Forum Astrologie gratuit

Forum Astrologie pour apprendre à lire une carte du ciel et plus.
 
AccueilForumPortailAujourd'huiFAQRechercherClic Pour Nous RejoindreS'enregistrerConnexion

Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visiteVoir ses messagesVoir les messages sans réponses
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Le prana... comme nourriture ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Electrode

avatar

En ligne
MessageSujet: Le prana... comme nourriture ?
Mer 6 Déc 2017 - 22:36

Revenir en haut Aller en bas

Imogen

avatar

MessageSujet: Re: Le prana... comme nourriture ?
Jeu 7 Déc 2017 - 0:27

Ca me laisse dubitative, connaissant des personnes victimes d'anorexie, je ne peux pas m'empêcher de redouter les conséquences d'une mise en pratique "sauvage" du pranisme... A la fin du reportage, il est dit de ne pas expérimenter sans l'aval de son médecin, pourtant quel médecin donnerait son feu vert en faveur d'un tel mode de vie, déjà que le végétarisme et encore plus le véganisme sont très loin de trouver grâce aux yeux de la médecine conventionnelle.
Etant végane dans un but politique (la fin de l'exploitation des animaux par les humains et l'avènement d'une justice sociale qui s'étendrait à tous, humains et animaux), et ayant expérimenté incompréhension, rejet, critiques et cynisme par rapport à ce choix, je devrais avoir une attitude plus réceptive et tolérante face au pranisme, pourtant c'est la méfiance qui prédomine pour ma part. Je crains même un amalgame entre véganisme et pranisme, qui il me semble, nuirait au premier.
En faisant un effort, je trouve malgré tout que cet homme explique son cheminement de façon claire et accessible, l'aspect "reconnexion avec la nature" et par la même occasion avec sa nature profonde, présente un certain attrait. Et on peut regretter que dans notre société actuelle, qui va trop vite et nous en demande toujours plus, qui favorise l'avoir au détriment de l'être, il soit quasiment impossible de mettre tout cela en pratique (une personne vivant en métropole et qui n'aurait aucun moyen de transport personnel par exemple, sans possibilité d'aller prendre l'air régulièrement à la campagne, ne pourrait absolument pas envisager ce mode de vie, sachant que suivre quelques jours de jeûne est déjà mission presque impossible vu le stress quasi permanent dans lequel on baigne et qui nous bouffe littéralement).
Revenir en haut Aller en bas

Hakuna-Matata

avatar

MessageSujet: Re: Le prana... comme nourriture ?
Jeu 7 Déc 2017 - 9:10

Imogen, tu expliques quelque chose de très intéressant. Comment se reconnecter dans une vie urbaine trépidante ? Est ce possible vu l'accumulation de stress et de polluant en tout genre ?

Je reste intimement persuadée que l'alimentation n'est qu'un élément d'une démarche plus globale. Trouver un équilibre différent, quitte à changer de vie, retour à la campagne, à la terre, à la mer. Osez, bougez, vivre et vivrez tout simplement. nous ne sommes prisonnier de personne que de nous même, d'aucun système que du notre et de notre propre référant de valeur.
On me dira " C 'est une question de moyen" je répondrai "Non une question de culot"...
Pour avoir rencontrer une bande de jeune qui ont fait le tour de l'Atlantique sur un voilier qui leur aura couté 1500 euros à retaper...Tout le monde les disait perdant sur les forums.. j'ai regardé l'aventure de loin, avant de les croiser au hasard de la vie, sur un port en Tunisie. Ils nous souriaient, l'aventure au bord des yeux.
Notre époque est formidable, on parcourt le monde en un eclair et pour des prix parfois dérisoire...Changer son régime alimentaire ne sert pas à grand chose si on ne change ni son regard au monde ni son rapport au monde que l'on perçoit anxiogène ( il l'a toujours été)...
Ne croyant pas "au tout consommation" c'est dans la restauration que nous oeuvrons...une goute d'eau mais ce sont des gouttes d'eau qui font les océans.

PS : A une époque j'étais fasciné par le pranisme, mais bon j'étais un brin suicidaire et pas très nette dans ma tète, je dois le dire cool cool diable
Revenir en haut Aller en bas

Palmier

avatar

MessageSujet: Re: Le prana... comme nourriture ?
Jeu 7 Déc 2017 - 9:34

J ai compris le message de Imogen sourire par contre je n'ai pas compris l'intervention de hakuna bouquet
Revenir en haut Aller en bas

Leyanna

avatar

En ligne
MessageSujet: Re: Le prana... comme nourriture ?
Jeu 7 Déc 2017 - 10:01



Hakuna up up up coeur coeur magnifique. Exactement !

