Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiFAQRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion

Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteVoir ses messagesVoir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Marsien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Hagakure


MessageSujet: Marsien
Lun 14 Mai 2018 - 14:45

Rappel du premier message :

Professeur Choron :



"Tous les cosmonautes sont formels : les couilles ne pendent pas en apesanteur. Elles flottent."

"Celui qui écoute aux portes la prend souvent en pleine gueule."

"La chandelle qui va devant éclaire mieux que celle qu'on s'est mise dans le derrière."

"Au jugement dernier, on te demandera : 'Quels sont tes actes ?' et non : 'Qu'est-ce que tu bois ?'"

"Il y a plus de bonheur à donner des coups de pieds au cul qu'à en recevoir."

"Deux yeux qui voient un beau cul, ne valent pas un doigt qui touche."

"Mieux vaut une main pleine d'écus que deux mains pleines de merde."

"La main ne peut rattraper le pet qu'on vient de lâcher."

"Celui que tu assieds sur tes épaules essaiera de te pisser dans le col de la chemise."

"On encule plus de mouches avec de la vaseline qu'avec du vinaigre."

"La récompense d'avoir mangé, c'est le plaisir de chier."

"Jamais une bite ne confie un seul trou à sa destinée."

"L'orphelin qui met les doigts dans son nez est obligé de se donner lui-même une bonne claque."

"Si ma femme a le feu au cul, les autres viennent y allumer leur cigare."

"Si le père pue des pieds et la mère pue de la gueule, comment le fils sentirait-il bon ?"

"Le juste milieu est dans la raie des fesses."

"On n'est jamais si bien branlé que par soi-même."

"Celui qui court deux lièvres à la fois pour les enculer n'attrapera qu'un point de côté."

"Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle se fait casser le pot."

"Dieu a façonné la main de l'homme pour la tarte dans la gueule."

"On s'habitue à puer de la gueule mais le plus difficile c'est d'y habituer les autres."

"Tous les français iront au ciel : le diable lui-même en a marre de leur grande gueule."

"La peur, à l'anus met un réacteur."

"Les plumes décorent le paon, et la cravate le con."

"Mieux vaut laisser son enfant myope que de lui crever les yeux."

"'Aimez-vous les uns les autres' a dit le Christ, mais il n'a pas interdit de se foutre sur la gueule."



Delfeil de Ton a écrit:
Hara-Kiri, on n’avait jamais vu ça nulle part. Sous de Gaulle, en plus, et dans un pays où un Français sur cinq votait communiste. Fallait le faire. Il l’a fait. Sans Cavanna, il n’aurait pas réussi. Sans Choron, Cavanna ne l’aurait pas fait.

Vous me demandez de quoi je suis le plus fier ? C’est d’être entré à Hara-Kiri. Après ça, il ne pouvait rien t’arriver, que du fade, du convenu. Le travail qu’on a pu faire, grâce au courage de Choron, à son énergie. Tous les culots, il les avait, les insolences. Ah ! Fallait pas mollir. Tout numéro du journal qui ne risquait pas l’interdiction, c’était pas la peine. Forcément, il arrivait qu’elle tombe. Elles ont bien failli faucher les talents en herbe, les interdictions. On rigole. Pourtant, fallait boufer.

Choron est né pauvre. Il est mort pauvre. Il a vécu comme un riche. Somptueux, généreux, honnête. Qu’ils aillent prétendre le contraire, les Mozarts qu’il a couvés, à qui il a donné des ailes. Vous connaissez beaucoup de patrons à qui il est arrivé d’habiter dans une cave pendant que ses anciens employés pétaient dans la soie et dans de beaux appartements ? Pas primable, pas décorable, ininvitable à l’Élysée, le Choron. Pas un voyou, ce mot galvaudé par les petits bourgeois de la transgression, un hors-la-loi qui a toujours ignoré les passages cloutés de l’existence. Grandiose.

