transmuter ce Neptune vers autre chose qu'actuellement, par exemple transmuter une addiction (comme la clope) vers quelque chose de plus évolutif qui serait dans la symbolique de Neptune, sans pour autant devenir nonne bigsourire

Comment faire la différence pour savoir si la planète au noeud est évolutive ou non ?

bouquet
Revenir en haut Aller en bas

Yuri


MessageSujet: Re: Mars et le désir de Naître
Dim 5 Oct 2014 - 10:14

URANO a écrit:
Depend du contexte :

Fusion (quoi que le mode fusionnel n'est pas trop une voie évolutive par défaut car l'on perd son individualité),


Cela me parle beaucoup! up
Revenir en haut Aller en bas

arkania

avatar
°~ Modérateur ~°

MessageSujet: Re: Mars et le désir de Naître
Dim 5 Oct 2014 - 13:34

Mars Balance 11, unique planète en exil... t'en dirais quoi URANO, je suppose(je sais!) que je suis pas venue contrainte et forcée et j'ai bien mon idée sur la question, mais si tu pouvais me donner ton avis doute2

---------------------------
Les équations à résoudre dans le destin sont :
les évènements à vivre,
la souffrance à comprendre,
la connaissance à acquérir
l'important est, cependant, de bien vivre le présent...
Revenir en haut Aller en bas

Latitudes

avatar

MessageSujet: Re: Mars et le désir de Naître
Dim 5 Oct 2014 - 18:10

Mars en chute /IX je devais pas être trop motivée... Sleep
Revenir en haut Aller en bas

Latitudes

avatar

MessageSujet: Re: Mars et le désir de Naître
Dim 5 Oct 2014 - 18:10

Mars en chute /IX je devais pas être trop motivée... Sleep
Revenir en haut Aller en bas

Annalou

avatar

MessageSujet: Re: Mars et le désir de Naître
Dim 5 Oct 2014 - 19:29

Bonsoir,

Mars conj NN en 9 Verseau... L'image de la guerrière m'interpelle, je suis en plein dans la problématique, j'ai des choses à creuser dans ce sens. La guerrière doit pouvoir se battre quand nécessaire et non se débattre.
Revenir en haut Aller en bas

Blou

avatar

MessageSujet: Re: Mars et le désir de Naître
Dim 5 Oct 2014 - 22:11

mars conjoint saturne en 5 - bou j'ai mis beaucoup de temps pr arriver sur terre, une très grande journée ! m'a t on dit, suis même arrivée avec des bosses sur la tête ranversant mais j'ai vu que c'était très beau !
Depuis tout ce temps, je sais bien que je dois m'accrocher et être patiente marguerite y a une frustation avec saturne à coté apprendre le temps
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Mars et le désir de Naître
Dim 5 Oct 2014 - 22:20

arkania a écrit:
Mars Balance 11, unique planète en exil... t'en dirais quoi URANO, je suppose(je sais!) que je suis pas venue contrainte et forcée et j'ai bien mon idée sur la question, mais si tu pouvais me donner ton avis doute2

Bonsoir Arka,

Que ton mars régent sud était au service du collectif. Mais ce service était sans responsabilité propre, c'est à dire que les décisions (probablement en rapport avec la femme d'ailleurs ou un collectif de femmes) n'étaient pas prise individuellement mais collectivement.

Ton NN te propose un travail d'aide mais plus conscient, plus en rapport avec des convictions qui sont les tiennes. La encore le monde féminin est trés important par rapport à ce que tu pourrais lui apporter.

Ici venus/soleil est porteuse d'une philosophie personnelle, d'une présence physique, le corps devient aussi ton vecteur de soin (à toi d 'y trouver une signification ou une vérité personnelle).

En résumé tu passes d'une énergie collective pour le soin (qui explique très bien l'univers hospitalier ou les choses se décident par collège !) à une activité d'aide personnelle ou tu dois être pleinement responsable et consciente de tes décisions et surtout en accord avec tes convictions spirituelles (le sagittaire).

La notion de responsabilisation est très presente dans ton thème et notamment dans ton archétype de femme (élever des enfants seul par exemple).

Je pense qu'en vieillissant tu vas développer un engagement personnel auprès des femmes, groupement de femmes. Un concept protecteur, probablement avec une notion éducative.