Voir le témoignage aussi de Alyna rouelle, qui explique son expérience dans le pranisme. Cette fille est bien portante et radieuse. Ma mère le fait parfois, elle est au premier stade, cad, des périodes où elle ne mange plus, n'en ressent plus le besoin, médite et se sent beaucoup mieux. Puis des périodes où l'identification au corps revient et elle re-mange, surtout en période de stresse, elle compense. Cela va par vagues.

Il faut déjà comprendre ce que veut dire prana. Il ne s'agit pas " d'arrêter tout simplement et bêtement " de manger. C'est toute une démarche globale à se reconnecter à son essence première, son essence divine. De cette reconnexion, méditation, etc, on ne se prive pas pour manger, on a " même plus envie " de manger. Elle est là la différence. Si on sent une privation et un forcing ce n'est pas bon. Inutile d'aller plus loin où même de commencer.

Généralement, cela arrive naturellement a des gens qui sont déjà sur un certain cheminement spirituel et qui arrivent à des stades supérieurs de conscience, avec des ouvertures à d'autres perceptions de vie, et de vivre. Ma mère n'a jamais voulu faire du pranisme, elle a remarqué durant certaines périodes quand elle méditait, que la faim disparaissait, qu'elle ressentait de moins en moins l'envie de manger et qu'elle avait plus d'énergie encore que lorsqu'elle se nourrissait. Elle se sentait légère et paisible. En se renseignant, elle a mis un mot sur son expérience. L'expérience pranique.

Le prana, c'est se nourrir de vie, c'est être en amour avec la soleil, les paysages, sa respiration, la liberté, en-dehors de l'identification égotique. C'est se baser sur son souffle de vie, le laisser nous nourrir. La lumière du jour/Soleil peut aussi faire partie du processus de nourriture. Mais c'est au-delà de quelque chose de matériel où d'extérieur en réalité, c'est un processus intérieur et en même temps impersonnel. Ce n'est ni un régime, ni un but où je ne sais quoi. C'est une partie d'un chemin intérieur et quand cela est ressenti comme tel, il n'y a aucune privation, aucun problème de santé, bien au contraire, le prana est reconnu pour désintoxiquer tout le corps et l'âme, donc, en vivant ainsi on peut guérir encore plus vite de maladies, même dite graves.

Mais c'est pas n'importe qui pouvant faire ça, c'est pas tiens je vais me forcer et ne plus manger pour me sentir mieux, non ce n'est pas ça du tout. C'est quelque chose qui se fait souvent en dépit de votre volonté. C'est pourquoi beaucoup de personnes " veulent " essayer cela, et se ramassent car elles n'ont pas compris que ce n'est pas quelque chose " à faire " comme si c'était une obligation pour atteindre je ne sais quel état. Parce que dans cette démarche, on y met une tension, une volonté. C'est pas notre esprit et notre corps qui sont déjà naturellement arrivé à ce stade. C'est une part de notre cerveau qui veut forcer le corps à faire quelque chose pour lequel il n'est peut-être pas prêt où ne le fait pas naturellement.

Les signes qui montrent qu'on a naturellement une nature pranique, ce sont justement ces pèriodes où on ressent moins la faim, tout en étant plein d'énergie, en bonne santé, juste qu'on a pas besoin de manger à outrance où qu'on mange juste en petite quantité, que nos repas sont légers et ça nous suffit ainsi, qu'on a de moins en moins envie d'aliments lourds, gras et énergivores, cad qui demandent au corps de fournir beaucoup d'efforts pour les digérer. Généralement quand on a ces signes-là, c'est que le corps et l'esprit sont déjà dans un processus pranique mais souvent on s'en rend même pas compte.