Benoît Delépine a écrit:
Quand j’étais jeune (et vrai) journaliste, de la bande des Hara-Charlie-Kiri-Hebdo, c’était lui qu’on voulait tous rencontrer. Parce qu’il avait la classe. Le panache. L’esprit vif. La grande gueule qui cogne.

Les autres étaient bien gentils de dessiner et d’exprimer leurs idées, mais qui leur fournissait le papier ? C’était bien lui.

Escroc, menteur, voleur, peut-être. Mais qui avait les couilles d’être leur directeur de publication ? D’aller jusqu’aux procès ? D’endosser les dettes ? Lui. Toujours lui.

Sans lui, aucun des artistes devenus aujourd’hui célèbres ou morts ou les deux n’aurait pu sortir la moindre blague, le moindre dessin. Ils lui doivent tout. Et par ricochet, nous, les Grolandais, aussi. Car si hier le Prof n’avait pas ouvert le ventre de la société à la hache, jamais nous ne pourrions aujourd’hui la finir à l’Opinel !

Merci à toi Georges Bernier.
On se reverra pas là-haut, y en a pas, mais je suis heureux de t’avoir vu en bas.

Cavanna a écrit:
La présence de Choron me stimulait et m’irritait tout à la fois. M’irritait parce qu’il pense tout haut, il faut qu’il formule le moindre embryon d’idée qui lui vient, il le pose sur la table, et là seulement il se rend compte si ça mène quelque part ou si c’est con sans espoir. Naturellement, c’est, neuf fois sur dix, con sans espoir, alors il le remet dans sa culotte, pas vexé.

[...]

Je ne veux pas dire que Choron ne sort que des conneries. Il lui vient des fulgurances à tomber le cul par terre. Une forme d’esprit sidérante. Déconcertante est le mot juste. Et quand il tient la forme, c’est le plus fort de nous tous.

Yann Kerninon a écrit:
Le professeur Choron était un gentleman déguisé en salaud. Il a passé sa vie à rire avec talent d’une société de salauds déguisés en gentlemen.
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage

Hagakure


MessageSujet: Re: Marsien
Dim 27 Mai 2018 - 12:07

Ernest Hemingway :



"Mais l’homme ne doit jamais s’avouer vaincu. Un homme, ça peut être détruit, mais pas vaincu."

"Il décréta qu’il était capable de battre n’importe qui, pour peu qu’il le désirât vraiment."

"Qu'il l'eût déjà prouvé mille fois, cela ne signifiait rien. Il fallait le prouver encore. Chaque aventure était nouvelle."

"Poisson, dit-il, je t'aime bien. Et je te respecte. Je te respecte beaucoup. Mais j'aurai ta peau avant la fin de la journée."

"Mourir n'est moche que quand ça prend longtemps et que ça fait si mal qu'on en est humilié."

"Le paysan a du bons sens parce qu'il a été vaincu dès le commencement. Donnez-lui le pouvoir et vous verrez ce que deviendra son bon sens."

"La sagesse des vieillards, c'est une grande erreur. Ce n'est pas plus sages qu'ils deviennent, c'est plus prudents."

"C'est beau l'océan, c'est gentil, mais ça peut devenir bougrement brutal en un clin d’œil."

"Nous devons nous y habituer : aux plus importantes croisées des chemins de notre vie, il n'y a pas de signalisation."

"C'est très bien d'avoir de la veine, mais j'aime encore mieux faire ce qu'il faut."

"J'étais furieux. Du reste, les hommes de cette espèce me mettaient toujours en fureur."

"La colère, le vide, la haine qui l'avaient envahi, une fois le pont sauté, quand, levant la tête, il avait vu Anselmo, tout cela était encore en lui."

"D'une utilisation imprécise, tous les mots ont perdu leur tranchant."

"Le monde est un endroit magnifique pour lequel il vaut la peine de se battre."

"A quoi bon n'être pas blessé, si c'est pour mourir de peur ?"