La vie, les événements te pousseront de plus en plus à te responsabiliser (tes régents ont des carrés très puissants, indiquant une certaine fixité dans la façon de voir le monde) en te mettant au pied du mur vis-a-vis des responsabilités basées sur des engagements personnelles, ceux-ci en relation exclusives avec tes convictions.

Le message est : Vérifie dans la réalité ta philosophie de vie et prend tes responsabilités. T'as testé ? ça marche ? Alors maintenant met le au service du collectif, car la ce que tu vas donner c'est a toi, c est ton vécu personnel. Et si ça foire , bah t'essaye encore, c'est que ta conviction mérite d'etre revue et corrigée face au concret de la réalité.

Bizzzzzzzzzzzzzzzzzzz ma fille !

saut


Revenir en haut Aller en bas

arkania

avatar
°~ Modérateur ~°

MessageSujet: Re: Mars et le désir de Naître
Lun 6 Oct 2014 - 1:44


Bonsoir Arka,



La notion de responsabilisation est très presente dans ton thème et notamment dans ton archétype de femme (élever des enfants seul par exemple).

Je pense qu'en vieillissant tu vas développer un engagement personnel auprès des femmes, groupement de femmes. Un concept protecteur, probablement avec une notion éducative.


La vie, les événements te pousseront de plus en plus à te responsabiliser (tes régents ont des carrés très puissants, indiquant une certaine fixité dans la façon de voir le monde) en te mettant au pied du mur vis-a-vis des responsabilités basées sur des engagements personnelles, ceux-ci en relation exclusives avec tes convictions.

saut


lol je dirais même que la notion de "femme" versus "homme" n'existe même plus pour moi, juste le yin-yang (en vertu de quoi tu poses tes actions, désirs et espérances) , et en ce moment, des tas (un monceau bigsourire ) d'hommes qui prennent RDV pour "travailler leur yin", faire focus sur leur émotionnel, leur intérieur et ressenti... Après, le futur ne dépend pas de moi rijaune
OK, aussi pour l'absence de responsabilité "personnelle" , je ne suis ni responsable, ni coupable, ni tenue de en tant qu'unité ... je fais pour la cohésion et si je n'y étais pas , je sais que d'autres y pourvoiraient ... différemment
Je n'ai pas stricto sensu élevé mes gosses seule, leur père est là, mais j'ai laissé une méga empreinte chez mes garçons, ils disent que je suis "leur modèle" et ça je l'avais senti bien avant .

Merci poussin, c'est intéressant d'avoir la vision d'un être différent qui comprend un peu ce qui se joue, surtout que ce Mars m'intrigue toujours, sorti de l'acupuncture je n'aime ni la compétition, ni la guerre ahhhh , ni le sport collectif, ni les trucs type yoga ou tai chi Wink ..

---------------------------
Les équations à résoudre dans le destin sont :
les évènements à vivre,
la souffrance à comprendre,
la connaissance à acquérir
l'important est, cependant, de bien vivre le présent...
Revenir en haut Aller en bas

neven1

avatar

MessageSujet: Re: Mars et le désir de Naître
Mar 7 Oct 2014 - 11:44

Hello,

Mars est symbolisé par un cercle fermé surmonté d'une flèche orientée vers le haut et la droite...nous retrouvons le sens d'une unité,et d'une totalité de l'être et de son infini (comme infini potentiel et indéfini), ainsi que l'esprit qui s'élève tourné vers l'avenir.

Insérer Mars dans le "Karma" c'est le réduire à ce qu'il n'est pas (un simple résultat, celui des actes pris dans un cycle) et c'est oublier que la pensée du "Karma" est elle-même produite par le désir (spirituel). L'essence de Mars est plutôt un combat (interne et externe), à partir duquel peut naître l'harmonie et bien des avantages.
Mars n'est pas un résultat (selon une relation de cause à effet) mais une force productrice continuelle tant que de désir anime la vie, il n'est pas une "envie" mais l'être même qui engendre de nouvelles réalités et de nouvelles valeurs.
Bref, Mars peut soit être atténué dans le "karma" et se perdre, soit Mars est cette réalité positive qui, en tant que telle, est retrouvée sans "Karma" sur la voie d'un progrès de l'esprit.
Mars ne saurait se traîner avec lui les boulets du passé ( Saturne ), il est recommencement incessant, initiative, et combat efficient, quels que soient les résultats prévisibles ou non.