Revenir en haut Aller en bas

Hakuna-Matata

avatar

MessageSujet: Re: Le prana... comme nourriture ?
Jeu 7 Déc 2017 - 10:26

Palmier @ l'alimentation ne doit être qu'un élément d'une démarche plus globale, de mon point de vue.
Revenir en haut Aller en bas

aleph

avatar

MessageSujet: Re: Le prana... comme nourriture ?
Jeu 7 Déc 2017 - 13:47

Leyanna , super ton point de vue . C'est complètement cohérant lorsqu'on sait que d'absorbé de la nourriture à outrance cache un profond mal être approuver
J'avais jamais vu cette pratique sous cet angle là
Revenir en haut Aller en bas

deseo

avatar

MessageSujet: Re: Le prana... comme nourriture ?
Jeu 7 Déc 2017 - 16:21

Merci du partage. Les habitudes alimentaires sont les plus difficiles à changer.
Cela ne parle pas à tout le monde. On ingère aussi des images de nos écrans, des peurs, des informations de part le monde, des colères, etc...en être conscient c'est déjà un énorme pas...je trouve...et ensuite agir sur notre propre vie, se nourrir mieux
Revenir en haut Aller en bas

PALOMA

avatar

MessageSujet: Re: Le prana... comme nourriture ?
Jeu 7 Déc 2017 - 16:33

En ce moment je recontacte des parties profondes de moi-même jusqu'à là "enfouies" et c'est vrai que je me sens re-vitalisée par cet essentiel qui re-nourrit mon être.

Il arrive un moment(ça dure depuis plusieurs jours) où je me dis que je n'ai pas faim et je ressens que j'ai le choix "de ne pas manger" et que je vois clairement que c'est pour apporter un petit confort "de ventre plein" même si je sais qu'a ce moment là je n'en ai pas besoin, que le côté + primaire/survit est ok d'accepter ce vide qui en fait est un PLEIN d'Essentiel.

Ce sont des épisodes,pas un nouveau mode de vie,mais j'ai cette conscience/lecture, de caps que je passe.

Avec ma M12 + interceptions + lune noire + rétrogradations et pluton au NN, je suis dans un processus conséquent engagé au + intense depuis mes 19 ans et je commence seulement à comprendre ce qu'est vraiment LA TRANSFORMATION et l'accepter/la voir comme bienfaisante. ça c'est nouveau! sourire j'ai tellement lutté pour résister au changement par une mauvaise compréhension.j'avais peur de mourir tout court,de disparaître.

Ce matin j'ai vécu un moment fort de mort consciente d'anciens shémas de moi et c'est la première fois que je ressens la re/naissance qui suit...avant c'était mort/morbide SANS renouvellement de soi! wish

Tout ça pour dire que comme le dis Hakuna la nourriture fait partie d'un ensemble,d'un tout.
Sans en faire le choix,naturellement,le rapport corps-esprit se réinscrit différemment,de nouveau ajustements s'opérent.

C'est un processus individuel qui selon moi doit être une demande spontané de chacun et pas "un nouveau mode de vie" même si je pense qu'il est toujours intéressant de s'interroger sur "de quoi je me nourrit?" "de quoi je me constitues?"

Le témoignage de l'expérience des autres est une bonne chose à mettre en résonance/ou pas! avec ses propres besoins profonds individuels.
J'aime bien l'idée d'en faire l'expérience intime d'abord et d'ensuite découvrir que d'autres la font également! à leur manière.

Je suis très gourmande et j'aime les plaisirs de la nourriture,la convivialité et ça ne s'oppose pas à l'essentiel, mais simplement je pense que se libérer des aspects primaires/survit les éduquer/apaiser et contacter quelque chose de + "solide" profond en nous,nous fais toucher que nous ne sommes pas qu'un corps à nourrir mais quelque chose de + complexe.
Revenir en haut Aller en bas

HUMANITUDE


MessageSujet: Re: Le prana... comme nourriture ?
Jeu 7 Déc 2017 - 21:00

Bonsoir,
Par un concours de circonstances, j'ai rencontré une Respirienne il y a 7 ans :
son nom est Isabelle Hercelin, elle a mis en ligne quelques courtes vidéos qui donnent des explications sur la Nourriture de Lumière...
J'ai eu le Plaisir d'échanger avec Elle pendant une heure; j'ai habituellement la chance de bien ressentir les personnes rencontrées ( Lune Scorpion dans mon TN)...
J'ai ressenti beaucoup d'authenticité, son discours était fin, limpide et structuré en même temps, elle ne cherchait pas à convaincre...
Le Prana ne paraît donc pas improbable...
Je vous invite simplement à l'écouter...