"Il mit ses mains l’une contre l’autre et en sentit les paumes. Elles n’étaient pas mortes, et il pouvait ressentir toutes les peines de la vie rien qu’à les ouvrir et les fermer. Il se pencha de nouveau contre la poupe et sut que non, il n’était pas mort. Ses épaules le lui disaient."

"Personne ne vit complètement sa vie, sauf les toréadors."

"C'est seulement par sa conduite, sous le pique que l'on peut juger et apprécier la bravoure d'un taureau, et la bravoure c' est la racine du taureau espagnol."

"Tu veux ma mort, poisson, pensa le vieux. C'est ton droit. Allez, vas-y, tue-moi. Ça m'est égal lequel de nous deux qui tue l'autre."

"Garde la tête froide et endure ton mal comme un homme. Ou comme un poisson."

"Oh ! je savais que je ne serais pas tué. Pas dans cette guerre. Elle ne m'intéressait pas personnellement et elle me semblait pas plus dangereuse qu'une guerre de cinéma."

"Soyez toujours sobre pour faire ce que vous vouliez faire quand vous étiez ivre. Cela vous apprendra à la boucler."

"Chacun de mes contacts avec la politique m’a donné l’impression d’avoir bu dans un crachoir."

"Au diable mon bras. Tu perds un bras, tu perds un bras. Il y a pire que de perdre un bras. On en a deux, de bras, comme on en a deux d’autres choses. Et un homme est toujours un homme avec un bras ou avec une de ce que je pense."

"Le chat est d'une honnêteté absolue : les êtres humains cachent, pour une raison ou une autre, leurs sentiments. Les chats non."
Revenir en haut Aller en bas

Yirmeyah

avatar

MessageSujet: Re: Marsien
Dim 27 Mai 2018 - 12:16

Hagakure, le mien est seul en 5 et fait juste un sextile limite à saturne ( 5° et quelques ) . Mais je trouve que les scorpions premier decan font trés martien dans la plupart des cas contrairement au dernier décan qui adoucit beaucoup de traits ...

J'avais posté un sujet il y'a quelques temps pour en parler ...
Revenir en haut Aller en bas

Hagakure


MessageSujet: Re: Marsien
Lun 28 Mai 2018 - 10:58

Mon propos n'était pas de dire si tu étais ou non Marsien. Je voulais simplement dire que son positionnement en Balance n’empêchait nullement que tu puisses l’être. Wink
Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

avatar

MessageSujet: Re: Marsien
Lun 28 Mai 2018 - 15:50

Mocky J-P doit avoir un solide apport martien. Je vais vérifier... bigsourire


De fait!


P.S: j'ai un problème, lorsque je veux mettre ici une carte astrothème, par exemple (et que mon nom car j'y suis inscrit n'apparaisse pas), j'ai un problème si j'enregistre leur lien (sous la carte du ciel astrothème) et que j'essaie de le faire passer ici. La carte n'apparait pas et on me dit que ma navigation n'est pas privée. J'avais pas ça avant.

Bref, je ne sais plus me servir de l'hébergeur "lien"
Revenir en haut Aller en bas

Hagakure


MessageSujet: Re: Marsien
Mar 29 Mai 2018 - 9:33

Depuis quelques temps, copier le lien pour l’insérer ici ne fonctionne plus. Je dois l'enregistrer en cliquant sur la disquette en-dessous de la carte et cliquer sur "choisir des images" au lieu de "URL".

Hagakure a écrit:
Jean-Pierre Mocky :



"Moteur ! Putain de meyrrrdeu !"

LA BOÎTE À MOCKY


Revenir en haut Aller en bas

Maldoror

avatar

MessageSujet: Re: Marsien
Jeu 31 Mai 2018 - 2:36

Iggy Pop, marsien par la présence de Pluton Saturne à l' Asc mais surtout Mars conjonction0° Mercure MC Bélier (et du Taureau Soleil conjonction0° Lune ). Son visage est marsien et son énergie sauvage également.
Revenir en haut Aller en bas
 

Marsien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News



" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~
~Vidéos~
~Musique pour Relaxer~