La notion de "karma" fait perdre à Mars son sens spirituel profond qui est celui du combat contre les structures préformées, les cadres rigides et les "sagesses" préétablies, afin d'aller de l'avant.

L'astrologie "karmique" n'est qu'un "rejeton" de Mars , l'affinité ou non avec Mars nous fait nous retrouver avec nous-même, au lieu de se perdre dans "je ne sais quels résultats".

Mars coeur



Revenir en haut Aller en bas

arkania

avatar
°~ Modérateur ~°

MessageSujet: Re: Mars et le désir de Naître
Mar 7 Oct 2014 - 11:59

Mars n'est pas un résultat (selon une relation de cause à effet) mais une force productrice continuelle tant que de désir anime la vie, il n'est pas une "envie" mais l'être même qui engendre de nouvelles réalités et de nouvelles valeurs. a écrit:

Là, je pense que je saisis NEVEN, ça m'éveille l'idée de chemin (TAO??) ou d'avancée plus que de "lutte", je me détache le plus possible de la notion agressive de Mars qui est l'équivalent de : guerre, lutte, combat ce qui implique qu'on a un ennemi (on est tous liés), un adversaire (ce qu'on fait aux autres, on le fait à soi) ou un concurrent (ne pas se comparer, on est chacun unique)...
Mon fils m'a dit un jour qu'il se sentait là pour porter son gros rocher ( Mars -> énergie qui porte Saturne qu'il vit encore comme une contrainte, un poids) et que sur son chemin, il pouvait s'arrêter pour écouter l'autre pleurer de ne pas pouvoir porter son propre caillou... il disait qu'il acceptait de s'arrêter pour mettre le caillou en question sur son propre rocher et avancer l'autre quelques pas, mais que quand leur route se séparerait, l'autre devrait s'en débrouiller...
je trouve maintenant que c'est relativement cohérent, peut être à part le fait que chacun voit son Saturne comme celui de sisyphe à un moment de son existence!
Je ne sais pas si Mars n'évoque pas pour moi plus la "motivation", celle qui nous a poussé à s'incarner ici et maintenant, celle qui nous pousse à agir chaque jour.. doute2

---------------------------
Les équations à résoudre dans le destin sont :
les évènements à vivre,
la souffrance à comprendre,
la connaissance à acquérir
l'important est, cependant, de bien vivre le présent...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Mars et le désir de Naître
Mar 7 Oct 2014 - 13:15

Hello,

Ne confondez pas tout, l'impulsion de réincarnation est avant tout basé sur le regret et les situations non finalisées, ou pas totalement vécues, ou le désir de continuité.

Aucun élément d'un thème est plus karmique que d'autre (pas plus que la lune noire d'ailleurs) !

C'est seulement le contexte individuel, ce qui veut dire que "est-ce que le thème met l'accent sur Mars en acquis ou en devenir ?

Ton texte Neven, bien qu'il soit intéressant ne comprend pas l'essence de Mars dans la réalité évolutive.

Mars n'est absolument pas "retributif" , Mars est en relation directe avec le Hara, il est donc par essence porteur d'une énergie vitale et concrète et il n'a aucun lien direct ou indirect avec saturne (contrairement à Neptune par exemple dans les difficultés d'insertion sociale).

Citation :
La notion de "karma" fait perdre à Mars son sens spirituel profond qui est celui du combat contre les structures préformées, les cadres rigides et les "sagesses" préétablies, afin d'aller de l'avant.

En astrologie évolutive contemporaine aucun point du thème n'est perçu comme une notion rétributive ou limitante.

Les seules valeurs limitantes c'est celles que l'on s'impose par nos croyances et notre vison du monde, qui sont elles même symbolisées par le jeux des planètes et des maitrises dans le thème.

Donc par défaut, aucune planète n'as plus de quoi que ce soitqu'une autre. C'est juste notre filtre personnel (le cerveau) qui va lui accorder plus de sens.

Je rappelle les 3 voies d'évolution possible et privélégiée :

La voie du guerrier : Mars
La voie de la science : Saturne
La voie de la bonté (la réelle bonté et compassion) : Vénus

C'est trois régent sont primordiaux quand ils sont aux NN, ils indiquent un programme de vie extrêmement spécifique et évolutif.