ange ange ange
Revenir en haut Aller en bas

HUMANITUDE


MessageSujet: Re: Le prana... comme nourriture ?
Jeu 7 Déc 2017 - 21:15

deseo a écrit:
Merci du partage. Les habitudes alimentaires sont les plus difficiles à changer.
Cela ne parle pas à tout le monde. On ingère aussi des images de nos écrans, des peurs, des informations de part le monde, des colères, etc...en être conscient c'est déjà un énorme pas...je trouve...et ensuite agir sur notre propre vie, se nourrir mieux

Complètement ok avec toi, Deseo...
C'est la raison pour laquelle je n'écoute plus les infos ni à la TV ni à la radio...
Pas de journaux non plus...
Depuis un peu plus de 2 ans...
Et je me porte très très bien...
Des lectures Saines, profondes apportent du Bien-Être...
Au sujet de l'alimentation, je pratique le jeûne depuis 18 mois une fois par semaine (40 heures environ) avec des jeûnes de 3 jours voire un peu plus...une fois 5 jours...
Il correspond à un Appel de l'intérieur...
Et le Corps me stupéfait à chaque fois par sa manière de de s'auto-gérer sans apport calorique...
C'est juste incroyable la manière dont il peut se suffire à lui-même...

ange ange ange
Revenir en haut Aller en bas

Imogen

avatar

MessageSujet: Re: Le prana... comme nourriture ?
Ven 8 Déc 2017 - 0:11

Leyanna a écrit:

Les signes qui montrent qu'on a naturellement une nature pranique, ce sont justement ces pèriodes où on ressent moins la faim, tout en étant plein d'énergie, en bonne santé, juste qu'on a pas besoin de manger à outrance où qu'on mange juste en petite quantité, que nos repas sont légers et ça nous suffit ainsi, qu'on a de moins en moins envie d'aliments lourds, gras et énergivores, cad qui demandent au corps de fournir beaucoup d'efforts pour les digérer. Généralement quand on a ces signes-là, c'est que le corps et l'esprit sont déjà dans un processus pranique mais souvent on s'en rend même pas compte.


Ce sentiment de ressentir de moins en moins la faim, de se sentir mieux et plus en forme en réduisant la quantité de nourriture, est aussi commun à beaucoup de personnes qui sombrent dans l'anorexie et pour lesquelles il est très grisant de se réapproprier un contrôle total de son corps et de son mental. Sentiment de toute-puissance aussi grisant que trompeur... Donc méfiance. Certains adeptes du respirianisme peuvent peut-être parvenir à vivre en mangeant très peu pendant quelques mois voire années, grâce à un patrimoine génétique plutôt généreux peut-être aussi, mais avec quelles conséquences à long terme ? Désolée de me montrer si terre à terre mais autant je ne remets pas en question les bienfaits du jeûne, autant le pranisme me semble la porte ouverte à beaucoup de pièges et dérives.

@ Hakuna, je suis d'accord avec toi, remettre en question son alimentation amène à une réflexion plus globale sur notre façon de vivre, nos priorités. Ton témoignage est très intéressant et plein d'espoir.
Revenir en haut Aller en bas

Electrode

avatar

En ligne
MessageSujet: Re: Le prana... comme nourriture ?
Ven 8 Déc 2017 - 9:12

@Imogen,

Je ne sais pas si tu connais des cas célèbres, particulièrement de femmes pour l'occident, qui n'ont pas mangé ni bu pendant des dizaines d'années (Marthe Robin, Thérèse Neumann etc) ?
Revenir en haut Aller en bas

Leyanna

avatar

En ligne
MessageSujet: Re: Le prana... comme nourriture ?
Ven 8 Déc 2017 - 12:13



Imogen, L'anorexie n'a strictement rien avoir. L'anorexie fait perdre l'appétit pour cause de mal-être, il y a une tendance à l'auto-destruction, on perds l'appétit tellement on se sent mal dans son corps, le prana c'est totalement le contraire! On se nourrit d'autre chose, du coup, ce qui alimente seulement le corps, nos principes basiques et archaïques ( la nourriture) est de moins en moins importante est pesante, car c'est notre âme qui se nourrit et on est en JOIE, on est en amour, on est pas dans l'auto-destruction, on est dans une forme de transcendance. Ce ne sont pas du tout les mêmes énergies, les mêmes état d'esprits, ce sont même deux états d'esprits irrévocablement opposés. Il y a une différence entre manquer d'appétit car on est pas bien en soi (sans anorexie ça m'arrive aussi quand je suis déprimée ) et y'a une différence, entre se sentir tellement en joie et nourri de nos pratiques spirituelles que la faim (qui n'est qu'un besoin de survie pour le corps et pas pour l'âme) devient moins " présente " dans nos vies. Je ne sais pas si tu connais le principe des corps éthériques mais on a plusieurs corps, (causal, astral, bouddhique) qui nous entoure. La " vie " ne passe pas que par la matière. Mais comme je l'ai dis, ce n'est pas un processus qu'on choisit, c'est quelque chose qui vient naturellement quand on est déjà sur un certain chemin de vie, qu'on médite, qu'on fait des choses pour s'élever et nourrir autre chose que le côté basique et matériel de notre nature terrestre. Après chacun est libre d'y croire où de garder un scepticisme mais quand je vois des gens le faisant, et être bien, voir en meilleure santé mentale, physique et émotionnelle, que la plupart des gens lambda, je ne peux plus conserver de scepticisme en ce qui me concerne Wink
Revenir en haut Aller en bas

Electrode

avatar

En ligne
MessageSujet: Re: Le prana... comme nourriture ?
Ven 8 Déc 2017 - 12:18

En même temps, à notre époque, nous mangeons beaucoup mais nous respirons peu. Si on inversait le paradigme, il nous arrive quoi ?
Revenir en haut Aller en bas

Imogen

avatar

MessageSujet: Re: Le prana... comme nourriture ?
Dim 10 Déc 2017 - 22:22

Electrode non je ne connais pas les personnes que tu as citées, je vais me renseigner. Manger moins et respirer plus, je suis d'accord, mais ne faire que l'un ou l'autre, ça paraît compliqué.

Leyanna, je te remercie de ta patience car paradoxalement, je sais comme ça peut être exaspérant de se trouver face à un interlocuteur trop terre à terre. Je sais bien qu'il n'y a pas que la matière qui compte, mais nous ne pouvons négliger totalement notre corps physique, au risque qu'il se rappelle à nous de façon pas très agréable.
Ton noeud nord est en maison 12 et le mien en maison 6, je me disais que peut-être que nos différentes façons de voir viennent de là ? Nous aurions à suivre des chemins différents ?
Revenir en haut Aller en bas

Electrode

avatar

En ligne
MessageSujet: Re: Le prana... comme nourriture ?
Dim 10 Déc 2017 - 22:42

Imogen a écrit:
Electrode non je ne connais pas les personnes que tu as citées, je vais me renseigner. Manger moins et respirer plus, je suis d'accord, mais ne faire que l'un ou l'autre, ça paraît compliqué.

La respiration me parait bien plus importante.
La respiration, c'est un principe de mouvement et de recyclage.
Nous sommes composés de plus de 70% d'eau, nous nous nourrissons avant tout de mouvement.
Quand l'eau devient stagnante, c'est le début des problèmes (car elle ne s'énergise plus).
Notre cerveau fonctionne d'ailleurs de la même manière, c'est une question de santé physique et mental. Faire toute sa vie le même métier n'est pas du tout bon pour notre être global.
Revenir en haut Aller en bas

Palmier

avatar

MessageSujet: Re: Le prana... comme nourriture ?
Hier à 3:19

Et pour les fonctionnements des organes vitaux ? La respiration suffit ?
Revenir en haut Aller en bas

Electrode

avatar

En ligne
MessageSujet: Re: Le prana... comme nourriture ?
Hier à 9:13

Palmier a écrit:
Et pour les fonctionnements des organes vitaux ? La respiration suffit ?

Tu n'as pas besoin d'être agressive comme cela, on est autre nous, on discute... (spirit ?)
Revenir en haut Aller en bas

Palmier

avatar

MessageSujet: Re: Le prana... comme nourriture ?
Hier à 10:08

Agressive?? Non j'ai posé une question c tout envole
cette pratique est dangereuse.. tu peux demander à un médecin que ce soit de la médecine moderne ou traditionnelle, il te dira qu'est ce qu'il en est avec le pranisme !
C le nouveau spiritualisme new age.. c limite suicidaire
Revenir en haut Aller en bas