Les autres planètes ont leur importance, mais une importance plus personnelle (sauf JUPITER, l'enseignement).

Le seul cas où j'ai pu observer un karma instantané, avec Mars, dans les consultations c'est quand mars véhicule un long passé de violence et d'agression.

Si le natif en s'incarnant continue dans ce sens les atteintes physiques sont immédiates.

Certaines atteintes à l'intégrité des animaux provoquées par l'humain peut aussi générer du rétributif très très rapidement.


ahhhh





Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Mars et le désir de Naître
Mar 7 Oct 2014 - 15:52

URANO a écrit:

Je rappelle les 3 voies d'évolution possible et privélégiée :
La voie du guerrier : Mars
La voie de la science : Saturne
La voie de la bonté (la réelle bonté et compassion) : Vénus

Pas la lune ? la voie de la réceptivité au monde ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité

MessageSujet: Re: Mars et le désir de Naître
Mar 7 Oct 2014 - 16:31

Electrode a écrit:
URANO a écrit:

Je rappelle les 3 voies d'évolution possible et privélégiée :
La voie du guerrier : Mars
La voie de la science : Saturne
La voie de la bonté (la réelle bonté et compassion) : Vénus

Pas la lune ? la voie de la réceptivité au monde ?

nannnnnnnnn, les autres planètes sont bien évidement des voies d'évolution, mais elle n'ont pas la même connotation fondamentale que ces 3 voies .

bouquet
Revenir en haut Aller en bas

neven1

avatar

MessageSujet: Re: Mars et le désir de Naître
Mar 7 Oct 2014 - 19:37

Mars est une force primordiale bien plus fondamentale que toutes les conceptions du "KARMA" et leurs cadres étroits (avec des "voies types"), bien que celles-ci cherchent à rendre compte d'une évolution et voudraient l'apprivoiser... Ce n'est pas par hasard si le symbole de Mars, avec ce cercle à la base, caractérise la nature renaissante du désir et le retour circulaire indéfini qui "empoigne" la vie du sujet sans le rapporter à une voie toute tracée (un Destin) ; quant à la flèche, qui surmonte le cercle, elle indique l'élévation nécessaire (un pouvoir de dépassement ou transcendance du "désir") et une libération dans une direction (indéterminée) qui peut bien sûr prendre la voie d'une vocation ( les élans multiples du sujet sont alors unifiés par "l'esprit" pour devenir un "destinée" unique), mais le plus souvent la nature du désir humain apparaît vécue comme affolée par des attentes multiples, sans objets que la réalité viendrait simplement combler. Mars est cet "infini" qui produit notre évolution, sur un mode négatif par l'expérience du manque et sur un mode positif, par la création.

Mars enjoint d'abord les êtres à s'unir et à se confronter, pour créer ou détruire (c'est selon...), c'est ce qui est fondamental (le karma est une phosphorescence ou épiphénomène de certains esprits ou croyances). Qu'il y ait création "karmique", c'est une production de Mars et il ne faut pas l'oublier. Mais Mars m'apparaît avant tout comme un pouvoir de libération, il est de nature subversive (il renverse les cadres établis comme le Karma) et il ne demande qu'à libérer les désirs et à investir les corps et les esprits dans la lutte où peut naître l'harmonie.

À mes yeux, ce n'est pas le KARMA qui rend compte de Mars mais plutôt Mars qui peut expliquer la motivation de ceux qui "désirent" adhérer au "Karma".

Le "Karma" nous donne une conception confuse du désir, mais libre à chacun d'expliquer le désir par telle ou telle "croyance" (par ce cadre "habile"du Karma), ou de la considérer comme un enfantillage de la raison...
Mars est d'abord une puissance d'animation indéterminée quant aux buts ou voies pré-tracées, et il produit le réel de chacun dans la lutte.

À chacun son astro. pouf

( Mars est tourné vers l'avant, il n'est pas que désir du retour de l'ancien ou Nostalgie, il engendre et crée du nouveau)
Revenir en haut Aller en bas
 

Mars et le désir de Naître

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News



" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~
~Vidéos~
~Musique pour Relaxer~