Electrode

avatar

En ligne
MessageSujet: Re: Le prana... comme nourriture ?
Hier à 10:18

De mon coté, ça m'étonnerait que les médecins pensent la même chose que les tenants de la médecine traditionnelle ! où chaque thérapeute pense différemment, en fonction de son propre système.
Par ailleurs, les cas que j'ai évoqués son extrêmement connus et même si la médecine moderne se couvre en disant "elles/ils sont malades", il n'empêche que les faits sont difficilement contestables.
Par ailleurs, ce n'est pas parce que x ou y a, à priori, réussi à faire cela, qu'il faut le faire. Chaque organisme a ses propres caractéristiques.
Enfin, et je trouve ce point très important, ça n'a strictement rien à voir avec l'anorexie où la personne a généralement des problèmes d'ordre émotionnels.
Revenir en haut Aller en bas

Chiron Petitpatapon

avatar

MessageSujet: Re: Le prana... comme nourriture ?
Hier à 10:41

j'avoue être très sceptique. Mais je n'ai pas fait de recherches d'infos sur le sujet.
Je ne vois pas comment se procurer tous les éléments chimiques, l'énergie, dont notre corps à besoin par la respiration.

ça me fait penser aux frugivores (en plus radical, bien sûr). Je me souviens du blog d'une fille qui s'y est mise et a, au bout de quelques mois, eu toutes sortes de problèmes.

Je me demande si ces tendances ne sont pas un symptome du rejet, conscient ou pas, que beaucup ressentent face au matérialisme excessif qui caractérise nos sociétés. on est "gavés" malgré nous, et ça se manifeste par un gros malaise que nous cherchons à fuir de diverses manières ( chez certains, en consommant encore plus !).
ça n'est que mon point de vue. Comme je l'ai dit plus haut, je ne me suis pas intéressée de près au phénomène, et je ne sais pas ce que scinetifiquement, on peut avancer pour ou contre.
Revenir en haut Aller en bas

Palmier

avatar

MessageSujet: Re: Le prana... comme nourriture ?
Hier à 10:59

Electrode a écrit:
De mon coté, ça m'étonnerait que les médecins pensent la même chose que les tenants de la médecine traditionnelle ! où chaque thérapeute pense différemment, en fonction de son propre système.
Par ailleurs, les cas que j'ai évoqués son extrêmement connus et même si la médecine moderne se couvre en disant "elles/ils sont malades", il n'empêche que les faits sont difficilement contestables.
Par ailleurs, ce n'est pas parce que x ou y a, à priori, réussi à faire cela, qu'il faut le faire. Chaque organisme a ses propres caractéristiques.
Enfin, et je trouve ce point très important, ça n'a strictement rien à voir avec l'anorexie où la personne a généralement des problèmes d'ordre émotionnels.

Je connais un médecin ( traditionnel boudhistes) je lui ai posé la question l'année passée sur le pranisme . Il m'a répondu que faire subir à son corps une telle pratique n'est pas sain ni pour le corps ni pour l'esprit ni pour l'âme.
Je trouve la réflexion de chiton petitpatapon intéressante une sorte de rejet face au matérialisme excessif? sourire
Revenir en haut Aller en bas

Electrode

avatar

En ligne
MessageSujet: Re: Le prana... comme nourriture ?
Hier à 11:23

Palmier a écrit:

Je connais un médecin ( traditionnel boudhistes) je lui ai posé la question l'année passée sur le pranisme . Il m'a répondu que faire subir à son corps une telle pratique n'est pas sain ni pour le corps ni pour l'esprit ni pour l'âme.

Il me semble que le corps peut se préparer à des tas de trucs très diversifiés.
Par exemple, il y a le cas de Monsieur Lolito qui mangeait de la ferraille pendant des dizaines d'années sans tomber malade.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Monsieur_Mangetout#cite_note-:0-2
Ton gourou dira aussi que ce n'est ni bon pour l'esprit ni bon pour l'âme, pourtant, en tant que médecin, on lui demande surtout de s'occuper de l'harmonie du corps et rien d'autre.
Revenir en haut Aller en bas

aleph

avatar

MessageSujet: Re: Le prana... comme nourriture ?
Hier à 11:25

Revenir en haut Aller en bas
 

Le prana... comme nourriture ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers:  


Les News



" Et Si ! ... "

Le tout nouveau bouquin d'ARKANIA est
~News~
~Vidéos~
~Musique pour Relaxer~